• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pôle Emploi : Ouverture de la Chasse

Pôle Emploi : Ouverture de la Chasse

Deux types de citoyens : Le chômeur tricheur et le repenti fiscal. Pour le 1er pole emploi recrute des contrôleurs, pour le second, Bercy ferme son bureau.

Ces deux « grands projets » de la Macronconnerie sont drivés par Pénicaud ministre du travail et par Darmanin, ministre de l'Action et des comptes publics.

Pénicaud, ex DRH[1] en connaît un bout à propos de ces fainéants de chômeurs qui s’entêtent à ne pas chercher du travail et restent à la maison à regarder les feux de l’amour sur leur TV grand écran Samsung-s’am suffit. Pole emploi qui actuellement a 215 contrôleurs va aller jusqu’à 600 en fin d’année et 1000 par la suite.[2]

Darmanin, ex de science pote Lille, qui s’y connaît en entourloupes, annonce : « Un bureau qui n'a plus d'utilité. Pour plus de fermeté et d'efficacité, nous allons fermer, au 31 décembre, le Service de traitement des déclarations rectificatives (STDR), qui permettait depuis 2013 aux contribuables qui avaient des avoirs non déclarés à l'étranger de régulariser leur situation, avec des pénalités réduites. »[3]

La chasse est ouverte

Concrètement : d’abord un titre ronflant (comme d’hab) - « loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel » et en plus petit : « en matière d’accompagnement vers l’emploi, de contrôle de l’activité de recherche des demandeurs d’emploi et réformer la gouvernance ». (mais qu’est ce que ça bavasse chez les macron connectés)

1) – « l’accompagnement », parlons en ! Dans un pays où déjà les diplômés galèrent pour trouver un job, des 6 millions (au moins) de personnes sans emploi, combien ont une vraie qualification ? De plus, notre pays depuis 20 ans ne pourvoit de jobs que dans le secteur des services, donc, non qualifiés, sous payés qui plus est souvent en CDD. Pour qu’il y ai plus d’offres dans les agences il faudrait à minima 2% de croissance annuelle, cette année on table sur 1,6... Enfin, les conseillers de l’agence quant à eux n’ont pas moins de 200 dossiers à gérer en même temps. Donc, « l’accompagnement » de quoi, par qui ? Et pour faire bonne mesure, c’est au conseiller qu’incombera la décision de suspendre ou supprimer les allocations du chômeur. Il n’y a aucun recours prévu dans cette loi ; c’est donc de la police sans juge...[4] Pour nous rassurer, sur Les Echos « il n’y aura pas d’objectifs de radiations » assure jean Bassieres, dirlo du pole... Ouais ; et si ma tata en avait elle s’appellerait mon tonton.

2) – « Contrôle de l’activité de recherche » Il y a déjà des textes et règlements pour ça, Okay, d’accord, la création d’un livret ou carnet de bord de recherche tenu à jour par le chômeur peut être une bonne idée ; Cependant, il est important de savoir que, selon une « étude » faite par les services de la mère Pénicaud, donc certainement très partiale et non orientée : à partir d’une expérimentation qui a montrée que sur 100 demandeurs d’emploi, 66 étaient en recherche active, 20 étaient découragés et 14 ne remplissent pas leurs obligations. »... (vous remarquerez zéro % de faux chômeur) la détermination entre les chômeurs « découragés » et ceux qui « ne remplissent pas leurs obligations » dépend essentiellement d’une appréciation relative dans nombre de cas par un conseiller, qui est en sous effectif.(pas en soutif ! grrrrr) Et oui, pour bien faire, la Pénicaud à annoncé la suppression de 4000 postes, ca va certainement aider, car moins on est de fous, plus on rigole n’est-ce pas...

Pourtant à partir de 2019 (qu’est ce qu’on va en baver en 2019), les chasseurs de resquilleurs au chômage auront un panel de 180.000 (pourquoi ce chiffre ?) demandeurs d’emploi, dont 1 tiers tiré au hasard...Sympa si ca tombe sur le mec des 66% qui déjà s’arrache les cheveux parce que sans boulot depuis 1 an, la banque qui veut saisir sa baraque, sa femme qui veut divorcer, ses mômes qui méprisent leur looser de père, ses voisins qui ne disent même plus bonjour et ses amis qui ne répondent plus au téléphone, même son chien lui crache dessus ! Je sens que les laboratoires pharma, avec le Lexomil vont encore faire des affaires en or ! Mais comme qui dirait : les moutons sont bien gardés et pis ça rassure l’électorat macroniste, fait de djeunes de startup et de retraités à plus de 1200 par mois.

La chasse est fermée

L’inénarrable Darmanin (de jardin, peux pas m’en empêcher), assène sur la station Europe nain : « Ce bureau a eu son utilité (plus de 50.000 demandes déposées pour plus de 32 milliards d'euros d'avoirs, 7,8 milliards d'euros recouvrés), il ne l'a plus, la France a laissé quatre ans et demi à ces contribuables. C'est assez. Ensuite, avec l'entrée en vigueur de l'échange automatique d'informations bancaires, le cadre international permettra à la France d'avoir des moyens puissants pour détecter les fraudeurs »[5] ahahahahha ! je pouffe ! Avec sa tête de nénuphar le Gérard-Moussa ne peut pas croire une seule seconde à cette déclaration ou bien c’est un nul intersidéral (quoique...) Si, ca fonctionnait, Balkany serait en taule depuis 20 ans et les paradis fiscaux seraient mis en bouteille. Faut dire que dès le début c’est un peu croquignolet, car, essayez-vous ! le lambda, le rien-rien de vous faire choper à dissimuler des picaillons et qu’on vous donne la possibilité en vous dénonçant de payer une amende raisonnable, si-si, essayez pour voir ! Ces « repentis fiscaux » ont été gaulé car ils étaient sur des listes apportées à l’état par des lanceurs d’alertes, qui eux d’ailleurs l’ont payé très cher, soit en ayant une vie totalement dévastée, ou même un séjour en prison, et je vous dis pas avec la loi « fake news » qui va encore plus restreindre la possibilité de ces jouisseurs de se faire prendre. Donc, oui, il a raison le Darmanin, ce bureau ne sert à rien, et il ferme pour ces raisons et non pas pour une soit disant efficacité de transparence du système bancaire.

Ces deux types d’individus ont cependant quelque chose en commun, l’obsession ! Yes, car, vivre avec en moyenne 1058 euros par mois[6] (c’est la somme que touchent les chômeurs) crée l’obsession de trouver à tous prix un taf dans un contexte où il n’y en a pas ; quant à l’autre, le « repenti », lui c’est l’obsession de trouver la bonne niche, pas pour son labrador, mais pour placer ses pépettes hors de portée des affreux du fisc qui s’entêtent (pas trop) à ce qu’il paye l’écot. Vous constatez donc qu’il y a une égalité dans les affres du stress pour les pauvres et pour les riches ; alors, courage, tout n’est pas perdu ! et ils criaient : égalité, et galité, hé Ga, hé Ga !!!

Georges Zeter/août 2018



Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 29 août 2018 13:31

    Pôle emploi est collectiviste, étatiste, pas une assurance.


    Mais en France, 1/3 des actifs ont une dérogation « statutaire » et ne cotisent pas (fonctionnaires, RATP, EDF, indépendants).
    La gestion est confié à des « hauts fonctionnaires », qui eux même ne cotisent pas...

    Si c’était une assurance, le chômage serait un sinistre, elle indemniserait, sans contraindre...
    Quand vous avez un sinistre avec une voiture, voyez vous un assureur venir voir si vous rachetez une voiture avec l’argent du sinistre ?

    C’est tout un concept collectiviste et des mentalités a changer...

    • lloreen 29 août 2018 14:40

      @Spartacus
      Avez-vous déjà vu un assureur assurer ?


    • Ben Schott 29 août 2018 14:46

      @Spartacus

       
       


    • foufouille foufouille 29 août 2018 20:41

      @Spartacus

      un assureur ne rembourse rien ou presque sans tribunal.


    • Raymond75 29 août 2018 13:49
      Depuis une vingtaine d’années, les gouvernements ont démissionnés face à la finance internationale.

      Leurs seules actions consistent à faire des communiqués de presse, et des lois qui portent le nom d’un ministre ; lois dont l’efficacité ne sera jamais évaluées, car lorsque l’on vote une loi, on ne l’associe pas à des moyens d’"évaluation.

      • Et hop ! Et hop ! 29 août 2018 16:04

        @Raymond75 :


        Oui, parce qu’ils ont provoqué la délocalisation de 4 millions d’emplois productifs (industrie, agriculture, pêche,..) avec tous les emplois associés (bureaux d’étude, entretien mécanique, etc..).

        On produisait absolument de tout en France : des casseroles, des perceuses, des télévisions, des chaussures, des tracteurs, des instruments de musique, des vélos, des appareils photos, des vêtements, des meubles, des lavabos, des montres, des thermomètres, des tondeuses à gazon, des jumelles, des outils de jardinage, des médicaments, des lits, des jouets, de la moquette, des raquettes de tennis, des cyclomoteurs, des couteaux,...

        Même la balance commerciale agricole est déficitaire, et nos agriculteurs sont acculés au suicide.

        Non seulement ces emplois délocalisés provoquent autant de chômeurs en France, mais c’est une perte de recette énorme en cotisations sociales, en impôts, en pouvoir d’achat dépensé dans l’économie française.

        Il serait très facile de prendre les contre-mesure pour relocaliser et créer 6 ou 7 millions d’emplois, les caisses sociales n’auraient plus de déficit, l’État non plus, les impôts pourraient baisser, les services publics se redéployer.

      • Et hop ! Et hop ! 29 août 2018 16:10

        @Et hop ! 


        Mais ils ne le feront pas, les délocalisation ont été voulue par l’Office Mondial du Commerce, elles ont multiplié plusieurs centaines de fois le volume du commerce mondial, et le pouvoir et les profits des commerçants internationaux.

      • alinea alinea 30 août 2018 22:27

        @Et hop !
        Il suffit de changer les « ils ».


      • lloreen 29 août 2018 14:39
        « Pole emploi qui actuellement a 215 contrôleurs va aller jusqu’à 600 en fin d’année et 1000 par la suite ».
        C’est une excellente mesure. Il faudrait d’ailleurs centupler les contrôleurs et augmenter leur nombre jusqu’à le faire coller à celui des demandeurs d’emploi, qui du coup, ne seraient plus au chômage et le problème des demandeurs d’emploi sera définitivement réglé. On n’arrête pas le progrès.


        • ZenZoe ZenZoe 29 août 2018 14:46

          @lloreen

          J’ai pensé ça moi aussi. C’aurait été trop beau.
          Les contrôleurs seront en effet recrutés en interne, en majeure partie des conseillers, qui du coup devront laisser tomber le conseil aux chômeurs. On n’arrête pas le progrès, comme vous dites.

        • lloreen 30 août 2018 09:32

          @ZenZoe


          Cette obsession (maladive) du contrôle est un excellent levier. Tous les chômeurs transformés en contrôleurs des pourris et de leurs exactions. Il y a du plain sur la planche. Elle ne serait pas belle la vie des contrôleurs ? Une véritable pêche miraculeuse !

        • lloreen 30 août 2018 09:33

          @lloreen
          pardon : du pain.Lapsus avec le p(l)ain emploi...


        • bonnes idées 29 août 2018 14:48

          Mieux que cela puisque si l’état donnait une prime pour l’emploi pour celui qui véritablement à son emploi cela inciterait les gens à l’activité mais aujourd’hui le génie se lève tard voir trop tard peut-être et puis d’ailleurs le pâle emploi disparait pour faire la fortune des marchands de télévision et de canapé.


          • Et hop ! Et hop ! 29 août 2018 16:13

            @bonnes idées


            Vous pouvez faire multiplier par dix les démarches et les courriers que font chaque chômeur, ça ne créera pas un emploi de plus, donc ça ne fera pas un chômeur de moins.

          • Le421 Le421 29 août 2018 16:59
            Traitement des chômeurs...
            Le gouvernement réfléchit à un nouveau procédé :



            • Hecetuye howahkan 30 août 2018 07:33
              Salut , pole emploi....souvenir, souvenir,....

              j’y ai rencontré de bons petits soldats de l’empire...de bas étages bien sur...

              j’ai le souvenir d’un, particulièrement abusif de sa position qui s’était enfermé dans son bureau..

              mais aussi d’un autre qui quand je lui ai dit que je me cassais de ce pays de merde est tombé en larmes devant moi car il n’en pouvait plus , lui ce n’était pas un salaud mais un mec bien et il fut normal qu’il craquât

              allez savoir pourquoi.. smiley l’abusif s’enferma dans son bureau

              du coup j’avais eu ce que je voulais et qui m’était du ...on ne peut pas être a la fois chasseur de prime et aider les autres

              histoire vraie.......

              quand je dis ici à longueur de temps que c’est le peuple qui a créé, créé et entretien la masse, voila encore un exemple parmi des millions...

              le maître sait exactement comment nous hypnotiser, comment nous manipuler....

              et oui car il en sait plus que nous sur nous même..oh certes il ne sait pas grand chose, mais ce peu fait toute la différence..

              Et l’humain fait le kéké des villes ou des plages car il peut dire, trou noir, quantique...etc

              hum

              et comme l’enfer ce serait les autres....suicidons nous ........

              • Hecetuye howahkan 30 août 2018 07:35

                @Hecetuye howahkan


                la bonne phrase

                quand je dis ici à longueur de temps que c’est le peuple qui a créé, créé et entretien le maître , voila encore un exemple parmi des millions...

              • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 30 août 2018 11:42

                Quelqu’un a des nouvelles de @patdu49 ?


                Plus rien depuis son dernier papier du 25 Avril 2018...
                Sa rubrique mensuelle exclusivement  smiley basée sur les vrais chiffres du chômage me manque.

                • Nobody knows me Nobody knows me 30 août 2018 12:26
                  Encore une magouille pour dire « on a fait baisser le chômage »...

                  • zygzornifle zygzornifle 30 août 2018 17:03

                    Macron a fait baisser le permis de chasse de 400 a 200€ la chasse est ouverte et il y aura du tireur en embuscade ....


                    • zygzornifle zygzornifle 30 août 2018 17:04

                      On devrait comptabiliser les migrants car ce sont des futurs cho... pardon chercheurs ....


                      • lloreen 30 août 2018 18:52
                        Il existe aussi la pêche au gros et même celle aux moulins à vent...Je ne sais pas si cela peut avoir un rapport avec le sujet...

                        Valéry Giscard d’Estaing continue de coûter aux contribuables 2,5 millions d’euros par an. "la résidence privée de Valéry Giscard d’Estaing à Authon (Loir et Cher) mobilise 15 gendarmes à temps plein pour un coût annuel de 1,1 million d’euros.« . Par ailleurs, Valéry qui n’est plus alors président depuis 34 ans, âgé de 89 ans ... a »à sa disposition 2 sous-officiers de l’armée de terre, et 3 sous-officiers de la marine pour un coût total de 287.000 euros. Enfin, le ministère des Finances indique au député PS avoir également à la disposition des anciens présidents 6 agents pour un montant total de 511.605 euros par an." dont 3 sont pour Valéry. Il dispose d’un appartement de fonction que Valéry a choisi boulevard St Germain, meublé équipé avec 2 personnels, le tout à la charge de l’État téléphone inclus. Pour Giscard, l’appart a coûté 343 307 € en 2014. Il dispose avec sa femme d’une carte de gratuité SNCF 1ère classe. René Dosière précise que ce budget ne prend pas en compte leur indemnité d’ancien président (6.000 euros par mois, cumulable avec toute autre pensions ou salaires, de Ministre, Secrétaire d’État, Directeur de cabinet, député), ni la rémunération de membre du Conseil constitutionnel (12.000 euros par an, frais de déplacement remboursés à part) (L’Express du 27/01 2015, ici ; La Tribune 28/01/15, ici ; Libération 28/01/15, ici ; Figaro 08/05/12, ici).

                        Fort de ce support des contribuables, Valéry est parti à la chasse aux moulins à vent.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès