• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Prix des carburants : le gouvernement privilégie une approche budgétaire (...)

Prix des carburants : le gouvernement privilégie une approche budgétaire suicidaire

A défaut de bonnet rouge, c'est bien un carton de la même couleur que de nombreux Français adressent ces derniers jours au gouvernement. La colère qui a tendance à faire tache d'huile est largement compréhensible. La politique de l’État en matière de prix des carburants est ressentie comme insupportable et injuste par une partie de la France dite périphérique. Insupportable car elle répond à des dépenses contraintes. Injuste parce que tous les français ne sont pas dans la même situation selon qu'ils résident en zones rurales ou dans les métropoles. 

A cet égard, Benjamin Griveaux a fait preuve d'une incroyable morgue en déclarant, « Wauquiez, c'est le candidat des gars qui fument des clopes et qui roulent au diesel ». Mêmes dépourvus de sympathie pour le président de LR, beaucoup de ruraux se sont sentis insultés par la saillie à l'égard d'un homme politique dont le plus grand tort serait d'être un provincial. Le porte-parole du gouvernement devrait plutôt méditer le propos de Jérôme Fourquet de l'IFOP selon lequel, « Nos sociétés occidentales sont aujourd'hui aussi sensibles au prix du carburant que l'étaient celles de l'Ancien Régime à celui du blé. Cela peut flamber très vite ».

La politique, c'est un art qui consiste à trouver un difficile équilibre entre le rationnel et l'irrationnel. Certes l'actuelle hausse des prix des carburants n'est pas uniquement liée à la main de l’État mais le rôle de celui-ci est néanmoins déterminant avec un prix final constitué pour les deux tiers de taxes.

Or la colère des automobilistes-contribuables repose en grande partie sur le sentiment de n'être qu'une vache à lait, la transition écologique n'étant qu'un alibi pour remplir les caisses désespérément vides de l’État. Ils ont sur cet aspect raison. La taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) répond à une logique de rendement budgétaire. Le rapport spécial du Sénat sur la Transition Écologique du projet de loi de finance (PLF) 2018 était très clair : sur les 3,9 milliards de recettes, seuls 184 millions d'euros devaient être alloués au compte d'affectation spécial « Transition Écologique ». Certes, le droit budgétaire interdit d'affecter les recettes de l’État mais un fléchage était possible vers des actions en faveur d'une mobilité « propre » ou à minima vers l'entretien des réseaux routiers et ferrés. Que nenni.

C'est cette gestion technocratique, purement budgétaire qui est aujourd'hui condamnée. Car cette augmentation des prix, à part rogner sur un pouvoir d'achat largement entamé, n'apporte rien sur le plan environnemental. L'utilisation des véhicules particuliers sera peu affectée puisque ces déplacements sont contraints et que les alternatives sont quasi-inexistantes. Par ailleurs, les primes de conversion des véhicules les plus anciens restent trop faibles pour avoir un réel effet de levier. Et pourtant, c'est là qu'il faudrait agir. L'âge moyen du parc roulant a grimpé à 12 ans (pour 10 auparavant) c'est à dire qu'il compte un grand volume d'automobiles sorties à un moment où les normes euros, particulièrement efficaces dans la réduction des niveaux d'émissions de polluants, commençaient à être mise en place.

La stigmatisation généralisée des véhicules diesel responsables directement de seulement 17 % des émissions de particules est une autre aberration. La vérité scientifique est plus complexe. 40 % des émissions de particules d'une automobiles proviennent de l'abrasion des pneus et des freins. Le diesel reste performant pour les trajets long quand le véhicule électrique a tout son intérêt pour la circulation urbaine dont la vitesse et les ruptures fait chuter le rendement des véhicules thermiques. En outre, malgré tout ses défauts, le diesel reste moins émetteur de CO2 que l'essence, raison pour laquelle il a longtemps bénéficié d'une fiscalité privilégiée…

A situation complexe, réponse complexe. La principale faute du gouvernement est de ne pas esquisser un chemin de la transition écologique rendant celle-ci possible, acceptable et désirable. Au contraire, par sa brutalité il ne fait que braquer des pans entiers de la population contre des mesures faussement environnementales. Ce faisant non seulement il contribue au délitement du lien de confiance entre citoyens et gouvernants mais il ne crée pas les conditions de la mutation écologique pourtant nécessaire de notre pays.


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • jymb 6 novembre 2018 13:31

    Ce « nouveau » racket est surtout la goutte d’eau qui fait déborder le vase d’une autophobie rance et insupportable que l’on nous assène depuis des années

    Obligations de lenteur absurdes, répression informatique et aveugle de pseudo infractions fabriquées de manière industrielle, dont l’odieuse rentabilité est calculée par avance, pompe aspirante du stationnement payant, des cartes grises, malus, CT, péages, casses voiture, propagande visqueuse,la liste est presque infinie 


    • Le421 Le421 7 novembre 2018 08:33

      @jymb
      C’est aussi et surtout que les alternatives n’existent pas pour beaucoup... Se coller 300€ de crédit tout les mois, aides ou pas aides (celles-ci sont souvent accordées à des niveaux incroyablement bas !!), c’est souvent impossible pour les personnes modestes qui subissent ainsi une double peine.
      C’est donc bien du racket !!


    • Ruut Ruut 7 novembre 2018 14:55

      @jymb
      J’imagine bien Paris sans les camions, les bateaux, les avions et les voitures, une zone morte.
      Ce n’est pas a pied ni a vélo que les magasins se remplirons.


    • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 6 novembre 2018 14:18

      Chaque jour qui passe, je me dis : « mais ce n’est pas possible...quand est-ce que le bon peuple va enfin se révolter ». Et chaque jour voit sa nouvelle taxe fiscale, sa nouvelle extorsion légale, ses nouvelles ponctions « indolores » nouvelles arriver. Et pourtant rien de bouge. Ah si !

      Une bretonne fait le buzz. Respects, Jaqueline Mouraud !

      La racaille a bien inventé un #purge ton flic. Pourquoi ne pas inventer le hashtag #PurgeTonGouvernement ou #LaPurgeDesSansDents afin d’extirper de l’Elysée « ce psychopathe immature cornaqué par une momie et un phallus de banlieue qui s’y pavane (*) ».

      Cela ferait une belle révolution de couleur qui pour une fois ne serait le fait des ricains...

      (*) Cette belle image est de Michel Onfray.


      • charly10 6 novembre 2018 14:19

        Mr Macron et Philippe n’arrivent pas à comprendre que, nous ne voulons de primes, nous volons des baisses de taxes !!!! Et principalement sur le carburant auto, le fioul et le gaz de chauffage.


        • Anatine 6 novembre 2018 14:23

          S’il est juste que la voiture entre dans le panier moyen a 3% , Je voudrais bien que l’INSEE justifie ce chiffre !


          • Le421 Le421 7 novembre 2018 08:55

            @Anatine
            Simple...
            Plus c’est gros, plus ça passe.
            3%, c’est le budget d’un parisien du Xéme arrondissement de Paris qui travaille à 500m de chez lui, qui n’a pas de voiture et prends à l’occasion le taxi... Uber, cela va sans dire !!  smiley


          • Coriosolite 6 novembre 2018 14:35

            Bonjour,

            Incohérence ou duplicité dans cette augmentation de taxes sur les carburants ? 

            L’essentiel des revenus de cette augmentation va filer dans le budget de l’Etat.

            Alors que ce sont les collectivités locales et les entreprises qui auront à financer pour l’essentiel une offre nouvelle plus riche et plus adaptée de transports en commun, si on en croit les buts de la prétendue « transition écologique ».

            Mais il est bien évident qu’il est impossible d’offrir partout et à tous un bus ou un train facilement accessible et aux horaires adaptés à ses besoins, particulièrement en zone rurale.

            Alors vient de sortir une idée « lumineuse » : rembourser une partie des frais de carburant à ceux qui n’auront pas accès aux transports en commun.

            Ce « chèque carburant » (appellation non contrôlée) serait financé si il voit le jour (eh oui ça coutera cher) tenez-vous bien, par les salariés et les employeurs.

            Autrement dit, entièrement par les salariés.

            Je ne vous fais pas un dessin, les taxes, cotisations dites patronales etc. sont autant qu’on nous ôtera (et qu’on nous ôte déjà) de nos salaires réels. Tout le monde l’a compris, enfin je l’espère.

            Je n’ai aucun goût pour les manifs, même je déteste ça, mais je crois que le 17....


            • Le421 Le421 7 novembre 2018 08:57

              @Coriosolite
              Le 17 ?? En tout cas, j’y serais. Sans signe politique distinctif, cela va de soi...



            • zygzornifle zygzornifle 6 novembre 2018 15:50

              On connait les sérial-killers qui tuent sans état d’âme , maintenant on connait le sérial-taxeur qui taxe sans état d’âme.

              Je croyais Macron plus intelligent que cela a moins que ça le fasse b....r de voir toute la France lui gueuler dessus hormis les hallucinés d’en marche , il prend peut être un énorme pied en regardant dans son rétroviseur toute la merde qu’il sème sur son passage et les citoyens crouler sous les taxes et autres prélèvement, mais a quoi s’attendre d’autre d’un trader de chez Rothschild ..... 

              Une fois de plus on vérifie qu’un énarque a un poste important est une véritable calamité ....


              • troletbuse troletbuse 6 novembre 2018 16:03

                @zygzornifle
                Micronimbus a passé un Bac du niveau du certificat d’études et ensuite l’école des ânes que tout un chacun peut suivre si les parents ont du fric. Inculte, idiot, incapable de faire un discours correct, c’est le zèbre qui a été élu. Son avantage est qu’il a su baisser son froc.


              • files_walQer files_walQer 6 novembre 2018 16:26

                @zygzornifle

                Citation : « Une fois de plus on vérifie qu’un énarque a un poste important est une véritable calamité »

                Il ne faut pas généraliser. Si François Asselineau était à sa place, on redécouvrirait ce que doit être un Président de la République, les résultats seraient là et les français seraient ravis.

                Et M. Asselineau à fait l’ENA.


              • Le421 Le421 7 novembre 2018 08:59

                @zygzornifle
                Caisse kil a dit le type ??

                « J’assume ».
                En son époque, Coluche disait :
                « Je suis con, ouais, mais putain j’aime ça !! »  smiley


              • troletbuse troletbuse 7 novembre 2018 18:02

                @files_walQer
                Ici C870F ; Je sais, c’est l’exception qui confirme la règle  smiley


              • zygzornifle zygzornifle 6 novembre 2018 16:02

                Il y a 4000 ans la durée de vie en chine était d’environs 40 ans , celle en Égypte et autour du bassin méditerranéen dépassait rarement 25 ans (source ARTE) , les gouvernements de l’époque on du installer des filtres a particules et des FAP au cul des ânes et des chevaux et taxer l’avoine et le blé pour sauver les habitants de la planète de la pollution , il devaient avoir un Macronus a l’époque aidé par un De Regyus et la fameuse Copus 21us ....


                • Spartacus Spartacus 6 novembre 2018 16:32

                  La destruction de l’économie, la destruction du pouvoir d’achat en France par des bobos.

                  Macron a dit « choisissez entre taxes sur le travail ou le pétrole »

                  Curieusement c’est un choix bien pourri entre la peste ou la gale.

                  La démagogie des dépenses publiques qui arrosent tellement de monde viennent apporter la facture de 30 ans de clientéliste à ceux qui pleurent comme des victimes et n’en sont pas..


                  • Le421 Le421 7 novembre 2018 09:02

                    @Spartacus
                    Choisissez entre les taxes sur le travail ou sur le carburant.
                    C’est cool pour ceux qui travaillent sans bagnole.
                    Le maçon qui part avec son sac à dos de truelles et auges, et la bougnoulette qui roule derrière avec les sacs de ciment.
                    Pas sûr qu’il arrive en forme chez le client à 20Km...

                    Mais c’est vrai. Ces connards de travailleurs des campagnes, infirmiers et autres transporteurs, il faut qu’ils crèvent !!


                  • scorpion scorpion 6 novembre 2018 16:34

                    Ou sont les trou du cul qui ont voté Macron parce qu’il était jeune, qu’il était beau et qu’il incarnait le changement ? On les entend plus les cocus ! Tas de cons !


                    • Buzzcocks 6 novembre 2018 16:45

                      @scorpion
                      C’est clair qu’avec la fille à papa, on payerait l’essence 2 centimes du litre, le chômage n’existerait plus, et les salaires progresseraient de 70% par an. Elle aurait aussi éradiqué le cancer de la surface de la terre.


                    • scorpion scorpion 6 novembre 2018 17:55

                      @Buzzcocks
                      C’est clair qu’en votant comme des cons depuis 40 ans que vous vous faites enfiler, c’est beaucoup beaucoup mieux, pas vrai ?
                      PS : Je ne suis pas adhérant du FN mais j’ai tendance à penser, suite à vote commentaire débile, qu’ils sont peut être un peu moins cons et pourris que les Macronistes...


                    • CRICRI59 CRICRI59 6 novembre 2018 18:21

                      @scorpion
                      Sur le vote on n’avais pas le chois

                      Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


                    • Buzzcocks 6 novembre 2018 18:45

                      @scorpion
                      Je ne vote pas mais je ne me plains pas... je ne sais pas quoi faire de mon pognon, alors qu’on m’en prenne un peu plus, un peu moins, je ne vois pas la différence. Seulement, moi, au lieu de pleurer sur mon sort, je me remue le derche.


                    • scorpion scorpion 6 novembre 2018 19:06

                      @CRICRI59
                      Si vous aviez le choix mais vous n’avez pas osez. Ils vous tiennent avec la peur.


                    • scorpion scorpion 6 novembre 2018 19:11

                      @Buzzcocks
                      Vous vous remuez le derche dans votre belle auto ou votre magnifique résidence, bravo quel audace, quel courage ! Si vous savez pas quoi faire de votre pognon il y a des associations de nécessiteux...


                    • Le421 Le421 7 novembre 2018 09:08

                      @scorpion

                      PS : Je ne suis pas adhérant du FN

                      En général, on est sympathisant plus qu’adhérEnt, et on ne le dit pas.
                      Mais sur ce coup, ça n’a pas d’importance, on reste toujours sur le sujet.
                      Ce ne sont pas les problèmes dénoncés par le FN qui sont faux, pour la plupart, mais les solutions apportées.
                      Donc, la réponse avec une pointe d’humour qui vous a été apportée est bonne.

                      C’est clair qu’en votant comme des cons depuis 40 ans que vous vous faites enfiler,


                      Notez bien que sur ce point, avec mes opinions politiques clairement affichés, je vous rejoins totalement. Vous devinez que je n’ai voté ni Macron, ni Le Pen...


                    • Pimpin 7 novembre 2018 09:10

                      @CRICRI59 Bien sûr que si que vous aviez le choix ! Ce n’est pas parce que les médias vous l’ont fait croire en diabolisant Marine que vous n’aviez pas la possibilité de consulter les programmes, d’écouter les responsables des partis et de faire votre propre analyse et donc votre propre choix.


                    • Pimpin 7 novembre 2018 09:12

                      @Le421 Que savez-vous vraiment des solutions proposées par le RN ? uniquement les désinformations des médias ? Ce n’est pas en vous abstenant que vous ferez avancer les choses ! Prenez vos responsabilités ! renseignez-vous, comparez, choisissez !


                    • Pimpin 7 novembre 2018 09:15

                      @Buzzcocks Quel besoin de sortir ce genre d’âneries ? qui prouvent que vous ne connaissez pas le sujet.


                    • Pimpin 7 novembre 2018 09:19

                      @scorpion Exactement ! le qualificatif d’extrême droite attribué à tous ceux qui ne sont pas politiquement corrects est utilisé pour faire peur aux électeurs et les dissuader de voter pour une autre politique.
                      Le problème c’est que trop d’électeurs ne s’informent pas (pas le temps, pas intéressé) et donc ne peuvent pas prendre de décision personnelle au moment du choix, donc ils prennent le prêt à penser que les grands médias leur offrent sur un plateau.


                    • Buzzcocks 7 novembre 2018 11:01

                      @Pimpin
                      Je m’adresse aux beaufs et aux ânes qui commentent... donc bon, je m’adapte à mon public.


                    • Ruut Ruut 7 novembre 2018 14:57

                      @scorpion
                      Ils sont sûrement avec les abstentionnistes, ils n’assument pas.


                    • troletbuse troletbuse 7 novembre 2018 18:11

                      @Ruut
                      Tu as raison. Blanc et abstention = Micronimbus.


                    • Pimpin 8 novembre 2018 10:47

                      @Buzzcocks Et pour le coup c’est vous qui passez pour un âne !


                    • sweach 6 novembre 2018 18:05

                      Et pourtant on n’y est toujours pas.

                      Depuis Sarkozi le CICE, le CIR et autres cadeaux fiscaux fait au patronna, c’est près de 50 milliard qui manque chaque année, comblé par la BCE avec des taux à zéro, mais jusqu’à quand ?

                      Là c’est Macron qui à son tour fait ses cadeaux aux riches (ISF et autres), vue que la BCE nous file déjà nos 50 milliards annuel, il fallait bien les trouver ailleurs.

                      Pour le moment on va dans le mur, car on est toujours déficitaire et en taxant le carburant, c’est autant moins de revenu qui aurait due finir dans l’économie réel, 

                      Ou comment détruire le peu de croissance qu’on a.

                      En gros il faudrait faire l’inverse de ce qu’on fait :

                       On ne taxe plus nos importations, il faudrait les taxer

                       On ne maîtrise plus notre money, il faudrait la maîtriser

                       On ne maîtrise plus la banque, il faudrait la maîtriser

                       On taxe les produits de consommations, il faudrait moins les taxer

                       On taxe moins le travail, il faudrait plus le taxer

                       On détruit le code du travail, il faudrait le renforcer

                       On ne taxe pas le capital, il faudrait le taxer

                       On fait moins de bébé, il en faudrait plus

                       Les médias dépriment la population, ils devraient la divertir

                       La justice devient prouver son innocence, ça doit être prouver la culpabilité

                      Je ne sais pas trop qu’elle définition vous donnez à une dictature, mais le régime qu’on a est loin d’être la quête du bonheur pour le peuple.


                      • William 6 novembre 2018 18:49

                        @sweach
                        d’accord sur certains points, mais certainement pas taxer plus le travail, ce qui pousse aux délocalisations, et je connais la question.

                        Concernant les carburants :
                        -on taxe plus la consommation intérieure ce qui réduit le pouvoir d’achat donc l’activité économique, il faudrait moins la taxer
                        -on ne taxe pas les transports internationaux, il faudrait les taxer (taxe carbone aux frontières)


                      • sweach 7 novembre 2018 09:35

                        @William
                        *mais certainement pas taxer plus le travail, ce qui pousse aux délocalisations*
                        La taxation du travail, va de paire avec la taxation des importations et également avec la money.

                        C’est au gouvernement de faire en sorte que importer un produit coûte plus chère que de le produire localement.

                        Personnellement j’irai plus loin, car j’estime qu’un produit vendu en France devrait respecter le droit Français, avec nos normes et surtout notre code du travail peut importe son origine dans le monde (donc smic et horaire de travail).

                        Si nous souhaitons avoir un niveau de vie supérieur aux autres nation, on doit faire du protectionnisme, sinon c’est le principe des vases communiquant le niveau vie des pays exportateurs augmentent et celui des pays importateurs diminue, d’autant plus si on n’ajuste pas la money.

                        Après ce n’est pas exactement la taxation du travail qu’il faudrait, mais plutôt taxer la productivité et surtout le capital. (les robots devraient payer)

                        Réalisez quand même que non seulement les entreprises ne participent plus à l’effort national, mais dans certain cas, ils nous coûtent en allègement fiscaux et autres aides comme la PAC. Ce qui n’est absolument pas le cas pour les artisans qui eux ne peuvent se délocaliser ou profiter d’aides.


                      • goc goc 6 novembre 2018 18:21

                        Je crois que personne n’a bien vu la réalité de la situation avec Mac’Rond

                        En fait il est en train d’installer une politique de rigueur identique à celle imposée à la Grèce.

                        1) -réduction du coût des retraites et des pensions,

                        2) - baisse des salaires par la precarisation,

                        3) -augmentation de la fiscalité (on pressure les automobilistes pour faire diversion et cacher les vrais mesures d’appauvrissement)

                         4) -diminution des fonctionnaires,

                        5) -privatisation à tout va,

                        6) -modification des règles bancaires afin de pouvoir « récupérer » l’épargne (n’oublions pas que c’est un ex-employé de banque amené au pouvoir par la volonté des dites banques)

                        Et quand on aura compris cela alors on saura ce qui nous attend.


                        • titi 6 novembre 2018 18:24

                          Moi je viens de lire un rapport de la cours régionale des comptes de Bourgogne Franche Comté qui épingle une collectivité locale.

                          Sont relevés 

                          Gestion immobilière : location de 1900 m2 de bureau pour 30 agents

                          Création de commissions avec des élus rémunérés sur des compétences qui ne relèvent pas de la collectivité

                          Mise en place d’une allocation de rentrée faisant doublon avec la CAF

                          Un emploi présumé fictif

                          Paiement d’heures supplémentaires sans système de suivi des heures

                          Absence total de management de la part de la directrice…

                          Y’a pas… faut vraiment trouver des recettes pour maintenir le service public que tout le monde nous envie….


                          • William 6 novembre 2018 18:54

                            Le gouvernement multiplie les TAXES pour boucler le budget de l’état, mais devant les protestations il crée des ALLOCATIONS pour certains (critères forcément arbitraires), dont le financement va devoir nécessiter d’augmenter encore plus les taxes sur les autres.

                            Comme au loto, certains perdent au tirage et gagnent au grattage, d’autres perdent aux deux. Alors de nombreux jeunes diplômés quittent le pays, des retraités aisés partent au Portugal ...et cela conduit à augmenter encore davantage les prélèvements sur ceux qui restent.

                            Cette mascarade du « ticket » est une manière clientéliste de faire passer la pilule, mais c’est la frénésie taxatrice qui crée une juste exaspération


                            • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 novembre 2018 19:09

                              La transition écolo c’est de la pure fumisterie les taxes et autres prélèvements vont directement là....https://reseauinternational.net/pourquoi-la-france-achete-t-elle-de-la-dette-americaine/

                              Macron se croit encore à la banque Rotchschild ou tout simplement Macron(président) utilise les possibilités financières de la France et du peuple français pour financer la dette américaine et la finance ....ve.

                              Plus qu’un scandale d’état, une trahison.gigantesque ..........

                               smiley

                              Silence du gouvernement, des élus et des médias............

                               


                              • Croa Croa 6 novembre 2018 19:24

                                Pourquoi s’en prendre à Macron sur un truc dont il n’est en rien responsable ?

                                Contre le « Coup d’état social » vous étiez où les amis ? Se réveiller maintenant est tardif, inopportun et n’a pas grand sens puisque la politique Macronienne n’est pas en cause avec l’essence. Celle-ci va de toute façon continuer à augmenter tout simplement parce qu’il y a de moins en moins de pétrole à pomper et toujours plus de bagnoles sur Terre. Contrairement à ce qui est dit dans certains commentaires la taxation ça fonctionne. La preuve par l’Amérique, pays aux énormes pick-up 4x4 et pays qui ne taxe pas l’essence. La preuve chez nous aussi car en réalité le prix de l’essence est plus bas qu’au XXe siècle et qu’aujourd’hui les automobiles sont en réalité plus grosses et plus surpuissantes (en moyenne 110CV !!! ) qu’au siècle dernier. Quand au fait d’être obligé de faire des km supplémentaire à cause de la politique de Macron de destruction de l’emploi et d’éloignement des services, c’est DIRECTEMENT contre cette politique qu’il faut s’insurger. Le prix de l’essence ça n’a rien à voir.

                                Bon il y a tout de même un truc sur lequel vous avez raison. Il n’est pas normal que certains gros consommateurs, les gros avions et les gros bateaux soient exonérés de taxes !


                                • Eric F Eric F 6 novembre 2018 23:17

                                  @Croa
                                  Le gouvernement n’est pas responsable du prix du brut, mais du niveau des taxes. Compte tenu des impacts sur le pouvoir d’achat et l’activité économique, il doit renoncer à appliquer la hausse de TIPCE pour 2019 du fait de l’augmentation du baril entrainant une hausse de la TVA perçue.
                                  En outre, l’alignement du prix du gazole sur l’essence est dores et déjà effectué dès la première année alors qu’il était prévu de le faire en 4 ans (l’écart était de 15 centimes l’an dernier, il devait se réduire de 4 centimes par an, or il s’est réduit des 15 centimes en une seule année)


                                • Anatine 6 novembre 2018 21:20

                                  Rapporteur du budget 2019.

                                  Au dela du debat, il y a l’intention .de detruire ..

                                  .... Il souhaite en outre exclure du dispositif Pinel la location à un ascendant ou un descendant.


                                  • Anatine 6 novembre 2018 22:24

                                    Une synthese simple et explosive.

                                    La consommation de carburant a stagne depuis 2010 et a baisse de 10% depuis l’arrivee de Macron

                                    Le déficit explose avec un transfert de l’impot des societes et des 1% vers les 99% Et pas un jour ou ca va pas ds ce sens. Budget 2019. Exit taxe par exemple..

                                    https://www.contrepoints.org/2018/11/06/329654-prix-du-carburant-langoisse-qui-se-cache-derriere-la-version-officielle


                                    • Ouam Ouam 7 novembre 2018 00:04

                                      @Anatine
                                      cela prove que le qi de jupiter n’est pas bien haut...
                                      bref c’’est un médiocre.
                                      merci pour ton lien au passage.



                                    • Pimpin 7 novembre 2018 09:06

                                      Fin décembre 2007, avant la crise de 2008 :
                                      prix du litre de go environ 1,18 €,
                                      prix du pétrole brut au même moment 126$ le baril
                                      taux de change du dollar à ce moment là 1,41 $ pour un euro soit un baril à 89,36€

                                      Actuellement :
                                      prix du litre de go environ 1,52€
                                      prix du pétrole brut 77,69$ le baril
                                      taux de change du dollar 1,1425$ pour un euro soit un baril à 68€

                                      Soit pour une baisse du baril de 23,9% on a droit à une augmentation du gasoil de 28,8%

                                      Avec le rapport prix du baril/prix du gasoil de fin 2007 cela donnerait un gasoil à 1,026 € Actuellement il est donc 48,16 % plus haut !!!


                                      • Eric F Eric F 7 novembre 2018 09:35

                                        @Pimpin
                                        et il n’y a pas que les taxes dans ce gap, en un an les compagnies pétrolières ont augmenté de 10 centimes de plus leur marge sur le gazole par rapport à celles sur l’essence.


                                      • Eric F Eric F 7 novembre 2018 09:38

                                        @Pimpin
                                        https://www.planete-energies.com/fr/medias/decryptages/l-evolution-du-cours-du-baril-de-petrole-brut
                                        Le cours du Brent est ainsi passé de 96 dollars le 2 janvier 2008 à 144 dollars le 3 juillet 2008. Les répercussions sur le prix des carburants ont été plus faibles. (Voir le décryptage : « Le prix des carburants, un mélange de coûts et de taxes »)
                                        comme quoi on nous raconte bien ce qu’on veut.



                                      • markos 7 novembre 2018 09:56

                                        @Pimpin
                                        bravo pour ce calcul.
                                        j’ai entendu ça et là l’argument du prix du baril pour expliquer en partie la hausse des carburants à la pompe, mais au moins là, les chiffres sont clairs.
                                        le consommateur-contribuable est encore sollicité pour palier à l’incompétence du gouvernement à élaborer un budget vertueux.
                                        autre calcul.
                                        un gars fait 29 kms pour aller travailler le matin et autant le soir.
                                        il a un véhicule qui consomme 5 litres au cent.
                                        si on arrondit pour faire simple, il fait dans les 12000 kms par an que pour se rendre à son travail. il lui aura donc fallu consommer 600 litres de GO pour ça.
                                        l’augmentation de 50 cts/litre de taxes en 10 ans, lui coûte 300 euros.
                                        ça c’est juste les kms faits pour aller bosser.
                                        les autres pour le loisir, les courses, emmener les gosses à l’école etc.. c’est en plus.
                                        et pour les familles avec deux voitures, ça donne une idée des dégâts.


                                      • Désintox Désintox 7 novembre 2018 12:22

                                        Ils me font bien rire, tous ces beaufs qui sont partis vivre à la campagne, pour avoir l’immobilier et les impôts locaux moins chers, et qui se plaignent aujourd’hui du prix du gazole.

                                        Hé ! Si vous faites 10 000 km de plus que le autres et si vous consommez 7 litres aux 100, cela ne vous coûtera même pas 700€ de taxe sur le gazole, alors que les « bobos », comme vous dites, qui sont restés en ville, se payeront au bas mot 1000€ de taxe foncière et autant de taxe d’habitation. On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

                                        Alors, faites chauffer votre carte bleue ! Tous ceux qui respirent les saloperies que vous envoyez dans l’atmosphère trouveront le gazole encore trop bon marché.

                                        Vous voulez payer moins cher ? Roulez moins vite, accélérez progressivement, utilisez votre frein moteur, passez la 5ème des 50 km/h et faites du covoiturage, au lieu de brailler.

                                        Et puis, vous qui avez « voté marine ». N’oubliez pas que si le pétrole a augmenté, c’est grâce à votre ami Trump et à son boycott de l’Iran !
                                        Pourquoi ne bloquez vous pas les fast-foods américain au lieu de prendre les français en otage ?


                                        • pemile pemile 7 novembre 2018 12:58

                                          @Désintox "Ils me font bien rire, tous ces beaufs qui sont partis vivre à la campagne, pour avoir l’immobilier et les impôts locaux moins chers, et qui se plaignent aujourd’hui du prix du gazole."

                                          Et les pas beaufs, qui ont toujours habités à la campagne, ils vous font rire aussi ? smiley


                                        • Ruut Ruut 7 novembre 2018 14:58

                                          @Désintox
                                          Tu as raison ta ville sans camion ni bateau ni avion pour remplir les magasins, est juste une ville morte.
                                          Mais c’est si simple de faire l’autruche.


                                        • Croa Croa 7 novembre 2018 15:48

                                          Merci Désintox, je dirais même plus !
                                          *
                                          Ils étaient où ces gens quand il fallait lutter contre le coup d’état social ? Le prix des carburants va de toute façon continuer à augmenter, tout simplement parce qu’il y en aura de moins en moins à vendre et de plus en plus de bagnoles en circulation. Des bagnoles toujours plus grosses (1,3 t en Fr) et plus surpuissantes (110CV en Fr) donc on ne les plaindra pas ! Au USA où il n’y a pas de taxes les bagnoles sont encore (!) plus grosses : Les taxes sont donc nécessaires, CQFD !


                                        • Désintox Désintox 7 novembre 2018 16:55

                                          @pemile
                                          Les beaufs, ce sont ceux qui se plaignent du prix de gazole, alors qu’il ont choisi un mode de vie qui leur impose de longs trajets en voiture.

                                          Je ne parle évidemment pas de ceux qui assument leurs dépenses de carburant.

                                          Moi aussi, j’ai fait 120 km par jour pendant 10 ans. J’ai covoituré sans jamais me plaindre du prix du gazole.


                                        • Désintox Désintox 7 novembre 2018 16:59

                                          @Ruut
                                          1) Les entreprises répercutent le coût des carburants sur le consommateur.

                                          2) Si vous voulez baisser votre budget, optez pour une voiture plus légère et moins puissante, qui suffira à vos besoins.


                                        • Ruut Ruut 8 novembre 2018 15:28

                                          @Désintox
                                          Pas grave le hausse du prix du pétrole vas de facto avoir une hausse des prix et des loyer des zones desservies par les transports publics qui devient un privilège de riche.
                                          Et la classe moyenne des grandes villes faute de pouvoir payer les taxes et loyer seront pousser dans les campagnes.
                                          Mais continuez a faire l’autruche c’est si simple.


                                        • zygzornifle zygzornifle 7 novembre 2018 17:06

                                          Il n’y aurait pas de réchauffement climatique je me demande quel argument aurait utilisé ce gouvernement pour augmenter les taxes des carburants car il l’aurait fait Manu notre sérial-taxeur ....


                                          • troletbuse troletbuse 7 novembre 2018 18:15

                                            @zygzornifle
                                            Mais il n’y a pas de réchauffelment climatique. On est dans un cyle naturel. Le système solaire se réchauffe aussi.
                                            Arnaque sur le réchauffement, sur le CO², sur les voitures, sur le gaz ?
                                            En revanche, la pollution chimique avance à grands pas ainsi que la pollution journalistique et audiovisuelle


                                          • markos 7 novembre 2018 17:39

                                            @désintox.

                                            on est toujours le beauf de quelqu’un.

                                            déjà les gens souvent habitent là ou leurs moyens leurs permettent d’habiter. souvent juste en s’éloignant de quelques kms permet d’avoir un prix du m² bien moins élevé que dans les villes.
                                            ensuite on ne se plaint pas du prix du gas-oil, mais de l’augmentation effrénée des taxes dessus, ce qui ne serait pas un si grand problème si derrière les salaires suivaient mais c’est loin d’être le cas.
                                            on peut aussi dénoncer l’argument écologique employé dans ce cas quand on apprend qu’une part des recettes ne va pas à la transition mais dans le budget pour boucher les trous faits par la suppression d’impôts pour des gens qui n’en n’avaient pas forcément besoin.


                                            • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 8 novembre 2018 06:40

                                              La propagande de tous les médias est infecte ...

                                              Les journalistes sont devenus des torquémada du gouvernement .

                                              Tout est bon pour faire des comparaisons les plus imbéciles .

                                              Les ’incroyables propos sur les 40000 morts du à la pollution de l’air dans l« émission

                                               »C dans l« air. »....

                                              Alors que tout le monde sait que le chiffre de 40000 victimes est une hypothèse jamais vérifié.

                                              Les sourires convenus de Yves Thréard sont la preuve que ce pantin s’amuse de la mascarade.....

                                              Tout n’est que mensonge, hypocrisie, incitation à la haine .

                                              Mais en fait, si, ils veulent l’affrontement. Ils n’ont qu’à le dire franchement .

                                              Journaliste faux-jetons


                                               




                                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 8 novembre 2018 07:41

                                                Aujourd’hui, le département du Trésor américain indique que la France en détient 118,4 milliards de dollars, soit une augmentation de 51,5 milliards en un peu plus d’un an (+ 77%)(4). Mieux, depuis mars 2018, l’exposition de Paris à la dette américaine est passée de 80 milliards de dollars à 118 milliards de dollars soit une hausse de 47,5 % en 6 mois, elle fait plus que tous les autres récalcitrants (5).

                                                 

                                                 Pure amitié atlantiste ?

                                                 

                                                Cette évolution, pour le moins étrange interpelle : pourquoi la France dont la dette a déjà dépassé les 100% du PIB s’encombre-t-elle de toujours plus d’actifs à risque ? Autre question légitime : quelles sont les contreparties ? Il semble que cela soit totalement désintéressé…

                                                Sur le plan de la politique étrangère, Washington continue de dire non aux incessantes demandes de Paris de placer le G5 Sahel sous le chapitre 7 des Nations Unies, ce qui permettrait aux militaires français de sortir du bourbier sahélien et d’économiser un milliard d’euros par an (6).

                                                Le Président américain a « confié » le dossier libyen au président italien au grand dam d’Emmanuel Macron (7).

                                                Et si la diplomatie française a enfin pu opérer un timide retour au Moyen-Orient, ce n’est pas grâce à son allié américain mais à la Russie qui a invité le président français au dernier sommet d’Istanbul (8).

                                                Sur le plan économique, les sanctions américaines contre l’Iran ont durement pénalisé les entreprises françaises comme Total, Peugeot etc. Par ailleurs, les menaces de l’extraterritorialité du droit américain, pèsent toujours sur les sociétés hexagonales. Après Alstom, la justice américaine pourrait infliger des amendes à plusieurs d’entre-elles, dont une peine record à Areva, 24 milliards de dollars.

                                                 

                                                Opacité

                                                 

                                                Sauf s’il s’agit d’obscures raisons qui échappent aux auteurs de ces lignes, rien ne justifie donc un tel niveau d’exposition à la dette souveraine US. Rien ne justifie non plus, le silence des médias et des parlementaires. Le gouvernement qui s’évertue à vanter les nécessités de l’austérité aura des difficultés à expliquer aux Français qui grondent, ces placements de bien piètres épargnants. 51,5 milliards de dollars c’est une somme et à n’en pas douter, chaque citoyen aura, bien sûr, son idée sur les raisons qui ont poussé leurs dirigeants à exposer l’épargne des Français à la dette US et sur une meilleure affectation de l’argent public.

                                                https://www.iveris.eu/list/notes_danalyse/383-pourquoi_la_france_achetetelle_de_la_dette_americaine

                                                 smiley


                                                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 8 novembre 2018 07:43

                                                  Bizarrement les taxes sur les carburants augmentent proportionnellement aux achats français de la dette américaine.....


                                                • zygzornifle zygzornifle 8 novembre 2018 08:02

                                                  C’est le ruissellement promis par Macron, le ruissellement des taxes et mème en traversant la rue le carburant n’est pas moins cher , Macron va t’il faire une selfie avec le PDG de Total ? Pétain on est dans la mouise avec ce trader de chez rot chie ld....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès