• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pour une gauche antifasciste, patriotique, populaire et écologiste (...)

Pour une gauche antifasciste, patriotique, populaire et écologiste !

Les élections européennes de mai 2019 ont encore resserré l’étau politique qui broie notre peuple (et bien d’autres peuples d’Europe !) entre les deux mandibules d’une même tenaille oligarchique :

  • La première mâchoire du piège politique est constituée par les faux « progressistes » à la Macron dont la mission de classe est de dissoudre la France et les conquis sociaux qui lui sont liés dans l’Empire euro-atlantique cher aux chefs de file du MEDEF et du CAC-40. Ces faux internationalistes méritent si peu d’être tenus pour des « remparts antifascistes » que, sous leur égide, l’Etat policier ne cesse de réduire les libertés démocratiques (répression sauvage des Gilets jaunes, empilement de lois liberticides, flicage de la Toile, etc.) ;
  •  La seconde mâchoire est actionnée par le RN que Marion Maréchal voudrait fusionner à l’aile la plus réactionnaire des LR en déroute. Faux patriotes du rassemblement « national » et ex-gaullistes « républicains » méritent si peu leurs étiquettes respectives qu’ils acceptent totalement l’euro, l’UE et l’OTAN – sans parler du système capitaliste ! – et qu’ils souhaitent seulement valoriser davantage l’impérialisme « français » dans le cadre du carcan euro-atlantique.

Face à cette tenaille qui détruit la République par euro-désintégration accélérée (le « saut fédéral européen » assorti du TAFTA…) et/ou par discrédit final irrémédiable (quel déshonneur national ce serait que de voir le pays de 1789 et de la Commune devenir le champion planétaire de la xénophobie d’Etat !), la réponse sociopolitique apportée par la gauche établie – y compris par la partie la plus visible de la gauche « alternative »– est catastrophique :

  • D’aucuns ne rêvent que de recycler la vieille gauche plurielle incapable d’affronter le grand capital et prisonnière du mensonge éculé de l’ « Europe sociale ». Du PCF enlisé dans sa socialo-dépendance et son euro-addiction au Parti de la gauche européenne aux appareils confédéraux asservis aux bergers jaunes et sans gilet la C.E.S. et de la CFDT en passant par l’aile boboïsante de LFI reniant son « indépendantisme français » proclamé (sans parler du PS atlantiste et des euro-fédéralistes d’EELV…), cette mouvance rosâtre refuse de s’interroger sur le Frexit progressiste au moment même où le MEDEF exhibe cyniquement sa préférence antinationale pour les « Etats-Unis d’Europe », pour l’ « Union transatlantique », pour le Business-Globish évinçant le français, et où le « Pacte girondin » macroniste promeut une euro-métropolisation des territoires aussi ruineuse pour la « République une et indivisible » que destructrice de la démocratie communale…
  • Une autre partie de la mouvance « antilibérale » est tentée par une dérive symétrique, celle d’un souverainisme sans rivage… ni souveraineté : pliant le drapeau rouge, elle renie la référence à la gauche (qu’elle confond avec la gauche établie au lieu de défendre l’héritage des Sans Culottes, des dreyfusards, de la loi laïque de 1905, des grévistes de l’été 36, des ministres communistes de la Libération, de Mai 68…) et hésite à « mettre le monde du travail au centre de la vie nationale » (comme y invitait le programme du CNR intitulé Les Jours heureux). Or, comment bâtir un rassemblement majoritaire sans mettre la classe laborieuse au cœur des résistances patriotiques et sans, symétriquement, appeler les travailleurs à « devenir la nation », comme y invitait déjà le Manifeste du Parti communiste ? Pire, une partie de cette mouvance souverainiste en rupture de « gauche » tergiverse sur le Frexit progressiste, minimise le processus continental de fascisation (qu’elle confond avec le fascisme achevé, qui en serait le terme, ou avec la lepénisation, qui n’en est que la pointe émergeante…) et flirte dangereusement avec le « ni droite ni gauche » qui fait le fonds de commerce partagé des Macron et autre Le Pen ! Or dans le cadre des rapports de forces actuels, la tentation d’unir les « patriotes des deux rives » au nom d’un souverainisme sans souveraineté et d’un « peuple-nation » prétendument au-dessus des classes ne pourrait qu’abonder mécaniquement la force attractive du « souverainisme » le plus puissant, celui que représentent, ensemble ou concurremment, la « géante brune » du RN et ses satellites, DLR, « droite forte », etc.

Dès lors, comment dessiner la perspective d’un « nouveau CNR » regroupant tous les citoyens patriotes et progressistes pour, du même geste, balayer la fascisation rampante de la France et de l’Europe, isoler l’oligarchie financière, extraire la France de l’euro-broyeur et de l’OTAN pourvoyeuse de guerres yanquies, constituer une nouvelle République sociale et souveraine rouvrant à notre peuple la voie du socialisme s’il en décide ainsi souverainement ?

Pour cela, il faut nécessairement que, sans renoncer au paradigme stratégique d’un nouveau CNR à visée sociale largement majoritaire, les communistes fidèles à Marx, les syndicalistes de lutte, les Gilets jaunes les plus conséquents, les socialistes d’esprit jaurésien, les héritiers républicains de Jean Moulin, tous les patriotes qui préfèrent la France au grand capital qui la strangule, construisent ensemble une Alliance pour une Gauche Antifasciste, Patriotique, Populaire et Ecologiste (AGAPPé). Contre la mensongère Europe sociale, mais aussi contre le « ni droite ni gauche » confusionniste, cela signifie aussi la réaffirmation du primat des luttes sociales et des valeurs historiquement portées par la gauche véritable : souveraineté des peuples, progrès social, lumières partagées, produire en France et échanges nord-sud équilibrés, égalité hommes/femmes, antiracisme, anticolonialisme, laïcité, démocratie aussi directe que possible, paix, coopération internationale, socialisme… Sans oublier l’urgence d’une transition écologique et d’un développement solidaire de l’humanité qui implique d’en finir avec le « tout-profit » ravageur et avec la multiplication des guerres impérialistes sur fond de croisades intégristes de toutes espèces.

Car il ne suffit pas d’ancrer la perspective d’un nouveau CNR sur le « noyau dur » d’une gauche patriotique arrimée au mouvement populaire. Dans les conditions actuelles où les fusions capitalistes s’opèrent moins à l’échelle hexagonale qu’aux plans continental et intercontinental (Chrysler/Renault/Nissan, Alsthom bradé à Siemens et à General Electrics…), la grande bourgeoisie étouffe dans le cadre national ; elle a, comme dit le MEDEF « besoin d’aire »*, en d’autres temps on eût dit : d’ « espace vital » ; la classe travailleuse est ainsi objectivement appelée à devenir l’épicentre d’un Frexit progressiste stimulant l’Europe des luttes tout en posant la question d’une rupture révolutionnaire avec la domination capitaliste. De ce fait, l’émergence d’une gauche aussi internationaliste que franchement insoumise à l’UE supranationale, – une gauche unissant le drapeau rouge au drapeau tricolore et associant la Marseillaise insurrectionnelle des Gilets jaunes à l’Internationale des défilés syndicaux, une gauche n’opposant pas la construction politique révolutionnaire au tous ensemble en mouvement des syndicalistes de classe et des Gilets jaunes -, pourrait, quelle qu’en soit la dénomination future, non pas concurrencer ou remplacer, mais soutenir et catalyser sur des bases saines l’analogue moderne d’un nouveau CNR associant libération nationale, émancipation sociale et coopération internationale authentique.

Pour le Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF)

Georges Gastaud, secrétaire national, Fadi Kassem, secrétaire national adjoint, Aymeric Monville, secrétaire adjoint, Gilliatt de Staërck, responsable national JRCF.

https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/pour-une-gauche-antifasciste-patriotique-populaire-et-ecologiste/


*Cf le Manifeste « Besoin d’aire » présenté par Laurence Parisot, présidente du MEDEF, le 14 février 2012, pour exiger « les Etats-Unis d’Europe », l’ « Union transatlantique », la « reconfiguration des territoires » et la mise en extinction des communes et des départements.


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 8 juillet 12:02

    faut pas venir couiner quand on appelle tout le temps à veauter contre « les fachos ».


    • Le421 Le421 8 juillet 19:32

      @foufouille
      En même temps, si j’ose dire, les fachos n’ont rien à branler des problèmes des petites gens.
      Sorti des immigrés, ils n’ont rien d’autre à vendre.
      Hausse du smic, retraite, ISF, etc, c’est pas leur problème.
      Les imbéciles de gauchos, si !!


    • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 9 juillet 07:06

      @Le421
      Donc, les gauchistes sont vénaux ?


    • vesjem vesjem 9 juillet 07:34

      @Le421
      c’est là tout le problème : comment concilier nationalisme (ou patriotisme) avec socialisme universaliste
      la plupart des gens que tu qualifies de « facho » ne veulent pas d’un mondialisme (universalisme) capitaliste ou financier qui est la négation du socialisme
      le capitalisme mondialiste accompagne l’universalisme ; l’utopie est de croire et faire croire que c’est soit l’un, soit l’autre


    • Le421 Le421 9 juillet 09:06

      @vesjem
      Tout tient dans la vision de la solidarité universelle ou sélective.
      La solidarité sélective est innée. Dès la naissance, on protège les siens, son quartier, son village ou son pays.
      Aider le genre humain et maintenant, réaliser que la survie des hommes tient à la survie du biotope terrestre, là, on est dans le rêve.
      Et pourtant, cette « solidarité sélective » et ses conséquences induites vont nous péter à la gueule.
      Resterons ceux qui, d’une part, feront régner la loi du plus fort et ceux qui seront solidaires sans regarder quoi que ce soit.
      Dans toutes les sociétés, que ce soit animales ou humaines, lorsqu’il y a risque d’extinction, seuls les solidaires survivent, contrairement aux croyances...
      La loi du plus fort ne dure qu’un temps.
      Réfléchissez-y !!

      Permettez-moi de contester votre analogie entre patriotisme et nationalisme. Je me considère comme un patriote surtout par mon passé militaire et certainement pas comme un nationaliste !! J’aime mon pays, mais je n’ai pas de haine contre les autres...


    • Albert123 9 juillet 10:15

      @Le421

      « Resterons ceux qui, d’une part, feront régner la loi du plus fort et ceux qui seront solidaires sans regarder quoi que ce soit. »

      « La loi du plus fort ne dure qu’un temps.  »

      la loi du plus fort ne dure qu’un temps mais ils seront donc de ceux qui restent.

      il y a surtout une bonne dose de duplicité macronique dans la tête du gauchiste.

      avec, on le sent bien, un coté fan de blockbusters hollywoodiens.

      « J’aime mon pays, mais je n’ai pas de haine contre les autres... »

      avec tous ces « fachos » qui fusent dès que quelqu’un ne pense pas comme vous laissez nous en douter un maximum de cette absence de haine à géométrie variable dont vous vous drapez.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 juillet 12:02

      @Le421
      « Permettez-moi de contester votre analogie entre patriotisme et nationalisme. Je me considère comme un patriote — surtout par mon passé militaire — et certainement pas comme un nationaliste !! J’aime mon pays, mais je n’ai pas de haine contre les autres...  »

      Dichotomie politique à deux balles ^^


    • vesjem vesjem 9 juillet 19:34

      @Le421
      « Resterons ceux qui, d’une part, feront régner la loi du plus fort et ceux qui seront solidaires sans regarder quoi que ce soit.  »

      quelle vision binaire et sans nuances tu as !
      la france « nationale » peut aider le monde pauvre plus facilement et efficacement que la merdouille universaliste capitaliste
      serais-tu gôgôche mondia-universel ? en tout cas tu encourages et participes à cette foutaise


    • vesjem vesjem 14 juillet 20:34

      @Le421
      tu improvises un sens qu’il n’a jamais eu,à « nationalisme »
      tu es encore sous l’emprise de la propagande gôgôche inlassablement ressassée depuis 50 ans, à propos du nationalisme ; celle-ci a toujours servi les intérêts de l’oligarchie capitaliste (et tous ses associés) que tu es supposé combattre
      mais tu es innocent et crédule


    • ddacoudre ddacoudre 8 juillet 13:06

      Bonjour

      Il est difficile de voir dans votre démarche autre chose que de l’immobilisme. L’immobilisme est un handicap dans un univers qui sans destiné la construit au faire à mesure de son expansion. Il n’a ni d’avant ni d’après il va dans un instant T. Ce ne sont que nos souvenirs qui vont nous faire vivre cet instant dans la conscience du lendemain qui existera jamais. Ce n’est pas seulement un trait de philosophie c’est comme cela que nous vivons. tous . T change a chaque milliseconde si bien qu’être immobiliste est né pas être adaptable à l’existence qui ce déplace dans un fils continue. Par contre conserver des fondements qui font de nous des conservateurs est essentiel pour disposer d’une mesure pour suivre cet l’instant T. Marx est donc une référence, la marque d’une tentative In fructueuse dans la lutte contre le capitalisme, dont la ,Chine communiste démontre ayant accepter sa pratique démontre les limites vouloir sortir les b hommes de la servitude un maître ne peut se poser aussi simplement qu’il la fait, car ils en reconstruise aussitôt un. Je prend souvent le conte de Dieu qui sort les hébreux de l’esclavage, leur donne liberté et démocratie et ne sachant que faire de l’une et de l’autre des qu’ils ont une terre désigne un Roi. La Boétie a aussi posé ce problème, parmis tant d’autres. Il faut donc revoir ou consolider ses fondements pour porter le nouvel édifice que des milliards d’instants T qui se sont succédés sont fragilisés voire dépassés. Quelles que soit la justesse de vos analyses si elle ne sont pas partagé elle ne valent rien Le capitalisme résiste parce que les autres désirent son capital. Si personne n’en voulait les capitalistes seraient pauvres. VGE à compris cela en 1976 et à SUPRIMER le capital public qui est devenus notre déficit que l’on doit rembourser au capital privé que les salariés ont créé par leur travail en devant racheter comme client leur travail le double de ce qu’il ont reçu pour le faire.b depuis 1804 nous n’arrivons pas à faire comprendre une chose aussi simple. Quand un salarié reçoit une augmentation son patron la lui revend en faisant un intérêt sur les sommes qu’il lui prête pour pouvoir acheter son augmentation. Le jour où cela entrera dans la tête des salariés nous auront seulement fait. et vous comme le NPA, LO, MPPT, et autres Socialistes (je parle pas des Sociaux democrates), par votre immobilisme vous devenez des refouloirs. Vous êtes comme Mélenchon vous avez le même produit à vendre et vous faites la compétition à qui sera le plus mauvais pour me vendre et vous prétendez vouloir sortir les hébreux de leur maître égyptien. En l’état des savoirs disponibles si vous y parveniez ce serait par défaut et ils vous vireraient pour mettre un Roi. Cela mérite d’être médité. Cordialement camarade https://ddacoudrev2.blogspot.com/2019/07/melenchon-prend-garde-au-peuple.html?m=1

      ,


      • Traroth Traroth 8 juillet 13:12

        Etant donné que le PRCF appelle à l’« abstention citoyenne », j’aimerais qu’ils expliquent quels moyens d’action ils comptent employer pour faire passer leurs idées. Sans ça, ce sont juste des paroles en l’air.


        • Traroth Traroth 9 juillet 11:09

          Pas de réponse. C’est dommage, le sujet n’est pas secondaire...


        • taktak 10 juillet 16:38

          @Traroth
          Le PRCF n’appelle pas à « l’abstention citoyenne ». Il appelle à l’abstention citoyenne uniquement aux élections européennes, qui ne sont pas des élections démocratique mais une farce (anti) démocratique pour faire croire que l’UE l’est.

          Sinon, le PRCF participe à la fois aux luttes sociales (syndicale, gilets jaunes etc...) ainsi qu’à toutes les campagnes électorales.


        • baldis30 8 juillet 13:19

          La gauche  ? tous ceux qui en appelle à elle on tout fait pour la tuer à travers le misérabilisme écologique ...

           pas plus de national-socialisme que d’internationalisme écologique !


          • San Jose 8 juillet 13:21

            Citation  :  gauche, antifasciste, patriote, populaire et écologiste !

            .

            Fort bouillonnement intellectuel dans les EHPAD. 

            C’est toujours réconfortant de voir que certains auteurs veulent le bien et rien que le bien. 

            Bravo, PRCF, vouloir le bien est mieux que vouloir le mal. Continuez. 

            Ajoutez tout de même un peu de féminisme 


            • victormoyal victormoyal 8 juillet 14:33
              Pour une gauche fasciste..aux ordres de Poutine...MDR

              • Julot_Fr 8 juillet 15:05

                Cet article n’a aucun sens. Un aglutinement de mots sans connexions.. ca pue l’intelectuel bobo. Soit on vote pour le peuple, soit on vote pour les riches.. le peuple de gauche (PCF) et de droite (nationalistes en tout genre y compris RN) doit s’unir comme ca a ete fait en Italie pour gagner, Philippot et EnR sont exactement sur cette ligne. Sinon, le mouvement ecologique est clairement un outil des oligarques a ce stade.. appeler aux emotions des bobo biens pensants pour leur faire promouvoir une nouvelle taxe contre laquelle le peuple (GJ) s’est justement insurge


                • baldis30 8 juillet 15:20

                  « @Julot_Fr
                  bonjour,
                   »appeler aux émotions des bobo biens pensants "
                   pire sur le plan émotionnel ... l’instrumentalisation de V. Lambert


                • Attila Attila 8 juillet 15:14

                  Antifa et écologiste, c’est pour les bobos et c’est contradictoire avec populaire et patriotique.

                  Les contorsions idéologiques du PCRF lui font perdre toute crédibilité aux yeux des classe populaires.

                  .


                  • pipiou 8 juillet 15:46

                    C’est le marronnier d’été du PRCF sauf qu’il ont rajouté « écologie » pour faire du greenwashing.

                    D’où est-ce que le PC et CNR se sont un jour intéressés à l’écologie ??


                    • taktak 10 juillet 16:40

                      @pipiou

                      Il se trouve que dès Marx, les communistes ont dénoncé que « le capitalisme épuise l’homme et la nature ». La seule écologie cohérente est d’ailleurs le communisme.

                      Il se trouve également que le seul pays ayant atteint le stade du développement durable, d’après l’ONU, c’est Cuba socialiste. Et oui.


                    • Attila Attila 10 juillet 23:42

                      @taktak

                      J’aime « bien » la priorité de la gauche actuelle : l’écologie.

                      Le mouvement des Gilets Jaunes nous a prouvé que l’écologie servait à matraquer fiscalement les classes populaires avec les conséquences de la taxe carbone.

                      Un vrai défenseur de la justice sociale s’interrogerait sur la « nature » du mouvement écologiste : une religion dont les dogmes proviennent de l’extrême droite, un mouvement élitiste qui attaque les classes populaires.

                      L’immigration et l’environnement sont des question comme les autres pour une société. Mais à partir du moment où l’immigration et l’environnement deviennent une priorité et le moteur d’une politique, cela devient malsain et dangereux pour la démocratie.

                      Taktak fait la promotion d’une idéologie bourgeoise contre l’intérêt des classes populaires.

                      .


                    • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 8 juillet 16:58

                      Les cocos écolos maintenant ? Mais toujours avec le label « antifa », ça commence à dater ! Minorité en extinction comme leur feuille de chou en faillite.


                      • Lympios8 Lympios8 8 juillet 17:51
                        Pour une gauche antifasciste, patriotique, populaire et écologiste !

                        ....
                        On voit tout de suite que le Socialisme Démocratique ne compte pas parmi vos priorités programmatiques


                        • Coriosolite 8 juillet 18:47

                          Bonsoir,

                          La gauche ou plutôt ce qu’il en reste semble bien incapable de produire de nouvelles idées adaptées à notre temps.

                          Soit elle se rallie avec quelques objections de détail à la société libérale-libertaire et abandonne ainsi toute velléité de changer le cours des choses.

                          Soit elle ne s’affirme plus qu’à travers une nostalgie inopérante et impuissante du temps de sa grandeur. Et bafouille un marxisme-léninisme mécanique auquel plus personne ne prête attention tant il a déçu et écoeuré ceux qu’il devait affranchir.

                          Ou bien elle psalmodie une sorte de nouvelle religiosité de la « République » et de la « Constitution » et ainsi sanctifie aveuglément une sorte de vénération du droit et des institutions pourtant taillés sur mesure par et pour les dominants.

                          Il n’y a rien à attendre de cette gauche. Si de nouvelles idées doivent surgir et prendre corps, elles naîtront de la créativité d’un mouvement populaire.

                          Et en aucun cas de ces appareils plus que moribonds qui se croient encore vivants.


                          • izarn izarn 8 juillet 20:42

                            Humm..Soyez plus inventif...

                            Phillipot est patriote.

                            Le PPE, la droite libérale, c’est un « parti populaire »

                            Les écologistes sont pour le « capitalisme vert » et pour la taxe carbone, refusée à juste titre par les GJ...

                            Antifasciste ? Et vous croyez que Marion Maréchal est fasciste ? Ca va la tête ?

                            Conservatrice oui...Pas pire que Pasqua ou Michel Debré.

                            Pourquoi vous ne dites pas que vous etes marxiste ?

                            Ca vous fout la trouille ?

                            C’est devenu une hérésie punie d’interdiction médiatique ?

                            Vos élécteurs subitement horrifiés vont déguerpir ?

                            Pourtant le mot communiste est dans PCRF...

                            Avez vous encore le couteau entre les dents ?

                             smiley

                            A mon avis c’est plutôt la macronie qui l’a !

                             smiley

                            Vous devriez relire « L’impérialisme, stade ultime du capitalisme »

                            Ha oui, Lénine : Il ne faut plus en parler !

                            Tous les connards iront vous taxer de ringards passéistes, qui n’ont rien compris avec leurs thèses stupides ultra libérale de mon cul. Totalement fausses, c’est Marx qui a eu enfin raison...Et les cocos rampent...

                            Mais faire chier les connards, est un sport que j’adore....

                            Vous devriez essayer...


                            • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 8 juillet 21:53

                              La gauche continue à creuser sa propre tombe et les derniers oracles se chargent eux-mêmes d’en édifié le cercueil.

                              Tragique fin d’un rêve entretenu par des adeptes fort en gueule et jouisseur de principes mais avec si peu de jugeote et de lucidité...


                              • Esprit Critique 8 juillet 23:00

                                « Pour une gauche antifasciste, patriotique, populaire et écologiste ! »

                                C’est un peu court. Que faite cous de L’islamophobie, l’Homophobie, j’en passe et des pires !


                                • chantecler chantecler 9 juillet 06:53

                                  @Esprit Critique
                                  Tout ça ce sont des mots :
                                  Ils restent à définir :
                                  Le peuple, les riches ... Quel peuple , quels riches ?
                                  Les « phobies » : phobies ou haines ?
                                  Tous dans le même sac ?
                                  Alors paroles de madones, paroles de prophète , paroles de néolibéraux !
                                  Je fais gaffe tant il est facile de tromper les gens .
                                  Pas envie de tomber dans un vrai totalitarisme , une véritable dictature avec sa vraie police politique , la terreur , la guerre au bout , etc etc ...
                                  Adolf est mort en 45 , Joseph en 54 ...
                                  Et rien que pour ces deux là ça en fait des morts et des dégâts .
                                  Des morts qui pour beaucoup, la plupart ont refusé de se laisser fanatiser .
                                  Mais pour beaucoup se sont laissé embarquer .
                                  La « nature humaine » n’est pas un vain mot .
                                  Les hommes ne sont pas spontanément bons .
                                  Ils agissent selon leurs personnalités , leurs craintes et avec la peur , leurs peurs , ils sont capables du pire ou du meilleur .
                                  Mais pour les chefs , c’est plutôt le pire qui est à redouter pour les sociétés .
                                  Alors le mieux est de douter et de ne pas se bercer d’illusions .


                                • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 9 juillet 07:11

                                  Sérieusement, on en a marre des cocos. Cette idéologie ne correspond plus du tout à l’ère du temps. Vous voulez ressembler au royalistes actuels dans quelques années ? Continuez sur votre lancée alors.


                                  • Traroth Traroth 9 juillet 11:12

                                    @dr.jambon-beurre
                                    Tant qu’il y aura des pauvres...


                                  • Hokken Hokken 9 juillet 10:37

                                    Sans une revolution profonde et durable de la conscience humaine aucune chance de changer le monde exterieur. Le reste n’est qu’une depense d’energie inutile.


                                    • Traroth Traroth 9 juillet 11:13

                                      @Hokken
                                      Cette révolution profonde et durable de la conscience humaine ne va pas surgir spontanément. Exposer ses idées et en discuter, c’est donc très exactement ce qu’il faut faire.


                                    • Old Dan Old Dan 11 juillet 04:49

                                      @Hokken
                                      Quoiqu’il en soit, ce qui se prépare va nous contraindre à la coopération globale ou à la disparition individuelle...


                                    • JMBerniolles 9 juillet 11:10

                                      Vous devriez en premier lieu vous occuper de respecter votre propre étiquette et de revenir à vos racines.

                                      Non pas d’une manière dogmatique comme vous le faites, mais dans le cadre d’une dynamique de réflexions et d’analyses destinée à actualiser la théorie marxiste, qui n’a jamais eu vocation à être figée, ainsi que les réalités du système.

                                      Une de ces réalités est que notre régime, une Dictature à façade républicaine, n’est pas exactement un régime fasciste, même s’ il commence à en épouser les méthodes répressives. Ainsi ce système se sert de minorités, comme le mouvement LGBT par exemple, comme arme de destruction de notre société et d’ONG qui sont pour la plupart du temps contrôlées par des intérêts privés ou des fonds secrets d’état, comme pour les USA avec le nation endowment for démocrate !....

                                      Un des objectifs de la mouvance supra nationale qui gouverne l’ouest est la destruction des états, la mise au pas des peuples et la liquidation, y compris physique, de la classe ouvrière, des pauvres et des déshérités. C’est aussi leur manière de faire face à l’explosion démocraphique mondiale.

                                      Les mouvements de populations qu’ils initient par leurs actions guerrières de déstabilisation et qu’ils organisent (comment ne pas comprendre cela quand on voit les moyens dont disposent des passeurs) contribuent à cette destruction.

                                      Enfin ne pas comprendre que l’écologie politique au même titre que l’ « humanitaire » et la R2P sont des façades de ce système est une grave lacune d’analyse.


                                      • UnLorrain 9 juillet 11:53

                                        @JMBerniolles

                                        ++++

                                        Le « dictâme » ( ce mot se trouve chez Bloy ) de nos dictateurs,ils dirigent,morigenent,châtient,pour paraphraser un autre grand personnage du IXXEME.


                                      • baldis30 9 juillet 19:19

                                        ICI GIT L’ECOLOGIE ... GIT... GIT ...  smiley

                                        Bonsoir à tous ( enfin presque tous parce que certains n’apprécieront pas..)

                                        L’information est du jour, recopié de Midi-Libre (page GO1TE-1)

                                        « huit gestionnaires d’actifs parmi lesquels Amundi, Goldman Sachs, BNP se réunissent mercredi autour de Macron pour crée une coalition »One planet« en faveur du climat   »

                                        délicieux ... smiley 

                                        A la soupe ....à la soupe .... soupe à la truffe ou au caviar ...  smiley

                                        les deux bien sûr

                                         Une gauche écologiste avec Goldman Sachs, avec BNP ....

                                        Manquent Hulot , DSK commissaire des fesses-invitées éventuellement supplée par Placé, Cohn-Bendit, ...

                                         Vous pouvez compléter la liste selon votre goût  smiley  smiley


                                        • baldis30 10 juillet 10:54

                                          @baldis30
                                          ICI GIT L’ECOLOGIE ... GIT... GIT ... 

                                           suite des invitées probablement sans fin mais avec un appétit féroce ....
                                           dans la liste il est nécessaire d’ajouter l’information suivante paru ce matin ...
                                          https://www.mediapart.fr/journal/france/100719/la-vie-de-chateau-sur-fonds-publics-des-epoux-de-rugy
                                          Au sujet de la particule présente dans la ligne précédente, vient une question : 
                                          cette particule est-elle de spin 1/3, autrement dit, 1/3 de terroir, 1/3 de Conseil d’Etat, 1/3 d’héritage, 1/3 de culot ????? d’accord cela fait quatre tiers  ! mais Marcel Pagnol donna jadis la réponse  : cela dépend de la grandeur des tiers ....

                                          Alors soupe à la truffe ou soupe au caviar .... ( moitié / moitié  ? )
                                          En réponse il me semble entendre une voix d’outre-tombe, entre deux églises !

                                          Allons plus loin et imaginons les lieux où vont pouvoir s’installer les organismes liés à l’association « One Planet » :

                                          1. Pour l’organisation des festivités , il serait naturel que l’on mobilisât le 122 de la rue de Provence, plus connu sous le nom de One-Two-Two, expression qui montre une (re)connaissance certaine des langues étrangères (hum rapprochement bizarre ).
                                          2. Les bureaux seront installés dans les locaux utilisés par l’Hôtel Meurice
                                          3. Les services de renseignements écologiques logeront rue Lauriston



                                        • BA 10 juillet 08:20

                                          A partir de 1974, le parti centriste était dirigé par trois personnalités politiques : Raymond Barre, Valéry Giscard d’Estaing, Simone Veil. Tous les médias nous répétaient que ces trois personnalités étaient sérieuses, rigoureuses, honnêtes.


                                          Problème : dans le monde réel, c’était exactement le contraire ! A l’intérieur du parti centriste, les valises pleines de billets de banque circulaient, la corruption régnait à tous les étages, ça puait le fric, ça puait l’argent sale, ça puait les magouilles immobilières.


                                          Mercredi 10 juillet, Le Canard Enchaîné donne des informations sur Raymond Barre.


                                          Raymond Barre : les secrets de sa fortune miraculeuse.


                                          Mercredi 3 juillet, le Canard enchaîné, révélait que l’ancien Premier ministre Raymond Barre, aurait caché 11 millions de francs suisses, soit 6,8 millions d’euros, au fisc français. Dans son édition de ce mercredi 10 juillet, le célèbre hebdomadaire apporte de nouveaux éléments qui expliquent une telle « fortune miraculeuse » de Raymond Barre.


                                          Le Canard enchaîné explique qu’en mai 1981, au moment de quitter Matignon, Raymond Barre aurait envoyé des collaborateurs retirer, en liquide, 10,5 millions de francs des fonds secrets. Fonds supprimés depuis 2001, par une réforme du gouvernement Jospin.


                                          Le journal satirique mentionne également un arrangement immobilier en 1978 entre le couple Eve et Raymond Barre et le maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat, également agent immobilier et grand architecte. Ce dernier aurait dégotté aux Barre un terrain de 3.000 m² à un prix très avantageux. Le Premier ministre aurait utilisé un prête nom pour y faire construire une villa, estimée neuf ans plus tard à 4 millions d’euros.

                                          https://www.rtl.fr/actu/politique/raymond-barre-les-secrets-de-sa-fortune-miraculeuse-7798011112

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès