• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi je vais voter « Carton Rouge »... Mais peut-être pas

Pourquoi je vais voter « Carton Rouge »... Mais peut-être pas

Il y a 22 régions. Il y en aura 13 l'année prochaine et les français doivent donc élire 13 assemblées. Le premier tour a servi à éliminer les groupes les moins médiatiques. Nous devrons revoter Dimanche et choisir, à quelques exceptions près, entre trois candidats (considérant ainsi seulement les candidats visant une présidence ou le parti vu comme un ensemble ce qui constitue des repères faciles.)

La régionalisation, pour ceux qui aiment la France, n'était pas une bonne idée. Le grand De Gaulle semblait y tenir pourtant. C'était en 1969, les Français, qui n'en voulaient pas, avaient voté « NON » aux régions et le grand De Gaulle s'en est allé. Mon sentiment est qu'il n'était point mécontent du choix des français et point mécontent non plus de prendre sa retraite.
L'affaire est bien sûr revenue progressivement : En 1972 création des régions, en 1982 loi de décentralisation, puis en 1986 première élection des conseillers.
Le fondement des régions, ne nous y trompons pas, correspond à une déconstruction : celle de la France structurée en départements. Cette nation, notre nation, n'a pas besoin des régions sauf à vouloir l'affaiblir et c'est l'expression populaire de 1969 qui a été ainsi bafouée. Si pour le moment leur autonomie est réduite à quelques délégations exécutives (les transports par exemple) le propre de la région est au moins de présenter une identité culturelle.
   Saint Louis, qui avait une autre façon de voir et à son époque l'obligation de partager le pouvoir avec des seigneurs, n'a pas inventé les prévôtés pour rien. Le prévôt représentait la volonté du roi à partir de chef-lieux. Ces villes centres de la prévôté étaient aussi généralement le siège du diocèse. Saint Louis copiait ainsi sur une autre autorité partielle, celle de l'église. Cette forme administrative a été reprise à la révolution avec la création des départements. Les points extrêmes des dits départements devaient être à moins d'une seule journée de cheval. Ce faisant le nouveau morcellement est aussi celui des diocèses. Cette fois n'y a pas eu copie mais obligation faite à l'église de faire coller son administration à celle de la nation ce qui fût simple puisqu'il lui a suffit de supprimer quelques évêchés. Bien que les nouvelles régions soient composées de réunions exactes de départements, il y a maintenant des voix pour les déclarer inutiles. « Inutiles » comme devrait l'être notre douce France, je suppose ?

Les régions ont des spécificités. Le premier tour des Régionales les a fait éclater. Passons sur la Corse, seule région un peu singulière... Il aurait dû, en cas de respect du résultat des urnes, y avoir pour le second tour 3 candidats partout, soit en considérant les étiquettes : le partit socialiste (PS), les Républicains (LR) et le Front National (FN). Passons les détails, ce constat relativement uniforme nous montre au moins que la France existe encore et que le peuple français existe encore aussi. Que celui-ci existe avec ses originalités et avec ses querelles à l'intérieur même des régions françaises, ce qui est plutôt réjouissant.
Un problème est quand même survenu. Il y a deux régions où le PS a déclaré forfait et donc deux régions où le choix sera réduit à deux candidatures et les électeurs à plus de contrariété. Le but est bien évidemment de verrouiller un pouvoir quitte à quelques sacrifices là où il vacille, la manœuvre nous révélant, en passant, que les alternances passées, de droite à gauche ou de gauche à droite, sont bien un leurre.

Si j'étais du Nord ou de l'Est du Midi,
c'est à dire d'une de ces deux régions maudites (les nouvelles régions n'ont pas de nom) dans laquelle le PS a jeté l'éponge, autant dire tout de suite que je ne pourrais voter que pour une de ces dames Le Pen et ce d'abord parce qu'il s'agit d'une nouvelle alternance et que la manœuvre du pouvoir m'énerve... Mais pas seulement !
En effet « l'extrême droite » n'est pas où la pensée unique de nos médias la pose mais bien en ce « front Républicain » qui n'a de républicain que l'étiquette sauf à réduire la République à sa représentation actuelle. J'insiste : LE FRONT RÉPUBLICAIN est bien LA SEULE et UNIQUE EXTRÊME DROITE ! Peu importe que nous n'ayons pas vu venir cette vague brune déguisée en « élite » bienveillante. Il s'agit bien de nouveaux aristocrates en quelque sorte. Quoique en fait ces gens soient des pantins serviteurs de la haute finance internationale et donc plutôt une représentation ploutocratique : Où et comment imaginer un pouvoir plus « à droite » que celui là ? Ce front là est plus européen que français pour ne pas dire mondialiste.... Mais où est la République là dedans ? Ce front dit Républicain est belliqueux, autoritaire et menteur. Il prétend protéger les petites gens tout lançant et entretenant les guerres destructives au moyen-orient qui nous reviennent dans la gueule. Au lieu d'arrêter ça le gouvernement Valls décrète l'état d'exception, une situation dictatoriale que va subir le petit peuple et ce, pas seulement pour trois mois... Il est vrai que « c'est pour notre bien » ! Monsieur Hollande, le dernier pantin en chef et en titre, organise une grande messe entre chefs d'états pour « sauver la planète » mais son gouvernement ne fait ici rien d'autre que toujours plus d'autoroutes, d'aéroports, tunnels, lignes à grande vitesse et autres cadeaux aux Bouygues, Rothschild et Cie. Pourquoi les autres pays feraient-ils l'effort que la France ne veut pas faire ? Il veut de la croissance pour assouvir la soif d'usure des copains banquiers quitte à la faire venir de loin, prêt à signer en douce encore un traité transatlantique scélérat, et peu importe que les Français n'aient plus de travail puisque, officiellement, le chômage reste sa priorité... (Tu parles !)
Oui, mais le FN est encore pire, disent certains. Franchement je ne vois pas comment ce serait possible  ! Ce front là est nationaliste, admettons, et effectivement c'est sa caractéristique. Mais s'il est pour la nation il est aussi pour son peuple et c'est plutôt rassurant... Non ? Parce qu'il est « populiste » alors ? Le peuple peut être bête effectivement mais est-ce vraiment stupide de douter de ceux qui s'auto-proclament "élites" de la nation ? Douter de ses "élites" c'est peut-être ouvrir les yeux au contraire ! Ah, non disent d'autres : ce populisme nationaliste n'est pas bien vis à vis des étrangers à la nation et surtout des étrangers pauvres. Pas faux, sauf que le FN a intégré aussi le fait des étrangers ou pas vraiment étrangers riches bien plus nuisibles. Remarquons aussi que les immigrés pauvres ne sont pas particulièrement mieux traités par le pouvoir actuel. Je voudrais bien là suggérer à ces dames et messieurs du FN (et pas seulement à eux) que régulariser nombre de ces étrangers, privés bêtement de papiers, leur assurerait des travaux moins « noirs » et donc leur permettraient de contribuer aux actions sociales... Mais bon, effectivement, là je crains que ma proposition ne soit concevable pour aucun de nos deux « Fronts »  : C'est pareil avec les eurolâtres du « front Républicain », valant bien ainsi le petit nationalisme mal compris du FN. Le slogan FN « la France aux Français  » n'est pas totalement illégitime après tout. Il ne l'est presque plus quand le FN en reconnaît la réciprocité aux étranger chez eux et souhaite à l'Afrique par exemple plus de prospérité. Les intentions du Front National ne vont pas jusqu'à imposer criminellement la « démocratie » par les armes comme l'on fait les « Républicains » par exemple en Libye. (Ce pays, avec son système tribal un poil archaïque était en réalité plus démocratique que le notre ; Si vous en doutez voyez ici ce qu'est une démocratie.)
Le FN proche des patrons ? Oui, ça transparaît en effet.... Mais à quels patrons s'adressent-ils ? Les cultivateurs, Les commerçants, Les artisans sont effectivement des patrons mais bon, mon tonton boulanger ou le tonton fabricant de bouchons moi je les aime bien. Rien à voir avec la haute finance « Républicaine ». Quelque part il y a le petit peuple et la haute finance, ailleurs les petits patrons qui font vivre nos villes et nos villages... Sauf qu'eux aussi sont le peuple, tout comme leurs ouvriers, commis ou domestiques. Eh bien oui, admettons qu'il n'y ait pas que deux classes, l'ennemie de toutes les autres de toute façon c'est la finance ! En politique l'ennemi de tous le monde ce sont donc « Les Républicains » voire le « Front Républicain » même si ceux-ci savent bien déguiser leurs vessies en lanternes, CQFD ! Ce « Front républicain », symbole même d'un pouvoir totalitaire, mérite sanction, et ce au moins là où il voudrait fermer la porte !

Et ailleurs ?
Le microcosme politique n'étant pas homogène il existe peut-être quelques personnages d'exceptions même au sein de la pourriture instituée.  Monsieur Mélenchon par exemple, ce naïf si longtemps actif au PS et à qui Marine Le Pen donne encore des boutons, en fût une. Il a enfin compris des trucs sans être encore complètement tiré d'affaire. J'aime bien aussi Monsieur Dupont-Aignan, ancien « Républicain » et bon maire de sa ville. Dernièrement Il y a Jean-Marc qui m'a demandé ce qu'il fallait penser de ce Monsieur, j'en ai donc dit du bien. Pourtant si c'était à refaire j'hésiterais car il débloque ces derniers temps.
Ceci pour dire que normalement il aurait dû y avoir à ce second tour trois "duels" par démissions et puis non, il fut une région dans laquelle certaines personnes du PS ont au moins le respect de leurs électeurs, aussi couillons soient-ils. C'est dans l'Est (de Paris) que se trouvent ces désobéissants. Après tout il ne s'agit que d'élections régionales. Ce sympathique groupe PS-Vraie gauche-Verts certainement très capables de bien gérer la dite région mériterait mon vote. (Mais ce n'est pas là que je vote.)

Reste mon coin,
J'habite donc une région comme la plupart des autres, c'est à dire avec trois candidats et peu de suspense. Le sortant PS « Aquitaine » est à peu près sûr d'être réélu. Celui-ci ne promet pas des économies. Conformément à la tendance « Républicaine » il veut même une LGV tout en voulant pas vraiment la payer, histoire d'assurer grâce à la dame verte qui vient de rejoindre sa dernière liste. La copine à Juppé, de son coté, n'aime pas les petits trains qui montent dans la montagne et comme elle veut faire des économies... (Moi j'aime bien les petits trains.) Il y a enfin ici un candidat FN canal historique, c'est à dire un copain à Jean-Marie. Il a été agent immobilier et patron... Pas très engageant tout ça ! Et puis tiens, à propos du FN j'oubliais le détail qui tue : Ces gens croient pouvoir contrer ou réformer l'union Européenne et même rediscuter les traités. Ils vont évidemment là tout droit à un plantage à la grecque !
Il y a Virginie qui m'a téléphoné : Il faut que je vote pour elle ! J'aurais bien aimé lui répondre mais elle a raccroché : En fait c'était une bande magnétique.
TOUS ces candidats sont biens avec les chasseurs, surtout Virginie qui a le logo de ces fous du CPNT sur ses affiches : Cette dame est vraiment infréquentable mais il n'y a pas qu'elle.
Je voterai donc « carton rouge ».


Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 11 décembre 2015 10:07

    L’urne devrait être un endroit sacré et non un endroit pour de sacrés-cons... !


    • soi même 11 décembre 2015 11:16

      Ces élections on vraiment la couleur d’une mise en Urne mortuaire, le spectacle n’est vraiment pas réjouissant où a peut près 6 millions de votants réduit en cendre la légitimités usurpée de deux partis malades.

      Les grands médiats sont vraiment pas curieux pourquoi, il y a tellement d’absent aux élections, au moment de l’affaire Madoff, un espère disait, quand il y a marée base l’on voit qui se beigne à poil.

      Et pour se coup , il y a du monde.


      • Croa Croa 11 décembre 2015 15:09

        À soi même
        Drôle de style, T’es vraiment dur à suivre !
        *
        Si j’ai bien comprit le fort taux d’abstention aide l’expertise.
        À mon avis non : Impossible de savoir pourquoi les gens ne votent plus ! Ce qui reste visible l’est de ceux qui votent encore et en effet il y a peut-être un effet amplificateur.
        Les médias ne semblent pas curieux en effet mais leur rôle n’est peut-être pas de révéler ce qu’ils nous ont toujours caché !
        MERCI smiley


      • Croa Croa 11 décembre 2015 15:12

        À soi même (suite)
        *
        Tu es handicapé et tu utilises un synthétiseur numérique ? (Excuses-moi ! )


      • Ouallonsnous ? 11 décembre 2015 23:24

        @Croa

        Au dela des régionales qui sont un vote pour faire entériner aux français le redécoupage en 13 régions made in UE de nos 21 régions , découpage qui aurait du donner lieu à la consultation du pays par réferendum, il y a bien sûr l’abstention de tous ceux qui ne veulent pas marcher dans la nouvelle entourloupe d’« Hollandréou le fourbe et l’insane », cornaqué par l’UE/OTAN  !

        Tu vois que l’on sait trés bien pourquoi les gens votent de moins en moins !


      • MagicBuster 11 décembre 2015 13:20

        Les régions sont contraires à l’article 1 de la constitution.

        — Article premier de la Constitution

         « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

         La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales. »

        L’ISLAM est également contraire aux valeurs de l’article 1 de la constitution.


        • Croa Croa 11 décembre 2015 15:20

          À MagicBuster,
          Bonne remarque. Mais comment « L’ISLAM est également contraire aux valeurs de l’article 1 » ? (T’en a pas assez dit là.)
          Merci !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès