• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politique Internationale : Changer de cap, une urgence Française et (...)

Politique Internationale : Changer de cap, une urgence Française et Européenne

Dans ce monde multipolaire de compétition économique avec des visions de court terme régi par l’équilibre des rapports de forces qui repose sur la puissance économique et militaire, mais aussi sur la loi du nombre, de l’espace territorial disponible et du volume de ses ressources fossiles disponibles, La France et l’UE doivent revoir leurs alliances.

JPEG

Réalité de la situation Française et Européenne sur le plan international

Son accession au pouvoir de la Russie remonte à 20 ans, un poste qu’à l’âge de 66 ans, il occupe encore. Vladimir POUTINE qui a été invité par le Président Français, préalablement à la réunion du G7 (ex G8, dont la Russie est écarté depuis 5 ans) nous rappelle que la France, et d’une manière plus générale l’UE, n’a pas fait les meilleurs choix fait en terme de politique des relations extérieures. Par apport à la situation écologique, dans un monde multipolaire aux économies fondées sur un libéralisme avec des visions du court terme de type transcontinental destructeur de la planète, il est urgent de repenser notre approche mondiale des relations politiques, ainsi que les alliances.

Peut-on rester figé dans une alliance de dépendance totale à l’Amérique de TRUMP ? alors qu’après le retrait de l’accord de Paris sur le climat et celui du nucléaire Iranien, aujourd’hui les conséquences du récent retrait Américain du traité sur sur les forces nucléaires à portés intermédiaire (dit traité INF), annoncé en octobre dernier et officialisé début août, ne se sont pas fait attendre. Washington a annoncé lundi soir avoir réalisé, avec succès, un test de missile de moyenne portée tiré depuis le sol. Ce lancement, qui ne va pas sans soulever de vives tension avec les Russes et les Chinois, représente une première depuis la fin de la Guerre froide. Il faut rappeler que le traité INF avait été conclu en 1987 entre le président Américain Ronald REAGAN et son homologue Russe Mikhaïl GORBATCHEV, après plus d’une décennie de crise dite des « Euromissiles ». La France et l’UE, comme la Russie et la Chine ne peuvent accepter cette escalade militaire qui peut à tout instant déboucher sur le pire...

Pourquoi ne pas se passer du parapluie militaire des USA, en mettant fin à l’OTAN ?

Doit-on maintenir l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) ? Pourquoi ne pas profiter des exigences exprimés par TRUMP sur le financement lorsqu’il réclame un effort supplémentaire de ses alliés Européens et exige qu’ils respectent l’engagement pris en 2014 de consacrer 2 % de leur PIB à leurs dépenses de défense en 2024. Quand Ensuite c’est 4 % du PIB qu’il leur demande de consacrer à la défense. Une quinzaine d’Etats membres, dont l’Allemagne, le Canada, l’Italie, la Belgique et l’Espagne, sont sous la barre de 1,4 % en 2018 et seront incapables de respecter leur parole, ce qui ulcère le président américain. Toutefois pour se rapprocher de l’objectif des 2 % de leur PIB consacrés à la défense, l’Europe et le Canada verseront 100 milliards de dollars supplémentaires en 2020.

Trump ne se cache pas qu’il souhaite que les Européens se « débrouillent » pour assurer leur sécurité et « martèle » que les Américains n’ont pas à financer la défense des Européens. C’est l’unique sujet que le président républicain a soulevé à propos de l’OTAN, à son arrivée au pouvoir, en 2017. Ainsi, la France ne doit-elle pas ressortir de l’alliance militaire Transatlantique pour créer une dynamique permettant sa dissolution  ? Ce qui obligerait à la mise en place d’une vraie défense Européenne qui ne coûterait pas forcément plus cher et qui va s’avérer de plus en plus indispensable face aux effets de la crise écologique, problème démographique, immigration économique et climatique, épuisement de l’eau et des énergies fossiles à accès facile etc.

L ‘UE doit cesser de subir les contraintes de l'extraterritorialité du droit américain et réagir

L'extraterritorialité du droit américain est la capacité que se donnent les Américains d'édicter des normes applicables à des personnes, physiques ou morales, non américaines. Cela a permis aux USA de sanctionner plusieurs entreprises européennes : Siemens en 2008, Technip en 2010, Alstom en 2014… En 2018, Sanofi a été contrainte de payer une amende d'environ 25 millions de dollars, au titre du FCPA. Titulaire d'actions cotées aux USA, la société française a été accusée de corruption dans le cadre de plusieurs appels d'offres publics au Moyen-Orient et au Kazakhstan. Dernière affaire en date, Airbus serait sous le coup d'une procédure judiciaire américaine pour corruption, révèle a révélé le journal le Monde le 20 décembre 2018.

Les Mesures Américaines d’extraterritorialité contestables au sens du Droit international ?

Les mesures prises par les USA sont contestables au regard du droit international, parce qu'elles comportent des mesures de sanctions "primaires renforcées" et "secondaires". Les mesures primaires ne concernent que les nationaux de l'Etat qui les décident. Mais pour en renforcer l'application, l'Etat peut les étendre aux succursales et filiales étrangères contrôlées directement ou indirectement par une entreprise américaine. On parle dans ce cas de sanctions primaires renforcées ou étendues. Les sanctions secondaires visent à interdire à tout Etat ou toute personne quels qu'ils soient de commercer avec l'Etat sanctionné, sous peine d'être soumis aux mêmes sanctions. A ce titre, toute entreprise étrangère qui poursuit le commerce avec l'Etat sanctionné se voit exclue du commerce américain et par conséquent du commerce international.

Vis-à-vis de l'Iran, les sanctions primaires et secondaires des USA affectent directement la souveraineté de tous les Etats tiers. Y compris des entités supranationales comme l'Union européenne, contraints de respecter des sanctions qu'ils n'ont pas décidées et qui sont parfois contraires à leurs intérêts.

En réaction à la réimposition des sanctions secondaires des USA sur l'Iran, l'Union européenne avait annoncé envisager un mécanisme de paiement par compensation au sein d'un véhicule de financement dit "SPV". Ce montage financier isolerait tout lien avec le système monétaire américain, de sorte à n'exposer aucune transaction aux sanctions américaines. Si cette voie de financement que L’UE pourrait mettre en place, elle devrait pouvoir, à terme, permettre aux entreprises européennes de poursuivre librement des échanges commerciaux avec l'Iran. Toutefois, elle semble aujourd'hui que pour conserver leur rôle dans le commerce international, les entreprises européennes ont jusqu'à maintenant préféré se conformer aux sanctions américaines. Une preuve de faiblesse et de manque de courage évident de plus de l’UE... Pour plus de détail à lire : https://www.touteleurope.eu/actualite/extraterritorialite-du-droit-americain-l-europe-face-aux-etats-unis.html

Un monde multipolaire qui se fonde sur le seul rapport de force avec les risque que cela implique

Dans ce monde multipolaire régie par l’équilibre des rapports de forces qui repose sur la puissance économique et militaire, mais aussi sur la loi du nombre et de l’espace territorial disponible, ainsi que du volume de ses ressources fossiles disponibles, l’UE fait figure de « maillon faible ». A cet effet, cette situation de grande faiblesse de l’UE en tant que l’une des puissance de ce monde multipolaire est due non seulement à ses divisions internes, tant d’ordre économiques que politiques, qu’à la profondeur de la crise d’identité la traversant. Incapable de répondre aux défis évidents de l’immigration résultant des interventions Américaines en Irak en 2003, de la France de Sarkozy en Libye en 2011, alors que ce pays était un partenaire proche avec une opportunité d'ouverture stratégique sur l'Afrique, ou celle de HOLLANDE, au coté des tueurs islamistes du front Alnosra (Al-Quaïda) en Syrie, contre le régime de Bachar AL-ASSAD, la France et l’UE par ses alliances et leur stratégie politique ont conduit une politique destructrice de leurs intérêts, comme du climat.

Aggravé par la question du terrorisme Islamique sur laquelle les populistes de différents pays ont mis le doigt et qui a ouvert un boulevard au maître du Kremlin, pour affaiblir l’UE. Avec les populistes Européens, POUTINE a aussi plusieurs autres jokers en poche, comme celui de l’ex Ministre de l’intérieur l’Italien Matteo SALVINI ou l’Autrichien Sebastian KURZ, avec lesquels il entretient de très bonnes relations, Sans oublier la Française Marine LE PEN. Ses actions sont égalementen hausse en Europe centrale, notamment chez le Hongrois ORBAN et le Tchèque ZEMAN. …

C’est aussi une bonne opération pour les USA et la Chine qui profitent désormais de la faiblesse du concurrent Européen pour pouvoir mieux se partager, au travers de leurs capacités d’influences respectives, les zones terrestres riches en énergies fossiles d’Afrique, Asie, Arabique, Amérique du sud via des « guerres » économiques qui n’ont que faire des accords de Paris sur le climat, y compris pour ceux qui, contrairement à TRUMP, n’ont pas « déchiré l’accord de Paris.

La France est devenue un nain politique sur la scène internationale, l’UE « un maillon faible »

La France affaiblie politiquement et économiquement, en froid avec son partenaire Allemand, est toutefois désireuse de jouer un rôle de premier plan de médiateur international dans la crise iranienne. Mais depuis la Présidence de SARKOZY elle est devenue un « nain politique » sans grande influence hors de l’Europe. La Russie, dont les propagandistes télévisuels du Kremlin ne se privent pas d’ironiser sur le locataire de l’Élysée, comme ils le firent pour ses deux prédécesseurs, et sauf à changer radicalement d’orientation politique sur le plan international, on ne voit pas comment POUTINE, en dehors des exigences protocolaires diplomatiques de façade, serait sensible aux éventuels desiderata exprimés par le Président Français s’ils ne vont pas dans le sens de ses intérêts géopolitiques ...

En s’alignant inconditionnellement sur la politique des USA, la France, mais aussi l’UE deviennent les serviteurs serviles du national populisme agressif de TRUMP. On n’a pu le constater lorsque, par exemple, en Avril 2018, où sans mandat de l’ONU et en violation du droit international, les USA ont entraînait la France et la Grand Bretagne pour aller bombarder Damas. Afin de justifier cette action criminelle contre un Etat souverain et avant qu’une commission d’enquête ait rendu son rapport, TRUMP et MACRON évoquèrent l’usage de gaz chimique par Bachar Al-ASSAD, qui ne fut d’ailleurs jamais démontré et fortement nié par le représentant de la Syrie à l’ONU. Le Conseil de sécurité des nations unis avait d’ailleurs rappelé que la destruction des 27 installations syriennes de fabrication d’armes chimiques, qui avaient été déclarées en 2014, a été vérifiée et effective.

A ne pas négliger les aspects démographiques et l’étendue des espaces territoriaux qui participent aux rapports de force déterminants

A titre indicatif, en 2019 la Russie a 150 millions d’habitants pour une superficie totale de 17 125 402 km² qui représente représente 11,48 % des terres émergées de la planète. Les USA ont 332 Millions d’Habitants pour une superficie de 9 629 047 km² et représentent 6,60 % des surfaces émergées. La Chine a 1,4 milliard d’habitants pour une superficie de 9 596 96I km² et représente 6,44 % des surfaces émergées.

L’UE avec 513,5 millions d’habitants pour une superficie de 4 493 712 km² représente 3,62 % des surfaces émergées.

Avec 551 000 km², la France a une population de 68 millions d’habitants (outre-mer compris) et représente 0,37 % des terres émergées de la planète. Avec une population de taille modeste (0,87 % de la population mondiale) elle doit néanmoins assurer la protection de la deuxième plus grande zone maritime du monde, la France est ainsi particulièrement vulnérable dans un contexte de montée des tensions géopolitiques et des migrations, marqué par une course aux au réarmement des grandes puissances. En regard de son histoire, sa situation géographique et son rôle au sein de l’UE elle doit pouvoir toutefois, par une autre politique de relation internationale, retrouver une place prépondérante pour servir d’aiguillon dans une réorientation de la politique internationale des grandes puissances pour tenter de faire face aux problématiques de l’urgence écologique, au premier rang duquel la question démographique aggravée par les problèmes migratoires.

La France ne retrouvera son rôle de puissance régionale pouvant influer sur les décisions internationale qu’à trois conditions

- première condition  : changer radicalement de position à l’égard de la Russie

En décrétant en 2014 des sanctions économiques qui perdurent depuis contre la Russie et sont prolongées de 6 mois depuis le dernier Conseil Européen du mois de Juin 2019, l’UE pensait modifier la politique de POUTINE vis-à-vis de l’Ukraine, mais aussi par rapport au rattachement de la Crimée à la Russie par Moscou qui était jugée illégale par les USA et l’UE (au premier rang de laquelle la France du quinquennat HOLLANDE), de même que le référendum organisé à ce sujet par Moscou en 2014 et approuvé par 90 % des habitants de Crimée. Il convient de rappeler que la Crimée, péninsule Russe, avait été placée sous l’autorité de l’Ukraine en 1954 par la Russie de Nikita KHROUCHTCHEV du temps de l’URSS.

Les contribuables Français, dont les paysans, principales victimes des sanctions contre la Russie

En riposte, le président russe mettait alors un embargo sur les exportations agricole de l'UE. Si au départ l’assiette des citoyens russes a quelque peu souffert des restrictions, trois ans plus tard, l’agriculture russe a considérablement développé sa production dans le secteur céréalier comme dans les productions animales. Bien que sur le plan environnemental il est difficile de faire une évaluation des gains éventuels par le fait des productions locales, car les normes de productions par rapport à l’usage d’intrants chimiques peuvent être plus sévères au sein de l’UE. Mais sur le plan économique les principales victimes de ce bras de fer ont été les paysans européens et surtout français, via la baisse des prix agricoles accentuée par la perte du débouché russe en produits laitiers et en viande.

Avec les frégates Mistral, que les Russes avaient payé, elles ont un prix que les contribuables Français vont devoir payer du fait de l'immobilisation des deux navires depuis l'automne 2014, à cause des sanctions Françaises. Or après huit de négociations, Paris et Moscou étaient parvenus à un accord sur le montant de l'indemnisation, soit :1,16 milliard d'euros (c’est ce qui a été annoncé, mais pour certains observateurs, la somme serait plus importante).

Il est temps de rétablir les liens avec la Russie

A l’issue du délais de 6 mois des sanctions, prolongées en Juin 2019 par le Conseil Européen, c’est à dire au 1er Janvier 2020 la France doit exiger que l’UE mette un terme définitif aux sanctions contre la Russie.

L’Europe ne peut construire son avenir contre la Russie, ni même sans la Russie, dont on ne peut gommer son apport à la culture Européenne. Cet immense territoire aux ressources fossiles qu’il convient de ne pas dilapider possède une puissante armée (on dit que c’est la deuxième armée du monde).

Sans rien céder sur la philosophie des Lumières et le respect des droits de l’homme, qui sont une part constitutive de la culture européenne, il est plus aisé convaincre par la discussion et des échanges francs et directs un ami qu’un adversaire. Il est temps de mettre fin à l’affrontement avec la Russie,fort préjudiciable à l’ensemble des Européens, dont les Russes font partie. Il est urgent de construire ensemble de partenariats politiques et stratégiques au sein de cette grande Europe de « l’Atlantique à l’Oural « comme disait DE GAULLE. Ou comme on pourrait dire aujourd’hui de « Lisbonne à Vladivostok ;

- Deuxième condition au moyen Orient renouer avec la Syrie, sans oublier les Kurdes

Il ne faut pas s’y tromper, et ne cesser de rappeler à une opinion publique totalement manipulée que la prétendue « révolution du jasmin » ou celles des « printemps Arabes, ainsi qu’à un moment l’instrumentalisation des groupe terroristes islamistes, dont Daech par les USA fut un scénario écrit depuis longtemps, si on se réfère à un membre influent des proches de BUSH en 2002 : …« D’abord nous devons en finir avec les régimes terroristes, à commencer par les trois grands : Iran, Irak et Syrie. Puis nous nous occuperons de l’Arabie saoudite …Nous ne voulons de stabilité ni en Irak, ni en Syrie, ni au Liban, ni en Iran ou en Arabie saoudite. Nous voulons que les choses changent. La question n’est pas de savoir s’il faut déstabiliser mais comment le faire.  » (The War against the Terror Masters (Guerre contre les maîtres de la terreur), Sept 2002, de Michael LEDEEN, membre du groupe des néo conservateurs de Georges Bush.)

L’objectif d’abattre le régime Syrien de Bachar AL-ASSAD a échoué 

Il faut se rendre à l’évidence la stratégie Américaine en Syrie a échoué. Grâce au soutien de la Russie et de l’Iran, le régime de Bachar AL-ASSAD sort renforcé dans la lutte contre le terrorisme Islamique de Daech et devient un interlocuteur incontournable sur la scène internationale. Le Président Français doit en prendre acte et engager immédiatement le processus de rétablissement des relations diplomatiques avec le gouvernement légal de la Syrie, c’est à dire avec Bachar AL-ASSAD. Que ça plaise ou non !

- Troisième condition, permettre à la France de retrouver son rôle de puissance régionale qui lui permettrait, notamment d'affaiblir l'influence des USA et d’imposer les engagements pris par la signature de l’accord de Paris sur le climat.

Lorsqu’il pris l’initiative de jeter les base d’une « Union Méditerranéenne » avec pour le Nord de la méditerranée : Le Portugal, l’Espagne, la France, Monaco, l’Italie, la Slovénie Bosnie, Croatie, Monténégro,Macédoine, Grèce, Turquie, au Sud de la Méditerranée : le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, l’Egypte, les territoires Palestiniens, Israël, la Jordanie, le Liban et la Syrie, ainsi que Malte et Chypre. Cela ne pouvait qu’aller dans le sens d’une volonté de permettre à la France de jouer dans la cour des puissances politiques régionales et de déjouer le scénario Américain évoqué plus haut .

Il convia en 2008 tous les chefs d’État devant composer cet espace Méditerranéen, on se souvient d’ailleurs de certaines réactions ou ironies par rapport à « la tente » de KADHAFI installée dans la cour de l’Elysée… il fut très dommageable pour la suite, que cette initiative resta lettre morte, avec pour le pire à venir ce qu’il fit en Libye en transgressant la résolution de l’ONU et dont on peut s’interroger sur ses motivations, car aujourd’hui l’UE et la France doivent en supporter les conséquences avec les vagues d’immigration et de drames en Méditerranée que l’on connaît...

Reprendre aujourd’hui l’initiative avortée de SARKOZY en 2008, une nécessité politique

Aujourd’hui, il serait urgent que la France reprenne l’initiative de SARKOZY de 2008, agrémentée de certaines dispositions pour rassurer nos amis et alliés avec, en particulier la notion de pays observateurs. Ces pays observateurs au Nord seraient l’UE et la Grande Bretagne qui va sortir de l’UE, au Sud L’Arabie Saoudite, l’Iran et l’Irak. Lors des réunions, ces pays participeraient à tous les travaux de cette union avec voix consultatives.

Cette troisième condition, telle qu’évoquée ici permettrait surtout à la France de reprendre l’initiative et de renforcer sa position de puissance régionale qui lui permettrait également d’avoir un rôle dominant au sein de l’UE et d’agir plus efficacement conforment à ses engagements lors de la COP 21 par la signature des accords de Paris sur le climat.

Pour conclure

Dans ce monde multipolaire de compétition économique avec des visions de court terme, malgré les discours de façade et les vœux pieux exprimés lors des G7, G 20 ou autres grands messes, les Etats les plus puissants, à l’instar des USA de TRUMP ne sont guère sensible à la gravité de la situation écologique. Alors que la problématique la plus urgente à laquelle il faut faire face, c’est à dire la question démographique ne semble pas préoccuper nos responsables politiques, seul un rapport de force favorable aux plus conscients de cette situation, peut imposer un arrêt par la régulation et la décroissance démographique de façon la plus objective et équitable possible avant que n’arrive le « cataclysme final » et à minima d’appliquer les accords de Paris sur le climat qui, face à la réalité de l’urgence écologique, obligeront à ne pas faire l’impasse sur cette problématique ....


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • San Jose 22 août 13:38

    Le gros défaut de l’Europe de l’Est d’avant 1989 était de s’arrêter avant l’Atlantique. Triste conséquence de l’invasion fasciste de juin 44. 


    • Spartacus Spartacus 22 août 17:23

      Les gauchistes et les écolos, même direction vers les plus autocrates de la terre... 

      Leur anti-américanisme primaire leur monte à la tête....

      S’allier avec les russes qui viennent de spolier une partie de l’Ukraine.. Sympa  smiley

      Et puis économiquement la Russie c’est un PIB inférieur à celui de l’Italie....

      Les USA c’est juste 1/3 du PIB mondial... 

      La première production, c’est des armes...Vachement utile 

      Vraiment le choix est Ju-di-cieux...  smiley

      Et ces gentils Irakiens, l’auteur pense que ces zozos qui pendent des adultères à des grues ne jetterons pas une bombe nucléaire sur personne une fois qu’ils l’auront développé...  Sympa aussi   smiley

      C’est 0,3% du PIB mondial, on va pouvoir leur acheter des dates, et des voiles islamiques, c’est leur premières production.... Super génial   smiley

      Et puis les 2 réunis, ce sont ceux qui font augmenter les cours du pétrole, au cas ou notre déficit ne serait pas assez grand.

      Et la syrie ? on commerce avec qui ? Le gouvernement, les milices du Hezbollah, les milices chiites, Daesh, les milices wahabites, Al Quaida..... On a un choix extraordinaire d’opportunité...... For-mi-dable..

      Et les USA c’est tellement vil. 

      L’auteur va jeter son ordinateur HP, ne plus utiliser word et excel, ne plus utiliser Google, rien commander sur Amazon et ne plus mettre de coca dans le whisky et refusera d’aller voir le prochain Avatar quand il va sortir...   :))

      C’est sur les dictatures, c’est vachement mieux qu’une Amérique démocratique...  smiley

      Triste France perdue dans son gauchisme anti-américain primaire !


      • Daniel MARTIN Daniel MARTIN 22 août 17:48

        @Spartacus
        Non, je ne suis certainement pas un anti américain primaire, mais
        Aujourd’hui TRUMP est plus dangereux que POUTINE (lui, même s’il n’est pas un parangon de démocratie, n’a pas déchiré l’accord de Paris sur le climat, ni l’accord sur le nucléaire Iranien, ni celui des interdictions de l’usage des armes nucléaire et encore moins instrumentalisé les égorgeurs Islamistes de Daech) et j’espère que Bernie SANDERS avec qui je communique et échange régulièrement depuis près de 10 ans ou un(e) autre démocrate Américain sera élu(e) aux prochaines Présidentielle.
        Concernant l’Ukraine,les choses sont beaucoup plus complexes et la prétendue « annexion de la Crimée » n’est qu’un rattachement de cette péninsule au pays d’origine, choisi d’ailleurs par la population par référendum.
        Je précise que je n’ai jamais bu du whisky, ni les alcools forts et encore moins du Cocacola, et je bois assez rarement du vin. Je ne commande pas par Amazon, il y a suffisamment d’autres sites. Notez que J’utilise un logiciel libre.


      • Spartacus Spartacus 22 août 22:35

        @Daniel MARTIN
        Vous pouvez boire du coca cola c’est bon pour la digestion des végétaux.  smiley

        Je peux déjà vous dire que Sanders ne sera pas élu, ni même représentant des démocrates, il c’est carbonisé avec son « Medicare for All ». Les sondages ont montré que les Américains ne veulent pas qu’on modifie leur système d’assurance maladie qui en fin de compte ne fonctionne pas si mal, et que ce n’est pas une préoccupation majeure et majoritaire.
        Sanders parait plus vieux qu’il n’est. Récemment il a montré une certaine hypocrisie sur les revenus de ses bouquins et les choix de défiscalisation contraire à ce qu’il défend en public. Son heure est passée. Il a raté.

         
        Trump a été élu démocratiquement, Poutine enferme ses opposants, Trump n’a pas déclaré de guerres.
        Il n’a pas « déchiré l’accord de Paris », mais ne l’a pas présenté au Sénat. Les USA devaient faire les efforts alors que les autres plus pollueurs (chine inde) ne s’engageaient à rien. La Russie ne s’engageait à rien, évidemment elle pouvait signer.  smiley.

        L’Iran est une affaire de bon sens et de responsabilité. Les USA ont la responsabilité de la paix dans le monde. On ne peut pas laisser des fanatiques Iraniens débiles qui ont décidé de détruire Israël la possibilité d’avoir une bombe atomique. 
        Continuer cet accord aurait été irresponsable.
        Quand à l’Ukraine, c’est une annexion pure et simple. Il n’y a pas photo.

        J’avoue être toujours étonné de cette gauche qui pardonne tout aux autocrates, dictateurs et plus débiles de la terre....


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 06:37

        @Spartacus
        Les USA ont la responsabilité de la paix dans le monde.

        C’est la meilleure blague de l’année !
        Les USA sont en guerre depuis le 18e siècle :
        222 années de guerre sur 239 ans de leur existence


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 07:25

        @Daniel MARTIN
        Aujourd’hui TRUMP est plus dangereux que POUTINE

        C’est ce que disent les médias, tous accros au mondialisme. Les Démocrates sont bien plus mondialistes et militaristes que Trump ! Je crois que vous vous faites des illusions sur les Démocrates américains, ils sont bien pires que Trump, et vous m’en voyez désolée. C’est Hillary Clinton qui a savonné la planche à Bernie Sanders, vous vous souvenez ? 

        Trump est protectionnisme, une grande baffe pour les mondialistes, les médias ne le lui pardonnent pas. Il a promis de rayer de la carte la Corée du nord et l’ Iran, pour l’instant il n’en n’a rien fait, au grand dam du complexe militaro industriel que soutiennent les Démocrates.

        PS : Pour le mur entre les USA et le Mexique que les médias reprochent à Trump,
        il existe déjà sur 1600 kms depuis 2006, par un vote des Républicains + des Démocrates. Obama a fait 2 mandats et n’y a rien changé. Mais les médias ne le disent jamais.


      • Spartacus Spartacus 23 août 08:14

        @Fifi Brind_acier
        Trump n’a pas déclaré de guerre.
        Si tu es en paix aujourd’hui, c’est grâce aux Américains...
        Les russes eux ont envahis la Pologne et les pays baltes et n’ont pas libérés les pays qu’ils ont envahis. Et continuent avec la Crimée.. 


      • chantecler chantecler 23 août 08:15

        @Fifi Brind_acier
        Votre Trump a au minimum un gros défaut : c’est un tweeter compulsif dont les déclarations inquiètent beaucoup de gens .
        Dit- il ce qu’il pense réellement , bluffe t’il en permanence ? C’est un drôle de loustic .
        Et ce n’est pas digne d’un chef d’état .
        Maintenant que les démocrates US adhèrent pleinement à la mondialisation , à la financiarisation du monde (comme si seules les bourses et les grosses fortunes comptent) et au règne du marché « libre et non faussé », cela ne fait aucun doute .
        ...
        Le pire c’est que cette engeance a largement ruisselé dans le monde occidental , le mettant en péril et en semant le chaos social , avec des endettements , l’évasion fiscale , et des transnationales omnipotentes , qui sont autant d’entraves à une alternative socio politique souhaitable , pour ne pas dire vitale , si l’on prend en compte le taux de chômeurs et la raréfaction des ouvriers qualifiés dans des entreprises qui ont disparu.
        Mais voilà les libéraux ne poussent qu’à la dérégulation et à la paralysie de l’état qui était autrefois régulateur .
        Or on ne peut être zélateur de la Chine, s’émerveiller de sa bonne fortune et de sa réussite apparente , et déplorer l’effondrement économique , industriel , financier de nos démocraties occidentales .
        Alors que l’un est la conséquence de l’autre .
        Nos classes politiques ne savent ou ne veulent plus défendre les intérêts globaux de leurs pays .
        Elles ne font que se baser sur le commerce , les échanges et ont oublié toute prudence même dans les secteurs vitaux, stratégiques , faute de pouvoir taxer les importations et de gérer leurs monnaies .
        En fait nous sommes revenus à une République de Venise ou de Florence uniquement basée sur le commerce .
        Ce qui était possible à l’échelon d’une cité mais ne l’est pas au niveau d’un pays .
        [Ajout : que l’on songe à Colbert qui voyait l’importance du commerce mais qui a mis la priorité sur la structuration de la production : produire avant de vendre .]


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 08:37

        @chantecler
        les libéraux ne poussent qu’à la dérégulation et à la paralysie de l’état qui était autrefois régulateur .

        Je me fiche un peu de la personnalité des dirigeants, celle de Trump ne me convient pas, mais je juge sur les actes, pas sur les discours. 

        Nous sommes entièrement d’accord sur les méfaits de la mondialisation et de la politique de libre échange. Hélas, elles sont inscrites dans le marbre des Traités européens : suppression des droits de douane et libre circulation des capitaux, des marchandises, des personnes et des services. Avec en plus, maintenant, les tribunaux arbitraux qui soumettent les Etats désobéissants aux multinationales.

        Voilà pourquoi les Gouvernements européens ne peuvent plus réguler quoi que ce soit, comme avant l’ UE. Ils n’ont plus la main, ils sont comme les vaches qui regardent passer les trains des délocalisations, des paradis fiscaux, du chômage, et de la désindustrialisation. Ils sont contraints de tout privatiser et de laisser faire la loi du marché dans tous les domaines qui relevaient de la solidarité nationale ; la santé, la sécurité sociale, les retraites etc

        C’est justement pour pouvoir réguler à nouveau qu’il faut sortir de l’ UE, car elle n’est pas réformable. Il faut l’unanimité pour changer les Traités et les intérêts des 28 pays sont divergents sur les principaux sujets.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 08:50

        @Spartacus
        Si tu es en paix aujourd’hui, c’est grâce aux Américains...

        Taratata ! Staline demandait d’ouvrir un 2e front à l’Ouest qui a été refusé... jusqu’à la bataille de Stalingrad. Ce n’est qu’après Stalingrad, que les USA se sont réveillés, quand ils ont compris que l’armée rouge allait arriver à Berlin avant eux.

        Je désapprouve fortement l’invasion des pays de l’ Est par l’URSS, mais les Américains ne sont pas venus pour nous libérer, mais pour nous coloniser. D’ailleurs, ils sont toujours là depuis 1944, voici la liste des pays européens dans lesquels existent des bases américaines.

        Alors que l’URSS n’existe plus.
        Soyez logique, si vous condamnez l’invasion soviétique des pays de l’ Est, il faut aussi condamner la présence militaire US dans les pays européens.


      • Spartacus Spartacus 23 août 12:12

        @Fifi Brind_acier
        Faut il rire ou pleurer devant l’apologie des russes et le négationnisme de la réalité ?
        Les Américains ont laissé les pays de l’Ouest libre. Les ex pays de l’Est ne l’étaient pas.
        Et heureusement qu’il y a eu une présence Américaine pour éviter de connaitre un printemps a Prague, une Stazi, la terreur, les planifications étatiques et la défiguration des villes, la misère généralisée, la bureaucratie, le communisme la censure...
        Vous pouvez encore vous exprimer ici...
        Pas à Moscou, hier comme aujourd’hui non plus.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 12:56

        @Spartacus
        Ben, justement non, on ne peut pas s’exprimer aujourd’hui en Europe, quand on n’est pas d’accord avec la politique américaine et avec l’ UE.
        On est censurés.
        Vu que l’ UE est construite sur le modèle de l’ URSS...


      • Kapimo Kapimo 23 août 14:56

        @Spartacus

        Trump a été élu démocratiquement, Poutine enferme ses opposants,


        Poutine a été élu démocratiquement (avec plus de 70% des voix) et respecte les décisions de l’ONU, Trump s’assoit sur l’ONU et met sous embargo sévère et tueur les peuples des pays qui osent s’opposer à lui.


      • Daniel MARTIN Daniel MARTIN 23 août 15:38

        @Fifi Brind_acier
        On est bien d’accord que les démocrates avec, plus ou moins de nuances, suivant les personnalités, sont mondialistes et militaristes.

        Mais, TRUMP Protectionniste !! TRUMP, c’est normal, il est le Président Américain et n’a qu’un objectif : asseoir la domination Américaine dans la compétition mondialiste libérale, qu’à aucun moment il ne remet en cause. Cela, au moment ou les USA sont en perte de vitesse et doivent faire face aux Chinois, Russes et Européens qui sont en compétition, entre eux et avec les USA, pour maintenir ou accroître leur zone d’influence, bien que l’UE soit un maillon faible dans cette compétition.

        Le refus de TRUMP de se soumettre à certains traités essentiels où les remettre en cause en est révélateur, sauf que cela fait courir des risques de conflit aux conséquences insoupçonnables.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 17:26

        @Daniel MARTIN
        Oui, Trump est protectionniste, ce qui est le contraire du mondialisme, mais la prétention à dominer le monde des Américains n’a pas changé, je vous le concède ! Il semblerait pourtant que les USA se retirent d’Afghanistan.

        Trump a pour programme de relocaliser les entreprises, de taxer les importations pour obliger à consommer américain, et semble-t-il, ça fonctionne ! Nous ferions bien d’en faire autant, c’est aussi plus écolo que de faire venir les produits de l’ autre bout du monde. Il a refusé TAFTA, mais le CETA fait le même usage, non ?

        Ce que je lui reproche ce sont les pressions sur le Venezuela, mais elles avaient commencé avec Obama. 


      • Spartacus Spartacus 23 août 19:24

        @Fifi Brind_acier
        Vous n’avez rien compris !
        Mais rien de rien.
        Totalement rien ! Il n’est pas protectionniste. C’est tout le contraire, il s’attaque aux protectionnismes chinois, canadien, mexicain et européen.

        Trump est réciprociste et totalement pour l’économie de marché.

        Les États-Unis ont les tarifs douaniers parmi les plus bas sur la planète.
        Il impose la réciprocité par le principe de brinkmanshipper.

        Cela consiste à faire croire que l’on est prêt à causer un désastre mutuel tellement fort ou à détruire le système s’il le faut plutôt que de céder.
        L’adversaire pense que son homologue est un fou furieux et qu’il n’entendra jamais raison. Devant l’incertitude face à la possibilité d’une catastrophe économique, l’adversaire est prêt à faire des concessions.

        Il impose aux autres pays un examen de conscience pour réaliser qu’ils sont encore moins libre-échangistes que les américains.


      • doctorix doctorix 24 août 11:36

        @Spartacus
        ils sont merveilleux, ces américains, avec des méthodes irréprochables.
        Regardez-donc comment ils ont réussi à nous voler Alstom : par le chantage et la corruption. Cron a d’ailleurs échangé sa liberté et l’absence de poursuites judiciaires contre le fleuron de notre industrie, au point d’aller justifier la vente à Bruxelles.
        https://www.youtube.com/watch?v=dejeVuL9-7c

        « Il impose aux autres pays un examen de conscience »

        C’est assez marrant, venant d’un pays qui n’en a aucune...

        « L’adversaire pense que son homologue est un fou furieux »

        Au moins, il est lucide.


      • Christique 24 août 12:42

        @Daniel MARTIN C’est la 1er fois que je viens sur ce site et j ai lu votre article avec attention. Je suis d accord avec le fait qu il faut revoir nos relations avec les états-unis mais pas pour tomber dans les bras de poutine. Et comme disait un de vos contradicteurs, le poids économique de la Russie est très faible et poutine attend le retour des IDE avec impatience. La situation économique est sociale en Russie n est pas bonne aussi. Ensuite je ne comprends pas la pertinence du lien que vous faites entre puissance et terres émergées. Vous oubliez les problèmes de vieillissement en russie. Ensuite au sujet des printemps arabes, je suis étonné que vous partiez du principe qu ils étaient manipulés. Est-ce que les arabes n ont pas de conscience politique et le droit a demander des changements comme les GJ ? Ensuite au sujet de la création de daech et de la référence que vous faites (le néoconservateur). Vous prenez un avis comme argent comptant sans soumettre son opinion à la critique et en la généralisant à l ensemble du corps politique américain, etrange ! Daech a une idéologie et un projet qui n a pas demandé l aval des états-unis pour se mettre en place et ils ne sont pas un pionnier des états unis. Vous faites la même chose avec al nosra. Ce sont les groupes qui combattaient bachar qui ont demandé à la coalition de ménager al nosra. Quand on fait la guerre on met ses rêves de côté. Je pense que poutine va écarter gentillement bachar en échange de la fin des sanctions économiques


      • mmbbb 25 août 11:10

        @Spartacus «  Trump n’a pas déclaré de guerre.  »  n est ce pas lui qui voulait vitrifier la Coree du Nord. Les mots ont ils un sens ? 
        A priori en te lisant non 
        Quant a l IRAN , les mollahs ne sont pas arrives par hasard . L Iran etait un pays ouvert avant que le Shah soit installe par les Ricains .
        Quant a l Ukraine , non les Ricains ont ete absolument neutre .
        Non ce ne sont les amerloques qui ont relance la guerre froide , il est vrai que les missile installes en Pologne , doivent nous proteger d une attaque irannienne 
        Je me demande pourquoi la France a des sous marins nucleaires lanceurs de missiles M 51 . C est pour le prochain 14 juillet 
        Concernant la Russie , Macron ne fait que reprendre la doctrine gaullienne . il a raison de vouloir arrimer la Russie a l Europe .
        Boniface Pascal dans son dernier essai , tient la these suivante , ce sont les USA qui seront desormais source de d instabilite dans le monde .
        Je suis toujours etonnée que tu raisonnes par omission, L IRAN est cas d ecole ou l intervention occidentale a apporte l instabilte 
        Il en est de même pour la Lybie 
        il est en de meme pour l Irak , en 2003 DAESH n existait pas . Par ailleurs l Arabie Saoudite appliquent les memes sentences que DAESH a quelques differences , ce n est qu une question de subtilite semantique, ce pays est dans le camp du bien puisqu il a signe un cheque de 100 milliards a Trump. En revanche DAESH c est mal , il faut le combattre en sachant que l Arabie finance l islam radical . 
        Bref du Spar dans toute sa splendeur .

        .


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 août 16:59

        @Christique
        Daech a une idéologie et un projet qui n a pas demandé l aval des états-unis pour se mettre en place et ils ne sont pas un pionnier des états unis.


        Ce sont les mercenaires de l’Occident. Selon le Prince héritier saoudien, l’idéologie wahhabite avait été propagée au cours de la seconde moitié du XXe siècle par Riyad à la demande de ses alliés occidentaux, afin de contrer l’influence de l’Union soviétique dans les pays musulmans

        Ce qui a été confirmé par Hillary Clinton devant une Commission. Ils ont porté plusieurs noms, Moudjahidines, Al Qaïda, puis Daesh ou ISI, bref ce sont les mêmes qui sont partis d’Afghanistan pour se répandre au Moyen Orient.


      • JPCiron JPCiron 22 août 17:47

         il est urgent de repenser notre approche mondiale des relations politiques, ainsi que les alliances.> 

        Déjà, il conviendrait de rappeler que, sans les millions de morts Russes sur le front Est, personne n’aurait pu venir nous libérer ...

        Lors des cérémonies de la libération, il serait juste (au nom de ces millions de Russes morts pour nous) de le rappeler.

        Ensuite, L’Ordre du Monde Américain (comme l’a très bien décrit H. Kissinger dans son bouquin, tout en s’en défendant) c’est l’hégémonie mondiale.

        Ce n’est PAS un ordre multipolaire.

        En outre, le Congrès Américain est sous influence de courants religieux puissants qui ont leurs propres Agendas.

        A terme, notre Allié naturel en Europe, c’est la Russie.

        .


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 août 18:31

          Merci à l’auteur pour cet article, qui montre de manière très détaillée que l’ Union européenne ne nous protège de rien du tout, qu’elle s’est constamment alignée sur les USA et sur l’ OTAN, et que la politique étrangère de la France, c’est celle de Washington. C’est ce que l’ UPR explique depuis 12 ans, et qu’on traite de « complotiste »... « Qui gouverne la France et l’ Europe ? »

          ____________________________________________________

          (...) ouvert un boulevard au maître du Kremlin, pour affaiblir l’UE.

          Je n’en crois rien, je n’ai jamais entendu Poutine souhaiter la fin de l’ UE, je crois il préfère discuter avec une seule organisation qu’avec 28 pays qui ne sont d’accord sur rien. De plus la politique du Kremlin est de ne pas se mêler des affaires des autres, quoi qu’en disent les médias occidentaux, qui voient la main du Kremlin partout.

          PS : Sortir de l’ OTAN, c’est possible par l’article 13 du Traité de l’ Atlantique nord.


          • baldis30 22 août 21:04

            Bonsoir,

            Les constructions politiciennes actuelles ( UE, OTAN et dérivées) résultent de la fin de WWII. Donc complètement à revoir ... les conditions ne sont plus les mêmes et des empires ont sombré ( anglais, français, espagnol, portugais, .... ) !

            Vouloir constituer un empire européen est absurde, alors que celui-ci dépend d’une seule nation fauteur de trois guerres consécutives elle-même cul et chemise avec le pays qui se prend pour la lumière du monde mais dont l’intellect n’éclaire pas l’humanité plus qu’un quinquet néolithique !

            Retour à la case départ ... la Russie n’est pas l’URSS, donc elle n’est pas à déconsidérer sur le plan politique par contre la Chine peut poser des problèmes en raison de son poids démographique et des conséquences d’un maoïsme débridé, totalement hors raison qui a conduit le pays à une crise frumentaire dont on ne veut pas parler .... d’où son expansionnisme agricole sur le plan mondial ...

            L’OTAN n’a aucune raison de se maintenir sauf pour servir les intérêts communs américano-teutons , et de même l’UE pour les seuls intérêts allemands lesquels sont bien plus fragiles qu’on ne le croit ..... la preuve réside dans la tentative d’immigration massive .... pour résorber le déficit démographique .... ah ... ah ... ah ... ça il faut y croire .... il faut y croire.... ( à répéter dix fois ) et ne pas voir le procédé de conquête violente du reste de l’Europe que cela impliquera à moyen terme. Nouveau partage européen entre U.S.A. et Allemagne ??


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 07:00

              @baldis30
              Votre commentaire me fait penser à la légende urbaine distillée uniquement en France « du couple franco-allemand »... ! Une fake news, comme on dit aujourd’hui, ou une falsification de l’ histoire.

              De Gaulle a signé en 1963 le Traité de l’ Elysée avec l’ Allemagne, le texte élaboré par les deux parties prit un soin tout particulier à ne mentionner ni les États-Unis d’Amérique, ni la Grande-Bretagne, ni la prétendue nécessité de se placer sous la subordination de l’OTAN, ni la prétendue nécessité de démanteler les réglementations des échanges commerciaux dans le cadre du GATT.

              L’Allemagne s’est fait remonté les bretelles par Washington ( Kennedy), et quelques mois après, le gouvernement allemand ajoutait un préambule qui remettait dans le texte, tout ce que de Gaulle ne voulait pas, puis ils l’ont ratifié.

              Le vrai couple est germano américain, il a été signé en 2004
              « The German American Alliance for the 21e siècle. »
              On trouve le texte sur le site internet de la Maison Blanche.



            • the clone the clone 23 août 08:08

              Changer de cap ? Hahaha

              Barre a 360° ......


              • Le421 Le421 23 août 10:18

                @the clone
                Tant qu’à faire des conneries, autant y aller à fond !!  smiley


              • ETTORE ETTORE 23 août 13:07

                Devraient s’entendre....sans passer par le téléphone...... pour la traduction .

                (PHOTO)

                Quand on pense que notre civilisation ne tient qu’à la durée de charge d’une batterie......


                • Julot_Fr 23 août 13:13

                  La question est : pourquoi l’ennemi nº1 de nos ’democraties’ pendan les 5 dernieres annees (poutine soit disant responsable de ttes les debacles electorales des partis des oligarques) devient soudainement un allie necessaire ? Ca suggere une faiblesse des elites qui dominent l’ue (financiers de la city de londres + baron d’industrie allemands).. qu’est que cette faiblesse signifie ? Peut etre que les cretins (oligarques) se rendent compte qu’ils ont tellement depeucer la france.. qu’ils risquent de se faire ejecter par le peuple et cherche donc un solution pour garder le controle avec de nouveaux allies de circonstance.. la russie apporterait de l’energie pas cher


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 17:31

                    @Julot_Fr
                    C’est déjà fait, la Russie est le 1er pourvoyeur de l’ UE en gaz, et le 2e en pétrole.


                  • Christique 24 août 16:23

                    @Fifi Brind_acier en pétrole, êtes-vous sûr et en gaz pour la France c c’est la Norvège


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 août 17:03

                    @Christique
                    C’est un document du Sénat que j’ai mis en lien, s’ils ne sont pas au courant, c’est grave.


                  • microf 23 août 14:17
                    Á l´auteur !« Politique Internationale : Changer de cap, une urgence Française et Européenne »

                    Le titre est bon car si l´Europe et la France veulent toujours et encore jouer un rôle de premier rang dans l´arène Internationale, il leur faudra changer de cap, c´est vrai, mais comment ? La réponse est en passant par l´AFRIQUE.


                    Il ya un journaliste Autrichien qui il ya deux ans après un long séjour en Afrique a dit ceci « pour sauver l´Afrique, il faudra que l´Europe change RADICALEMENT. »     Et c´est vrai.


                    Pourquoi je mentionne ici l´Afrique ?

                    J´ai remarqué que dans les trois conditions que vous citez pour un changement que ce soit en France ou en Europe, vous ne mentionnez l´Afrique.


                    Commencons la France.

                    Est ce que la France aurait été une grande puissance sans l´ Afrique ? La réponse c´est NON.

                    Alors oú sont les Relations entre la France et l´Afrique aujourd´hui ?


                    Le 25 Août 1958 dans deux jours 25 Août 2019 cela fera 61 ans, le général De Gaule en tournée en Afrique, est á Conakry en Guinée. Il est venu faire approuver par les africains, son Association FRANCO-AFRIQUE.


                    https://youtu.be/3O4r6vs6QtQ

                    Sékou Touré de 13:16 á 38:47


                    • Réponse du général De Gaule de 38:48 á 50:51

                    Le général De Gaule venait en Afrique proposer aux africains, une Association Franco-Africaine, oú la France aura la main-mise sur toutes les décisions.

                    Partout oú le général De Gaule passa en Afrique, les marionnettes africaines supportées par la France, approuvèrent cette nouvelle forme de colonisation.

                    Mais á Conakry, un Sage, Sékou Touré lui dit NON, d´oú le fameux NON de Sékou Touré á De Gaule. Sékou Touré lui dit que le nom de l´Association importait peu, mais que ce qui importait, c´est le contenu de ce qu´il ya dans l´Association Franco-Africaine.

                    Sékou Touré lui dit NON pas parcequ´il ne voulait pas de coopération Africaine-Francaise, mais il dit á De Gaule que cette forme de coopération oú la France aura la main-mise sur tout, n´était pas la bonne démarche.

                    La bonne démarche, serait que la France laisse ces pays africains décider librement de leurs avenirs, et la France, compte tenu des relations nouées pendant la colonisation, compte tenu de l´avancée technologique de la France, accompagner ces pays africains dans leurs choix librement consentis, exactement comme on accompagne un enfant qui commence á apprendre á marcher, on l´accompagne pour qu´il ne tombe pas, après, on le laisse marcher, fier de l´avoir accompagner.

                    Le général De Gaule qui comme tous les politiciens avait une courte vue, ne compris pas cette sagesse africaine.

                    Le général De Gaule fut très irrité par ce refus, et fit sanctionner durement la Guinée... Pour éviter que ce refus de Sékou Touré fasse tâche d´huile en Afrique, rentré en France, le général De Gaule créea la FRANCAFRIQUE en la confiant á Jacques FOCCART le vrai Président des colonies francaises en Afrique, celui qui faisait et défaisait les pseudos présidents africains mis á la tête de ces pays par la France.

                    La suite, vous la connaissez, exploitation á outrance de ces pays, coups d´États á chaque fois qu´un africain osait sortir du cadre FRANCAFRIQUE. 

                    Aujourd´hui, les Realations entre la France et l´Afrique sont très tendus avec des OIpérations militaires francaises dans de nombreux pays africains, Opérations militaires francaises qui n´apportent aucune PAIX.

                    Dans son Discours mémorable du 25 Août 1958 á De Gaule un Chef d´oeuvre de la littérature que ne connaissent pas á dessein les francais ce jour du 25 Août 1958, Sékou Touré lui dit ceci « la vie des hommes va de 0 á 100 pour les plus vigoureux, mais que la vie de nos peuples est éternelle ». Lá encore, le général De Gaule ne compris pas cette Sagesse africaine. Aujourd´hui, De Gaule et Sékou Touré sont morts, mais la France et la Guinée sont et seront lá. Sékou Touré voulait par lá lui dire qu´il faut travailler pour le futur, pour l´avenir entre la France et l´Afrique. La question qu´on pourrait poser serait de savoir si De Gaule a travaillé pour l´avenir entre la France et l´Afrique, vu les problèmes de Relations qui se posent aujourd´hui entre la France et Afrique, la réponse serait NON. 




                    • microf 23 août 14:19

                      @microf

                      Á l´auteur !« Politique Internationale : Changer de cap, une urgence Française et Européenne »

                      Suite...

                      Voilá un champ libre oú la France si elle veut se faire entendre dans le futur dans le monde, devra exploiter, ce ne sera pas facile, mais c´est possible.

                      Les pays Francophones africains sont les pays les plus riches du monnde matières premières. Ils sont dans une situation économique lamentables, voila un champ pour la France á exploiter, non plus par la spoliation, mais par une coopération gagnant-gagnant.

                      Ce sera possible si la France laisse sa politique coloniatrice de ces pays et revienne á la proposition de Sékou Touré, á savoir accompagner ces pays dans leurs choix non pas imposés par la France, mais par les choix de ces pays librements consentis.


                      Y a t-il un équivalent de la Route de Soie chinoise francaise en Afrique ? La réponse c´est NON. Il n´ ya que la route des Opérations militaires francaises qui sèment le chaos, la désolation, la misère.

                      Opération Licorne. Opération Serval. Opération Sangari. Opération Épervier pour ne citer que celles lá car la liste est très longue.

                      Ceci vaut aussi pour l´Europe. Le Continent le plus proche de l´Afrique, c´est l´Afrique. Le Continent le plus riche du monde, c´ est l´Afrique, le Continent du futur c´est l´Afrique, alors comment l´Europe peut-il ignorer l´Afrique á ce point ?

                      Voila un drame qui se passe aux portes de l´Europe á savoir, des africains qui meurent par milliers chaque jour dans l´indifférence Européenne dans la méditérrannée.

                      Pendant ce temps, en Europe, on discute s´il faut sauver ces MIGRANTS, la réponse serait OUI il faut les sauver en commencant par arrêter ce qui fait qu´ils deviennent des MIGRANTS et venir mourrir en Méditérrannée devant la porte de   l´Europe, á savoir, les GUERRES soient militaires, soient ÈCONIMIQUES qu´on les mènent dans leurs pays. 

                      Y a t-il un équivalent de la route de la soie chinoise européenne en Afrique, la réponse est NON.

                      Alors, il serait temps pour l´Europe en général et la France particulier de faire leurs Routes Européennes vers l´Afrique.


                    • foufouille foufouille 23 août 14:52

                      @microf

                      Apprend aux africains à construire des routes...


                    • Daniel MARTIN Daniel MARTIN 23 août 16:18

                      @microf

                      Je partage vos observations, mais il ne faut pas oublier que l’Afrique est aujourd’hui cancérisée par le terrorisme Islamique, Aucun de ses Etats n’y échappe, or la France a sa part de responsabilité et pas des moindres.

                      En mettant en place des « kleptocraties » locales pour avoir accès à bas prix aux ressources fossiles (gaz, pétrole, uranium...) dont les victimes sont les Africains par le niveau de vie misérable qui leur est imposé et qui va avec l’explosion démographique qui les caractérise. C’est bien connu, les populations qui ont un meilleur niveau de vie se traduisant par l’accès facile à l’éducation et à la santé, font moins d’enfants et ont une autre approche cultuelle et culturelle qui évite la violence.

                      Quand c’est la ville qui nourrit la campagne dans certains pays de l’ex empire colonial, en les inondant de poulets congelés et autres produits transportés par avion de la France, c’est inacceptable, car cela contribue à détruire les économies rurales et aggraver leur niveau de vie, déjà peu enviable et qui va contribuer aux migrations massives de désespoir que l’on connaît...

                      Alors ne pas s’étonner que les Chinois saisissent l’occasion pour assurer la relève avec des opérations de charme... 


                    • foufouille foufouille 23 août 16:24

                      @Daniel MARTIN

                      il faut leur donner combien pour qu’ils construisent juste des routes ? 10 fois le prix de base qui finira encore dans la poche de leurs rois ?


                    • foufouille foufouille 23 août 16:33

                      @Daniel MARTIN

                      Pour ce qui est des chinois, ce sont des services payants à crédit en gardant 50% de la propriété.

                      Si tu veux être embaucher, c’est 10h/j et 7j/7 et le salaire n’est pas plus élevé que le minimum local.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 17:39

                      @microf
                      la France particulier de faire leurs Routes Européennes vers l´Afrique.


                      C’est ce que l’ UPR propose dans son programme avec les pays de la francophonie.

                      Et de remédier à la Françafrique et au Franc CFA


                    • microf 23 août 20:37

                      @foufouille

                      Typiquement @foufouille qui n´argumente jamais parceque très limité, dommage.


                    • microf 23 août 20:42

                      @Daniel MARTIN

                      D´accord avec vous aussi. Maintenant on fait quoi, comment pour avancer entre la France et l´Afrique ?
                      Entre l´Europe et l´Afrique ?


                    • foufouille foufouille 24 août 09:11

                      @microf

                      donc il faut aussi te construire les routes ce qui est un minimum pour développer les pays.

                      j’ai vu un reportage d’une voie ferré en RDC mais sans aucun entretien juste des herbes de 3m pas taillée.

                      il faudra le faire a ta place ?


                    • kimonovert 24 août 14:57

                      Quand on lit : « Aujourd’hui TRUMP est plus dangereux que POUTINE (lui, même s’il n’est pas un parangon de démocratie, n’a pas déchiré l’accord de Paris sur le climat, ni l’accord sur le nucléaire Iranien, ni celui des interdictions de l’usage des armes nucléaire et encore moins instrumentalisé les égorgeurs Islamistes de Daech) et j’espère que Bernie SANDERS avec qui je communique et échange régulièrement depuis près de 10 ans ou un(e) autre démocrate Américain sera élu(e) aux prochaines Présidentielle. »...on doit rectifier le fait que si Poutine ne déchire rien, il viole simplement le traité sur les missiles intermédiaires de portée entre 500 et 5000 km avec le https://www.liberation.fr/planete/2019/08/01/novator-9m729-le-missile-pris-pour-cible_1743252, qui pretend-il n’est pas concerné puisqu’ayant une portée de 480 km...Faut pas prendre les Européens pour des canards sauvages, avec le vent dans le dos, l’engin fera bien les 20 bornes manquantes pour atteindre le bois de Boulogne plutôt que le Bois de Vincennes ! Enfin de mon trou de province, les parisiens sont plutôt concernés...les communistes et poutinolatres ayant la faculté d’échapper au champignon atomique uniquement sur leur capacité à détenir la vérité ! Ceci analysé, les Chinois n’étant pas concernés par le jeu USA/Russie, bricolent leurs suppositoires en douce...


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 août 17:27

                        @kimonovert
                        C’est normal que la Russie s’arme, depuis le début du 20e siècle, avec Mackinder, les USA rêvent de mettre la main sur la Russie et la menacent régulièrement.

                        C’est expliqué dans le livre de Bzrezinski : « Le Grand Échiquier ». Il s’agit d’empêcher une union Asie/Russie/ Europe de l’ Ouest qui serait la zone économique la plus puissante du monde, s’en serait fini de la domination US.

                        "J. Mackinder au début du siècle avait tracé déjà ce que nous avions vu plus haut développé par Brzezinski, à savoir que « qui gouverne l’Europe de l’Est domine le heartland, qui gouverne le heartland domine l’île-monde, et qui gouverne l’île-monde domine le monde » (le heartland étant le coeur continental). L’Amérique suit donc cette voie pour parvenir au maintien de son rang."

                        C’est ce qui explique que les USA soient intervenus en Ukraine pour bloquer tout processus de rapprochement entre la Russie et l’ UE.


                      • Guy19550 Guy19550 26 août 06:36

                        @kimonovert

                        Je crois malheureusement que Bernie ne sera pas élu, bien qu’il soit à mon sens plus approprié que Biden (qui a le plus de chances selon les sondages). Trump on peut déjà l’oublier je pense car selon les sondages, il est dernier ou presque.

                        https://www.realclearpolitics.com/epolls/latest_polls/general_election/

                        Attention quand même, Biden perd du terrain et Sanders est monté. Cela s’est fait sur les deux derniers mois, ici je vois cela au sondage de la mi-août.


                      • JC_Lavau JC_Lavau 25 août 08:29

                        « climat » : sept fois dans l’article.

                        Savoir se limiter à ne discourir que de ce qu’on comprend ?


                        • Guy19550 Guy19550 26 août 06:59

                          Je ne suis toujours pas convaincu que les catastrophes que l’on connait depuis plus ou moins février 2018 sont pleinement à attribuer aux changements climatiques naturels, j’ai toujours mes doutes sur la question et comme cela a commencé en Iran, je n’arrive pas à me dissocier de la pensée qu’une installation Haarp soit en service en Israël. Je ne peux malheureusement pas en apporter la preuve, mais c’est depuis ce moment que les choses ont changé à grande échelle.


                          • ddacoudre ddacoudre 26 août 16:32

                            Bonjour

                            Ce ne sont pas eux qui ont la solution. Elle.n’est pas politique mais psychologique.

                            http://ddacoudre.over-blog.com/2019/08/supprimer-l-impot-sur-les-societes-que-paient-les-salaries.html

                            http://ddacoudre.over-blog.com/2019/08/la-rarete.html Cordialement ddacoudre OverBlog

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès