• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Principe de réalité

Principe de réalité

Principe de réalité.

 

Les analyses de chaque parti satisfont à l’attente de leurs partisans, loin souvent des réalités factuelles, car il faut remercier naturellement ceux qui par force de convictions ont porté leurs voix ou leurs efforts militants de soutien.

Mais les chiffres sont tenaces. La France est majoritairement de droite, nous le savons et vit dans le paradoxe de souhaiter réformer le capitalisme à 92 % tout en votant en permanence pour les partis qui le soutiennent. Le programme du NFP, pour ceux qui l'ont lu, porte une rupture réformatrice du capitalisme, mais ne s’en détache pas. La seule raison suffisante pour ne pas y parvenir repose sur dans l’immédiat, une impossibilité structurelle et psychique.

Structurelle parce que chaque citoyen agit tous les jours en capitaliste, et qu’une révolution du système pure et dure est impensable, compte tenu du positionnement politique des citoyens. Psychiquement parce que leur esprit n'est motivé que par l'aspect jouissif du confort apporté par le consumérisme.

 

Dans les différentes déclarations, La RN confirme son implantation dans la société française. Ce n’est plus une affaire de colère de mécontents, mais bien d’un ancrage de comportements et pensées fascisantes. Électoralement, il est le premier parti du pays en voix. C’est une donnée qui ne souffre plus de spéculation.

 

Ensemble se félicite de ne pas s’être écroulé, et le doit essentiellement aux jeux de désistements.

 

Le NFP avec ses 7 millions d’électeurs, contrairement aux affirmations de Mélenchon n’est pas en position de pouvoir porter à exécution son programme. Certainement que les militants attendent cela, mais nous rejouerions un mitterrandisme bi, en plus sans majorité parlementaire.

Si le Premier ministre était choisi dans le NFP, ce serait enterrer cette nouvelle chance de promouvoir un nouveau parti socialisant réformateur du capitalisme en l’état de l’opinion des citoyens.

Nous importons plus que ce que nous exportons, les relances sociales des 100 premiers jours creuseraient ce déficit.

Nous oublions toujours que chaque rémunération salariale accordée retourne dans l’escarcelle des capitaux qui les ont financés, majorés.

Nous oublions toujours que chaque taxe des entreprises et autres capitaux sont financés par la consommation des ménages salariaux essentiellement.

 

Caricaturalement, si j’ai un vase à col de cygne, quoi que j’y mette à l’intérieur, tout prendra la forme d’un vase à col de cygne. Il faut donc que son contenu soit capable d’infléchir la forme du vase.

Le programme du NFP contient cela, mais pas les moyens d’y parvenir en l’absence d’une majorité parlementaire et d’une population clairement consciente de l’enjeu.

Le NFP est devant ce dilemme, une attente des populations dont la mise en application immédiate causerait à moyen terme l’échec du NFP.

La peur du fascisme a mobilisé les forces socialisantes sur un programme et une stratégie de barrage à la RN, mais il doit se consolider pour les échéances de 2027 afin de retrouver une majorité parlementaire. Prendre le gouvernement dans les conditions actuelles relèverait d’un suicide programmé.

J’ai conscience de la difficulté que mon point de vue soit entendu, mais c’est autant la réalité des chiffres que la limite du pouvoir d’un Premier ministre sans majorité. Vouloir changer le monde, ouvrir une nouvelle ère ne peut pas se faire sur un emballement émotionnel aussi sympathique soit-il.

 

À mon sens il appartient à Mélenchon de consolider le travail qui a été accompli depuis des années pour que ce ne soit pas vain, en voulant aller plus vite que les moyens dont le NFP dispose.

Si la partie du programme qui serait mise en application ne peut modifier le contenant, malgré les avancées sociales, les citoyens se retrouveraient dans la même situation. Ils diraient comme ils l’ont fait avec Mitterrand que le NFP à échoué et oublieraient ses apports, car ils auraient étaient repris par le capital, comme ils ont oublié la cinquième semaine de congés, les trente-cinq heures, etc.

 

Alors autant que le président prenne un Premier ministre dans son camp, Edouard Philippe n’attend que ça, que placer le NFP dans un piège.

Je comprends parfaitement que cela demande aux 7 millions de citoyens qui ont voté NFP d’en chier encore durant 3 ans, que de ruiner des chances de changer de monde.


Moyenne des avis sur cet article :  1.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Octave Lebel Octave Lebel 9 juillet 14:11

    Désolé pas d’accord. Le RN s’est consolidé, avec une forte dépendance aux médias mainstream, certes, mais est-il solide dans son assise électorale ?


    « il est le premier parti du pays en voix. C’est une donnée qui ne souffre plus de spéculation. »

     Le nombre de voix ici des uns et des autres est lié aux circonstances et au type de scrutin. Le score le plus représentatif est celui du RN. Il a récupéré des voix à droite en continuant d’en pomper un peu dans la macronie. Quelle est sa marge de progrès ? En a-t-il une ? Qui a envie d’un mélange de macronie, de LR et d’extrême-droite pour continuer d’être au service d’une oligarchie ? D’autant que c’est difficile visiblement à vendre et, en même temps, dès que l’on gratte un peu, difficile à cacher. Le NFP a bien joué le désistement et le report de voix comme il l’avait annoncé en pensant qu’avec un Macron affaibli en voie de sacrification, il ne fallait pas donner un avantage à la roue de secours de l’oligarchie alors que dans l’autre sens en faveur du NFP le désistement et le report des voix ont été moins conséquents comme c’était prévisible. Le NFP, sans illusion, s’est honoré de prendre dans la clarté ses responsabilités devant nos concitoyens et devant l’histoire. Ce n’est pas si mal mais il faut sortir de cette situation qui n’est pas saine. Il nous faut de nouvelles institutions et commencer sans attendre par introduire la proportionnelle dans une formule à discuter. Et pas dans le mois précédent une élection. Ce sera démocratiquement plus sain pour tout le monde à commencer pour le citoyen.

    Nous venons encore de subir la fabrique de l’opinion faute de régulation démocratique concernant les médias et les sondages.27 sondages sur 27 ont prédit la majorité absolue ou relative pour le RN en tentant d’installer un duo Macron/RN. Inversons d’urgence la tendance, dissolvons d’urgence toutes les entraves à une démocratie fonctionnelle si le peuple est souverain comme affirmé dans notre constitution. C’est aussi crucial que de se mobiliser pour une réforme des retraites.


    • Octave Lebel Octave Lebel 9 juillet 14:12

      @Octave Lebel

      Scandale, nos électeurs n’ont pas obéi aux sondages de nos amis."

      Victoire du Nouveau Front Populaire – 27 sondages sur 27 ont menti à 100 % (08 juillet 2024)

      https://linsoumission.fr/2024/07/08/victoire-nfp-sondages-ont-menti

      «  Le Rassemblement national, à qui tous les sondages prédisaient une majorité relative, voire absolue il y a une semaine, termine en déroute à l’instar des macronistes. Toute la machine sondagière a tourné en plein régime, une nouvelle fois, pour tenter d’installer le duo entre Emmanuel Macron et le Rassemblement national. Comme en 2022, et à de nombreuses échéances, leurs pronostics ont été sévèrement démentis ».


    • Eric F Eric F 9 juillet 18:17

      @Octave Lebel
      Les sondages en question restaient basés sur des extrapolations à partir des résultats du premier tour, et ils

      ont conduit à une forte mobilisation des anti-RN au second tour, remerciez donc les instituts de sondage


    • tashrin 9 juillet 21:11

      @octave
      ... Ainsi que les media mainstream que vous critiquez qui pourtant sont a l’origine de votre score. Ainsi d’ailleurs que vos compromissions avec votre ennemi d’hier. Et à mesurer cependant, lfi c’est 75 deputes. Basta
      Les deux premiers partis sont le RN qui a doublé son nombre de députés, et les macronistes. Ce qui se verra dès que le nfp aura explosé, d’ici la fin de l’été grand max
      Tiens bompard trouve maintenant que le 49.3 c’est plutôt cool
      /Popcorn


    • suispersonne 10 juillet 17:26

      @Eric F
      Vous esquivez la fonction manipulatoire des instituts de sondage, qui appartiennent aux 0.1%.
      Ce ne sont pas des scientifiques, ce sont des subordonnés.
      La surprise du 2è tour ne donne lieu à aucune remise en question de leurs méthodes, faisant même croire à confirmation de leur propre fiabilité.
      Elles consistent à obtenir des résultats désirés, en posant des questions dévoyées, à une sélection de sondés, dont on exclut tout ce qui ne va pas dans le sens voulu.


    • Octave Lebel Octave Lebel 9 juillet 14:13

      La contradiction est bien vue. Mais les votes se manifestent sur un fond permanent de fabrication de l’opinion comme jamais vue avec des moyens qui n’ont jamais été aussi puissants. En dehors du cas particulier que nous venons de vivre, il y a un désaveu permanent des partis d’état-major et des modes de scrutin et représentation par une abstention massive. Droitisation ? Ce que nous venons et sommes en train de traverser, c’est 1 : le bluff Macron et ce que cela représente (2017), 2 : Macron chancelle (2022), 3 : Macron en train de tomber 4 : Une oligarchie renforcée ? ou la responsabilité démocratique. Avec toujours le même enveloppement de la vie démocratique par les médias nous invitant à être comme eux « des observateurs » donc condamnés sans vraiment le voir à les suivre..et condamnés à tourner en rond à la remorque de x ou y mis dans la bonne ou mauvaise lumière .Ce que font ici même la plupart des commentateurs, qui parce que cela les arrangent, qui sans bien s’en rendre compte. Nous l’avons tous fait à un moment ou un autre. Nous n’aurons pas de démocratie sans notre implication et notre volonté.

      « Mais les chiffres sont tenaces. La France est majoritairement de droite, nous le savons et vit dans le paradoxe de souhaiter réformer le capitalisme à 92 % tout en votant en permanence pour les partis qui le soutiennent. »


      • tashrin 9 juillet 14:21

        Mais les chiffres sont tenaces. La France est majoritairement de droite, nous le savons et vit dans le paradoxe de souhaiter réformer le capitalisme à 92 %

        La France est societalement à droite (morale, merite, moeurs, ordre) et economiquement plus mitigée (egalitarisme, redistribution, etc...)

        D’ou l’apparent paradoxe que vous evoquez


        • Com une outre 9 juillet 15:17

          Pour une fois je suis presque d’accord avec vous, à une nuance près, le programme du NFP ne révolutionne rien du tout. C’est une resucée partielle du programme LFI, arrondi dans les angles pour faire plaisir au PS et EELV, partis devenus plus centre droit qu’à gauche. La tentation « sociale démocrate » est grande et où cette orientation entend-elle rompre avec le système actuel ? Le NFP, comme LFI, ne propose aucun changement de paradigme profond. L’échec est forcément à la clé à terme.


          • Octave Lebel Octave Lebel 9 juillet 18:12

            @Com une outre

            Qui ne connaît pas cette rhétorique un peu prétentieuse et franchement hypocrite qui revient comme un des refrains qui courent ici ? Et comme par hasard, on retrouve les mêmes dans le sillage de nos meilleurs démagogues qui ont pignon sur le boulevard que leur ouvrent nos oligarqiues des médias si désintéressés.
            Evoquer, attention, « un changement de paradigme profond », vous m’en dirait tant, rien sur le paradigme, sa profondeur ni l’outil servant à la mesurer, pour justifier l’appel à l’inertie qui est quand même faite de compromissions régulières, faut-il préciser de quel côté.Que dire d’autre de cette boursouflure, qu’elle n’est pas si rare que cela mais bien ennuyeuse

            par sa répétion.

            Vous avez besoin de matière pour travailler et savoir de quoi vous parlez mais cela risque de vous prendre du temps.

             Contrat de législature.

            https://assets.nationbuilder.com/nouveaufrontpopulaire/pages/1/attachments/o riginal/1718371078/Programme-nouveaufrontpopulaire.pdf?1718371078


          • Com une outre 11 juillet 17:11

            @Octave Lebel
            Mélenchon est européiste, russophobe, avide de taxes, impôts, et autres prélèvements, immigrationniste, woke en plus, etc, etc... Il est ou le changement ? Par contre on perçoit immédiatement pourquoi il est Macron-compatible. vous me faites rire.


          • Rinbeau Rinbeau 9 juillet 16:31

            Les pauvres roulent route nationale (RN) parce qu’il n’ont pas les moyens de se payer l’Autoroute..


            • Eric F Eric F 9 juillet 18:24

              Pour gouverner il faut, sinon avoir soi-même la majorité, du moins qu’il n’y ait pas une majorité hostile face à soi.
              Or à ce stade le NFP a contre lui le camp présidentiel, la droite classique, et le bloc national. Il va donc subir à son tour la mise en oeuvre d’un barrage, cette fois par la censure.

              La macronie ne peut pas non plus gouverner seule, pas même avec le seul appoint de LR, donc elle cherche à s’étendre à la gauche modérée, escomptant que le barrage à un gouvernement NFP fera éclater l’union de la gauche.


              • tashrin 9 juillet 21:01

                @Eric F
                Sans compter que...
                Chaque jour qui passe joue contre nfp
                Le nfp a une armée de califes 
                Darmanin veut pas ni des lfistes ni des eco terroristes
                Rousseau veut pas les macronistes
                Les lr savent plus où ils habitent
                Personne ne veut Mélenchon
                Mélenchon ne veut que lui ou un pantin
                Ruffin Corbières drague une partie de nfp hors lfi
                Le RN personne lui parle a part ciotti
                Bref, c’est un bordel insoluble
                Peu importe le gvt il tiendra 3 jours et ne pourra strictement rien faire... 
                Faut être fou pour être candidat ;)
                Faut reconnaître un truc a notre micron national, il a foutu un Bronx... Il doit être mort de rire en se barrant a Washington
                Lol


              • Eric F Eric F 10 juillet 09:53

                @tashrin
                c’est pas faux...


              • Com une outre 11 juillet 17:13

                @Eric F
                la macronie ne cherche pas à s’étendre à la gauche modérée, c’est déjà fait depuis 2017. Disons que la gauche modérée essaye de gratter plus via le NFP pour l’instant.


              • leypanou 9 juillet 19:08

                Principe de réalité qui ne parle pas d’une des raisons pourquoi le RN cartonne dans certaines communes c’est faire une analyse incomplète.

                La position du NFP sur l’immigration est minoritaire : c’est peut-être bien moralement d’être généreux mais les gens en ont assez de parasites qui leur coûtent cher.

                Comme en plus les médias amplifient tous les crimes impliquant les d’origine étrangère, le lessivage des cerveaux est parfait.


                • Eric F Eric F 9 juillet 19:20

                  @leypanou
                  En fait les média relatent des crimes impressionnants, qui se révèlent souvent ensuite être le fait de personne d’origine extra-européenne. Cnews en fait effectivement son beurre, mais la plupart des média occultent au contraire en parlant de ’’jeune de nationalité française’’ mais par recoupement, le prénom indique l’origine.


                • tashrin 9 juillet 21:04

                  @leypanou
                  Je suis d’accord mais alors pkoi le front républicain pavlovien fonctionne encore ? 
                  Outre l’escroquerie intellectuelle et le côté insupportablement moralisateur, c’est surtout inopérant...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité