• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pearl Harbor démasqué

Pearl Harbor démasqué

Cet article n'est pas de moi. Je vais juste vous le présenter, juste pour dire que quand on nous affirme que les USA étaient incapables d'envoyer 2977 de leurs compatriotes au cimetière le 11 Septembre 2001 pour déclencher une guerre, on peut avoir des doutes.

Parce qu'ils l'avaient déjà fait en 1941.

No comment (sauf : merci à J. Alfres Powelle, au Saker francophone et à ses traducteurs).

Pearl Harbor démasqué


Par J. Alfred Powell – Le 16 juin 2019 – Source Unz Review

Robert B. Stinnett, Day of Deceit : The Truth about FDR and Pearl Harbor (New York, Free Press, 2000)

Robert Stinnett, un journaliste radio de la marine de guerre de la Seconde guerre mondiale devenu journaliste, se trouvait aux Archives nationales à Belmont, en Californie, où il faisait des recherches dans un livre d’images sur la carrière en reconnaissance aérienne de George Bush pendant la guerre du Pacifique Sud – George Bush : His World War II Years (Washington, DC, Brassey’s, 1992). Il y a découvert des copies non-indexées d’enregistrements qui ont été obtenus par interception radio des transmissions de codes japonais à Pearl Harbor, preuve documentaire des événements réels à Pearl Harbor et comment cela s’est produit. Après huit ans de recherches supplémentaires et une jurisprudence prolongée en vertu de la Freedom of Information Act pour obtenir la divulgation partielle de ces documents, Stinson a publié Day of Deceit(2000). Une traduction japonaise est apparue dans l’année, ce qui est compréhensible.

Stinnett démontre, sur la base de preuves factuelles incontestables et d’une analyse manifestement exacte, que le président Roosevelt a supervisé l’élaboration et le déploiement d’un plan étroitement gardé secret pour inciter les Japonais à attaquer Pearl Harbor et les surveiller pendant leur opération. Stinnett émet l’hypothèse que Roosevelt l’a fait dans le but de pousser un public américain réticent à appuyer l’intervention pendant la Seconde guerre mondiale, mais quels qu’en soient les motifs ou les buts, les faits sont maintenant très clairs. Stinnett établit et prouve sa thèse à l’aide de preuves documentaires volumineuses, dont quarante-sept pages d’annexes [p. 261-308] présentant des reproductions photographiques de documents officiels clés, ainsi que de nombreux autres reproduits dans le corps du texte, et 65 pages [p. 309-374] de notes de référence très détaillées. Cette preuve soutient les affirmations factuelles, les arguments et les conclusions de Stinnett. Ses dossiers de recherche et ses notes sont déposées à la bibliothèque du Hoover Institute à Stanford. Day of Deceit est une historiographie documentaire exemplaire. Ce livre présente les témoignages matériels sur lesquels reposent son analyse et ses conclusions. Sa validité sera claire pour tout lecteur impartial. Le livre de Stinnett règle et résout une discussion et un débat rationnels, francs, honnêtes et fondés sur des faits, sur le contexte de l’attaque contre Pearl Harbor.

Comme le montre Stinnett, le plan qui a abouti à l’attaque japonaise contre Pearl Harbor [7 décembre 1941, NdT] a été mis en œuvre au début d’octobre 1940 sur la base d’une « note de service de huit mesures, datée du 7 octobre 1940 … par le capitaine de corvette Arthur H. McCollum, chef du bureau de l’extrême orient du Bureau du renseignement maritime ». Bien sûr, il est peu probable que McCollum l’ait rédigé de sa propre initiative, mais c’est là que la trace écrite de Stinnett commence. « Ses huit actions appellent en pratique à une attaque japonaise contre les forces terrestres, aériennes et navales américaines à Hawaï, ainsi que contre les avant-postes coloniaux britanniques et néerlandais dans la région du Pacifique … ». [p. 6-8 ; le mémoire est reproduit aux pages 261-267] :

A. Conclure une entente avec la Grande-Bretagne pour l’utilisation des bases britanniques dans le Pacifique, en particulier à Singapour.
B. Conclure un accord avec la Hollande pour l’utilisation des installations de base et l’acquisition de fournitures dans les Indes orientales néerlandaises [maintenant l’Indonésie].
C. Donner toute l’aide possible au gouvernement chinois de Tchang Kaï-chek.
D. Envoyez une division de croiseurs lourds à longue portée en Orient, aux Philippines ou à Singapour.
E. Envoyez deux divisions de sous-marins en Orient.
F. Conserver la principale force de la flotte américaine, actuellement dans le Pacifique, à proximité des îles hawaïennes.
G. Insister pour que les Hollandais refusent d’accorder aux Japonais des demandes de concessions économiques excessives, en particulier pour le pétrole.
H. Embargo complet sur tous les échanges commerciaux avec le Japon, en collaboration avec un embargo similaire imposé par l’Empire britannique.

Au fur et à mesure que le plan se déroulait, son développement a été suivi de près grâce à des interceptions décodées de communications radio diplomatiques et navales japonaises. « McCollum a supervisé l’acheminement des renseignements sur les communications à FDR du début de 1940 au 7 décembre 1941 et a fourni au président des rapports de renseignement sur la stratégie militaire et diplomatique du Japon. Tous les rapports militaires et diplomatiques japonais interceptés et décodés destinés à la Maison-Blanche sont passés par la section Asie de l’Extrême-Orient de l’ONI, qu’il a supervisée. La section a servi de centre d’échange d’information pour toutes les catégories de rapports de renseignement … Chaque rapport préparé par McCollum pour le Président était basé sur des interceptions radio recueillies et décodées par un réseau mondial de cryptographes militaires américains et d’opérateurs d’interception radio … Peu de gens au sein du gouvernement ou de l’armée américaine en savaient autant sur les activités et les intentions du Japon que McCollum ». La connaissance du plan était étroitement limitée à seulement 13 membres de l’administration Roosevelt et chefs militaires et 21 membres du renseignement naval et des opérations connexes [énumérés à l’annexe E 307-308]. Le point C était déjà une politique américaine lorsque McCollum a rédigé sa note de service. le point F a été mis en marche le 8 octobre 1940, les points A, B et G le 16 octobre 1940, les points D et E le 12 novembre 1940. [Chap. 1 n. 8 p. 311-312 ; 120 ss. etc.].

Pendant ce temps, également à l’automne 1940, alors qu’il faisait campagne pour un troisième mandat à Boston le 30 octobre, le président Roosevelt déclarait : « Je l’ai déjà dit, mais je le répéterai encore et encore et encore : Vos garçons ne seront pas envoyés dans des guerres à l’étranger. » Le 1er novembre à Brooklyn, il a dit : « Je me bats pour garder notre peuple hors des guerres étrangères. Et je continuerai à me battre. » À Rochester le 2, il a dit : « Votre gouvernement national … est également un gouvernement de paix – un gouvernement qui a l’intention de maintenir la paix pour le peuple américain ». Le même jour à Buffalo, il affirmait : « Votre Président dit que ce pays n’ira pas en guerre », et à Cleveland, le lendemain, il déclarait : « Le premier objectif de notre politique étrangère est de garder notre pays hors de la guerre ». [William Henry Chamberlin, « How Franklin Roosevelt Lied America Into War », dans Harry Elmer Barnes, Perpetual War for Perpetual Peace (Caldwell, Idaho, Caxton, 1953), Chapitre Eight, p. 485-491]

L’amiral Richardson, commandant de la Flotte du Pacifique, s’opposa aux ordres de Roosevelt [point F] de stationner la flotte à Pearl Harbor qui mettait la flotte en danger, et il fut remplacé par l’amiral Kimmel, avec l’amiral Anderson de l’ONI, placé au troisième niveau de commandement à Pearl Harbor, sous les ordres de Kimmel, pour surveiller l’interception radio, sans le dire à Kimmel. [p. 10-14 ; 33-34] « Anderson fut envoyé à Hawaï pour contrôler les renseignements » [p. 36]. Quand il est arrivé, il a établi son logement personnel bien loin de Pearl Harbor, hors de portée de l’attaque à venir. Bien qu’il commandait les sept cuirassés qui ont le plus souffert de l’attaque, qui a fait plus de deux mille morts, l’amiral Anderson était en sécurité de l’autre côté de la montagne au moment de l’attaque. [p. 36-37 ; 244, 247] Pendant ce temps, les commandants à Hawaï, « l’amiral Kimmel et le général de corps d’armée Walter Short, furent privés de renseignements qui auraient pu les rendre bien plus conscients des risques inhérents à la politique de Roosevelt, mais ils obéirent à son ordre direct des 27 et 28 novembre 1941 : Les États-Unis désirent que le Japon commette le premier acte manifeste. » [p. 6-8] Par la suite, ils sont devenus des boucs émissaires.

Début janvier 1941, les Japonais décidèrent qu’en cas d’hostilités avec les États-Unis, ils commenceraient par une attaque surprise contre Pearl Harbor. Les services de renseignements américains ont pris connaissance de ce plan le 27 janvier. [p. 30-32] Le 21 juillet 1941, le point H du capitaine de corvette McCollum alluma la mèche. Jusqu’à la fin novembre, la Maison-Blanche a continué de bloquer les tentatives concertées des diplomates japonais pour discuter d’un arrangement. [Sur cette histoire diplomatique, voir Charles Beard, American Foreign Policy in the Making (1946) and President Roosevelt and the Coming of the War (1948) ; Frederic Rockwell Sanborn, Design For War (1951) ; et Charles Tansill, Back Door To War (1952)].

Débutant le 16 novembre 1941, des interceptions radio ont révélé la formation de la flotte japonaise près des îles Kouriles au nord du Japon et, du 26 novembre à la première semaine de décembre, elle a été suivie à travers le Pacifique jusqu’à Hawaï [p. 41-59 etc.]. Le chef des opérations navales, l’amiral Stark (l’un des 34 participants informés) a ordonné à Kimmel d’envoyer ses porte-avions avec une importante flotte d’escorte pour livrer des avions aux îles Wake et Midway. « Sur ordre de Washington, Kimmel a laissé ses plus vieux navires à l’intérieur de Pearl Harbor et a envoyé 21 navires de guerre modernes, dont ses deux porte-avions, vers l’ouest en direction de Wake et Midway … Avec leur départ, les navires de guerre restant à Pearl Harbor étaient surtout des reliques de la Première guerre mondiale vieux de 27 ans. C’est-à-dire que les cuirassés coulés à Pearl Harbor avec leurs équipages ont été utilisés comme leurres » [p. 152-154]. Le 22 novembre 1941, une semaine après le début du rassemblement de la flotte japonaise et quatre jours avant son départ pour Oahu, l’amiral Ingersoll a ordonné à Kimmel de retirer ses navires de patrouille de la zone d’où l’attaque aérienne devait être organisée [p. 144-145]. FDR a suivi de près le déroulement final du complot pendant que les interceptions radio continuaient de suivre le voyage des japonnais vers Hawaï [p. 161-176].

Commentaires de Stinnett : « Pearl Harbor’s Battleship Row et ses vieux navires de guerre délabrés présentaient une cible alléchante. Mais ce fût une erreur stratégique majeure pour l’Empire. Les 360 avions de combat japonais auraient dû se concentrer sur les énormes réserves de pétrole de Pearl Harbor … et détruire la capacité industrielle des cales sèches, des ateliers d’usinage et des installations de réparation de la Marine », [p. 249]. Six mois plus tard, lors des batailles de la Mer de Corail (4-8 mai 1942) et de Midway (4-7 juin 1942), les navires de guerre de la flotte du Pacifique qui étaient en mer lorsque l’attaque contre Pearl Harbor a eu lieu devaient définitivement détruire la capacité offensive de la marine japonaise à opérer dans le Pacifique Est et définitivement paralyser sa capacité défensive dans le Pacifique Ouest. Par la suite, comme les observateurs avertis l’ont compris, une attaque ou une invasion japonaise de la côte ouest de l’Amérique était une impossibilité logistique totale. Néanmoins, deux mois plus tard, l’internement des citoyens américains japonais de la côte ouest commença en août 1942.

Le camouflage du complot autour de l’attaque de Pearl Harbor a commencé immédiatement après avec les mises en cause de l’amiral Kimmel et du général Short, s’est poursuivi par huit enquêtes du Congrès pendant et après la guerre, avec la purge et la rétention de documents et de faux témoignages de participants et d’autres, [p. 253-260 & passim ; 309-310] et s’est poursuivi par les audiences du Congrès présidées par Strom Thurmond en 1995 [p. 257-258]. À la date de publication de son livre (2000), de nombreux documents n’avaient toujours pas été communiqués à Stinnett ou avaient fait l’objet d’une censure importante. Mais son cas est prouvé de façon concluante sur la base des preuves qu’il présente, comme peut le constater tout lecteur impartial. La seule façon de réfuter ou de démentir cette affirmation serait d’établir que ses preuves documentaires sont falsifiées et de le prouver. Devant le caractère de ces preuves, l’idée est absurde.

L’un des éléments clés dans les recherches de Stinnett a été la découverte de copies en double de rapports de transmissions de codes navals japonais de la station d’interception radio de Pearl Harbor acheminés après la guerre aux Archives nationales de Belmont (Californie), et toujours là longtemps après que les copies des fichiers d’archives à Washington, D.C. aient disparues. Des écrivains récents prétendant démentir la preuve de Stinnett ont ressuscité des affirmations selon lesquelles les codes de la marine japonaise n’avaient pas été déchiffrés et que la flotte japonaise gardait le silence radio – affirmations qui ont été réfutées à plusieurs reprises pendant des décennies. Il est bien connu que l’opérateur radio du paquebot américain Mariposa a intercepté les signaux répétés de la flotte japonaise se dirigeant vers Hawaï et relayé ses cap progressifs à la Marine. Ce fait était bien connu pendant la guerre des marins américains de la marine marchande du Pacifique et est mentionné dans les comptes rendus publiés.

Le prétexte que les codes navals et diplomatiques japonais n’avaient pas été déchiffrés a été réfuté pour la première fois devant une cour fédérale à Chicago en 1943. Comme le raconte son biographe Ralph G. Martin, Cissy Patterson, rédactrice en chef du Washington Times-Herald le 7 décembre 1941 (et pendant des décennies avant et après) s’est opposée à l’intervention américaine dans une autre guerre mondiale – comme plus de 80 % de ses compatriotes américains, dont son frère Joe Patterson, éditeur du New York News, et son cousin Robert McCormick, éditeur du Chicago Tribune. Servant en France en tant qu’officier sur les champs de bataille de la 1ère guerre mondiale, Robert a été blessé, gazé à deux reprises et décoré pour bravoure. Son Chicago Tribune, comme les journaux de ses cousins et de nombreux autres journaux, en particulier le long de la côte est, était férocement anti-interventionniste  jusqu’à Pearl Harbor.

Dans Cissy (New York, Simon & Schuster, 1979), Martin écrit : « Comme les nouvelles du désastre [à Pearl Harbor] ne cessaient d’arriver [dans la salle de rédaction du Times-Herald], Cissy a amèrement demandé à Roberts [son rédacteur du dimanche] au sujet de Roosevelt, Croyez-vous qu’il a organisé cela ? Plus tard, lorsqu’elle apprit que des cryptographes américains avaient cassé les codes japonais avant Pearl Harbor, elle fut convaincue que Roosevelt avait su à l’avance que les Japonais avaient l’intention d’attaquer », [p. 418]. « Le Chicago Tribune, le Times-Herald et deux douzaines d’autres journaux publièrent plus tard un article d’un correspondant de guerre du Tribune qui indiquait que les États-Unis avaient prévalu [à Midway] parce que les codes japonais avaient été violés … Le ministère de la Justice a décidé de déposer des accusations que la Tribune et le Times-Herald avait trahi des secrets militaires américains … Le procureur général Francis Biddle a estimé que la révélation de cette percée équivalait à une trahison parce qu’elle donnait aux Japonais la possibilité de changer leurs codes. Waldrop [rédacteur en chef du Times-Herald] a été convoqué à Chicago pour témoigner devant un grand jury … Au milieu du témoignage, la Marine a révélé qu’un censeur de la Marine avait passé au crible l’article du Tribune. Forcé d’abandonner l’affaire, Biddle a dit qu »il se sentait idiot’. » [p. 431-432] Ce n’était pas le seul.

J. Alfred Powell

Traduit par Hervé, relu par Cat pour le Saker Francophone


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

98 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 16 août 11:45

    Les américains ont remis le couvert en 1964 avec « l’incident du Tonkin » qui a servis de prétexte à la guerre du Vietnam et à son cortège de crimes contre l’humanité.

    Nul doute que le vieil hameçon rouillé servira encore, nos « amis » américains ne sont pas des créatifs, juste des exploiteurs de ressources, y compris historiques.


    • gardiole 16 août 11:49

      Le Japon agressait divers pays alentour qui ne lui avaient rien fait. Les Japonais traitaient de façon indigne les civils des pays conquis (massacres de Nankin, entre autres), les prisonniers de guerre (épisode de la construction de la ligne de chemin de fer Birmanie-Thaïlande, illustrée par "Le pont de la rivière Kwaï), se livraient sur des captifs a des expériences (unité 431) telles que les Nazis effectuaient de leur côté à Auschwitz et autres camps.

      Quels qu’aient été leurs buts véritables, les Américains ont eu bien raison d’administrer aux Japonais la corrections qu’ils méritaient.


      • Clocel Clocel 16 août 12:05

        @gardiole

        Avant la politique de la canonnière, le Japon n’emmerdait personne, on peut considérer que le Japon « moderne » que vous dénoncez, est une créature de l’oncle Sam.


      • JulietFox 17 août 16:54

        @gardiole
        Pas de « Nuremberg » Japonais ?


      • doctorix doctorix 19 août 11:03

        @Clocel
        est une créature de l’oncle Sam.

        Mais toutes les guerres depuis 70 ans, à part quelques unes, sont ces créatures de l’oncle Sam.
        Expansionnisme économique et vente d’armes.
        La liberté des peuples en étendard n’est qu’un prétexte fallacieux, parce qu’en fait ils n’en ont rien à foutre.
        Ce pays ne mérite pas de vivre, et il va mourir par la chute dramatique de son économie, pour le plus grand bonheur de l’humanité.


      • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 20:27

        @Cyrus (TRoll de DRame). Mais si on remonte plus de six millions d’années en arrière, pas de traces du large bassin des femelles humaines présentes.


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 17 août 00:42

        @JC_Lavau

        Mais si on remonte plus de six millions d’années en arrière, pas de traces du large bassin des femelles humaines présentes.


        Pas de doute , nos ancetre ont copulé avec des hippopotame ...

        on tient le chaînon manquant ... les 0.2% le prouve grace a madame irma .




      • phan 16 août 15:36

        L’Allemagne était lié au Japon par un accord mutuel de défense, où tout attaque contre l’un entraînerait automatiquement une riposte de l’autre qui devrait lui venir en aide. Roosevelt avait l’intention de provoquer le Japon ; afin que cette dernière attaque l’Amérique.
        En Décembre 1941, le Japon bombardait Pearl Harbor ; les USA déclarait donc la guerre au Japon et automatiquement était en guerre contre l’Allemagne. Les notes personnelles du ministre américain de la défense, Henry L.Stimson et d’autres documents lui appartenant ; se trouvent à la Bibliothèque de l’université de Yale. Mr Stimson tenait un journal de bord, où tout événement important ou autre, était quotidiennement inscrit de sa propre main. Mr Stimson était le ministre de la défense dans l’administration Roosevelt. Son journal de bord fut introduit comme pièce à conviction par le Sénat, lors de l’enquête sur l’attaque de Pearl Harbor, au grand dam des amis de Roosevelt. Le 25 Novembre 1941, donc deux semaines avant l’attaque de Pearl Harbor, Mr Stimson nota que lors d’une réunion matinale à la Maison Blanche présidée par Roosevelt, celui-ci déclara qu’il souhaitait être en guerre contre le Japon, mais qu’il ne voulait pas que cela ait l’impression que les USA ’’ait tiré le premier coup de feux.’’

        Les conspirateurs sionistes provoquent l’attaque de Pearl Harbor.
        Roosevelt provoqua intentionnellement l’attaque japonaise de Pearl Harbor. Car c’est lui qui interdit personnellement les USA d’approvisionner le Japon en pétrole ainsi qu’en acier. Le Japon était en plein milieu de la guerre contre la Chine. Le Japon était totalement dépendant de ces deux produits américains pour continuer la guerre.

        En 1952, le professeur Charles Callan Tansill, de la chair d’histoire diplomatique à l’université de Georgetown, écrivit une étude classique intitulée « Back door to war », qui fut publié par Henry Regnery. Le professeur Tansill consacra cinq ans après la fin de la guerre à étudier les documents confidentiels du département d’Etat américain relatifs à la deuxième guerre mondiale. Ce livre de 652 pages contiens d’alarmants faits authentifiés et peu connus par le grand public au sujet de cette guerre. Avec un travail d’érudit dont le style est merveilleusement claire, le professeur Tansill a révélé des faits irréfutables, exposants la responsabilité de Roosevelt dans l’engagement américain dans la deuxième guerre mondiale. Le désir de Roosevelt de satisfaire ses amis sionistes influença son jugement. Il négligea qu’en tant que président du peuple américain il leur devait des comptes. Roosevelt réalisa que pour espérer un support politique sioniste garantissant un succès certain en Amérique, il devait imaginer le moyen d’envoyer l’armée américaine combattre aux cotes des alliés. De là, le doute est levé sur la responsabilité de Roosevelt d’avoir impliqué les USA à la situation catastrophique qu’elle vit aujourd’hui au Moyen Orient.

        Liens complémentaires :


        Pearl Harbor Day Of Infamy - December 7th, 1941 - Remembrance, And The Real Circumstances Behind That Fateful Day

        More Re-Writing Of History : The Smoking Gun Of Pearl Harbor, The 1940 McCollum Memo


        • nono le simplet nono le simplet 16 août 16:24

          cette thèse est ridicule pour plusieurs raisons

          1 cela laisserait supposer qu’une attaque de Pearl Harbor où les japonais auraient été attendus et anéantis n’aurait pas été suffisante pour que les américains veuillent la guerre ... ridicule !

          2 si les japonais avaient fait un troisième passage et détruit les réserves en carburant la base était inutilisable pendant des mois ... risque inconcevable pour les américains !

          3 ça laisse aussi supposer que Roosevelt était quelqu’un de particulièrement machiavélique alors qu’il a fait la démonstration du contraire toute sa vie ... déterminé, courageux, sans aucun doute, machiavélique à ce point sûrement pas !


          • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 18:13

            @nono le simplet. Je te rappelle que Lucky Luciano s’est vanté d’avoir traité « face à face avec le président Roosevelt » pour monnayer sa réélection.
            Lucky Luciano, tu as oublié qui c’était ?


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 août 18:29

            @nono le simplet
            Il ne s’agit pas d’une thèse, mais d’une enquête qui repose que des documents d’archives.


          • nono le simplet nono le simplet 16 août 18:47

            @Fifi Brind_acier
            je vous laisse à vos phantasmes ...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 août 19:11

            @nono le simplet
            Vous avez lu le texte ?

            (...) Stinnett établit et prouve sa thèse à l’aide de preuves documentaires volumineuses, dont quarante-sept pages d’annexes [p. 261-308] présentant des reproductions photographiques de documents officiels clés, ainsi que de nombreux autres reproduits dans le corps du texte, et 65 pages [p. 309-374] de notes de référence très détaillées. Cette preuve soutient les affirmations factuelles, les arguments et les conclusions de Stinnett. Ses dossiers de recherche et ses notes sont déposées à la bibliothèque du Hoover Institute à Stanford. Day of Deceit est une historiographie documentaire exemplaire. (...)


          • San Jose 16 août 21:26

            @nono le simplet
            .
            Vous faites la difficile expérience de la connaissance positive confrontée à la passion obsessionnelle smiley Toutes mes condoléances. 


          • San Jose 16 août 21:32

            @Fifi Brind_acier
            .
            ...............qui repose que sur des documents d’archives  
            .
            Etes-vous candide ! Les archives prouvant le complot de Pearl Harbor ont bien évidemment été aussitôt détruites, sauf un exemplaire conservé secrètement au temple mormon de Salt Lake City et un autre dans les souterrains du Mossad. Même le Vatican n’a pas de copie ; en vacances dans le pays de Vaux j’ai rencontré la belle-soeur d’un garde suisse qui me l’a certifié. 


          • Adibou Adibou 16 août 21:37

            @San Jose

            Là c’est du lourd smiley


          • nono le simplet nono le simplet 17 août 03:40

            @San Jose
            Vous faites la difficile expérience de la connaissance positive confrontée à la passion obsessionnelle 

            je vois bien où tu veux en venir smiley
            deux autres arguments que je n’ai pas cité concernant Pearl Harbor ... pourtant les plus déterminants sans doute ...
            le sens de l’honneur dans la marine ... dans toutes les marines du monde ... alors, imaginer que l’amirauté ait pu accepter de sacrifier les fleurons de sa flotte du Pacifique et de ses équipages sans se défendre est abracadabrantesque ...
            et aussi en 41 l’idée de la suprématie des porte-avions sur les cuirassés est loin d’être acquise ... la cuisante perte du Prince de Galles et du Repulse mettant en évidence la suprématie de l’aviation embarquée n’intervenant que le 10 décembre 41, après, donc, Pearl Harbor ... accepter de perdre des cuirassés comme l’Arizona, le Nevada ou l’Oklahoma est tout aussi abracadabrantesque

            sur le plan stratégique ...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 août 06:32

            @nono le simplet
            sacrifier les fleurons de sa flotte du Pacifique


            les navires de guerre restant à Pearl Harbor étaient surtout des reliques de la Première guerre mondiale vieux de 27 ans.

            Ce qui prouve que vous ne lisez pas les billets, mais vous avez un avis sur tout !


          • nono le simplet nono le simplet 17 août 07:45

            @Fifi Brind_acier
            les navires de guerre restant à Pearl Harbor étaient surtout des reliques de la Première guerre mondiale vieux de 27 ans.
            des reliques ... oui, oui ... de quasi épaves avec des canons de 356 ou de 406 ...
            un cuirassé c’est pas un liberty ship qu’on construit à la demande ... tous ceux qui ont pu être renfloués ont servi jusqu’à la fin de la guerre ... et pas pour faire joli mais les « reliques » ont participé à de nombreuses batailles ... le défaut que pouvaient avoir ces cuirassés venait essentiellement d’un blindage de pont un peu faible comme a pu le vérifier le Hood contre le Bismarck, et d’une vitesse plus faible que les cuirassés récents 20-25 nœuds pour 28-30 nœuds ... des reliques lol ...


          • gaijin gaijin 17 août 09:43

            @nono le simplet
            «  si les japonais avaient fait un troisième passage »
            pour comprendre ça il faut connaitre l’autre face de l’histoire : la japonaise
            je n’ai pas les détails sous le coude mais en fait il y avait un désaccord entre le commandant en chef et le commandant de l’attaque. l’attaque prévue était sur les dépôts de carburant et la raffinerie mais le commandant de l’attaque a changé les ordres ....une question a se poser : aurait il pu être corrompu d’une manière ou d’une autre ? ( n’importe quel apprenti stratège sait qu’il est plus important de viser les infrastructures )
            «  n’aurait pas été suffisante pour que les américains veuillent la guerre ... ridicule ! »
            sauf que les sous marins allemands attaquaient déjà les navires américains et que ça ne faisait pas bouger l’opinion

            cette thèse n’a rien de ridicule du tout ...........


          • San Jose 17 août 09:53

            @Fifi Brind_acier
            .
            des reliques.............................de 27 ans
            .
            Remarquez, j’en connais qui ont des reliques de 61 ans. Pourtant vous avez raison : je change personnellement mon cuirassé tous les quatre ans ; après, je passe pour un ringard et de toute façon le leasing arrive à terme. 
            .
            Je ne vous dis rien du Rafale qui a 33 ans déjà. C’est comme si la chasse avait gardé ses Spad jusqu’en 1950 (et la carrière du Rafale n’est pas terminée).Je ne dis rien du B-52 qui a deux tiers de siècle, parce qu’après tout on ne l’a pas vu sérieusement pris à parti en l’air depuis le Viet-nam. 
            .
            Ne manquez pas de nous faire part de vos autres éventuelles réflexions sur les armements périmés. Les Russes auront bientôt un missile de croisière atomique, mais pour le moment il ont quelques ennuis de mise au point ces jours-ci. 


          • exol 17 août 09:57

            @gaijin

            T’as lu ça dans Spirou , tes suppositions sont délirantes , le choix était rationnel , car pour construire un cuirassé ou un porte avion il faut des années . Quand la flotte nippone a perdu ses portes avions , la maîtrise du pacifique a été perdue. Game over , mais c’est peut être l’amiral lui même qui a donné les coordonnés de ses navires hein.


          • San Jose 17 août 09:57

            @gaijin
            .
            N’oubliez pas la bataille de Valmy qu’on a gagnée parce que Danton avait soudoyé le duc de Brunswick. 


          • San Jose 17 août 09:59

            @exol
            .
            T’as lu ça dans Spirou
            .
            Je proteste. l’Oncle Paul était bien documenté. 


          • gaijin gaijin 17 août 11:51

            @San Jose
            je ne connais pas assez les guerres napoléoniennes 
            mais il y a pas mal d’exemples de ce genre dans l’histoire militaire , comme des exemples de cynisme absolu ( genre churchil en passe de perdre la bataille d’Angleterre provoquant hitler par le bombardement de berlin afin que celui ci se concentre sur londre et délaisse les aéroports ....) bon plan : sacrifier sa population civile c’est ce que tout joueur d’échec apprend
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Gambit_(%C3%A9checs)


          • nono le simplet nono le simplet 17 août 14:23

            @nono le simplet
            je suis défendu par sarcastelle et bébert ... y a des fois où je me dis que je rêve smiley


          • nono le simplet nono le simplet 17 août 14:34

            @gaijin
            genre churchil en passe de perdre la bataille d’Angleterre provoquant hitler par le bombardement de berlin afin que celui ci se concentre sur londre et délaisse les aéroports

            je t’apprécie sur d’autres sujets mais alors sur l’Histoire ...
            Churchill n’a pas « provoqué » Hitler mais des bombardiers allemands ont bombardé Londres par erreur d’ailleurs et en représailles quelques bombardiers anglais ont été bombarder Berlin sans faire de gros dégâts d’ailleurs... Hitler et surtout Göring qui avait dit « appelez moi Meyer si un seul avion allié survole le territoire » ont été vexés comme des poux et ont changé de tactique en bombardant les villes du sud-ouest anglais, sauvant par là même les aérodromes anglais au bord du gouffre ...


          • San Jose 17 août 15:02

            @nono le simplet
            .
            Il faut dire que c’est assez rigolo de voir vos notes à 5 ou 6 étoiles uniques (5 ou 6 bulles, quoi) quand vous dites des choses qui tiennent la mer tandis que les délires de l’UPR font le plein. 
            Le pont du Hood n’est pas représentatif du pont de vrais cuirassés, puisqu’il n’était qu’un croiseur de bataille. 


          • gaijin gaijin 17 août 15:16

            @nono le simplet
            je l’ai pas inventé j’ai vu ça dans divers reportages historiques, l’histoire racontée aux population semble curieusement ne pas être celle des historiens ........


          • nono le simplet nono le simplet 17 août 15:45

            @San Jose
            Le pont du Hood n’est pas représentatif du pont de vrais cuirassés, puisqu’il n’était qu’un croiseur de bataille
            absolument ... mais j’avoue que la différence entre un cuirassé et un croiseur est tellement ténue (sauf à l’origine) qu’elle m’échappe (le blindage n’étant pas le seul critère) et que je ne la fais pas par commodité ... le Bismarck, classé cuirassé filait 31 nœuds et déplaçait 42 000 t ... le Hood classé navire de ligne filait 32 nœuds et déplaçait 46 000 t ... 


          • nono le simplet nono le simplet 17 août 15:47

            @gaijin
            j’ai vu ça dans divers reportages historiques

            la qualité des reportages « historiques » est parfois, voire souvent, de qualité douteuse ...


          • nono le simplet nono le simplet 17 août 16:00

            @San Jose
            le Graf Spee a d’ailleurs reçu la curieuse dénomination de « cuirassé de poche » ou même de « croiseur lourd » étant un croiseur cuirassé qui ne déplaçait que 11 700 t ... que des pommes de terre me couvrent la tête si j’y comprends quelque chose smiley


          • nono le simplet nono le simplet 17 août 16:18

            @nono le simplet
            et je finirai par le Yamato, authentique cuirassé de 71 000t avec 9 canons de 460 et qui filait 27 nœuds avec 20 cm de blindage de pont ... coulé pourtant en moins d’une heure ... son sister ship le Musashi ayant eu la même fin peu glorieuse à la bataille de Leyte ...


          • gaijin gaijin 17 août 16:49

            @nono le simplet
            « la qualité des reportages « historiques » est parfois, voire souvent, de qualité douteuse ... »
            je sais mais comme a moins d’être un vrai spécialiste d’un sujet il est difficile de savoir a quel saint se vouer j’ai tendance a toujours considérer les travaux les plus récents comme moins susceptibles de manipulation idéologique 
            bien entendu ce genre de point de vue a forcément ses limites .......


          • nono le simplet nono le simplet 17 août 17:25

            @gaijin
            j’ai tendance a toujours considérer les travaux les plus récents comme moins susceptibles de manipulation idéologique 

            j’ai plutôt tendance à penser le contraire ... autrefois et naguère les historiens passaient leur temps dans des bibliothèques à chercher, trier, compulser et recouper des documents ...
            de nos jours certains « historiens » font dans la facilité en compulsant internet et en cherchant des références plus ou moins exactes qui vont dans le sens de leur « intuition » ... on en arrive à des falsifications de l’Histoire comme l’a fait avec aplomb Guillemin, le reconnaissant même ouvertement ... si on ajoute à ça les politiques ou les peuples qui refusent de regarder leur Histoire en face les dérives sont légion ...


          • gaijin gaijin 17 août 18:43

            @nono le simplet
            ça dépend aussi de l’axe du regard, qu’elle a été votre première pensée lors de la chute du mur de berlin ?
            la mienne c’était : les états unis viennent de devenir la principale menace contre la liberté .........
            a partir de là on n’écrit pas la même histoire .......


          • San Jose 17 août 19:12

            @nono le simplet
            .
            Oui, on n’y comprend rien. C’est encore pire que les PWR et les BWR. 


          • San Jose 17 août 19:51

            ............lors de la chute du mur de Berlin...................les Etats-Unis viennent de devenir la principale menace contre la liberté 
            .
            Le fait est qu’entre menace militaire même limitée à des gesticulations, d’un côté, et de l’autre côté des Etats-Unis tenant alors le rôle de brave grand frère protecteur, l’Europe occidentale était bien peinarde, à mi-chemin sans carcan mental idéologique, sans vrai socialisme ni vrai libéralisme ; normale, quoi.
            La répression politique à l’Est était ainsi garante de notre démocratie.


          • nono le simplet nono le simplet 18 août 04:31

            @gaijin
            ça dépend aussi de l’axe du regard, qu’elle a été votre première pensée lors de la chute du mur de berlin ?
            la mienne c’était : les états unis viennent de devenir la principale menace contre la liberté ...
            j’avoue qu’avant de penser aux américains j’ai pensé aux pays de l’Est ... ça sentait la fin du régime soviétique ... mais sans perdre de vue que les américains avaient le « sympathique » père Bush comme président et qui succédait au cow boy d’ Hollywood ... rien de réjouissant à l’époque ...
            heureusement, les choses ont évoluées dans le bon sens, les russes ont Poutine et les américains Trump smiley


          • nono le simplet nono le simplet 18 août 05:41

            @San Jose
            C’est encore pire que les PWR et les BWR. 

            ça n’a surtout aucun rapport ...


          • nono le simplet nono le simplet 18 août 06:14

            @gaijin
            je rajoute que l’Histoire s’écrit dans le temps long et que les « visions » divergentes finissent toujours par se calmer ... il reste toujours quelques visions extravagantes et sectaires mais éphémères ... la théorie du complot concernant Pearl Harbor en fait partie ... elle n’est pas récente d’ailleurs, dés 1942 certains l’ont conçue, ne pouvant admettre que l’US Navy ait pu se faire surprendre à Midway ... je me demande même si ça n’arrangeait pas un peu l’Amirauté de laisser planer ce doute ... mieux vaut passer pour un machiavel que pour un con ...


          • gaijin gaijin 18 août 10:26

            @nono le simplet
            « finissent toujours par se calmer »
            non ça je ne crois pas mais alors pas du tout une vision de l’histoire dans le temps long est consubstantielle d’un paradigme civilisationnel .....
            l’histoire telle qu’on nous la raconte par exemple c’est celle des « bons » contre les « mauvais » avez vous observé que ça ne marche plus ? quand je dit ça je dit que les gens n’ont plus envie de croire dans ce paradigme ce qui alimente les « théories du complot » fussent elles délirantes .....ce que ce que les gens veulent c’est la « vérité derrière les apparences » 
            mais les bons contre les mauvais c’est le paradigme mental construit depuis aristote ....paradigme qui prend fin après la première guerre mondiale et les travaux de korzybski ( quand je dit prend fin , rien dans le vivant n’est instantané ça s’insinue, ça grignote dans l’invisible et puis un jour c’est là et ça apparait au monde comme si ça avait toujours été là .....)
            « la théorie du complot »
            mais la « théorie du complot » est elle même un complot cognitif pour dissuader la plus grande masse de se poser trop de question ....l’histoire est pleine de complots , et il suffit de regarder l’histoire contemporaine ( celle ou nous avons un peu plus d’informations ) pour en avoir la preuve ....ou alors menons nous vraiment des guerres pour sauver la paix et amener la lumière a tous les peuples ?


          • nono le simplet nono le simplet 18 août 17:54

            @JC_Lavau
            Je te rappelle que Lucky Luciano s’est vanté d’avoir traité « face à face avec le président Roosevelt » pour monnayer sa réélection.

            je n’avais pas vu ce commentaire ... primé d’ailleurs par 12 étoiles ...
            effectivement j’ignorais cette vantardise ... et comme la probité et la haute valeur morale de Luciano ne peuvent être raisonnablement remises en cause , je fais mon mea culpa ... Roosevelt était pourri ... la preuve, Luciano l’a dit smiley smiley


          • JC_Lavau JC_Lavau 18 août 19:45

            @nono le simplet. On a tous les recoupements nécessaires.
            Et qui a pris le pouvoir en Sicile, à la faveur du débarquement américain ? Avec tous les assassinats qui vont avec.
            Pourquoi l’armée U.S. a installé la Mafia en Italie, notamment via Genovese ?


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 août 20:04

            @JC_Lavau

            Lisez Leonardo Sciascia pour la Sicile. Le système mafieux y existe depuis bien plus longtemps que l’influence américaine.


          • gaijin gaijin 19 août 10:26

            @nono le simplet
            au delà de ce que luciano a dit ou pas ça vous paraît impensable des liens entre l’état la mafia ?


          • gaijin gaijin 19 août 10:30

            @Aita Pea Pea
            certes mais ce sont bien les ricains qui l’ installent au pouvoir d’un part car ils ont facilité le débarquement d’autre part pour contrer les systèmes anarchistes qui se mettaient en place au nord suite a la débâcle du fascisme


          • nono le simplet nono le simplet 19 août 11:00

            @gaijin
            au delà de ce que luciano a dit ou pas

            au delà qu’il l’ait dit et que ce soit vrai ou pas, alors ... pour le reste qu’il y ait des liens entre certains gouvernants et certains mafieux, il faudrait être naïf pour ne pas le croire mais entre ça et la fanfaronnade de Luciani disant avoir négocié sa réélection avec Roosevelt il y a un fossé où il vaut mieux avoir une barque pour le traverser ...


          • nono le simplet nono le simplet 19 août 11:06

            @gaijin
            certes mais ce sont bien les ricains qui l’ installent au pouvoir

            Badoglio ou Bonomi ou encore Parri étaient des maffieux ?


          • JC_Lavau JC_Lavau 19 août 11:19

            @nono le simplet. Ces moeurs là ont continué.
            C’était Sam Giancana qui était chargé de trouver les tueurs pour assassiner Fidel Castro. Il a fait traîner : ce gendre d’assassinat n’était pas dans ses cordes.
            Il était également dans le second cercle le plus immédiat, pour faire taire puis assassiner Marilyn Monroe.


          • gaijin gaijin 19 août 11:45

            @nono le simplet
            non pas plus que charles pasqua .....
            loin de moi l’idée de mettre tout le monde dans le même « sac » mais il faut gratter un peu sous la surface ........
            comme je le disais la vérité au delà des apparences, la main invisible derrière les marionnettes


          • nono le simplet nono le simplet 19 août 13:03

            @JC_Lavau
            eh oui ... machin a fait ça , donc truc aurait pu le faire ... que dis-je, il n’aurait pas pu le faire ... il l’a fait ... c’est évident ... une démonstration de bar-tabac et loto-tiercé smiley


          • JC_Lavau JC_Lavau 19 août 13:23

            @Aita. Certes, mais elle a repris le pouvoir à partir du débarquement de 1943 ; tel était le contrat.
            Voir le détail de la biographie de Vito Genovese.


          • doctorix doctorix 19 août 14:11

            @nono le simplet
            le sens de l’honneur dans la marine ... dans toutes les marines du monde ...

            oui, oui
            Sens de l’honneur en conflit permanent avec le devoir d’obéissance, le respect du secret militaire et la crainte d’être viré ou traduit en cour martiale.
            Le sens de l’honneur, dans ce cas, ne pèse pas lourd

            Visiblement, la perte de ces vaisseaux n’a pas empêché la victoire US : preuve que le calcul était bon.
            Parce que pour pouvoir gagner une guerre, il faut pouvoir l’engager : jamais les américains (le peuple) n’auraient suivi sans cette « atteinte à leur honneur ». On a su jouer sur la corde sensible.
            Qui veut la fin veut les moyens.


          • gaijin gaijin 19 août 15:03

            @nono le simplet
            en même temps se servir de son cerveau .......
            vous semblez défendre une vision de l’histoire pour couvent de jeunes filles ....
            « roosevelt n’était pas machiavélique donc » ....
            et quand bien même , vous pensez qu’il était seul a la tête de l’état tel un aigle dans l’azur ?


          • San Jose 16 août 18:03

            Et après ça on voudra encore nous faire croire que des mecs pareils on envoyé du monde sur la lune. 

            .

            Doctorix, montez-nous un beau scénario pour le coup fourré par lequel les Etats-Unis vont forcer la Chine à la guerre.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 août 18:09

              @San Jose
              Michel Collon explique

              « Les guerres ne commencent pas par des bombes, elles commencent par des médias-mensonges ». Tel est le constat que fait le journaliste belge Michel Collon, en ouverture de cette conférence datée du 27 février 2009, au centre islamique et culturel de Liège, dans le cadre de la journée du soutien au peuple palestinien.

              Selon lui, la propagande de guerre repose sur 5 principes :
              1- Occulter l’histoire
              2- Occulter les intérêts économiques
              3- Diaboliser l’adversaire
              4- Présenter notre camp comme n’attaquant pas un peuple, mais seulement un dirigeant
              5- Monopoliser l’information, empêcher le vrai débat

              Ces principes-là, on les retrouve dans tous les conflits, affirme Collon. L’homme illustre son propos avec les cas de l’Irak, de l’Irlande, du Venezuela de Chavez, et du conflit israélo-palestinien.

              Grande leçon : toutes les guerres sont économiques. Les raisons humanitaires ne sont faites que pour emporter l’adhésion des populations des pays agresseurs.

              A la toute fin de son intervention, Michel Collon fait un éloge d’Internet et de sa libre information. Un éloge du journalisme citoyen : « L’information, vous pouvez la faire. Vous n’êtes pas impuissants, vous avez un pouvoir, vous aussi vous pouvez être des journalistes. C’est à chacun de nous de s’engager dans cette bataille de l’information, cette bataille pour la vérité ». "


            • Adibou Adibou 16 août 21:35

              @Fifi Brind_acier

              La vache le nombre de conspirationniste et sympathisants UPR qu’on retrouve ici !
              Un vrai monde virtuel smiley


            • Adibou Adibou 16 août 21:40

              @San Jose

              Et hop le complot lunaire en plus ! smiley
              Keskonsmar ici smiley


            • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 18 août 17:13

              @Adibou

              « conspirationnistes » ! Tiens, le mot complotiste n’est plus à la mode ? Bon, remarquez que pour les comploteurs dans ton genre, tout est bon à prendre, non ?


            • Adibou Adibou 18 août 18:06

              @Nicole Cheverney

              Pour vous et vos chemtrails, vous pouvez choisir le mot qui vous sied le plus, cela m’est égal smiley


            • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 18 août 21:56

              @Adibou

              Youpie ! Je prends les deux, complotiste et conspirationniste. Par contre, en ce qui te concerne, tu as le choix entre comploteur et comploteur ! C’est con, hein ?


            • ticotico ticotico 16 août 18:44

              Il y a un précédent en 1898 : une explosión fut fatale au cuirassé USS Maine (260 marins US tués) dans la baie de la Havane.

              Quelques jours suffirent au gouvernement us pour conclure qu’il avait sauté sur une mine.

              Les espagnols furent désignés responsables, une campagne de presse aida l’opinion à prendre le parti de la guerre... Et 3 mois après, les dernières colonies espagnoles passaient sous contrôle américain.

              Voici ce qu’on peut lire sur un site « complotiste » puisque canadien :

              In 1976, a team of American naval investigators concluded that the Maine explosion was likely caused by a fire that ignited its ammunition stocks, not by a Spanish mine or act of sabotage.


              • foufouille foufouille 16 août 18:48

                @ticotico
                oui 78 ans après, c’est fiable comme la terre creuse et son micro trou noir magique avec sa « gravité » magique.


              • Gracchus Gracchus 16 août 19:00

                @foufouille
                Comme Doctorix m’énervait avec sa Terre Creuse....
                Je l’ai cherchée
                et je l’ai trouvée....J’en ai fait quelques articles.
                ....
                Je peux assurer que lui ne l’a jamais trouvée
                .
                Je profite de ce commentaire pour assurer qu’il ne s’y connait pas plus en histoire qu’en médecine....ou en géologie .....
                En revanche il raconte bien mieux ses histoires que Nabum ou Rosemar....


              • foufouille foufouille 16 août 19:03

                @Gracchus
                il est aussi hyper nul en science car il ne sait pas ce qu’est la gravité.
                et encore moins un trou noir.


              • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 19:09

                @ticotico. Et comme par hasard, TOUS les officiers ce soir là étaient à terre, conviés à un dîner mondain.
                 
                De même, ce matin là du 11 septembre, tous les tycoons qui auraient pu être au travail dans les deux tours où un avion était programmé, étaient invités ailleurs et ensemble ce matin là. Etonnant, non ?


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 août 19:25

                @ticotico
                On ne saura jamais vraiment si l’explosion du Maine est venue des explosifs trop près d’une source de chaleur, d’une mine espagnole en provocation, ou d’une mine américaine avec un false flag pour s’assurer l’adhésion de la population ?

                Cette guerre a fait l’objet d’un livre :« La guerre hispano américaine — 1898 la naissance de l’impérialisme américain » par Jean Daniel Avenel. 


              • Adibou Adibou 16 août 21:33

                @foufouille

                Il n’est pas géologue ni astrophysicien, les êtres superieurs qui vivent dans la terre creuse ca le rassure.
                Pas plus qu’historien d’ailleurs ! smiley


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 août 21:41

                @Adibou

                Doctorix est la réincarnation de Jules Verne version 2.0 ....mais sans le talent.


              • Adibou Adibou 16 août 21:43

                @Aita Pea Pea

                Bloqué au XIXème siècle, le pôvre ! smiley


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 août 21:49

                @Adibou

                Après on peut délirer...lol .


              • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 21:49

                @adibou. C’est toujours de J. Alfred Powell que vous parlez, n’est-ce pas ?


              • Adibou Adibou 16 août 21:53

                @JC_Lavau

                Gné ???  smiley


              • quid damned quid damned 16 août 22:31

                @foufouille
                Hé  ! Vous allez m’expliquer et je vais enfin tout savoir sur la gravité depuis son origine jusqu’à son explication physique.
                Parce que vos confrères (E. Klein, ...) ne savent pas très exactement.
                D’avance merci.

                Quant à vos attaques répétées à l’encontre de l’auteur, elles commencent à lasser.
                C’est un acharnement pathologique qui n’apporte rien au débat. Vous vous enlisez dans vos aigres calomnies. Vous ne supportez pas ce qui sort du tout-mâché, prêt-à-penser-unique, media-compatible. Ça vous rend haineux qu’on touche à vos repères bien confortables qu’on vous a fourni chez bfmtv-wikipédia-decodex. Vous avez peur.

                Là où vous y voyez des idées saugrenues, d’autres (dont je), y voient de l’ouverture d’esprit, de la curiosité, de la passion pour le monde qui nous entoure.
                Bien là des caractéristiques que l’on trouve chez les génies, (les vrais). Se poser des questions c’est sain c’est comme ça qu’on avance. C’est même sacrilège, au regard des outils cognitifs et mnémoniques dont la nature nous a généreusement fait grâce, de ne pas le faire.

                D’autant que l’auteur dans ces cas a la générosité et le courage de nous proposer des hypothèses audacieuses. En aucun cas il ne prétend détenir la vérité mais offre à la critique des théories et vous le savez, donc vos attaques ne sont que de haineux mensonges. Le mot « critique » a plusieurs connotations vous avez choisi d’user de la moins noble pour ne pas dire la plus abjecte.
                Votre attitude est répugnante.

                Continuez donc, si ça vous chante, de trouver toutes les excuses du monde aux gentils cowboys génocidaires démocratiques des méchants peaux-rouges, mais épargnez-nous vos sarcasmes à deux balles.

                Je m’arrête là, je me sens sale d’avoir apporté une réponse à votre trollage, j’ai le désagréable sentiment de m’être abaissé à votre dégradante rhétorique.


              • pemile pemile 16 août 23:01

                @quid damned « Quant à vos attaques répétées à l’encontre de l’auteur, elles commencent à lasser. »

                Les attaques agressives de foufouille fatiguent tout le monde, par contre, lorsqu’elles visent les délires récurrents de ce cher Doctorix (terre creuse, apollo, sida, vaccins, E.T, etc), elles sont de salut public, non ?


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 août 23:08

                @pemile

                Salut. Si tu veux virer les comiques suis pas d’accord.


              • quid damned quid damned 16 août 23:14

                @pemile
                Je réponds à votre question dans le commentaire que vous n’avez manifestement pas vraiment lu.


              • pemile pemile 16 août 23:24

                @Aita Pea Pea « Salut. Si tu veux virer les comiques suis pas d’accord. »

                Comique ... de répétitions ? smiley


              • pemile pemile 16 août 23:31

                @quid damned « Je réponds à votre question dans le commentaire que vous n’avez manifestement pas vraiment lu »

                Mais si, je l’ai lu smiley

                Et n’y voit pas votre réponse ?


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 août 23:39

                @pemile

                J’aime bien la terre creuse parce-qu’il y aurait un trou noir au centre. Épicétout. Lol.


              • Garibaldi2 17 août 04:58

                @Fifi Brind_acier

                Elle est surtout la conséquence qu’une belliciste campagne de presse massive des 2 grands (par le tirage !) patron de presse William Randolph Earst et Joseph Pulitzer : Remember the Maine, to Hell with Spain ! (« Souvenez-vous du Maine, Mort à l’Espagne ! ».


              • foufouille foufouille 17 août 09:10

                @quid damned
                je vois pas comment la gravité pourrait être nulle sur la surface intérieure d’une sphère creuse.

                sauf si elle n’existe pas.


              • JC_Lavau JC_Lavau 17 août 09:18

                @Foufouille. Tu ne vois pas ? Mais dès le 18e siècle, les astronomes en savaient beaucoup plus long que toi sur ce calcul.
                Applicable aussi à une sphère conductrice creuse : le champ électrostatique est nul à l’intérieur. Une des bases des calculs électrostatiques qu’on avait appris dès décembre, en DEUG.


              • foufouille foufouille 17 août 09:29

                @JC_Lavau
                avec une gravité de 1G en surface extérieure et 10 km d’épaisseur ?
                 smiley
                un micro trou noir à l’intérieur .......
                c’est la science de doctor x.


              • exol 17 août 09:34

                @pemile

                Merci périmé , ton post me régale , surtout au niveau des vaccins , c’est un des rares sujet où je ne deconne pas , qu’un type comme herr Doctor puisse exercer la médecine me trou le cul.


              • Garibaldi2 17 août 11:17

                Erratum !

                Elle est surtout la conséquence d’une belliciste campagne de presse massive des 2 grands (par le tirage !) patrons de presse William Randolph Earst et Joseph Pulitzer : Remember the Maine, to Hell with Spain ! (« Souvenez-vous du Maine, Mort à l’Espagne ! ».


              • doctorix doctorix 19 août 11:46

                @foufouille

                je vois pas comment la gravité pourrait être nulle sur la surface intérieure d’une sphère creuse.

                Il y a beaucoup de choses que vous ne voyez pas, parce que vous ne voulez pas les voir.
                La gravité nulle à l’intérieur d’un astre creux m’a été enseignée par mon gendre, docteur en astrophysique. Et j’ai pu vérifier ce fait sur de nombreux liens.
                C’est un peu normal si on réfléchit (ce qui n’est pas votre spécialité).
                On peut comprendre qu’à la surface interne d’un astre creux, la masse située en dessous de vous est compensée au niveau gravitationnel par les masses situées au-dessus, plus lointaines mais plus volumineuses. 
                Cet aspect intuitif et de bon sens est aisément vérifié par le calcul mathématique (vous savez, ces trucs qu’on fait avec des chiffres et un cerveau).


              • doctorix doctorix 19 août 12:07

                @quid damned
                Merci.
                Votre note de 18,2/20 sur votre commentaire (un peu dithyrambique, mais mon ego adore...) prouve bien l’opinion très favorable des agoravoxien sur mes apports.
                Les scorpions qui crachent leur venin (ailleurs, je parlais des rats sortis des égouts) n’ont guère de succès, mais ils persistent à vociférer dans le vide...
                Leur seul inconvénient n’est pas qu’on risque de les croire, mais de diluer le message et de décourager le lecteur : c’est en fait leur seule raison d’être.
                Après un WE chargé (je ne savais pas que j’étais publié) je n’ai pu bloquer exol et adibou (les nouveaux-venus de circonstance) que trop tard, désolé pour les lecteurs.


              • foufouille foufouille 19 août 12:54

                @doctorix
                ils sont nombreux a refusé le prix Nobel dans ta famille .....


              • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 23:40

                Je rappelle que l’auteur de l’article qu’il est de bon ton de n’avoir pas lu avant de se répandre en invectives, demeure J. Alfred Powell.


                • exol 17 août 09:36

                  @JC_Lavau

                  Mais qu’il est mis en ligne et soutenu par Herr Doctor anti américaniste primaire comme toi.


                • Adibou Adibou 17 août 11:19

                  @exol

                   smiley et Lavau qui fait encore de la pub avec son lien vers ce site d’extreme-droite antisemite et negationniste.
                  D’ailleurs si on clique sur le lien on trouve des renvois pour leur article phare intitulé : le déni de l’holocauste (holocaust denial)
                  beurk smiley


                • JC_Lavau JC_Lavau 17 août 11:30

                  @Adibou. Je ferai de la pub contre les imposteurs jusqu’à ma mort.
                  Voilà pourquoi ceux-ci voudraient tant hâter ma mort.


                • Adibou Adibou 18 août 18:13

                  Mais que fait la police ???


                • doctorix doctorix 19 août 11:24

                  Je crois qu’exol et adibou ont largement mérité le blocage ;

                  Je regrette que mon WE sans internet ne m’ait pas permis de les bloquer plus tôt.

                  Ces deux infiltrés de la dernière heure ont suffisamment pollué d’articles pour mériter leur sort.

                  Je regrette, mais j’assume.

                  Foufouille est en sursis, s’étant montré pervers comme d’habitude mais pas trop disert.


                  • Anthel 20 août 11:56

                    @doctorix

                    Bonjour cher ami, après vos excellents articles sur les vaccins, et leurs lots de commentaires pour répondre à nos amis Gérard et Foufouille (pour ne citer qu’eux), je prends plaisir à vous lire sur d’autres sujets !

                    Les guerres du 20ème siècle de tonton Sam, et leurs lots d’incidents pour les déclencher, (Pearl Harbor, Tonkin...), le deep state semble déterminé à faire entrer les USA en guerre contre l’iran avec diverses tentatives loupées (drône iranien, tankers...).

                    Mais notre ami Trump a toujours 10 coups d’avance sur ces fumiers. Cela n’arrivera pas sous sa présidence, Trump n’est pas un interventionniste. Il joue le jeu des médias (Venezuela, Iran, Corée du Nord, Chine...) pour au final conduire sa politique USA First et ramener les soldats au pays (retrait d’Afghanistan).


                  • Anthel 20 août 12:03

                    @doctorix

                    Je vous conseille les excellentes vidéos sur Radio Quebec (chaîne Youtube). Alexis Cossette explique avec une précision chirurgicale le déroulement de la politique US (Trump vs Deep State).

                    La divulgation d’informations de la part de Qanon est orchestrée de façon remarquable, les dossiers sortent (Epstein, NXIVM, les sacrifices rituels des élites...). Le public va apprendre peu à peu ce qui se trame en coulisse !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès