• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pour Donald, le meilleur moyen pour protéger les agneaux, c’est de (...)

Pour Donald, le meilleur moyen pour protéger les agneaux, c’est de transformer les brebis en loups

Armer les enseignants dans les écoles est une excellente idée, Donald, et pour vous aider, je vous ai même concocté une petite méthodologie.

Un enseignant formé pour être un tireur d’élite ne devrait avoir aucun problème à détecter la présence d'un élève qui vient d’armer son fusil d’assaut alors qu'il est en train d'enseigner une leçon sur la photosynthèse. Il lui suffira de déverrouiller le placard où est rangé le pistolet de service pour neutraliser le plaisantin qui a envie de chahuter.

Bon, mais il va falloir agir méthodiquement :

  • Les critères de recrutement des enseignants devront intégrer une qualification de tireur d'élite et le certificat de propriété d’une arme à feu pour ne pas faire exploser le budget de l’enseignement public ou mettre en cause la rentabilité des établissements privés. Les salaires mirobolants qui leur sont alloués permettront même aux enseignants de se procurer des modèles plus performants.
  • Pour les enseignants déjà en place, il suffira de les obliger à se payer un perfectionnement paramilitaire périodique et à se procurer l’arme de leur choix (leur fournit-on leurs stylos, actuellement ?) en ayant soin de mettre à leur disposition dans chaque classe, rangés dans un endroit sécurisé, un vieux fusil de chasse pour pallier à un éventuel oubli de leur part.
  • Il sera interdit d’utiliser ces armes contre les élèves, même s’ils sont paresseux ou énervants.
  • Chaque cours commencera par une prière des élèves demandant à Dieu de veiller à ce que l’enseignant ne se méprenne pas sur les intentions d’un élève qui n’aurait sorti son arme de son cartable que pour la montrer à son voisin.
  • Les tireurs d’élite devront aussi être de bons pédagogues. Ils devront être capables de se concentrer sur l'enseignement de la lecture, des mathématiques et de l'histoire et, en même temps (comme dit l’autre), être prêts à épauler et tirer à tout moment.
  • Les armes seront placées dans un placard verrouillé pour que les élèves ne puissent pas les voler, ce qui obligera les tueurs de masse à s’acheter leur arme avec leurs propres deniers. Un entrainement digne de ce nom aux arts martiaux devrait permettre aux enseignants les plus motivés de n’avoir aucun mal à déverrouiller le placard, se saisir de l’arme et neutraliser l’agresseur avant qu’il ait eu le temps de dire « ouf ».
  • Il ne s’agit pas d’appliquer la loi du talion, œil pour œil, dent pour dent, qui serait un aveu de faiblesse : face aux fusils d’assaut des tueurs, il faut montrer qu’un pistolet ou une carabine sont suffisants quand on est rempli de courage et de volonté.

 

Voilà ! Maintenant, tout le monde devrait être rassuré ! Ne me remerciez pas Donald ! Vous avez les idées, moi j’organise ! chacun son boulot, hein !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 23 février 08:55

    Quoi de plus naturel dans un pays où la principale fabrique de tueurs se nomme Academi !?


    • Trelawney Trelawney 23 février 09:23

      @Clocel
      Vous êtes en retard d’une guerre. Academi n’a plus ou presque plus de mercenaires et de toute façon, 70% de son effectif a toujours été composé d’anciens policiers. Academi a recentré son activité sur :

      les drones, car c’est elle qui gère et arme les drones qui bombardent un peu partout dans le monde (l’armée américaine ne gère plus les drones c’est Academi qui la remplace et est en ligne directe avec la CIA qui est l’opérateur).
      la protection des ambassades et consulats où elle a des contrat avec le Maroc, l’Egypte, la Tunisie et beaucoup de pays européens.
      la gestion des catastrophes climatiques (tremblement de terre stunami, innodation etc). Dans un proche avenir, beaucoup de pompiers secouristes vont rejoindre les rangs d’Academi, car la gestion des catastrophes c’est plus rentable et moins risquée que les guerres.

      Blackwater (ex Academi) qui a développé son activité par la protection des écoles suite à columbine ne veut plus s’en occuper car pas assez rentable, aussi Trump qui ne peut pas compter sur ces sociétés veut armer ses professeurs

    • lloreen 24 février 12:47

      @Clocel
      Et ou les « élites » font partie de think tanks...


    • L'Astronome L’Astronome 23 février 09:04

       
      Les enseignants devraient prendre les armes contre cette mesure, si elle est appliquée.
       


      • Diogène Diogène 23 février 09:39

        @L’Astronome

        logique sans fin : dans « l’arroseur arrosé » de frères Lumière, le jardinier finit par donner une fessée au petit plaisantin... et on repart pour un tout, en boucle !

      • JL JL 23 février 09:38


        J’adore ce texte.
         
         J’imagine en effet, une bagarre style Western, avec des enseignants armés de pistolets planqués frileusement derrière les coins, et des tueurs fous armés de pistolets mitrailleurs déambulant dans les couloirs en faisant feu sur tout ce qui bouge en attendant une mort glorieuse. !
         

        « Comment réussir à échouer ou l’ultra solution » de Paul WATZLAWICK Deux minutes, par Guillaume Erner  : l’idée selon laquelle, si quelque chose échoue c’est qu’il en faut plus.

        • JL JL 23 février 09:39

          « Comment réussir à échouer ou l’ultra solution » de Paul WATZLAWICK
           
          Deux minutes, par Guillaume Erner
           : l’idée selon laquelle, si quelque chose échoue c’est qu’il en faut plus.


        • Diogène Diogène 23 février 09:42

          @JL

          « l’idée selon laquelle, si quelque chose échoue c’est qu’il en faut plus. »

          ... comme pour les privatisations...

        • Diogène Diogène 23 février 09:49

          @Diogène

          ... ou la réforme du bac, ou toutes les réformes de réformes, les exemples sont nombreux !

        • JL JL 23 février 09:52

          @Diogène
           
          Oui, et aussi pour la théorie du ruissellement. Si ça ne marche pas pour résorber la pauvreté, c’est que les riches ne sont pas assez riches.
           
           Et pour la politique de l’offre : si ça ne résorbe pas le chômage, c’est que l’on n’a pas encore assez diminué les impôts, les charges, et subventionné les entreprises.


        • Massada Massada 23 février 10:14

          Le Texas a déjà autorisé les enseignants à porter des armes à l’intérieur des salles de classe. Depuis, à travers les Etats-Unis, une vingtaine d’autres Etats ont légiféré dans ce sens.

          Ce n’est pas contradictoire d’être enseignant et de porter une arme.
          Avoir des armes légalement dans une école est parfaitement pertinent et intelligent. S’il y a un incendie, vous utiliserez les extincteurs malgré que les pompiers sont en train d’arriver.



          • Diogène Diogène 23 février 10:17

            @Massada

            il faut aussi fournir des armes aux élèves pour les protéger des enseignants et de leurs parents 

          • Massada Massada 23 février 10:37

            @Diogène
             

            Ne dite pas de betises.
            Les massacres ont lieu dans des endroits où le port d’armes est justement interdit. Ce qui facilite bien les choses aux tireurs fous.



          • pipiou2 23 février 10:40

            @Massada
            c’est l’évidence : plus il y a d’armes et moins il y aura de tireurs fous !  smiley


          • Diogène Diogène 23 février 10:40

            @Massada

            Pourquoi y a-t-il (proportionnellement) plus de tireurs fous aux Etats-Unis qu’ailleurs ? 
            Parce qu’il y a plus de fous ?

          • Massada Massada 23 février 10:56

            @Diogène
             

            Chez les auteurs de ces massacres ressort surtout la frustration, le sentiment de n’être pas à leur place que la société les rejette ...ceux qui sont en état de commenter ou explique leur geste disent qu’ils remettent les pendules à l’heure...... la société US est basée sur le communautarisme et le matérialisme, le système scolaire US avec son principe de zone importe cela dans les écoles....
             
            les noirs avec les noirs, les riches avec les riches et les atypiques sont rejetés...si tu n’aime pas le sport, que t’es pas riche et beau, ton parcours scolaire sera des années d’enfer s’il n’y a pas un minimum de tes semblables dans l’école ou tu es assignés.
             
            Il y a aussi la médication à outrance de psychotique, tous les jeunes tueurs fous ont été traité avec des anti-dépresseurs ou pour hyper activité.

          • ETIENNE 23 février 12:02

            @Massada
            J’aprouve votre commentaire.

            Je me sens tout chose, je vais boire un coup de rhum vieux moi.

          • generation désenchantée 23 février 13:19

            @Massada
             tu a aussi un exemple de tueur de masse qui avait vraiment un problème au cerveaux , ce qui pourrait expliquer son passage a l’ acte

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Whitman


          • lloreen 24 février 12:52

            @Massada
            Ce ne sont pas des « tireurs fous » comme cela est propagé par les perroquets médiatiques aux ordres mais des commandos qui ont encore toujours et partout agi en groupe. Dire le contraire est mensonger. Evidemment, ce n’est sûrement pas l’état profond qui révèlera l’utilisation de candidats mandchou utilisés comme boucs émissaires pour réussir à désarmer la population américaine.
            Ces tireurs sont de pauvres créatures totalement manipulées. D’ailleurs, qui de sain d’esprit pourrait servir les desseins de malades mentaux ?


          • ETIENNE 24 février 15:34

            @Massada
            Et baruch goldstein, vous le classez dans quelle catégorie ?


          • Pimpin 23 février 10:28

            Mais pourquoi donc caricaturer ainsi jusqu’à raconter n’importe quoi !


            C’est juste une question de logique. Il faut bien constater que ces fusillades ont eu lieu dans des établissements où les armes sont interdites et donc où un agresseur est certain de n’avoir aucune riposte immédiate.

            Casser cette certitude est donc logique. 
            Annoncer que des enseignants, ou autres personnels ou pourquoi pas quelques étudiants peuvent être armés (armes de poing dissimulées sur eux, pas dans un placard ...) risque fort de changer la donne.

            D’autre part, très peu transmis par les médias, Trump a aussi dit qu’il allait se pencher sur l’autre volet : recherche des motivations des criminels pour y remédier, de leur détection, et leur prise en charge avant qu’ils n’agissent. Ce qui visiblement n’a pas été fait jusqu’à présent, gros reproche fait à l’administration Obama sous laquelle le nombre de ces fusillades a bien augmenté, mais là encore, silence des médias ... 

            Tout ce qu’à fait Obama est forcément bon, tout ce que fait Trump est forcément mauvais, même si les faits et la logique démontrent le contraire. Il faudrait peut être sortir de ce réflexe conditionné et se mettre un peu à réfléchir !


            • Diogène Diogène 23 février 10:38

              @Pimpin

              le choix entre les possibilités de politiques gouvernementales ne se limitent pas à un choix entre Trump et Obama, bonnet blanc et blanc bonnet, peste et choléra, tigre et lion.

              Vous devriez vous renseigner : il existe d’autres modes de management dans le monde, et dt même des projets qui proposent des programmes intéressants. Même le cinéma ne se limite pas à Hollywood et aux westerns !

            • pipiou2 23 février 10:44

              @Pimpin
              "Annoncer que des enseignants, ou autres personnels ou pourquoi pas quelques étudiants peuvent être armés risque fort de changer la donne."

              Ah ça c’est sûr, ce sera encore plus drôle pour les timbrés qui veulent faire un coup d’éclat : ça se transformera en un combat de tranchées qui sera encore plus spectaculaire et médiatique.

              Le plus drôle c’est quand un enseignant tuera lui-même un de ses élèves par accident : là ce sera le top !


            • Pimpin 23 février 11:12

              @Diogène
              Oui, mais pour l’instant on ne parle que de ces deux là et de ceux qui on fait leurs preuves (en bien ou en mal).


            • Pimpin 23 février 11:15

              @pipiou2
              Je crois que vous vous trompez ! pour eux le coup d’éclat c’est pouvoir tuer le maximum de personnes donc sans subir de riposte. 

              Sinon, pourquoi donc ne sévissent-ils que dans des lieux où les armes sont interdites ? Pourquoi pas là où ils auraient droit à une riposte et à votre imaginaire combat de tranchées ?
              Les faits vous donnent tort.

            • Julien30 Julien30 23 février 11:38

              @Diogène
              « Trump et Obama, bonnet blanc et blanc bonnet »

              Difficile pourtant de faire plus éloigné l’un de l’autre sur à peu près tous les sujets, et ce qui le résume le mieux c’est la différence dans le traitement médiatique qu’ils reçoivent.

            • jjwaDal jjwaDal 23 février 19:23

              @Pimpin
              Vous devriez réfléchir un peu. L’avantage est toujours à l’attaquant qui sait où et quand il va frapper quand la défense doit être omniprésente et opérationnelle tout le temps. Que Trump fasse passer la loi et les enseignants seront les premières cibles visées en toute logique pour avoir les mains libres ensuite. Est-ce que le taux d’incarcération de ce pays digne des pires dictatures du passé n’est pas un signe que donner des armes aux enseignants ne résoudra aucunement le problème des fusillades dans les établissements scolaires ?


            • Pimpin 23 février 21:11

              @jjwaDal
              Je ne crois pas ! d’abord il ne saura pas qui a vraiment une arme, d’autre part ces porteurs seront répartis un peu partout et ce ne seront pas forcément des enseignants. A quoi bon descendre une seule personne avec la quasi certitude de se faire descendre immédiatement après.

              Ce qu’ils veulent c’est faire des massacres. Ce ne sera plus possible.
              Sans compter les mesures prises par Trump en amont pour arrêter ces gens avant qu’ils n’agissent ou pour éliminer leurs motivations.

            • lloreen 24 février 12:57

              @Pimpin
              "Il faut bien constater que ces fusillades ont eu lieu dans des établissements où les armes sont interdites et donc où un agresseur est certain de n’avoir aucune riposte immédiate."

              Ce qui prouve indubitablement qu’il s’agit d’attaques ciblées et organisées à la façon des commandos de façon à choquer l’opinion publique car il n’y a rien de pire que s’attaquer à des enfants et des gens sans défense et à la manipuler pour faire sauter le 2ème amendement de la Constitution américaine.


            • Jean Roque Jean Roque 23 février 11:11

              Suisse, Finlande, Sibérie etc. tout le monde a des armes aussi. Mais pas d’auto-tuerie. A-t-on déjà vu un nénètse faire un carton dans son école ?
              90% des meurtres américains sont liés à la délinquance, drogue, guerre des gangs multiethniques, et à la névrose de la société libérale multiculturelle qui vient aussi chez nous
              Un citoyen sans arme est un sujet, parfait pour la mentalité de simple consommateur moderne, qui s’occupe que de son sexe et son porte-feuilles.


              • Maitre Ratatouille Ratatouille 23 février 15:17

                En cas d’émeute à l’école le dirlo sur le toit sort La GAU-8-A Avenger

                La mitrailleuse qui tire 4200 coups par minute

                https://www.spi0n.com/gau-8-a-avenger-mitrailleuse/


                • Maitre Ratatouille Ratatouille 23 février 15:25

                  ou bien des grenades à fragmentation

                  Des affrontements entre la police et une centaine d’individus ont marqué le début de soirée dans le quartier Château Blanc à St-Etienne-du-Rouvray, lundi 5 juin. Des policiers étaient intervenus après l’intrusion et des dégradations commises par une vingtaine de personnes au collège Robespierre.
                  https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/st-etienne-du-rouvray-echauffourees-au-college-robespierre-1267639.html


                • Trelawney Trelawney 23 février 15:57

                  La dangerosité de ce type avait été signalée à la police du conté et au FBI à plusieurs reprises et de façon trés explicite.

                  Un proche de sa famille était même aller voire personnellement le FBI car le shérif ne voulait pas l’entendre, pour signaler que cette personne emmagasiner armes et couteaux et avait annoncé qu’il ferait un massacre dans une école. Le FBI et le shérif se sont envoyés la patate chaude.
                  30 secondes après que le type commence sa fusillade, un adjoint du shérif arrive sur les lieux mais n’intervient pas. Pendant toute la fusillade il restera planqué derrière sa voiture sans intervenir. Les caméra sont là pour le prouver. Il a depuis été viré de la police.

                  Si la police américaine n’est pas capable d’anticiper ce genre d’action et d’intervenir quad ça commence, ce n’est pas un prof « armé » (même du genre à Rosemar) qui pourra le faire.

                  Pour être à la mode je dirais que Trump nous fait du bullshit médiatique

                  • Montdragon Montdragon 23 février 17:26

                    C’est bien papi Diogène a posé sa crotte anti Donald, il pourra mieux dormir ce soir..surtout que y’a une infirmière, elle est nouvelle.


                    • Diogène Diogène 23 février 17:38

                      @Montdragon

                      et elle met pas de culotte !
                      jaloux ?

                    • julius 1ER 23 février 18:52

                      avec les Cheney et les Rumsfeld on avait les « faucons » à la Maison Blanche ... c’était le bon temps de W Bush ....

                      mais là pour le coup avec Trump on a affaire vraiment à un vrai con ... au delà du cynisme, il n’a d’empathie avec les victimes qu’avec une anti-sèche ce type est une caricature vivante !!!

                      j’espère vraiment qu’il ne finira pas son mandat et dire qu’on a une blonde ici qui veut venir jouer les Trump féminin c’est dire le niveau de la politique désormais !!!

                      • Dom66 Dom66 24 février 11:37

                        @julius 1ER
                        + 1000 pour moi, Je ne rajoute rien, c’est exactementça.


                      • phan 24 février 17:02

                        @julius 1ER

                        Moi je préfère Marion qui dit « France First » que Maténia Trump qui baragouine comment ça va en espagnol aux enfants italiens !


                      • eddofr eddofr 26 février 17:19

                        Dans l’esprit américain (l’état est, à la fois, oppressif et faible) où tout citoyen à le droit et « presque le devoir » d’être armé pour se défendre, la proposition de Trump est tout à fait logique.


                        De notre point de vue (l’état est fort et protecteur) ou tout citoyen aliène (délègue) à l’état sa capacité de défense, la proposition de Trump est une absurdité absolue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès