• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Petit conte drolatique

Petit conte drolatique

La survie de l'homme sur terre pose de plus en plus de problèmes. L'homme moderne subit de nouvelles formes de régression et d'esclavagisme avec de nouveaux types de « démocraties » de plus en plus autoritaristes, qui se rapprochent plus de la monarchie absolue ou du sultanat que de la véritable démocratie. L'homme moderne est aussi devenu la proie d'escrocs légaux, qui détiennent les clés de la finance internationale : banquiers, assureurs, organismes de prêt, etc., qui agissent avec la complicité d'hommes politiques scélérats et corrompus. Les « acquis sociaux » sont également en danger, et même la survie du corps de l’homme moderne est menacée, en raison d’un système de santé régressif et des conditions de vie dangereuses. Quant à la santé mentale de l’homme contemporain, les media s’en chargent avec bonheur par un système de désinformation et d'abrutissement ultra-perfectionné.

 

Que faire ? Что делать ? ¿ Qué hacer ? 何 を する? (le mal est mondialisé ; interrogeons-nous en plusieurs langues)

 

Pour pallier une déchéance absolument inéluctable, voici les conseils que vous prodigue le bon docteur Touvabien, débordant d'optimisme et de compassion envers le genre humain :

 
■ les animaux, sources de protéines, sont de plus en plus mal nourris, ils sont traités à coups d'antibiotiques, ils sont maltraités aussi (abattoirs, égorgement halal, mécanisation de l’agriculture et de l’élevage). Leur viande — désormais sans goût — est de plus en plus frelatée, toxique donc, provoquant cancers et maladies diverses.

— conseil N°1 : si vous voulez conserver votre santé, ne mangez plus de viande (rouge ou blanche). No miam miam !

 

■ les mers et océans sont de plus en plus pollués (plastiques, métaux lourds, etc.) ; les rivières aussi, à cause des déchets toxiques que les industries déversent par tonnes. Les poissons, autres sources de protéines, sont bourrés de produits chimiques nocifs, provoquant cancers et maladies diverses.

— conseil N°2 : si vous voulez conserver votre santé, ne mangez plus de poissons ni de crustacés. No miam miam !

 

■ les fruits et les légumes, sources de vitamines, sont de plus en plus imprégnés de produits chimiques (les fameux « pesticides » censés éliminer les parasistes), et contiennent aussi des perturbateurs endocriniens. Les consommer est devenu dangereux pour l'homme. Et ne vous fiez pas au « bio », ni surtout aux discours des végétaliens (aussi appelés « végans »), idiots utiles du commerce international.

— conseil N°3 : si vous voulez conserver votre santé, ne mangez plus de fruits ni de légumes. No miam miam !

 

■ l'eau que l'on boit, et tous les breuvages en général, sont bourrés de produits chimiques. Les vins sont pleins de sulfites, les jus de fruits plein de sucres ajoutés [sic]. Le lait de nos braves vaches est pollué ou trafiqué. Même ma vodka (ужас !) et mon armagnac (horreur !) sont frelatés. L'eau pure, source de vie, n'existe plus qu’en montagne, peut-être, et pour l'eau de source ?

— conseil N°4 : si vous voulez conserver votre santé, ne buvez plus. No glouglou !

 

■ l'air que nous respirons est de plus en plus chargé de particules toxiques, de particules fines, de gaz d'échappement de voitures, de fumées d'usine, de vapeurs délétères, voire de particules atomiques, etc. L'air, autre source de vie, est archi-pollué et est devenu dangereux à respirer, provoquant asthmes, problèmes pulmonaires, allergies diverses, etc.

— conseil N°5 : si vous voulez conserver votre santé, ne respirez plus.

 

■ les informations que vous écoutez à la radio ou à la télé sont fausses, édulcorées, travesties, déformées. Les journalistes sont devenus les agents de propagande des hommes politiques, eux-mêmes agents de propagande des grands oligarques. Les programmes et émissions que vous regardez sont destinés à vous manipuler, à accaparer votre précieux temps de cerveau disponible.

Plus fort encore ! Certains virus sont transmissibles par le canal des émissions de télévision (surtout par le canal-8, le canal-10, le canal-23, et aussi par tous les autres). Le canal-8 transmet par voie oculaire et auditive un virus particulièrement virulent, appelé VIH (Virus Idiotus Hanounus), tandis que le canal-10 vous inocule un autre virus, le VAB (Virus Arrogans Bartessis). Les autres canaux se contentent de vous infecter par le VSO (Virus Stupidus Ordinaris). Évitez-les comme la peste !

— conseil N°6 : si vous voulez conserver votre santé, ne regardez plus la télé. Ne lisez plus de journaux. Ne faites plus confiance aux politiciens ni aux journalistes. Il est connu que le fait de regarder la télé fait monter la tension artérielle, élève la glycémie, encrasse les artères, rétrécit les télomères, affaiblit la fécondité et surtout — rend bête. Que du bonheur !

 

Conclusion sans appel du bon docteur Touvabien : si vous voulez conserver votre santé, vivez d'amour et d'eau fraîche ; sinon, crevez tout de suite ! Couic !

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • nono le simplet nono le simplet 4 mars 13:53

    article sympa !


    • L'Astronome L’Astronome 5 mars 14:51

       

      Lecture complémentaire :

       

      Un empoisonnement universel, de Fabrice Nicolino (Les Liens qui libèrent, 2014)

       


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès