• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pèlerinage à la Mecque ou comment les Ibn Saoud font leur « com » (...)

Pèlerinage à la Mecque ou comment les Ibn Saoud font leur « com » !

Comment les Ibn Saoud diffusent leur wahhabisme et s'assurent la domination des musulmans ...

 
Pèlerinage à la Mecque.
 
Certains nouveaux " haj " (titre de celui qui vient d'accomplir le pèlerinage à la Mecque, obligation assortie d'une dispense pour ceux qui n'en auraient pas les moyens ; soit dit en passant), aiment raconter leur " hajj " (leur pèlerinage) et faire partager leurs émotions autour d'eux.

Ce qui revient souvent dans la narration du fameux pèlerinage, c'est l'éblouissement des " haj " devant tant de gigantisme dans les lieux saints de l'islam et la richesse étalée dans les bâtiments qui les abritent ainsi que dans les accessoires mis à la disposition des pèlerins, pour plus de confort comme les parasols géants automatiques, les brumisateurs, l'air conditionné .... 

Savent-ils seulement que cela s'est fait au détriment de bon nombre de lieux archéologiques et néanmoins sacrés pour les musulmans, que sont les maisons des compagnons du prophète et ceux de ses épouses dont celle de Aïcha vénérée par les sunnites (mais haie par les chiites pour avoir écarté Ali & Fatima de la succession de Mohamed pour gouverner les musulmans), et qui ont été rasées pour laisser place à des hôtels de luxe et à des centres commerciaux, expression de la mégalomanie des Ibn Saoud.
 
Connaissent-ils le deal qui liait la tribu des Ibn Saoud à celle de Mohamed Abdel Wahhab père du wahhabisme, cette " nouvelle obédience " rejetée par le Bey de Tunis ; et qui consiste dans la répartition des pouvoirs entre les deux tribus : le temporel aux Ibn Saoud et le spirituel aux Abdel Wahhab, l'un soutenant l'autre ? Savent-ils que ce deal a été rompu par les Ibn Saoud depuis que le monarque saoudien a cumulé les deux pouvoirs ?

Savent-ils que les Ibn Saoud tentent de se donner une légitimité en tant que Gardiens des Lieux Saints, grâce aux pétrodollars qu'ils dépensent sans compter pour faire oublier qu'ils sont usurpateurs de cette fonction traditionnellement dévolue aux qoraïchites, plus exactement à la tribu du prophète Mohammad ?

Certains ont relevé que les imams appelant aux prières, associent systématiquement le nom des Ibn Saoud à celui d'Allah et à celui de Mohamed, auxquels répondent par amen, des millions de pèlerins, faisant ainsi allégeance aux Ibn Saoud à leur insu ! 

Une " com " gratuite pour des Ibn Saoud qui préparent l'étape d’après. En effet après s'être attribués le titre honorifique de " Khadimo'l Haramaiyn " (Serviteur des deux lieux saints de l'islam, que sont la Mecque et Médine) en se les appropriant ; ils aspirent au titre d' " Emir el mou'minin ", Commandeur des Croyants ; titre que leur disputent l'émir du Qatar et ses protégés Frères musulmans ... puisque Erdogan même ne cache plus son désir de restaurer le Califat et de briguer le titre de Calife lui aussi ; le dernier Calife étant Abdülmejid II, le cousin de Mehmed VI, dernier sultan déchu de l'Empire Ottoman !

Le plus étonnant, c'est d'entendre dire ces " haj ", que leur foi s'est affermie devant tant de richesses étalées : marbres, stucs, bois noble, or, argent ... comme s'ils avaient besoin d'un veau d'or !

Oublieux pour la plupart que dans le malékisme ancestral des Tunisiens, l'ostentation en tout est interdite ; et que la foi comme le reste, se vivent entre soi et Allah, dans la discrétion : nul besoin de pratiques religieuses ostentatoires, tapageuses, ni d'étalage de richesses, ni de poudre aux yeux comme le font les Ibn Saoud qui en mettent plein les yeux aux pèlerins venus du monde entier, transformant les lieux saints en un gigantesque parc d'attraction à l'américaine, à la gloire des Ibn Saoud, certains disent même que c'est Las Vegas d'Arabie ! 
 
Ce faisant, les Ibn Saoud renouent avec l'époque antéislamique " al jahiliya " (ère de l'ignorance, du paganisme et du polythéisme), tant décriée par le wahhabisme en transformant ce lieu saint et de recueillement, en une gigantesque foire où le business est roi, faisant d'eux les marchands du Temple des temps modernes.

Savent-ils ces pèlerins que les Ibn Saoud dont le wahhabisme condamne à l'enfer les occidentaux pour " mécréance ", ont fait appel à des ingénieurs, des concepteurs, des architectes, des fabricants et des entreprises de bâtiments, tous occidentaux, pour réaliser ce nouveau parc d'attraction ? Eux, ne sachant rien faire, sinon gérer (mal) leur agent ; puisque l'Arabie ne produit et n'exporte rien que l'or noir du sous-sol, propriété exclusive des Ibn Saoud !

Savent-ils aussi qu'ils ont érigé ces gigantesques bâtiments à la gloire de la tribu des Ibn Saoud, ceux-là mêmes qui détruisent au nom du wahhabisme les statues des Bouddhas et les mausolées tunisiens, érigés à la mémoire des soufis, hommes et femmes, réputés pour leur érudition, leur sagesse et leur humanisme ?

Et savent-ils que leur argent pour effectuer le pèlerinage, pour lequel certains économisent durant toute leur vie, s'ils ne s'endettaient parfois à vie, vient enrichir un peu plus les Ibn Saoud, qui financent le terrorisme dans le monde et sèment le chaos dans les Républiques " arabes " et plus particulièrement celles du " Printemps arabe " pour mettre en échec des révolutions qui pourraient donner des idées à leur peuple, pour renverser leur pétromonarque ?

On estime entre 6 et 7 milliards de dollars " l'obole " que versent les 2,5 millions de pèlerins aux Ibn Saoud, à chaque saison de pèlerinage !
 
Savent-ils pourquoi les Ibn Saoud interdisent-ils la Mecque durant la saison du pèlerinage à leurs autochtones ? Sous prétexte de ne pas gêner la circulation des pèlerins lors de l'exécution de " mawasek el hajj " (les rituelles obligatoires du pèlerin), ils cherchent à réduire le contact entre les pèlerins venus du monde entier avec les autochtones, de peur qu'ils ne leur donnent des " idées politiques " qui remettraient en cause la légitimité des Ibn Saoud, comme ce fut le cas lors de l'attaque de 1979 qui ne fut résolue que grâce au secours de VGE !
 
D'ailleurs, c'est depuis que les Ibn Saoud " expédient vers l'étranger " les " étudiants de leurs universités religieuses " pour répandre le wahhabisme dans le monde et pour évite le courroux des plus " excités de ces imams " contre le monarque et sa famille ! 
Et les occasions ne manqueront pas : soutenus par les EU qui pensent contrer " le péril rouge / communisme " les Américains misent sur " le péril vert / islamisme " qu'ils croient naïvement restera cantonné aux " pays musulmans " uniquement ; et encouragent les Ibn Saoud à répandre le wahhabisme ... comme lors de la guerre d'Afghanistan au Pakistan et en Afghanistan ; et après la chute du mur de Berlin dans les pays de l'ex bloc soviétique !

Et c'est depuis que les Ibn Saoud ont établi aussi des quotas pour les candidats au pèlerinage ; restreignant leur nombre pour les pays dont ils se méfient, comme l'Iran pays de la première révolution islamiste qui chercherait à chasser les Ibn Saoud des lieux saints de l'islam, dont la gestion reviendrait selon les chiites, aux descendants de Mohamed et de sa famille : Fatima & Ali, chiisme oblige ! Ou de la Tunisie, pays du fumeux " printemps arabe ", ourdi par l'émir du Qatar, frère ennemi des Ibn Saoud ...
 
Certains Tunisiens s'inscrivent sur les listes et attendent parfois plus de 10 ans que leurs noms sortent sur la liste des heureux élus, " victimes " des quotas imposés par les Ibn Saoud à la Tunisie " révolutionnaire " dont ils craignent la " contagion " pour leurs sujets !
 
Voilà le paradoxe de millions de pèlerins, quand ils ignorent l'histoire de leur religion : ils sont à la merci de celui qui veut s'ériger chef des musulmans en diffusant sa conception de l'islam, pour répudier leur obédience traditionnelle et adopter celle de celui qui répand la sienne à coup de pétrodollars ! 

Le pire, c'est que de retour chez eux, ces pèlerins participent à la propagation du wahhabisme ; puisque auréolés de leur titre de " haj ", ils vont faire du prosélytisme pour ce qu'on leur a appris lors du pèlerinage des " bonnes pratiques " du " vrai islam ", le reste n'étant que " bid'âa " et hérésie selon les wahhabites ! 

Or ce faisant, ils acceptent le nouveau colonialisme politico-religieux du wahhabisme qui a servi à disloquer l'empire ottoman en une multitude de pays, de suite colonisés par les empires coloniaux franco-anglais qui avaient instrumentalisé le wahhabisme, dont se servent les Frères musulmans pour reconstituer l'empire perdu ; puisque cette doctrine/obédience a prouvé son efficacité pour dominer les peuples qu'elle soumet aux puissances du moment.

Il faut croire que la foi et les traditions se vendent et s’achètent par les plus offrants ! Traduisant un manque de foi sincère de la part des personnes prêtes à devenir " saudo-wahhabite ", pour recouvrer une prétendue identité " arabo-musulmane " qu'ils auraient perdue, comme le leur serinent les Frères musulmans et autres prédicateurs néo-salafistes pour les convertir au wahhabisme et au model sociétal qui va avec ! 

Ainsi, insidieusement le wahhabisme est en train de remplacer le malékisme et le soufisme ancestraux des Tunisiens ... profitant de leur ignorance et de leur manque de culture !

Blog de l'auteur : https://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.com/2016/09/retour-du-hajj.html


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Sirius Sirius 7 juin 16:30

    «  Le plus étonnant, c’est d’entendre dire ces » haj « , que leur foi s’est affermie devant tant de richesses étalées : marbres, stucs, bois noble, or, argent ... comme s’ils avaient besoin d’un veau d’or ! »

    l’explication est simpleça s’appelle le "syndrome du larbin", et les musulmans n’en ont pas l’exclusivité.


    • La Bête du Gévaudan 8 juin 00:32

      @Sirius

      auquel il faut ajouter le « larbinat socialo-communiste »... qui hurle d’indignation à l’évocation des riches, mais qui se prosterne devant Staline, Brejnev, Mao, Pol-Pot, Castro, Mugabe, Maduro et cie... qui hurle d’indignation devant l’obscurantisme religieux, mais se prosterne obséquieusement devant les égorgeurs islamistes... qui hurle « tout le monde déteste la police » et se prosterne devant le NKVD et la STASI... qui hurle devant Torquemada mais se prosterne devant Vychinsky... qui hurle devant C-News mais se prosterne devant la Pravda ou l’Humanité... qui hurle devant l’OMS mais se prosterne devant Lyssenko... qui hurle devant Brigitte Macron mais se prosterne devant Madame Ceausescu...


    • Sirius Sirius 8 juin 07:44

      @La Bête du Gévaudan

      et tous les cons


    • chantecler chantecler 7 juin 19:53

      Vous êtes suicidaire ?


      • titi titi 8 juin 09:06

        "ue leur foi s’est affermie devant tant de richesses étalées : marbres, stucs, bois noble, or, argent ...

        "

        C’est tout à fait cohérent avec l’Islam.

        Pour l’Islam la richesse est un bienfait de Dieu : c’est Dieu qui accorde ses largesses aux bons croyants.

        Ceux qui sont dans la misère n’ont qu’à s’en prendre à eux mêmes et se questionner sur la sincérité de leur foi.

        Les Saouds sont riches : c’est qu’ils font ce que Dieu attend d’eux.

        Et donc qu’il faut faire pareil.


        • kikuchiyo 8 juin 12:46

          Tout ça pour tourner sept fois autour d’une pierre même pas cubique ( un tour par planète que l’on connaissait à l’époque ), et tenter de toucher la foufoune de Al-Lat ( la pierre noire enchassée dans un de ses coins ), sur laquelle les femmes de l’époque pré-islamique frottaient leur sexe lors de leur menstrues en gage de fécondité.

          Ca me rappelle une chanson de Frankie Vincent : toucher, toucher la chatte à la voisine...

          Et pour finir, une petite séance de lapidation de la représentation du sheitan.

          On me souffle dans l’oreillette que ceux qui prétendent que cette religion est idôlatre sont de méchants islamophobes.


          • SilentArrow 8 juin 13:14

            @Rachid Barnat

             

            Voilà le paradoxe de millions de pèlerins, quand ils ignorent l’histoire de leur religion ...

            Il y a un paradoxe encore plus gros : la Kaaba était un sanctuaire dédié à Allat, une déesse pré-islamique. La pierre noire représente la tête du bébé que la déesse est en train d’accoucher.

            Les mahométans qui sont si prompts à accuser les autres d’idolâtrie vont donc à La Mecque pour lécher la foufoune d’une déesse pré-islamique.

            J’me marre.

            Sur les déesses pré-islamiques des Arabes


            • SilentArrow 8 juin 13:47

              @Rachid Barnat

              Le bruit court que la famille Saoud serait à l’origine une tribu juive convertie à l’islam par intérêt. Ce n’est peut-être qu’une rumeur, mais cette rumeur existe.

              J’me marre.


              • SilentArrow 8 juin 13:51

                @Rachid Barnat

                "L’Arabie saoudite est-elle la Terre promise des juifs  ?

                L’historien libanais Kamal Salibi, reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes contemporains de l’histoire arabe, est également célèbre pour avoir publié en 1985 The Bible Came from Arabia, livre dans lequel il affirme que le royaume de Sion biblique se trouvait en réalité dans l’actuelle Arabie saoudite."

                lien

                J’me marre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité