• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi le consumérisme ne profite pas à l’économie

Pourquoi le consumérisme ne profite pas à l’économie

Ne pas s’étonner donc que des ménages viennent en masse avec leurs voitures faire leurs courses dans les magasins du hard discount genre Lidl et régler sommes de 5 à 10 € d’euros avec leur iPhone X sur des terminaux de payement mobiles sans contact.

L’acquisition du logement et de la voiture low cost ainsi que les nouveaux gadgets de la communication sans oublier la mode du manger dehors et de voyager discount ont certes amélioré la vie quotidienne de beaucoup de personnes. Mais sans que ces dernières ne s’en satisfassent ! Paradoxe ? Pas vraiment. Plutôt une conséquence logique. En fait depuis 18 ans, au renchérissement du coût de la vie, ressenti par des millions d’Européens (effet induit après le passage à la monnaie unique en zone Euro) s’est ajouté un autre ressenti : celui de l’explosion des modes de consommation, accompagnée d’un changement inédit du rapport du consommateur à l’argent ; dans ce sens que la monnaie unique en détruisant la perception culturelle et affective qu’en avait le chaland moyen jusqu’à la fin des années 1990, a transformée l’acte de consommer en une sorte de geste mécanique, immatériel dont le consommateur ne mesure plus ni le sens ni les conséquences. « L'évolution des prix des dépenses quotidiennes incontournables et la pression exercée par de nouveaux besoins altèrent l'appréciation de l'inflation. » relève Marc Chevallier dans un excellent article intitulé « Pourquoi les Français trouvent la vie chère » parue le (01/10/2006) dans le N°251 d’ Alternatives économiques. Ainsi untel décide de se ruiner ou de se priver de certaines choses essentielles à la vie de base pour acheter le dernier iPhone ou la voiture low cost de l’année, et ce juste pour être In et ne pas passer pour le ringard du quartier ou du palier. Comme la tendance actuelle dicte aux consuméristes branchés qui veulent rester à la page de changer continuellement leurs smartphones pour d’autres plus performants, plus design et donc plus onéreux, l’on imagine aisément les dégâts que peut avoir cette « fièvre acheteuse » sur le petit compte bancaire d’un salarié français - déjà ponctionné par le payement des traites d’un bien immobilier low cost - dont le revenu annuel se situe aux alentours de la moyenne nationale, soit 20 000 €.

CONSUMERISME

C’est la course au suicide, les yeux bandés. Surtout qu’un smartphone est conçu plus pour prendre des selfies dans des endroits les plus décalés que pour passer des coups de fil. Et qui dit photos dit voyage. Un loisir démocratisé à outrance par l’avion low cost et le diktat des grands tours opérateurs sur les hôteliers des destinations étrangères qui vivent du tourisme, si bien qu’une semaine en pension complète dans un 4 étoiles à Marrakech, avion compris, coûte deux fois moins cher que trois nuits à Marseille au départ de Paris en TGV. Là aussi qui dit cherté du TGV - dont les raisons liées aux choix stratégiques de la SNCF et l’Etat propriétaire ne sont pas notre propos ici – dit tendance à utiliser la voiture pour le tourisme intérieure par une large frange de la société de consommation. La voiture économique à moins de 6000, bien sûr. Elle est économique. Seulement, il n’en est pas de même pour ses pièces de rechange qui s’usent vite, ni de l’essence encore moins des frais de gardiennage et de parking sans perdre de vue l’assurance. De même, qui dit farniente, oisiveté, smartomanie, selfophilie, télélâtrie dit manque cruel de temps, notamment pour cuisiner. Donc allô pizza ou manger extramuros s’imposent de plus en plus, et explosent encore plus la dépense en accentuant le sentiment que la vie est devenue plus chère qu’il y une quinzaine d’années. Or ce n’est pas tout à fait juste. On a l’impression que la vie est devenue trop chère parce qu'on vit au-dessus de ses moyens plus pour rester à la page que pour survivre… Pire : ce ressenti que l’on peut transposer à d’autres pays hors Europe comme les pays dépendant de l’Euro, notamment maghrébins, induit une revalorisation quasi continuelle et mécanique du Smic ce qui relance l’inflation, d’où l’augmentation des prix de certains produits de base dits « psychologiques », tels que l’électricité et le gaz. Ainsi de suite. Ne pas s’étonner donc que des ménages viennent en masse avec leurs voitures faire leurs courses dans les magasins du hard discount genre Lidl et régler des sommes de 5 à 10 € d’euros avec leur iPhone X sur des terminaux de payement mobiles sans contact. Moralité : le consumérisme ne profite pas vraiment à l’économie.

http://chankou.over-blog.com/2018/03/pourquoi-le-consumerisme-ne-profite-pas-a-l-economie.html


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 9 mars 2018 11:15

    Il y a plusieurs choses dans votre article.

    - Le marketing donne aux gens des images et des atmosphères factices qui deviennent la norme
    - Le consumérisme propose aux gens un moyen d’atteindre cette norme à tous prix
    - La facilité de paiement donne aux gens les moyens de prendre les mauvaises décisions
    - Le discount donne les moyens de continuer à survivre
    - Le haut de gamme à moins de mille euros donne à presque tous l’opportunité l’impression de faire partie d’un cercle privilégié
    - Les réseaux sociaux amplifient et confortent le marketing dans la vérité qu’il établit

    ...et Agoravox donne aux gens les moyens de râler. Quel monde merveilleux !


    • zygzornifle zygzornifle 9 mars 2018 12:31

      L’effet Macron :


      Retraite augmentation de la GSG : 50€ x12 = 600€ de moins , je suis au niveau du seuil de pauvreté a meme pas 10 d’€.

      Diminution de la charge salariale de ma femme : 9€ x 12 = 108€ 

      Diminution hypothétique de la taxe d’habitation ??
      Par contre Estrosi augmente la taxe foncière dans la métropole Niçoise de 13 a 17% selon les communes ....


      • Le421 Le421 10 mars 2018 15:17

        @zygzornifle
        J’ai constaté...
        Finalement, avec 1.000€ par mois on finirait par être considéré riche !!

        Ce serais malin de ne pas prendre en compte la CSG pour calculer le RFR imposable.
        Je ne devrais peut-être pas le dire trop fort !!  smiley


      • Ruut Ruut 9 mars 2018 13:10

        Sans internet pas de TGV :)
        Pas possible dans certaines villes de payer son parking sans smartphone avec data etc...
        Certains gadget, deviennent Obligatoire, c’est aussi un problème.
        C’est le même problème dans certaines villes ou l’utilisation des transports en commun non gratuits devient obligatoire.

        Comme l’obligation de changer de voiture (trop vieille, trop polluante) pour pouvoir aller bosser a Paris. (le salaire lui, n’inclus pas la nouvelle voiture et le travail ne permet pas toujours l’utilisation des transports en communs)
        Vas travailler en 3/8 7J/7 en transports en commun depuis la périphérie des grandes villes. -> Impossible (je ne parle pas des garderies etc pour ces conditions de travail.aussi innexistantes)


        • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 9 mars 2018 15:55

          @Ruut
          Absolument vrai. L’engrenage...


        • Le421 Le421 10 mars 2018 15:18

          @Ruut
          Maintenant, aller bosser à Paris, ça se paye, non ??


        • Ruut Ruut 10 mars 2018 22:09

          @Le421
          Aller bosser tout cour ça se paye vue le flicage routier abusif, sans parler du business juteux du parking.
          Tout est fait pour tondre le travailleur et luis voler les miettes qu’il gagne.


        • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 11 mars 2018 02:00

          @Ruut
          Plus le peuple consomme plus le producteurs de biens de consommation produit plus et vite et pour produire encore plus et pas cher pour vendre plus encore, il robotise plus la chaîne de production et cette cadence galérienne bientôt les robots se syndiqueront et crieront au burnout et aux 35 heures 


        •  Christian Ratatouille 9 mars 2018 13:14

           Les ultra riches s’emmerdent,et ne savent plus quoi faire de leur fric.
          pas de souci il suffit de crée un nouveau marché . 

          Selon les premières informations, les touristes de l’Espace devront débourser au moins 40 millions de dollars pour une semaine à l’hôtel. Et pour 20 millions de plus, il pourrait être possible de faire une sortie avec un astronaute.

          Le projet a été développé par RKK Energia. Cela pourrait aboutir à la construction du second module, lequel coûterait jusqu’à 446 millions de dollars. Les travaux sur le premier module ont déjà démarré. Celui-ci comportera un laboratoire et une station d’alimentation. Le gouvernement russe paiera uniquement le premier module.

          Selon les premières informations, cet hôtel spatial abriterait quatre “chambres” de deux mètres cube chacune avec des fenêtres de 9 pouces (23 cm). Il y aura aussi un lounge, avec une fenêtre de 40 centimètres. Le module aura aussi tout le nécessaire médical et pour l’hygiène de ses passagers.

          C’est beau,c’est renversant,c’est chic,une rolex c’est vraiment de la merde à coté,

          .

          La nouvelle voiture la plus chère est britannique. Il s’agit de la Rolls Sweptail. Son propriétaire aurait déboursé quelques 10 millions de livres pour l’acquérir, soit l’équivalent de 11,4 millions d’euros.

          .

          c’est encore de la merde à coté d’un séjour à l’hotel.


          • nono le simplet nono le simplet 9 mars 2018 13:42

            @Ratatouille
            Il y aura aussi un lounge, avec une fenêtre de 40 centimètres

            j’espère qu’ils penseront à enlever la poignée de la fenêtre 

          • zygzornifle zygzornifle 9 mars 2018 16:34

            @Ratatouille

            Les ultra riches s’emmerdent...

            mais non ils comptent les nouveaux pauvres et cela leur prend tout leur temps .....

          • Philippe Stephan Philippe Stephan 9 mars 2018 17:57

            @nono le simplet
            c’est monté avec des boulons explosif ,en cas de problème urgent,c’est marqué dessus ,« appuyer sur le bouton en cas d’urgence ».
            mais si tu as une super envie de chier,ça pose un doute métaphysique. 


          •  Christian Ratatouille 9 mars 2018 19:18

            @nono le simplet
            j’espère qu’ils penseront à enlever la poignée de la fenêtre
            moi non.. smiley


          • V_Parlier V_Parlier 9 mars 2018 14:11

            Il y a bien du vrai dans tout ça, mais ça n’explique pas tout.
            La capacité d’acheter des biens manufacturés est une chose, celle de vivre dans un environnement sûr et agréable en évitant trois heures de transport par jour travaillé en est une autre. Et le chômage planifié comme métier d’avenir, c’est très moyen aussi.

            Oui, le consumérisme fait des ravages tant il inverse le sens de priorités, mais la délocalisation paradoxale de l’emploi industriel achèvera la classe moyenne, directement ou par répercussion. (Qui dit disparition de l’économie réelle dit restrictions budgétaires de l’Etat).


            • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 9 mars 2018 21:35

              @V_Parlier Le consumérisme dopé le burnout


            • Spartacus Spartacus 9 mars 2018 15:36
              C’est quoi ce jugement de valeur sur les choix individuels des autres ? 
              Au nom de quoi et quelles valeurs ceux qui veulent le dernier I-phone seraient ils moins bien que l’auteur dans son monde parallèle intello-ringard. 

              A la vue du centre du texte (l’argent des autres), du mépris des autres (mépris des consuméristes), de la profession (journaliste) et des lectures (Alternatives Economiques) c’est toute la pensée de l’intello de gauche qui s’exprime. La caricature rejoint le texte...

              Le consumérisme, si t’en veux pas t’en prend pas. Si tu veut pas du dernier I-Phone, t’es « absolument pas obligé d’en avoir un »

              Les consuméristes low coast n’empêchent pas les ringards de vivre avec une chèvre et voyager à dos de chameau, faut pas qu’ils s’en privent. 

              Tristes intellos de gauche.
              Frustré dans le monde consumériste de ne pas être reconnus pour ce qu’il s’estiment hautement et ne pas faire partie de ceux qui le sont dans ce monde là...

              • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 9 mars 2018 16:00

                @Spartacus
                Suis d’accord à condition que le mec ou la mec qui se ruine en gadgets assument les conséquences s’il (elle) n’arrive plus à joindre les 2 bouts, et n’aille pas concurrencer les files d’attente des restos du coeur ou travailler en noir sachant que les heures supp non légales c pas bon pour le chômage des autres


              •  Christian Ratatouille 9 mars 2018 19:02

                @Spartacus
                Une bonne nouvelle
                Pas de pénurie des minéraux
                Des articles récents annoncent que les gisements de matières premières minérales (cuivre, zinc, etc.) seront épuisés d’ici quelques dizaines d’années. Une équipe internationale, dont fait partie l’Université de Genève (UNIGE), démontre au contraire que les ressources sont suffisantes pour répondre à la demande croissante qu’entraîne l’industrialisation, et ce durant plusieurs centaines, voire milliers d’années.

                "Il ne faut pas confondre les ressources minérales qui existent sur Terre avec les réserves, à savoir les ressources minérales identifiées, mesurées et exploitables économiquement. Or, certaines études qui annoncent une pénurie proche se fondent sur des statistiques qui ne prennent en compte que les réserves, c’est-à-dire une infime partie des gisements qui existent".

                De plus, l’immense majorité des gisements exploités a été découverte en surface ou dans les premiers 300 mètres, alors que nous savons qu’il en existent à des profondeurs plus grandes et que les techniques actuelles permettent d’exploiter des gisements métallifères jusqu’à 3000 mètres et plus. De nombreux gisements ne sont donc pas encore découverts, ni ne figurent dans les statistiques.

                Au lieu de voir des pénuries partout au nom de l’entropie universelle, il faudrait se concentrer sur les véritables pénuries prévisibles et défendre le recyclage contre l’extractivisme (comme pour le pétrole, ce n’est pas qu’on en manque mais qu’il y en a trop et qu’il faut arrêter de l’exploiter).


              • Spartacus Spartacus 10 mars 2018 10:27

                @Abdelkarim Chankou
                «  à condition que le mec ou la mec qui se ruine en gadgets assument les conséquences »


                C’est quoi ce « conditionnel » de valeur de responsabilité sur les autres ?
                T’es qui pour juger que les autres n’assumeraient pas ? 
                C’est quoi ces clichés à la con, et le mépris suffisant sur l’irresponsabilité consumériste des gens en difficulté qui vont aux resto du cœur ? 
                C’est quoi l’association pleine de suffisance qui accuse les personnes qui travaillent au noir d’être des irresponsables consuméristes ?

                Le travail au noir, ce sont des profs qui donnent des cours privés, des intermittents du spectacle qui jouent avec le chômage, des fonctionnaires qui utilisent leurs privilèges de temps libre trop important.....Des journalistes qui font des piges payées en liquide.

                Triste France intello-gauchiste qui méprise tous les autres.
                Salit les moins riches qu’eux pour les associer a des irresponsables consuméristes et salit les plus riches que eux en profiteurs du consumérisme.

              • Le421 Le421 10 mars 2018 15:20

                @Spartacus
                Pas été faire « popo » ce matin Cartapus ? Je vous sens agressif !!  smiley


              • V_Parlier V_Parlier 11 mars 2018 18:04

                @Le421
                Et en plus il voit du gauchisme là où il n’y en a pas vraiment. (Car ce serait plutôt gauchiste de plaindre les irresponsables qui se surendettent en vivant au dessus de leurs moyens à travers l’achat de multiples gadgets non indispendables et de produits de luxe, pour ensuite geindre et ne pas payer leur loyer).


              • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 11 mars 2018 18:52

                @SpartacusLe FN veut se faire un nom
                Est-ce à dire que le parti a changé ?
                Bannon, toujours pas !


                Elle est bonne non ?
                Don’t google, elle est de moi !

              • Spartacus Spartacus 13 mars 2018 15:30

                @Abdelkarim Chankou


                 ??? Hors sujet...

                Tous ce qui n’est pas l’intello de gauche est FN ???..
                Raisonnement tout aussi ringard que le texte.

              • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 13 mars 2018 23:46

                @Spartacus
                Quelle violence !


              • Spartacus Spartacus 14 mars 2018 11:39

                @Abdelkarim Chankou

                La critique de votre shéma de pensée, ou d’idéologies ou de textes sont de la contradiction et la liberté d’expression...

                Par contre les jugements sur la manière de vivre des individus, les caricatures des choix libres ou des comportements (dixits...consuméristes) , sont une violence bien plus insidieuse car elle s’attaque a des individus...



              • babadjinew babadjinew 9 mars 2018 16:04

                A l’arrivée de cette lobotomisation avancée nous obtenons :

                La mal-bouffe !!!!
                L’obésité croissante !!!
                La solitude !!!
                La toxicomanie médicale légal !!!
                Les dépressions !!!
                Le trou de la secu !!!
                Le gaspillage généralisé !!!
                L’épuissement des ressources !!!!
                etc etc !!!!!

                Pour au final nomer un chat un chat

                LE SUICIDE COLLECTIF !!!!!

                Wake Up !!!!
                 


                • Le421 Le421 10 mars 2018 15:22

                  @belin
                  Ringard, belin, ringard...
                  On écrit garage et non pas guarage !!
                  Et hop !! Je deviens agace-cul moi aussi !!
                  Bonne journée !!  smiley


                • Gisyl 9 mars 2018 17:38

                  Ce qui crée la sensation de pauvreté ce n’est pas tant la possession du dernier smartphone (car après tout la plupart peuvent s’en passer - et il y a même des jeunes qui s’enorgueillissent d’en avoir acquis un milieu-de-gamme genre Wiko ou Huawei) c’est l’obligation de s’endetter jusqu’à sa retraite pour vivre dans un cagibi à plus d’une heure de son lieu de travail. C’est vrai qu’il y en a qui se ruinent pour le dernier sac Versaci mais est-ce-que çà représente beaucoup de monde ?

                  En revanche tout le monde est forcé d’avoir un toit et les loyers ne sont pas donnés non plus.

                  Les prix de l’immobilier sont totalement désindexés de l’évolution des revenus et pénalise pleinement ceux qui n’ont pas de patrimoine de départ


                  • Le421 Le421 10 mars 2018 15:25

                    @Gisyl
                    J’ai acheté un jean low-cost il y a trois ans... Je l’ai mis et je l’ai accroché aussi sec dans une ferraille tronçonnée récemment.
                    Un trou et une coupure...
                    La coupure s’est bien réparée, ma femme a fichu une pièce récupérée sur un vieux qui partait à la benne, et je mets ce fichu jean depuis... Pas tous les jours, hein !!  smiley


                  • Fleurette Fleurette 11 mars 2018 00:32

                    @Gisyl
                     Pour les sacs Versace...on ne sait pas trop, mais pour ceux de la marque Louis Vuiton il doit manifestement avoir beaucoup de candidats souhaitant plonger dans ces achats ruineux ; B.Arnaud aurait gagné 24 milliards de bénéfices pour l’année 2017, portant ainsi sa fortune personnelle à 72.2 milliards, atteignant alors le rang de 4ème individu le plus riche du mondeu !


                  • Blé 10 mars 2018 05:39

                    Je doute que la pauvreté soit « une sensation ». La pauvreté c’est une réalité du quotidien pour de plus en plus de français. Hier, dans les grandes surfaces,il y avait les bénévoles des restau du cœur qui attendaient que les clients apportent des denrées non périssables.

                    Ce qui me choque, c’est que ces restau du cœur font parti du paysage français et semblent ne pas être remis en cause. L’ Union européenne diminue les subventions pour les associations caritatives, ce n’est pas grave puisque qu’il est possible de compenser cette diminution de crédits en faisant la manche à la sortie des magasins.

                    Les gens ne réalisent pas que pour beaucoup de foyers, on est passé de la pauvreté à la misère, c’est à dire en situation de survie. Comment vivre dignement quand on a le ventre vide, que l’on ne peut plus se chauffer ni se soigner ?

                    A quand une manifestation massive des gens qui bénéficient de la charité ?


                    • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 10 mars 2018 15:27

                      @Blé
                      Bien d’accord. Mais mon propos se limite aux actifs touchant moins de 20 000 € par an en moyenne. Les RSA et autre exclus ne sont pas mon propos dans ce billet. Non pas par négligence mais parce que c’est un autre sujet intéressant à traiter à part. Remarque : le surendettement des actifs à revenus moyens n’est pas bon pour les exclus non plus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès