• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Plainte contre Brigitte Macron

Plainte contre Brigitte Macron

Emmanuel et Brigitte Macron rentrent à Paris ce mardi 21 août. C'est la fin des deux semaines de vacances pour le couple dans le Var, au fort de Brégançon. Date anniversaire de la Charte de Transparence et date du dépot de plainte contre Brigitte MACRON.

RAISONS POUR LESQUELLES J'AI DÉCIDÉ DE DÉPOSER PLAINTE CONTRE BRIGITTE MACRON :

Mardi 21 août 2018 : la "Charte de transparence" a 1 an ! Tout est expliqué dans cette vidéo...

https://www.facebook.com/thierrypaulvalette/videos/10156567754538427/

Emmanuel Macron qui a été "élu par effraction" dans un contexte de moralisation de la vie politique française aurait dû trancher en vertu du droit et non en vertu des intérêts personnels de son épouse.

Les affaires de la vaisselle, de Benalla, de la piscine, du vélo à plus de 4000 euros etc... ne doivent pas occulter les pratiques illégitimes d'un cabinet illégitime au sein de l'Élysée au bénéfice de B. Macron. 

La place d'une ou d'une conjointe de président (e) doit être définitivement tranchée et je n'accepte toujours pas cette hypocrisie inconstitutionnelle qui octroie des privilèges injustes et non démocratiques au nom d'une vielle pratique républicaine.

Cette "charte" qui officialise le rôle de l'épouse d'Emmanuel Macron, place de facto Brigitte Macron au coeur d'un trafic d'influence et de conflits d'intérêts. 

Cette question du ou de la conjointe doit être enfin définitivement tranchée et ce dans l'intérêt seul du peuple français.

L'État français ne doit ni faire peur aux citoyens ni privilégier certains aux autres. 

Pendant les vacances, quelques jours après une balade en scooter des mers au large de Brégançon, Brigitte MACRON offrait à ses concitoyens un nouveau prétexte pour lancer un débat.

Cette fois-ci, les internautes s'attaquaient à juste titre à sa sortie en vélo électrique VTT de marque Peugeot dont le prix de 4.500 euros semble démesuré pour les Français. Evidemment à l'heure ou des éfforts sont demandés, que l'affaire Benalla avait secoué l'été.

Emmanuel Macron, malgré sa piscine neuve à Brégançon, "préfère mille fois la mer". 

Le couple présidentiel a pourtant fait construire une piscine hors sol pour 34.000 euros.

Interrogé par un passant sur sa piscine flambant neuve construite dans la demeure présidentielle de vacances, Emmanuel Macron a fait un petit aveu. "Ne dites pas que je vais à la mer, sinon je vais me faire repérer", a répondu le président sur le ton de la confidence.

Je n'aime pas les piscines, je préfère mille fois la mer, elle est bonne, c'est magnifique."

Le couple présidentiel avait pourtant demandé la construction d'une piscine hors-sol cet été au sein du fort pour pour un coût de 34.000 euros. Des fonds pris sur le budget de l'Élysée, dédié aux vacances présidentielles. De quoi provoquer une petite polémique sur le train de vie présidentiel.

Dans ce contexte la Charte de Transparence ne reflète qu'un abus du pouvoir. Des privilèges à l'épouse du chef de l'État. Un cabinet illégitime qui place B. Macron en conflit d'intérêt et en position de trafic d'influence....

 

Thierry Paul Valette


Moyenne des avis sur cet article :  2.84/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • ZenZoe ZenZoe 24 août 11:05

    C’est Macron qui est à l’origine de tout, alors pourquoi viser sa femme pour la plainte ?
    Pauvre lâche !


    • ZenZoe ZenZoe 24 août 11:40

      @cassini
      je me demande si c’est un souci ou une obsession. Ce n’est pas la première fois qu’il écrit sur elle pour la dézinguer, et je me demande au fond s’il ne rêve pas d’elle la nuit ?


    • covadonga*722 covadonga*722 24 août 12:02

      @cassini
      yep , ben non c’est son business 


    • V_Parlier V_Parlier 24 août 14:45

      @ZenZoe

      Je pense en effet qu’à force de s’attaquer à des choses qui restent secondaires (*) on va complètement décrédibiliser la critique de Macron. Il y a des sujets autrement plus sérieux et plus graves pour une opposition crédible.

      (*) oui, je ne suis pas impressionné par les prix avancés, par rapport aux autres gaspillages futiles perpétrés même avant Macron

    • Croa Croa 25 août 00:49
      À ZenZoe,
      Macron responsable de tout certainement mais « à l’origine de tout » ce n’est pas prouvé. Mon sentiment est même qu’il n’est pas à l’origine de tout.
      *
      Le couple Macron est suffisamment atypique pour qu’on s’y intéresse. Emmanuel Macron est chef d’état, c’est incontestable. Par contre dans le couple Macron c’est Madame qui porte la culotte car c’est toujours comme ça dans ce type de couple. Au delà cette dame a forcément une forte influence de cour, je veux dire au sein des proches, dont monsieur Benalla fait justement partie.

    • Le421 Le421 25 août 09:58

      @Croa

      Parfaitement observé.
      Je dirais même : « Comme d’hab !! »

    • ZenZoe ZenZoe 25 août 15:34

      @Croa
      J’en sais rien qui porte la culotte ou le slip dans leur couple, c’est leur problème et celui de personne d’autre.
      Je pense en termes de responsabilité pénale. Si l’auteur pense que Brigitte Macron bénéficie de quoi que ce soit d’illégal, il porte plainte contre le président, pas sa femme.
      Là, l’auteur semble avoir un problème personnel avec Brigitte Macron, ça le regarde, et pas la justice.


    • Karol 25 août 19:19

      @ZenZoe
      La macroneuse a toujours dominé son jeune poulain qu’elle a traumatisé à 15 ans !!! Renseignez-vous avant d’écrire.


    • ZenZoe ZenZoe 26 août 11:10

      @Karol
      Renseignez-vous avant d’écrire.
      Sans blague, racontez-moi un peu, jamais entendu parler de ça nulle part smiley


    • covadonga*722 covadonga*722 24 août 12:02

      Tout juste sait-on que le nom de domaine du site a été déposé le 26 avril. Si la page Facebook du mouvement affiche 6000 membres au compteur, impossible de savoir combien de personnes sont comprises dans le « nous » qu’utilise Thierry Paul Valette pour s’exprimer. Et pour cause, « Égalité nationale » a tout d’une coquille vide. « Ce n’est pas un parti, ni une association, c’est juste un mouvement », explique au HuffPost Thierry Paul Valette, qui confirme qu’il n’y a pas vraiment d’adhérents, si ce n’est lui, le « président ».

      il faut bien faire vivre sa petite entreprise , ce peintre comédien etc ....cherche le buzz   ; mais bon avec la concurence ici ça vas etre duraille de placer son bussiness 

      • Karol 25 août 19:21

        @covadonga*722
        Lorsque Thierry Valette dit « nous », il parle des personnes qui le soutiennent, comme moi par exemple. Qui a l’audace aujourd’hui de lancer des alertes de ce type ? PERSONNE !!


      • Loatse Loatse 24 août 12:19

        L’auteur doit être jaloux, voudrait un vélo electrique haut de game, un petit tailleur bleu, boulotter dans du sèvres que ca ne m’étonnerait pas.. mais voilà, peut pas... sinon je vois pas pourquoi cet acharnement sur l’épouse de notre président qui n’est responsable en rien de la politique menée par son mari.


        A l’heure ou les chinois rafflent le marché du vélo électrique alors que finalement leurs modèles ne sont pas si économiques que cela (voir les durées de vie des batteries, les finitions etc..), cette dame se veut (à l’insu de son plein gré ou pas) une vitrine pour nos produits français haut de gamme à l’étranger..

        Qu’elle vous soit sympathique ou non, il n’empêche qu’elle a fait un tabac avec son petit tailleur bleu vuitton (une marque que les chinoises pleines de sous adorent) qu’elle porte à merveille les petites robes Courrège, qu’un service de sèvres remplaçant le vieux qui a vécu, c’est aussi des invités (chefs d’états étrangers) qui passeront commande à la célèbre manufacture..

        Tout Ca vaut bien une piscine hors sol, qui restera une fois le mandat de son mari terminé, il va de soi..

        Bref, tout ce qui peut doper notre économie, que cela soit dans la filière du luxe ou pas, est bon à prendre..

        • Le421 Le421 25 août 10:00

          @cassini

          Plus de 2.000 balles les 15 assiettes.
          Moi qui en ait encore de récup de mes parents, offertes par L’Huile Lesieur !!
          En plus, elles fonctionnent impeccable.
          La bouffe ne touche pas la table et elles ne craignent pas le lave-vaisselle !!

           smiley


        • Loatse Loatse 26 août 10:26

          @Le421


          Faut recevoir petit, sinon, le 16ème invité, il se prend « une huile lesieur »

          sinon, la tasse « napoléon » elle est magnfique, t’invite 1 corse à boire le café, il est aux anges... t’invites plus d’un corse, les autres tirent la tronche...( pourquoiiii luiiii ???)

        • Christian Labrune Christian Labrune 24 août 13:05
          à l’auteur,

          On passerait aisément sur un certain nombre de privilèges que Macron pourrait s’accorder et qui ne sont pas à la portée du Français dit « moyen ». Certes, personne ne lui aura imposé de faire le métier de président de la République, et il aurait donc tort de s’en plaindre, même s’il ne s’attendait probablement pas à quelques surprises récentes et à venir, mais ce n’est pas un métier bien facile, et on oublierait volontiers quelques fantaisies princières s’il faisait correctement le boulot pour lequel il a été élu.

          Le problème, ce n’est pas le scooter des mers, c’est sa politique désastreuse, en particulier la politique étrangère, et ce qui me consterne, c’est qu’apparemment les Français qui lui reprochent Benalla et quelques broutilles comme la piscine ou je ne sais quel service de porcelaine pour l’Elysée (qui donnera du travail aux artisans de la manufacture de Sèvres !), ne voient pas que la France enchaînée à une Europe de plus en plus débile est en train de perdre toute crédibilité au plan international.

          La collaboration de la France avec la république islamo-nazie d’Iran est une abomination qui nous déshonore et dont les raisons, qu’on finira par connaître, sont sordides. Les grandes entreprises qui s’étaient implantées en Iran se foutent complètement de la sollicitude des Macron - Moghérini. Elles ont déjà compris qu’elles perdraient moins en se retirant qu’en collaborant avec un régime pourri qui va tomber. N’importe quel citoyen muni d’un cerveau comprend aussi immédiatement qu’après le remplacement de l’actuel régime par un autre plus libéral, les marchés iraniens seront immédiatement plus ouverts, plus faciles, qu’on pourra donc plus aisément encore y faire des affaires. J’entendais ce matin qu’Air France allait suspendre ses vols en direction de Téhéran qui, par un effet indirect des sanctions américaines, ne sont plus du tout rentables. Que se passera-t-il dans les prochains mois ? Quand les manifestations iraniennes vont devenir de plus en plus violentes, Macron enverra-t-il à Téhéran quelques compagnies françaises de gardes mobiles et de CRS pour y aider à maintenir, par la force, l’ordre islamo-nazi ?


          • Ben Schott 24 août 13:15
            @Zinzin
             
            Au fait, on en est où avec le boucher nazi de Damas ?
             
             smiley
             


          • zygzornifle zygzornifle 24 août 13:35

            @Ben Schott


             il attend l’invitation présidentielle qui ne saurait tarder .....

          • zygzornifle zygzornifle 24 août 13:34

            Bientôt on va lui gratter l’os , cela va coûter combien ?


            • zygzornifle zygzornifle 24 août 13:37

              Brigitte Macron au cœur d’un trafic d’influence et de conflits d’intérêts


              Elle va monter un fan club avec Pénélope Fillon et bien d’autres ....

              • xiyih@bit-degree.com 24 août 19:46
                donc les bailleurs de la France connus depuis longtemps, lâchent Macron et le lynchent, les médias se retournent , comme cet avocat paye par qui ? un avocat gratuit ?
                C est une bonne nouvelle Macron va devoir assumer pleinement son rôle car il est lâché par ses copains
                Nul doute que la justice française qui est celle d une république bananière socialo depuis longtemps, va trouver un contournement ou bâcler l affaire, MAIS .... le Rubicon a été traverse
                Macron lâché par l armée d ailleurs c est un coup grave a notre démocratie, dixit la patrouille de France le 14 juillet, de mon avis les généraux auraient être du limoge instantanément,
                Donc il est dos au mur voyons ....

                • xiyih@bit-degree.com 24 août 19:56

                  @xiyih@bit-degree.com

                  l armée a mal apprécié l inscription « Fils d’immigrés, noir et PD » sur les t-shirts de nos génies de la musique et leur prestation a l Élysée, ils ne doivent pas être les seuls AH AH AH je vais aimer ce groupe , le spectacle avait l avantage de ne pas être ambigu...
                  Nicolas tu as pousse le bouchon un peu loin AH AH AH
                  Mais Macron est définitivement beaucoup mieux que ses prédécesseurs, des lavettes, lui semble être affirme ...


                • BA 24 août 23:43

                  Les scandales politico-financiers s’accumulent pour l’exécutif.


                  1- Françoise Nyssen et les travaux immobiliers de son ex-maison d’édition.


                  Ce qui lui est reproché. Selon Le Canard enchaîné, Françoise Nyssen aurait fait agrandir, de 150 mètres carrés, les locaux parisiens de la maison d’édition Actes Sud, sans les autorisations nécessaires. D’après le journal, les travaux n’ont été signalés ni à la direction de l’urbanisme de la mairie de Paris, ni à l’administration fiscale. La ministre est pour l’heure restée silencieuse à ce sujet.


                  Pourquoi c’est problématique pour l’exécutif. Ce n’est pas la première fois que Françoise Nyssen fait l’objet de révélations du Canard enchaîné. En juin, l’hebdomadaire satirique avait dénoncé l’agrandissement du siège d’Actes Sud à Arles (Bouches-du-Rhône), réalisé en 2011 sans les autorisations nécessaires, avant que la situation soit régularisée à l’entrée de Françoise Nyssen au gouvernement. La ministre avait alors regretté une « négligence ». Qu’en est-il donc des promesses de transparence et de probité avancées par le président de la République, Emmanuel Macron, et par l’exécutif ?


                  "Il faut voir si la justice s’en saisit, je ne crois pas que ce soit le cas, a répondu le porte-parole Benjamin Griveaux, mercredi, rappelant que si un membre du gouvernement est mis en examen, "il doit quitter le gouvernement".


                  2- Alexandre Benalla et son rôle auprès de la police le 1er-Mai.


                  Ce qui lui est reproché. Alexandre Benalla, ancien directeur adjoint de cabinet à l’Elysée, et proche du président, est mis en examen des chefs de "violences en réunion« , »immixtion dans l’exercice d’une fonction publique« , »port public et sans droit d’insignes réglementés« , »recel de détournement d’images issues de la vidéo protection« et »recel de violation du secret professionnel". Le 1er-Mai dernier, alors qu’il suivait les forces de police qui encadraient les traditionnelles manifestations des syndicats, Alexandre Benalla a été filmé en train d’interpeller de manière musclée un jeune homme, place de la Contrescarpe, dans le 5e arrondissement de Paris. "Une grosse bêtise", avait-il expliqué par la suite.


                  Pourquoi c’est problématique pour l’exécutif. L’exécutif a été très critiqué pour la faiblesse de la sanction initialement infligée à Alexandre Benalla, seulement mis à pied 15 jours. L’affaire a provoqué la suspension des débats à l’Assemblée sur la réforme constitutionnelle, qui constituait pourtant un des principaux projets du président. Le gouvernement veut aujourd’hui faire oublier les ratés de communication des jours qui ont suivi les révélations de cette affaire dans la presse. L’exécutif devra aussi rassurer son propre camp, qui a exprimé des premiers signes de défiance envers le président.


                  D’autant que l’opposition est en embuscade, et veut profiter de la baisse de la popularité d’Emmanuel Macron dans les enquêtes d’opinion. Le 22 août, un sondage Elabe pour BFMTV a confirmé que l’image du président continue de se dégrader. Selon l’étude, seuls 42% des sondés reconnaissent son « honnêteté », un résultat en baisse de 7% par rapport à janvier 2018.


                  3- Alexis Kohler et les soupçons de conflit d’intérêts.


                  Ce qui lui est reproché. L’association anti-corruption Anticor a porté plainte contre Alexis Kohler en mai dernier, avant de déposer une plainte complémentaire le 8 août. Anticor reproche au secrétaire général de l’Elysée d’avoir approuvé en 2011, alors qu’il était haut-fonctionnaire, des contrats concernant l’armateur MSC, fondé et dirigé par des cousins de sa mère. L’association le soupçonne d’avoir favorisé à plusieurs reprises l’entreprise pour satisfaire sa famille. Elle a porté plainte pour « prise illégale d’intérêt », « corruption passive » et « trafic d’influence ».


                  Anticor dénonce d’abord la présence d’Alexis Kohler, à partir de 2010, comme représentant de l’Etat au conseil d’administration de STX France, dont MSC était le principal client. Alexis Kohler n’aurait pas fait état de ses liens familiaux avec l’armateur. Dans sa nouvelle plainte, l’association reproche notamment à Alexis Kohler d’avoir voté en faveur de contrats entre le Grand Port maritime du Havre, dans lequel il représentait l’Etat, et une filiale de MSC. Le parquet national financier a ouvert une enquête le 4 juin denier après ces plaintes.


                  Pourquoi c’est problématique pour l’exécutif. Alexis Kohler est un personnage central au sommet de l’Etat. Bras droit du président, ses pouvoirs de décision sont importants. Interrogé en mai dernier par Mediapart, le numéro deux de l’Elysée avait affirmé s’être « toujours déporté » quand il a eu à connaître comme haut fonctionnaire des dossiers concernant MSC. En juin, Emmanuel Macron avait loué la "probité exemplaire" de son secrétaire général.


                  Pas suffisant pour apaiser Anticor, qui par la voix de son avocat regrette qu’Alexis Kohler "ne donne aucun élément et se contente de dire que la commission de déontologie s’est prononcée« sur ce dossier. »Ce qu’on lui reproche c’est d’avoir été dans cette situation, puis ensuite d’avoir dû prendre des décisions qui impactaient cette société, a-t-il ajouté. Vous avez des gens partout qui doivent éviter de se mettre dans ce genre de situation de conflit d’intérêts, faute de quoi ils se retrouvent devant le tribunal correctionnel."


                  4- Muriel Pénicaud et l’affaire de la soirée à Las Vegas.


                  Ce qui lui est reproché. Les ennuis s’accumulent aussi pour Muriel Pénicaud. En juillet 2017, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour favoritisme et recel de favoritisme, dans l’affaire du déplacement d’Emmanuel Macron à Las Vegas en janvier 2016, alors qu’il était ministre de l’Economie. Elle porte sur l’organisation de cet événement, confiée sans mise en concurrence à Havas par Business France, dont Muriel Pénicaud était alors la directrice générale.


                  Dans cette affaire, la ministre du Travail a été convoquée chez le juge d’instruction le 22 mai dernier. Elle a été placée sous le statut de témoin assistée. L’enquête doit déterminer si l’absence de mise en concurrence et le montant des sommes versées par Business France à Havas sont délictueux. Selon les révélations de Libération, Muriel Pénicaud était au courant, et a « validé » certaines dépenses. En juillet 2017, la ministre a affirmé qu’elle n’a "rien à se reprocher« , évoquant une »erreur de procédure" à la suite de laquelle elle avait "immédiatement déclenché un audit, interne et externe". Depuis, l’enquête suit son cours.


                  Pourquoi c’est problématique pour l’exécutif. La ministre du Travail est en première ligne pour défendre les réformes les plus emblématiques du début du quinquennat d’Emmanuel Macron. Réforme de l’apprentissage et de la formation professionnelle, deuxième volet de la réforme du droit du travail, réforme de l’assurance chômage... Une éventuelle accélération des enquêtes visant Muriel Pénicaud fragiliserait les capacités du gouvernement à mener à bien les grandes réformes sociales qu’il appelle de ses voeux.


                  https://www.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-d-edouard-philippe/nyssen-kohler-benalla-les-affaires-s-accumulent-pour-l-executif_2907601.html



                  • Le421 Le421 25 août 10:08

                    @BA

                    Au-delà de tout ça, la croissance sacro sainte de l’armée jupitérienne est en train de foutre le camp.
                    L’inflation est à 2.5 alors que les banques ne reversent qu’à grand peine un petit pourcent sur les placements.
                    En clair, le pécore moyen qui a trois sous se fait baiser dans toutes les grandes lignes.
                    Donc, tant qu’à serrer la ceinture, on avance frein à main serré.
                    La limitation à 80 est finalement « dans l’air du temps ».
                    Et tous les travailleurs de France devraient aussi ralentir au boulot, pour éviter les accidents du travail.
                    Même à la retraite, j’ai décidé d’en faire moins.
                    Il y a six mois, à Sarlat, s’est construit une nouvelle zone commerciale.
                    Je n’y ait pas encore mis les pneus sur le parking.
                    Ça monte pour y accéder et à 1.55€ le litre de super, je fais des économies sur tout.
                    Sans parler de la CSG et tout le toutim.
                    Pépére Jupiter est en train de tordre le cou à la poule aux œufs d’or pour lui ouvrir le bide.
                    Ce type, c’est Attila. Derrière lui, il ne restera rien...


                  • Croa Croa 25 août 10:17
                    À BA,
                    Et à propos du 2)Benalla,
                    Le problème ce n’est pas Benalla lui-même mais les protections anormales qui lui sont accordées et aussi les nombreux passe-droits qui lui ont également été accordés. C’est donc bien plus un problème Macron qu’un problème Benalla. Au delà nous sommes en droit d’en savoir plus sur la cour qui tourne autour du Président de la République, comment Benalla a-t-il pu acquérir de l’ascendant sur Macron et quel rôle joue Brigitte dans tout ça.
                    Car d’évidence l’Emmanuel Macron ne va pas tout à fait bien et trop de gens en profitent. C’est peut-être bien d’ailleurs son profil de pantin idéal qui l’a fait choisir comme candidat du système, un type de profil que l’on retrouve en d’autres républiques, notamment bananières et/ou du tiers monde. Nous sommes tombés bien bas ! 

                  • kirios 25 août 16:18

                    votre initiative est bonne mais ce n’est pas la Macron qu’il faut juger , c’est le peuple français qu’il faut réformer (il n’est plus capable de se recomposer)


                    • Karol 25 août 19:27

                      Ce couple (si on peut appeler ces personnes un couple) est d’une insolence insupportable. La femme du président actuel, considère faire parti du gouvernement alors qu’il n’en ai rien. De ce fait elle profite de TOUS les privilèges et avantages auxquels elle n’a pas droit.. !! Les français qui vont bosser chaque jour doivent payer les désir illégitime de madame.. alors que beaucoup ne vivent qu’avec seulement 1200€, ce qui est ridicule à comparer aux frais qu’elle engendre. Il y a des maisons de retraites pour la démence !! Un scandale !!


                      • Oceane 26 août 22:39

                        @l’auteur,

                        Combien coûte une heure de vol d’un Rafale, une bombe lancée sur un pays qui n’a pas déclaré la guerre à la France ?

                        Combien à coûté la campagne de bombardements de la Syrie ? Bien plus chère qu’une piscine « hors-sol » - va veut dire quoi au juste ? -, un vélo électrique, un service de vaisselle qu’elle n’emportera pas elle à la fin du mandat de son mari ?

                        Si vous êtes amoureux de Mme Macron, faites le lui savoir, tout simplement !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès