• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Puisqu’on vous dit qu’Internet a de la mémoire...

Puisqu’on vous dit qu’Internet a de la mémoire...

N'en déplaise à Nathalie Kosciusko-Morizet, le droit à l'oubli numérique n'existe pas et Internet se souvient ...

Je l'ai déjà démontré ici ou , mais je voudrais détailler aujourd'hui une pratique de plus en plus répandue : Retwitter un message en dehors de son contexte, reprendre un vieux tweet qu'Internet a conservé (sur Twitter ou Topsy) de préférence sur une personnalité (politique) et le remettre au gout du jour quelques mois ou années après.

Par exemple, cela donne ça :

Tweet_ayrault
"Ni remaniement ni déclaration improvisée ne peuvent répondre à la profondeur de la crise. Le problème de la France est à l’Elysée !" : un Tweet de Jean Marc Ayrault qui circule en lien, en Retweet ou en copie écran depuis le remaniement, mais qu'il a écrit ... le 27 février 2011

Ou encore cela :

"Le chômage a encore augmenté. La France n'est ni présidée, ni gouvernée.” : un tweet de Ségolène Royal écrit en 2011 mais qui refaisait régulièrement surface depuis la présidence Hollande jusqu'à ce qu'elle le supprime de son compte ... mais dont plusieurs internautes ont fait des copies écrans :

Tweet_royalIl convient donc vraiment de veiller à ne pas dire n'importe quoi ! Mais, "vous avez le droit de garder le silence, tout ce que vous direz pourra être utilisé contre vous"

François JEANNE-BEYLOT


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Doume65 3 avril 2014 15:56

    « Il convient donc vraiment de veiller à ne pas dire n’importe quoi ! »

    Bonjour.
    Oui, il est là le problème. Si ces politiques retournaient sept fois leur langue dans la bouche avant de twitter, ce ne serait pas si facile de les rappeller à l’ordre. Car enfin, si, pour reprendre le tweet de Mme Royal, le fait que le chômage augmente est une preuve que « la France n’est ni présidée ni gouvernée », c’est aussi valable que le gouvernement soit de gauche ou de droite, non ?
    Au passage, dire sous le règne Sarkozy que la France n’était pas présidée, alors que tout un chacun se plaignait à ’époque de « l’Hyper-président » est assez cocasse.


    • anomail 3 avril 2014 16:36

      « Il convient donc vraiment de veiller à ne pas dire n’importe quoi ! »

      Exercice difficile pour des politiciens dont le métier est de l’ouvrir en permanence pour se faire élire, et donc fatalement dire des conneries.

      Ce qui serait sympa serait de mettre en place une équipe de fact-checking rapide pour vérifier en live tout ce qu’ils racontent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires