• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pendant le bronze-cul, les nucléocrates ont encore frappé !

Pendant le bronze-cul, les nucléocrates ont encore frappé !

Nous ne savons que faire de nos montagnes de déchets radioactifs. Le site d’enfouissement de Bure soulève la réprobation légitime des populations. Et pourtant…

Et pourtant la France va importer près de quatre tonnes de déchets radioactifs de plutonium et d’uranium australiens ! Les malades mentaux nucléocrates ont encore frappé…

Cette forfaiture « légale » s’est déroulée cet été, pendant que le bon peuple se bronzait le cul et pâmait devant les exploits footballistiques de quelques millionnaires en culottes courtes. C’est par un discret décret n° 2018-586 signé le 6 juillet 2018 par les plus hautes autorités de la République que la France a légalisé un sombre accord de trafic de déchets nucléaires de l’Australie vers la France. Au bas du document qui entérine le business entre Areva (se planquant derrière son nouveau nom Orano depuis sa « faillite » et son renflouement de 9 milliards d’euros sur le dos des contribuables) figure les signatures du président de la République – le banquier énarque Emmanuel Macron -, du 1er Ministre et ancien directeur chez Areva Edouard Philippe, du ministre des affaires étrangères – et ancien ministre des armées du précédent Président Hollande - Jean-Yves Le Drian.

Cette opération entérine le contrat signé le 7 juillet 2016 sous la législature de Hollande, Macron étant ministre de l’économie du gouvernement Valls. Souvenons-nous qu’à cette époque, la France a aussi signé avec l’Australie un énorme contrat de vente d’armes, en l’occurrence douze sous-marins pour la somme de 34,6 milliards d’euros. « Allez, vous nous achetez nos belles machines à tuer et nous, pour vous faire plaisir, on vous reprend toutes vos merdes nucléaires ! »

Ainsi l’introduction en France des déchets nucléaires australiens peut commencer dès à présent et s’étaler jusqu’au 31 décembre 2030. Il faut que toutes les générations, des grands-parents aux petits-enfants, goûtent au risque, non ? D’autant que le retraitement par Areva/Orano de ces déchets atomiques est prévu entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2034. Seize années, une paille !

On va donc avoir sur les mers du globe des cargos se trimballant des tonnes de déchets radioactifs. Et en retour, d’autres cargos qui retourneront les merdes radioactives traitées. Eh ! Les terroristes, ya bon ces matières à récupérer par un détournement en pleine mer. Il y aura plein de plutonium, le produit le plus dangereux sorti des cervelles nocives des nucléocrates.

Notons que c’est une récidive, il y a déjà eu des trafics de plutonium entre la France et les États-Unis par Areva en 2004. Des mesures policières et militaires insensées avaient alors été déployées pour empêcher tout regard citoyen sur ces transferts de plutonium.

Les citoyens français doivent prendre acte que la "transparence" n’existe pas et n’existera jamais dans l’industrie nucléaire. Tant que celle-ci fonctionnera, la vérité sera activement dissimulée aux citoyens, tant les dangers et les pollutions du nucléaire sont graves et injustifiables.

 

Sources : http://www.coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/public/pdf/2018-07-08_decret_importation_dechet-nucleaire_Australie_joe_20180708_0156_0010.pdf

 

Photo X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • aimable 16 août 17:10
    cette magnifique œuvre d’art je la verrais bien a côté de la statue de Napoléon a Cherbourg  smiley
    bon , que voulez vous le nucléaire a permis a la région de Cherbourg de se développer parce qu’avant ce n’était pas la joie .
    mais est-ce que le nucléaire en valait la chandelle .


    • Arogavox 19 août 13:56

      @aimable

       Nous avons ici des ’scientifiques’ qui ont manifestement du temps pour faire mousser leur ’excellence’ en toisant les supposés ignares qui osent faire état de préoccupations dites ’parano’.
        
       Il serait temps que ceux-là consacrent un peu de leur temps disponible pour afficher, équations à l’appui, leur démonstration rigoureuse des réfutations qu’ils veulent certainement opposer à la publication scientifique proclamée en début de cette page : https://www.jp-petit.org/nouv_f/nouveau.htmdans laquelle on peut lire

       : «  les Français payent une gestion de la recherche catastrophique (dans ce domaine comme dans d’autres), aux mains de gens incompétents, en récoltant 50 années de retard sur la science russe, totalement irrattrappable »



    • JL JL 19 août 14:20

      @Arogavox

       
       ’’La matière sombre cesse d’exister. L’action de l’antimatière de masse négative se substitue à celle d’une mystérieuse « énergie noire ».’’ (J-P P)

      Ah, la masse négative !
       
       Questions :
       
       faut-il envisager de l’énergie négative au nom de la formule mc² ?
       
      Comment interagissent les masses négatives : elles repoussent les masses positives ? Mais alors, elles devraient s’attirer ente-elles, et donc créer des amas, un univers inversé ?
       
       Ou bien elle se repoussent entre elles et errent dans l’univers à la recherche de l’âme sœur ?
       Tout un programme.

    • Arogavox 20 août 12:08

      @cassini @mmbb


       répondre à côté (sans avoir pris connaissance de ce à quoi on prétend répondre) et en n’avançant qu’une ironie pathétique à base de sous-entendus creux, c’est donc la seule démarche scientifique à votre portée. 
       Ma foi , si cela vous amuse.
       

    • Nicolas_M bibou1324 16 août 17:11

      Vous êtes une personne très rigoureuse, très attachée aux faits. Mais du coup vous manquez de recul, de vue d’ensemble et surtout vous ne déroulez pas votre scénario catastrophe jusqu’au bout.


      Prenons le pire scénario possible : lors d’un transfert contenant plein de nucléaire caca pas beau, un groupe terroriste envoie une roquette dans le camion qui circule admettons sur une route française près d’une grosse ville. Bref, le combustible usé s’échappe et contamine la population locale.

      Déjà, on est loin de Tchernobyl. Il s’agit de combustible usé qui n’est plus fissible, donc aucun dégagement de chaleur qui irait faire griller directement les passants, aucune dissémination via une explosion nucléaire. Ensuite, les combustibles usés dont on parle sont des métaux lourds. Donc des solides à température ambiante. Émettant essentiellement des rayons beta de haute énergie. Même en admettant que le métal soit touché de plein fouet par une ogive, il va se répandre quoi, au maximum 20-30m autour ?

      Evidemment, si vous avez roulé dedans ou si vous avez été directement exposé, c’est pas très bon pour vous. Et évidemment si vous partez avant que les cosmonautes chargés de la décontamination arrivent, vous risquez d’emmener une partie du combustible sous votre chaussure ou dans votre roue de voiture, ce qui va avoir tendance à irradier votre famille.

      Bref, faisons les comptes. Au maximum, une centaines de personnes irradiées si vraiment on est en pleine foule, qui peuvent en irradier une centaine d’autres, allez disons au pire du pire 10 000 personnes irradiées. Dont la plupart vont subir aux premiers symptômes une cure iodée et vont s’en remettre. Soyons fous, tablons sur 5 000 morts, même si en réalité ça ne dépasserait certainement pas la dizaine.

      Vous savez combien de personnes meurent de la pollution de l’air en grande partie générée par les centrales thermiques chaque année ? 7 millions.

      Le nucléaire est-il dangereux ? Oui, sans le moindre doute. Peut-il irradier des gens et les faire mourir dans de terribles souffrances ? Oui. Est-ce la priorité en terme de risque sanitaire ? En aucune manière. On s’en tape de quelques dizaines, centaines, ou milliers de morts potentiels. Votre diesel, votre chauffage au fioul, les centrales au charbon allemandes, font des millions de morts qui sont tout sauf potentiels.

      • mmbbb 17 août 08:42

        @bibou1324 les groupes terroristes pourraient faire sauter Feyzin a cote de Lyon , le couloir de la chimie. Aussi un barrage s ils ont des calculs precis sur la resistance du beton, ils pourraient aussi employer du plutonoium ( des pays tiers peu scrupuleux pourraient etre fournisseur ) du gaz SARIN de l anthrax a la station les halles Chatelet .Il y d u monde en période de pointe et le resultat de leur action serait beaucoup plus spectaculaire . Les exemples ne manquent pas . je me demande pourquoi les terroristes iraient appareiller un cargo en pleine mer d autant plus que ce cargo doit etre protege par l armee Il doit y avoir des hommes en arme non . Il doit etre surveille discretement par une frégate . L art d agiter des chiffons rouges Quoi qu il en soit les oceans sont pollues par le plastique et durablement , la faute la incombe a tout le monde , mais le plastique c est moins anxiogene que le le nucleaire c ’est moins photogénique Quant aux éoliennes, les copains de Bove n en veulent pas dans le Larzac . Le centre de la France est pourtant venté . Le comble de l inconséquence de ces ecolos qui nous prennent pour des cons. Il est gentil le Victor mais il ne fait que taper sur le nucleaire , mais les solutions de remplacement ne sont pas viables a grande echelle . Voir Hidalgo qui s et plante avec ses bagnolles electriques , le francais etant peu scrupuleux, elles etaient déteriorees et l experience arrêtée. Le francais est tres peu civique, a Lyon les cyclistes , ces abrutis grillent les feux rouges, je prefere encore les automobilites , A Lyon les berges du Rhone sont des dépotoirs Il est plus facile de s en prendre au grand groupe pollueurs destructeurs de la planete en chantant la meme litanie en oubliant que le citoyen francais n a pas des comportements les plus respectueux Je ne vois pas un ecolo donner des cours de civilité , c ’est hasbeen


      • sls0 sls0 16 août 17:58

        J’adore, Victor, il met en lien le décret où tout est dit et ensuite sort des conneries dans son article en opposition avec le décret.

        La France sait retraiter et est reconnue pour cela.
        Elle retraite pour la Belgique, l’Allemagne, le Japon, ect...
        Les déchets non réutilisables sont renvoyés dans leur pays d’origine pour être stockés.
        Ca fait des décennies que ça se fait et voilà Victor qui se réveille.
        Moi aussi j’aimerai que les pays respectifs gèrent leur merde. Mais si je regarde d’un oeil mondial et non plus franco/français, autant laisser faire ceux qui savent.
        Un moment ça partait en URSS, belle catastrophe écologique leur traitement de l’époque.
        @Bidou 1234.
        Oh si qu’il chauffe encore le conbustible quand on l’emmène à la Hague. Hors de son container peut être que les gaines lâcheraient.
        Le container c’est du costaud, c’est lui la sûreté et non la faible radioactivité du combustible usé.

        • Duke77 Duke77 17 août 13:34

          @sls0

          Ton commentaire, comme souvent, est un ramassis de bêtises. D’un ton assuré, tu continues à sortir ta science... qui n’en est pas en fait ! Au fait, quel rapport entre la catastrophe de la centrale de Tchernobyl et le traitement des déchets radio-actifs par les russes ? Le fait de faire transiter les déchets et surtout de promouvoir l’usage du plutonium au lieu de l’uranium dans les centrales de production d’électricité n’a rien à voir avec la panne de la centrale de Tchernobyl, qui aurait été encore plus grave si cette centrale avait fonctionner avec du Plutonium (comme fukushima). Si on n’en est jamais arrivé là en France, des fuites ont été régulièrement détectée autour de nos centrales et certaines ont été arrêtées d’urgence. On aussi prouvé qu’on ne savait pas démenteler une centrale et surtout, qu’on impactait jamais les coûts liés au démentèlement dans le coût de notre électricité en France. Evidemment, un homme/femme qui déclare un cancer lié à l’absorbtion d’une particule radio-active (il suffit d’un microgramme de plutonium soit une poussière), ne le saura jamais. Nié le fait qu’utiliser le Plutonium comme combustible et de le faire transiter est hyper dangereux, d’autant plus dans une société basée sur le profit à court terme, est juste débile.


        • JC_Lavau JC_Lavau 17 août 13:39

          @Duke77. Sûr que ne pas croire à ton église, c’est rien qu’un blasphème...


        • Matlemat Matlemat 17 août 14:24

          @Duke77
           Le démantèlement du petit réacteur de Brennilis, 20 ans de travail, peut être terminé cette année.


        • sls0 sls0 17 août 19:24

          @Duke77
          Il n’y a aucun rapport avec Tchernobyl.

          Il se trouve qu’il y a eu de gros problèmes de stockage en URSS.
          Sibkhim est un des endroits les plus pourris au monde.

        • cétacose2 16 août 18:48

          Merci pour ces révélations ! Et une fois encore....France t’es la pou..belle.... mais si on pouvait te trouver un couvercle ?


          • Matlemat Matlemat 16 août 20:51

            Ca n’est pas le premier pays qui sous prétexte de « recyclage » , qui produit encore plus de déchets , envoie leurs déchets nucléaires dont ils ne savent que faire en France. Le traitement dure des années, parfait pour se débarrasser d’un encombrant problème. L’Italie, Monaco, l’Ukraine dernièrement et on ne sait combien d’autres. L’Australie a en outre sur sa partie ouest une plaque tectonique parmi la plus stable du monde mais il ne sont pas fous il ne veulent pas que l’Australie soit le dépotoir nucléaire mondial, nous en France on est prêt à sacrifier notre image. La Russie aussi stocke les déchets des autres pour récupérer l’uranium utilisable, la place ne manque pas en Russie, peut on dire la même chose en France ?


            • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 16 août 22:15

              @Matlemat
              Et il faut bien faire tourner l’usine de La Hague...


            • Matlemat Matlemat 17 août 14:20

              @VICTOR Ayoli
               Oui, LA Hague est le site nucléaire le plus polluant au monde, il y a même un tuyau qui envoie ses rejets directement dans la mer. 


               Il y a sur place une énorme décharge de déchets de faible activité et le retraitement sert juste à l’industrie nucléaire pour faire croire à un recyclage des déchets parfaitement mensonger.

               Il y a certainement des intérêts financiers en jeu, j’aimerais bien savoir combien paye l’Australie pour nous envoyer leurs déchets.

               Ce site de la Hague est une honte pour la Normandie et pour la France, cette Normandie complètement nucléarisée avec la centrale de Flamanville et l’EPR vitrine du savoir faire français, ainsi que Cherbourg avec les sous marins à propulsion nucléaire équipés d’armes atomiques.

               Depuis la résistance à la construction d’une centrale nucléaire près de Nantes ainsi que celle a la construction de l’aéroport de NDDL, la Bretagne est heureusement préservée pour un moment.

            • cevennevive cevennevive 17 août 10:50

              Salut VICTOR !


              Pétard, pourtant en Australie, il y a de la place ! Des déserts, du sable, de la terre rouge...

              On aurait dû leur proposer ce marché : qu’ils prennent tous nos migrants sans papier, nos assassins, nos délinquants et nos bons à rien et nous leur prendrons leur caca en échange.

              C’est pourtant bien ce que les Anglais ont fait il y a plusieurs siècles, et sans contre partie ! Les prisonniers, les prostituées, les pauvres hères ont été amenés là bas. Ils y ont créé un Pays.

              Parce que, échanger des machines de guerre contre des déchets nucléaires, est un « deal » entre assassins potentiels.





              • BRémy BRémy 17 août 11:15
                il manque la signature* de « notre » ministre de l’écologie

                 smiley



                *protestation

                • tumed 17 août 12:27

                  Je suis favorable a un usage militaire et sientifique d’un petit nombre de réacteurs nucléaire bien entretenu et surveillés. La technologie nucléaire est vitale pour nos sondes spatiales, vitale pour l’autonomie de nos bunkers, nos sous-marins.


                  Vous ne devez pas diaboliser le marteau, méme si de nombreux crimes ont été comis avec un marteau, méme si de nombreux accident sont survenu impliquant la chute ou la présence d’un marteau. Rangez votre marteau prés du sol, dans une caisse.

                  • Matlemat Matlemat 17 août 14:28

                    @tumed
                     Bien sûr, mais la on parle de retraiter les déchets des autres pays, en terme d’image pour un pays comme la france réputé pour le tourisme et la gastronomie ça n’est pas positif.


                  • Xenozoid Xenozoid 17 août 14:37
                    @Matlemat
                    il y a des infos sur les stokages(officiels/ou non ?)
                    connaissant la propension des humains pour jeter leurs poubelle chez les autres,peut être ces même déchêts ne reste pas a la hague

                  • Matlemat Matlemat 17 août 15:05

                    @Xenozoid


                     Le site de stockage de déchets à La Hague est saturé, des nouveaux sites ont étés ouverts mais comme « site de stockage de déchets nucléaire » ça ne plaisait pas à la population on a changé le nom par « site d’enfouissement technique » c’est beaucoup plus joli !

                     On envoie de l’Uranium en Russie pour séparer l’U235 et U238 et on récupère l’un et la Russie garde l’autre.

                     La France est criblée d’anciennes mines et de site de stockages :

                     Voir aussi dans mon commentaire bas la carte de 1996 ;

                  • cyborg 17 août 14:33

                    Il faut répandre les déchets radio actifs en surface ! smiley
                     
                    Des sangliers, des loups, des élans, des énormes silures !
                     
                    Les silures géants de Tchernobyl :
                    https://twitter.com/maxim_nm/status/1028555444669829120/photo/1
                     
                    Moins de béton immigratoire, moins de trouillards écolos snobs... Tout à y gagner.

                     


                    • Matlemat Matlemat 17 août 14:55

                       1001 poubelles radioactives en France, à lire aussi l’article en bas de la carte « Les vaches mangeaient du radium »



                      • Matlemat Matlemat 17 août 14:57

                        @Matlemat
                         1083 sites classés et la liste n’est pas exhaustive.


                      • nono le simplet nono le simplet 17 août 16:56
                        salut Victor,
                        c’est la vieille histoire du Mox des années 80, mélange de Plutonium et d’Uranium appauvri, déchets de l’industrie nucléaire ... EDF, un peu contre son gré, à l’époque, a signé un contrat avec la Cogema (ex Areva) pour utiliser le Mox comme combustible ... construction de Super Phoenix qui pouvait tourner au Mox ... échec ... on continue à fabriquer du Mox ... on importe même des déchets pour en fabriquer ... d’où les EPR qui peuvent tourner au Mox ... et on importe à fond la caisse les déchets des autres ...en créant le produit, on crée le besoin et en créant le besoin on crée la centrale qui va avec le produit ...
                        NB ; les centrales « classiques » utilisent jusqu’à 30% de mox ... insuffisant pour écouler les stocks

                        • Matlemat Matlemat 17 août 18:43

                          @Robert Lavigue Vous ignorez donc que le plutonium n’est pas le seul sous produit de la fission nucléaire. Le plutonium est une matière extrêmement dangereuse qui explose spontanément avec quelques kilos concentrés et dont un millionième de gramme inhalé suffit a provoquer à coup sûr un cancer du poumon, mais ce n’est pas un déchet à proprement parler mais sont utilisation produit la pour le coup de vrais déchets. Et l’expression khmers vert est un signe de crétinerie avancé, qu’etes vous donc ? Un fasciste nucléocrate ?


                        • Matlemat Matlemat 17 août 18:48

                          @Robert Lavigue

                          Nucleonazi ça vous irait ?


                        • nono le simplet nono le simplet 17 août 19:30
                          @Robert Lavigue
                          J’ignorais que les centrales classiques avaient aussi une fonction écologique
                           smiley ça n’a rien d’écologique puisqu’on fait de nouveaux déchets encore plus polluants que les anciens ... en plus, fabriquer du Mox coûte horriblement cher ... aux consommateurs et aux contribuables ...

                          Suffirait de construire plus de centrales pour résoudre ce problème de sur-stock !
                          j’ai du manquer de clarté ... c’est exactement ce qui veut se faire ... on crée le stock et on dit qu’il faut plus de centrales pour l"écouler ... ou des EPR ... CQFD

                        • nono le simplet nono le simplet 18 août 01:16

                          @cassini

                          La phrase n’a pas de vraie signification. On sépare des barreaux de combustible uranium sortis du réacteur l’uranium, le plutonium et les produits de fission. Fabriquant avec le plutonium un mox destiné à une nouvelle fission, on refait par cette nouvelle fission un autre lot de produits de fission. Au total cela ne change pas grand-chose puisqu’au lieu d’avoir fissionné deux tonnes d’uranium on aura fissionné tour à tour une tonne d’uranium et une de plutonium (ce n’est pas la proportion ; ce n’est qu’une illustration) et produit dans les deux cas le même tonnage de produits de fission.

                          un détail, un simple détail ... il faut 50 ans pour refroidir le Mox usagé au lieu des 5 ans pour le combustible classique ... et il pose d’autres nombreux problèmes ... plus radioactif, plus radiotoxique, plus complexe ... ce n’est pas une question de tonnage mais de qualité !


                        • nono le simplet nono le simplet 20 août 13:41

                          @cassini

                          On a mis très tôt nos centrales au MOX pour ne pas être accusé de gestion à courte vue en laissant sans rien faire l’uranium s’épuiser et le plutonium s’accumuler.
                          pas « on » ! la Cogema, soutenue par le gouvernement de l’époque contre l’avis d’EDF !

                        • Matlemat Matlemat 17 août 21:25

                          Les débats sur AG m’ont appris que les pro-nucléaires sont soit des idiots soit des menteurs ou alors les deux à la fois.


                          • Matlemat Matlemat 18 août 14:44

                             Les arguments des pro-nucléaires ne résistent pas à une analyse rigoureuse et objective.


                             Ici dans cet article on parle de recevoir les déchets des autres, c’est évidemment calamiteux en terme d’image, mais on peut compter sur l’industrie nucléaire pour cacher les faits au public.

                             Si on nous cache des choses c’est pour notre bien, parait-il, pour nous éviter tout stress inutile.

                               

                            • Matlemat Matlemat 18 août 15:59

                              @cassini
                               Pas interressant !


                            • Matlemat Matlemat 18 août 16:00

                              @Matlemat
                               Pas interessant !


                            • Matlemat Matlemat 18 août 16:06

                               C’est drôle, dès que l’on informe et que l’on dit la vérité aux gens sur le nucléaire, ses véritables coûts, sa pollution, ses risques, sa gestion sur des temps qui dépassent une vie humaine, en général les populations sont contre et ne veulent pas de ça près de chez eux. 


                               Il est vraiment con le peuple à ne pas savoir ce qui est bon pour lui.

                              • Matlemat Matlemat 18 août 16:14

                                 Les transports de déchets nucléaires en provenance des autres pays sont cachés au grand public, par souci de sécurité nous dit on, une bonne excuse complètement bidon car il suffit de faire quelques recherches sur internet pour trouver les itinéraires des nombreux convois de combustibles et de déchets qui traversent la france dans tous les sens.


                                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès