• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Plainte contre Brigitte Macron (2)

Plainte contre Brigitte Macron (2)

Nul doute que Brigitte Macron profite donc de sa position et bénéficie d’avantages et d’impartialité , de ce fait elle tombe sur le coup des articles 432-11 et 432-17 du Code pénal, 2-I de la loi n° 2013-907 du 11 octobre 2013. À ce titre Brigitte MACRON doit en répondre devant les instances concernées. Bien qu’elle soit l’épouse du Président de la République, elle bénéficie d’aucune immunité de quelque manière que ce soit.  Thierry Paul Valette

La pratique républicaine ne peut justifier que certaines personnes bénéficient d'avantages. Les règles doivent désormais être codifiées par le droit concerné. La mise en place d'une Charte de transparence par l'Élysée le 21 aôut 2017 est contraire aux règles de droit. Brigitte Macron est non élue. La pratique républicaine est un alibi pour que l'épouse d'Emmanuel Macron profite d'un cabinet au sein de l'État français et d'un budget dédié de 400 000 euros. 

  • DÉLIT DE TRAFIC D’INFLUENCE PASSIF DE LA PART D’UNE PERSONNE BÉNÉFICIANT D’UNE MISSION DE SERVICE PUBLIQUE 

 

  • DÉLIT DE CORRUPTION PASSIVE DE LA PART D’UNE PERSONNE BÉNÉFICIANT D’UNE MISSION DE SERVICE PUBLIQUE 

 

  • COMPLICITÉ DE CONFLIT D’INTERÊT PASSIF DE LA PART D’UNE PERSONNE BÉNÉFICIANT D’UNE MISSION DE SERVICE PUBLIQUE 

Il ne s'agit plus d'une mission publique mais d'une mission de service public. En effet Brigitte Macron ne se cache pas de ses réunions avec des ministres du service public. Elle agit dans ce cadre là. Elle n'est plus une simple bénévole mais une personne qui bénéficie d'une mission de service public... Tout est expliqué dans cette video en matière de droit :

Plainte déposée donc contre Brigitte Macron dans le cadre de la Charte de transparence au commissariat de Lisieux mercredi 23 août 2018. Il ne s'agit pas d'attaquer la personne de Brigitte Macron mais seulement de dénoncer des pratiques contraires au droit. Je dénonce les attaques liées à son âge, son physique et à son couple. Ces méthodes ne sont pas dignes. La vie privée de Brigitte Macron ne nous conerne pas. En revanche son action publique oui !!!

Cette action à pour seul et unique but que soit définitivement inscrit et encadré par le droit français le rôle ou la place du ou de la conjointe du président (e) de la République. 

 

Une pétition est en ligne ici pour soutenir cette démarche : 

https://www.change.org/p/brigitte-macron-doit-être-auditionnée-plainte-de-thierry-paul-valette?recruiter=541708841&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_petition

 

Nul doute que Brigitte Macron profite donc de sa position et bénéficie d’avantages et d’impartialité , de ce fait elle tombe sur le coup des articles 432-11 et 432-17 du Code pénal, 2-I de la loi n° 2013-907 du 11 octobre 2013. À ce titre Brigitte MACRON doit en répondre devant les instances concernées. Bien qu’elle soit l’épouse du Président de la République, elle bénéficie d’aucune immunité de quelque manière que ce soit. 

Le fait que Brigitte Macron n’est pas rémunérée ne fait pas d'elle une personne en dehors de tout soupçon ! L'épouse du chef de l’état, n'ayant aucune légitimité constitutionnelle ne se place donc pas au-dessus des lois de la République. 

Une vieille tradition républicaine voudrait que personne ne « touche » à l'épouse du chef de l'État, mais rappelons qu'elle bénéficie d'un "cabinet" dédié et de fonds publics dédiés pour un coût de fonctionnement de 400 000 euros /an. À ce titre elle n'est plus une "épouse de l'ombre" mais une personnalité publique mise en disposition de l’Éducation nationale... qui a un rôle central et "politique" à l'Élysée  : réunions avec des ministres etc…

Dans ce dossier il y va du bon fonctionnement des institutions et du respect de la Constitution française. Les conjoints(es) des chefs de l’État restent des justiciables comme les autres. À ce titre, et au vu de ces informations connues de tous et décrites dans cette plainte, contre X madame Brigitte Macron doit être entendue par la justice

 

TPV


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Arthur S Dr Faustroll 25 août 2018 19:33

    En fait, la personne qui se fait appeler Brigitte Macron est Patrick Juvet. La preuve.


    • zygzornifle zygzornifle 26 août 2018 08:43

      @Dr Faustroll
       ha mine ce croyait que c’était Iggi POP 




    • Arogavox 25 août 2018 22:01

      autre pétition civique, historique, à ne pas louper !

       L’Histoire ne repasse pas les plats, et celles et ceux qui prétendent vouloir éviter les dérives autoritaires ne seront plus jamais crédibles s’ils restent laxistes lorsqu’une relative paix est encore là 
       (Sinon ,veauter ne sera encore qu’un acte de complicité qui ne pourra que valider officiellement le pire ... d’où qu’il vienne nous ’incarner’ !)

      • Croa Croa 26 août 2018 00:05
        Pour l’auteur « La vie privée de Brigitte Macron ne nous concerne pas. »
        *
        Je ne suis pas d’accord. Ces gens sont trop importants. D’ailleurs il ne s’agit pas de juger mais de savoir. Ceux qui jugent, de l’âge de Brigitte ou de son physique sont des cons et là dessus je suis d’accord avec l’auteur. Par contre savoir comment le couple fonctionne ça compte. Et justement dans ce genre de couple atypique ce n’est quasiment jamais l’homme qui porte la culotte mais plutôt la femme. Le fait est qu’en plus elle ne semble pas portée à tenir un rôle de potiche et que tout ça finisse par ne plus être tout à fait légal c’est plutôt là le détail. De plus que cette dame soit portée cul ça compte sur la nature de leurs relations et celle de la cour qui tourne autour du couple dont Monsieur Benalla fait justement partie, d’ailleurs ! Ce Benallal qui comme Brigitte possède un ascendant étonnant sur le Président. Brigitte on comprends mais Benalla comment est-ce possible ??? À tel point que le Président-printemps me parait être un drôle de type qui ne va vraiment pas bien et dont pas mal de monde profite, par exemple sa propre épouse voire pire un voyou comme Benalla mais je crains que nous ne soyons pas au bout de nos surprises... (à suivre !) 

        • ZenZoe ZenZoe 26 août 2018 10:55

          @Croa
          Par contre savoir comment le couple fonctionne ça compte.
          Non ça compte pas, et ça vous regarde pas non plus. On n’est plus en monarchie où des gardes restaient postés dans la chambre royale pour se rincer l’oeil.

          Et justement dans ce genre de couple atypique ce n’est quasiment jamais l’homme qui porte la culotte mais plutôt la femme.
          Couple atypique ? Vous voulez parler de la différence d’âge ? Précisez votre pensée...
          Et qu’est-ce que c’est que ces généralités ?

          De plus que cette dame soit portée sur le cul
          Vous en savez des choses (ou vous avez trop lu Closer) ! Sinon, quel rapport avec le plan anti pauvres et la suppression des pensions de réversion ? Il y a tant à dire sur la politique de Macron, et certains perdent leur temps à aller renifler la culotte de sa femme, je vous jure !

          le Président-printemps me parait être un drôle de type qui ne va vraiment pas bien
          Possible, mais il n’est pas le seul. Ceux qui passent leur temps à renifler la culotte de sa femme non plus à mon avis.


        • zygzornifle zygzornifle 26 août 2018 08:39

          Elle a commandé un lave vaisselle spécial pour laver d’un seul coup les centaines d’assiettes que Manu a commandé ....


          • zygzornifle zygzornifle 26 août 2018 08:40

            La vie privée de Brigitte Macron ne nous concerne pas.


            Détrompez vous car l’addition va coûter « un pognon de dingue » au contribuable ....

            • Croa Croa 26 août 2018 10:02
              À zygzornifle,
              Il ne faut pas exagérer. L’entrée dans les boîtes à partouze ce n’est pas mis dans les frais, puisque c’est privé !  smiley

            • Macondo Macondo 26 août 2018 09:16

              Vous parlez, sans égard, d’icelle tenant par les baloches d’une main qu’on suppose entraînée le type qui a le doigt sur tous les boutons rouges. Gaffe quand même, aux impacts psychiques d’un séjour prolongé à l’hôtel du cul tourné pouvant peser gravement sur la marche du Monde. Voir le blond, de l’autre côté de la grande bassine, comment ça farte depuis qu’il se la colle très ostensiblement sur l’épaule. Le Q seul n’est pas pyramidal ...


              • ZenZoe ZenZoe 26 août 2018 10:37

                A l’auteur : vous n’avez pas l’air d’un jouvanceau, alors où étiez-vous pour Bernadette, Cécilia / Carla et Valérie ? Elles aussi ont bénéficié d’avantages indus, alors pourquoi cet acharnement soudain sur Brigitte ? Vous avez eu une révélation soudaine ?
                Soyez honnête, ce n’est pas le fonctionnement du système qui vous dérange, c’est Brigitte. Et vous n’êtes pas le seul d’ailleurs.

                PS
                D’UNE MISSION DE SERVICE PUBLIQUE 
                (3 fois !)
                Plutôt que de porter plainte, révisez l’orthographe, c’est service public.


                • Hecetuye howahkan 26 août 2018 11:18

                  @ZenZoe


                  Salut ah la langue et l’orthographe

                  Il convient de faire attention à ces reproches car :

                  tu dis par exemple : Non ça compte pas, et ça vous regarde pas non plus.

                  cela n’est pas du bon Français

                  on aurait pu dire par exemple

                  Non cela ne compte pas, et cela ne vous regarde pas non plus.

                  Tout le monde peut être pris en défaut là dessus...sans exception...aucune

                  je te salue smiley

                  PS : n’en prends pas ombrage, cela n’était pas le but..

                • ZenZoe ZenZoe 26 août 2018 13:30

                  @Hecetuye howahkan
                  Pas d’ombrage, je reste cool smiley

                  Sinon, je fais une différence entre l’écriture d’un article (qui se doit d’être soignée) et les commentaires. Pëut-être à tort d’ailleurs...Je vais y réfléchir tiens !



                • Raoul-Henri Raoul-Henri 27 août 2018 01:17

                  @ZenZoe

                  Salut ! Je m’immisce. Il y a quelques années je me suis interrogé sur les notions de « public » attenant au spectacle et « public » en relation avec l’administration. Cette utilisation d’un seul terme pour plusieurs significations conduit à la confusion du corps politique (principe actif) et du corps distractif (principe passif). Ainsi j’écris « service publique » consciemment et fait la ’faute’ d’accord délibérément (en la soulignant) pour éviter l’abstraction d’un « grand public » qui, lui, ne sert qu’à applaudir ou se taire.

                  Remarque : par ce moyen inductif (qui ne fonctionne qu’au masculin) la langue politique du public se résume à : clap-clap (glop-glop) ; et n’a d’autre institution que le référendum pour exprimer le pas-glop. Même blanc, le « vote-sanction » est toujours un vote d’adhésion pour autrui ou pour le principe du vote nominatif.
                  Aux pays du positivisme le « Non » est interdit.

                  Peut-être l’auteur de l’article est-il aussi conscient (ou pas) du subterfuge verbal de cette utilisation du terme « public » ; lui qui essaie de réinventer ce pas-glop volé ?

                • ZenZoe ZenZoe 27 août 2018 08:40

                  @Raoul-Henri
                  Immiscez-vous, immiscez-vous, vous êtes le bienvenu.
                  Rosemar pourrait nous éclairer là-dessus au lieu d’écrire ses articles à deux balles. Elle nous dirait sûrement que public vient de poplicum, le peuple, et que les spectacles publics et l’administration publique sont bel et bien à destination de, et ouverts au peuple tout entier. Je mets le mot en opposition à privé, réservé à quelques-uns.

                  Quant à l’auteur, il écrit plus loin « service public » correctement, donc soit il a fait une faute quelque part, soit il a les idées troubles.


                • Croa Croa 27 août 2018 12:07

                   Tu t’enfonces Raoul-Henri  smiley

                  On dit UN service même si c’est une fille publique smiley qui le rend, jamais UNE service.
                  Les erreurs arrivent à tout le monde. Il est donc inutile de chercher à avoir raison de toutes ses forces.


                • Le421 Le421 27 août 2018 13:53

                  @ZenZoe

                  Rosemar pourrait nous éclairer là-dessus au lieu d’écrire ses articles à deux balles

                  Non pas que je veuille défendre Rosemar, mais si il n’y a que des gens comme vous, Agoravox peut mettre la clef sous la porte...

                  Ah, mince, je suis idiot.
                  C’est peut-être ce que vous recherchez finalement...

                • ZenZoe ZenZoe 27 août 2018 17:23

                  @Le421
                  Merci, c’est gentil.


                • Le421 Le421 26 août 2018 20:33
                  Le seul souci sera de trouver exactement dans quelle poubelle finirait une telle plainte...
                  Un véritable cas de conscience !!

                  • foufouille foufouille 26 août 2018 21:03
                    "La pratique républicaine ne peut justifier que certaines personnes bénéficient d’avantages. Les règles doivent désormais être codifiées par le droit concerné."
                    ça sent la fRance d’en haut. un sans dents n’a presque aucun droit face à un sang bleu.


                    • crabo21 28 août 2018 04:28

                      Vous ne serez heureux et satisfaits que quand vous serez des automates ;

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès