• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Présidentielles 2022. Le bon moment, c’est maintenant. Ne pas se (...)

Présidentielles 2022. Le bon moment, c’est maintenant. Ne pas se laisser voler une élection de plus

La situation de LFI-Union Populaire est au moins aussi favorable qu’en 2017. Ne comptons pas sur les médias pour nous en parler. Et encore moins sur ses détracteurs insistants.

JPEG

Sans le vouloir par leur hostilité constante, ils la désigne comme l’adversaire à abattre, bien conscients de ce qu’ils ont à perdre dans un rééquilibrage de la redistribution des richesses et des charges et de la mise en place d’une démocratie en pause depuis un moment déjà. Pas grave. Nous savons depuis longtemps par expérience que les combats perdus d’avance sont ceux qui ne sont pas menés et ce n’est pas le cas ici depuis un moment déjà.

Liste des candidats à l'élection présidentielle 2017 : 1er tour

Sondage intentions vote IFOP 18/21 mars 2017 → Résultats 23/04/17

Echantillon 1695 / indécis 38%. → Résultats - Abstentions 22.23 %

 François Fillon 17.5% → 20.01%

 François Asselineau 0.5% → 1 %

 Nicolas Dupont-Aignan 5% → 4.70%

 Marine le Pen  26% → 21.30%

 Emmanuel Macron 25.5 % → 24.01%

 Benoît Hamon 11.5% → 6.36% 

 Nathalie Arthaud 1 % → 0.64%

 Philippe Poutou 0.5% → 1.09%

 Jacques Cheminade 0%  → 0.18%

 Jean Lassalle 1% → 1.21%

 Jean-Luc Mélenchon 11.5% → 19.58%

 (source wikipedia).

 

Liste des principaux candidats à l'élection présidentielle 2022 : 1er tour

Sondage Cluster 17 (partenariat Marianne), 18/22 janvier 2022.

Echantillon 2634 / déterminés à voter 63% / plutôt certains 76%/ indécis 24 %.

Nicolas Dupont-Aignan 1.5%

Emmanuel Macron 22%

Marine Le Pen 15%

Valérie Pécresse 14%

Eric Zemmour 14%

Jean-Luc Mélenchon 13%

Christiane Taubira 5.5%

Yannick Jadot 5%

Anne Hidalgo 2%

Fabien Roussel 2%

 

Du bon usage des sondages et autres outils de la fabrication de l’opinion publique.

Les sondages sont des photographies approximatives d’une réalité temporaire. Ce sont des repères grossiers faute d’un mieux qui n’existe pas. Ceux portant sur une simple question sont parmi les plus fiables. Quand ils sont partagés (50% restent confidentiels quand directement ou indirectement nous les payons dans notre belle démocratie), ils créent une référence commune qui agit sur nos représentations et nos motivations. Pris en dynamique et comparés dans le temps, ils permettent de lever un peu d’inconnu et au moins de tenir en respect les propagandes qui font de nous leur complices malgré nous en nous transformant en colporteurs un peu naïfs bien souvent de résultats et de commentaires. Dans notre société, elles ont les meilleurs haut-parleurs et les mieux placés dont le bluff et le mensonge ne sont pas les dernières armes. Il vaut mieux être bien conscient des règles du jeu auxquelles il est difficile d’échapper entièrement. Leur point faible qui se voit en filagramme dans la grossièreté de leurs arguments et rhétorique, c’est de réellement nous croire naïfs et ignorants.

Autre point important. Notre voix nous appartient. Pas aux états majors et leurs consignes ni aux conseilleurs bien sûr désintéressés. La lecture et les commentaires les plus courants des sondages présupposent implicitement le contraire.

 La surenchère qu’a été obligée de jouer avec Zemmour l’extrême-droite et ses sponsors de moins en moins discrets travaille pour une dynamique et une reconnaissance de l’Union Populaire plus forte. Elle révèle en pensant devoir augmenter la dose que nos concitoyens sont de moins en moins dupes de la manœuvre qui consiste à surjouer les problèmes que posent l’immigration, l’insécurité et l’islam afin de détourner les mécontentements issus des politiques primées par ses propres sponsors. Elle ne peut s’empêcher de désigner LFI et l’UP comme l’adversaire à exorciser alors qu’elle est censée combattre Macron et ce qu’il représente.

Le dévoilement d’une manœuvre.

Régulièrement ici et ailleurs l’extrême-droite se plaint des médias et certains font comme s’ils étaient opprimés et ne pouvaient se faire entendre. L'imposture est manifeste. Une de plus. Une bonne partie des médias critique l’extrême-droite tout en alimentant ainsi la polémique et procurant la lumière dont elle a besoin et qui lui est apportée si généreusement. Nous sommes censés ne nous apercevoir de rien et tomber dans le panneau comme des enfants. Est-ce le cas ? Cela dépend de nous et nous sommes tous pétris de réflexes conditionnés et malice et méfiance ne sont pas nos attitudes spontanées dans les relations sociales. Pourtant, au regard des moyens apportés (voir ci-après l’enquête), ce n’est pas vraiment le cas.

Nos concitoyens parmi les plus modestes ou issus de la classe moyenne qui prêtent l’oreille aux discours de l’extrême-droite et de la droite ont besoin eux aussi d’un minimum de cohérence et d’authenticité. La démocratie ne leur est pas indifférente. Ils sont traités trop souvent comme des interlocuteurs naïfs et influençables ayant besoin d’arguments simples et répétitifs. Tels que vus par les propagandistes de la famille, ils seraient des soutiens présupposés inconditionnels ou acquis sans trop de difficultés, vivant dans le présent immédiat avec une mémoire incertaine, disponibles pour une réécriture de notre histoire et peu enclins à se renseigner et à douter. Ils seraient plus impressionnables par des références culturelles simples chargées d’émotions qu’enclins à l’esprit critique et la réflexion. Régulièrement une forme de subversion morale est tentée en associant les mots de république et démocratie avec la dénonciation de bouc-émissaires parmi les plus pauvres et les derniers arrivés comme s’ils étaient la cause profonde de la pauvreté et des désordres qui l’accompagnent. Protégeant ainsi ceux qui concentrent en toute tranquillité la richesse, le patrimoine et la réalité des pouvoirs comme jamais et qui mettent en danger nos équilibres économiques, moraux et sociaux. Certains vont jusqu’à ressortir les vieilles références pétainistes pour tenter de saper les références morales communes et préparer le terrain d’une société de citoyens et de sous-citoyens que l’on différenciera selon des axes variés et opportunistes.

 Nos concitoyens ont compris qu’ils n’ont pas perdu les élections au profit de Macron en 2017. Ils ont été abusé dès le premier tour comme beaucoup d’entre-nous par des médias omniprésents d’un bout à l’autre de la campagne avec dans les derniers moments de véritables vagues de subversion. Avec Bolloré et ses amis déjà à la manœuvre.Avec le rythme imposé et le volume quotidien des contenus, nos capacités de recul et de réflexion ont été saturées.Des colères et des mécontentements justes issus des effets des politiques publiques menées au profit de ceux qui se sont emparé des médias entre autres ont été détournés vers des bouc-émissaires et des explications magiques trop simples pour construire une politique concrète durable et efficace mais crédibles dans la confusion entretenue et la durée d’une campagne. En Italie, l’extrême droite parvenue au pouvoir s’est retrouvée en quelques mois sous la tutelle d’un ancien président du parlement européen, ancien banquier Mario Draghi.

La même manœuvre se déroule actuellement sous nos yeux. Un candidat sorti des plateaux télé de Bolloré avant le début de la messe pour dès le départ imposer ses thèmes grâce aux fonctionnements de nos médias et tenter de nous priver une fois de plus d’une réflexion de fond sur le fonctionnement de nos institutions , la nature du pilotage économique et social du pays et notre rôle de nation européenne vis à vis de l’UE en cours de fédéralisation. De nouveaux les projecteurs sur des personnages bien connus de la comédie. Une fille de famille qui gère les cahots d’un héritage en donnant le change pas si mal d’ailleurs au vu des chausse-trappes de ceux censés la soutenir. Une ancienne ministre (deux fois) de Sarkosy, qui paraît neuve comme une apparition providentielle, qui a soutenu en 2017 Fillion puis Juppé puis Fillion. Quelqu’un donc qui a fait ses preuves et dont la parole compte. Par qui se laisser tenter ?

Cette inversion des causes, des responsabilités et de leur ampleur dure depuis un moment mais cela fait maintenant vraiment beaucoup à avaler. L’idée d’une dérive idéologique problématique et d’un vote contre leurs propres intérêts finalement a fait et continuera de faire forcément son chemin dans les esprits. La droite fut républicaine, les états majors et les professionnels de la carrière ou de l’opportunisme l’ont oublié. Eux aussi se sont laissé prendre en otage par le capitalisme financier porté par l’UE qui par principe ne peut s’autoréguler hors les pauses électorales. Ces politiques n’arrivent plus à paraître sincèrement attachés à la souveraineté dont la nôtre, celle du peuple (l’ensemble d’entre nous, concitoyens par les mêmes droits et devoirs). Ils ne le sont seulement que par intermittence et circonstances et en paroles et ne sont plus pris au sérieux autant qu’ils l’espèrent. Les surenchères de campagne avec les responsabilités passées non assumées sont en fait les meilleurs révélateurs de ce double langage. La démocratie n’est pas une option, c’est un principe, une valeur et un outil qui nous protège au besoin contre nous-mêmes. Elle est directement et centralement en jeu dans cette élection.

Une démocratie médiatique bien particulière.

Qu’en est-il de la démocratie médiatique ? Un travail conséquent a été fait par Maxime Friot et publié sur le site de l’association Acrimed le mercredi 19 janvier 2022 sous le titre « Candidats mentionnés dans les médias : à droite toute ! ». Nous pouvons tous avoir beaucoup de reconnaissance pour ce travail .J’en livre un aperçu instructif.

Ainsi, entre le 30 août et le 31 décembre 2021 :

1. Sur les chaînes d’info en continu, 16 % des noms cités étaient ceux de candidats de gauche (au sens large du terme : Hidalgo, Taubira, Montebourg, Jadot, Rousseau, Mélenchon, Roussel, Poutou, Arthaud). À titre de comparaison, les candidats d’extrême droite (Zemmour, Le Pen, Philippot, Dupont-Aignan) ont été cités à hauteur de 39 %, Macron 23 %, et la droite 21 %.

2. Dans les journaux télévisés, la gauche cumule 22 %, derrière Macron (30 %), la droite et l’extrême droite (24 % chacune).

3. Et dans les matinales radio, on constate presque les mêmes déséquilibres : gauche à 21 %, Macron à 35%, l’extrême droite à 34 % et la droite à 19 %.

Ce sont donc les candidats de gauche qui sont les moins évoqués. Et quand on connaît l’accueil médiatique qui leur est en général réservé…

https://www.acrimed.org/Candidats-mentionnes-dans-les-medias-a-droite

Visiblement les résultats traduits en sondages pour les chouchous des médias ne sont plus à la hauteur de la manœuvre et c’est très instructif. Nos concitoyens ont appris et compris beaucoup de choses depuis 2017. Notamment sur le rôle des médias et l’habilité des droites à détourner colères et mécontentements dans les impasses politiques de l’extrême-droite et dans l’abstention comme fruit de la protestation et de la résignation. Elles préservent ainsi leur domination.

 LFI/Union Populaire est un mouvement qui travaille sans se renier depuis plus de 10 ans et qui malgré toutes les attaques, tous les coups bas des médias et des états-majors politiques a fini par incarner le rassemblement de la gauche authentique en dehors de ces états majors quand ceux qui ont failli, en dépit de tentatives et d’improvisations dérisoires de dernières minutes se font cruellement snober par nos concitoyens.

Lorsque ceux qui indécis ou ayant l’intention de s’abstenir,gentiment conseillés par des commentateurs désintéressés et compréhensifs, auront compris qu’ils soutiennent ainsi arithmétiquement le pouvoir (les plus nombreux sont des déçus de la gauche qui a failli), les choses basculeront significativement.

Inutile de préciser que l’information doit être libre et pluraliste, qu’il faudra une loi anti-concentration et garantir l’existence d’un service public de l’information protégé par une charte déontologique incluse dans la convention collective. Les présidents de Radio-France et France Télévisions pourraient être élus par le parlement. Fin du fait du prince, de la puissance des milliardaires et de la montée sans fin de la publicité qui va avec. Qui transforme en lasagnes les émissions et les créations des auteurs et producteurs et nous imprègne d’un consumérisme débilitant dès le plus jeune âge sans même le plus souvent que l’on se pose de questions dorénavant. Avons-nous eu un jour vraiment le choix ?

Préparer demain.

Il est remarquable que seul LFI de fait a proposé avec détermination par l’intermédiaire de son candidat depuis au moins 10 ans de mettre fin au présidentialisme (le président en France nous représente au sein du Conseil Européen en toute opacité avec la possibilité de nous ignorer complètement contrairement aux autres élus des exécutifs européens). D’instaurer une constituante populaire déployée sur 2 ans afin de protéger la démocratie par notamment des contre-pouvoirs citoyens incontournables. Ce mouvement propose de restaurer le pilotage politique de l’économie en s’appuyant sur l’outil de la planification puisque le marché et la concurrence, générant un gaspillage à la hauteur des libertés revendiquées, ont montré leur incapacité à relever les défis climatiques, ceux de l’écologie, ceux des biens et des services communs de solidarité, ceux de l’emploi, indispensables à une vie digne et une société pacifiée, ceux d’un partage équitable des revenus issus des richesses produites. Ceux aussi d’un aménagement du territoire cohérent et maîtrisé loin de la prédominance des grands groupes financiarisés qui décident en coulisse du cadre de nos vies et obtiennent trop souvent d’assemblées non représentatives les décisions, les projets et les lois qu’ils demandent.

En permanence un certain type de journalisme entretient un discours pervers sur l’identité fracturée et les prétendues divisions et incohérences de la gauche en amalgamant de façon continuelle sous la même étiquette des états majors en survie qui ont mis en place des politiques de droite et une gauche authentique qui plonge ses racines dans un mouvement social vivace. Minoré en permanence dans les médias et méprisé par les instances concourant au dialogue social au nom d’une gouvernance "modernisée". Le problème criant de la légitimité et de l’efficacité de nos institutions, de leurs représentants désavoués par une abstention massive est traité comme un cadavre dans le placard avec l’outrecuidance à l’occasion de faire mine de s’interroger sur notre présupposée responsabilité collective dans la perte du sens de la citoyenneté.

 Si les chances et les mérites étaient proportionnelles aux disqualifications, aux caricatures, aux attaques personnelles contre les leaders, aux traitements judicaires (17 perquisitions avec une surexposition médiatique jamais vue de 2 mn montées à partir d’une video de 40 mn et qui ont donné lieu à un sans-objet), aux traitements partiaux très souvent infligés par les médias à une gauche présentée comme extrême, un peu comme une anomalie, cette gauche serait d’ores et déjà largement en tête des intentions de vote. Mais ne rêvons pas, nous vivrions dans un pays de démocratie apaisée, d’informations plurielles et diverses, de citoyens informés et respectés dans leurs droits et conscients de leurs devoirs de vigilance et d’arbitrage, de l’impôt consenti de bon cœur par la plupart d’entre nous parce que transparent et proportionné aux revenus et patrimoines et mis au service de la solidarité, de l’investissement, des biens communs et des services publics.

En regardant et écoutant les médias, nous aurions l’impression d’être en pays de connaissance et nous serions d’autant plus curieux de la vie des autres. Nous serions sortis de l’âge du catéchisme et à l’abri de la course poursuite infligée d’un programme à l’autre par des agents publicitaires qui tour à tour nous traquent ou nous harcèlent.

Peut-être même que cette gauche aurait pris bien d’autres formes politiques parce selon les évolutions qu’apportera l’intelligence collective au service de la solidarité, de la démocratie et du bien commun, des chemins pas encore imaginables aujourd’hui s’ouvriront. Nous sommes là en plein rêve et utopie mais il ne faut pas oublier de rêver quand on a la mémoire de ce qu’ont pu faire nos prédécesseurs, que l’on a encore de l’espoir et que l’on considère le niveau socioculturel de notre pays et tout ce qui s’y vit et s’y passe de bon et d’authentique. De nouveaux problèmes, de nouvelles difficultés apparaîtront, qui peut en douter ? Solidaires, sans naïveté ni absence de vigilance, tenus à l’exigence par la démocratie, nous serons simplement mieux armés.

Ne pas se laisser voler une élection présidentielle de plus.

Si nous nous comparons à d’autres peuples européens, il serait tant que nous nous réveillions et que nous nous donnions des institutions à peu près correctes et un système d’information compatible avec un authentique débat démocratique au lieu de nous plaindre ou de dire qu’il n’est pas l’heure, ou que rien n’est possible et finalement d’en être réduit à devoir subir. Que faire d’autre que de voter en masse pour LFI dès le 1er tour pour ensuite mobiliser toutes les forces et les bonnes volontés sans lesquelles rien ne sera possible et tout nous sera très vite repris. Voilà où pourra s’exprimer la véritable union, l’union populaire. Pour rappel, en 1981, l’union de la gauche s’est faite dans les urnes à distance des consignes des états-majors sans candidat unique.

Si vous avez le temps et voulez sauver les quelques mandats de tels ou tels qui sont là juste pour préserver le logo ou l’entregent dont ils auront besoin aux législatives et aux autres élections, vous savez quoi faire aussi. Ils pourront se survivre ainsi et accompagner en figurants les politiques qu’ils approuvent ou dénoncent ou alors jouer le rôle de l’opposant utile qui attend son tour comme ils en ont l’ambition personnelle si j’ai bien compris.

LFI/Union populaire, répétons-le est un mouvement qui travaille sans se renier, en approfondissant un projet et un programme depuis plus de 10 ans et qui malgré toutes les attaques, tous les coups bas des médias et des états-majors politiques finit par incarner le rassemblement de la gauche authentique en dehors de ces états majors quand ceux qui ont failli, en dépit de tentatives et d’improvisations dérisoires de dernières minutes se font cruellement snober par nos concitoyens. Cela a de quoi agacer ceux qui ont parié sur la naïveté, la résignation, la désinformation et l’absence de mémoire de ces derniers. Le travail et l’honnêteté paient. Qui va s’en plaindre ?

Gardons notre sens-froid, déjouons les futurs jeux médiatiques devenus habituels. Il y aura bien sûr des provocations, des amalgames crapoteux, des boules puantes, des faits divers montés en épingle qui seront utilisés pour tenter de déstabiliser notre sang-froid et notre lucidité, troubler notre mémoire, notre réflexion, et nous amener à nous lier les mains nous-mêmes en votant contre nos intérêts ou en nous abstenant. Les tambours vont devoir frapper fort parce qu’ils ont compris que nous sommes de moins en moins dupes.

Ne nous laissons plus dominer et tenus en respect par une majorité artificielle. Fabriquée par la puissance de médias dans les mains maintenant des grandes fortunes du CAC 40 pour l’essentiel et œuvrant de connivence avec les états-majors de partis sous perfusion qui ont besoin de la comédie de primaires pour se donner un peu de consistance ainsi que d’ institutions obsolètes aux apparences démocratiques pour arriver à se maintenir de justesse. En s’appuyant sur un parlement dont la majorité ne reflète plus qu’une minorité sociologique de notre société.

Ce pouvoir qui ne se prive pas ensuite de légiférer à son aise sous l’œil bienveillant du Conseil D’Etat, du Conseil Constitutionnel et de notre regard résigné de spectateurs impuissants. Il prétend nous représenter au Conseil Européen, il décrète l’état d’urgence, il "emmerde " qui a un point de vue différent tout en se pliant aux règles sanitaires en vigueur, il nous enferme collectivement dans son bon vouloir sanitaire en tentant de faire oublier ses responsabilités dans l’approbation ou la participation aux politiques de santé des mandats précédents. Des gens sont parvenus à l’occasion d’une épreuve et d’un malheur communs à nous faire marcher sur la tête. Quel gâchis. C’est dire l’urgence du sursaut.

Assumons nos responsabilités de citoyens.

Je n’appartiens pas au mouvement LFI mais je n’ai pas envie de me faire voler une élection de plus, de continuer de subir et voir mon pays et ses citoyens se diviser et se dissoudre dans une aventure dont on connaît déjà les héros et leurs talents , le type de société qu’ils préparent et la place qu’ils nous y assignent.

Si je soutiens LFI avec ses défauts et ses qualités comme toutes les entreprises humaines, c’est pour l’essentiel pour la réforme des institutions qui doivent maintenant correspondre aux aspirations démocratiques qui traversent les sociétés humaines depuis des temps immémoriaux et qui correspondent au niveau culturel global , aux moyens de communication actuels qui nous rapprochent et nous font mieux nous connaître, à l’expérience durement accumulée à travers les guerres nourries par les conflits économiques, religieux et idéologiques ainsi qu’aux défis redoutables qui se présentent à nous comme la négligence du savoir écologique ou la mauvaise appréciation du problème climatique.

Je crois qu’il n’y aura pas de solution économique au service du bien-être général, de l’équité et d’un pilotage démocratique des sociétés sans que ce soit le politique qui détermine l’économie et non l’inverse. Sans que le politique, ses fonctionnements, les objectifs et leur mise en œuvre ne soit le fruit d’une réflexion et d’un contrôle démocratique. Il s’agit en réalité d’un puissant stimulant pour le dynamisme, l’initiative et la responsabilité individuelle, la créativité, les ressources qu’apporte l’initiative privée à la bonne place.

Il y a une méthode arithmétique imparable pour que le dernier avatar disponible et compatible pour l’accélération du toboggan libéral-néolibéral gagne, c’est de ne pas soutenir LFI au 1er tour en vue d'un union populaire qui portera une coalition de gauche authentique au second tour afin de faire parler la démocratie. En tant que mouvement social, notre division et dispersion est la meilleure arme de nos adversaires. Notre position est la plus difficile parce que nous voulons réformer notre société, rééquilibrer un rapport de forces puissant à l’intérieur du pays comme dans l’UE alors que nos adversaires travaillent à entretenir et accentuer l’élan. Nos compères du camp d’en face l’ont compris depuis longtemps déjà et surveillent le feu. On peut s’attendre à tous les coups les plus sordides. Il n’y a plus de temps à perdre parce qu’avec les moyens de communication/acceptation/ domination et surveillance actuels en évolution continue, hors d’un réel contrôle démocratique, la mise en confinement de notre vie démocratique est un projet déjà à l’œuvre.

Faire vivre une démocratie, c’est faire vivre ensemble des gens qui ne sont pas d’accord sur tout en garantissant les droits de chacun, articulant autonomie et intérêts particuliers avec l’intérêt général, ses nécessités et ses priorités.

Ce qui est à redouter, c’est que devant le danger, plus vite que l’on ne pense, une stratégie de tension, de provocation, de discrédit, coups bas, de violences soit développée par le pouvoir qui a déjà fait ses classes sur le sujet. Avec l’apport de médias experts à la fois en semences de division et étouffoir comme on l’a vu avec les gilets jaunes. Avec la participation de l’extrême droite et ses discours ambivalents qui comprend des éléments facilement manipulables et excitables.

Il s’agira d’être très vigilant, ne pas se laisser déstabiliser dans nos analyses et convictions et ne pas perdre les enjeux de vue. Remettre sur pieds des institutions et des fonctionnements démocratiques avant qu’il ne soit trop tard et reprendre aux marchés et à ses maîtres le pilotage et l’arbitrage des politiques économiques et sociales. Retravailler méthodiquement et fermement les traités européens.C'est à notre main si nous le voulons.

 

Repères :

● Élection présidentielle 2022. Enquête du 18-22 janvier 2022, intentions de vote. 

Note technique, contient bien des données éclairantes qui méritent d’être explorées.

https://cluster17.com/wp-content/uploads/2022/01/notice_technique_S3.pdf

● Quelques éléments pour explorer un programme qui n’a rien d’un catalogue de dernière minute et qui explique et montre que notre réflexion et notre implication avant et après les élections sont les meilleures garanties d’une évolution voulue et maîtrisée. J’en ferai ultérieurement une présentation rapide et bien sûr subjective. Il appartient à chacun de mener sa propre réflexion.

L’Avenir en commun, le programme pour l’union populaire : Le programme complet 2022 n’est accessible que sous la forme d’un livre. Edition du Seuil.158 pages, 3 euros. 14 chapitres qui peuvent être lus au fil de vos curiosités et questionnements.

 L’Avenir en commun.

- Les plans de l'Avenir en commun. Des documents accessibles, synthétiques et sans jargon.

→ Notre stratégie en Europe. Appliquer notre programme quoi qu’il en coûte

https://melenchon2022.fr/plans/europe

 etc..

- Les livrets thématiques de l’avenir en commun

→ Logement Garantir le droit au logement

https://melenchon2022.fr/livrets-thematiques/logement

etc..

- L’Avenir en commun, le comparateur.

https://melenchon2022.fr/programme/comparateur/les-propositions-deric-zemmour-et-lavenir-en-commun

https://melenchon2022.fr/les-propositions-de-marine-le-pen-et-lavenir-en-commun

https://melenchon2022.fr/les-propositions-de-gael-giraud-et-lavenir-en-commun

https://melenchon2022.fr/programme/comparateur/les-propositions-de-yannick-jadot-et-lavenir-en-commun

https://melenchon2022.fr/programme/comparateur/les-directives-du-peuple-des-gilets-jaunes-et-lavenir-en-commun

etc..

● Sondage juin 2021 : Un repère qui montre que des sondages et enquêtes sont mis en valeur et d’autres tenus discrets. On se demande pourquoi. Cela nous rappelle que l’opinion publique est toujours une construction fluctuante à interroger et sûrement pas une réalité ou une norme qui s’imposeraient. C’est toujours la même histoire celle du citoyen éclairé ou manipulé. 

« 9 Français sur 10 sont pour l’augmentation du SMIC, la garantie d’emploi, la création d’un pôle public du médicament, le conditionnement des aides publiques aux entreprises à des contreparties sociales et environnementales, l’interdiction du glyphosate. 8 Français sur 10 sont pour le rétablissement de l’ISF, la taxe sur les profiteurs de crise, un grand plan d’investissement dans les services … »

https://linsoumission.fr/2021/06/09/sondage-2022-le-grand-flop-du-bashing-anti-melenchon

Le laboratoire de la Présidentielle 2017

 Tirons parti de ce que nos adversaires nous ont appris malgré eux. A nous de voir qui sera le plus malin puisque c’est de cela qu’il s’agit à bien observer et écouter la mise en scène des médias et des grands acteurs pour qui nous ne sommes que des figurants qu’il s’agit de faire marcher à leurs cadences et passer par leurs chicanes. Mettons cette fois-ci le cœur et la raison sur la même ligne de mire dès le premier tour.

Le pouvoir actuel a en réalité une dette électorale envers l’extrême droite et le contrat implicite, par la manœuvre d’en faire son adversaire de référence à laquelle participent les médias est en cours de reconduction.

Pour rappel, en 1981, l’union de la gauche s’est faite dans les urnes à distance des consignes des états-majors sans candidat unique.

 Rappel des résultats au 1er tour

-Il y a eu 5 candidats de gauche au 1er tour (JL Mélenchon 14.84 % des inscrits + total des autres candidats 6.28%)

-En tête E Macron (18.18%) et M LE PEN (16.14%)

 Évolutions des votes entre le 1er et second tour

Votes blancs : de 659 997 à 3 021 499 (x 4.6)

Votes nuls : de 289 337 à 1 064 225 (x 3.68)

Abstentions : de 10 578 455 à 12 101 366 (x 1.14)

 Résultats second tour :

E Macron : 20.8 millions M Le Pen : 10.6 millions

Absentions : 12.1 millions Blancs + nuls : 4.07 millions

 Abstentions, nuls et blancs lors des législatives 2017 : 62%

Représentativité de l’Assemblée Nationale 2017 :

- LREM avec 14.5% des inscrits au 1er tour a obtenu 350 députés

à l’issue du second tour (AN= 577 députés)

- 4.5% des députés sont des employés (27.4% de la population active)

- 0% ouvriers (20.3% de la population active )

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

134 réactions à cet article    


  • Lynwec 3 février 18:54

    Ne pas se laisser voler une élection de plus en choisissant un candidat qui reste dans l’UE, est-ce une plaisanterie ?

    Vous relevez à juste titre l’inégalité immorale de traitement dans les médias en vous limitant au critère gauche (où ça ? ) -droite sans prendre en compte le positionnement sur l’appartenance à l’UE qui est justement le premier vol réalisé contre nous.

    On nous sert médiatiquement cette année Zemmour comme on nous a donné Macron en 2017, avec une approche différente consistant à lui taper dessus pour le victimiser. Vous nous proposez une offre qui se saborde elle-même en restant dans le carcan européen-dette monétaire privée. Je ne marche pas (le mot marche m’est devenu difficile à écrire depuis l’apparition du parti néo-nazi correspondant)...


    • Octave Lebel Octave Lebel 3 février 19:30

      @Lynwec

      En fait vous nous proposez régulièrement de tourner en rond.

      Vous n’êtes pas le seul à le faire ici de manières diverses.


      François Lenglet, journaliste émérite le faisait déjà très bien en 2017 sur tous les plateaux de télévision. Il recommandait le frétillant Macron.

      Pourquoi autant insister ?

      Devrions-nous attendre une autorisation d’une autorité supérieure pour prendre nos affaires en main ?

      Je crois que nous allons nous en passer.

      Pour l’angle dont vous usez cette fois, un peu d’informations et de réflexions pour ceux qui veulent approfondir et se faire leur idée par eux-mêmes.

      Notre stratégie en Europe. Appliquer notre programme quoi qu’il en coûte

       

      https://melenchon2022.fr/plans/europe

       



    • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 3 février 20:04

      @Octave Lebel

      "En fait vous nous proposez régulièrement de tourner en rond. "

      Bonsoir

      C’est vous qui proposez à nos concitoyens de continuer encore et encore à euro-tourner en rond en prétendant que vous allez changer la donne, comme l’avait promis Tsipraz au peuple grec, en maintenant notre pays enfermé dans la machine infernale de l’UE qui n’est là que pour laisser les mains libres à l’oligarchie pour asservir davantage, exploiter toujours plus durement les salariés et accroître les profits y compris en délocalisant à l’étranger les entreprises qui produisent les biens essentiels à notre pays et notre population, et en saccageant notre nation et nos vies.

      En vous enfermant dans ce contresens, rester dans l’UE pour modifier les traités et conduire une politique conforme aux intérêts de la nation, dans cet oxymore d’une Union Européenne du progrès social, des libertés et de la prospérité retrouvée, vous rendez inaudible tout le reste de votre discours.


    • Octave Lebel Octave Lebel 3 février 20:43

      @cettegrenouille-là

      Un peu gros votre astuce rhétorique.

      Vous posez comme le fait l’état major de l’UPR que puisque vous n’arrivez pas à vous faire entendre sans vous demander pourquoi, tous ceux qui sont résolus à mener le combat pour une Europe confédérale des états-nations doivent être disqualifiés sans quartiers.

      Ce qui arrange très bien les partisans d’une UE en voie de fédéralisation accélérée qui pendant se temps là se font élire pour consolider leur emprise.

      En plus, vous rendez responsables ces opposants des méfaits des politiques de l’UE.

      Vous nous prenez tous pour des idiots finis ou vous faites un burn out politique, ce qui peut arriver à tout le monde ?


    • Lynwec 3 février 21:08

      @Octave Lebel
      Extrait de votre lien :"

      Nous proposons aux États et peuples européens la rupture concertée avec les traités européens actuels (plan A).

      Cela passera par la négociation de nouveaux textes européens compatibles avec les urgences climatiques et sociales et soumis à un référendum du peuple français pour approbation."

      Inutile d’aller plus loin dans le programme, tout est très clair.

      On retombe dans le vieux (car ayant déjà servi plusieurs fois) piège de la renégociation des traités européens dont certains espèrent que nous avons oublié le point clé : la nécessaire unanimité des pays membres.

      De quelle couleur est votre baguette magique pour aboutir à ce résultat ? Ceci n’arrivera jamais, mais donnera une excuse opportune pour ne rien changer.

      Quant à la formule « Quoi qu’il en coûte.. », j’aimerais une bonne fois pour toutes que ses utilisateurs soient francs et précisent « Quoi qu’il VOUS en coûte.. »


    • agent ananas agent ananas 4 février 05:57

      @Octave Lebel
      En fait vous nous proposez régulièrement de tourner en rond.

      Ceux qui tournent en rond sont ceux qui ont une cervelle de poisson rouge à tourner au fond de leur bocal.
      Au vu du casting des présidentiables il semble que nous allons vers un autre tour de manège ...
      A quelques nuances près, le/la président(e) élu(e) endossera les habits de consul de l’Empire de la province France pour appliquer le programme mondialiste.


    • Aristide Aristide 4 février 08:20

      @agent ananas et consort

      Une lutte de titans : LFI versus UPR !!!


    • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 4 février 08:56

      @Octave Lebel
      Mon pauvre Octave !!
      La règle numéro un sur Agoravox, c’est de ne pas engager la conversation avec les UPR, surtout si on est LFI.
      Ils sont là pour « casser du gauchiste » en veux-tu en voilà...
      D’ailleurs, parfois, pour brouiller les cartes, ils se revendiquent même du CNR.
      Leur leitmotiv, l’UE, comme les musulmans pour Zemmour...
      Et ils tournent en boucle comme des disques rayés !!
      Donnez leur cent réponses, il arriveront une cent-unième fois vous contredire.
      Discussion stérile.
      Bon, en même temps, ils sont biens sur Agoravox, ça ne porte pas trop tort !!  smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 09:54

      @Le421... Refuznik !!
      La règle numéro un sur Agoravox, c’est de ne pas engager la conversation avec les UPR, surtout si on est LFI.
      Ils sont là pour « casser du gauchiste » en veux-tu en voilà...

      Vous devriez remercier l’UPR qui vous informe !
      A l’UPR, nous connaissons les Traités européens, ce qui n’est pas votre cas.
      Nous donnons les mêmes explications à tous les militants des Partis pro européens.

      Reprenez les billets sur Zemmour par exemple : j’ai expliqué que Zemmour ne pourrait pas appliquer son programme, car tout ce qui touche aux questions migratoires est géré par des Traités européens dont il ne veut pas sortir.

      A la FI, vous ne répondez pas aux questions, car vous n’avez pas de réponse.
      Les sanctions par la BCE ? Silence radio. Changer les Traités, comment allez-vous faire pour obtenir 100% d’accord ? Silence radio. Déjà en 2017, les militants de la FI ne savaient pas répondre aux questions de l’ UPR !

      La FI n’est pas la seule, les pro européens sont tous pareils. L’ignorance des Traités européens et des sanctions envers ceux qui ne les respectent pas, amènent les Partis pro européens à vivre dans un sentiment de toute puissance et dans l’univers parallèle des illusions.


    • agent ananas agent ananas 4 février 09:56

      @Aristide

      La lutte de titans c’est la loge (Mélenchon) vs la synagogue (Zemmour) smiley


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 février 10:01

      @Octave Lebel
      35 ans d’affiches « Changer l’Europe » (45 maintenant) :
      https://www.upr.fr/propagande/recette-pour-neutraliser-la-colere-des-francais-la-promesse-de-lautre-europe-depuis-un-tiers-de-siecle/
      Et vous y croyez encore ?
      Depuis 45 ans, l’UE n’a changé que pour aller vers pire encore.
      Vous êtes, comme tant d’autres, d’une naïveté ridicule et rédhibitoire : vous n’êtes pas crédible, pas plus qu’aucun autre qui propose de changer l’Europe.
      L’UE est par nature, par construction, irréformable.
      Puisqu’on ne peut pas la changer, puisqu’on ne peut pas la détruire, il faut la quitter..
      "Vous nous prenez tous pour des idiots finis« 
      La réponse est OUI. Encore que je ne suis pas sur que vous soyez bien »fini"...


    • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 10:05

      @Octave Lebel
      tous ceux qui sont résolus à mener le combat pour une Europe confédérale des états-nations doivent être disqualifiés sans quartiers.

      Des Etats Nations dans l’UE ? Un Etat Nation est souverain.
      Vous savez ce que signifie un pays souverain ?

      C’est un pays qui dispose des tous ses droits régaliens, comme les 170 pays du monde qui ne sont pas dans l’UE. Un pays souverain gère sa monnaie, ses frontières, son budget, sa politique sociale, sa politique économique, ses lois, décide de la paix, de la guerre et de sa politique étrangère.

      C’est exactement ce qui n’existe plus dans l’UE pour les 27 pays.
      Et pourquoi ? Parce qu’il n’y a jamais eu de pays souverain dans une colonie, et encore moins dans une colonie de l’Empire américain !


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 février 10:07

      @Le421... Refuznik !!
      D’ailleurs, parfois, pour brouiller les cartes, ils se revendiquent même du CNR.

      Mais mon pauvre ami, le CNR (auquel le PC a largement participé) est la base même du programme de l’UPR, son fondement, sa raison d’être.
      Ou bien vous ignorez l’influence du PC dans le CNR, ou bien vous n’avez pas lu le programme de l’UPR.
      https://www.upr.fr/le-programme-en-videos/


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 février 10:22

      Quand je pense qu’il y a encore des couillons pour prétendre que l’UPR est d’extrême droite..
      Alors qu’il n’y a pas plus à gauche (je parle de la vraie gauche, celle des peuples, pas celle des rigolos de salon, des candidats vizir-à-la-place-du-vizir) que ce programme.
      Vérifiez (il faut cliquer sur une étoile pour dérouler le chapitre) :
      https://www.upr.fr/le-programme-des-elections-presidentielles-et-legislatives-de-2017/
      Par exemple, au chapitre « service public » :`

      Faire retour à la nation des grands moyens de production privatisés, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurance et des grandes banques
      58 Organiser le «  retour à la nation  » (c’est-à-dire une nationalisation totale ou partielle, selon les cas) des entreprises  :

      - EDF et Enedis (anciennement ERDF)  ;

      - Engie (anciennement GDF Suez)  ;

      - Orange (anciennement France Télécom)  ;

      - toutes les sociétés d’autoroute  ;

      - toutes les sociétés de réseau d’adduction d’eau  ;

      - TF1  ;

      - TDF (Télédiffusion de France  : TNT, vidéo à la demande, connexions haut débit…)  ;

      - tout établissement financier secouru par des fonds publics.

      59
      Annuler définitivement le processus de privatisation rampante de La Poste
      60
      Interdire la privatisation des services publics stratégiques existant actuellement dans le domaine de la santé et de l’éducation
      61
      Poser le principe constitutionnel de la propriété publique de La Poste, des producteurs et fournisseurs de gaz et d’électricité, de la SNCF, des autoroutes, des services d’adduction d’eau, des deux premières chaînes de télévision nationale et de la Sécurité sociale
      C’est de droite, ça ?
      C’est du yakafokon ou ce sont de vraies mesures concrètes et réalistes hors de l’UE, mais pas dans l’UE ?


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 février 10:39

      A lire
      Pr Didier Raoult alerte sur le péril totalitaire : « ce n’est plus de la science mais de la croyance »
      https://www.francesoir.fr/societe-sante/le-pr-raoult-alerte-sur-le-peril-totalitaire
      Le vaxxin est encore une de ces concoctions de l’UE chapeautée par l’état profond, créateur de l’UE.
      Il faut fuir, d’autant que le navire coule,
      C’est ici le cas de rappeler la remarque formulée en janvier 2012, lors d’un colloque, par Joseph Stiglitz, Prix Nobel d’économie,  : “Ce sont les premiers qui quitteront l’euro qui s’en sortiront le mieux”.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 février 10:57

      François Asselineau tient le même discours depuis 15 ans, sans en changer une virgule.
      Ce n’est pas le cas des autres candidats (tous dans le même sac à merde), dont le discours tient plus de la girouette que de la barre fermement tenue.
      En particulier Valérie Pécresse, qui a, de plus, la connerie d’oser le dire en public :
      “Mes convictions évoluent avec celles de la société” (Valérie Pécresse)
      https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/02/03/mes-convictions-evoluent-avec-celles-de-la-societe-valerie-pecresse/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=les-derniers-articles-du-courrier-des-strateges_164
      Souvent, femme varie. Bien fol qui s’y fie. (François Premier)
      Pardon mesdames, c’est l’Histoire aussi......
      Ca me rappelle, dans Lucky Luke, le vendeur de sirop pour la toux (c’est en fait Rockefeller, qui a commencé en vendant du pétrole à cette usage, prélude à deux siècles d’escroqueries).
      On lui demande : « et pour les cors aux pieds ? »
      « C’est excellent pour les cors aux pieds ».
      « Et la fièvre aphteuse ? »
      « C’est excellent pour la fièvre aphteuse. »
      Quand un candidat vous vend ce que vous avez envie d’entendre, laissez tomber : ce ne sera jamais un chef d’Etat.


    • Laulau Laulau 4 février 14:57

      @Captain Marlo

      Bouh que ça fait peur !
      Et si on sort de l’UE avant elle fait quoi la BCE ? Elle nous finance ?
      De toute façon dans ce genre de situation c’est le préteur qui perd, si le BCE nest pas contente on sort de l’Euro et ...l’Euro s’écroule, la France n’est pas la Grèce.


    • Octave Lebel Octave Lebel 4 février 16:23

      @Lynwec
       

      Quand on est arrivé à dire comme argument récurrent que rien n’est possible, c’est qu’effectivement, pour les forces du pouvoir en place, il devient très difficile d’expliquer et de justifier les politiques menées et les conséquences qu’elles engendrent et qu’il faut avoir à l’œil la pression qui monte dans la cocotte. Qu’il devient très difficile aussi de justifier la captation démocratique qui a été faite concernant la consultation et l’information des peuples européens.

      Madame Thatcher à sa manière le disait déjà, Junker aussi, plus modestement François Lenglet en 2017 qui était incontournable dans la campagne, journaliste spécialiste de l’économie et donneur de leçons façon Dominique Seux qui représente Les Echos sur France Inter chaque matin pour nous éviter de mal penser l’économie avec toute une kyrielle d’éditorialistes qui sont là pour cela un peu partout sur nos plateaux télés.

      Vous pensez que personne n’a vu que les missi-dominici de l’UE ont commencé à faire évoluer leur vocabulaire et leurs dogmes sous la pression de la réalité et de la prise de conscience des peuples européens comme sur le verrou des 3%, le rôle de la BCE, le discours sur la dette ou les dettes ( en se désavouant par rapport à ce qu’ils nous assénaient comme indépassable il y a encore peu) afin de ne pas perdre la main et pouvoir maintenir et autant que faire se peut développer leur emprise.

      La ficelle est grosse et vous n’êtes pas le seul à l’employer à partir d’horizons différents qui ont en commun de vouloir préserver les fondamentaux des politiques actuelles dont comme d’autres vous vous accordez la coquetterie d’en être un opposant comme marque de crédibilité.

      La politique est et a toujours été un rapport de forces, la France entre autres est le deuxième contributeur incontournable au budget européen dont les intérêts n’ont pas été défendus par nos présidents depuis un moment déjà contrairement à l’engagement d’autres exécutifs européens. Et vous nous dites qu’on ne peut rien y faire.

      Nous ne sommes ni naïfs, ni idiots, ni dupes. Bon courage dans votre entreprise de désinformation et de démobilisation. 


    • Ruut Ruut 4 février 16:23

      @Lynwec
      Ne pas se laisser voler une élection en usurpant l’identité de l’UPR...

      Quelle indignité...
      FI me fait honte.


    • Octave Lebel Octave Lebel 4 février 16:25

      @Octave Lebel

      Pour aller plus loin.

      «  L’européisme est une religion » Entretien avec Aquilino Morelle • 29 oct. 2021

      Le titre est un peu décalé mais entretien décoiffant. 59 mn, mérite le détour et le temps passé.

      https://www.youtube.com/watch?v=V9B-SbP1Jsw


    • Ruut Ruut 4 février 16:30

      @Aristide Une lutte de titans : LFI versus UPR !!!
      C’est l’UPR qui gagne, car il a un programme crédible.

      Mais finalement, ce sera probablement « les Patriotes » qui gagnera parce qu’il est plus visible et mobilise beaucoup.

      Durant la gestion calamiteuse du COVID, FI n’as pas beaucoup mobilisé ni informé et durant les confinements, l’UPR (c’était sa chance avec UPR TV) c’est fait saborder de l’intérieur et a beaucoup perdu en visibilité.


    • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 18:47

      @Laulau
      si le BCE nest pas contente on sort de l’Euro et ...l’Euro s’écroule, la France n’est pas la Grèce.

      Hélas, il n’y a pas de clause de sortie à l’euro !
      L’euro est présumé irréversible, a expliqué super Mario !
      Pour sortir de l’euro, il faut d’abord sortir de l’UE par l’article 50.
      Ce que les pro européens refusent avec la dernière énergie !

      Vous voyez que ça sert de connaître dans le détail les Traités européens...


    • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 19:11

      @Octave Lebel
      sous la pression de la réalité et de la prise de conscience des peuples européens comme sur le verrou des 3%,

      Rêve ! Ce n’est pas l’avis du nouveau gouvernement allemand !
      Papa Scholz fait la tournée des popotes, pour parler... dettes !
      "Et oui, le gros problème c’est le Pacte de Stabilité et les célèbres critères de Maastricht desquels nous sommes tous largement sortis en Europe du sud, mais pas les pays du nord."

      Ecoutez cet économiste allemand expliquer ce qu’il pense de la cigale Le Maire !« L’Allemagne va se fâcher sur la dette française ! »

      Depuis des années, l’Allemagne est vent debout contre la politique de la planche à billets de la BCE. Plus le volume de monnaie augmente, plus cela fait baisser la valeur du mark. Et en Allemagne, la valeur du mark, c’est tabou !


    • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 19:19

      @Octave Lebel
      La politique est et a toujours été un rapport de forces, la France entre autres est le deuxième contributeur incontournable au budget européen

      Quel rapport de force ?
      1 pays contre 26 + les Institutions européennes ??

      Pour faire du chantage à la sortie de l’UE, il faut avoir le Frexit dans son programme, sinon, on passe pour un Mickey.

      Or Mélenchon a bien expliqué à Rome qu’il ne sortirait de rien du tout !

      Quand vous donnez publiquement la garantie que vous ne quitterez pas l’UE, vous ne pouvez plus faire de chantage à la sortie ! Tout le monde comprend que c’est du bluff !


    • germon germon 4 février 21:07

      @Octave Lebel

      Je soutient votre analyse.

      Je voudrais savoir combien d’adhérent compte l’UPR.

      Cordialement


    • Octave Lebel Octave Lebel 6 février 11:21

      @Captain Marlo et à bien d’autres.

      Ah, l’UPR ( mais pas que) et ses kamikases, téméraires mais pas au point de vouloir s’écraser seuls à l’atterrissage et qui nous lancent régulièrement des invitations.

       

      De grands opposants en apparence qui ne sont que les préservateurs d’un pouvoir auquel ils veulent participer, qui jouent aux malins en ne pouvant s’empêcher de penser que nous, leurs concitoyens sommes leurs idiots utiles.

      Ils tentent de nous intimider en permanence avec l’UE et son juridisme en ayant l’air de déplorer son emprise. Comme un défi à notre intelligence. En pensant nous faire courber la tête et nous résigner. Nous faire rentrer dans le rang.

      Comme si tous les traités du monde n’avaient pas eu un début, des évolutions et une fin .Comme si le traité de Versailles avait été réellement imposé dans son ampleur aux allemands  après la 1ère guerre mondiale, comme si les américains n’avaient pas mis fin sans préavis en 1971 au système monétaire mondial mis en place après la seconde guerre. Comme si nous n’en serions pas à la 5ème constitution et que nous n’aspirions pas d’urgence à une constituante enfin populaire pour établir une véritable démocratie à la hauteur du niveau socioculturel du pays.

      Comme si leur fétiche, le traité de Lisbonne de 2008, arraché contre leur volonté aux peuples, aurait de ce fait plus de valeur et de puissance comme le scandent avec insistance nos auto-proclamés spécialistes du droit européen.

      Cela s’appelle une injonction paradoxale dont le but est de troubler les petites têtes mais qui renforce la volonté des gens normaux.

      Pas foutus de voir qu’en réalité , nous sommes déjà dans un régime, en vertu de leur épouvantail favori de 2008, non pas d’unanimité mais de majorité qualifiée et que nos dirigeants de l’UE, délégués d’oligarques internationaux, n’osent pas l’appliquer craignant les réactions des peuples européens par-dessus les têtes des élus de circonstances et des urnes à moitié vides.De sacrés spécialistes.

      Nous, nous le savons bien et prévenons que ces délégués attendent des circonstances favorables pour se lancer.

      C’est intéressant de voir que se retrouvent ici sous des rhétoriques diverses en cultivant bien sûr l’ambiguïté, toutes les droites, l’UPR bien sûr mais le LR et ses frontières poreuses avec l’extrême-droite si pratiques, la macronie et ses partenaires de la gauche verbale et son sparing partner préféré l’extrême droite occupée à discipliner ses champions.

      Pas difficile de voir ce qu’il nous reste à faire en tant que citoyen volontaire et décidé.

      Nous vous dérangeons.Merci du compliment.


    • Sergio Sergio 3 février 19:20

      Il s’agira d’être très vigilant …

      Je n’ai surtout pas envie pour me faire une idée d’un politique, de le regarder gesticuler chez baba le bobo incontournable, en arriver là pour exister c’est bien dommage. En conséquence et dorénavant, le jour des élections, je souderai à la 2.5 et serai vigilant à mettre la bonne intensité pour ne pas coller.

      https://www.blagues-et-dessins.com/wp-content/uploads/2020/07/16-juillet-2020-castex-veut-ressouder-la-france-1024x671.jpg


      • Fergus Fergus 3 février 19:32

        Bonsoir, Octave

        « je n’ai pas envie de me faire voler une élection de plus », écrivez-vous après avoir déjà asséné cette crainte dans le titre.

        Mais de quel « vol » parlez-vous en usant du même type d’accusation que Baroin qui, au lendemain de l’élection de Hollande, avait lui aussi accusé la gauche d’avoir obtenu « une victoire par effraction » ?

        Désolé, mais autant j’approuve la plupart des arguments que vous avancez, autant je trouve déplacé et inopportun ce genre de procès !


        • Octave Lebel Octave Lebel 3 février 19:58

          @Fergus

          Il me semble que j’ai écrit tout un article pour donner mon point de vue sur le fonctionnement et la nature de notre démocratie dans plusieurs de ses dimensions et notamment à propos du rôle des médias qui n’ont jamais eu dans notre histoire autant de présence et d’influence concernant la vie politique et le déroulement des élections. Mais pas que. Je le fais régulièrement à travers mes commentaires aussi. Et donc le titre, comme il se doit, c’est le choix d’une formule forte qui dit mon sentiment persistant à propos de la situation qui me semble être partagé par bon nombre de mes concitoyens.

          Je ne crois pas que c’est une surprise. Dès le 9/10/21, j’avais déjà largement expliqué cette position avec un titre de la même veine : «  Le torpillage d’une élection présidentielle. France XXI°, Episode 4 » 

          Bien entendu, je ne m’attends pas à ce qu’il soit partagé par tous. A chacun ses raisons.


        • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 19:58

          @Fergus
          Mais de quel « vol » parlez-vous en usant du même type d’accusation que Baroin qui, au lendemain de l’élection de Hollande, avait lui aussi accusé la gauche d’avoir obtenu « une victoire par effraction » ?

          Macron a été élu après des mois de matraquage médiatique. Et grâce aux magistrats qui ont libéré la route en évinçant le principal candidat : Fillon.
          Cf Régis de Castelnau "Une Justice politique au service d’Emmanuel Macron.

          Épisode I : l’affaire Houlette

          L’actualité judiciaire nous offre quand même un spectacle tout à fait exceptionnel et illustre de façon caricaturale le ralliement à Emmanuel Macron de la haute fonction publique judiciaire. Plus besoin de pressions, de consignes, voire d’ordres, parquets et juges du siège déploient un zèle impressionnant pour protéger ses amis et poursuivre ses adversaires. Petit rappel du feuilleton : d’abord l’on apprend qu’Éliane Houlette, l’ancienne patronne du Parquet National Financier déposant devant l’Assemblée nationale avoue implicitement que la procédure contre François Fillon au printemps 2017 était bien destinée à le disqualifier dans la course à la présidence, permettant ainsi l’élection d’Emmanuel Macron.


        • Louis Louis 3 février 20:10

          @Fergus
          Ben OUI monsieur Fergus mon cher c’était une victoire par effraction
          La preuve NOUS louis avions voté CONTRE sarkozy en 2012 au 2ème tour
          Et .... on a eu HOLLANDOUILLE
          On ne nous y reprendra plus
          En 2017 Louis a voté blanc pendant que Fergus votait contre LePen
          et on a eu.....
           smiley


        • troletbuse troletbuse 3 février 20:42

          @Louis
          Après 20 h00, le vol a eu lieu au ministère de l’intérieur avec les votes de l’étranger et des cartes d’électeurs, environ de 1 à 2 millions, correspondantes aux fausses cartes Vitale qui représentent des Français virtuels et qui ont toutes voté Micron.


        • Aristide Aristide 4 février 08:30

          @Fergus

          C’est simple pourtant, LFI est victime des médias, c’est d’ailleurs ce qui fait que Mélenchon pour attirer le chaland choisi à deux fois Zemmour comme contradicteur !!!

          Tout le monde a pu constaté le talent de Mélenchon pour présenter son programme, avec calme et discernement, sans aucune des ficelles habituelles du genre il faut faire payer les riches, etc ...

          LFI sera ramené à son niveau c’est à dire une toute petite part de la gauche du PS, auquel il faut ajouter quelques révolutionnaires du NPA et de LO en manque de tête d’affiche, et quelques vrais faux insoumis anars en vadrouille. En gros autour de 10%.

          PS : Assez savoureux de voir que la cible préférée de Octave, Zemmour, a été choisie par Mélenchon dans ses deux débats, lui offrir du temps de présence à l’antenne...LFI pas assez présente, comme il le dit, il fallait à tous prix rameuter sur la base d’un combat de coq qui n’a pas manqué d’arriver ...


        • Laulau Laulau 4 février 15:03

          @Louis
          On a eu Macron......mais n’était-ce pas le but de la plupart des socialistes. ce sont les puissants réseaux de Martine Aubry qui ont poussé pour envoyer Hamon au casse pipe afin de prendre des voix à Mélenchon.


        • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 19:44

          Les Insoumis pleurnichent de ne pas être invités dans les médias ? Il y a pourtant un précédent, depuis 15 ans, pour l’UPR , Union Populaire Républicaine, dans les médias, c’est 0 heure, 0 minute, 0 seconde ! L’UPR est rendue invisible, à cause de sa proposition de Frexit !

          J’ignore qui, à la FI, a eu l’idée saugrenue d’appeler la FI : « Union Populaire », qui fait immanquablement penser à « Union Populaire Républicaine ». Quelle grave erreur de communication ! 

          C’est normal que l’Union Populaire soit laissée de côté par les médias ;

          Quand on plagie l’UPR, on subit le même sort.

          La FI a encore le temps de changer de nom.

          Elle pourrait s’appeler FIAS : « FI allergique à la souveraineté ».

          Cf Jacques Sapir :« La haine de Gauche de la souveraineté » !


          • Octave Lebel Octave Lebel 3 février 20:21

            @Captain Marlo

            Tout le monde sait que vous êtes infatigable pour faire des copier-coller.Vous n’avez plus rien à prouver.

            Un jour il va falloir que vous vous y mettiez pour développer vos idées et expliquer comment le mouvement que vous défendez s’est enfermé dans l’impasse où il se trouve plutôt que de houspiller la terre entière. Réfléchissez Marlo, il y a toujours une issue.

             


          • Joséphine Joséphine 3 février 20:31

            @Octave Lebel

            L’heure est trop grave pour voter pour un parti qui ne fera même pas 0,5%. Que ce soit Philippot, Poutou, Asselineau, Dupont Aignan, on ne peut pas se permettre le luxe de voter dans le vide. Si on vote, nous devons voter intelligemment, pour celui ou celle qui sera capable de dégommer Macron Et Pécresse. Peu importe qui dans le fond. Je ne vais pas forcément voter avec mon coeur, mais au vu de leur popularité je pense glisser un petit billet pour la mère Le Pen ou Z. 


          • Octave Lebel Octave Lebel 3 février 21:06

            @Joséphine

            Les astuces de l’extrême droite maintenant.

            Tous unis contre Macron.

             

            Comme si nous ne savions pas que l’extrême droite est le marche-pied de Macron ou de son homologue.Son sparring partenaire du 1er tour.

            Vous savez cela se voit que l’extrême droite partage ses fondamentaux économiques avec la droite malgré les détails des promesses de 1er tour.

            Qui ne se sait pas que Bolloré a soutenu Sarkozy puis Macron puis lancé maintenant Zemmour pour faire diversion contre la gauche authentique qui est le véritable opposant.

            Nous nous sommes fait avoir avec Chirac, Sarkozy et celui dont vous faites un épouvantail le temps de détourner croyez-vous des voix au premier tour.

            Nous ne vous demandons pas de voter pour LFI, vous ne le ferez pas mais ne nous demandez pas de vous aider à faire élire Macron ou son avatar.

             

            Marc Endeweld : « Et si Zemmour était l’idiot utile d’un deal entre Bolloré et l’Elysée ? » (60 mn accès ouvert à tous).

            Difficile de ne pas s’y intéresser et de ne pas venir se faire une idée.

             

            https://tv.marianne.net/rencontres/marc-endeweld-et-si-zemmour-etait-l-idiot-

             

             

             

             

             


          • Joséphine Joséphine 3 février 23:20

            @Octave Lebel

            Le problème c’est que je n’ai pas l’impression que LFI qui fait l’apologie de la créolisation de la France s’adresse au peuple français. LFI ne nous entend pas, ne nous voit pas, LFI s’est déconnecté à jamais du vrai combat politique. Le jour où les communistes se recentreront sur leur combat originel, ils seront peut être entendus. Le prolétaire français, la lutte contre l’immigration qui fait chuter le salaire du prolétaire français, c’est cela le vrai combat des communistes. LFI s’est complètement perdue et ne fera même pas 7% en l’état. C’est pourquoi je ne leur donne pas mon vote. 


          • alain laurent 4 février 03:02

            @Captain Marlo
            la France insoumise n’était plus tenable pour Mélenchon , tous avec leurs muselières  !!! se dire insoumis et accepter de porter un masque qui ne sert à rien , il n’avait plus le choix.


          • Lynwec 4 février 08:49

            @Joséphine
            Le problème,c’est qu’en ne votant pas pour un candidat du Frexit, vous votez carrément dans le vide, car Pécron ou Macresse en bénéficieront dans tous les cas (les autres candidats « promus » étant du même moule French Young Leaders de Schwab et compagnie...


          • Joséphine Joséphine 4 février 10:03

            @Lynwec

            En réalité Lynwec , j’ai cette horrible sensation que mon vote sera inutile car Mécresse et Pacron arriveront en tête, quoiqu’on fasse. C’est pour ça que je me tâte encore. Voter ou ne pas voter, telle est la question ? 

            Mais quelle que soit ma décision, je ne voterai pas pour un candidat qui va faire moins de 10%. La vérité c’est que tu sous estimes les aspirations des moutons français. Les français veulent le QR Code, ils veulent le traçage, ils veulent être tenus en laisse, ils en ont rien à foutre du Frexit ! Il y’a plus de 50 millions de piqués en France et fiers de l’être. Le Frexit ne fait pas partie des priorités du peuple, c’est pour ça que les partis politiques qui prônent le Frexit patinent et ne fédèrent pas beaucoup de monde : 

            Philippot , 0, 5% 

            Asselineau, 0 % 

            Dupont Aignan, 1%

            JLM : 8% 

            Dans le combat pour la liberté qui est le nôtre , on ne doit pas minimiser les attentes du peuple qui sont souvent décevantes. Si je n’écoutais que mon coeur, je voterai Philippot, mais ce serait un vote inutile et une perte de temps. 


          • Nuke T. AMERS cyrus 4 février 10:30

            @Joséphine

            il faut voter contre macron et pecresse c’ est une priorité absolu .
            ton vote et des million d’ autre anti mondialisme ne sera pas inutile meme si on arrive pas a empecher la catastrophe .

            ce qu’ il faut bien comprendre c’ est qu’ un vote contre macron et pecresse au premier tour en crame un des macroniste ... dans le pire des cas ca lui sape sa legitimité s’ il se retrouve a 10% des vote exprimé au lieu de 20%

            blanc ou null ou abstention ne sont au contraire pas comptabilisé , et ne font pas baisser son pourcentage .

            Ensuite , pas le choix , il faut voter un candidat ayant une chance d’ acceder au second tour , si demain Z ou lepen se casse la geule a 5% , il faudra voter melanchon meme si e n’ est pas de gaité de coeur .

            j’ai cette horrible sensation que mon vote sera inutile car Mécresse et Pacron arriveront en tête, quoiqu’on fasse. C’est pour ça que je me tâte encore. Voter ou ne pas voter, telle est la question ? 



          • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 10:45

            @Octave Lebel
            et expliquer comment le mouvement que vous défendez s’est enfermé dans l’impasse où il se trouve

            C’est simple, il suffit de prononcer le mot de Frexit pour être censuré par les médias du banquier Macron et par les médias propriété des milliardaires !! Il faut croire que les riches trouvent que leurs intérêts sont mieux garantis en restant dans l’UE...

            Si vous faisiez quelques recherches sur les origines de la construction européenne, vous sauriez qu’elles remontent à la guerre de 14. Ce sont les banquiers, les 200 familles et le cartel de l’acier qui ont voulu l’Europe, cf Annie Lacroix Riz. Pas les peuples, à qui personne n’a demandé leur avis.

            Sinon, évitez de botter en touche et répondez aux questions. Sur les sanctions de la BCE, et comment vous allez obtenir l’accord à 100% des 26 autres pays pour changer les Traités ?? Il y a certainement parmi les lecteurs, des électeurs que ces questions intéressent...


          • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 10:51

            @alain laurent
            la France insoumise n’était plus tenable pour Mélenchon , tous avec leurs muselières !!! se dire insoumis et accepter de porter un masque qui ne sert à rien , il n’avait plus le choix.

            Le choix de quoi ? La FI a le même programme qu’en 2017 : Plan A, Plan B.
            « Plan A, on propose aux autres pays notre programme, s’ils n’en veulent pas, on le fait quand même en France, on viole les Traités. »
            Et peu importe les conséquences, dont la FI ne parle jamais.


          • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 11:04

            @Joséphine
            En votant pour un candidat pro européen vous aurez la même politique qu’avec Macron ! Le pouvoir n’est plus à Paris.
            C’est Bruxelles & la BCE qui décident.
            Et le FMI, car la France est endettée jusqu’aux yeux !

            Bruxelles s’est accaparée la santé et le passe numérique vaccinal.

            La BCE ne veut pas de fortes augmentations des salaires.

            Et le FMI demande une grande saignée fiscale pour le prochain quinquennat !


          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 février 11:16

            @Octave Lebel
            Tout le monde sait que vous êtes infatigable pour faire des copier-coller.Vous n’avez plus rien à prouver.
            Faites plus de copier coller et épargnez-nous ainsi votre prose insipide.
            Il faut vous lire dix lignes avant d’avoir un fait.
            Quand il y en a un.
            Les copier coller sont là pour instruire, quand votre prose est là pour brasser de l’air.
            L’UPR n’est pas dans une impasse : elle a une ligne de conduite et il s’y tient.
            Est-ce qu’on a changé une ligne aux Evangiles depuis 2000 ans ? C’est un gage de succès, à terme.
            Mais vous préfére sans doute Pecresse :
            “Mes convictions évoluent avec celles de la société” (Valérie Pécresse)


          • Joséphine Joséphine 4 février 11:38

            @cyrus

            Exact ! Le mot d’ordre est : tout sauf Macron et Pécresse. Je suis prête à voter pour n’importe qui tant qu’il fédère du monde derrière lui. Si demain Melenchon est à 20% et MLP à 10%, je voterai Melenchon. 


          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 février 11:40

            Regardez comme ils sont mignons, tous les deux :
            https://www.businessbourse.com/2022/02/04/les-young-leaders-macron-et-trudeau-savaient-bien-que-livermectine-fonctionnait-a-merveille-contre-le-covid-pourquoi-tout-ce-cinema-pourquoi-les-citoyens-doivent-ils-subir-des-restrictions-aussi/
            C’est Jean-Mimi qui va en faire une jaunisse...
            Et comment ils s’entendent pour nous mentir et nous plumer...
            Attal aussi porte la jaquette, parait-il.
            Veran, au feeling, j’ai comme un doute. Il a du mal à garder ses femmes.
            Avant, c’était les juifs qu’on accusait.
            Maintenant, ce sont les homos qui sont partout.
            Les homos, mais aussi les monstres :
            https://www.businessbourse.com/2022/02/03/dr-laurent-alexandre-nous-accepteront-massivement-dans-quelque-temps-pour-nos-enfants-et-petits-enfants-limplantation-de-micro-processeurs-dans-leurs-cerveaux/
            Autres temps, autres moeurs.


          • Joséphine Joséphine 4 février 11:41

            @Captain Marlo

            Je le sais bien, c’est ça le pire ! Et quand j’ai vu Ursula couvrir Macron de louanges, j’avais la nausée. 


          • troletbuse troletbuse 4 février 11:43

            @doctorix, complotiste
            La punition pour lui , le pal. Au début il appréciera.


          • Nuke T. AMERS cyrus 4 février 11:59

            @Joséphine

            Tout a fait , ou meme monsieur bouchard s’ il etait au minimum troisieme .
            idem pour asselineau ou poutou ...

            le but etant de chercher a provoquer des legislative anticipé et de l’ obliger a dissoudre l" assemblé pour un troisieme tour .

            A cet egard , au second tour meme un vote pecresse contre macron serais une carte a jouer , pour les faire se dechire entre eux .

            Mais la vrai strategie serais d’ elire quelqun au premire tour , et de leur couper l’ herbe sous le pied .
             

            Joséphine 4 février 11:38

            @cyrus

            Exact ! Le mot d’ordre est : tout sauf Macron et Pécresse. Je suis prête à voter pour n’importe qui tant qu’il fédère du monde derrière lui. Si demain Melenchon est à 20% et MLP à 10%, je voterai Melenchon. 



          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 février 12:05

            @Joséphine
            tout sauf Macron et Pécresse.
            Tout comme moi.
            A condition qu’il rejette le pass vaxxinal et l’UE. Ce sont les seuls critères raisonnables.
            Et il n’y en a pas beaucoup.
            Deux, en fait.
            Mais pour remplir votre deuxième condition :
            « tant qu’il fédère du monde derrière lui. »
            il faut commencer par voter pour l’un d’eux.
            Et, tant qu’à faire,le meilleur des deux.


          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 février 12:07

            Autre chose (la même chose, en fait) :
            C’est le début de la fin…Tenez bon, il n’y en a plus pour très longtemps ! Grâce aux camionneurs Canadiens, la tyrannie vaccinale et toutes les restrictions liberticides vont disparaître…Est-ce que Facebook (META) va chuter à l’infini ?
            https://www.businessbourse.com/2022/02/04/cest-le-debut-de-la-fintenez-bon-il-ny-en-a-plus-pour-tres-longtemps-grace-aux-camionneurs-canadiens-la-tyrannie-vaccinale-et-toutes-les-restrictions-liberticides-vont-d/
            N’oubliez pas d’éliminer tous ceux, du Président aux candidats, députés et sénateurs, qui ont soutenu le pass. Aucun d’eux ne doit avoir la moindre de vos voix, car ils vous ont trahis, et vous trahiraient encore.
            A propos de Trudeau (en fuite) :
            Il y a une ressemblance entre un traître, un hypocrite et un serpent : ils piquent puis se cachent.
            J’aime aussi cette citation (africaine) sur le traître :
            Prévenir la trahison, débusquer le faux ami, le jaloux parent, le traître avant qu’il inocule son venin est une opération aussi complexe que de nettoyer l’anus d’une hyène.
            Pour la deuxième option, je n’ai pas essayé.
            Mais pour la première, je m’accroche.


          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 février 12:10

            @cyrus
            pour les faire se déchirer entre eux
            Mauvaise pioche : l’une de ces deux ordures serait élue.


          • Nuke T. AMERS cyrus 4 février 12:17

            @doctorix, complotiste

            Bien sur que ce n’ est pas l’ ideal , mais dans ce cas de figure pecresse serait obliger de dissoudre l’ assemblé , contrairement a macron , et la on peut leur metre une branlé UPR, Z , melanchon , au 3 em tour et les metre en cohabitaion ...

            ca nous donne un joker .

            doctorix, complotiste 4 février 12:10

            @cyrus
            pour les faire se déchirer entre eux
            Mauvaise pioche : l’une de ces deux ordures serait élue.



          • sirocco sirocco 4 février 13:13

            @Joséphine
            « Si je n’écoutais que mon coeur, je voterai Philippot... »

            Il faut toujours écouter son cœur !


          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 février 13:56

            @cyrus
            mais dans ce cas de figure pecresse serait obliger de dissoudre l’ assemblée ,

            Mais les élections législatives suivent la présidentielle, alors ça change quoi ?
            Tiens, l’assemblée va sans doute voter l’asile politique pour Assange (ce qui ne mange pas de pain, les british feront toujours ce que veulent les ricains).
            Ca fait 10 ans que ni Hollande ni macron ne l’ont fait, mais là, on est en période électorale. D’autres fois, on vu à la même période des libérations de prisonniers ou d’otages, on est habitués à la magouille.
            https://www.francesoir.fr/politique-france/julian-assange-asile-assemblee
            Réjouissons nous (peut-être) pour Assange et les libertés. L’Assemblée serait malvenue de repousser la proposition alors qu’elle vient de voter pour une loi protégeant les lanceurs d’alertes : ce serait le comble.


          • Octave Lebel Octave Lebel 4 février 16:41

            @Joséphine

            ● C’est dommage de la part de l’extrême droite d’avoir mis le concept de créolisation comme repoussoir dans le bréviaire de la propagande anti LFI.C’est un sujet instructif pour tous. Moi-même je n’y connaissais rien et du coup je me suis instruit et je ne regrette pas.

             Le concept de créolisation (Edouard Glissant) mérite que l’on s’y attarde à propos des processus d’échanges interculturels et des enrichissements qu’en tirent les êtres humains quand bien même cela se passe dans un contexte de domination.

            https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2011/02/03/pour-l-ecrivain-edouard-glissant-la-creolisation-du-monde-etait-irreversible_1474923_3382.html

            Concernant la créolisation laissons donc chacun s’informer et se faire une idée en dehors de la propagande paresseuse. Ce sont des sujets sérieux qui méritent mieux que la polémique et la caricature.

            ● Le coup de la nostalgie du communisme, vous pensez berner combien de lecteurs ?

             


          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 février 20:32

            Bon à savoir :

            « En Afrique, nous avons comparé les pays qui prescrivent l’Ivermectine avec ceux qui n’en prescrivaient pas… Dans les pays qui donnent de l’Ivermectine, le nombre de cas est de 134,4 pour 100 000 et le nombre de décès est de 2,2 pour 100 000. Dans les pays qui n’utilisent pas l’Ivermectine, le nombre de cas est de 950,6 et le nombre de décès est de 29,3. » (…)

            « Je crois que la différence est claire.

            L’article poursuit :

            Bien sûr, on ne peut pas conclure que l’Ivermectine est efficace uniquement sur la base de ces chiffres.

            Ah bon ?

            7 fois moins de cas et 14 fois moins de morts, ce n’est pas suffisant pour conclure ?

            https://les7duquebec.net/archives/269908

            Mais il faut lire tout l’article, qui décrit les succès stupéfiants de l’ivermectine au Japon.

            Ce qui induit le comportement criminel de notre gouvernement et de notre conseil de l’ordre (dont le président, à l’occasion de ses voeux, a condamné les médecins « déviants (sic) qui ont osé traiter autrement qu’avec du doliprane).

            C’est comme le poisson, »ça" pourrit toujours par la tête.



            • Joséphine Joséphine 3 février 20:34

              @sirocco

              Je ne pense pas qu’ils iront jusque là même si ça les démange. Dans quelle mesure est-ce légal de nous empêcher de voter puisqu’en aucun cas nous ne sommes des hors-la-loi ? La vaccination n’est PAS obligatoire à ce que je sache. Nous ne sommes ni des assassins, ni des clandestins, ils ne pourront pas nous retirer notre droit de vote. 


            • leypanou 3 février 19:52

              Çà ne sert à rien d’avoir un programme nickel si on a pour personne pour l’incarner quelqu’un dont le comportement public est pour le moins discutable.

              J’ai regardé l’émission Face à Baba et je trouve que le comportement de JLM face au policier de la BAC va certainement donner à pas de mal de gens l’idée de ne pas voter pour lui : il a confirmé le fameux « je suis la république ».

              Pour moi, Macron est grillé pour pas mal de gens mais les autres, ce n’est pas brillant.

              N’oubliez jamais que les gens sont influencés par le paraître et JLM donne l’impression de quelqu’un qui n’arrive pas se contrôler.

              La priorité des gens ce n’est pas les institutions, même si personnellement je suis pour la 6ème république.


              • Octave Lebel Octave Lebel 3 février 20:16

                @leypanou

                Le dénigrement des personnes, autrefois on appelait cela la chasse à l’homme, comme c’est original et profond. Vous devriez lire ou écouter Eric Naullaud, le partenaire médiatique de Zemmour , il fait cela en 20 fois mieux que vous.


              • Octave Lebel Octave Lebel 3 février 21:22

                @leypanou

                A fond l’intox. Pourquoi se gêner quand on parie en permanence sur la bêtise de ceux que l’on cherche à séduire en les croyant assez ignorants pour aller voter contre leurs propres intérêts.

                Le sujet, c’était la police républicaine ou plutôt les méthodes, les procédés et les missions d’une police républicaine et il y en en effet à faire et à dire sur le sujet quand on a vu le traitement des gilets jaunes et de bien d’autres manifestants et le policier présent l’a reconnu très clairement.

                Malheureusement, chacun s’attend à ce que l’extrême droite selon son habitude joue de la provocation et de l’incitation à la violence comme cela a déjà été fait en escomptant un profit de l’agitation des passions mauvaises de certains qu’elle cultive.

                Vous pouvez compter sur la lucidité et la vigilance de nos concitoyens.

                Pas besoin de surcroît de polémique ici, nos lecteurs vérifieront en regardant la video sans chaperon et se feront leur propre idée.


              • leypanou 3 février 23:05

                @Octave Lebel
                Vous pouvez compter sur la lucidité et la vigilance de nos concitoyens  : en enlevant des dizaines de milliers de gens qui ont été obligés de se faire injecter un produit dont personne ne connaît les effets à moyen et long terme, dont les effets à court terme peuvent être fatals pour garder leur activité, des millions de gens « lucides » et « vigilants » se sont faits piquer sans problème.


              • Julien30 Julien30 3 février 23:15

                @Octave Lebel
                « Vous pouvez compter sur la lucidité et la vigilance de nos concitoyens. »
                Ils le sont suffisamment pour ne pas amener au 2é tour le peu ragoutant Mélenchon, girouette cynique et vieille crapule politicarde qui se rendant compte que les ouvriers et classes populaires ne voteraient pas pour lui s’est tourné vers l’approche communautariste et indigéno-wokiste, manifestant par exemple contre l’islamophobie aux côtés d’islamistes après avoir déclaré quelques années plus tôt que ce terme était une escroquerie. Encore une fois la majorité des électeurs n’est pas assez à l’ouest pour laisser le candidat des islamistes et des délinquants arriver au pouvoir.


              • Aristide Aristide 4 février 08:37

                @Octave Lebel

                Vous pouvez compter sur la lucidité et la vigilance de nos concitoyens.

                Moi qui croyais qu’ils étaient sous l’influence de médias pourris, etc, etc ...


              • Aristide Aristide 4 février 08:40

                @Julien30

                Oups, pas vu votre message ...


              • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 4 février 09:12

                @leypanou

                Vous avez jeté un œil au pédigree du gazier en face de lui ?

                Alors, revenons aux fondamentaux.
                Mélenchon n’a rien contre les flics.
                Par contre, les « tontons macoutes », ça, il n’en veut plus !!
                Et au passage, ces syndicalistes fachos s’occupent plus de pouvoir tabasser peinard que des gens qui se révolvérisent la tête dans leurs services.
                Il faudrait un peu réfléchir aussi...
                Faut-il que je vous rappelle quelques noms, de gens qui ont été tués pour rien ?
                Faut-il vous expliquer le nombre de gens qui ne manifestent plus parce que c’est dangereux ?
                Vous appelez cela les Forces de l’Ordre, ah bon...

                Vous trouvez normal qu’un psychopathe comme Lallement soit Préfet de Police à Paris ? Il n’a pas été nommé au hasard, ce type est là pour assoir l’autorité de Macron... Il a été viré de la DGAC par les cadres (je sais de quoi je parle), ils ont pété le champ’ à Bordeaux quand il s’est cassé et là, à Paris, bonjour l’ambiance !!


              • Aristide Aristide 4 février 09:27

                @Le421... Refuznik !!

                Vous avez jeté un œil au pédigree du gazier en face de lui ?

                Ce policier , syndicaliste FO, n’a jamais été condamné par contre Mélenchon l’a été pour son obstruction à la justice !!! Trois mois de prison avec sursis pour rébellion et condamnation.

                Les mêmes comportements auxquels sont confrontés tous les policiers quand ils font leur job. On comprend donc mieux sa proximité avec les délinquants et son obsession contre la police. Le pire du ridicule quand il mime les « baceux » tapant sur les portières !!! 

                Et quand il parle de IGPN, Mélenchon sait très bien que la régime dans la fonction publique et dans tous les métiers d’autorité d’être en première instance confronté à ses pairs. Comme les conseils de l’Ordre des médecins, des avocats, des huissiers, des notaires ... Mais faisant mine de ne pas savoir, il s’agit de désigner ce qu’il insulte comme « factieux » !!!


              • leypanou 4 février 10:17

                @Le421... Refuznik !!
                j’ai seulement dit que le comportement de Mélenchon avec le policier lors du Face à Baba n’était pas approprié : vous croyez que les gens qui ne cherchent pas tellement à s’informer autrement que par les msm vont apprécier ?
                Ce n’est pas avec ce genre de comportement qu’il risque d’être au 2ème tour, mais ce n’est que mon opinion.
                Espérez aussi que les gens ne se rendent pas compte que c’est à cause de la transition énergétique que les gens paient de plus en plus cher leur énergie : ce jour-là, un pan entier du credo des « écologistes » et assimilés se sera effondré et la sanction électorale douloureuse.


              • leypanou 4 février 10:24

                @Le421... Refuznik !!
                ajout par rapport à ce que j’écrivais tout à l’heure : LFI avait un boulevard devant lui sur la gestion du covid¹ contre Macron : vous avez été très en-deça de ce qu’il aurait fallu faire car votre société par rotation n’est que de la foutaise car irréalisable sauf à la marge.
                ¹ : je suis plus en phase avec ce que disaient Dupont-Aignan ou Philippot par exemple.


              • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 11:10

                @Le421... Refuznik !!
                Vous confondez à dessein les missions de maintien de l’ordre pour protéger les Institutions sous la direction des Préfets. Et les missions de protection de la population.

                Ce que veulent les Français c’est une police de proximité et vivre sereinement.
                Pour cela, il faudrait cesser de trouver des excuses aux délinquants, ces pauvres chéris... Et appliquer les peines, ce qui est loin d’être le cas.


              • Octave Lebel Octave Lebel 6 février 10:55

                @Julien30 et à bien d’autres

                Ben alors tout va bien. Jusqu’ici vous avez toujours réussi à sauver la mise à la droite qui entretient des ghettos pour les pauvres et les derniers arrivés en versant ensuite des larmes de crocodiles électorales et surjouant des indignations tout aussi électorales en pensant détourner ainsi les colères et les mécontentements des effets de leur politiques publiques de ceux qu’ils considèrent comme leurs idiots utiles bons à voter pour eux contre leurs propres intérêts.
                Regarder, votre partenaire d’enfumage Macron joue bien en pleine campagne électorale en parfaite résonance avec vos refrains habituels aussi de campagnes électorales la réééforme du culte musulman qui bien sûr n’était pas à faire à un autre moment. 
                De quoi avez-vous peur ? Que nous comprenions trop bien la manœuvre habituelle, pouvoir en place et extrême droite.

                Je crois que vous avez raison d’avoir peur.


              • L'apostilleur L’apostilleur 3 février 22:41

                Utiliser les médias, les sondages, la victimisation, la bêtise des français incapables de discernement qui se font berner par les médias, les milliardaires, l’extrême droite ... en guise d’écrans de fumée pour nier une gauche extrêmisée et défendre LFI d’un Mélenchon qui ne sait plus se contrôler et devenu fossoyeur de son propre parti relève d’un exploit chez Augias.

                Tout le monde n’est pas Héraklès.


                • Aristide Aristide 4 février 08:38

                  @L’apostilleur

                  Pas mieux !!!

                  Le pire est quand même cette insulte au peuple ... de la part d’un pari qui s’en réclame !!!


                • Fergus Fergus 4 février 08:51

                  Bonjour, L’apostilleur

                  « Utiliser les médias, les sondages, la victimisation, la bêtise des français incapables de discernement qui se font berner par les médias, les milliardaires, l’extrême droite ... en guise d’écrans de fumée »...
                  ... est une vieille technique éculée des perdants pour masquer leurs insuffisances, leurs erreurs de casting électoral ou leurs fautes de stratégie. 100 % d’accord avec vous sur ce point.

                  En revanche, parler d’« une gauche extrêmisée » à propos de LFI est excessif au regard de ce qu’est devenu le PS depuis fort longtemps : un supplétif du néolibéralisme dominant, guère différent de ce qu’offrent au plan socioéconomique les partis du centre-droit au pouvoir ou aspirant à y être.


                • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 4 février 09:04

                  @L’apostilleur

                  Mélenchon qui ne sait plus se contrôler

                  Vous avez oublié le Vénézuelaaaaa  !!!  smiley


                • Aristide Aristide 4 février 09:08

                  @Fergus

                  Au contraire le terme est des plus adéquats : Tous les partis de gauche sont revenus des promesses des idéologies dont ils se réclamaient et ils ont tous répondu à ce constat.

                  Dans toute l’Europe, et particulièrement dans les pays du Sud, comme l’Italie et l’Espagne, la prise en compte de la réalité politique a contribué à recentrer la gauche de gouvernement. Seuls quelques partis en France, comme le PCF et LFI sont restés figé sur une idéologie où même le terme d’économie de marché est impossible à prononcer. 

                  Si par malheur, LFI arrivait au pouvoir, il ne ferait pas mieux que Tsipras en Grèce, sauf que eux sont incapables d’assumer, ils expliqueraient que leur échec, c’est pas leur faute, c’est le système, les autres partis, la conjoncture, le méchant marché, ...


                • Aristide Aristide 4 février 09:12

                  @Le421... Refuznik !!

                  Mélenchon, le tri vacciné ?


                • L'apostilleur L’apostilleur 4 février 10:22

                  @Fergus
                  LFI est un groupement d’individus dont quelques-uns ont en commun d’avoir les symptômes de la dysphorie qu’ils communiquent aux autres.
                  Cet état à plusieurs origines possibles ; la consommation de substances, les troubles émotionnels à origines diverses.

                  Ces mécontents permanents cultivent ce désarroi en autarcie au lieu d’entendre les aspirations de leurs concitoyens. 

                  Chez Mélenchon le traumatisme de son arrivée en métropole ne lui a pas permis un assimilation totale. Les séquelles se manifestent par sa « créolisation » qu’il voudrait imposer aux autres comme Taubira.


                • Laulau Laulau 4 février 15:17

                  @Aristide
                  la prise en compte de la réalité politique a contribué à recentrer la gauche de gouvernement.

                  Ah qu’en termes galants ces choses là sont dites ! Pour ne pas être taxé d’extrême gauche on devient l’extrême centre et la gauche devient un club de défense des minorités, les nouveau damnés de la terre sont les LGBT et la lutte des classes devient la lutte des sexes. Si c’est pour défendre les intérêts de la finance, la droite le fait très bien et cette « gauche » va disparaitre et d’ailleurs..... elle disparait.


                • Fergus Fergus 4 février 15:58

                  @ L’apostilleur

                  A mon avis, vous confondez les idées défendues dans L’avenir en commun avec les dérives personnelles de quelques caciques de LFI.


                • Fergus Fergus 4 février 15:59

                  Bonjour, Laulau

                  Entièrement d’accord avec votre commentaire.


                • Octave Lebel Octave Lebel 4 février 16:56

                  @L’apostilleur

                  Je reconnais que la référence à l’antique ajoute du burlesque à votre rhétorique. Cela nous change agréablement d’autres commentaires de votre brigade.

                  Cependant, il y bien longtemps maintenant déjà que je vous ai demandé de développer vos convictions autrement qu’en lançant des anathèmes.

                  Dépêchez-vous, nous allons croire que c’est impossible (j’ai hésité avec impensable).


                • Aristide Aristide 5 février 09:21

                  @Laulau

                  Je ne parlais que du point de vue idéologique, un recentrage d’ailleurs qui existe même à LFI. L’économie de marché serait-elle abandonnée par LFI ? la propriété collective des moyens de productions remis en vitrine ? ... Allons, il s’agit d’un mouvement global qui a suivi et même coïncidé avec la chute du grand frère et l’arrivée du nouveau capitalisme chinois. 

                  Maintenant la dérive « wokiste » de la fausse gauche ne vaut pas mieux que la dérive islamo-gauchiste de la vraie !


                • Octave Lebel Octave Lebel 7 février 20:01

                  @L’apostilleur

                  Créolisation.

                  C’est amusant et instructif de voir comment les propagandistes de l’extrême droite sont incapables d’expliquer une notion qui comme toutes les notions en sciences humaines est une proposition à discuter afin d’élargir et approfondir la connaissance des cultures humaines et de leurs transmissions et qu’ils en sont réduits à la brandir comme un fétiche d’exorcisme à l’intention de ceux qu’ils cherchent à persuader de voter d’urgence dès le 1er tour pour eux contre leurs propres intérêts personnels.


                • Aristide Aristide 8 février 11:18

                  @Octave Lebel

                  Il faut simplement revenir à la définition que donnait GLISSANT :

                  La créolisation est la mise en contact de plusieurs cultures ou au moins de plusieurs éléments de cultures distinctes, dans un endroit du monde, avec pour résultante une donnée nouvelle, totalement imprévisible par rapport à la somme ou à la simple synthèse de ces éléments.

                  Ce phénomène sociologique est une théorie, discutable, amendable, ... enfin comme toute thèse elle peut être mise en cause et discutée. Sans être accusé de je ne sais quelle raison idéologique plus ou moins inavouable ?

                  Le problème est dans cette récupération politique qui la transforme en postulat indépassable !!! Peut-on contester cette thèse par exemple dans les sociétés anciennes avec une culture dominante très marquée ? Est-ce que la créolisation est un futur indépassable dans les sociétés où l’islam est ancré depuis des siècles ? Idem pour les cultures européennes ? Peut-on contester cette vision idyllique du mélange des cultures quand on voit comment se sont passés la création des états dans l’ex-Yougoslavie ? 


                • Octave Lebel Octave Lebel 9 février 12:20

                  @Aristide

                  Et bien voilà, on sort de la polémique à deux balles.Ce sont des questions à se poser dont vous pourriez développer les réponses.C’est un travail long qui demande de la recherche si on ne veut pas prendre le risque de simplement trouver ce que l’on cherche et de réellement faire avancer les connaissances.


                • Aristide Aristide 9 février 13:29

                  @Octave Lebel

                  Vous m’insultez en me traitant d’extrême droitier, dissimulé derire Chevènement, et vous voilà maintenant à me demander des réponses sur ce sujet ? Quelles valeurs pourraient-elles avoir ? 

                  Le résultat est affiché, la moindre discussion ou opinion , la moindre remise en cause du cadre d’utilisation par Mélenchon de ce concept ... vous permettrait d’en rajouter une couche sur ma prétendue position politique !!!

                  Convenez au moins que vous n’échangez pas avec un faux-cul extrême-droitier pour que l’on puisse échanger et partir sur des bases raisonnables.


                • SilentArrow 4 février 02:43

                  La situation est désespérante.

                  Trop grave pour pouvoir en sortir au moyen d’une élection, quel qu’en soit le résultat.

                  Pas encore assez grave, semble-t-il, pour que le peuple prenne enfin les choses en main et jette à la rue les politiques, les Young Leaders, les Terra Nova, les Bilderberg et les oligarques pour les éventrer à coups de pieds.


                  • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 4 février 09:15

                    @SilentArrow
                    En tout cas, avec les gens « gazés » comme je vois autour de moi, on n’a pas le cul sorti des ronces, c’est sûr.
                    Mon problème, c’est que j’ai horreur de me faire enfiler, et je vis dans un monde de Attal et autres Bern...


                  • Aristide Aristide 4 février 10:33

                    @Le421... Refuznik !!

                    et je vis dans un monde de Attal et autres Bern...

                    Homophobie et insoumission !!! 

                    L’homophobie n’a pas sa place à La France insoumise

                    Si on ajoute que vous prenez tous vos concitoyens pour des abrutis !!! N’allez pas aux réunions de LFI, vous allez vous faire virer.

                    Par contre chez Zemmour ou Le Pen, no problemo, vous aurez une place, peut être même en tribune. 


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 4 février 07:40

                    Qui a dirige la France durant les 5 années dernières ?
                    Le cabinet mckinsey !
                    .
                    Olivier Véran confronté aux documents de la commission d’enquête du Sénat .... cabinet mckinsey !!!

                    .

                    .
                    Je résume la politique française est écrite aux États-Unis suivant les intérêts des multinationales !
                    C’est ça la politique de LREM !
                    .
                    Mais quand les gens se réveillent t-ils enfin pour qu’on se débarrasse des mondialistes et leur marionnettes de LREM ?


                    • nono le simplet 4 février 07:57

                      @eau-du-robinet
                      tiens ... des fois médiapart dit des conneries et des fois la vérité ?
                      moi j’aurais tendance à penser qu’ils la disent la plupart du temps ...
                      pas comme le torchon francesoir ...


                    • Lynwec 4 février 08:42

                      @nono le simplet
                      Pas besoin de médiapart ou d’autres médias, honnêtes ou non, pour comprendre qu’un candidat qui laissera la France à l’intérieur de l’UE, sans maîtrise de sa création monétaire est absolument sans danger pour le système, et c’est la raison pour laquelle sa promotion est assurée tambours battants.

                      Par ailleurs, avec lui, nous sommes toujours dans la division et l’opposition des Français entre eux, ce que ne devrait pas être un chef d’état dont le rôle devrait être de rassembler .


                    • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 4 février 09:03

                      @Lynwec
                      L’UE, l’UE, l’UE, l’UE !!
                      Ça sent l’UPR par ici...  smiley


                    • Albert123 4 février 11:15

                      @Le421... Refuznik !!

                      « Ça sent l’UPR par ici... »

                      vous savez il existe plein d’individus qui n’appartiennent à aucun parti politique car justement ce sont des indivus avec une autonomie propre.

                      des individus qui ne portent pas sur leur tshirt ou en guise d’avatar le logo de la secte qui les manipule.

                      en bref il existe plein de personnes qui ne sont pas des idolâtres.
                       


                    • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 11:19

                      @eau-du-robinet
                      Le mec raconte n’importe quoi.
                      Zemmour n’est pas le candidat des classes populaires, c’est le candidat des riches et de la bourgeoisie paniquée par les Gilets jaunes.

                      Zemmour essaye la technique des néosconservateurs : remplacer la lutte des classes qui vient , par la guerre civile entre religions.

                      Quant à la manière dont Zemmour « revisite » l’histoire de France, des historiens ont repris point par point ses inventions historiques.


                    • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 11:26

                      @Le421... Refuznik !!
                      L’UE, l’UE, l’UE, l’UE !!
                      Ça sent l’UPR par ici..

                      C’est vous « qui ne sentez pas » que l’UE a été construite par les riches, pour les riches, sans les peuples et contre les peuples ! Cf Etienne Chouard :« L’Europe est un piège fasciste et anti social ».

                      Votre religion européiste vous empêche de respirer l’air de l’indépendance et de la souveraineté ! On se demande pourquoi vous voulez un Etat indépendant pour les Palestiniens, et pas pour les Français ?


                    • Octave Lebel Octave Lebel 4 février 17:01

                      @Lynwec

                      Je crois que cela va vous donner des boutons mais sait-on jamais ?

                      https://melenchon.fr/2021/06/06/lunion-populaire-une-strategie-globale


                    • Lynwec 7 février 20:10

                      @Le421... Refuznik !!
                      Pas encarté, ni militant, si c’est le sujet de votre remarque humoristique.

                      J’essaie juste d’ouvrir les yeux aux gens qui se plaignent des résultats d’ élections qui ne changent rien en continuant de voter pour le même genre de candidat européiste-mondialiste promu en tête de gondole et qui va raser gratis, ou en pleurnichant qu’il n’y aurait aucune alternative et qu’il faut donc s’abstenir.

                      Il y en a une, ceux qui ne veulent pas l’essayer, ne venez pas pleurnicher. Endurez-le...


                    • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 4 février 09:01

                      Et dans les matinales radio, on constate presque les mêmes déséquilibres : gauche à 21 %, Macron à 35%, l’extrême droite à 34 % et la droite à 19 %.

                      En comptant vite fait, c’est 21% pour Jadot (gauche ?), Taubira (idem), Hidalgo (l même en couleur !!), Roussel, Poutou, Mélenchon, etc...

                      Et 89% à la droite.

                      Pour un résultat de 110% !!

                      Bon, sérieusement, c’est vrai que LFI n’a pour audience, à la télé, que des pantalonnades truquées genre Hanouna...

                      Et comme Jupiter va zapper les débats de premier tour...

                      C’est normal, ça ?


                      • Albert123 4 février 10:28

                        @Le421... Refuznik !!

                        « C’est normal, ça ? »

                        faut voir ça avec le gourou, après tout c’est lui l’incarnation d’une république qui n’a aucun problème avec l’apartheid.

                        Moi le paria je m’en cogne, j’attends le bon vouloir des collabos républicains qui vont voter en mai pour me foutre dans un camp de concentration et qui pourront se regarder dans la glace en se disant « je suis un gen bien moi, j’aie voté contre macron et je vais continuer d’aller au resto et dans les concert de collabo avec mon pass »


                      • Aristide Aristide 4 février 10:38

                        @Le421... Refuznik !!

                        que des pantalonnades truquées genre Hanouna...

                        Un zigue qui se présente à l’élection présidentielle assez abruti pour aller avec tous ses soutiens dans une émission animée par un clown. Et le voilà à se plaindre de sa propre turpitude !!!

                        Et accessoirement, se planter par une agressivité digne des pires politiques ...


                      • zygzornifle zygzornifle 4 février 09:12

                        Pourquoi dépenser un « pognon de dingue » pour des élections, Macron a ses signatures sans se présenter et il sait déjà a 10 voies près son % et la quantité d’électeurs qui vont le remettre a la tête de la Rance pour 5 ans .... 


                        • zygzornifle zygzornifle 4 février 09:17

                          En plus de la Covid il y a une poussée du syndrome de Stockholm qui poussera le mougeon aux neurones pétrifiées a veauter Macron et aucun labo ne fera un vaccin pour cela trop content du travail qu’a fait Macron pour eux pendant cette pandémie .... 


                          • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 11:34

                            @zygzornifle
                            En plus de la Covid il y a une poussée du syndrome de Stockholm qui poussera le mougeon aux neurones pétrifiées a veauter Macron e

                            Au Canada, les mougeons sont sortis de leur léthargie, et pas qu’un peu !
                            Ottawa est paralysée par le Convoi de la liberté !

                            Trudeau a été exfiltré, personne ne sait où il est....
                            Macron attend peut-être de voir la suite...


                          • chantecler chantecler 4 février 11:39

                            Salut Lebel !

                            Tu as bien du mérite , mais sache que ton action est utile , elle est même d’utilité publique ...

                            Les opposants à FI qui sont scotchés sur ce site qui rassemble toujours les mêmes , car des nouveaux , vraiment nouveaux , sont rarissimes .

                            Alors pendant qu’ils racontent ici toujours les mêmes fadaises , les mêmes boniments avec leurs milliers de commentaires , ils n’ empêchent pas de débattre sur d’autres sites , davantage ouverts ....

                            Comme si les élections se jouaient sur Agx !


                            • Albert123 4 février 12:12

                              @chantecler

                              « Comme si les élections se jouaient sur Agx ! »

                              ça se joue juste avec les collabos du systus une élection, tant qu’on trouve des larbins pour fourrer un bulletin en faveur d’un apparatchik on en sortira pas d’ailleurs.


                            • Octave Lebel Octave Lebel 4 février 17:35

                              @chantecler

                              Merci. Il ne faut pas se décourager surtout. Déranger est quelquefois bon signe par ailleurs. Ce qui compte avant tout ce sont les lecteurs.

                              Les commentateurs sont aussi intéressants chacun à leur manière. Quelquefois cela permet d’apprendre des choses, de considérer des points de vue différents, d’apporter des précisions ou de montrer l’insuffisance ou la malveillance de déclarations.

                              D’attirer l’attention sur certaines formes de propagande. Dans la catégorie « tribune libre », tout le monde fait à l’occasion de la propagande, ce n’est pas un gros mot, mais tout le monde n’utilise pas les mêmes procédés. Chacun peut aussi constater la qualité des arguments de chacun et se faire une idée.

                              Je crois aussi qu’Agoravox est un espace d’expression pour tous ce que me semble-t-il certains avaient un peu oublié.

                               


                            • suispersonne 4 février 17:51

                              @chantecler

                              L’ironie sur les chances de lfi, elle ne s’explique que par la pandémie actuelle d’une partie des sondages (ceux qui ne donnent même pas envie d’aller voter, parce que l’élection serait inutile et déjà terminée).

                              D’autres, passés sous silence parce qu’ils estiment l’abstention beaucoup moins forte, commencent à terroriser un peu partout dans les cénacles autour de la gamelle du pouvoir.

                              Sans vouloir offenser personne, le programme commun des droites LRNEMZ est rejeté par plus de 70% de la population, ce qui est très au dessus du rejet de celui de sarko en 2012 (50%).

                              Une certitude : ceux qui sont hostiles à mélenchon ici n’ont pas lu un mot du plan d’action détaillé, incluant toutes les objections possibles parce que validé par une armée d’opérateurs très au fait des actions de l’administration et du gouvernement.
                              La question de l’escroquerie sanitaire ne peut être en ce moment portée par personne : la campagne de censure et propagande est impossible à contrer, pour le moment. Les escrocs ne perdent rien pour attendre, parce que la population, tellement naïve et terrorisée, si elle commence à peine à s’interroger, va bientôt faire peser sa colère partout.
                              Et ceux qui bêlent que seul un frexit serait la solution démontrent davantage une hostilité instinctive qu’un examen du plan d’action de lfi.
                              Cette hostilité utilise sans grande finesse un dénigrement de la personnalité haïe, comme le font tous les partisans du programme commun des droites.
                              Alors évidemment, si mélenchon n’a aucune qualité ...


                            • chantecler chantecler 4 février 18:33

                              @suispersonne
                              Salut ,
                              Aucune situation n’est verrouillée complétement et indéfiniment .
                              L’histoire l’a amplement démontré....
                              Le « there is no alternative » n’était qu’un slogan .
                              Il signifie qu’un couvercle a été posé dans les années 80 ...
                              Mais sous ce couvercle la pression a monté et les soupapes sont aujourd’hui dépassées , inopérantes .
                              Et tôt ou tard ça explosera .
                              Nous en sommes bien proches .
                              Peut être simplement les gens n’en sont pas encore conscients .
                              De toutes façons il y a un manque de logique : s’il est impossible de , à cause de ...
                              alors il est vain de penser que le pouvoir laisserait passer le changement par voie de vote...
                              Cela nous l’avons vu en 2005 .
                              A l’époque il était encore possible d’effectuer un numéro de prestidigitation .
                              Les choses n’étaient pas mûres ....
                              50/50....
                              Aujourd’hui tout se lézarde : les fissures , les contradictions , l’échec sont apparents .
                              Et si tout ça ne pète pas dans deux mois ça sera dans quatre ou six mois et peut être même avant ...
                              D’ailleurs certains voient les élections comme possible libération alors qu’elles ne sont qu’un piège à cons ....
                              Et qui donnerait sa peau pour sauver l’UE alors que nous savons aujourd’hui sur quoi elle débouche ?


                            • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 19:45

                              @suispersonne
                              Et ceux qui bêlent que seul un frexit serait la solution démontrent davantage une hostilité instinctive qu’un examen du plan d’action de lfi.

                              C’est curieux que vous soyez incapable de tirer les leçons de la Grèce... ?
                              Le plan d’action de la FI est exactement le même que celui de Syriza.
                              Un super programme + changer les Traités + renverser la table.
                              On a vu les résultats, les Grecs sont ruinés.

                              Analyses de l’UPR
                              Janvier 2015 :« Les Grecs vont constater que Syriza est un Parti leurre ».

                              Juillet 2015 : « L’UPR avait raison sur tout, Syriza est bien un Parti leurre ! »


                            • suispersonne 4 février 22:09

                              @Captain Marlo
                              désolé, mais vous démontrez n’avoir pas lu le programme de lfi
                              quant à syriza, ils n’avaient préparé aucun mode opératoire : il ne suffit certainement pas de se payer de mots et de slogans pour réussir une telle ambition
                              notez que les allemands ont été ravis de dégager la responsabilité de leurs entreprises, très gros corrupteurs de la grèce, en maintenant la pression sur le pays qui avait besoin de leur appui pour « survivre »
                              on reparlera bientôt de l’attitude fétide des allemands, qui ont obtenu des excédents monstrueux en exploitant leurs colonies de l’est, sont les plus virulents ennemis du modèle social français, et qui ne cessent de piller la technologie française qui leur est offerte sans résistance par de bien piteux dirigeants français


                            • Lynwec 7 février 20:18

                              @suispersonne

                              Moi, je l’ai lu. Expliquez-moi le fonctionnement de l’opt-out et comment vous empêcherez l’UE de vous sanctionner financièrement jusqu’à l’asphyxie modèle grec si vous prenez des décisions contraires aux directives de Bruxelles .

                              C’est un peu facile de jouer l’argument du « ils sont contre LFI avec des arguments de mauvaise foi etc... » L’argument ci-dessus est-il de mauvaise foi ? Quelles sont vos contre-mesures qui empêcheront un scénario à la grecque ?

                              Merci d’éclairer ma lanterne, on ne sait jamais, si l’argumentaire s’avérait décisif, LFI pourrait gagner un vote ( NB : il va falloir être convaincant et précis, le flou artistique genre renégociation des traités, on a déjà étudié la question en long et en large)...


                            • Guiver Guiver 4 février 12:13

                              Billet intéressant, ça me fait plaisir de voir des réflexions politique pour l’élection car jusqu’à maintenant, les médias traditionnels ne brillent pas par leurs compétences sur le sujet. Je n’ai jamais vu de débats aussi pauvre à une date si proche de la présidentielle (et quand j’utilise le terme « débat », franchement, j’embellis déjà la situation) .

                              LFI et JLM veulent donner l’impression de pouvoir imposer leur volonté aux institutions européenne, est-ce seulement possible ?

                              Je pense que cela passera soit par une renégociation des traités, soit par une sortie de l’UE, mais pas par le non respect unilatéral des traités. Ce serait tendre le bâton pour se faire battre.

                              La j’ai l’impression que LFI dénonce ce qui ne fonctionne pas, et à raison, mais qu’il ment en disant qu’on peut changer ça.

                              L’affrontement direct et affiché en indiquant une sortie de l’UE, me semble être la bonne approche. Avec 10% aux présidentielles, ce n’est pas un score anodin, JLM peut faire entrer cette question dans le débat public, et il est peut-être le seul à pouvoir le faire sans être traité de facho extrémiste complotiste permettant aux médias d’invisibiliser et diaboliser ce débat.

                              Concernant l’élection, je ne me fais de toute façon pas d’illusion, même si je rêve que quelque chose se passe.
                              Macron représente une classe de la société minoritaire, au maximum 20%, mais qui font un front commun.
                              Les autres classes, perdant de la mondialisation, représentant 80% de notre peuple, sont dilués par les pièges tendus par les 20%.
                              Un jour peut-être nous choisirons d’aller tous dans le même sens.


                              • Laulau Laulau 4 février 15:40

                                @Guiver
                                Il est évident que le non respect des traités entrainera à terme la sortie de l’UE qui entrainera probablement la disparition de l’UE.
                                C’est pour éviter de faire peur que LFI ne parle pas de ça. Et de toute façon LFI au pouvoir, la finance ne l’acceptera pas, quitte à sortir de la légalité. Il est illusoire de croire qu’un vrai changement soit un log fleuve tranquille.


                              • Octave Lebel Octave Lebel 4 février 18:24

                                @Guiver

                                Merci pour votre commentaire constructif.

                                Je pense que dans l’ambiance générale même sans le covid le discours dominant qui sort des médias contribue à nous entretenir dans l’incompréhension du monde qui nous entoure, une forme de résignation mêlée quand on peut d’une forme d’optimisme à courte vue et de repli sur soi et son entourage .Et pendant ce temps-là nos élus font ce qu’ils veulent. Il me semble que tout est fait pour que nous n’ayons plus le sentiment d’être un peuple. Et du coup les élections sont vidées de sens et l’on voit ce que cela donne. Il y a toute une partie de la population et de nos vies qui sont complètement invisibilisées. On parle de nous sans nous connaître ou vouloir nous connaître. De ce point de vue, le mouvement des GJ a été un révélateur. Il y a une forme de sécession entre les politiques, les médias et la plupart d’entre nous.

                                Ce qui dérange ces gens, c’est notre prétention à être citoyen sans leur autorisation ou aval, le rapport a été inversé. A nous de reprendre la main.

                                Concernant l’Europe, nos politiques ont commencé à faire évoluer leur vocabulaire et leurs dogmes sous la pression de la réalité et de la prise de conscience des peuples européens comme sur le verrou des 3%, le rôle de la BCE, le discours sur la dette ou les dettes ( en se désavouant par rapport à ce qu’ils nous assénaient comme indépassable il y a encore peu) afin de ne pas perdre la main et pouvoir maintenir et autant que faire se peut développer leur emprise. Les choses ont déjà bougé en fait.

                                La politique est et a toujours été un rapport de forces, la France entre autres est le deuxième contributeur incontournable au budget européen (derrière l’Allemagne) dont les intérêts n’ont pas été défendus par nos présidents depuis un moment déjà contrairement à l’engagement d’autres exécutifs européens. En son temps De Gaulle a joué son jeu, dans un autre contexte Thatcher aussi. En France, les grandes figures du CAC 40 et la plupart des politiques n’ont plus rien à faire ou si peu sur le fond de la couleur de leur passeport. En Allemagne si. Et bien sûr je ne confonds pas la classe politique ni le grand patronat allemand avec le peuple allemand. Si nous ne bougeons pas maintenant le piège se refermera sur nous.

                                 

                                 

                                 

                                 


                              • Octave Lebel Octave Lebel 4 février 18:45

                                @Laulau

                                Et autrement pour la pêche, vous avez des bons coins.

                                https://melenchon2022.fr/plans/europe


                              • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 19:52

                                @Laulau
                                Il est évident que le non respect des traités entrainera à terme la sortie de l’UE qui entrainera probablement la disparition de l’UE.

                                Rassurez-vous, la FI ne sortira de rien du tout !

                                Les organisations du Parti de la Gauche européenne sont des réformistes européens.

                                "Dès sa fondation, en 2004, plusieurs partis communistes influents ont refusé d’y adhérer  : les PC portugais (PCP), grec (KKE), tchèque (KSCM), chypriote (AKEL), italien (PdCI). D’autres ne l’ont pas rejoint : allemand, luxembourgeois, hongrois, slovaque, ou le Parti du travail de Belgique.

                                 

                                Même des des partis de la « gauche radicale  » nordique refusent d’adhérer au PGE, pour garder leur indépendance de pensée critique vis-à-vis de l’UE : l’Alliance de gauche finlandaise, le Parti de gauche suédois, le Parti socialiste néerlandais, le Mouvement populaire contre l’UE danois.

                                 

                                Le PGE représente ainsi seulement des formations anti-communistes comme SYRIZA en Grèce et le Bloc de gauche au Portugal et des formations en rupture avec l’héritage communiste  : PCF-PG-Front de gauche en France, PCE-Izquierda Unida en Espagne, Refondation en Italie – tous de la sinistre tradition euro-communiste – Die Linke en Allemagne.etc


                              • Captain Marlo Captain Marlo 4 février 19:53

                                @Octave Lebel
                                Alors, ces copié/coller répondant aux questions que j’ai posées, ça vient ?


                              • ETTORE ETTORE 4 février 14:03

                                Hier, un journal local ( mais appartenant à « une banque à qui parler »)

                                Titrait en gros, sur sa première page :

                                ENFIN UN PAS, VERS LE MONDE D’AVANT !

                                Lol !

                                Là, je ne sais plus, je ne vois plus, j’en suis tout esbaudi ...

                                On m’avait hurlé, haut et fort, que ce ne serait plus JAMAIS comme avant  !

                                Et moi, j’ai tout refilé à Emmaüs, croyant dur comme fer, que, plein de choses comme ma liberté, mes loisirs, mes soins, ma bouffe, mon essence.....Bref, que tout cela, était obsolète, et que dorénavant on devait compter les tampons des piccouzes, sur son carnet de rationnement, ou porter le sigle de l’infamie complotiste.

                                Paraitrait que ce mauvais pas soit lié à une élection ?

                                Jusqu’à aujourd’hui, j’étais toujours convaincu, que la lumière de l’existence, était allumée, une fois les scrutin dépouillé.

                                Vous vous retrouviez sous les spot light..... ou à vous éclairer à la bougie.

                                Ben non, fini cet archaïsme primaire .

                                Maintenant on vous mets la lumière, basse, mais on vous la mets quand même, AVANT, pour vous faire comprendre, que le bouton, marche/arrêt, ce n’est plus vous qui le manipulerez, mais certains « illuminés » qui n’ont besoin de vous, que pour pédaler, pour alimenter leurs besoins personnels .

                                Mais bon, quand on commence à se venter de faire un pas en arrière, c’est que le futur, est bien incertain, croyez moi !


                                • zygzornifle zygzornifle 4 février 14:38

                                  Pour battre Macron il faut un battant et le seul que je connaisse c’est celui de mes toilettes ....


                                  • jakem jakem 4 février 15:18

                                    La fange islamisante soumise à son gourou et aux barbus a trouvé un nouveau sujet : le vol de l’élection !

                                    Et bien les trotskocos, pour la trouver il faut lever vos culs et psalmodier « blablakbeurre ! » ....


                                    • LeMerou 4 février 19:38

                                      Si Micron 1er repasse, c’est ce qui se dessine doucement mais sûrement.

                                      Soit « on » recommence la même connerie en Juin lui accordant tous les pouvoirs, soit « on » réfléchis et « on » élit un contre-pouvoir à l’assemblée.



                                      • Octave Lebel Octave Lebel 4 février 20:22

                                        LeMerou.L’extrême droite qui tente de passer inaperçue (la notoriété cela compte et les mérites de chacun sont connus) et qui joue au faux naïf mine de rien la victoire de Macron comme acquise tout en tentant de cacher ses traces en surjouant l’opposant.

                                        Révélant malheureusement, à l’insu de son plein gré, le véritable objectif de la manœuvre de la brigade. Merci mais ce n’est plus un scoop. Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire dans cette galère-là.


                                        • zygzornifle zygzornifle 5 février 08:44
                                          N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause !
                                          (Alain Madelin)

                                          • citoyenrené citoyenrené 5 février 10:22

                                            @zygzornifle
                                            citer du Madelin ne reflète que son opinion, accessoirement peut-être la tienne

                                            et alors, sans hommes et femmes politiques (qui ne l’est pas, politique ?) tu achètes, fais des choix ? tu es politique
                                            bigre, creuse-toi la carafe collègue au lieu de toujours mettre cette phrase, définitive...dans tes rêves


                                          • citoyenrené citoyenrené 5 février 10:14

                                            bravo pour cet article, vive LFI !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité