• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand Beppe Grillo tombe le masque

Quand Beppe Grillo tombe le masque

Promesses de démocratie directe, de lutte contre la corruption, de renouvellement radical des pratiques et de la classe politiques... Aux yeux de beaucoup, le Mouvement 5 étoiles a pu représenter un espoir, une source potentielle d'inspiration pour la France. Qui se risquait à pointer les ambiguïtés du mouvement s'exposait aux quolibets des citoyens lassés, à juste titre, des jeux stériles de l'oligarchie. Aujourd'hui, pourtant, on n'entend plus guère les admirateurs français de l'ancien comique. Et cela se comprend : la cause de Beppe Grillo, qui a montré son vrai visage, autoritaire, réactionnaire et opportuniste est devenue bien difficile à défendre.

On s'en voudrait de défendre l'oligarchie politique dont Beppe Grillo est un ennemi déclaré. Mais doit-on tout accepter, tout cautionner, au nom de la lutte contre cet adversaire haïssable à bien des égards ? Beppe Grillo semblait fruit de l'accouplement baroque de Coluche et de Jean-Marie Le Pen. Margaret Thatcher est désormais de la partie. Les élus du Mouvement 5 étoiles siégeront en effet au parlement européen avec les amis de Nigel Farage, admirateur déclaré de la dame de fer, qui trouve que les Tories prennent trop de libertés avec son héritage...

Mariage de raison entre adversaires de l'Union Européenne, Grillo ne s'est pas converti à l'ultra-libéralisme de l'UKIP, diront certains ? On observera simplement que les grillinistes seront bien seuls au sein du groupe, notoirement positionné à la droite de la droite, à prôner ce "ni droite-ni gauche" que revendique chez nous Marine Le Pen. L'enjeu était simplement dit Grillo, de bénéficier des avantages matériels d'un groupe parlementaire. Mais qu'est-ce qui aurait alors empêché le Mouvement 5 étoiles d'exprimer son euroscepticisme au sein d'un groupe moins réactionnaire ? Certains partisans du médiatique agitateur souhaitaient ainsi rejoindre le groupe Verts. En dépit de leur européisme, les écologistes ont ainsi par le passé déjà accueilli des forces eurosceptiques. Cette solution n'a pas eu les faveurs de Grillo. Elle n'a même pas été proposée aux suffrages des partisans du mouvement, priés de choisir entre le groupe de Farage, l'ECR (où siègent les conservateurs britanniques et la droite réac polonaise...) et les non-inscrits. Préférez-vous qu'on vous coupe une jambe, qu'on vous coupe un bras, ou qu'on vous coupe les parties... ?

Grillo s'est ainsi évité d'être désavoué, comme il l'avait été sur l'immigration. Évitons de laisser au peuple la possibilité de faire le " mauvais choix". Les mêmes qui s'indignent, à raison que le verdict du référendum de 2005 ait été bafoué viendront le défendre becs et ongles. Allez comprendre... Il faut dire qu'au Mouvement 5 étoiles, Grillo a toujours raison. Les nombreux contestataires exclus du mouvement ont payé pour le savoir. Le parti réussit ainsi l'exploit d'être encore plus autoritaire que le FN, où certains ont pu sans dommage critiquer le peu de zèle manifesté par Marine Le Pen dans la lutte contre le mariage pour tous. Pas mal pour une formation supposée incarner la démocratie directe...

Quand un nombre significatif de parlementaires quittent un parti, cela interpellerait n'importe quel dirigeant politique. Pas Grillo, bien content d'être débarrassé de "traîtres" se comptant par dizaines d'élus. Le Mouvement 5 étoiles tel qu'il est actuellement dirigé par ce triste sire est loin d'être un adversaire du système. Par ses errements, il contribue à détourner et stériliser la colère populaire. Au bout du compte, il finit par renforcer cette vieille classe politique qu'il prétend combattre. J'en veux pour preuve le résultat des européennes en Italie, où Grillo n'a pas su empêcher le succès de Mattéo Renzi, sorte de Tony Blair italien adulé par les médias. Le combat contre l'oligarchie, décidément, mérite mieux qu'un Beppe Grillo.


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • DanielD2 DanielD2 13 juin 2014 13:11

    Bah, j’imagine qu’il compte faire ce qu’il sait le mieux, c’est à dire gueuler « vaffanculo », et comme c’est aussi le truc de l’anglais de faire des interventions dans le parlement pour insulter le parlement, ils vont très bien s’entendre :D


    • Pie 3,14 13 juin 2014 13:18

      C’est le destin des populistes : tout dans la gueulante, rien dans la tête.


      • alinea alinea 13 juin 2014 13:49

        C’était couru !! et visible depuis le début : où a-t-on vu un rassemblement « spontané » autour d’un homme quand le peuple est politisé ? Nulle part, jamais : ces rassembleurs comme la Le Pen chez nous, racolent, c’est tout !!


        • Jimmy 13 juin 2014 13:53

          et bien que les anti système s’unissent c’est tout à fait normal
          pour les trolls de l’Union européenne tout est bon pour dénigrer les anti système
          d’ailleurs pour ces mêmes donneurs de leçon Farage ne devrait pas être si mal puisqu’il a exclu de faire alliance avec le FN


          • Fab81 13 juin 2014 14:41

            C’est bien la première fois qu’on me traite de « troll de l’Union européenne » ! Au moins, il y a de l’originalité dans l’invective, cela nous change de celle qu’on adresse habituellement au Front de Gauche et à son dirigeant le plus connu ! smiley


          • Jimmy 13 juin 2014 15:12

            le front de gauche n’a-t-il pas mieux à faire que de s’en prendre à ceux qui menacent de faire tomber le système ?
            à moins bien sûr qu’il n’existe justement que pour cela


          • Jimmy 13 juin 2014 15:17

            pour diviser les anti systèmes je veux dire


          • Fab81 13 juin 2014 15:23

            Ce n’est pas le Front de Gauche, c’est moi. Je m’exprime à titre personnel sans être allé vérifier sur le site du mon parti s’il n’y avait pas un communiqué sur Grillo... Du reste, diviser les anti-système, c’est exactement le reproche qu’on est tenté de faire au FN !


          • Deneb Deneb 13 juin 2014 14:44

            Comme la télé ne paie plus, l’artiste a trouvé un moyen alternatif de vivre de son art. 


            • Jimmy 13 juin 2014 15:53

              et puis Farage, vous n’avez pas vu les video de ses interventions sur youtube ?
              quand on voit comment il s’adresse à Barroso et à Rompuy on ne peut que l’apprécier
              http://www.youtube.com/watch?v=gS2BHC8mmRs


              • Singe conscient Singe conscient 13 juin 2014 16:38

                Article intéressant mais ça manque clairement de sources !

                Quant à votre conclusion, peut-on reprocher à Grillo le fait que les électeurs italiens préfèrent les paillettes, ça fait combien d’année en France qu’on vote pour les mêmes pourris ? Quel fut le score de l’UMP qui est tout aussi libérale que Matteo (sans é, sinon vous allez faire bondir les Italiens de leur chaise) Renzi ? Et quand on voit la longévité politique de Berlulu...


                • Lambda posteur 13 juin 2014 18:55

                  Le problème n’est-il pas plutôt dans le système d’alliance obligatoire au parlement européen ? Le scrutin n’a jamais été réellement représenté dans cette chambre « à air »où tout le monde fini par brasser du vent tellement la représentation est artificielle.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2014 23:01

                    a l’auteur

                    du grand n’importe quoi.
                    vous devriez avoir honte.


                    • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 14 juin 2014 01:14

                      Nigel Farage, admirateur déclaré de la dame de fer

                      Nigel Farage participe aussi à la Gay Pride vêtu d’un tutu rose !!!

                      Si Nigel Farage était réellement Thatchérien, il ne s’élèverait pas aussi violement contre l’UE et sa politique hyper libérale...

                      Il y a de moments ou je me demande qui est le con qui m’a appris à lire.

                      Si c’est pour lire de telles conneries autant être analphabète !!!

                      François Hollande, sors du corps de Fab81 !!


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 juin 2014 07:55

                        Bepe Grillo demande un referendum sur la sortie de l’euro, avec insultes et gueulantes à la clef, comme la plupart des Partis populistes chargés de souiller le débat sur la sortie de l’ UE.

                        Comme il n’existe aucun moyen de sortir de l’euro sans sortir de l’ UE, la première remarque est qu’il n’a jamais lu les Traités européens, en particulier celui de Maastritch, qui mis en place l’euro.
                        Ou qu’il fait celui qui ne les a pas lus.

                        L’euro est juridiquement « irréversible », aucun article n’en prévoit la sortie.
                        Il faut sortir de l’UE d’abord, ce que Grillo ne demande pas.
                        Demander un referendum sur la sortie de l’euro, qui est impossible, c’est de l’enfumage.

                        Le Mouvement 5 étoiles n’est pas au bout de ses peines, sa décision de courtiser Farage ne semble pas faire que des heureux dans son propre mouvement !

                        Pour savoir à qui on a affaire, il faut à chaque fois se poser quelques questions basiques :

                        * Met-il en cause les USA dans les origines de la construction européenne ?
                        Si ce n’est pas le cas, c’est que vous avez affaire à un européiste dissimulé.

                        * Met-il en cause les guerres de l’ OTAN dans les guerres pétrolifères et gazières qui provoquent des vagues migratoires depuis l’Afghanistan ?

                        * Entre-t-il dans le jeu du « conflit de civilisations » du Pentagone ? 

                        * Demande-t-il à sortir de l’ OTAN complètement et pas seulement du Commandement intégré ?

                        * Que dit-il des guerres en Irak, Libye, Syrie, Soudan ? du coup d’état en Ukraine ?

                        * Met-il en cause la construction européenne elle-même, ou simplement les méfaits de l’ UE et de l’euro ? Ce n’est pas pareil du tout, dénoncer les méfaits de l’ UE ne porte pas à conséquence, tous les Partis politiques le font.

                        * Demande-t-il la sortie de son pays de la construction européenne définitivement ? Ou propose-t-il de reconstruire "Une Autre Europe des Nations ou des peuples par la suite ?

                        Avec ces questions, vous savez si vous avez affaire à un enfumeur, dont le rôle politique est de neutraliser 20% de mécontents.

                        Ou à quelqu’un qui veut vraiment l’indépendance et la souveraineté de son pays par rapport à la colonisation des USA. 

                        NB : Farage est financé par le plus gros banquier de la City. par Pierre Hillard


                        • arnulf arnulf 14 juin 2014 11:58

                          Fifi ; Super.


                          • lsga lsga 16 juin 2014 11:22

                            Ni de Droite ni de gauche == Extrême Droite.

                             
                            C’est assez simple à comprendre. ça vaut même pour le Parti Pirate Français. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès