• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pour Julian Assange

Pour Julian Assange

« Donne un cheval à celui qui dit la vérité ; il en aura besoin pour s’enfuir ».

Proverbe arabe

Aujourd'hui, 3 juillet 2021, Julian Assange fête ses 50 ans... derrière les barreaux !

Persécuté par les États-Unis, le Royaume Uni et par tous les pays capitalistes, Julian Assange est devenu l'homme à abattre. Car Assange a osé dire la vérité. Or celle-ci est incompatible avec le fonctionnement même des sociétés capitalistes.

 

En révélant au monde entier les guerres génocidaires, les crimes, les massacres et les mensonges des pays impérialistes, Julian Assange savait qu'il mettait sa vie en danger. Il a ainsi dévoilé la nature profonde de ces pays.Toutes les guerres impérialistes par exemple ont été déclenchées sur la base de mensonges. Assange a osé dire la vérité. Or celle-ci est incompatible avec le fonctionnement même des sociétés capitalistes où le mensonge est érigé en principe sacré, en dogme. Toute profanation de cette règle constitue un sacrilège. Il faut laisser la population dans l'ignorance. Et comme disait Orwell dans 1984 « L'ignorance c'est la force » ! La propagande et l’endoctrinement permanents des citoyens remplacent l’information et le faux devient vrai. Les intérêts d'une seule classe deviennent alors ceux de toutes les classes. Les responsables de ce blasphème seront alors durement punis. Car dans cette société, les hérétiques n'ont pas leur place. Leur vérité constitue une offense, un affront et une insulte au discours mensonger dominant. Julian Assange doit être châtié, persécuté. L'obscurité du mensonge contre la lumière de la vérité. La guerre est donc déclarée contre cet homme. Il n'a aucune chance de la gagner ni même d'obtenir un procès équitable sans le soutien massif des citoyens. Pour les Etats-Unis, le Royaume-Uni et tous les autres pays capitalistes, Assange est l'homme à abattre. En 2010 par exemple, il a eu le courage de montrer au monde entier, à travers des centaines de milliers de documents classifiés de l'armée américaine, la réalité de l'invasion de l'Irak : crimes de guerre, massacres, tortures... la souffrance infligée à la population irakienne, réduite à vivre dans des conditions infra-humaines, donne la mesure de la cruauté dont les pays capitalistes sont capables (1). Les documents publiés donnent l'ampleur de cette tragédie irakienne : 109 032 victimes dont 60 % de civils (2). A l'époque, les médias aux ordres parlaient des « frappes chirurgicales » ! Et quel est le crime de chacune de ces victimes ? Selon Bush et Blair, l'Irak représente un véritable danger pour le monde. Il possède les armes de destruction massive et demeure le foyer mondial du terrorisme. Il faut donc sécuriser ce pays et apporter à sa population démocratie, liberté et prospérité. Des mensonges et toujours des mensonges !

 

Le président équatorien Lenin Moreno, celui par qui le scandale est arrivé, disait  : « J’ai demandé à la Grande-Bretagne la garantie que M. Assange ne serait pas extradé vers un pays où il pourrait être torturé ou condamné à mort ». (3)

Moreno sait très bien que les Etats-Unis ont émis une ordonnance d'extradition de Julian Assange avec un acte d'accusation précis (4) et que son pays et le Royaume-Uni feront tout pour faciliter ce transfèrement. Une fois aux Etats-Unis, la vie de Julian Assange sera en danger ou comme disent les experts de l'ONU, l'extradition met « potentiellement sa vie en danger » (5),

Rappelons que la majorité des Etats (trente sur cinquante) appliquent encore la peine de mort et que la pratique de la torture est bien réelle. Le sort d'Assange n'aura probablement rien à envier à celui de l'autre lanceur d'alerte Chelsea Manning qui a « enduré de longues périodes d’isolement et de torture. Elle a tenté à deux reprises de se suicider en prison. Elle connaît par expérience douloureuse les innombrables façons dont le système peut vous briser psychologiquement et physiquement » (6).

 

Voilà ce que réservent les pays impérialistes à ceux et celles qui, au détriment de leur vie, osent dire la vérité aux citoyens en les informant sur les abus du pouvoir. Les pays capitalistes ne peuvent fonctionner que sur la base de mensonge et de répression dans tous les domaines.

Laissons le dernier mot à la mère de Julian Assange :« La vie de mon fils, le journaliste Julian Assange, est en danger imminent et grave. Je vous remercie tous d’entendre l’appel d’une mère qui vous demande de l’aider à le sauver (…) Parce qu’il s’agit d’une persécution politique transnationale par une superpuissance sauvage en collusion avec ses alliés, sauver Julian nécessite l’indignation des peuples du monde. (...) Tout au long de l’histoire, lorsque les abus de pouvoir sont devenus insupportables pour le peuple, celui-ci s’est uni et s’est levé pour les faire cesser » (7).

 

Mohamed Belaali

 

Blog M Belaali

 

----------------------------------------------------

(1)https://www.legrandsoir.info/Les-ravages-de-la-guerre-imperialiste-en-Irak.html

(2)https://www.ojim.fr/portraits/julian-assange-master-hacker/

(3)https://twitter.com/Lenin/status/1116271659512684544

(4)https://www.legrandsoir.info/acte-d-accusation-contre-julian-assange.html

(5)https://news.un.org/fr/story/2019/04/1040961

(6)https://www.legrandsoir.info/chelsea-manning-et-la-nouvelle-inquisition-truthdig.html

(7)https://www.youtube.com/watch?v=5nxigIRUkcU

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • jocelyne 3 juillet 08:45

    Beaucoup d’autres journalistes sont en prison (par exemple en Egypte, Turquie Algérie etc)


    • Decouz 3 juillet 09:13

      @jocelyne

      Ce sont des journalistes emprisonnés, ces pays ne les laisseront pas partir.

      Le cas d’Assange est différent puisque il n’était pas si difficile de lui accorder l’asile politique


      Les implications de ses révélations sont autrement embarrassantes pour les USA, tous les morts en Irak, en Afganistan.
      "Dans une démocratie, les journalistes peuvent révéler des crimes de guerre et des cas de torture et d’abus sans être condamnés à la prison. Tel est le rôle même de la presse dans une démocratie. Si les gouvernements peuvent utiliser les lois sur l’espionnage contre les journalistes et les éditeurs, ceux-ci se trouvent privés de leur défense la plus importante et la plus traditionnelle – le fait d’agir dans l’intérêt public – qui n’entre pas dans la logique d’une loi telle que l’Espionage Act.

      "
      https://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/061219/des-journalistes-prennent-la-defense-de-julian-assange


    • Decouz 3 juillet 09:16

      @Decouz
      "Julian Assange a apporté une contribution exceptionnelle au journalisme d’intérêt public, à la transparence et à l’établissement des responsabilités des gouvernements dans le monde entier. Il est persécuté pour avoir publié des informations qui n’auraient jamais dû être cachées au public...

      Son travail a été salué par le prix Walkley pour la contribution plus marquante au journalisme en 2011, le prix de journalisme Martha Gellhorn, le prix de l’Index de la censure, le Prix « nouveaux médias » de The Economist, le prix « nouveaux médias » d’Amnesty International New Media Award, le prix Gavin MacFadyen 2019 et bien d’autres distinctions. WikiLeaks a également été nominé pour le prix Mandela des Nations Unies en 2015 Les révélations par Julian Assange des abus et des crimes de guerre au Moyen-Orient revêtent une importance historique, tout comme les contributions des lanceurs d’alerte Edward Snowden, Chelsea Manning et Reality Winner, qui se trouvent désormais en exil ou incarcérés. Tous ont dû faire face à des campagnes de dénigrement implacables menées par leurs adversaires, des campagnes qui ont souvent donné lieu à une couverture média fallacieuse ainsi qu’à l’occultation médiatique de leur situation difficile

      ainsi que, à sept reprises (2010–2015, 2019) pour le prix Nobel de la Paix..."
      https://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/061219/des-journalistes-prennent-la-defense-de-julian-assange


    • bertin 3 juillet 09:03

      Assange est le symbole de tous ceux qui sont persécutés secrètement par les « démocraties » occidentales. En France par exemple, des milliers de personnes sont surveillées et harcelées par des armes électromagnétiques satellitaires, sans que personne ne proteste.



        • Jean Claude Massé 3 juillet 13:50

          La différence entre le néolibéralisme occidental et le totalitarisme russe ou chinois, c’est qu’à l’Est J. Assange aurait tout simplement disparu alors que chez nous pour sauver « la démocratie », on le garde en vie en le détruisant psychologiquement de manière à lui enlever toute humanité.


          • @Jean Claude Massé
            C’est sûr qu’entre passer à la trappe d’un coup d’un seul ou se faire pomper le cervelet sous la torture pour le même résultat ... smiley


          • Edmond 5 juillet 14:40

            Sans la presse de grande diffusion, rien de ceci ne serait possible.

            Elle nous propage « la ligne officielle » en se donnant des airs d’investigation et permet, depuis 50 ans de faire passer le mensonge de choix en occultant toute vraie information de fonds avec le traitement du silence par l’exclusion de cette grande escroquerie de l’info en continu.

            Quand les fuites sortent, invalidant leur narratif d’intoxication, on leur donne le loisir d’en publier ce que bon leur semble, en se donnant l’apparence d’un scoop tout en l’encadrant afin d’en neutraliser autant de substance que possible. Pendant ce temps, on torture celui qui a permis ces fuites dans un silence complaisant.

            Maintenant on suit les injonctions ; tout rentre dans l’ordre ! Allez vous faire vacciner, tas de cons

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mohamed Belaali


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité