• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Putain d’artiste…..

Putain d’artiste…..

Etre un artiste, c’est une auto consécration de la profession. Etre un artiste n’est pas un statut, c’est la reconnaissance du public. Un artiste c’est un homme ou une femme qui m’enchante dans un domaine. Mais, je n’emploierai plus le présent. Ils m’enchantaient. L’artiste n’est plus populaire. L’artiste est un tiroir-caisse, qui ne rend pas la monnaie.

En regardant ou écoutant un artiste, j’ai la désagréable impression de me faire baiser. Ce qui justifie cet article et mes propos grivois.

Artiste c’est un placement, artiste c’est renier son origine pour plaire, faire de l’argent et partir. Au risque de vous déplaire, l’artiste autoproclamé, a à mes yeux, moins de charme qu’une fille de joie.

La péripatéticienne garde la liberté de refuser un client, l’artiste n’a pas cette pudeur. Certes, les deux se prostituent, mais l’une garde son franc parler (souvent assez imagé), l’artiste déclamera son ralliement avec plus de finesse et de nuances. (Suivant les consignes du producteur).

L’une sera adepte de telle position suivant le lieu ou elle œuvre. L’artiste changera de position politique aussi fréquemment qu’il interprétera telle ou telle œuvre.

La putain vous livrera son corps contre une juste rémunération. Pour elle, un coup représente un coût pour le client et nécessite après coup, qu’un coup de torchon pour retrouver sa fraicheur. S’il lui arrive, pour satisfaire le phantasme d’un client, de CD, elle n’en retirera qu’un modeste profit. (Qui ne sera pas dupliqué) Elle ne réclame rien, elle paye ses impôts en France et le soir, de retour dans son foyer, elle arrête de nous pomper (l’air).

L’artiste autoproclamé, ne nous lâchera pas. Promotion ici ou la, copinage avec les puissants mais aux ordres des Majors qui leurs pompent un maximum de fric. (Peut-on parler de souteneurs dans ce cas ?) Les fous du roi devenant plus fous que le Roi. Combien de bassesses pour obtenir un hochet, doit-on y voir le manque de maturité d’une enfance malheureuse. Mais, ce gosse (ce sal gosse), gruge ses parents nourriciers. Face aux projecteurs, il ne voit pas le public. Mais avant d’entrer en scène, on lui a fait le décompte de la billetterie.

Fort de sa notoriété, il nous abreuve de leçons de morale, avant de partir faire un dépôt en Suisse. L’artiste copule avec les politiques (l’inverse arrive également). Par lui, nous savons ce qui est bon pour nous. Car, il parle. Il déblatère sur le sujet de sa fiche sans en connaître les tenants et les aboutissants. Hadopi, ils le veulent, mais évitons leurs explications. Chacun à reçu sa fiche, les paroles changent mais jouées sur une partition identique.

Sardou voulait faire bander la France. La prostituée fait bander son client à moindre frais.

En cas de problèmes, l’artiste compte sur les politiques. Sa villa, par la grâce des forces de l’ordre, deviendra une maison close. Le pirate corse ou pas, ne franchira pas son illustre demeure. Ce sanctuaire de sérénité propre au culte du dieu Mamon. Son attelage, bien connu de la gendarmerie, franchira les radars sans le moindre problème, pour l’ouverture du spectacle.

Pendant que proche du sous-bois, notre tapineuse affiche une marchandise plus ou moins frelatée. Souvent même, en limite de péremption. Mais pour elle, plus de maison close. Pas de surveillance médicale, c’est la roulette russe chaque soir. Pas de service d’ordre pour la protéger. Son syndicat n’est pas F.O ou la CGT, c’est le MAC. La profession est écologique, c’est dans la nature qu’elle travaille sans projecteurs. Dans cette profession, la délocalisation est inverse de celle de l’industrie.

Ne lui parlez pas du CAC 40, son action sur la bourse, est de la vider. La débandade est son lot quotidien. La population est un membre actif qu’elle doit protéger (n’en déplaise au Pape). Mais son rêve est de quitter rapidement cette profession, c’est connu, une putain SACEM pas.

Sans faire une ode au travail de ses dames, j’en viendrais à leurs témoigner plus de respect qu’à nos artistes.


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • Deneb Deneb 11 mai 2009 11:04

    Vous m’avez l’air en forme, papy ! Gardez tout de même vos forces pour une rude bataille contre Arthur Mage.


    • werther_original werther_original 11 mai 2009 11:09

      Bonjour,
      Vous faites quand même le procès d’un certain type d’artiste. Fort Heureusement , tout artiste n’est pas vénale et hypocrite à ce point. Ceux dont vous parlez sont ceux qui écument les plateaux télé.

      Le plus triste dans cette histoire est que c’est précisément ce type d’artiste qui est donné comme modèle de réussite artistique. Pas étonnant dans un sens , socrate disait déja que l’homme juste réussirait toujours moins que l’injuste.

      De là à dire que c’est donné le mensonge , l’arrivisme , la complaisance comme modèle aristocratique , il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement.


      • Papybom Papybom 11 mai 2009 18:45

        Werther_original, Bonjour à vous.

        La caricature est une science que je ne maitrise pas. Pourtant le principe est simple. Mettre en relief les plus grosses dérives, pour sensibiliser le public.

        Par chance, vous comme moi, pouvons situer les artistes ayant recours à cette dérive. Donc, les autres,(et ils sont majoritaires) assument leur art sans mélanger les genres.

        Cordialement.


      • Papybom Papybom 11 mai 2009 14:37

        Bonjour Papy,

        Merci pour votre message. Vous que je trouve agressif sur certains auteurs, votre commentaire est calme et posé. Les Papys peuvent donc se comprendre ? Pouvons-nous apprendre aux jeunes, que la rigidité n’est pas l’apanage du sexe et de l’esprit.

        Cordialement.


      • Allain Jules Allain Jules 11 mai 2009 15:04

        @Papybom,

        Excellentissime article. Je ne me suis pas trompé en interne en disant le bien fondé de cet texte et vlan, Yahoo le récupère.

        Félicitations !


      • Papybom Papybom 11 mai 2009 15:14

        Papy,

        J’aime bien ce site pour ce genre de réaction. Cela confirme que des personnes peuvent débattre, en gardant un minimum de correction. Nul n’est trop vieux pour apprendre, nul n’est trop vieux pour comprendre.

        J’apprécie les conseils, surtout de Jojo et d’autres anciens d’Agoravox.

        Cordialement.


      • pendragon 11 mai 2009 11:46

        Un auteur qui incite à la haine envers une catégorie de gens dans la société tombe sous le coup de la loi.


        • werther_original werther_original 11 mai 2009 11:58

          Un peu de sérieux, ce sont des personnes médiatiques qui s’exposent volontairement à la critique.


        • Deneb Deneb 11 mai 2009 12:08

          Pendragon : vous voulez parler des prostitiué(e)s, c’est bien ça ?


        • Jojo 11 mai 2009 12:19

          Cher Papybom,

          Je vous suggère avec insistance de simplement ignorer Pendragon, mais si vous tenez absolument à lui répondre, alors sachez que beaucoup pensent sans en être sûrs qu’il s’agirait de Demian West,  qui a un long historique à AV et qui est surtout, un artiste peintre lui-même.  Ce qui pourrait expliquer sa réaction, mais il a d’autres talents aussi, soyez sur vos gardes…

          Cela dit et en se sentant visé, il fait une erreur grossière car il est manifeste que vous ne dénoncez qu’une partie infime des seuls artistes concernés par Hadopi ce qu’il n’est pas du tout.

          Ensuite, je vous confirme qu’il n y a aucun appel à la haine dans votre article et je m’y connais (je fais même une spécialisation sur AV).

          Et enfin, s’il s’agit bien de DW sachez qu’il lui est arrivé de menacer Gasty d’aller au pénal pour un supposé plagiat. Vous êtes armé maintenant, portez-vous bien cher ami.


        • pendragon 11 mai 2009 12:53

          @ Jojo,

          Vous dites que je serais un certain Demian West artiste que vous dites non concerné par les critiques dans l’article. Donc, vous voulez prouver que je serais Demian West en mettant en parallèle le fait que je me sente concerné par les critiques dans l’article, quand Demian West n’est pas concerné, selon vous. C’est incohérent.


        • Bearimprint Bearimprint 11 mai 2009 13:07

          « Un auteur qui incite à la haine envers une catégorie de gens dans la société tombe sous le coup de la loi. »

          Apprenez à lire puis à comprendre et on en reparle.
          Parce que, si je vous suis, je peut déduire ce que bon me semble de votre phrase. Par exemple que vous êtes un joyeux délateur qui pousse à la dénonciation. Un bon collabo en somme.

          Voyez, ce n’est pas compliquer de dire n’importe quoi.


        • Deneb Deneb 11 mai 2009 13:19

          pendragon : encore ! encore !

          Je suis tombé de ma chaise lol


        • Jojo 11 mai 2009 13:35

          Pendragon,

          Ce n’est pas vraiment ce que je dis… Vous pourriez être DW pour un tas de raisons, c’est du moins l’avis d’un certain nombre d’agoravoxiens. Si tel était le cas, votre réaction pourrait s’expliquer, j’y reviendrai plus loin. Et dans cette construction vous auriez tort de réagir ainsi parce que vous ne seriez pas vraiment concerné.

          Sinon c’est vrai que je me demande souvent ce qui motive les réactions des uns et des autres, c’est passionnant même s’il m’arrive effectivement de me tromper.

          Il est parfaitement possible même probable que le mot-clé artiste ait pu déclencher une hostilité chez une personne qui le serait, par pur esprit de corps, par manque d’assurance ou simplement par paranoïa.

          Dans cette triple hypothèse là, il serait toujours utile d’aider la dite personne tout en la rassurant (si tant est qu’elle en aurait besoin), à prendre quelques distances vis à vis d’un groupe dont elle se sentirait solidaire. Le meilleur moyen pour y parvenir serait sans doute de l’aider à percevoir ses propres différences (de préférence valorisantes), avec le dit groupe.

          Ceci pour la théorie car plus concrètement, vous vous êtes attaqué violemment à une personne charmante, à grand renfort de contre-vérités (appel à la haine), de menaces (tomber sous le coup de la loi) et plus tard de diffamation (suspicion d’antisémitisme), rien que ça…

          Bref, vous êtes un fanfaron qui ne vaut pas grand chose. Et au final, il m’étonnerait fort que vous soyez DW, j’avais en effet cru comprendre qu’en sus d’être hautement intelligent, il avait du courage …lui.


        • Gasty Gasty 12 mai 2009 09:14

          J’ai bien failli rater cet article, félicitation paybom. J’apprécie le style et ce franc parler.

          Et pour l’autre, si tu n’es pas DW, t’es donc son frère.


        • Jojo 11 mai 2009 11:52

          En superforme le Papybom bravo ! Marre d’avoir raison…

           smiley

          C’est qui l’amatrice de courants d’airs et de brasseurs de vents pour illustrer ?


          • Stéphane Bouleaux 11 mai 2009 12:04

            sympa ton texte, papy !


            • Papybom Papybom 11 mai 2009 14:21

              Bonjour Stéphane Bouleau.

              Avant de partir en vacance, je souhaitais calmer les masturbations oratoires sur le racisme. Alors que ce texte qui n’a ni queue ni tête, évite pour certain, un nœud au cerveau.

              Bizarre d’être en rose !

              Cordialement.


            • TALL 11 mai 2009 12:17

              artistes, artistes .... ...

              des noms !

              • Papybom Papybom 11 mai 2009 14:08

                Bonjour Tall,

                Je viens d’en citer un que j’appréciais comme jeune chanteur. J’ai perdu mes illusions, ce qui me navre. J’écoute maintenant d’illustres inconnus. Ou des musiques de Country. Ne parlant ni Américain, ni Anglais ; je me laisse bercer par la musique.

                Cordialemen


              • Yohan Yohan 11 mai 2009 17:31

                Morice, un artiste confirmé de l’enfumage


              • Papybom Papybom 11 mai 2009 17:53

                Yohan, n’attaquons pas les absents. L’enfumage peut venir d’une pipe ou d’un cigare. Aérons simplement la pièce en sortant.

                Cordialement


              • TALL 11 mai 2009 19:28

                Salut Papybom

                ben, je ne le vois pas ... prudentissime, hm ?
                vous savez qu’on peut aussi parfois se faire des amis en collant des baffes ?
                si, si ... 

                Yohan
                sauf qu’il est bien carbonisé maintenant, not’ momo



              • franck2009 11 mai 2009 12:58

                Etre un artiste c’est aussi montrer son cul...au propre comme au figuré.

                Vous savez chanter et/ou gratter une guitare : Vous êtes un artiste.

                Vous faites de l’argent : Vous êtes une star

                Le responsable n’est pas l’égo démesuré du starifié, de l’artiste en herbe ...le responsable c’est le public, les briquets allumés, le fan qui hurle, la groupie qui tombe en pâmoison .

                Les médias, eux, font leur travail qui est de nous décérébrer.


                • Papybom Papybom 11 mai 2009 13:16

                  Pousser un coup de gueule est quelque fois salutaire. Je ne condamne personne, je critique un système. Un artiste peut avoir des convictions politiques ou religieuses, c’est son droit. Qu’il adapte son répertoire en fonction. Le public le suivra ou pas.

                  Mais faire de la morale pour faire sa promotion est une erreur.

                  Je hais le mot haine qui enchaine et déchaine que de la violence.

                  J’adore que les artistes restent à leurs place. Mais pas cela :

                  Dans une interview à Nice-Matin, datée du 29 juillet 2006, Johnny Hallyday avait affirmé que Nicolas Sarkozy devait « absolument être notre président ». « Je ne vais pas me contenter de voter pour lui, je vais lui donner un coup de main dans la mesure de mes moyens », avait ajouté le chanteur.

                  Je vais m’attirer les foudres d’un ami pompier !

                  Merci, Jojo, votre sérénité est un exemple de savoir vivre et de savoir être.

                  J’en profite pour souhaiter un bon anniversaire à Renaud, né le 11 mai 1952. Je lui garde mon estime pour son interprétation dans Germinal.


                  • werther_original werther_original 11 mai 2009 13:43

                    Si je ne me trompe pas , alors vous êtes plûtot pour une définition moyenâgeuse de l’artiste.
                    L’artiste artisan qui fait du bel-ouvrage. n’y voyez pas dattaque , c’était juste pour situer votre définition.


                  • Papybom Papybom 11 mai 2009 13:58

                    Merci de votre commentaire, mon cher Capitaine. Mais la bienséance, interdit de parler la bouche pleine. L’artiste parle la bouche pleine de caviar. Je préfère le silence de ces dames !


                    • Papybom Papybom 11 mai 2009 15:26

                      Bonjour Allain Jules,

                      Décidément, je ne suis qu’un jeunot sur ce site. Je suis surpris que Yahoo affiche cet article sans prétention. Encore un des mystères d’Agoravox. Mais bon, si cela peut faire plaisir, pourquoi pas !

                      Je viens de recevoir une invitation de : redacteurs-proprietaire@yahoogroupes.fr

                      Qui peut m’expliquer. Ce n’est pas une arnaque ?

                      Cordialement.


                      • maharadh maharadh 11 mai 2009 16:39

                        @Papybom
                        Désolé je ne saurai répondre concernant votre invitation.

                        Il y a artiste et.........artiste.

                        Une solitude peuplée, voilà le sens de notre condition sociale. Une solitude peuplée d’images. Voilà pourquoi les hommes n’aiment guère quitter la ville. Il faut beaucoup d’abnégation pour vivre ailleurs que dans le cercle.

                        http://life-in-the-dead.over-blog.com/article-27522577.html


                        • ASINUS 11 mai 2009 16:48

                          yep , les mineurs de fond remontent encore des pépites !

                          compliments


                          • Papybom Papybom 11 mai 2009 17:39

                            Bonjour ASINUS,

                            Faute de pépites, je vais au charbon pour mettre au jour ce qui me « casse les bonbons ». Mais dans le fond, je regrette de devoir éclairer cette partie obscure du métier d’artiste.

                            Les vieux qui radotent, c’est connu, disaient : Chacun chez soit, et les vaches serons bien gardés.

                            Si un roi avait épousé une boulangère, le prix de la baguette aurait-il baissé ?

                            S’il épouse une chanteuse qui aime certaines (braguettes) pardon, baguette, est on se fait baisé.

                            (Toute ressemblance avec des personnages connus, serait fortuite).

                            Cordialement.


                            • SANDRO FERRETTI SANDRO 11 mai 2009 17:41

                              Cet article souligne fort à propos que « ces dames »sont -parfois, certaines - de véritables artistes .
                              Elle officient dimanche et jours fériés, sans Hadopi ni videurs pour les protéger.
                              Parfois- si le public en a la vigueur et les capacités -, elles font un rappel, alors-méme que le rideau était tombé.
                              Ce sont les repreneuses de petites entreprises tombées en désherance, de l’aube à l’aube, du lundi au samedi.
                              Bref, je concluerai cet hommage avec un passage équivoque -comme d’habitude- de mon ami A.B ( un authentique artiste, lui) :

                              « Cher le guili-guili
                              Coucous de contre-bande
                              Ca sonne comme l’Helvète Underground ».


                              • Papybom Papybom 11 mai 2009 18:13

                                SANDRO, bonjour 

                                Parfois- si le public en a la vigueur et les capacités -, elles font un rappel, alors-même que le rideau était tombé..

                                Je me dois de vous rappeler qu’au théâtre, les trois coups, c’est avant le levé du rideau. Nostalgie de votre fière jeunesse ?

                                En vieillissant, le spectateur ne demande pas de rappel. Soit il dort, soit il se hâte de rentrer chez lui.

                                J’écris un article sur les artistes sans (presque) penser aux dérives. Dans quoi me suis fourré ?

                                Cordialement.


                              • Gül 11 mai 2009 18:56

                                Rhôô ! La !La ! Turluttutu !

                                Z’allez vous faire engueuler par le petit Nicolas.....


                              • Papybom Papybom 11 mai 2009 19:20

                                Turluttutu !

                                Si vous me le permettez, je ne répondrais pas à votre question :

                                Un, vous avez certainement l’âge, de réfléchir à votre question. Qui n’est sommes toute, qu’une vue (agréable) de l’esprit.

                                Deux, je pars demain pour l’Italie. Je n’ose imaginer, un cordon de CRS devant mon Camping-car. Avec garde à vue et le reste.(je n’ai pas de problème de prostate, monsieur l’agent). Je vais prendre une bonne douche, on ne sait jamais. Par respect pour nos braves fonctionnaires !

                                Cordialement.


                              • Gül 11 mai 2009 19:24

                                C’est vrai qu’elle est tellement plus grande que lui, qu’on ne le voit plus....


                              • Yohan Yohan 11 mai 2009 19:33

                                Attention voilà Ségoreine


                                • Gül 11 mai 2009 19:43

                                  Une ’tite pomme, cher Yohan ? smiley


                                • Gül 11 mai 2009 19:41

                                  @ Papybom,

                                  Quand même, je viens dire des bêtises et je ne dis même pas un mot sur votre article !!!

                                  Bouh ! Vilaine fille !

                                  Il est très bien ce papier, c’est un joli coup de gueule tout à fait légitime. smiley

                                  Je pense là à un artiste, un vrai, Gérard Manset, que l’on ne voit jamais sur les tv et qui mérite bien plus que les marionnettes qu’on nous sert jusqu’à vomir à longueur de temps et que je considère tout aussi bien que vous ! smiley

                                  Au fait, il est toujours vivant Sardou ???? smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires