• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pole Emploi... PERSONNE !!!

Pole Emploi... PERSONNE !!!

JPEG

Pôle emploi a sa martingale pour améliorer la courbe du chômage : Virer des inscrits à coups d’algorithmes ! Comme dans la pub Tampon Jex : « Ca nettoie, ça dégraisse, ça fait briller sans rayer »… En fait, ça raye ! Des listes de chômeurs. Suffit ensuite d’envoyer à « l’exclus » un ti mail, signé par un « conseiller » fantôme, et hop, débarrassé du « détritus ». Quant à la casse et ses conséquences ?

Il était une fois…

Une chômeuse arrivée en fin de droit et se retrouvant à survivre avec un RSA de 491,66. Cette sans emploi de 66 ans pas encore retraitée, doit attendre 66 ans et 7 mois afin de percevoir un pactole qui sera dans les 700 mensuels... Vous avez bien dit parachute doré ? S’en est un qui ne s’ouvre pas, alors bonjour l’atterrissage.

Cette chômeuse reçoit régulièrement des propositions de stages, de mise à jour de CV, d’obligation d’abonnement d’offres d’emploi, de profil de compétences et d’être dans une démarche active et répétée de recherche. Elle doit impérativement participer à des ateliers en ligne… Ben oui, c’est ballot, la vie professionnelle commence à 66 ans. A 4 mois de sa retraite, pendant une pandémie qui a mis sur le carreau le marché du travail français, on pressure la chômeuse ; Faut dire que Pole Emploi plane bien au dessus de ce genre de contingences : faire comme si, suivre les processus préétablis et nourrir le moloch algorithmique.

Cette « héroïne très fauchée », reçoit une convocation afin d’orienter sa carrière et prouver qu’elle s’emploie à rechercher un emploi. Elle ne peut se présenter, car durant les fêtes, partie se refugier dans sa famille à 800 km de son « domicile », en fait de domicile une amie la loge gracieusement, car ne pouvant pas payer un loyer. Elle signale donc son absence en toute honnêteté et en retour elle peut lire cela : « Nous avons saisi une indisponibilité en rapport avec votre absence. Je vous informe que vous avez droit à 35 jours d’indisponibilités par an. Je tiens à vous rappeler que lorsque vous vous inscrivez à pôle emploi vous devez vous rendre au RDV fixé. Si vous n’êtes pas dans « ses » démarches je vous invite à cesser votre inscription. » On l’invite donc à cesser son inscription, et puis, une semaine plus tard, elle peut lire : « Durant cette année civile, le total déclaré de vos absences est supérieur à 35 jours calendaires. De ce fait, vous cessez d'être inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi à compter du 05 février 2021, conformément aux dispositions du code du travail. Si vous bénéficiez du RSA, j'attire votre attention sur le fait que cette décision est adressée au Président du Conseil départemental qui pourra décider d’interrompre le versement de ce revenu. » Eh oui, on passe de « invitation » à « de ce fait vous cessez », quant au versement du RSA, encore du blabla l’édulcoré : « pourra », « revenu »…Une administration qui sait si bien empaqueter ses horreurs quotidiennes sous des mots sans épines, cela revient à remplacer le mot « mort » par « il est parti » : Le corbillard a disparu au profit d’un billet d’avion pour Cythère.

Sur la page 2 du mail elle peut lire : « La présente décision a été prise sur le fondement d'un traitement algorithmique ayant pour finalité l'examen des conditions du maintien de votre inscription sur la liste des demandeurs d'emploi. Conformément à l'article …., vous disposez d'un droit de communication des règles définissant ce traitement et des principales caractéristiques de sa mise en œuvre. Vous pouvez dès à présent accéder à ces informations sur la page d'accueil du site internet www.pole-emploi.fr à la rubrique « Algorithmes » en pied de page, dans la colonne « Sur pole-emploi.fr ». Donc, afin qu’il n’y ait pas de fonctionnaires pouvant éventuellement avoir des cas de conscience en envoyant ce type de condamnation, la décision a été prise sur le fondement d'un traitement algorithmique, et comme ça, c’est l’ordi qui s’en charge et le tour est joué !

Elle peut se dire : je vais poser un recours ? Elle le peut en effet, sauf que : « Si vous entendez contester cette décision, vous devez obligatoirement saisir d'un recours préalable votre pôle emploi, dans un délai de deux mois à compter de la réception de la présente décision, conformément aux articles R. 5411-18 et R. 5412-8 du code du travail ; ce recours ne suspend pas la décision de cessation d'inscription. » Héhé, tout est bien verrouiller chez polemploi, le quémandeur peut aller se faire voir chez Valdo ! Et comme cette chère administration fait bien son boulot ; Là, on ne pourra pas le lui reprocher, et bien lorsque cette chômeuse veut se réinscrire à partir de son compte personnel… Ca ne fonctionne pas !

En bout de corde, il y a ces « conseillers », ne pouvant que débiter des noiseraies, car, pour un poste à peu près correct il y a des centaines de postulants. Depuis le Covid, toutes catégories de chômeurs confondues ça doit faire dans les 8 millions ; Alors, comme dans le film Nikita de Besson, le pauvre bougre conseiller devient « le nettoyeur » et ainsi derrière son bureau il n’a plus qu’à faire le relais de ces missives de la honte sociale qui tirent par rafales serrées sur les plus fragiles, les plus démunis et les envoient à la rue ou au cimetière c’est selon. Cette administration qui devrait être là pour aider, au lieu de cela fait fi de toute considération humaine et expédie ad patres des gens dans la misère, l’indigence, avec pour conséquences collatérales : divorces, échecs scolaires, maladies, cachetons, alcool et suicide.

Les petits dhommes polemploi ne se posent pas de question, l’algorithme est là pour parer à toute défection et la machine écrase, insatiable…

Est-ce ainsi que les hommes vivent,

Et leurs baisers au loin les suivent,

Comme des soleils révolus. (Aragon)

Georges Zeter/février 2021


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Adèle Coupechoux 8 février 13:22

    Et il parait qu’ils nous veulent du bien...Et surtout protéger les plus fragiles. C’est kafkaïen !


    • Le421... Résistant Le421 9 février 09:11

      @Adèle Coupechoux
      Et quand ils se retrouvent à la rue, ces « nuisibles » doivent subir encore le harcèlement des « FDO » qui leur obligent à porter un masque !!
      Magnifique pays de France où l’on vit si bien.
      Si on a du fric et des connaissances...


    • Et hop ! Et hop ! 9 février 10:26

      @Adèle Coupechoux

      Le « ils », ce n’est pas les agents de Pôle Emploi, c’est le gouvenement qui a depuis 30 ans une politique pour augmenter volontairement chômage en favorisant les délocalisations et l’immigration de travailleurs clandestins.

      Le gouvernement et les députés qui votent les lois favorisant le chômage.

      Pôle Emploi ne peut pas recréer les millions d’emplois qui sont VOLONTAIREMENT supprimés par les gouvernements en continuant à favoriser les délocalisations, l’importation d’esclaves clandestins, et l’ubérisation.

      Est-ce que vous avez voté pour fait barrage au fascisme de Marine Le Pen et de Florent Philippot ?


    • Germain de Colandon Germain de Colandon 8 février 13:33

      « On a toujours un petit quelque chose à faire ». (La vie est un long fleuve tranquille )


      Au boulot bande de feignasses !


      « Arbeit Macht Frei ! », hurle Macron avec un accent à couper au (long) couteau - Le Drakkar furibard !! (canalblog.com)


      • McGurk McGurk 8 février 13:38

        Chaque « conseiller » a un portefeuille d’environ 200 personnes.

        Ils n’ont aucun outil réel pour les aider, le matériel informatique est lamentable (même dans les zones riches), la plateforme PE change tous les six mois, les conseillers changent tous les six/sept mois environ.

        En résumé, il n’y a rien que ces personnes aussi volontaires soient-elles ne peuvent vraiment faire pour nous aider. De l’aveu d’un des meilleurs que j’ai eu, ils sont tellement sous la vague qu’ils peine à, à la fois, se former (obligatoire à PE et très fréquent) et trouver une solution pour les chômeurs.

        Cette grosse machine n’a pour but que d’échouer et entraîner vers le fond ceux qui ont véritablement besoin d’aide.

        Parallèlement, le taux de recyclage des gouvernements et ministères...frôle le 100%...bizarre, non ?


        • McGurk McGurk 8 février 14:01

          @McGurk

          *peinent


        • Le421... Résistant Le421 9 février 09:13

          @McGurk
          Même une tache comme Buzyn se fait recaser à l’OMS !!


        • McGurk McGurk 9 février 09:36

          @Le421

          Bien sûr. Ce qui prouve qu’on pourrait créer une agence efficace avec des outils permettant de renouer avec l’emploi et de donner de l’expérience à ceux qui en ont besoin.

          Actuellement, je ne peux toujours pas bosser car, comme depuis six longues années, ...on le demande déjà entre deux et cinq ans d’expérience...


        • Et hop ! Et hop ! 9 février 10:28

          @Le421

          Buzyn a juste traversé la rue.


        • Passante Passante 8 février 16:29

          on a déshabillé Pierre, mais Paul en ploie..

          tout ça c’est la faute à Algo,

          il est partout Algo, il peut me confiner Algo s’il décide..

          Algo est la face du singe de service,

          partout où tu verras Algo, c’est ta mort qui commence.


          • titi 8 février 16:50

            @L’auteur

            Que pole emploi ne serve à rien, ce n’est pas une nouveauté.

            Par contre je ne vois pas bien en quoi cette histoire fait sur ce site.

            J’ai mal à une dent. Je peux faire un article ?


            • Le421... Résistant Le421 9 février 09:15

              @titi
              Ça nous changerait du score impitoyable du troll moyen.
              8000 à 0...
              Le score commentaires vs articles écrits !!


            • titi 9 février 12:09

              @Le421

              « Le score commentaires vs articles écrits !! »
              Pour faire un article il faut du temps...
              Je ne suis pas retraité.


            • ZenZoe ZenZoe 8 février 19:11

              On n’est pas obligé d’être inscrit à Pôle Emploi quand on a le RSA. Ca ne dispense pas de faire des efforts pour se réinsérer, mais ça limite le nombre d’administrations sur le dos. On est alors suivi par un psy ou une assistante sociale avec une visite tous les trois mois. C’est souvent cool, surtout si on fait semblant d’être un vrai cas social.

              A Pôle Emploi, en général, c’est un entretien tous les ans par téléphone. Avec un risque de contrôle de la région. Et oui, il faut au moins faire semblant de chercher et ne pas donner l’impression d’être en vacances. C’est un jeu en fait, il faut en respecter les règles. Après, c’est vrai, il y a des ratés administratifs, comme partout.

              Bref, CAF ou Pôpôle, il faut choisir. Le problème est surtout dans le scandale des montants alloués, mais c’est un autre problème....


              • foufouille foufouille 8 février 19:44

                @ZenZoe

                il faut une raison valable pour ne pas être inscritchez paul.
                le montant est sous le smic connasse.


              • I.A. 8 février 19:46

                @ZenZoe

                « Le problème est surtout dans le scandale des montants alloués, mais c’est un autre problème.... »

                Surtout si l’on compare ces montants à ceux que touchent les ministres virés des gouvernements. Leur « chômage » ressemble à une récompense, leur retraite à un gros lot...


              • Jelena Jelena 8 février 20:42

                @ZenZoe >> On n’est pas obligé d’être inscrit à Pôle Emploi quand on a le RSA.

                Je peux me tromper, mais il me semble que depuis une dizaine d’années, c’est obligatoire d’être inscrit chez PE pour toucher le RSA.


              • foufouille foufouille 9 février 07:13

                @Jelena

                non ce n’est pas le cas si maladie ou handicap, retraite, etc.

                le rsa est attribué rapidement.


              • ZenZoe ZenZoe 9 février 10:47

                @foufouille
                Je n’aime pas trop quand on me traite de connasse. Surtout sans raison.
                Tu peux t’excuser si tu veux.


              • tonimarus45 9 février 10:52

                @foufouille donc sauf cas particuliers c’est obligatoire autre cas particulier ne vous obligeant pas pas etre inscrit a« pole emploi » ...........si vous etre mort entre temps ;; ;; ;;ben voyons


              • ZenZoe ZenZoe 9 février 10:53

                @Jelena
                Non, ce n’est pas obligatoire. C’est précisé sur le site de PE et de la CAF. Sans conditions de handicap ou maladie. Pas cumulable avec la retraite par contre.


              • tonimarus45 9 février 11:07

                @ZenZoe-«  » juste le texte qui dit cela


              • tonimarus45 9 février 11:16

                @ZenZoe----

                INSCRITS À POLE EMPLOI ?

                C’est le souhait actuellement du Conseil Départemental du Nord

                Ce Conseil Départemental souffre de déficits budgétaires comme tous les départements et considère la réduction du nombre de personnes bénéficiant du RSA comme un moyen de réduire ce déficit. Il a créé un service départemental de lutte contre la fraude (1).
                Dans le département du Nord, sur les 115 000 allocataires recevant le RSA, 45000 ne sont plus inscrits à Pôle emploi. Le département considère que ces allocataires ne remplissant pas leurs obligations, ils doivent être sanctionnés (attention, il ne s’agit pas ici de fraude).
                À l’heure actuelle, 5000 personnes ont été contactées pour leur demander de s’inscrire à Pôle emploi. 2053 personnes qui n’ont pas effectué cette inscription vont être sanctionnées.

                Ce que dit la loi

                La loi autorise effectivement à sanctionner un(e) bénéficiaire du RSA non inscrit(e) à Pôle Emploi, avec les gradations suivantes :
                – moins 100 euros par mois,
                – au bout de 2 mois sans réaction, possibilité d’une suspension de 4 mois,
                – puis radiation.

                Le département du Nord prévoit que les sanctions soient décidées par une équipe pluridisciplinaire comprenant notamment des allocataires du RSA. Mais cela ne garantit pas un traitement plus clément et compréhensif ; il est en effet souvent difficile pour la personne au RSA de défendre ses pairs quand tous les autres y sont hostiles…

                Que penser ?


              • ZenZoe ZenZoe 9 février 11:28

                @tonimarus45
                Site Pôle Emploi
                ’’Il n’est pas nécessaire d’être inscrit à Pôle emploi pour bénéficier du RSA. Si vous êtes sans emploi et éligible au RSA, un référent sera désigné pour vous accompagner dans vos démarches de recherche d’emploi. Il relève soit de Pôle emploi, soit d’une mission locale, soit d’un autre organisme désigné par le Conseil général en charge du RSA.’’
                Site CAF
                Q : Doit-on être inscrit à Pôle Emploi pour bénficier du RSA ? R : Cela n’est pas une obligation.


              • ZenZoe ZenZoe 9 février 11:34

                @tonimarus45
                Le cas du département du Nord est particulier. Il semblerait que sa décision d’exiger une inscription soit illégale. Mais le départment rétorque que puisque le financement du RSA dépend du département, c’est au département à statuer, ce qui s’entend.
                Le mieux serait un financement pris en charge par l’état sur tout le territoire, avec des conditions égales pour tous. Sauf que la France, patrie de l’égalité, adore créer des inégalités.


              • tonimarus45 9 février 11:43

                @ZenZoe—donc ce n’est pas obligatoire d’etre inscrit a pole emploi pour avoir le rsa mais cela peut donner lieu a des sanctions 


              • tonimarus45 9 février 11:59

                @ZenZoe—je pense que vous n’avez pas bien lu le texte que j’ai poste concernanat le rsa.Je reposte une partie de ce texte«  »«  »« CE QUE DIT LA LOI-----La loi autorise effectivement à sanctionner un(e) bénéficiaire du RSA non inscrit(e) à Pôle Emploi, avec les gradations suivantes :

                – moins 100 euros par mois,
                – au bout de 2 mois sans réaction, possibilité d’une suspension de 4 mois,
                – puis radiation.

                Le département du Nord prévoit que les sanctions soient décidées par une équipe pluridisciplinaire comprenant notamment des allocataires du RSA. Mais cela ne garantit pas un traitement plus clément et compréhensif ; il est en effet souvent difficile pour la personne au RSA de défendre ses pairs quand tous les autres y sont hostiles… »«  »«  »«  ».Donc il semblerait que le departement du nord s’appuyant ce que dit la loi n’est pas dans l’illegalite


              • foufouille foufouille 9 février 18:35

                @ZenZoe

                aucune excuse car c’est bien sous le smic.

                le rsa se cumule uniquement et difficilement avec la pch pour aidant familial ( sous le smic horaire ).


              • foufouille foufouille 9 février 18:36

                @tonimarus45

                juste dans les 50% ..........


              • ETTORE ETTORE 8 février 19:52

                Pole emploi est un trou noir !

                Il a été crée pour cela, il est alimenté pour cela, il fonctionne pour cela !

                Et comme tout trou noir, il finiras par s’absorber lui même.

                C’est un peu l’anal qui avale l’aine, ce n’est pas l’histoire d’Avalon, mais c’est tout aussi brumeux et prolixe en mirages que cet île aux pommes, noyée dans la brume, où il n’en sort que des pépins !

                Pauvres chômeurs, qui croient encore que la fée Morgane, viendras les soutenir contre les maléfices du Sorcier, sourcier du Roi Pognon, pour qui tout âme évaporée, donne de l’air à ses bourses, déjà bien gonflées, comme le ventre d’un crapaud.

                Vous ne les entendez donc pas croââââsser ? C’est pourtant pas si loin, du lamparo Tour Eiffel !


                • LeMerou 9 février 08:04

                  @ L’Auteur.

                  Il y a confusion des genres, vous écrivez

                  Une chômeuse arrivée en fin de droit et se retrouvant à survivre avec un RSA de 491,66. Cette sans emploi de 66 ans pas encore retraitée, doit attendre 66 ans et 7 mois afin de percevoir un pactole qui sera dans les 700 mensuels... 


                  Et je ne vois pas trop l’implication de Pôle Emploi vient faire là dedans, à part peut être le fait de ne pas lui avoir trouvé du travail et encore je vous cite (car, pour un poste à peu près correct il y a des centaines de postulants ).

                  Mais c’est assez facile de critiquer cette institution quand le marché de l’emploi réel ne favorise pas l’emploi des séniors (ceci malgré les discours officiels), sauf si ils sont très qualifiés.


                  Ce qui ne semble pas être le cas de votre exemple. Il y a de surcroît un phénomène de « métier », j’ai appris, j’ai pratiqué mon métier et je veux le même et à proximité de mon domicile, alors que l’individu a des compétences et qu’il peut exercer dans un autre domaine d’activité, seulement il faut tout réapprendre et cela fait « peur » à partir d’un certain âge et cela peut se comprendre.


                  Il est vrai que d’un autre coté, par nos hauts fonctionnaires à la carrière toute tracée sans aucun écueil et aux conditions toutes garanties, y compris le logement, est prôné officiellement, une sorte de « mobilité du travail » consistant à aller bosser là ou il y a du boulot.

                  C’est totalement incompatible avec la réalité pour une certaine catégorie de personne, le « tout quitter pour aller bosser ailleurs », me laisse rêveur (Preuve encore une fois du décalage entre ceux qui nous gouverne perclus de prérogatives et la masse).

                  Avec parfois à la clé le même salaire qu’auparavant, qui amputé des frais de déplacements quotidien, laissent un net à payer inférieur.


                  Ensuite, il faut dire aussi que pour une majorité de D.R.H l’image que véhicule pôle emploi comme étant un creuset de fainéant préférant être indemnisé plutôt que de travailler est tenace et ne favorise pas la tâche de certaines unités.


                  67 ans est l’âge maximum qu’il faut avoir pour percevoir sa retraite à taux plein, sans subir de décote quel que soit le nombre de trimestre cotisé. Ce qui implique dans votre exemple, le cas d’une personne ayant eu une carrière hachée, ou avec des manques d’emplois.

                  L’âge légal de départ en retraite est de 65 ans, en fonction des trimestres cotisés la pension peut être minorée ou pleine. En fonction aussi de sa carrière, ou du métier tenu, un départ à la retraite à 60 ans à taux plein est possible.


                  Votre exemple n’est pas révélateur d’un dysfonctionnement de l’institution, même si cette dernière se radicalise par les contrôles, etc.. dont les courriers tout fait sont assez étonnants,

                  Mais plutôt comment peut on vivre avec une retraite dont le montant est inférieur au salaire minimum, surtout quand on l’a faite dans le privé et que l’ont ne bénéficie d’aucun avantages après.

                  Et c’est là un tout autre sujet beaucoup plus compliqué et très inégal et théoriquement la réforme des retraites en cours (même si elle ne plaît pas à la fonction publique, dont les régimes tentaculaires sont hautement déficitaires par des conditions de départ anachroniques par rapport au privé) devrait en parti, non pas régler, mais au moins dans un premier temps diminuer les inégalités.


                  Il est clair aussi que dans la situation actuelle le retour à l’emploi n’est absolument pas aisé. Surtout pour les « séniors » ne possédant pas de qualifications.





                  • tonimarus45 9 février 10:54

                    @LeMerou j’ai l’impression que vous n’avez pas tout lu ou que vous n’avez retenu que ce qui vous arrange ?????


                  • ZenZoe ZenZoe 9 février 11:15

                    @LeMerou
                    Votre post, posé, argumenté et juste a fait l’unanimité avec moi-même.

                    Le problème du chômage est double : une politique économique insensée créant de graves inégalités face à l’emploi et des minima sociaux absolument honteux. En découlent en effet des conditions de retraite tout aussi inégalitaires et absolument honteuses.

                    PS : j’ajoute que souvent, ceux qui tapent le plus fort sur Pôle Emploi n’ont jamais eu affaire à cet organisme et ne connaissent son fonctionnement.
                    Moi, j’ai eu cette chance, smiley et je sais faire la part des choses entre ce qui relève des directives gouvernementales, du travail des conseillers au quotidien, et aussi des chômeurs.


                  • LeMerou 14 février 17:13

                    @tonimarus45
                    Bonjour,
                    Si, si, j’ai tout lu avec attention, mais il y a trop d’amalgames dans ce texte, l’exemple de cette femme arrivant en fin de droit (normal car à 67 ans n’importe qui peut percevoir sa retraite à taux plein) était obligatoirement informée à son inscription. La très modeste retraite qui va lui être versé.

                    Ensuite les contrôles, avec les courriers types, presque 6 millions d’inscrits ne peuvent en aucun être géré directement par les conseillers, par une certaine automatisation, comme dans les grandes entreprises, les banques, etc..
                    Pôle emploi étant actuellement la plus grande entreprise française... au vu du nombre d’indemnisés n’échappe pas à la règle.
                    Et il ne peut hélas y avoir une gestion hautement personnalisée.

                    Certes les courriers, avertissements, etc, dont le ton se durci au fur et à mesure, si la personne ne répond pas favorablement peuvent avoir un aspect désagréable.
                     
                    Enfin bref cette institution et dieu merci qu’elle existe, sans cela la situation des « inscrits » serait dramatique est assez coincée par une marché du travail un peu décousu depuis quelques années. Beaucoup s’étonne aussi de recevoir des propositions « fantaisistes » Je suis plombier et ont me propose un boulot de boucher !! Si il n’y a pas de boulot dans le métier initial, sont proposés des emplois ou une partie du savoir faire et savoir être sont en correspondances, reste plus qu’à apprendre un poil et le job est là. 
                    Consultez le répertoire ROME vous serez surpris. 

                    Je n’ai aucune accointance avec cet organisme, par contre dans ma carrière, j’ai de nombreuse fois fait appel à leur service dans différente région de France, avec de temps à autres des résultats très surprenants, mais jamais imputable à l’entité.

                    Maintenant dans le texte, l’exemple de cette Dame qui va percevoir une retraite misérable selon moi. Situation impensable pour bon nombre de personnes ayant eu des carrières « ouvrières » à faible rémunération donc et qui se voit attribuer une pension inférieure au salaire minimum en vigueur me paraît scandaleux.

                    Surtout par exemple au regard des 7 milliard annuel de subventions versées à de pseudos associations soit disant d’intérêt général", et je glisse sur notre bonne générosité ou notre bon coeur pour aider certains réfugiés.
                    Je ne suis pas contre à partir du moment ou la misère n’existe plus dans le Pays et que ce dernier soit en excédent budgétaire ce qui est très loin d’être le cas.

                    Bref, à la retraite pour une certaine catégorie de la population, les frais de vie sont quasiment les mêmes et le premier jour de sa retraite, ont ne paie pas moins de loyer, ni moins d’énergie (au contraire), ni moins de tout d’ailleurs.
                    Certes les frais liés à l’emploi n’existent plus, mais les anciens revenus, ceux dû au travail sont amputés d’environ 45% et je ne pense pas que dans sa vie active, ont consacre le même pourcentage pour se maintenir dans un emploi.

                    Bonne fin de week-end. 


                  • Le421... Résistant Le421 9 février 09:18

                    @ l’auteur

                    Pour info, mon épouse a bossé sans discontinuer (sauf accouchement) de l’âge de 15 ans jusqu’à 62 ans.

                    Retraite de base : 725€ !!


                    • tonimarus45 9 février 11:06

                      @Le421 Et oui selon de nombreux tartuffes du gouvernement et de droite traditionnelle et meme,de posteurs, s’exprimant sur ce site ,elle fait partie des retraites/ées privilegies qui se «  »gavent«  »" sur le dos des actifs


                    • titi 9 février 12:12

                      @Le421

                      Et sa complémentaire ?


                    • I.A. 9 février 10:25

                      Kafkaïen, en effet.

                      L’humain traité par du programme informatique, avec de la restriction pécuniaire pour tout objectif, il est clair que ça aboutit à de l’homicide sélectif, à peine différé dans certains cas...

                      Ce n’est autre qu’un hachoir géant.


                      • eddofr eddofr 12 février 14:44

                        Intrinsèquement, Pôle Emploi remplit sa mission avec brio. Pour chaque poste disponible porté à son attention (PE ne peut pourvoir une offre qui ne lui est pas soumise, y’a ni marabout ni medium chez PE), PE présente les meilleurs candidats parmi les milliers de demandeurs qui y correspondent peu ou prou.

                        C’est pas la faute de PE si sur 100 candidat, 99 échoue (y’an a un qi a eu le poste).

                        C’est pas la faute de PE si l’employeur cherche un bac +12 de moins de 30 ans avec 10 an d’expérience et lui propose le SMIC.

                        C’est pas la faute de PE si y’a plus que des intérim et des CDD de 3 heures.

                        C’est pas la faute de PE si l’état ne mets pas le budget pour financer les mesures auxquelles il s’engage.

                        ...

                        C’est pas grâce à PE que les chômeurs sont indemnisés, c’es grâce à leur travail et à leurs cotisations.

                        C’est pas grâce à PE qu’un demandeur à trouvé un Job, c’est grâce à ses qualités et ses compétences à lui.

                        C’est pas grâce à PE qu’on obtient une formation, c’est grâce aux budget alloués par l’état et à sa propre volonté d’évoluer.

                        ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité