• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Péril imminent à Coulommiers (77) Les locataires d’un immeuble vivent (...)

Péril imminent à Coulommiers (77) Les locataires d’un immeuble vivent dans l’angoisse d’un effondrement

" Les 5 locataires du 10 impasse de l’Aître, à Coulommiers, dont une famille avec enfants, vivent depuis plusieurs années dans un immeuble qui menace de s’effondrer (voir photos). L’instabilité du terrain serait la cause de la dégradation rapide de cet immeuble récent. Des failles où l’on passe la main continuent de s’élargir. De nouvelles fissures apparaissent, au sous-sol, sur les murs porteurs, sur les sols carrelés, aux plafonds, aussi bien dans les logements que dans les parties communes ou sur la façade. Les locataires entendent des craquements la nuit à différents endroits. Certaines portes ne ferment plus, comme la porte d’entrée de l’immeuble, les encadrements ayant bougé. Ce sont les mêmes signes précurseurs que ceux décrits avant que les immeubles de la rue d’Aubagne à Marseille ne s’effondrent ! Même si, à la différence, il ne s’agit pas d’un immeuble ancien. Les locataires ont commencé à préparer leurs cartons et sont hantés par le risque de se retrouver sous les décombres. La mairie, qui pourtant met en place le permis de louer n’a pas jugé nécessaire de prendre un arrêté de péril, alors que la situation est connue. La police a refusé de prendre la plainte des locataires qui sont en danger et vivent dans la peur. Pourtant un péril permet de protéger les locataires, un loyer à zéro euro et le relogement aux frais du bailleur en cas d’évacuation. Les locataires ont déposé des demandes de HLM, et continuent à payer scrupuleusement leur loyer »

 

Avec DAL 77 (Droit Au Logement) les locataires organisent :

 

Une visite guidée de l’immeuble menaçant ruine

Mercredi 19/12 à 11h, 10 impasse de l’Aître

Avant de partir en délégation à la Mairie

 

Pour exiger : un arrêté de péril imminent et leur relogement immédiat !

 

Un toit c’est un droit !

 
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outil


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 19 décembre 2018 10:21

    « une visite guidée »

    ils ne risquent pas d’être poursuivit pour mise en danger de la vie d’autrui ?

    ( au pont de délire ubuesque ou on en est .....) 

    une solution pour eux : passer le réveillon de noel devant la mairie genre crèche vivante ça devrait suffisamment foutre la honte au maire pour qu’il se bouge les fesses .....


    • troletbuse troletbuse 19 décembre 2018 10:33

      @gaijin
      Ah non, les crèches sont interdites. C’est le gros Hollandouille qui a donné le la.


    • Sergio Sergio 19 décembre 2018 13:46

      " ...  Les 5 locataires du 10 impasse de l’Aître, à Coulommiers ...

      Bien vu, à Coulommiers, les immeubles, ça coule ! 


      • CHALOT CHALOT 19 décembre 2018 15:21

        RESULTAT POSITIF, MAIS ON VEILLE

        LES LOCATAIRES DE L’IMPASSE DE L’AITRE DE COULOMMIERS SERONT RELOGES !



        http://aflmelundal77.over-blog.com/2018/12/impasse-de-l-aitre-a-coulommiers-les-locataires-seront-reloges.html


        • cétacose2 19 décembre 2018 17:39

          @CHALOT
          ...LES LOCATAIRES DE L’IMPASSE DE L’AITRE DE COULOMMIERS SERONT RELOGES .....bravo Chalot !...et quels sont les cons qui vont payer ?


        • CHALOT CHALOT 19 décembre 2018 18:38

          Cétacose 2 ; tous ces locataires sont à jour de leurs loyers, sans retard.

          Qui va payer le relogement ? J’espère que le bailleur privé inconséquent paiera la note, mais c’est moins sûr !


          • CHALOT CHALOT 19 décembre 2018 18:40

            Comme le dit Fanny, militante du DAL et de familles laïques de Coulommiers, on préfère gagner aujourd’hui plutôt que de faire une marche blanche demain ! pas vous ?


            • patwa 19 décembre 2018 23:31

              Oui ben je peut vous en signaler trois comme ca dans ma ville. Le propriétaire s’en branle, par ce qu’il sais parfaitement que son locataire n’a aucun recourt, que la justice n’existe pas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès