• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi Trump a rejeté l’accord sur le nucléaire Iranien

Pourquoi Trump a rejeté l’accord sur le nucléaire Iranien

Le président des USA Donald Trump a donc signalé le 9 mai 2018 qu'il retirait son pays des accords conclus entre "la communauté internationale" et l'Iran concernant le programme nucléaire Iranien. Accord qui obligeait l'Iran a accepter une supervision de ses installations nucléaires – mais pas de ses bases militaires – en échange de la levée des sanctions économiques. Parmi ces sanctions figure le bannissement du système monétaire SWIFT qui permet les payements internationaux.

Je vais ici fournir une réflexion (j'aimerais pouvoir dire analyse) sur les raisons de cette décision.

Pourquoi Trump a-t-il fini l'accord Iranien ?

 

Mais pourquoi a-t-il fait ça ?

 

La première explication est que Trump est stupide et ignorant. Ce n'est pas impossible, mais il est entouré de conseillers et eux ne sont certainement pas tous des crétins. Ils n'auraient pas permis une telle décision si ils n'avaient pas – au moins un peu – approuvé la chose. Le président des USA n'est pas omnipotent, il est plutôt la figure de proue, ou la marionnette, de tout l'appareil étatique des USA, qui va de l'industrie militaire aux géants de la Silicon Valley, en passant par la machine à propagande Hollywoodienne et la pompe à fric de Wall Street.

Partons donc du principe que la décision a été réfléchie et qu'il y a des vrais avantages pour les USA à avoir rejeté cet accord. Commençons par le critère généralement approuvé du cui bono : "à qui profite le crime". Et, inversement, à qui est-il nuisible.

Premièrement, les 2 seuls pays à avoir immédiatement applaudi la décision sont Israël et l'Arabie Saoudite. Ceux qui l'ont immédiatement condamné sont l'ONU et les pays Européens.

 

Israël

 

Israël est obnubilé par l'Iran, et déclare depuis 1984 (plus de 30 ans !) que l'Iran n'est qu'à 2 ans de fabriquer une bombe nucléaire. On comprend donc que Israël soit content que les USA soient de leur côté à condamner l'Iran et son – supposé – programme nucléaire. Même si tous les organismes internationaux – ONU et AIE inclus – affirment que l'Iran respecte tous les termes de l'accord. Israël a la bombe atomique (sans être signataire du traité de non-prolifération), ce qui fait que les Iraniens savent que leur pays serait rayé de la carte si vraiment ils attaquaient Israël avec des missiles atomiques.

Il faut donc voir les intérêts d'Israël dans le rejet de cet accord ailleurs. Et comme souvent, des problèmes de politique intérieure peuvent être cachés par une bonne petite guerre à l'extérieur.

D'un, le premier ministre Netanyahu est accusé pour corruption et détournement d'argent public dans plusieurs affaires, et agiter l'épouvantail de la bombe atomique Iranienne permet de détourner l'attention de la population du pays. C'est un subterfuge classique.

Deuxièmement, la pression internationale sur Israël concernant les territoires occupés Palestiniens devenait très forte depuis quelques années, surtout depuis la guerre non-gagnée contre le Hezbollah en 2006, l'opération Plomb Durci dans la bande de Gaza en 2008-2009 et l'abordage des bateaux de la flottille pour Gaza dans les eaux internationales de la Méditerranée en 2010. Le printemps Arabe puis la guerre de Syrie ont permis de moins parler de l'occupation des territoires Palestiniens, mais la fin prochaine de ces conflits remettra inévitablement ce problème sur la table.

Il en résulte que l'intérêt d'Israël n'est pas une grosse guerre ouverte avec l'Iran dont l'issue serait incertaine, encore moins une invasion avec troupes au sol, mais plutôt une guerre larvée de basse intensité qui permettrait à Israël de s'afficher en victime et repousserait automatiquement toute tentative de résolution de la question Palestinienne.

 

Arabie Saoudite

 

Les problèmes de l'Arabie Saoudite avec l'Iran sont doubles :

D'une côté, il y a une composante religieuse, Islam Shiite contre Islam Sunnite, qui est millénaire. Personnellement, je doute que ce soit autre-chose qu'un prétexte, même des crétins Wahabites ne feraient pas la guerre pour si peu, mais ça permet de galvaniser les foules à peu de frais.

Mais surtout, l'Arabie Saoudite a un problème démographique interne : la moitié de la population a moins de 25 ans. Ces jeunes sont privés de tout ce qui est disponible pour la jeunesse partout dans le monde – musique, alcool, danse, sorties, cinéma, sport ... – et ont pu être occupé à rien faire avec l'argent facile du pétrole jusqu'à maintenant. Mais les finances publiques sont devenus déficitaires avec la chute des cours du pétrol, et donc l'argent ne coule plus autant à flots. Le risque est trop grand que ces jeunes se rendent compte qu'on leur vole à la fois leur vie présente avec des restrictions moyen-âgeuses, mais aussi tout espoir d'améliorations futures, et en suivant l'exemple du printemps Arabe ils pourraient se révolter contre la maison des Saouds avec ses centaines de princes milliardaires. Le régime de l'Arabie Saoudite a donc besoin d'une guerre pour occuper ses jeunes, voire, si on est encore plus cynique, pour éliminer une partie de ses jeunes en vue de réduire leur nombre et donc le risque de révolte qu'ils représentent.

Une guerre avec l'ennemi Shiite de toujours permettrait à la fois d'envoyer à la boucherie des jeunes en mal d'activité, mais aussi de supprimer la production pétrolière Iranienne qui feraient remonter les cours du pétrole et aideraient donc les finances Saoudiennes. Sans ça, c'est la révolution assurée, il s'agit donc d'un mouvement désespéré de la part du régime en place.

 

Europe

 

L'Europe a beaucoup plus de relations économiques avec l'Iran que les USA, donc un retour de l'Iran dans le cercle économique mondiale aiderait l'Europe et peu les USA. Or, même si certains prétendent que l'Union Européenne est une invention des USA, il est certain que la puissance économique Européenne fait de l'ombre aux USA, à tel point que désormais ce sont les normes Européennes qui font les normes internationales. Affaiblir l'Europe, mais sans la faire exploser totalement, permet de garder ce partenaire devenu concurrent sous tutelle.

Et ce d'autant plus que l'€uro commence à faire concurrence au dollar dans certains échanges internationaux, et une des raisons de la terminaison de l'accord Iranien serait que l'Iran fait désormais son commerce international en €uros et plus en dollars. C'est d'ailleurs une décision similaire qui avait provoqué la troisième guerre de l’Irak (celle de W. Bush Jr, après celle de Bush Sr. et celle de Clinton-Levinsky).

Le fait que la guerre d'Irak a, en supprimant Saddam Hussein, renforcé l'Iran et la population shiite en Irak, a peut-être échappé aux décideurs US. Ou alors, ils pensent avoir tiré les conséquences de ces erreurs, qui sait. En tout cas, vu d'Europe, la conséquence sera probablement que les Européens se détourneront du "leadership" US et se forgeront une organisation militaire Européenne plus indépendante de l'OTAN. On peut l'espérer en tout cas.

 

Russie

 

Sous Vladimir Poutine, la Russie a redressé la tête après les années noires de l'ivrogne Yeltsin, et avec l'annexion réussie de la Crimée puis la défense réussie de la Syrie elle a montré sa puissance militaire retrouvée, et aussi sa détermination à ne plus subir le dictat US.

Les sanction US n'ont pas affaibli ni le régime ni même la population, car la Russie s'est lancée dans la modernisation de son économie et de son industrie, en se tournant en particulier vers la Chine qui est devenue la première puissance économique. Chine qui a aussi ses propres antagonismes avec les USA, et joue donc volontiers le partenaire pour la Russie.

L'objectif des sanctions contre l'Iran servirait donc à affaiblir un partenaire de la Russie, mais franchement on ne voit pas très bien ce que ces sanctions pourraient concrètement faire à la Russie. Par contre, c'est encore une épine dans le pied des Européens, dont les industriels aimeraient en finir avec les sanctions économiques contre la Russie.

 

Les petro-dollars

 

Et là, bien-sûr, c'est la gros morceau. Jusque-là, on n'a évoqué que des avantages indirects pour les USA, que ce soit en aidant des alliés ou en incommodant des concurrents. Il n'est d'ailleurs pas toujours évident de savoir si l'Europe est un partenaire ou un adversaire pour les USA, et qui entre Israël et l'Arabie Saoudite est le vassal ou le maître.

Mais quand il s'agit du dollar, les USA ne connaissent aucune pitié.

Et là, je me réfère à un de mes articles précédents : Les raisons de l’effondrement financier. L'idée est que le système monétaire "occidental", celui qui a résulté de la sortie des USA des accords de Bretton-Woods et la fin de la convertibilité des dollars en or, est basé sur un principe qui oblige une expansion exponentielle de la quantité de monnaie en circulation. Ce système marchait à-peu-près convenablement avec une économie en expansion, mais est incompatible mathématiquement avec une économie mondiale en stagnation, ce qui a résulté dans l'effondrement du système bancaire en 2008. Depuis, ce système est sous perfusion, mais cette perfusion va un jour prendre fin, et alors l'effondrement sera final, ne pourra plus être rafistolé par les banques centrales.

A cause des intérêts manquants, il y a beaucoup plus de dettes que d'avoirs, c.à.d. d'argent en circulation, et un jour ou l'autre ce système va imploser. Il y a alors 3 issues possibles :

  • les banques centrales peuvent créer l'argent des intérêts manquants sans contreparties économiques ("monétiser la dette") ce qui historiquement mène à l'hyperinflation. Les banques centrales ont essayé cette technique mais les Allemands s'y sont opposés et ça n'a donc pas porté les fruits voulus
  • la société peut reconnaître l'impasse de la situation et préférer vidanger le système monétaire d'un coup en faisant défaut sur ses dettes jugées odieuses pour repartir sainement. Il va sans dire que c'est la dernière chose que les banksters de Wall-Street accepteront.
  • ne prendre aucune décision désagréable dans l'espoir que le problème partira de lui-même, ce qui pourrit la situation jusqu'au point de rupture et amène la violence : révolution, dictature ou guerre. Et là, nous sommes en plein dedans.

L'objectif d'une guerre ne serait donc pas de la gagner, mais d'utiliser la destruction que cela entraîne pour justifier l'implosion du système monétaire occidental, c.à.d. des petro-dollars. Vous imaginez bien que les dirigeants de J-P Morgan ou de Goldman-Sachs ne peuvent pas dire soudainement : "Les gars, votre argent à la banque a disparu, ça fait 100 ans qu'on vous arnaque, mais ça ne sert à rien de vous plaindre car de toutes façons on ne peut rien y faire, c'est fini.". Ils seraient lynchés le jour même. Ils savent comme vous et moi que leur système est fini, mais ils ont besoin d'une excuse, d'un bouc-émissaire à qui ils peuvent attribuer la faute.

C'est sur ce dernier point que je voudrais insister : on a souvent tendance à croire que les gens font la guerre pour la gagner, parce-qu'ils pensent qu'à la fin ils auront l'avantage. Dans ce cas précis, dans le cas de la guerre annoncée avec l'Iran, je suis convaincu que les 3 protagonistes principaux – les USA, Israël et l'Arabie Saoudite – ne compte pas gagner la guerre, mais juste utiliser la destruction qu'elle engendre pour la destruction elle-même, à des fins de politique interne. Les milliers (voire millions) de morts ne serviront qu'à cacher la faillite du système actuel, que ce soit le Sionisme, le Wahabisme, ou le petro-dollarisme.

C'est à cette vision des évènements que je voudrais éveiller le lecteur : la prochaine fois que vous entendrez parler de ce sujet, demandez-vous si le but de la guerre en préparation ne serait pas la guerre elle-même, sans aucune volonté de la gagner, sans aucun autre objectif, juste la destruction pour la destruction.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 12 mai 09:11

    Pour protéger les « juifs » de Palestine qui sont en position très dangereuse du fait d’avoir comme chef un « félé » qui ne pense qu’à la guerre avec ses voisins..le début de la fin de ces personnes voleurs des terres Palestiniennes...Ils creusent leurs tombes...


    • cevennevive cevennevive 12 mai 09:27

      Bonjour Zolko,


      Impeccable analyse qui donne à réfléchir et qui fait un peu « froid dans le dos » de terreur.

      Mais ces trois pays nous ont maintenant habitués à avoir peur de leur démence et de leur démesure. Que pouvons-nous y faire, sinon désapprouver vigoureusement ?

      Je crois bien, personnellement, que vos arguments développés ici sont les bons, et je ne vois rien à en redire.

      Merci et cordialement.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 mai 18:35

        @cevennevive

        Hillary Clinton disait la même chose en 2016 pendant la campagne électorale :

      • Jean Roque Jean Roque 12 mai 09:34

         
        Parce que
         
        Jupiteronet, le bichon boobalandais de Trump le barbare, était plein de pellicules.
         
         
         
        LE BICHON BOOBALANDAIS, UN CHIEN POUR LES VIEILLES
         
        Ce très petit caniche booba est très apprécié par l’oligarchie pour sa servilité. Il aime se faire caresser, embrasser, épousseter, mettre la main au cul. Trump le barbare en a acquis un récemment, et les vieilles bobo le prisent particulièrement. On l’appelle aussi le bichon de Rothschild où bichon de Soros. Ridicule par son emphase surjouée, il est tout naturellement devenu le dieu Jupiteronnet des gogochons, ces dégénérés soumis glands remplacés d’UE.
        Il mime plaisamment les anciens souchiens fameux, comme les légendaires dogues de combat, le braque De Gaulle, où le basset courant de Corse. Évidement vu sa taille et ses prétentions, le bichon booba est guignolesque, mais va justement très bien avec la débandade du monde blanc européen, chiure finale de son histoire. L’Histoire se répète la 2ème fois dans le cocasse disait Marx. Remarquez que le De Gaulle en faisait plus à l’international à lui tout seul que toute la meute des divers caniches soumis d’UE,
         
        En conclusion nous dirons que le bichon boobalandais est un accessoire mondain parfait pour le snob bobo de goooche, il est à son image, mattuvu sur InterBEnet en selfie avec ma startup nation...


        • Hecetuye howahkan 12 mai 10:09
          Salut..

          L’argent n’existe pas...c’est un imaginaire créé par la pensée humaine, but : mieux voler, plus vite, plus ..

          tout ce qui existe comme objets ,choses fabriqués etc l’a été par des groupes d’humains...

          si les groupes d’humains décident d’arrêter la compétition dont le vrai mot est en fait élimination, pour remplacer cela par coopération et partage...

          alors nos problèmes seront tous résolus ..

          le cœur du problème n’est ni Trump, ni Macron , ni L’Israël, ni l’armée, ni l’argent, ni ni ni ni ...ad libitum

          mais le cœur du problème est la masse abrutie des humains , être abruti est un choix délibéré, une fuite du réel , une vocation que dis je un sacerdoce..

          fuit du réel ?

          fuite de la mort qui signifie la fin donc l’inconnu...

          or celui qui sait un peu le programme de la pensée sait que la pensée ne peut analyser que le passé, pas tout le passé son passé X par 7 milliards , déformé donc , chaque humain et sa pensée a pour référence : lui même , sa mémoire, ses désirs, ses peurs..tout ceci globalement parfaitement inconnu ..

          en fait on dit fuite de la mort mais même cette phrase est fausse..le réel ici est je suis incapable d’analyser la mort qui est inconnue , comme ma souffrance qui elle aussi est inconnue depuis que nous avons perdu certaines de nos capacités mentales...qui ne sont pas pour faite la même chose en pire mais autre chose, on y retrouve pèle mêle une capacité qui sait trouver ce qui est devenu non conscient et est un problème non résolu mais toujours actif à l’insu de not plein gré...elle montre l’origine du problème là ou il a été créé, un peu comme dans le seigneur des anneaux ou l’anneau doit être détruit là ou il fut fabriqué

          il y a aussi cette capacité qui induit des visions qui ne sont pas humaines, il y a aussi cette capacité qui est un émetteur récepteur...avec les autres mais aussi avec l’Univers

          etc

          la pensée a décidé d’imaginer le monde entier telle qu’elle voudrait qu’il soit , au lieu de la fermer lorsque elle rencontre l’inconnu...

          par rapport à la pensée l’inconnu doit représenter un chiffre impossible..mais du genre 1 connu par rapport à l’infini..car l’origine ne peut être que infinie , non née, n’ayant pas de fin

          la pensée humaine essaye de réduire tout ce qui est à son niveau pour l’analyser...elle est devenu mythomane, paranoïaque, ,schizophrène ( refus du réel)

          en ce faisant elle nous ferme l’accès à la vie qui n’est pas de notre ressort , la vie qui en profondeur est une sorte d’énergie qui contient son propre contentent absolu , en paix total, qui n’a pas de motifs..

          on en devient taré , mauvais car la souffrance de nos vies est une constante pour tous..même avec le sourire car elle est là toujours tapie dans l’ombre , des fois consciente, des fois non consciente ,souvent les deux

          par une série de causes à effets on en arrive à se battre, c’est la souffrance qui crée cela..la fuite de la souffrance en fait...

          car la souffrance vécue est notre seule clé et elle n’est pas là par hasard...Mr B comme Buddha en a parlé bien sur...et d’autres aussi..tous ne sont pas connus...car être connu est en soi sans intérêt bien sur ..

          chacun perdu dans sa souffrance, dans sa pensée qui par principe divise et est son propre référent , nous ne sommes plus capable de coopérer et de partager..

          tout ceci vient de la pensée qui est en mode totalitaire dans nos cerveau...elle ne le sait pas..

          L’ignorance de nous même a ce stade est quasi absolue ...

          A chaque seconde tout peut changer à la base..la base de la démence humaine est en chacun , je suis le problème...je dois comprendre..

          m’arrêter sur le chemin du suicide il faut car ne nous y trompons pas nous sommes dans une spirale suicidaire..vous savez bien sur que le suicide est fuite, fuite de la souffrance ,de sa souffrance, incomprise , inconnue...la pensée binaire est totalement inapte a résoudre ce problème là aussi, elle n’est que un outil pour survivre pratiquement ...

          la souffrance, celui qui souffre peut tuer sans problèmes, doit être résolue...

          mais comme nous regardons tous ailleurs sauf en nous même, nous ne sommes que une autre génération de plus parmi des milliers qui n’aura pas vécue car elle n’aura pas non plus réglé ses problèmes en profondeur ....


          • arioul arioul 12 mai 10:48

            @Hecetuye howahkan
            L’argent est une création humaine , mais si t’en as pas , t’es dans une sacré merde !!!!


          • Hecetuye howahkan 12 mai 11:12

            @arioul


            oui parce que nous sommes tous en combat les uns contre les autres...c’est un choix , on eut choisir de coopérer et de partager ,choix du combat entre tous que le maître nous fait passer pour une loi absolue universelle..car cela l’arrange, sinon comment nous voler autant..impossible de voler un groupe soudé

            écrit il y a 500 ans par Étienne de la Boétie


            Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. D’où tire-t-il tous ces yeux qui vous épient, si ce n’est de vous ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s’il ne vous les emprunte ? Les pieds dont il foule vos cités ne sont-ils pas les vôtres ? A-t-il pouvoir sur vous, qui ne soit de vous-mêmes ? Comment oserait-il vous assaillir, s’il n’était d’intelligence avec vous ? Quel mal pourrait-il vous faire, si vous n’étiez les receleurs du larron qui vous pille, les complices du meurtrier qui vous tue et les traîtres de vous-mêmes ?


            Salutations...


          • Zolko Zolko 12 mai 11:21

            @Hecetuye howahkan : « oui parce que nous sommes tous en combat les uns contre les autres »
             
            n’est-ce pas ce que Darwin disait : que les êtres vivants sont en compétition pour les mêmes ressources, et que les plus aptes se reproduisent ? Quand les lions ou les loups coopèrent c’est pour manger un antilope ou un cerf.
             
            Votre vision philosophiques est sympathique mais pas très réaliste.


          • Hecetuye howahkan 12 mai 11:38

            @Zolko


            ah Darwin, un des menteurs de l’empire, désolé mais je ne m’ intéresse pas a ce faussaire..

            j’adore quand les humains qui s’ auto proclament le nec plus ultra de l’univers vont chercher chez les plantes ou les animaux des exemple précis pour savoir comment vivre car apparemment ils ne savent pas...très drôle !! , exemples bien choisit qui vont aller dans le sens de leurs désirs personnel de domination des autres..

            nous pouvons coopérer et partager, en paix, nous refusons ..le reste est mensonge , forfaiture et excuse du criminel pour s’ auto pardonner ses crimes ..





          • Lucadeparis Lucadeparis 12 mai 15:08

            @Zolko
            Et quand les parents nourrissent les enfants, c’est pour les manger ?

            Et les médecins, les pompiers sauvent des vies, c’est pour les manger ?
            Vous avez une représentation des idées de Darwin qu’il ne reconnaîtrait pas.


          • Eric F Eric F 12 mai 15:13

            @Hecetuye howahkan
            Si « le coeur du problème est ma masse abrutie des humains » (sauf vous bien évidement), il n’y a donc pas de solution.


          • arioul arioul 12 mai 19:25

            @Hecetuye howahkan
            Dis donc l’indien d’opérette , c’est çà la démocratie indienne , parce qu’on est pas du meme avis que toi , tu fais comme les autres , tu bloques. Toutes tes belles paroles de philosophie à 2 balles , c’est de la merde. Je te croyais moins con que çà , comme quoi meme un ane peut se tromper.


          • Dom66 Dom66 12 mai 20:52

            @Hecetuye howahkan

            Salut mon ami,

            n’essaie pas d’expliquer quelque chose à arioul, il a choisi l’âne comme avatard pour essayer d’être à son niveau, et là c’est impossible, ce débile passe semer sa merde sur tous les sujets, pour que tous puisse enfin comment reconnaître un demeuré d’un mec normal.


          • arioul arioul 12 mai 21:10

            @Dom66
            Quand je te lis je suis rassuré , on voit bien que t’as pas inventé l’eau chaude , hein l’hotesse de l’air.


          • Hecetuye howahkan 12 mai 10:11
            Petit mot d’un chaman indien que j’ai rencontré avec des groupes en Bretagne par deux fois..

            Depuis des centaines d’années, la terre souffre d’une destruction rapide de son équilibre et de sa beauté. Sa souffrance provient des civilisations dominées par les hommes qui ont complètement perdu leur équilibre spirituel. L’homme continue de regarder du côté de la politique, de l’économie et de la guerre pour résoudre les problèmes causés par la politique, l’économie et la guerre. Notre Mère, la Terre continuera de souffrir de notre façon de vivre déséquilibrée seulement jusqu’au moment où elle devra frapper, éliminer la vie humaine si nécessaire, se guérir, revenir à un état d’équilibre et recommencer. Certaines personnes croient que nous détruisons la planète. Cette croyance est un symptôme de l’orgueil démesuré de l’homme, de son “complexe de Dieu”. Nous avons abusé de notre pouvoir en nous détruisant nous même. Même si nous choisissons d’abuser de notre pouvoir en nous détruisant nous même, ma Mère la Terre survivra. Elle se guérira même si cela lui prend plusieurs milliers d’années pour se débarrasser de la saleté et des ravages de l’histoire humaine, ce n’est finalement qu’un temps très court à l’échelle de la vie de la planète Terre.Depuis les temps anciens, les Lakotas se sont toujours vus comme les gardiens de la Terre. Nous ne croyons pas que la Terre nous appartient, nous savons que nous appartenons à la Terre. Nous savons, et cela a toujours été une part de nos enseignements, que toute chose et que tout être dans leur nature sont duels, positif et négatif, masculin et féminin. Cette dualité est présente dans chaque forme d’existence, du plus simple atome à la plus grosse masse de matière de l’univers. Cette dualité existe aussi dans le Créateur. Nous connaissons le Créateur comme masculin et féminin mais nous avons pris l’habitude d’oublier la partie féminine du “Grand-Mystère”. Nous avons été si profondément influencés par la société en place que nous avons permis à nos tendances négatives d’aller de plus en plus loin dans le déséquilibre. Dans toutes les histoires des civilisations qui se sont engagées dans ces tendances et croyances de la société dominante, il y a des mythes, légendes et écritures religieuses qui décrivent Dieu comme purement masculin. Ils disent que Dieu a fait l’homme à son image et qu’ensuite il a fait la femme pour la donner à l’homme. Beaucoup de gens croient que se sont les femmes qui ont apporté le mal, la douleur et la souffrance de ce monde. Ils utilisent ceci comme une excuse non seulement pour dominer et contrôler la femme, mais aussi pour rabaisser tout ce qui est féminin en incluant bien sûr ma mère la Terre. Ceci a conduit la vie à un monde dirigé par le cerveau gauche. La société vénère les fonctions les plus masculines : mathématique, science, stratégie militaire. Elle accorde beaucoup moins d’importance aux aspects féminins tels que l’intuition, une éducation plaçant les enfants au dessus de toutes les autres priorités ainsi qu’un comportement harmonieux.

            Il y a quelque vérités spirituelles de base que tous les peuples doivent suivre pour pouvoir diriger leur vie dans leur propre religion, leur propre chemin spirituel.

            Ce qui est créé par Dieu est sacré. Tout ce qui est créé par l’homme ne l’est pas. La Terre a été créée par Dieu aussi elle est sacrée. Les frontières et les gouvernements ont été créés pour servir les intérêts des hommes, aussi ne sont-ils pas sacrés. Le plus haut et le plus noble peut être corrompu.

            Le plus puissant et le plus fort peut devenir faible et tomber. L’homme peut les changer, les corrompre, les détruire et les reconstruire. La Terre de Dieu continue avec ou sans eux.

            Les ressources et les richesses de cette Terre ont été créées par Dieu, elles sont sacrées. Les animaux, les plantes, les arbres, l’air, l’eau, sont tous créés par Dieu, ils sont sacrés. Les grands groupes, les systèmes économiques, la bourse, la complexité moderne et les structures politiques ont été faites par l’homme pour servir ses intérêts, ils ne sont pas sacrés. Une poignée de gens peut ainsi amasser des biens matériels pendant que beaucoup de gens souffrent. De grandes quantités de formes de vie disparaissent aussi à cause de ces mêmes personnes. Ils peuvent continuer sur les chemins de la destruction pour le pouvoir et le profit jusqu’à ce qu’eux-mêmes ne puissent plus survivre sur leur propre tas d’ordures laissant par la même occasion derrière eux une planète inhabitable pour les générations futures. La Terre de Dieu se purifiera et se guérira d’elle-même.

            Ce n’est pas à nous de décider qu’une forme de vie est plus sacrée qu’une autre. Nous devons apprendre à vivre sans dépenser plus que ce dont nous avons besoin. Prendre la vie d’un animal n’est pas pire ou meilleur que de prendre la vie d’un arbre ou de n’importe qu’elle autre plante.

            Chaque jour et chaque nuit, les gardiens de la tradition Lakota prient pour l’humanité, les animaux, les plantes, ceux qui sont dans le monde des esprits, la Terre, l’Eau, le Feu et l’Air. Nous prions pour les animaux quand nous les tuons pour la nourriture et pour manger leur viande. Nous prions pour les plantes quand nous les cueillons pour les cérémonies et les guérisons.

            Nous, Lakotas, croyons que toute chose crée par Dieu est sacrée et en tant que partie de la Création nous sommes aussi “connectés". A chaque fois que nous prions, nous finissons nos prières par les mots “MITAKUYE OYASIN” (Nous sommes tous reliés). Avec cette petite phrase, nous prions pour toutes les choses.“

            Chief Archie Fire Lame Deer

            • Hecetuye howahkan 12 mai 10:17

              @Hecetuye howahkan


              je disais citant archie fire lame deer

              Notre Mère, la Terre continuera de souffrir de notre façon de vivre déséquilibrée seulement jusqu’au moment où elle devra frapper, éliminer la vie humaine si nécessaire, se guérir, revenir à un état d’équilibre et recommencer. Certaines personnes croient que nous détruisons la planète. Cette croyance est un symptôme de l’orgueil démesuré de l’homme, de son “complexe de Dieu”.

              Graham Hancock a eu une telle vision, je l’ai eu aussi très précise avec ses raisons en l’occurrence notre incapacité à comprendre notre souffrance auto créée , ce serait à développer bien sur, et nous ne sommes forcément pas les seuls car le messager n’ayant aucune importance le message est là pour tous ...

              il n’y aura jamais de messie, mais des messages....potentiellement nous sommes tous aptes à cela.....potentiellement ..

              tout un monde nous échappe...dommage car la vie est dans ce monde pas dans la pensée humaine

            • ASTERIX 14 mai 11:47
              @Hecetuye howahkan

              howakan a des occuptations saines : il a 2 avatars   il peu donc se répondre a lui meme il fait

              questions et réponses

              nous n avons jamais vu de vrais « chamans » EN BRATGNE MEME DANS LA ZAD DE NDLL ???

            • @Hecetuye howahkan
              « tout un monde nous échappe...dommage car la vie est dans ce monde pas dans la pensée humaine. » Merci, j’ai mieux compris pourquoi vous m’avez censurée. Même la nature peut devenir paranoïaque.


            • Christian Labrune Christian Labrune 12 mai 10:40

              à l’auteur,


              « Sun Tsu, l’Art de la guerre. Extrait :
               »Si vous connaissez vos ennemis et que vous vous connaissiez vous-même, mille batailles ne pourront venir à bout de vous. Si vous ne connaissez pas vos ennemis mais que vous vous connaissez vous-même, vou en perdrez une sur deux. Si vous ne connaissez ni votre ennemi ni vous-même, chacune sera un grand danger« .

              A lire l’article, il apparaît que nos ennemis sont les Américains. Nous sommes en revanche les alliés naturels de l’Iran où, dans les mosquées, les proches de Khamenei crient tous les jours en ce moment : »Mort à l’Amérique ! Mort à Israël ! Mort à l’Europe".

              La portée des missiles iraniens est actuellement suffisante pour qu’ils puissent atteindre Israël, mais ne suffit pas pour envoyer, dans huit ans, des têtes nucléaires sur les capitales européennes. Des perfectionnement sont encore nécessaires, mais cela ne fait rien : les Iraniens sont quand même nos alliés.

              S’il était encore de ce monde, je me demande bien ce que pourrait penser Sun Tzu d’un tel article.

              • JC_Lavau JC_Lavau 12 mai 10:55

                @Christian Labrune. Aha ? israël serait notre allié ? Ou plutôt que nos « dirigeants » sont ses vassaux.


              • Zolko Zolko 12 mai 11:02

                @Christian Labrune : « Sun Tsu, l’Art de la guerre »
                 
                vous avez raison d’y faire référence. Non, les Iraniens ne sont pas nos alliés car ce n’est pas notre guerre. Israel et les USA veulent nous y entrainer, mais au fond ce n’est pas notre affaire.


              • Christian Labrune Christian Labrune 12 mai 11:37
                @Zolko & Lavau

                Je n’aurai pas la cruauté de vous demander de développer un peu vos assertions parce que ce serait vous obliger à vous ridiculiser davantage, à nous expliquer que le monde est un ensemble de petits états autonomes qui, à l’époque de la mondialisation, n’ont aucune espèce de rapport les uns avec les autres. Ce qui se passe ailleurs, on n’en a rien à faire, surtout quand c’est à des milliers de kilomètres.

                Il est très clair en effet qu’aucune considération économique ne commande la politique de collaboration d’un Macron avec l’islamo-nazisme iranien. Si la France soutient actuellement le régime des mollahs (comme la corde soutient le pendu !), les carnets de livraison de Total, d’Airbus ou de Peugeot n’entrent évidemment pas en ligne de compte. C’est tout simplement que la république française laïque a les plus grandes affinités avec une République islamique d’iran cruellement menacée par l’impérialisme américain et par un dangereux expansionnisme israélien qui a déjà ses milices au Liban (le Hezbollan), son homme de paille à Damas (el-Assad), commande au nord de l’Irak et tâche de conquérir le Yémen pour être à même de contrôler bientôt le détroit de Bab el Mandeb à l’entrée de la Mer Rouge.

                Ben voilà. J’ai répondu à votre place. Ne me remerciez pas, c’était pour moi un vrai plaisir.

              • Zolko Zolko 12 mai 11:45

                @Christian Labrune : « collaboration d’un Macron avec l’islamo-nazisme iranien »
                 
                rappelez-nous quand fut la dernière fois qu’un président Français a fait le déplacement en Iran ? Même question avec Israël et l’Arabie Saoudite ?
                 


              • papat 12 mai 11:54

                @Christian Labrune

                L’accusation contre l’Iran s’explique par des facteurs essentiels (le racisme foncier de la société israélienne et de son Premier ministre, qui croient plus volontiers à une dangerosité de l’Iran perse qu’à celle de la Syrie arabe) et conjoncturels – un refus d’assumer les conséquences de la politique suicidaire du gouvernement Netanyahou, qui l’a amené à une confrontation directe avec l’ensemble de l’Axe de la Résistance, pour ne pas dire avec la Russie. Et surtout, Israël veut capitaliser sur le retrait de Trump de l’accord sur le nucléaire iranien pour faire avancer sa principale obsession, plus ancienne que la crise syrienne, à savoir le programme balistique de Téhéran auquel il veut que l’Occident mette fin en exploitant le sempiternel prétexte nucléaire – Netanyahou a clairement affirmé qu’une guerre avec l’Iran est inévitable, et qu’il vaut mieux qu’elle se produise maintenant que plus tard. Depuis 2005, il espère vainement que les Etats-Unis et ses vassaux européens pourront la mener pour lui, mais aucune négociation, sanction ou agression ne pourra jamais faire plier l’Iran. Et de même que les frappes isréliennes du 9 avril, censées encourager Washington, Londres et Paris à des frappes sévères conre la Syrie, se sont soldées par un échec cuisant, Israël n’a fait qu’aggraver sa situation et se retrouve une fois de plus seul face aux conséquences désastreuses de ses actes, à la mesure de l’arrogance aveugle qui les a déclenchés.


              • Christian Labrune Christian Labrune 12 mai 12:04

                @Zolko
                Vous pourriez développer, un tout petit peu ? Il semble bien qu’il y ait du sous-entendu dans votre réponse, mais quoi ? Sa formulation serait-elle contraire à la décence ? Si c’était le cas, étant fort attaché au respect des bienséances, je préfèrerais évidemment que vous n’insistiez pas, mais je ne suis pas non plus bégueule au point d’être incapable de tout entendre, cela dût-il me heurter quelque peu. 


              • Christian Labrune Christian Labrune 12 mai 12:15
                @papat

                J’ai fini par comprendre votre stratégie, comme je vous l’expliquais tout à l’heure sur une autre page, et je vous sais gré de bien vouloir m’aider en vous appliquant à contrefaire les discours de mes adversaires et en les poussant jusqu’à leurs plus grotesques assertions, mais quand il n’y a pas, ici ou là dans un texte, de ces petits détails qui font clairement voir qu’on est dans l’ironie, on risque d’être pris au sérieux par des imbéciles. C’est le principal défaut de vos interventions.

                Par ailleurs, je vous assure que je me débrouille très bien tout seul sur ce site, et je n’ai besoin de l’aide de personne. Merci quand même.

              • Zolko Zolko 12 mai 12:19

                @Christian Labrune : vous pourriez répondre à la question : quand est-ce que Macron – ou n’importe quel autre président Français – s’est-il rendu en Iran ? Vous « accusez » Macron d’être un allié des Islamo-Nazis Iraniens, alors qu’il ne s’y est jamais rendu, comment expliquez-vous ça ?


              • Jonas 12 mai 13:00

                @Christian Labrune « A lire l’article, il apparaît que nos ennemis sont les Américains. Nous sommes en revanche les alliés naturels de l’Iran où, dans les mosquées, les proches de Khamenei crient tous les jours en ce moment : »Mort à l’Amérique ! Mort à Israël ! Mort à l’Europe ».

                Ça dépend à quel niveau vous regardez le conflit.

                - Si c’est sur le plan civilisationnel, nous sommes effectivement un peu plus proche des Américains (même si culturellement les USA sont un État maçonnique et protestant, et que l’Europe occidentale est de racine catholique) que des Iraniens, cela va de soit, l’Iran n’accepte pas et rejette les moeurs et les valeurs occidentales (musique occidentale interdite, voile islamique obligatoire pour les femmes sous peine de 3 à 5 mois de prison, pédophilie organisée, etc...).

                - Si c’est sur le plan économique, le conflit de super-classe mondiale oppose l’administration Trump aux lobbys industriels bancaires et financiers français et européens (on parle là de centaines de milliards de dollars en jeu), qui ne concerne pas le peuple français.


              • Christian Labrune Christian Labrune 12 mai 14:24
                vous pourriez répondre à la question : quand est-ce que Macron – ou n’importe quel autre président Français – s’est-il rendu en Iran ?
                ===================================
                @Zolko
                Nous prendriez-vous pour de parfaits crétins ? Le fait de rencontrer des dirigeants étrangers ne signifie nullement qu’on soit leur copain : Trump a rencontré Macron, lui a fait des bisous, l’a bel et bien traité comme son mignon, mais il n’avait cure de ses avis sur l’Iran et il le lui aura bien fait voir. Il rencontrera bientôt le petit agité de Pyongyang, mais s’il l’embrasse, ce sera « pour l’étouffer », comme aurait dit Racine. Quand Merkel rencontrant le Mussolini des Turcs est obligée de serrer la pince à un fasciste qui l’a déjà comparée à Hitler, je vous prie de croire que, pour elle, ça ne ressemble guère à une partie de plaisir. Et la rencontre entre Sarkozy et Kadhafi, si vous vous en souvenez, était-ce le point culminant d’une vieille amitié ? Bref, point de complicité dans beaucoup de ces rencontres.

                Macron-qui-parle-à-tout-le-monde avait bien l’intention de se rendre en Iran avant la fin de l’année. Il y a naguère envoyé le Drian, pour essayer d’obtenir une renégociation des accords de Vienne. Le pauvre bougre se sera fait éconduire de la manière la plus ferme : une vraie claque, mais il veut quand même y retourner. Il semble qu’il n’ait pas encore compris, mais c’est surtout qu’aux ukases du capitalisme, il n’est pas question de se dérober, et que quelques grandes entreprises françaises risquent demain d’avoir affaire aux sanctions décidées par l’administration américaine.

                J’admire que ceux - dont vous êtes -, qui viendront volontiers nous expliquer ici que les guerres au Moyen-Orient (celles d’Irak par exemple) ne répondaient à aucune autre nécessité que celle des intérêts pétroliers, ne soient pas capables de voir que la politique déshonorante mise en place par Macron n’est pas décidée à l’Etysée, mais chez Total, Renault, Peugeot, Airbus et dans les conseils d’administration de quelques autres grandes autres entreprises capitalistes européennes.

              • Zolko Zolko 12 mai 15:12

                @Christian Labrune : « Le fait de rencontrer des dirigeants étrangers ne signifie nullement qu’on soit leur copain »
                 
                je suis d’accord avec vous. Mais ça ne dit rien du fait de ne jamais rencontrer certains dirigeants étranger. Rencontrer une personne ne prouve pas qu’on est son ami, par contre ne jamais rencontrer quelqu’un est la preuve qu’on n’est pas son ami. Comprenez-vous cette logique élémentaire ?
                 
                Donc je répète ma question : pourquoi accusez-vous Macron d’être l’allié des Islamo-Nazis Iraniens, alors qu’il ne s’est jamais rendu en Iran ni n’a jamais invité un dirigeant Iranien ? Ni lui ni aucun président Français depuis ... ah, là-aussi, vous avez oublié de répondre.


              • l' hermite Cyrus 12 mai 15:27

                @Christian Labrune

                ERE ATOME , ET JEUX RIZ


                C’ est assez lamentable , de voir un prof de lettre déformé a loisir des textes dans le sens de son idéologie Bloubi-boulgesque ... 
                surtout quand celui ci prétend reformer l’ éducation nationale a coup de pétitions. 

                la citation EXACTE de sun-tzu est celle ci :

                Vous mélangez également le « livre vert » de khadafi , et le « livre doré » iranien.

                Tout le reste est du même acabit ...
                De la pure malhonnêteté ou de la pure incompétence , 
                au choix de vos lecteurs ... 


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 mai 18:40
                @Zolko
                mais au fond ce n’est pas notre affaire.

                Ben..., c’est pas sûr, la France et la majorité des pays européens sont dans l’ OTAN, donc directement impliqués par les décisions militaires de Washington.


              • Christian Labrune Christian Labrune 13 mai 10:41
                Donc je répète ma question : pourquoi accusez-vous Macron d’être l’allié des Islamo-Nazis Iraniens, alors qu’il ne s’est jamais rendu en Iran ni n’a jamais invité un dirigeant Iranien ? Ni lui ni aucun président Français depuis ... ah, là-aussi, vous avez oublié de répondre.
                =========================================
                @Zolko
                De mieux en mieux ! Et qu’est-ce que vous faites des déclarations de Macron-Moghérini considérant que la franche opposition de Trump à l’Iran néo-nazi est une « erreur » ? Quel gouvernement soutient-il le plus activement en la circonstance, Macron ? Celui de l’Amérique ou celui de l’Iran ? Veut-il bien clairement la fin du régime des mollahs ? Pouvez-vous me trouver une seule déclaration qui exprime un tel souhait ? Quand il faisait dérouler le tapis rouge pour recevoir à l’Elysée le général Aoun, le Pétain du Liban à la botte du Hezbollah, milice aux ordres de Téhéran, cela avait-il un sens ? Lequel ?
                Que faites-vous de ses coups de téléphone à Rohani, à tout propos, et de l’envoi à Téhéran du ministre des Affaires étrangères, pour qu’il s’y fasse botter le cul ? Mais peu importe : Total, Renault, Peugeot, Airbus, etc. veulent pouvoir continuer à faire du fric avec les mollahs le plus longtemps possible ; Le Drian, dans toute cette affaire, et Macron lui-même, ne sont que des pions qu’on peut allègrement sacrifier.

              • Zolko Zolko 13 mai 12:33

                @Christian Labrune : « Veut-il bien clairement la fin du régime des mollahs ? »
                 
                1) je ne sais pas ce qu’il « veut »
                 
                2) ça n’a aucune importance, puisque le changement de régime d’un pays lointain n’est pas dans les prérogatives du président de la république Française. Vous semblez l’ignorer, mais il y a une constitution Française, et Macron s’y tient pour le moment (contrairement à Sarkozy par exemple). Il existe aussi des traités internationaux qu’il respecte, comme le traité de non-prolifération nucléaire auquel l’Iran est signataire mais pas Israël.
                 
                Vos efforts pour tenter de tordre la réalité sont assez amusants.


              • Parrhesia Parrhesia 12 mai 10:50
                >>> Pourquoi Trump a rejeté l’accord sur le Nucléaire Iranien ?<<<

                Parce que Benjamin le lui a demandé, pardine !.

                Un peu comme le transfert de l’ambassade U.S. à Jérusalem, encore que ceci plus cela commence à faire beaucoup pour la fragilité d’une paix qui n’en est d’ailleurs plus une ni dans la région ni ailleurs !
                Mais comme Benjamin a sans doute oublié de lui préciser qu’il le laisserait de toute façon tomber , car il ne le considère pas comme appartenant aux siens, attendez-vous à savoir :

                1) Que ce sont les Américains qui vont endosser globalement, et une fois de plus, vis-à-vis de l’opinion mondiale, la totale responsabilité de cette « bêtise » alors qu’ils n’ont fait qu’exécuter les ordres !
                2) Que c’est « cow-boy Donald », finalement plus facile à cerner et à manipuler que l’on aurait pu le supposer lors de son élection, qui va se retrouver une nouvelle fois avec un doigt dans le nez et l’autre dans l’oreille à titre personnel !
                Car c’est bel et bien à lui personnellement que le vulgum pecus de la planète bleue impute d’ores-et-déjà les victimes des bombes qui ont commencé à tomber dès les premières heures suivant la déclaration de cette « grosse bêtise »  !!!
                Des bombes qui n’étaient même pas américaines mais n’en étaient pas moins destinées à tenter de faire franchir dans l’instant un point de non retour immédiat à la déclaration de Donald Trump !!!
                Heureusement que les méchants ont gardé une nouvelle fois la tête froide... Mais pour combien de temps encore ?

                • Parrhesia Parrhesia 12 mai 11:17
                  @Parrhesia
                  J’ajoute mes compliments à l’auteur pour le bien-fondé de son analyse que l’on peut effectivement classer au rang de haute probabilité.
                  Bonne journée à vous !

                • Matlemat Matlemat 12 mai 11:30

                  Il y a un problème dans tout cela qui est peu souvent évoqué : le blocage du détroit d’Ormuz en cas de conflit.


                  • Dom66 Dom66 12 mai 12:17

                    Bonjour Zolko,


                    J’ai lu avec intérêt votre article…. Une tres bonne analyse à mon point de vue, je vais juste commenter certains passages.


                    « Le président des USA n’est pas omnipotent, il est plutôt la figure de proue, ou la marionnette... »


                    Perso je pense que Trump est Nul, et ne pige rien en politique, surtout en politique internationale, pour moi il n’est donc qu’une marionnette, à la solde du lobby Israhellosioniste.

                     

                    « Deuxièmement, la pression internationale sur Israël concernant les territoires occupés Palestiniens devenait très forte »


                    La pression internationale très forte ??? Wouarfff, laissez moi rire Israhell ces nazi s’en branlent un max et les Ussionistes aussi….dommage…..le monde a peur.


                    « mais la fin prochaine de ces conflits remettra inévitablement ce problème sur la table. »


                    la fin prochaine, cela hélas m’étonnerait, Israhell encore lui n’a aucun interet à la paix, sont désir c’est le fameux grand israhell (de mes deux)…..


                    « la conséquence sera probablement que les Européens se détourneront du « leadership » US et se forgeront une organisation militaire Européenne plus indépendante de l’OTAN. On peut l’espérer en tout cas. »


                    A mon point de vue ceci est un rêve...avec les gouvernements que nous avons (Europe de l’Ouest) nous resterons « hélas » encore les larbins des USA…..et puis en France il faut l’avis du CRIF

                    « si l’Europe est un partenaire ou un adversaire pour les USA, et qui entre Israël et l’Arabie Saoudite est le vassal ou le maître »

                    Israhell le Maître L’Europe et l’Arabie ts les deux= Vassal


                    Ceci dit les Sionistes vous pouvez me moinser smiley  smiley  smiley


                    • Zolko Zolko 12 mai 12:50

                      @Dom66 : "A mon point de vue ceci est un rêve."
                       
                      pour le moment, vous avez raison. Mais cette guerre sera à mon avis la guerre de trop. Les industriels Allemands font déjà pression sur le gouvernement Allemand pour lever les sanctions contre la Russie, dans le cas Iranien les industriels Européens ont déjà commencé à investir là-bas en vue de la levée des sanctions.
                       
                      Et puis, ne négligeons pas que les mouvements souverainistes sont à la mode partout en Europe, et ils demandent une politique plus autonome et moins soumise. Si les politiciens actuels plient l’échine face à Trump (+ Israël + Arabie Saoudite), ils se feront laminer aux prochaines élections. C’est déjà le cas en Autriche, Hongrie, Italie, et ça vient en France (FN) et en Allemagne (AFD)


                    • arioul arioul 12 mai 12:53

                      @Dom66
                      Dis donc vilain garnement , on t’as pas dit qu’ici c’est un site pour adultes. Aller prends tes joujoux et va t’amuser ailleurs. Sinon c’est coup de pied au cul et fessée en place publique. Non mais ???Aller files.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zolko

Zolko
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès