• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pluie de Milliards de Dollars sur la Tunisie ?

Pluie de Milliards de Dollars sur la Tunisie ?

 Fort possible si l’on en croit la dernière réunion d’investisseurs internationaux tenue récemment à Tunis (le 8 septembre) autour de 22 projets dont un très important (voir plus bas), ainsi que la publication de récentes découvertes dans le sous sol du pays comme le long de ses rivages. Il faut noter également qu’une invitation a été lancée aux investisseurs, américains seuls cette fois, à Tunis, le 15 janvier 2015, par Ann Patterson, sous-secrétaire d'Etat américain pour le Moyen-Orient.

 Ces informations largement reprises par la presse locale, interviennent alors que le pays a, semble-t-il, réussi à neutraliser le terrorisme chez lui à l’issue de fréquents affrontements et d’opérations policières dans les villes, avec l’aide de forces spéciales française, américaine et algérienne ainsi que les millions de dollars qui lui ont été offerts en armement, équipements et instructeurs, par plusieurs puissances dont la Russie. Bon nombre de combattants, radicaux religieux, ont été soit abattus, soit appréhendés (une trentaine tout récemment dont un dirigeant important) et une vingtaine sont appelés à comparaitre devant un tribunal. En outre la très grande majorité des mosquées (plus d’une centaine) qui étaient aux mains d’imams salafistes ont été « récupérées » par le gouvernement et son Grand Mufti. Enfin il s’avère que lors des élections toutes proches (législatives puis présidentielles), en dehors des 30.000 contrôleurs locaux et surtout internationaux (venus des 28 pays de l’Union Européenne mais aussi de Suisse et Canada) l’armée sera largement sollicitée pour surveiller les bureaux de vote.

 Dans ce climat devenu plus serein des 22 projets présentés lors de la réunion d’investisseurs internationaux, l’un d’entre eux baptisé du nom de Tunisia Economic City avec un investissement de 50 milliards de dollars (le double du budget annuel du pays) étalés sur 15 ans a été dévoilé par son promoteur tunisien le 9 septembre lors d’une conférence de presse. Il concerne la création d’une « cité intelligente » qui s'érigera sur une surface de 90 kilomètres carrés situé entre l'aéroport international d'Enfidha-Hammamet (gouvernorat de Sousse) et la localité de Bouficha au sud de Hammamet (gouvernorat de Nabeul). La cité s’étirera sur 14 kilomètres le long de la mer. On y trouvera un port commercial et touristique, une zone industrielle, des entrepôts relevant de la zone de libre-échange, un quartier d'expositions et des parcs de loisirs. Egalement un vaste espace médical ouvert à des hôpitaux, laboratoires, faculté de médecine, centre de congrès et des sites destinés à l’industrie pharmaceutique, la recherche et développement. Sans oublier, cela va de soi, un large espace touristique et hôtelier de haut standing, un complexe résidentiel avec deux hautes tours jumelles farcies de boutiques et centres commerciaux.

 La cerise sur ce gâteau sera un port en eaux profondes, avec tous les services logistiques, de manutention et de stockage. Il sera l'un des plus modernes dans le domaine du transport maritime et de la technologie, notamment pour les tankers et gros porte containers à fort tirant d’eau. Selon le promoteur le nombre d'investisseurs partenaires dépasse 50 sociétés internationales venant de 30 pays, notamment le Brésil, l'Inde, l'Arabie Saoudite, Bahreïn, Etats-Unis, la France et la Nouvelle Zélande.

 Cette ville future (largement financée donc à en croire le promoteur), à mi chemin entre l’aéroport d’Enfhida (construit par la Turquie) et Tunis, pas loin d’Hammamet où été érigée par l’ancien régime une cité (Hammamet Yasmina), vient accréditer un article publié ici même en date du 14 mars 2012 sous le titre « Mais Pourquoi le Tunisie est-elle si courtisée ? ». Hormis le port en eaux profondes, il s’était agit de découvertes de minerai, notamment pétrole et gaz ainsi que gaz de schiste dans la région.

 Et bien Agora Vox avait vu juste. En effet le site des affaires intitulé Stock MarketsWire com. relayé par un site tunisien connu pour son professionnalisme, relate la découverte de « sérieux » éléments concernant la présence d’une importante nappe de pétrole dit léger par 240 mètres de fond, au large de Madhia (le ministre des affaires étrangères Fabius s’y trouvait récemment … en vacances) non loin de Sousse. Donc assez près d’Enfidha. Les recherches avaient été entamées début juin, à la suite d’une longue étude, par une compagnie indonésienne Circle Oil.. Cette société a obtenu deux autres permis de forage à Zarzis, dans le sud du pays et surtout, à l’intérieur des terres à Grombalia tout prés d’Hammmet, où se trouverait du gaz et du gaz de schiste. Son Président serait très optimiste sur l’ensemble de ses permis de recherches. Il est à noter qu’au nord d’Hammamet et en mer, un puits extrait déjà de puis plusieurs mois du pétrole facile à raffiner.

 Dernier détail d’importance sur le sujet. Le parti islamiste Ennhada qui fait, avec son leader incontournable Ghannouchi, le dos rond depuis des mois, a décidé de ne pas présenter de candidat à la présidentielle de la République tunisienne, mais qu’il conseillerait à ses électeurs (a priori la deuxième force politique du pays) de voter pour l’actuel chef du Gouvernement Provisoire Mehdi Jomaa, ancien haut cadre de Total, qui aurait l’intention de briguer ce poste.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 11 septembre 2014 10:14

    C’est quand que l’on déglingue les USA une bonne fois pour toute...qu’ils ne nous emmerdent plus.. ?


    • Henri Diacono 11 septembre 2014 10:36

      Bien le bonjour Claude. Voilà des mois que les Etats Unis, usant de tous les moyens en sa possession se sont installés en Afrique et notamment en Afrique du Nord au détriment ou avec la complicité de la France. Et comme toujours, rapace d’entre les rapaces,ils s’installent là où les richesses pointent leur nez, la plupart du temps en venant à la rescousse de nations attaquées par du terrorisme souvent inventé et mis en place...justement par les Etats Unis. Le plus déplorable de cette razzia est que la France devient de plus en plus le vassal aveugle et servile de cet empire du « mal ». Avec en effet la politique actuelle de Monsieur Fabius qui fortifie le travail entamé dans ce sens par le néfaste Sarko 1er.
      Et je vois mal - pour l’instant - qui en France pourra nous défaire de ce joug.
      Amitiés.


      • claude-michel claude-michel 11 septembre 2014 11:57

        Par Henri Diacono ....Bonjour...personne en effet..ce n’était qu’une « Sotte d’humeur ».. !


      • César Castique César Castique 11 septembre 2014 11:18

        Je ne voudrais pas doucher les enthousiasmes, mais je rappelle quand même qu’à l’heure actuelle, la production tunisienne d’électricité parviendrait tout juste à couvrir la consommation de 2 millions de Français ou de 2,5 millions de Grecs ou d’Espagnols.


        • Henri Diacono 11 septembre 2014 11:58

          Mais César il est indécent de comparer la Tunisie et les tunisiens aux espagnols et aux français. Les 11 millions de tunisiens n’ont pas du tout,mais pas du tout, le mode de vie vie d’un petit million d’européens question confort et d’autre part sa production d’électricité suffit à la consommation actuelle du pays dont quelques régions sont il faut le dire, déshéritées quant aux installations adéquates. Il me faut vous préciser que l’extraction actuelle - je dis bien actuelle et non pas future avec le site de Mahdia - suffit amplement à la consommation locale d’essence.
          Dites vous bien qu’il faudra encore une très grosse poignée d’années pour que ce petit pays puisse devenir pareil aux occidentaux, c’est à dire une société de super consommation de l’inutile, voeu que je ne lui fais pas,connaissant le poids des traditions ancestrales hors des quelques grandes cités comme Tunis, Sousse ou Sfax.


        • César Castique César Castique 11 septembre 2014 16:00

          «  … il est indécent de comparer la Tunisie et les tunisiens aux espagnols et aux français. »

          Il ne s’agit pas de comparer des gens et des styles de vie. Quand on parle de la consommation d’électricité d’un pays par habitant, ça inclut, certes celle des particuliers, mais surtout la consommation d’électricité de l’industrie, des transports, des services et de l’agriculture.

          La comparaison que je fais met donc en évidence les faibles capacités de production d’électricité – par rapport à des pays même moyennement développés, comme l’Espagne et la Grèce - d’un pays de 11’000’000 d’habitants où, chaque année, si mes informations sont exactes, quelque 100’000 jeunes arrivent sur le marché du travail.

          Et ces faibles capacités restent le premier obstacle majeur à un vrai développement générateur de dizaines de milliers de vrais emplois – à ne pas confondre avec les « petits boulots » liés au système D.

           « Les 11 millions de tunisiens n’ont pas du tout,mais pas du tout, le mode de vie vie d’un petit million d’européens question confort et d’autre part sa production d’électricité suffit à la consommation actuelle du pays… »

          Tous les pays du monde ont, par définition, une production suffisant à leur consommation. Leur problème, c’est celui de leurs besoins futurs à très court, court, moyen et long terme.


        • Henri Diacono 11 septembre 2014 19:43

          Mais Césae, s’il est vrai que la Tunisie n"a pas encore d’industrie, sinon une ou deux raffineries dans la région de Gabès, et des manufacturiers qui travaillent en payant des salaires de misère à leurs employés,surtout des femmes. Avec comme clients, souvent en partenariat local une majorité de grandes marques françaises la plupart du temps mais aussi italiennes et allemandes. Les maillots Arena viennent de Tunisie, tee shirts et jeans , viennent de Tunisie ; chaussures italiennes de renommée internationale,combinaisons des motards et de pilotes de formule 1, vêtements de travail (blouses etc...) viennent de Tunisie et encore pas mal d’équipements d’automobiles, tapisseries et sièges etc.. Il n’y a pas de transports utilisant l’électricité sauf quelques rames à Tunis, comme certaines surfaces de transformation (Danone) employant le courant.’ Quant à l’agriculture elle est an bonne partie morcelée entre petits propiétaires utilisant soit le tracteur, soit plus pittoresque la charrue et les grandes propriétés du mazout ou de l’essence. Cela changera - peut-être - dans quelques années mais il nous faudra attendre longtemps et en premier lieu que le peuple soit éduqué à une véritable démocratie avec tius les devoirs et les règles qui s’y rattachent. Ce qui n’est pas encore -hélas - le cas.


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 11 septembre 2014 12:50

          Bonjour,
          " Hormis le port en eaux profondes, il s’était agit de découvertes de minerai, notamment pétrole et gaz ainsi que gaz de schiste dans la région. " comment osez vous encore intervenir sur ce sujet :
          http://www.dailymotion.com/video/xui519_dangers-schistes-tunisie-maghreb-et-geopolitique_news&nbsp ; et posez vous la question pourquoi ces voleurs travaillent au large des cotes, loin de toutes contestation populaire ?


          • Henri Diacono 11 septembre 2014 15:33

            Salut Lisa,ne m’accablez surtout pas. Je ne fais qu’informer à travers ce que je sais après l’avoir confirmé par d’autres sources. Et je sais qu’en Tunisie (hélas si vous dites vrai) qu’l est également question d’exploiter le gaz de schiste. Je dis bien « il est question.... »
            Bien à vous.A vous de commenter..


            • OMAR 11 septembre 2014 19:55

              Omar33

              Que la Tunisie décolle économiquement, c’est tout le mal que lui souhaitent les maghrébins.

              Car le Maghreb a besoin d’une locomotive économique.
              Et la Tunisie peut très bien tenir cette fonction...


              • Henri Diacono 11 septembre 2014 21:10

                Entièrement d’accord, cent fois même, avec vous Omar mais -et il y a un mais - a façon dont les Etats Unis d’Amériques désirent s’installer dans le pays (il pourrait jouer un rôle majeur dans la constitution d’un Maghreb Uni...utopique hélas) m’inquiète au plus haut point. Pas seulement pour la Tunisie mais aussi pour la Lifye et surtout l’Algérie. Alors méfiance !!! Car être un pays riche sans les yankees ces derniers ne le supportent pas !


                • coinfinger 11 septembre 2014 21:54

                  Deux remarques . D’aprés votre article cette pluie de $ , çà sent plus l’affairisme que le développement . L’hypothése des hydrocarbures invoquée pour justifier est assez classique , Papandréou en Gréce a essayé de la faire valoir pour adoucir les créanciers , çà n’a pas marché .

                  En Tunisie , suffit pas de s’aimer pour ce marier çà pose un pb aux jeunes . Y en a qui comme ce jeune qui s’est sacrifié et qui a déclenché la révolution qui trouvent des trucs , vendre des légumes au marché . C’est mieux que le djihadisme ou que ’Manu tu descent’ qu’est ce tu fait  ?
                   
                  Pour faire des légumes , il faut de l’eau . Comme pour le gaz de schiste d’ailleurs . L’eau dans le Monde Islamique c’est pas comme chez nous . C’est plus précieux que la Terre . Alors on va dire que c’est culturel , elle appartient à des institutions . En Tunisie je ne sais pas bien , mais au Maroc , elle appartient au Roi , (qui est Calife aussi ) , sauf celle qui est du domaine Religieux ( je ne me souviens pas du nom ) . Alors là y a un pb pour le gaz de schiste .

                  Bon ce jeune , sacrifié , il a découvert que le marché c’était pas si libre que çà . Méme en France avoir une place sur un marché pour vendre ses légumes , c’est pas évident . Le consommateur le voit pas derriére le sourire du commerçant mais des fois çà s’est joué à coup de point le matin pour avoir sa place , et faut aussi gagner la confiance de celui qui délivre les droits de place .
                  Avec ces magnifiques projets , et encore plus ceux à venir en gaz de schiste , je doute que ces jeunes trouvent une place .


                  • Henri Diacono 12 septembre 2014 19:36

                    Coinfinger il vous faut comme moi-même, croire en la jeunesse. Surtout celle - tunisienne - qui s’est « exportée »dans des pays comme la France qui lui ont appris beaucoup. Actuellement les jeunes ont été écartés de la politique par de vieux roublards rompus à l’art de cet exercice,mais mon petit doigt dit que ceux-ci n’auront finalement jamais gain de cause. E puis vous savez pour les jeunes ou les quadras effacer très vite prés de 60 ans de dictature (Bourguiba et Ben Ali) sera difficile mais ils y arriveront.


                  • cedricx cedricx 11 septembre 2014 22:04

                    Tant mieux !!! Nous n’avons jamais douté que la Tunisie saura s’extirper du piège islamiste, sans doutes connaîtra-t-on quelques inévitables soubresauts, mais la bête est bel et bien maîtrisée (à défaut d’être terrassée.) Les mauvais jours pour la Tunisie sont désormais derrière elle : mabrouk la Tunisie !


                    • Henri Diacono 12 septembre 2014 19:45

                      Elle s’est extirpée de l’islam radical mais reste plus ou moins contaminée par l’’islamisme tout court. Sous l’étroite surveillance de la France et des États Unis qui manipulent à merveille un islamiste qui tout en faisant le dos rond reste malfaisant. Croisons les doigts qu’ils réussissent également à extirper ce furoncle là. Et que ce doux pays essaie enfin de former un bloc avec la Libye,l’Algérie et le Maroc si celui-ci le veut bien.


                    • TREKKOTAZ TREKKOTAZ 11 septembre 2014 23:05

                      Saloperie de dollar que tu imprimes comme les mafieux. Un prêt de 500 millions dollars pour la Tunisie ?Attends laisse tourner l’ imprimante ou envoie un virement ! Ce système est une vaste escroquerie !! Comment faire des milliards avec le néant ?Ils sont forts ces enfoirés ! ahOk , c’ est du virtuel, c’ est bon javais pas compris !! En attendant les peuples triment pour une poignée de capitalistes !


                      • Henri Diacono 12 septembre 2014 20:07

                        Et oui Trekkotaz, le pays le plus escroc de la planète , le plus endetté et de loin, possédant les banques les plus mafieuses du globe,le plus violent de la terre,le moins inventif mais le plus vil profiteur,qui adore corrompre et écraser, qui aime contaminer les autres à son art de vie (que le fric et encore le fric,si possible un flingue dans chaque main) finira-t-il un jour par s’écrouler ? Je le pense fortement et je l’espère de toutes les forces qui me restent. Inch’Allah. Un tel Empire n’a pas sa place sur la planète.


                      • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 12 septembre 2014 09:11

                        @Cedrix et Henri.

                        Votre enthousiasme me réconforte, mais je reste pessimiste pour les raisons suivantes.

                        1) Les islamistes sont toujours maîtres du jeu : Mehdi Jomaa, premier ministre, est leur pion « présentable »

                        2) Les islamistes sont soutenus par l’Occident, en particulier par la triade : USA-GB-France, ce qui n’augure rien de bon : voyez la Libye, la Syrie, l’Irak, etc.., et disposent de fonds illimités fournis par le Qatar.

                        3) Les islamistes et leurs parrains contrôlent le terrosrisme maghrébin à partir de la libye, qui est, aujourd’hui, un « Etat islamique » de la même trempe que celui qui sévit en Irak et en Syrie.

                        4) Si des découvertes importantes de gaz-pétrole sont réelles, alors la Tunisie a le choix entre deux calamités :

                        a) un Etat Islamique , de type wahhabite (Qatar, Saoudie, Emirats, etc), c’est à dire un état-croupion sous tutelle américano-sioniste, avec une population réduite à l’état de sujets de sa majesté l’émir, commandant des croyants. La France, comme toujours, ramassera les miettes que lui laisseront les anglo-américains.

                        b) une guerre endémique comme celle en Irak ou en Syrie.

                         Question à Henri :

                        Savez-vous pourquoi Ghannouchi a été reçu en grandes pompes par Bouteflika ?
                        Pourquoi Bouteflika reçoit-il Ghannouchi en grandes pompes ?

                        Votre avis m’intéresse. Merci.


                        • Henri Diacono 12 septembre 2014 20:01

                          Genseric j’attendais avec une certaine impatience votre réaction et je la partage tout a fait sans pourtant accepter totalement votre pessimisme. Vous verrez plus haut que ce que je redoute le plus est l’attitude future des USA,vautour parmi les vautours, champion des coups tordus et à la base de toutes les dernières guerres dans des pays riches....qu’ils voudraient contrôler. Je doute que la France puisse dans un tel malheur que vous évoquait, laisser faire. A une seule condition qu’elle sache se débarrasser le plus vite possible de Laurent Fabius qui manifestement et honteusement joue le jeu dangereux des amerloques et non celui de la véritable France. Le français ne pourra supporter qu’on colonise encore honteusement la Tunisie un petit pays non belliqueux qu’il aime bien et si près de chez lui.
                          Quant à Bouteflika - je n’ai pas lu votre lien, et je m’en excuse - n’oubliez pas qu’il est un pion entre les mains de l’armée algérienne et de ses généraux et qu’il a reçu je crois « notre » mafieux Rached après s’être entretenu avec Fabius. L’Algérie n’acceptera JAMAIS la chienlit chez son voisin,ni sa servilité face aux USA qui lorgnent sur ses richesses.
                          Bien à vous tel est mon avis. Ici en Tunisie on aime pas trop les amerloques et tout ce qui est english. Moi compris !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès