• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Procrastinez-vous ?

Procrastinez-vous ?

 

Pas (trop) grave....
    Il eût fallu que vous ne procrastinassiez pas, diraient certains esprits moralisateurs.
       Il ne faut jamais remettre au lendemain...

  

Oui, parfois, mais..
   Est-ce toujours le fait d'une indécision de nature, voire d'une aboulie constitutionnelle ?
 Est-ce vraiment aussi une tendance pathologique, comme le suggère Mr Larousse, une tendance pathologique à différer, à remettre l'action au lendemain ?
  Ne pas remettre à demain ce que l'on peut faire le jour même : est-ce toujours un bon principe ?
Comme le disait paradoxalement Montherlant, il faut toujours tout remettre au lendemain. Les trois quarts des choses s’arrangent d’elles-mêmes.
 Les avis sont partagés.
    Il y a ce qui peut attendre, et ce doit être fait impérativement.
Ce peut être une forme de sagesse de savoir parfois attendre, pour ce qui n'est pas immédiatement urgent.
 Une porte qui grince à huiler, un livre à lire...tout cela souffre de pouvoir attendre.
Vouloir tout faire tout de suite, céder au virus de la vitesse n'est pas bon pour l'esprit, qui a besoin de respiration. La précipitation n'est pas toujours bonne conseillère.
 Vouloir s'arrêter de fumer n'est pas simple et on peut s'y préparer sur plusieurs mois, en laissant mûrir cet engagement difficile.
  Demain, je ne procrastinerai plus, disent certains... qui ainsi proscrastinent.
C'est donc assez ambivalent
__Il y a des cas où ce peut être assez gênant.
     Si, par exemple, je n'arrête pas d'attendre le tout dernier moment pour remplir la rituelle feuille chère à Bercy.
     Je m'arrange pour diffèrer au maximum l'envoi de ce précieux document à mon percepteur local.
  Je suis alors atteint, m'a dit mon psychologue, d'un mal étrange :
    Un mal que l'on nomme phobie administrative.
  Heureusement je ne suis pas le seul à être affecté par cette pathologie assez tenace.
     Pourtant, je ne suis pas un grand délinquant financier, Cahuzac n'est pas mon ami et je n'ai pas de compte aux Îles Caïmans. J'ai même conscience (héroïsme suprême !) de la nécessité civique de l'impôt, même si sa répartition me pose plus d'un problème.
  Mais je suis incurable. C'est pas trop logique et c'est pathologique.
     Que ceux qui sont dans le même cas que moi lèvent le doigt.
      Nous pourrions mettre en place un groupe d'anonymes administrativo-phobiques. Juste pour partager et adoucir nos tourments périodiques...


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 29 janvier 2018 09:39

    A l’origine de ce commandement, flueron de la sagesses des nations se trouve un roi de Thèbes.

    Alors qu’Archias se gobergeait dans une fête donnée par un riche citoyen de la ville. un messager lui avait apporté une missive qu’il avait jetée sans la lire en disant : « A demain les affaires sérieuse s ».

    Dans cette lettre, on l’informait qu’une conspiration s’était formée contre lui, ce qui était vrai. La conspiration a éclaté let lendemain et le tyran a été tué. 

    Son hôte ne lui avait offert cette fête que pour faciliter le plan des conjurés. 


    • popov 29 janvier 2018 13:21

      @diogène

       
      C’était l’époque où vous dormiez dans un tonneau. 
       
      Au fait, vous l’aviez trouvé où votre tonneau, quelques siècles avant la conquête de la Gaule qui a généralisé l’usage du tonneau dans l’empire romain ?

    • Diogène diogène 29 janvier 2018 15:31

      @popov

      c’est de conneries véhiculées par les peintres pompiers du 19ème siècle qui n’étaient pas à un anachronisme près.

      Diogène vivait dehors, vêtu d’un manteau et muni d’un bâton, d’une besace et d’une écuelle. Il dormait dans une jarre, en grec pithos

      Contrairement à Socrate ou Platon qu’il méprisait, il ne recherchait pas la « sagesse », une invention de l’époque qui n’avait aucun sens pour lui. Il était « cynique », c’est-à-dire partisan de vivre comme un chien qui mord, urine et copule n’importe où et n’est pas corrompu par une société changeante. La nature, elle, est peut-être triviale, mais est vertueuse et universelle.

      Diogène était citoyen du monde. Son souci était de vivre selon des règles de vertu universelle.


    • popov 29 janvier 2018 15:58

      @diogène

       
      Je sais qu’il vivait dans une jarre, j’ai étudié le grec classique pendant 5 ans.
       
      Je voulais juste vous faire réagir pour voir à quel point vous vous identifiez à votre avatar.

    • Diogène diogène 29 janvier 2018 16:42

      @popov

      L’identification est impossible parce que la société n’est plus la même.
      La masturbation en public est devenue chose commune, sous sa forme la plus vulgaire dans les clubs échangistes fréquentés par nos ministres et sous une forme sublimée dans tous les talk-shows télévisés.
      Je ne m’identifie pas à Diogène, et ne pratique même pas son cynisme.
      J’essaie simplement de me souvenir de son exemple d’indépendance d’esprit, et ce n’est pas si facile de rester dans son sillage sur ce plan. Le mariage est le premier naufrage, et à force de sauter de bateau en péril en radeaux de la méduse, on pourrait, si on ne faisait pas l’effort de se souvenir de Diogène, céder à la tentation de s’en remettre au plus convaincant...

    • Michel DROUET Michel DROUET 29 janvier 2018 09:59

      « Il n’est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout » (Henri Queuille)


      • baldis30 29 janvier 2018 15:26

        @Michel DROUET
        bonjour,

        et en matière de procrastination il était un expert


      • Michel DROUET Michel DROUET 29 janvier 2018 17:46

        @baldis30
        Exact, un véritable expert !


      • Gasty Gasty 29 janvier 2018 10:36

        « Comme le disait paradoxalement Montherlant, il faut toujours tout remettre au lendemain. Les trois quarts des choses s’arrangent d’elles-mêmes. »

        Si toutes les fins du monde peuvent être remise au lendemain... je suis d’accord, ça marche !


        • lejules lejules 29 janvier 2018 11:05

          je n’ai pas fini de lire cet article je le finirais plus tard. Par principe on peut toucher remettre au sur lendemain ce que l’on aurait du faire l’avant veille.je vais dire ça a la mort peut etre que ça marchera.


          • lejules lejules 29 janvier 2018 11:07

            @lejules

            erratum : toucher on peut toujours remettre...j’suis pas bien réveillé

          • Diogène diogène 29 janvier 2018 11:25

            @lejules

            « je n’ai pas fini de lire cet article je le finirais plus tard. »

            et en plus, c’est même pas sûr, puisque votre futur est conditionnel !

          • lejules lejules 29 janvier 2018 11:14

            il suffit que vous procrastinassiez assez intensément pour que les choses finissent par disparaître


            • popov 29 janvier 2018 11:45

              « Il n’est jamais trop tard pour bien faire », entend-t-on dire.

               
              Ce à quoi le proverbe chinois ajoute « Mais il est toujours plus tard qu’on ne pense. »


                • covadonga*722 covadonga*722 29 janvier 2018 12:02

                  Yep , le géniteur de certain aurait du remettre leur conception a demain voir à jamais .......


                  • jmdest62 jmdest62 29 janvier 2018 12:21

                    @covadonga*722
                    votre lucidité vous honore
                    @+


                  • Gasty Gasty 29 janvier 2018 12:36

                    @covadonga*722

                    C’est parfois difficile de s’accepter et de parler de soi, mais faut savoir pardonner aussi.

                    ................quoique ! à bien réfléchir ils auraient dû.


                  • covadonga*722 covadonga*722 29 janvier 2018 13:12

                    moaurff  ! bien que mon trait en visait d’autre le boomerang autodérisoire n’est pas mal venu 


                    asinus ergo sum 

                    • eddofr eddofr 29 janvier 2018 15:48

                      Dans mon petit manuel de survie il y a quelques règles à propos de l’urgence :


                      Si un travail est urgent, c’est qu’on vous le donne « à la dernière minute ».
                      Si on vous donne un travail à la dernière minute, c’est qu’il n’est pas vraiment important.

                      Quand un travail est décidé dans l’urgence, sur un « coup de tête », il y a de forte chances que l’ordre soit annulé à court termes.
                      Attendez pour vous y mettre, le contre-ordre ou la confirmation par la voie normale (comité de validation, POC, confirmation du D.G., il y a toujours une 2ème validation).
                      Si c’est réellement important, il sera toujours temps de demander des moyens supplémentaires pour tenir les délais.

                      Ce qui est important n’est jamais urgent.

                      • pemile pemile 29 janvier 2018 16:14

                        @eddofr « Ce qui est important n’est jamais urgent. »

                        Pompiers et SAMU ?


                      • eddofr eddofr 29 janvier 2018 17:45

                        @pemile


                        Vous ergotez très chère.

                        J’aurais du préciser que je ne suis ni pompier, ni médecin, ni policier, ... ni aucune d’aucune profession dont l’urgence est le métier ...

                        En même temps, si les gens s’occupaient vraiment de ce qui est important ... les pompiers n’auraient presque jamais à intervenir ..

                      • pemile pemile 29 janvier 2018 18:08

                        @eddofr « Vous ergotez très chère. »

                        Oui, à chaud, sans procrastiner ! smiley

                        "En même temps, si les gens s’occupaient vraiment de ce qui est important ... les pompiers n’auraient presque jamais à intervenir"

                        Oui, il doit être possible de faire un lien entre procrastination et entropie ?


                      • arthes arthes 29 janvier 2018 23:29

                        @eddofr
                        Oui mais faut pas attendre que ce qui est important devienne urgent...La procrastination c est un art de vivre que l on ne doit pas prendre a la legere....Sinon on s ettone du retard accumule...Pas si simple !!!


                      • Zolko Zolko 29 janvier 2018 16:05

                        Ca me rappelle la blague des 2 Corses qui font la sieste, et l’un dit :

                        - Té, dis, si on faisait le pari lequel de nous deux est le plus feignant
                         
                        Ce à quoi l’autre répond :

                        - Naaan, pas maintenant


                        • ZXSpect ZXSpect 29 janvier 2018 18:06


                          dialogue :

                          - Que fais-tu aujourd’hui ?

                          - rien

                          - mais hier tu ne faisais déjà rien !

                          - hier, j’avais pas fini !


                          • Giordano Bruno 29 janvier 2018 18:37

                            Procrastinateurs, faites attention à la loi de Hofstadter !

                            Loi de Hofstadter : Il faut toujours plus de temps que prévu, même en tenant compte de la loi de Hofstadter.


                            • papijef papijef 29 janvier 2018 20:29

                              je lirai l’article plus tard ; on devrait faire remplir des enquêtes aux gens sur leur façon de procrastiner.


                              • damocles damocles 31 janvier 2018 10:20

                                 Pourquoi remettre à demain ce qu’on peut faire le surlendemain ?

                                  Pierre Dac

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès