• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand l’anglais envahit la toile...

Quand l’anglais envahit la toile...

On assiste à une véritable invasion de la langue anglaise sur internet : les publicitaires ont constamment recours à des termes venus d'outre-Manche...

"French days, it-shoes, slingback, fashion news, sense of seduction, battle de look, sun is back, c'est le moment de shopper..." j'en passe et des meilleures...

 

Quelle est cette mode stupide à laquelle les gens se conforment ?

Notre chef de l'état lui-même a volontiers recours à des termes anglais.

 

Une de mes amies me transmet régulièrement ses "news"... et je corrige en utilisant le terme français "nouvelles".

Il est vrai qu'internet nous influence et nous façonne mais nous ne devrions pas céder à cet endoctrinement par la langue.

 

Nous devrions résister face à cette invasion qui discrédite notre propre langue, comme si le français devait se plier au joug d'un envahisseur, comme si le français ne comportait pas un vocabulaire suffisamment riche et expressif, comme s'il fallait mettre notre langue au placard...

Défendons notre langue et dénonçons cette utilisation abusive d'un globish infâme.

Cette mode de l'anglais s'immisce partout et notamment sur internet.

Ne cédons pas à la tentation du SMS, du langage tronqué ou mixé avec l'anglais.

 

Notre langue mérite qu'on la valorise, elle est à l'origine de tant de chefs d'oeuvre de la littérature !

Elle est capable d'exprimer tant de nuances !

Pourquoi lui préférer l'anglais ? 

Question de mode et de snobisme, sans doute... et aussi l'influence d' une mondialisation qui nous inciterait à employer un langage commun et universel.

C'est là une tentation dangereuse d'uniformisation des cultures et des langues.

 

 

Or, la langue, c'est bien ce qui fonde notre culture...

La langue est notre patrimoine, un héritage venu d'un lointain passé, un héritage façonné depuis des siècles, un bien précieux qu'il convient de préserver.

Qui pourrait oublier des siècles d'histoire ? La langue nous relie au passé, à tous ceux qui nous ont précédés.

La culture : c'est bien ce qui soude un peuple et le rassemble...

La langue, notre langue est un élément essentiel de cette culture : ne cédons pas à la tentation du renoncement et luttons pour préserver ce patrimoine.

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/04/quand-l-anglais-envahit-la-toile.html

 

Photos : Pixabay

Documents joints à cet article

Quand l'anglais envahit la toile...

Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • sweach 2 mai 2018 11:31

    *Quelle est cette mode stupide à laquelle les gens se conforment ?*

    Juste la conséquence d’une langue Française qui ne sait plus évoluer et être « COOL » pour les nouvelles génération.

    *Nous devrions résister face à cette invasion qui discrédite notre propre langue*
    Vous vous y prenez bien mal, car actuellement notre system cultive la haine de la langue Française, d’autre system de communication deviennent une évidence.

    *Ne cédons pas à la tentation du SMS, du langage tronqué ou mixé avec l’anglais*
    Ce n’est pas vous qui cédez, mais les nouvelles générations qui vous l’impose.
    Vous devez avoir bien du mal à trouver une oreille éducative de la part des nouvelles générations de parent qui n’ont ni les moyens, ni l’envie d’imposer le dictate de la langue Française dont ils ont souffert eux même.

    • rosemar rosemar 2 mai 2018 11:36

      @sweach

      Seriez vous anglophile ? Il faut être « cool » selon vous ? Comme dans les nouvelles start-up à la mode : on fait semblant, on utilise des termes anglais à tout va, mais on exploite les salariés à outrance...




    • Hecetuye howahkan 2 mai 2018 11:41

      @rosemar

      Salut j’habite en Irlande et bien sur je parle et comprend bien l’anglais...quoique avec l’anglais journalistique très tordu des fois je suis paumé..mais je ne suis pas le seul...

      mes enfants ont fait des progrès en Français ici en Irlande par rapport à leur niveau en France..rien que avec 3 heures de cours par semaine..plus l’oral ici à la maison mais pas tout le temps ...

      faut dire que dans l’enseignement de l’anglais comme du français ici ils ne s’emmerdent pas avec la grammaire , elle se comprends d’elle même par déduction de ce qui est avant tout mémorisé..

      je ne mélange pas les deux langues....je n’y vois aucun intérêt ..

      sinon rien de plus à dire là dessus..

      salutations..


    • rosemar rosemar 2 mai 2018 11:51

      @Hecetuye howahkan

      « ils ne s’emmerdent pas avec la grammaire... » dites-vous.... est-on alors capable de comprendre des textes littéraires ? Quid de la culture ?


    • Graal 2 mai 2018 11:55

      @rosemar
      "dans les nouvelles start-up à la mode : on fait semblant, on utilise des termes anglais à tout va, mais on exploite les salariés à outrance..." 
      ça veut dire quoi, tout ça ?
      Pouvez-vous donner des exemples précis ?



    • sweach 2 mai 2018 12:05

      @rosemar
      *Seriez vous anglophile ?*

      Pas le moins du monde, au contraire même je suis plutôt chauvin.
      Par contre beaucoup de nouveau vocabulaire est enrichie par des termes « anglais » car nous sommes bien incapable d’en produire de nouveau.

      AFK ; aggro ; bot ; box ; clean ; craft ; drop ; event ; farming ; focus ; GG ; HP ; IRL ; lag ; level ; login ; link ; loot ; mana ; mob ; newbie ; npc ; pet ; pnj ; pop ; pvp ; roll ; etc ....

      Quelques exemple de terme qui ont très facilement intégré le vocabulaire des jeunes et la grande majorité ignore la signification de ces sigles anglais mais ils connaissent le sens de ces mots et crée des verbes français pour les utiliser.

      L’objectif d’une langue est de pouvoir communiquer, chaque domaine possède son vocabulaire qui s’enrichie avec les besoins et souvent il n’est comprit que des initiés.

      J’essaye juste de vous expliquer que vous n’arriverez jamais à inculquer la langue Française aux jeunes telle que vous la conservez. Encore moins avec une approche austère et dictatorial.

    • rosemar rosemar 2 mai 2018 12:15

      @sweach

      C’est quoi ce truc ? cette succession d’onomatopées ? C’est intelligible ? On veut supprimer les textes littéraires ? la culture ? On veut former des abrutis ? ! 

    • Hecetuye howahkan 2 mai 2018 12:49

      @rosemar

      salut tu dis : « ils ne s’emmerdent pas avec la grammaire... » dites-vous.... est-on alors capable de comprendre des textes littéraires ? Quid de la culture ?

      bien sur..après c’est une démarche personnelle et l’exercice de son propre cerveau , on n’est pas obligé de rester des imbéciles..c’est un choix !! ..cela dit il y a des tas de gens cultivés qui n’ont rien à dire mais le disent avec une certaine forme d’art..mais bon c’est bien vide tout cela mais peu certes en jeter..

      Après tout nous venons d’un passé soi disant culturel et quand on voit ce que ce passé culturel donne , cette sorte de bouillie indigeste à tous niveaux..

      cela dit là on ne parle que de la surface des choses..etc


    • Ruut Ruut 2 mai 2018 12:55


      @sweach
      AFK ; aggro ; bot ; box ; clean ; craft ; drop ; event ; farming ; focus ; GG ; HP ; IRL ; lag ; level ; login ; link ; loot ; mana ; mob ; newbie ; npc ; pet ; pnj ; pop ; pvp ; roll ; etc ....

      Traduction pour les mmorpg vf
      Loin Du Clavier ; accroché ; Intelligence Artificielle ; portail ; propre ; fabriqué ; récompense déposée ; activité ; concentre toi sur ; Bon Jeux ; Point De Vie ; Dans La Vie Réelle ; latence ; niveau ; profil ; lien ; récompense récupérée ; Point de Magie ; monstre ; novice ; Personnages Non Jouables ; animal de compagnie ; Joueur Non Humain ; Apparition ; lancé de dés ; etc....

      Ces acronymes viennent de l’obligation de côtoyer des joueurs anglophones dans de nombreux jeux en ligne faute de serveurs VF. Forcément l’anglais y est imposé.
      Et comme la plupart des nouveaux jeux sont en ligne, l’anglais gagne faute de soutien de la culture françaises par les autorités compétentes.


    • sweach 2 mai 2018 15:33

      @Ruut
      *l’anglais gagne faute de soutien de la culture françaises par les autorités compétentes*

      Exactement Ruut, j’avais fait exprès de ne pas traduire ^^
      Ce qu’on voit dans les MMO se retrouve dans beaucoup d’autres domaine.

      @rosemar
      *C’est quoi ce truc ? cette succession d’onomatopées ? C’est intelligible ? On veut supprimer les textes littéraires ? la culture ? On veut former des abrutis ? !* 
      Je ne veux pas être méchant mais l’abruti c’est celui qui ne comprend pas les autres et la culture peu prendre de nombreuses forme, celle des MMORPG vous est totalement inconnue.

      Je ne fais que vous donner un exemple du faussé qui se creuse entre vous et le vocabulaire utilisé par les nouvelles générations qui n’est plus du Français, vous finissez par ne plus pouvoir communiquer avec les jeunes car vous ne maîtrisez pas leur vocabulaire et ils n’ont aucune envies d’apprendre le votre car il leur est inutile.

    • sweach 2 mai 2018 16:12

      @rosemar
      *C’est quoi ce truc ?*

      Un professeur se doit de gagner le respect de ses élèves, en maîtrisant son vocabulaire + le leur, il les surpasse et impose le respect par ses connaissances.

      Hors en l’état, dans ce domaine votre vocabulaire est plus faible que celui des jeunes, pire que ça, vous le dénigrez sans chercher à le connaitre ou le comprendre.

      Là vous voulez *résister* *ne pas céder* *Défendre* bref vous voulez juste imposer votre point de vue par la force. 

      Mais cela est impossible.

      Dans un premier temps vous deviez chercher à comprendre les nouvelles génération sans les juger, ensuite cerner et répondre à leur besoin en vocabulaire qui est abyssal, enfin dépoussiérer le passé et l’adapter si vous ne voulez pas qu’il se perde.




    • Goda Goda 2 mai 2018 17:56

      @rosemar

      @sweach
      Arpanet, et par extension Internet, ont été créés par les U.S.A. si ma memoire est bonne.
      Le paradigme meme d’internet est basé sur des codes anglo-saxons, pro-US, anglophones ; le code même, est basé sur l’anglais.

      La lutte linguistique qui débuta voilà fort longtemps a grandement évolué en faveur des anglo-saxons grâce à internet, mais aussi grâce aux ordinateurs personnels en général.
      Ainsi les traductions en français de logiciels professionnels sont souvent approximatives voire totalement dépourvues de sens et de réflexion.
      Cela est bien entendu un fait exprès. Cela permet de ralentir l’évolution des pays qui ne se mettraient pas au diapason de l’anglais, afin de détruire définitivement la « lingua franca » et de la remplacer à termes. Lingua franca qui n’est plus obligatoire dans le cadre diplomatique voire olympique comme c’était el cas autrefois.

      Il suffit de voir les réactions sanguines de certains anglo-saxons dès lors qu’un « youtubeur » ose omettre que sa vidéo n’est pas en anglais, dans le titre. 
      Il suffit de remarquer que depuis des décennies les publicitaires nous assomment de « phrases chocs » (les fameuses « punchlines ») toutes énoncées dans la langue de shakespeare, et ce, pour nous formater à la consommation aveugle et pour nous habituer, nous conditionner à la langue anglaise. Et pour créer un effet positif dès lors que l’anglais serait utilisé : à grands coup de « free hugs », de « hashtags », de « cool », de « oh yeah », de « coca cola », de « oh my god », de « for christ sake », et autres conneries...

      A cela s’ajoute la ringardisation du français qui pourtant est une langue (selon moi) bien plus nuancée que l’anglais US de base, et par extension de cet horrible « globish ». Tout cela étant bien sûr vecteur d’idiocratie. Mais hélas... Ce « globish » est pourtant le seul et unique pont linguistique permettant aux personnes de tous horizons d’échanger entre elles.
      C’est là, Rosemar, que votre problématique se « casse le nez » selon moi. Ce n’est pas internet qui devient anglophone. C’est juste qu’internet l’a toujours été, et ce, depuis le début, depuis sa genèse même et a même été créé pour la suprématie de ses créateurs anglophones. 

      La guerre linguistique et culturelle est sans merci.
      Les anglo-saxons ont plusieurs longueurs d’avance, sachant que tous les domaines technologiques leur offrent la possibilité d’étendre plus encore leur langue et de l’imposer ainsi, par voie de fait.

      La Chine a décidé également d’entrer dans l’arène en ayant inauguré il y a peu une sorte d’équivalent à Holywood et à la machine culturelle (propagandiste) US. Le but étant sans doute d’infuser du mandarin à tous les étages et, à termes, d’infuser la culture chinoise au monde... Qui sait ?


      @Sweach

      Les termes que vous utilisez sont surtout des termes de joueurs (en globish pourri : les « gamers ») et sont pour la plupart de vulgaires acronymes et autres abréviations liées au jeu.
      A chacun des termes présentés, il existe un équivalent en français, bien plus parlant au demeurant.
      Cette ignoble habitude d’utiliser l’anglais par défaut alors que l’on est français est selon moi une preuve de fainéantise intellectuelle aggravée et aussi d’acceptation aveugle voire de soumission. En tout cas elle relève clairement d’un manque de recul critique total.
      Le pire dans tout cela, est que, par effet de mode, les jeunes français eux-mêmes se font les propagateurs de ce globish débilitant et estropiant notre propre culture tout en l’annihilant de façon insidieuse, mais réelle.
      Les « domaines » que vous évoquez ne sont pas, par définition, exclusivement dédiés à l’anglais. Mais ce sont des domaines dans lesquels les anglo-saxons ont clairement tous les intérêts à imposer leur langue. Ceux qui suivent le mouvement ne se rendent sans doute pas compte à quel point ils font le jeu des néoconservateurs US pour qui toutes ces stratégies suivent la meme logique coloniale et d’acculturation. Depuis les couvertures infestées par la variole et distribuées aux populations indigènes d’Amérique du Nord jusqu’à la « mal bouffe » et l’intronisation sauvage d’espèce animales dans le but de déséquilibrer les écosystèmes des autres pays, en passant par la guerre linguistique, culturelle etc.. tous les moyens sont bons pour certaines personnes d’imposer leur domination sur les autres.

      Sinon, en effet, une approche « austère et dictatoriale » est bien moins efficace (moins « sexy ») que ce perpétuel jeu de séduction malsain dans lequel on vous fait mettre vous-meme votre chaine à boulet au pied. Et on vous apprend à vous conformer par vous-mêmes, tous enorgueillis de faire preuve de tant de « swag » (« Secretly We Are Gay » : dont shoot me, its just a private joke made in US).
      On est loin des années 90 où dans nos banlieues on critiquait vertement le style de vie à l’américaine. Le « lifestyle », « so badass ». Où on se foutait de la gueule (dans les meilleurs des cas) des imitateurs de « ricains » avec pantalon large, calebard qui sort, et « t-shirt » tombant jusqu’aux genoux (pour courir un 100mètres, un « must-have »). Bon, on laissait les minots s’amuser, mais entre ados et jeunes, ce genre de mode était sévèrement critiqué et moqué. 
      Désormais la mondialisation s’est affirmée et les codes qui naguère nous paraissaient ridicules, font désormais partie intégrante du quotidien. Et avec la mode, et avec les series et avec tout le reste, ce sont des valeurs anglo-saxonnes, pour ne pas dire de WASP, qui s’infiltrent subrepticement (je suis gentil) dans nos consciences. Effaçant par là même notre histoire, notre passif en commun avec les américains. nos meilleurs ennemis... mais pas les seuls hélas...

      Je pense que nos gouvernants ne pourraient pas s’allonger de la sorte, si la propagande US et le globish n’avaient pas envahis nos cerveaux sur des décennies et nous les avaient ramollis.

      J’ai envie d’insister sur le fait que la fainéantise et l’aspect conformiste sont très prégnants à ce sujet.
      La où je vis, il est hélas considéré comme bizarre d’utiliser des termes de français convenables voire soutenus. Je me fais toujours un plaisir d’utiliser un tel vocabulaire quand il s’agit de décrire des scènes du quotidien. Cela fait rire mes interlocuteurs et au bout d’un moment, se sentant cons ou ignares, ils se mettent des fois à rechercher la signification de tel ou tel terme. Et lorsque c’est le cas, ils l’utilisent (jouissance), et ainsi me confortent dans mon humble et sans doute futile action. Cela n’arrive que trop rarement je dois bien vous le concéder hélas.


    • Graal 2 mai 2018 18:04

      @rosemar
      comme toujours, hélas, à question précise, pas de réponse personnelle précise, si ce n’est par procuration


    • sweach 2 mai 2018 18:50

      @Goda
      Waw ! 


      *Les termes que vous utilisez sont surtout des termes de joueurs*
      Oui je donnais ces termes en exemple, mais j’aurai très bien put donner d’autres exemples :

      Tweeter :
      followers ; DM ; Hashtag ; Tweet ; FotD ; RT ; etc ...

      La télévision :
      prime time ; cast ; life ; guest ; live ; channel ; show ; sitcom ; etc ...

      Tout ça pour dire que ces termes sont assimilés et « Francisés » pour certain qui deviennent des verbes que les jeunes conjugue sans le moindre problème alors que officiellement ils n’existent pas.

      C’est un constat, ces mots sont utilisés par les nouvelles générations, parce qu’on a pas sue mettre en place et utiliser des mots adéquat pour répondre au besoin, mais on ne devient pas anglais pour autant smiley

      Tout ce vocabulaire qui est là pour répondre à un besoin progressivement se transforme et évolue pour devenir du Français, au grand dame de certain, qui hallucine en voyant ça, mais ils oublient que le sens du verbe halluciner n’est reconnue officiellement que depuis peu.

      Je pense qu’il faut avoir conscience que les mots sont fait pour être utilisé, hors notre system éducatif fige dans le marbre les termes du passé et oublie totalement qu’une langue doit être vivante si elle ne veut pas mourir, on fini par avoir de gros écart entre les mots utilisés quotidiennement et la langue Française.


    • Pere Plexe Pere Plexe 2 mai 2018 18:57

      @rosemar
      Il n’est pas question d’être anglophile ou anglophobe : il est question d’être factuel.

      Oui l’anglais ou du moins les anglicismes sont partout.
      Surtout ils évincent le français de toutes les nouveautés de toutes les innovations de toutes les tendances.
      Le constat fait, il convient chez une personne normale, de réfléchir.
      Pourquoi en est on là ? Quels conséquences ? Quels mesures adoptés ?
      Sinon on reste au niveau de la pleurnicherie stérile.

      Ce pose par exemple la pertinence de la méthode dite « syllabique » qui ne marche pas pour tous ces mots et expressions de plus en plus présentes dans notre environnement .




    • Doume65 2 mai 2018 20:20

      @Hecetuye howahkan
      « on n’est pas obligé de rester des imbéciles »
      La culture et l’intelligence sont deux choses différentes.


    • mmbbb 2 mai 2018 20:50

      @rosemar a la fin des temps ancien, il restera Rosemar Telle la pierre de Rosette elle sera dans un musée comme le témoignage éternel de notre langue vernaculaire disparue C ’est triste Quoi qu il en soit la mondialisation faisant son oeuvre, il n y a aura plus que de 250 langues parlées d ici 50 ans au moins . Quant a vous lire , j ai l impression d entendre les profs, si nous avions pas lu Chateaubriand, nous serions des cons Enfin si vous travailleriez dans une entreprise privée, votre patron de vous ne demanderait ni de compter en chiffres romains , ni d « ecrire des alexandrins mais d inscrire dans un tableau de » reporting « vos resutats En fin d annee un » « benchmark » permettrait d evaluer vos performances Vous l avez echappée belle l analyse comparative n existe pas au sein de votre institution et heureusement cela permet de cacher les tares de profs


    • Goda Goda 3 mai 2018 07:03

      @sweach

      « des verbes que les jeunes conjugue sans le moindre problème alors que officiellement ils n’existent pas »

      Je suis tout à fait d’accord, l’adaptation est une valeur maitresse et vitale il est vrai. 
      Mais je préfère quand on fait preuve de créativité en général. 
      Le français offre beaucoup de possibilités à ce sujet. 
      Bien plus en vérité que l’anglais simplifié censé être « cool ». 
      Après ce n’est que ma vision.

      User de termes anglo-saxons des plus basiques, ne me fait pas particulièrement plaisir. En fait.

      Ca me ferait meme presque de la peine pour ceux qui l’utilisent. 
      Passif en entreprise oblige. 
      Tetes à claques déconnectés de la réalité obligent. 
      Usant de termes aussi creux pour nous qu’ils sont anglo-saxons. 
      Cela relève, à mon sens, d’une certaine vacuité. 
      De l’ordre de celle qui consisterait à se contenter de ce que la télévision nous sert etc.
      Et aussi d’une forme de paresse intellectuelle. Et enfin d’une sorte de complexe d’infériorité vis-à-vis de la culture américaine qui, il faut le reconnaitre, a le sens du spectacle, de ce qu’ils nomment le « story telling », et de l’épique.





    • sweach 3 mai 2018 09:39

      @Goda
      *User de termes anglo-saxons des plus basiques, ne me fait pas particulièrement plaisir. En fait.*

      Et moi dont.
      Dans mon métier, ils font des conférences en anglais alors que le public est exclusivement Français parfois, c’est d’un triste, puis totalement contre productif car le message est beaucoup moins bien compris.

      Mais la plupart des termes anglais que j’utilise sont mit au milieu de phrase en Français et prononcés à la Française, donc totalement incompréhensible pour un anglophone.

    • sweach 4 mai 2018 10:10

      @Personne
      *Les journaux des années 46 ... il était courant de dire « computer »*

      Votre exemple illustre un mot rarement utilisé, quand il est devenu courant fin des années 90 personne n’utiliser le mot computer, pour utiliser à la place le mot ordinateur.

      *des cas comme cela là il y en a des tonnes*
      C’est exactement ce que je dis, les nouveaux mots sont appropriés et modifiés avec le temps.

      L’une des différences est qu’avant, le Français participait à tout ce vocabulaire et chez nos amis anglais on exportait aussi nos mots, aujourd’hui le Français se laisse volontiers dominer et nos anciens qui détestent le changement n’aident pas.

    • Fergus Fergus 2 mai 2018 11:42

      Bonjour, Rosemar

      Bien d’accord avec vous. Mais je crains que cela ne soit une cause perdue - hélas ! - tant les élites elles-mêmes sont friandes d’anglicismes, sans compter les responsables marketing de la distribution qui ont bien compris qu’un slogan en anglais percute plus dans le public qu’un slogan en français.

      Un constat qui ne date pas d’hier : le phénomène était déjà engagé il y a 20 ans lorsque j’étais en charge, comme responsable de formation, de mettre sur pied des stages pour des chef de marché et des chefs de produit à l’ESCP, à, la CEGOS ou à l’ISM ! Depuis, le phénomène n’a fait que s’amplifier.


      • rosemar rosemar 2 mai 2018 11:54

        @Fergus

        Les élites, les « start-up » utilisent l’anglais en permanence : et ce faisant, on masque les dures réalités du monde du travail... c’est un leurre !

      • Fergus Fergus 2 mai 2018 13:45

        @ rosemar

        Vous faites erreur en ne ciblant que les « start-up »* car l’anglais est présent dans les secteurs techniques et commerciaux de très nombreuses entreprises, petites, moyennes ou grandes. Personnellement, j’ai découvert cela lorsque je suis devenu informaticien au début des années... 70. Depuis, le recours à l’anglais - souvent rendu nécessaire par la consultation des documentations techniques - n’a fait qu’essaimer dans un nombre croissant de secteurs d’activité.

        * que l’on a vainement voulu désigner comme des « nouvelles pousses » ; appellation parfaitement ridicule.


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 mai 2018 09:03

        @rosemar

        Vous dites, rosemar : La langue, notre langue est un élément essentiel de cette culture : ne cédons pas à la tentation du renoncement et luttons pour préserver ce patrimoine.

         

        Mais comment ne pas renoncer quand France Inter, la radio populaire dite « de service public », a depuis longtemps renoncé au moins dans un domaine, celui de la chanson, domaine qui a été livré aux programmateurs de « musique » - on ne dit même plus chanson et c’est significatif - en langue anglaise ?


      • Ruut Ruut 2 mai 2018 12:40

        Lorsqu’un Français parle en Anglais c’est qu’il n’as rien d’intéressant ou d’intelligent a dire.

        L’utilisation de mot anglais dans la langue Française masque juste le vide profond de contenu intelligent de la personne qui s’exprime.

        Si c’était intelligent ou pertinent, le dire en Français serait évident et surtout compris et accessibles au plus grand nombre.
        Mais utiliser l’anglais masque la bêtise et par respect ceux qui comprennent se taises.


        • JC_Lavau JC_Lavau 2 mai 2018 13:21

          @Ruut. Voir le franglais des randonneurs snobs :


          Citation

          ça va paraître un peu overkill ... mais j’ai customisé mon quilt/top bag DIY ultra light pour qu’il sèche en A frame sous mon tarp monté en lean to, c’est assez versatile pour y attacher mes shoes de trail, et mon sac par le roll-top ! Tout ça grâce au mesh et au scratch de mon smock, qui n’évite pas le windchill factor, mais le premier feed back est top 


          Citation
          Il faut aussi penser à éviter le splash effect sous l’asymmetrical A-frame.


          Citation
          C’est le rôle de la footprint, si elle est pas waterproof c’est un deal-breaker  prévoir du polycree en back up ou un sitpad 

          Pour le froid pensez à l’overfill 


        • mmbbb 3 mai 2018 08:55

          @Ruut C ’est pour cela que les scientifiques ( par defaut ce sont des idiots d apres votre belle démonstration ) sont obliges de publier leur article en anglais pour être lus C ’est pour cela lorsqu un responsable politique doit s exrpimer en anglais, fait bidonner la terre entiere avec son accent frenchglais Hormis quelques personnalités maitraisant cette langue comme Lagarde . Il est bidonnant votre commentaire Quant a Rosmear elle prend comme exemple « Coffee Shop » Croît elle , qu une enseigne ecrit en latin serait vendeuse. Elle n a pas de tresorerie a clore en fin de mois elle peut se perdre dans des batailles linguistiques c’est son droit , mais bon c ’est Don Quichotte . Je m émeus de la profondeur de votre propos .


        • Ruut Ruut 4 mai 2018 08:40

          @mmbbb
          En effet publier en Anglais c’est juste malsain.
          Surtout qu’ils ne sont pas linguistes.

          Le mythe de l’anglais vendeur est ce qui flingue la Francophonie.
          Le marché Anglophone n’est pas ouvert aux faux anglophones.

          Le premier des respect est de fournir un produit dans la langue de l’acheteur.
          Lorsqu’un produit vendue en Francophonie ne dispose pas d’un Français décent c’est que le client est juste non respecté.
          Et c’est aux ministres de notre Nation de veiller a ce que nous puissions avoir des produits dans notre Langue ce qui n’est hélas pas fait.
          Ni pour les Produits ni pour les Notices qui sont trop souvent d’un mauvais Français.

          Quand au libre échange en Europe c’est juste de la foutaise XXL.
          Essaye de te faire livrer des produits achetés via Amazon.fr en Belgique Francophone, tu aura un refus sur 2/3 des produits.
          Étrangement pour les produits venant d’Allemagne 0 refus.
          Il y a une concurrence déloyale au sein même du marché commun inadmissible.

          Je ne parle même pas des institutions Européennes ou officiellement le Français est a égalité avec l’Anglais mais dans les faits le Français y est interdit voir très mal vu.

          Aucun des organes de la défense et de la promotion de la Culture Française en France ne fait sont travail de protection de la Langue Française.


        • ZEN ZEN 2 mai 2018 13:05

          Même mon coiffeur et mon plombier ont été gagné par le virus de la globishomania


          • ZEN ZEN 2 mai 2018 17:54

            @Mekissê
            Mais qui c’est qui produit un charia-bia pareil ?

            DISONS que je n’ai pas compris

          • covadonga*722 covadonga*722 2 mai 2018 13:10

             foutaises d’intello en partie responsable du désastre , vous voulez un vrai soucis pour le français.


            Il y a 20 ans dans ma zus seuls les maghrébins de plus de 50 ans s’exprimaient en arabe , descendez dans nos rue ou sur les marchés meme les ados le parle en eux .

            nous sommes en route pour le moyen age  a moins que le chinois .......

            • Paul Leleu 2 mai 2018 19:19

              @covadonga*722


              quitte à choisir son maitre, le chinois serait déjà beaucoup plus intéressant que l’anglo-américain... en effet, la Chine est une civilisation, ce que les USA ne sont pas et ne seront jamais... les USA sont une poubelle de l’histoire... il n’y a pas de culture américaine, et leur langue est un torchon abject... Tout ce qui vient d’amérique est dégénéré et empoisonné... normal, leur but est de nous soumettre, de nous coloniser... et ils y sont parfaitement parvenus... le peuple français est devenu lui-même une poubelle (à force de manger de la merde)... mais je ne partage pas forcément votre avis sur les immigrés d’en-bas, qui sont aussi paumés que les français de souche... 

              mais mieux que chinois, le bonheur serait de redevenir français... 

            • foufouille foufouille 2 mai 2018 19:35

              @Paul Leleu
              les africains travaillent 12h par jour pour les chinois donc vas y.


            • mmbbb 3 mai 2018 09:14

              @Paul Leleu poncif les americains sont nos cousins Revoyez la migration de ce pays : Italiens Francais Irlandais et allemands et j en oublie Si ces gens la ont immigre c ’est par nécessité notamment les allemands La prusse etait un étouffoir Les allemands ont cree de belle entreprise IBM BOEING les pianos STEINWAY et j en oublie Les pianos STEINWAY sont les meilleurs au monde Les grands interprètes en Jazz et Classique les utilisent Les pianos PLEYEL c est termine , cette entreprise n a pas su innover Idem pour le francais Dupont de Nenours fuyant la révolution ( disciple de Lavoisier ) et ayant cree une des plus grande industrie novatrice au monde . Quant a ce cher et grand professeur Christian Cabrol, disparu en 2007 , il a dut faire ses etudes de cardiologie aux USA Comme il le disait , en france c ’etait le désert, il n y avait aucune recherche . Les Francais sont d excellents roquets ils sont tres forts, ils aiment aboyer . Quant a la culture , vous rigolez les universites americaines embrassent tous les domaines . C’est un amercain qui a fait un des premier releve en 3 D des cathedrales francaise et a permis au francais de connaitre la chronologie de la construction S il n y avait pas eu les americains, le Chateau de Versaille serait en ruine . Vous êtes tres caricatural 


            • egos 2 mai 2018 13:21

              « mixé avec l’anglais »


              Mixité étymologie :

              latin mixtus, de miscere, mêler

              en dérivent mix ou le verbe mixer ;

              la langue anglaise est riche, profuse, compte un vocabulaire plus étendu que le français, 
              -thanks to William the conquérant- 
              de part sa double filiation, franco-latine et saxonne,
              plus qqs ajouts divers.

              Une autre particularité tient à sa syntaxe, 
              & l’usage du génitif saxon, 
              qui lui donnent ses effets synthétiques et formules plus qu’expressions lapidaires.

              Nous en trouvons les effets dans le « ongoing process » de création d’acronymes, contactions et autres termes proliférants recensés aux divers Urban Dictionary qui peinent à suivre le fil de l’actualité linguistique.

              Juste retour des choses, sauf à en faire un mauvais usage, 
              exprimé dans un « broken english »

              • Ceci n’a rien à voir avec le sujet. QUOIQUE. Quand une femme est dans ses périodes on dit : que les anglais arrivent, si en plus c’est sur une toile,...ils risquent de glisser,... smiley)


                • Fergus Fergus 2 mai 2018 13:52

                  Bonjour, Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Les « anglais » une appellation ancienne inspirée par la couleur de l’ancien uniforme des fantassins britanniques.

                  Quant à user de ces « anglais » sur une toile, c’est précisément ce que fait l’Américaine Jen Lewis, spécialisée dans les « peintures menstruelles ». C’est de l’art, paraît-il ! smiley


                • @Fergus


                  Bonjour fergus. Je ne me risquerai pas non plus à faire de l’humour sur la fameuse promenade des Anglais et le carnage qui y eut lieu. Aïe, là je fais du Charlie... L’humour noir aujourd’hui est très mal vu,... Surtout par le commentateur suivant. Quand à l’anglais, je le cause parfaitement, surtout pour lire Shakespeare en Edition originale. Attention aux faux-amis,...L’anglais est encore plus pervers que le français ;

                • @arioul

                  si je puis dire, vos propos tombe un peu bas,... et je ne relèverai pas les miens qui compensent bien ce que les hommes ne nous envient pas contrairement à la gravidité,...

                • marmor 2 mai 2018 16:17
                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  La psychiatrie n’est pas loin ! Elle déchiffre un mot : anglais, et hop, ça descend en dessous de la ceinture pour nous parler de ses règles d’antan ! Chez nous, on sait ce que c’est, les anglais, les ours, les ragnagnas. Il y a peut-être autre chose à dire sur l’anglais... Pffff si ça c’est pas du troll ! Maintenant on sait que la belge parle parfaitement l’anglais, mais on s’en tamponne !!!!!

                • @marmor

                  le coquillard mon cher, le coquillard. Le mot vient de : fesses. Et quant au coquillage je n’aurais pas l’impudeur de rappeler ce qu’il symbolise. 

                •  Christian Maitre Ratatouille 2 mai 2018 17:54

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  pose pub
                  Faite l’amour sur une toile cirée !!
                  un coup d’éponge et c’est propre.. smiley


                • @Maitre Ratatouille


                  et les hommes (ou les femmes) peuvent ainsi filer plus aisément à l’anglaise,...En cas de Flagrant délit ;


                  • @Decouz


                    Oui, nous n’avons pas à rougir d’être belges,... Je n’ai pas lu le livre,...Tant d’autres m’attendent,...


                  • rosemar rosemar 2 mai 2018 16:49

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Les Belges ont souvent beaucoup d’humour et une forme d’auto-dérision sympathique...

                    Merci Mélusine

                  • @rosemar


                    Merci Rosemar. Pas facile de dérider les français. J’ai habité trois ans à Paris. Mon humour à tiroir passait difficilement,.... Ou alors ils me disaient : tu mens, tu n’es pas belge. Comme si un belge ne pouvait qu’être niais et objet de dérision. Si on tire sur un belge avec un revolver, il vaut mieux viser en dessous. à cause de son complexe d’infériorité. L’inverse pour le français. Dans mon cas : mieux vaut viser juste,...

                  • eddofr eddofr 2 mai 2018 15:11

                    Il me semble que, depuis longtemps, l’Anglais et le Français sont mutuellement perméables.

                    Et le nombre de mots anglais dans la langue Française n’est pas plus important que le nombre de mot français dans la langue Anglaise.

                    Essayez-donc de parler cuisine ou mode en Anglais sans utiliser un seul mot ou ni une seule expression Française !



                    •  Bof ! l’avantage avec le rosbif , est que c’est une langue orale de primate donc les fautes ils s’en tapent un peu  !
                       Kenavo ar wech all 


                      • Fergus Fergus 2 mai 2018 18:00

                        Pour les non initiés au breton, je précise que la dernière phrase signifie grosso modo : « Au revoir, à la prochaine fois ! »


                      • foufouille foufouille 2 mai 2018 16:06

                        rosemar découvre à nouveau l’eau chaude. la langue a évoluer depuis 1600.


                        • ZenZoe ZenZoe 2 mai 2018 16:17

                          Je suis effarée de voir qu’une prof de lettres soit fermée à ce point et ne pas avoir saisi qu’une langue vivante évolue en permanence, en empruntant et en donnant des mots comme autant de papillons qui volent de ci de là sans se préoccuper des frontières.
                          On n ’enferme pas une langue dans un bocal de chloroforme pour l’éternité bon sang ! Laissez la donc s’aérer chez les Américains, peut-être que demain elle ira voir les Chinois, ou les Indiens, en laissant des mots à elle sur place, et c’est très bien comme ça.


                          • Paul Leleu 2 mai 2018 19:24

                            @ZenZoe


                            « s’aérer » dans les poubelles ? ... franchement... l’Inde ou la Chine sont des civilisations où le français peut s’enrichir... mais les USA ??? 

                          • foufouille foufouille 2 mai 2018 19:50

                            @Paul Leleu
                            tu fumes quoi ?
                            il est presque impossible de vivre dans ces pays plus de quelques mois .............
                             


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 mai 2018 20:51

                            @ZenZoe

                            Tin au fait, stp dis nous le nombre de mots français qui on tfait leurs apparitions de puis une dizaines d’année chez les anglais, et que l’on fasse une comparaison avec les leurs qui nous ont envahis !


                            @+P@py


                          • Agafia Agafia 3 mai 2018 00:31

                            @ZenZoe

                            Merci ZenZoé d’exprimer avec grâce, le fond de ma pensée...

                            La langue est vivante, elle évolue et s’enrichit. Chaque jour, en parlant français, nous utilisons moult mots d’origines diverses : italie, russe, allemagne, anglais, arabe, chinois, japonais..... sans oublier le pâtois selon notre position géographique
                            Mais avec Rosemar, tout est négatif, rien ne va, le verre est toujours à moitié vide et c’est la dictature de la pensée. 
                            Toujours en train de se plaindre de tout, jamais contente... Pfff...

                          • Fergus Fergus 3 mai 2018 09:16

                            Bonjour, ZenZoe

                            Comme d’habitude en matière de langue, je suis d’accord avec vous. Les langues sont vivantes et très largement interpénétrées par des apports que facilitent les échanges planétaires. Vouloir conserver le français académique, c’est très louable mais cela revient à vouloir habiller toute la population dans des habits folkloriques qui n’ont pas évolué depuis le 19e siècle !


                          • ZenZoe ZenZoe 3 mai 2018 10:39

                            @Gilbert Spagnolo dit P@py
                            Excusez-moi, mais les langues vivantes ne font pas la course entre elles, c’est une vision des choses un peu bizarre. Bizarre aussi de me tutoyer d’emblée. Nous n’échangeons jamais, alors ? Manière de me rabaisser peut-être ?

                            Sinon, les mots sont portés par le vent, le vent des nouveautés, et bien malin celui qui peut leur faire changer de cap. Si la France veut retrouver son influence linguistique, elle devra d’abord retrouver son influence culturelle et technologique à force d’innovations, et la langue suivra tout naturellement. Gardons confiance

                            PS : merci beaucoup à Agafia et Fergus pour vos messages.


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 3 mai 2018 13:59

                            @ZenZoe

                            Salut ZenZoe

                            Loin de moi est l’intention de te rabaisser, car en principe dans les forums le tutoiement est de rigueur : sources.( puis mon âge( octogénaire depuis 3 jours ) peut être également une justification généralement admise ) Ensuite si j’utilise le tutoiement, par contre contrairement à d’autres qui utilisent le vouvoiement, je n’ai jamais pratiqué l’insulte envers qui que ce soit (même ceux qui parfois l’on exercés envers moi !( affirmation facile à vérifier en contrôlant mes articles et mes réponses aux divers intervenants )


                            @+P@py,.. et bonne fin de journée


                          • ZenZoe ZenZoe 3 mai 2018 14:32

                            @Gilbert Spagnolo dit P@py
                            Merci beaucoup de ta réponse, et bon anniversaire à toi (un peu en retard, mais tu n’avais qu’à le dire avant smiley


                          • et le synonyme de Rosemar est Fleur de Bach ou Cyclamen. Quant à la toile, elle suggère d’emblée l’araignée qui tant fait fuir l’homme et la femme. On se demande pourquoi d’ailleurs, un tel effroi,....


                            • C’est bien une « Pucelle » qui bouta (pas bouturer) les anglais dehors,... Quel imagier !!!! On dit d’elle que c’était une homme ((Libération).


                              • popov 2 mai 2018 17:18

                                @Rosemar


                                Bonjour
                                 
                                Les braves Normands ont apporté le français en Angleterre au XIe siècle. Ce français ancien fut longtemps la langue de l’aristocratie anglaise. 
                                 
                                Le vocabulaire français s’est peu à peu mélangé au vocabulaire d’origine germanique des Anglo-saxons pour former l’anglais moderne.
                                 
                                Selon les estimations, jusqu’au deux tiers des mots anglais seraient d’origine française, même si leur prononciation ou orthographe les rend parfois méconnaissables.

                                • Paul Leleu 2 mai 2018 19:25

                                  @popov


                                  ce n’est pas tant leur prononciation ou leur orthographe qui les rend « parfois méconnaissables »... c’est le contenu qu’ils véhiculent... 

                                • popov 3 mai 2018 00:35

                                  @Paul Leleu


                                  Il y a en effet beaucoup de faux amis.

                                • bluerider bluerider 3 mai 2018 00:43

                                  @popov > OUI. Ce serait aussi beaucoup dû à Alienor d’Aquitaine, Mère de Richard Coeur de Lion, épouse d’Henri II, qui a imposé le français à la cour du roi. D’où l’abondance de termes français en droit anglais, mais aussi dans les nourritures « nobles », l’art de la guerre, la justice etc... je trouve ce fil trop cocardier. 12 000 des 24 000 mots de l’anglais sont d’origine latino-romaine ou française. Ca ne vous suffit pas comme bel exemple d’assimilation ? Nous sommes des rigolos à côté. Et des grincheux. 


                                • popov 3 mai 2018 09:37

                                  @Paul Leleu


                                  À propos de faux amis, Macron vient juste d’en utiliser un : il a qualifié la femme du premier ministre australien de « delicious ». Ça a fait jaser. Ça lui apprendra à faire le malin en anglais.


                                • OMAR 2 mai 2018 18:41

                                  Omar9
                                  .
                                  @rosemare :« On assiste à une véritable invasion de la langue anglaise sur internet... ».
                                  .
                                  A la mairie aussi..
                                  Car aujourd’hui, c’est très « tendance » à prénommer son enfant : Ashley, Brenda, Eliott, Rayan et autre Cindy ou Scott.
                                  .
                                  Adieu René, Nicole, Julien, Simone ou Serge....


                                  • popov 3 mai 2018 00:34

                                    @OMAR


                                    René : origine latine Renatus

                                    Nicole : origine grecque Nikolaos (comme Nicolas)

                                    Julien : origine troyenne Ioulios

                                    Simone : origine grecque Simôn

                                    Serge : origine étrusque Sergius

                                    Éliott : origine hébraïque

                                    Rayan : origine arabe ou celte

                                    Cindy : origine grecque Kunthia ou diminutif du germain Adalsinde

                                    Scott : origine gaëlique

                                  • popov 3 mai 2018 00:39

                                    @OMAR


                                    J’ai oublié

                                    Ashley : origine anglo-saxone

                                    Brenda : origine celte

                                  • OMAR 3 mai 2018 09:24

                                    Omar9

                                    @popov : origine pédanto-slave......


                                  • popov 3 mai 2018 09:41

                                    @OMAR


                                    Omar : origine Arabie Saoudite

                                  • L'enfoiré L’enfoiré 3 mai 2018 18:57

                                    @popov,

                                     Très belle recherche des origines des prénoms. smiley


                                  • Paul Leleu 2 mai 2018 19:28

                                    cette colonisation a commencé dès 1918, quand les américains ont remplacé notre musique par la leur (le jazz), puis en 1945, quand ils ont remplacé toute notre culture, notre économie et notre souveraineté... maintenant, ils remplacent notre langue... 


                                    le but de nos maîtres est de nous donner une langue « simplifiée » avec laquelle les indigènes bwana que nous sommes pourront exprimer leur « idées simples »... et leur soumission totale... 

                                    • L'enfoiré L’enfoiré 3 mai 2018 19:03

                                      @Paul Leleu

                                       Il ne remplaceront rien du tout à condition que l’Afrique continue à utiliser le français dans beaucoup de pays.
                                       Le nombre de locuteurs détermine le potentiel de capacité d’être présents sur le net.
                                       Le français est 6ème.
                                       C’est la Chine qui en arrive juste après l’anglais.
                                       Ce n’est plus l’anglais mais le mandarin qui va avoir son heure de gloire.


                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 mai 2018 20:20


                                      Une vraie mode à la con véhiculée en premier par nos branques de journaleux et suivi par des milliers de moutons !

                                      Pourtant il existe bien un loi qui interdit ceci :

                                      La loi no 94-665 du 4 août 1994relative à l’emploi de la langue française1, plus connue sous le nom de loi Toubon du nom de Jacques Toubon, le ministre de la Culture de l’époque, est une loi française destinée à protéger le patrimoine linguistique français.

                                      Elle vise trois objectifs principaux :

                                      Elle vise alors à assurer la primauté de l’usage de termes francophones traditionnels face aux anglicismes.


                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Toubon


                                      Mais comme d’hab, dans ce foutoir de pays, le lois sont justes faites pour ne pas être appliquées, d’où, une réduction drastique de députés qui légiféreront uniquement sur des lois et se chargeront de leurs applications avec sanctions en cas de non respect ( sanctions pour les médias ( téloches, radios presses écrites ) qui ne respecteront pas cette loi qui est toujours en en vigueur !


                                      @+ P@py


                                      • popov 3 mai 2018 01:58

                                        @Gilbert Spagnolo dit P@py


                                        Bonjour

                                        Le ministre Toubon que de petits plaisantins avaient surnommé monsieur Allgood.

                                      • Fergus Fergus 3 mai 2018 09:19

                                        Bonjour, popov

                                        Restons français, il était surtout surnommé « Toutmauvais » lorsqu’il était ministre de la Justice. 


                                      • L'enfoiré L’enfoiré 3 mai 2018 18:49

                                        @Gilbert Spagnolo dit P@py,

                                         Oui, mais cela ne dépasse pas les frontières de la France.
                                         Internet ce n’est pas du minitel


                                      • Franchounet 2 mai 2018 22:36

                                        La french touch...

                                        un comble !

                                        • bluerider bluerider 3 mai 2018 00:38

                                          Rappelons tout de même que, grâce à Alienor d’Aquitaine, sur les 24 000 mots de la langue anglaise, 12 000 ont une racine française ou latino-romaine. Ca vous rend « quiet », non ?


                                          • popov 3 mai 2018 00:42

                                            @bluerider


                                            quiet : origine latine quietus

                                          • popov 3 mai 2018 00:52

                                            Du gaëlic de Dublin au russe de Vladivostok, en passant par le persan d’Iran et les langues dérivées du sanskrit en Inde, les langues et les dialectes indo-européens forment un continuum.


                                            Les fixations en langues formelles ne sont dues qu’aux interventions des états.

                                            • zygzornifle zygzornifle 3 mai 2018 08:13

                                              Et le migrant envahi l’Europe.....


                                              • L'enfoiré L’enfoiré 3 mai 2018 18:47

                                                Bonsoir rosemar,

                                                 Depuis combien de temps êtes-vous présente sur le net ?
                                                 J’ai l’impression que cela date de hier.
                                                 Avant Internet, il y avait la programmation des logiciels et des algorithmes 
                                                 Tout ce qui tourne autour d’Internet est écrit en langage machine traduit avec des mots anglais.
                                                 Vous voulez des exemples ?
                                                 IF, MOVE, ADD, SUBTRACT...
                                                 Voyez-vous du français là dedans ?
                                                 Où sont installées les fournisseurs d’accès et des connexions des réseaux ?
                                                 En France ?
                                                 Il faudra revoir l’histoire du numérique.


                                                • Ruut Ruut 4 mai 2018 10:01

                                                  @L’enfoiré
                                                  Le « Pascal » était en Français, mais une fois de plus les Autorités Françaises n’ont rien fait pour que le Français s’impose dans l’informatique.
                                                  Il est où le Système d’exploitation Français qui nous assurerais sécurité et indépendance au niveau informatique ?
                                                  Il existe certes des placebos tel « Ubuntu » qui Hélas, reposent sur un noyau Anglophone Linux.
                                                  Le langage machine n’est pas anglophone mais les interpréteur le sont hélas maintenant tous (sauf peut être en Russie et en Chine).

                                                  Sans parler de la sous traitance massive du codage en Inde, ce qui fait qu’en 2018 il est toujours impossible d’utiliser les caractères Français accentués comme « ç, é, etc... » dans toutes les transaction bancaires Françaises en ligne ce qui nous impose a faire des faux en déformant les prénoms des destinataires en remplaçant les é par des e et les ç par des c.
                                                  Pourtant l’informatique moderne accepte ces caractères, ce forum en est la plus belle des preuves.


                                                • Blé 4 mai 2018 07:09

                                                  La première chose à faire est de faire la différence entre « ce que je crois comprendre » et ce que« je comprends réellement » dans un discours oral et/ou écrit.

                                                  Dans les pubs à la télé , je ne comprends pas parce qu’il y a de drôles de mots qui ne ressemblent en rien au français et j’ai décidé de ne faire aucun effort pour comprendre.

                                                  Il a fallu plusieurs générations pour que tous les français parlent français à partir du moment où la scolarité est devenue obligatoire en 1883.

                                                  Même après 1945, dans beaucoup d’endroits en France, les anciens ne parlaient pas le français (Bretagne, Alsace, Moselle, etc...).

                                                  Que l’économie de marché mondialisée est besoin d’avoir une seule et unique langue à travers le monde, c’est sans aucun doute un moyen de « soumettre » les populations à une seule vision du monde mais il n’est pas interdit aux populations de « résister ».


                                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 mai 2018 09:36

                                                    Quand l’anglais n’envahit que la toile c’est un peu dommage.
                                                    Mais quand il s’installe dans le snobisme présidentiel c’est délicious.


                                                    • Ruut Ruut 4 mai 2018 10:03

                                                      @Pierre Régnier
                                                      Rien ne nous dit qu’il ne l’aie pas conssomé :->


                                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 mai 2018 10:44

                                                      Je croyais, jusqu’à présent, que c’est seulement en français que « le mieux est l’ennemi du bien ». Je viens de réaliser que, en anglais aussi c’est faire une gaffe que de vouloir accentuer ce qu’on a voulu présenter comme « un bon mot » !


                                                    • eddofr eddofr 4 mai 2018 11:53

                                                      A parté,


                                                      Je suis toujours impressionné par la capacité des articles de Rosemar à générer du commentaire !!! 

                                                      • Xenozoid Xenozoid 4 mai 2018 11:59

                                                        @eddofr
                                                        yes there is always a reason.....but it is found in the pit/klick stop,few days ago i got a comment in modération that my article were to « clivant »i laught my ass out .
                                                        farting is the solution.....toomorrow we shave for free


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès