• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand la Belgique emprisonne les droits de l’homme...

Quand la Belgique emprisonne les droits de l’homme...

Les Ligues des Droits de l'Homme, affiliées de la Fédération Internationale des Droits de l'Homme (FIDH). Ces mots résonnent comme des garants de nos droits individuels et collectifs. Comme ceux qui rappellent nos dirigeants à leurs engagements. Comme ceux qui veillent à ce que les concepts d'Etat de droit et de Liberté ne se voient pas vidés de leur sens.

 

Arrestation du président de la Ligue des Droits de l'Homme le 2 avril 2016 par le commissaire-divisionnaire de la police de Bruxelles Pierre Vandersmissen en dehors de toute cadre infractionnel.

Le 2 avril 2016 restera en Belgique le jour où le président de la Ligue des Droits de l'Homme belge, Alexis Deswaef, a été arrêté sur le fronton de La Bourse et emprisonné. Arrêté pour ce qu'il représentait. Emprisonné sans autre motif que politique. Pas par erreur. Pas de par le zèle d'un obscur fonctionnaire de police. Non. A dessein. Consciemment. Par Pierre Vandersmissen, commissaire-divisionnaire de la ville de Bruxelles, lui-même.

 

Cet acte apparaît d'autant plus scandaleux que, la semaine précédente, la police de Bruxelles avait, sous le contrôle direct du commissaire Vandersmissen, escorté et laisser défiler impunément quelques centaines de néo-nazis venus de Flandre pour exécuter des saluts hitlériens et agresser des Bruxellois sur le même fronton de La Bourse.

Arrivée d'un groupe de néo-nazis flamands, escorté par la police de Bruxelles depuis la Gare du Nord, sur le fronton de La Bourse le 27 mars 2016

Arrivée d'un groupe de néo-nazis flamands, escorté par la police de Bruxelles depuis la Gare du Nord, sur le fronton de La Bourse le 27 mars 2016

Saluts hitlériens et chants racistes perpétrés lors de ce défilé

Saluts hitlériens et chants racistes perpétrés lors de ce défilé

Agression d'un Bruxellois par des militants néo-nazis lors de ce défilé

Agression d'un Bruxellois par des militants néo-nazis lors de ce défilé

Cet acte apparaît d'autant plus aberrant de par les réactions des responsables politiques directs de la police de Bruxelles. Le ministre de l'intérieur Jan Jambon, membre du parti d'extrême-droite flamand NVA, s'est borné à... ne pas réagir. Rien. Pas un mot. Pas un communiqué. Alors qu'il en est si friand d'habitude... Le bourgmestre socialiste de la ville de Bruxelles Yvan Mayeur est quant-à lui au contraire intervenu directement pour faire libérer Mr Deswaef et manifester son indignation envers l'action de la police de... sa propre commune. S'en est suivi un communiqué de presse du syndicat de la police, que nous voyons avec suprise ces dernières années enfreindre de plus en plus son devoir de réserve pour critiquer les autorités politiques, aussi indigné qu'injurieux à l'égard de Mr Mayeur pour ne pas avoir soutenu "son" commissaire.

 

A notre plus totale consternation Mr Pierre Vandersmissen s'est de plus cru autorisé à annoncer publiquement le dépot d'une plainte en justice à l'encontre de Deswaef et d'un particulier pour avoir osé critiquer par la suite son action.

 

Il est un fait que le commissaire Vandersmissen entretient un contentieux de longue date avec la Ligue des Droits de l'Homme. Il est un fait que la police de Bruxelles soit de plus en plus politisée. Il est un fait que nombre de résidents de la ville de Bruxelles - moi en particulier - aient régulièrement fait l'objet de violences physiques et d'injures purement gratuites en dehors de tout cadre judiciaire des policiers de la ville de Bruxelles. Il est un fait que les attentats récents dont a eu à souffrir récemment notre ville ont généré un climat particulier. Il est bien d'autres faits...

 

Mais ces faits ne sont qu'accessoires.

Comme l'affirme la FIDH elle-même, ces événements - tant cette arrestation abusive que l'instrumentalisation de la justice par Mr Vandersmissen - témoignent d'une intolérable dérive autoritaire au sein de la police de Bruxelles. Ce qui n'est pas acceptable à l'autre bout du monde ne l'est pas plus lorsqu'il survient chez nous. Il est grand temps que les autorités politiques prennent leurs responsabilités. Grand temps que Jan Jambon et Yvan Mayeur présentent leurs excuses. Urgent qu'une enquête judiciaire soit menée sur ces événements, non pas à l'encontre d'Alexis Deswaef mais de Pierre Vandersmissen. Urgent de redonner à la police de Bruxelles les seuls rôles qui sont les siens : servir et protéger la population sous l'autorité du politique.

Shanan Khairi, MD

Avril 2016


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 24 avril 2016 12:24
    (Quand la Belgique emprisonne les droits de l’homme...).. ?...c’est pour ça que les gens partent vivre dans ce pays et quittent la France..ou les droits de l’homme sont réduits un peu plus tous les jours...surtout avec le PS.. !

    • VIDAL Marie (---.---.77.225) 24 avril 2016 18:07

      @Le p’tit Charles Ruinés par les manipulation perverses de plusieurs professionnels du droit, ns avons déposés plusieurs plaintes, aucune réponse sous l’ère Sarkosy , des Ministres de la justice qui ne répondaient pas à nos plaintes, aujourd’hui au moins même si Taubira a longtemps bloqué une enquête sérieuse est enfin en cour.


    • tf1Groupie 24 avril 2016 13:14

      Je trouve que l’article n’est pas spécialement clair et tire des conclusions hatives ; apparemment il y avait une interdiction des manifestations et rassemblements à Bruxelles.

      Il y a peut-être eu un excès de zèle des policiers, n’empêche que ce concert de vierges effarouchées est plutôt exagéré.

      Le coup de la « dérive sécuritaire » on nous le fait aussi en France, mais si on est un peu honnête regardons un peu le bilan de ces derniers mois.
      Qu’est-ce qui a été le plus violent : quelques manifestants bousculés par des policiers ou bien des dizaines de personnes massacrées par des terroristes ?


      • OMAR 24 avril 2016 17:25

        Omar9

        @tf1Groupie

        Il est malhabile de votre part de tenter surtout de justifier l’injustifiable par des comparaisons asymétriques et des décomptes macabres.
        Car ce qui est inacceptable est systématiquement condamnable, point barre...

        Sinon, vous devez admettre que ce qui a a été plus violent que ces dizaines de personnes innocentes massacrées par des terroristes, ce sont ces centaines de milliers d’autres innocentes personnes massacrées par ces mêmes terroristes et des armées occidentales.
        http://www.lefigaro.fr/international/2010/07/26/01003-20100726ARTFIG00345-afghanistan-des-donnees-secretes-accablantes-publiees.php


      • OMAR 24 avril 2016 18:38

        Omar9

        @Julien30

        Sauf que moi, je ne dénature ou ne frelate pas.

        Sortez-moi ces écrits dans leurs véritables contextes, et là, les lecteurs jugeront qui est cocasse ou plus précisément, bancal, pour ne pas écrire fourbe...


      • Shanan Khairi Shanan Khairi 24 avril 2016 19:45

        @tf1Groupie
        Juste en passant : votre mode de « raisonnement » est celui propagé de tous temps par les pouvoirs en place pour justifier leurs abus. On ne justifie pas des entorses au droit par la criminalité. Jamais. Sinon cela ouvre la porte à la dictature.


      • Julien30 Julien30 25 avril 2016 10:09

        @OMAR
        Oui oui mais bien sûr, à nous sortir Vichy et la collaboration à toutes les sauces vous vous ne dénaturez pas c’est évident ! J’invite en effet les lecteurs à faire un tour dans votre historique pour qu’ils rigolent un peu, ça vaut son pesant de cahouètes.


      • foufouille foufouille 24 avril 2016 14:34

        Samedi après-midi, la police bruxelloise a arrêté des dizaines de personnes à la Bourse. Ces dernières voulaient participer à une manifestation anti-racisme. Parmi ces manifestants présumés, le président de la Ligue des Droits de l’Homme, Alexis Deswaef. Il explique son arrestation à Brussel Vandaag.

        "Ce n’était pas une manifestation, je venais d’arriver lorsque le commissaire de police Vandersmissen s’est dirigé vers moi et m’a ordonné de partir", nous explique Deswaef. Il s’est débattu, car selon lui, seules les manifestations étaient interdites, les individus pouvaient être présents à la place de la Bourse. "Mais j’étais la première personne à être arrêtée, peut-être pour donner l’exemple."

        manifestation non autorisé


        • foufouille foufouille 24 avril 2016 14:38

          Un grand nombre de personnes d’(extrême) gauche se sont réunies samedi à la Bourse malgré l’interdiction de manifester. Cependant Yvan Mayeur affirme que celle-ci ne s’appliquait qu’aux groupements d’extrême droite.

          La police bruxelloise ne partage pas du tout l’avis du bourgmestre. "L’interdiction valait pour toutes les manifestations et rassemblements liés au 22 mars", a déclaré le porte-parole de la police Christian De Coninck. "On a arrêté ceux qui ont outrepassé cette interdiction. Tout s’est passé correctement. Sur les 140 personnes arrêtées à Bruxelles et à Molenbeek, 60% étaient d’extrême gauche."


          • berry 24 avril 2016 14:45

            En France, si vous dites « il n’y a pas de celtes noirs », vous risquez 2 ans de prison ferme.
             
            Le nationaliste breton Boris Le Lay vient d’en faire les frais.
            https://www.youtube.com/watch?v=z5hu1HFdhtM
             


            • foufouille foufouille 24 avril 2016 15:39

              @berry
              c’est plus compliqué et partiellement faux.
              https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Revue_des_Deux_Mondes_-_1900_-_tome_159.djvu/173
              Le R. Mosson, dans une communication récente à la Société gaélique d’Inverness, rapporte qu’il a prêché en gaélique dans ces diverses colonies higlandaises du Canada. Mais sa surprise passa toutes les bornes, c’est quand il fit la rencontre d’un établissement de « Celtes noirs. » Après enquête, ces Celtes faux teint étaient les descendans d’esclaves qui avaient appartenu à des Gaëls d’Écosse et avaient adopté la religion et la langue de leurs anciens maîtres.


            • OMAR 24 avril 2016 17:43

              Omar9

              @berry

              Vous avez parfaitement raison de signaler ces risques.

              D’ailleurs, et dans le même ordre de risque :
              -si vous porter un voile, vous risquez d’être licencié de votre boulot ;
              http://www.huffingtonpost.fr/asif-arif/licenciee-voile-islamique_b_7100368.html
              -si vous vous prénommez Karim ou Fatma, peu de chance de trouver un boulot ;
              http://www.lefigaro.fr/international/2010/07/26/01003-20100726ARTFIG00345-afghanistan-des-donnees-secretes-accablantes-publiees.php
              -si vous racontez un blague juive, là c’est la taule garantie, etc, etc...
              http://www.huffingtonpost.fr/asif-arif/licenciee-voile-islamique_b_7100368.html

              Eh oui berry, que de risques dans cette France des Libertés....


            • Shanan Khairi Shanan Khairi 26 avril 2016 12:04

              @COVADONGA722
              Merci de bien vouloir aller déverser votre propagande raciste et vos injures sur d’autres forum que celui de mon article.


            • foufouille foufouille 24 avril 2016 14:45
              Les deux emmerdeurs se connaissent. Alexis Deswaef lui-même a défendu des Congolais qui auraient été la cible du « racisme » de Vandersmissen, en vain : le tribunal n’a vu d’insultes que dans le chef des… Congolais, dans une vidéo brandie comme preuve par Deswaef. Un coup dans l’eau.
              En savoir plus sur http://blog.marcelsel.com/2016/04/10/la-belgique-arrete-la-ligue-des-droits-de-lhomme-quand-lhysterie-a-raison-des-idees/#l0YmQ7Jq8KoH26Oy.99

              Certains se plaignent que Deswaef ne fait alors aucun effort pour calmer le jeu. Et il est vrai qu’il lui suffit de faire remarquer au commissaire qu’il connaît parfaitement son identité et sa qualité, et d’ajouter qu’il est là à titre d’observateur. Ce qu’il ne fait pas : il se présente au contraire comme un citoyen lambda, ce qu’il n’est pas.
              En savoir plus sur http://blog.marcelsel.com/2016/04/10/la-belgique-arrete-la-ligue-des-droits-de-lhomme-quand-lhysterie-a-raison-des-idees/#l0YmQ7Jq8KoH26Oy.99



              • VIDAL Marie (---.---.77.225) 24 avril 2016 18:00

                En matière de Justice, dans notre pays, qui se veut, hypocritement le berceau des droits de l’Homme, les privilèges des uns s’établissent au détriment des droits de la majorité et les délinquants en robes noires, qui dans le cadre de nos 3 affaires ont pourtant incontestablement violé et bafoué les lois de la République, sont dispensés de répondre de leurs actes devant la loi qu’ils sont supposées faire appliquer à l’ensemble Pour bon nombre de nos citoyens, la Justice est devenu insaisissable, corrompue et nos responsables politiques cautionnent ces pratiques en se rendant complices de crimes. C’ était ainsi sous l’ère de la République irréprochable d’hier que sous celle exemplaire d’aujourd’hui, contrairement à ce que prétend un des lecteurs qui a mis un commentaire. Les médias quant à eux, peu loquace se garde bien de faire état des rouages pervers de notre justice.

                http://combatcontreinjustice.over-blog.com


                • VIDAL Marie (---.---.77.225) 24 avril 2016 18:07

                  • Clofab Clofab 25 avril 2016 11:39

                    J’ai vu le documentaire sur M6 hier soir, Enquête exclusive - Molenbeek, la plaque tournante du terrorisme - 24 avril 2016.
                    Si vous ne l’avez pas vu, je vous conseille vivement de le visionner. M6 replay ou le télécharger gratuitement :


                    Salut les bisounours..

                    • ouam2 (---.---.41.186) 26 avril 2016 00:33

                      @Clofab,

                      Déja merci !, car celui ci je ne l’avais pas vu.

                      Etant donné que la bas c’est UN voir peut etre deux ou 3, ici c’est « la meme » entre 400 et 600, 

                      Le résultat au bout, est plus que prévisible.

                      Je vais donc suivre rapidement le conseil du bon mr tres sympa donné à précisément 39:22,

                      pour les bisounours, je leur souhaite bcp de bonheur. 


                    • Shanan Khairi Shanan Khairi 26 avril 2016 12:16

                      @Clofab
                      Hum... Vous êtes totalement hors sujet.


                    • Bertrand Loubard 25 avril 2016 11:40

                      N’y avait-il aucun « opportunisme » dans la présence du Président de la Ligue des Droits de l’Homme devant la Bourse ce jour-là, à cette heure là.... ? Cette présence était-elle un hasard, comme celle d’un simple citoyen (qui n’aurait pas entendu que les manifestations et rassemblements avaient été interdits). Aucune intention, rien que de la spontanéité ? Le Président ne pouvait-il pas attendre pour « satisfaire son besoin » d’exprimer sa compassion  ? Etait-ce une décision de l’ONG en tant qu’ASBL de représenter ses « membres », en déléguant son Président  ? N’était-ce pas toiser la simplicité des autres simples citoyens, qui n’ont pas les « moyens » de songer à narguer l’autorité avec laquelle ils ne seraient pas d’accord.... ? Cela ne se voulait-il pas une provocation, cela ne s’appellerait-il pas un règlement de compte entre individus ? Poser la question serait-ce faire un Procès d’Intention ? Risquerais-je d’être traîné devant un Tribunal d’Inquisition Citoyenne et Non Gouvernementale ?

                      Qu’il y ait quelques oeufs à peler entre diverses personnalités d’un côté comme de l’autres, c’est, pour paraphraser Brassens, normal, vu que : "Dès qu’il s’agit de rosser les cognes, tout le monde se réconcilie......" Et si on avait vu les hooligans prendre la défense du Président ? Etait-ce le moment et l’endroit de « réconcilier tout le monde contre les cognes »...........qui a convoqué les caméras de ZIN TV ? Qui a obtenu que la chaîne nationale de télévision, reprenne les images des incidents ?

                      Non, cet incident était prévisible par le Président de l’ONG. Il reste donc déplorable dans sa planification, vis à vis du « devoir de réserve » et du « principe de précaution ». Indécent vis à vis du respect dû aux victimes et à la pudeur de tous leurs proches. Car enfin de l’école à l’usine, de l’église à l’armée, de la prison à l’asile psychiatrique et jusque dans les « manifestations », la discipline est le plus petit commun dénominateur en regard du « pouvoir ».....Or, c’est rester dans la même logique « inversée » de pouvoir, que de s’opposer par des actes isomorphes à la répression, que de tenir des discours symétriques aux discours disciplinaires pour défendre la liberté. Au non de la Liberté, revendiquer la « réappropriation » de l’espace public est, en quelque sorte, « commettre » un oxymore car la nature publique de l’espace est lié à ses qualités : incessible, inappropriable et inaliénable....On parle aussi de cela quant on parle de Liberté, d’Egalité et de Fraternité".

                      Une dernière question au Président : Où étiez-vous, durant l’été 2013, quand des pique-niqueurs, non « autorisés », ont décidé d’occuper le territoire devant la Bourse, en limitant la liberté de circuler des autres citoyens ?...Qui vole un oeuf, vole un boeuf..... !


                      • Shanan Khairi Shanan Khairi 25 avril 2016 13:33

                        @Bertrand Loubard
                        Vous n’avez pas compris le sens du texte. Tout le problème est là : Alexis Deswaef n’était pas présent en tant que « simple citoyen ». Mais en tant que président de la Ligue des Droits de l’Homme. Et c’est pour cette raison qu’il a été arrêté. C’est bien plus grave. Que cela ne vous apparaisse pas évident est regrettable.
                        Par ailleurs, pour répondre à la suite : le rôle de la Ligue des Droits de l’Homme n’est pas de lutter contre des pique-niqueurs... Vraiment n’importe quoi...


                      • Bertrand Loubard 25 avril 2016 17:11

                        @Shanan Khairi
                        Les libertés de penser et de s’exprimer impliquent la liberté de se déplacer...pas pour un pique nique qui approprie à certains l’espace public dont tous doivent pouvoir jouir en respectant la liberté des autres.....Vraiment n’importe quoi...effectivement : non conforme aux prêches des clergés de nos nouvelles intolérances...Heureusement qu’il y a encore des exégètes pour faire comprendre aux crétins des mortels quel est le sens des textes sacrés, des bonnes nouvelles. Car la loi est pour ceux qui sont comme des moutons, disciplinés, qui marchent au pas . Elle n’est pas pour ceux qui mènent les troupeaux là où ils ont décidé qu’ils devaient paître « conformément ».
                        Quand on est Président n’ est-on aussi simple citoyen ? Quand on assiste à un rassemblement interdit l’interdiction ne vaut-elle pas pour un Président ou un simple citoyen ? Si c’est en tant que Président au-dessus des lois...il y a manifestement provocation préméditée tenant de l’électoralisme des plus bas étages.


                      • ouam2 (---.---.41.186) 26 avril 2016 00:44

                        @Shanan Khairi :

                        d’un coté les fachos de l’ue et des gvts qui emprisonnent les opposants de droite et de gauche, de l’autre les fachos islamistes..., ca me dit rien qui vaille, ca me rappelle vaguement quelque chose mais quoi... (rire)

                        Surtout lorsque je voit le résultat des élections en Autriche, depuis combien elle disait la journaliste, ah oui, je me souviens 1940.... 

                        mhhhhh, l’est temps que j’aille tenter de respirer un autre air .... bcp plus loin !


                      • Shanan Khairi Shanan Khairi 26 avril 2016 12:07

                        @Bertrand Loubard
                        Je pense qu’il vous faut relire les textes de loi. Je prend note par ailleurs de vos velléités totalitaires en matière de pique-niques... Intéressant. Bàv. 


                      • armand 25 avril 2016 19:07

                        Merci Shanan, j’ose espérer que le type sur la dernière vidéo est en prison non ? il est très facilement identifiable.


                        • Shanan Khairi Shanan Khairi 26 avril 2016 12:14

                          @armand
                          Non. Une plainte a cependant été déposée et une instruction est ouverte. On sait de qui il s’agit, c’est un militant d’extrême-droite connu de longue date...


                        • rocla+ rocla+ 26 avril 2016 12:24

                          c ’est censuré ici  ? 


                          alors pas la peine de parler .

                          Et la liberté d’ expression  ?

                          • Shanan Khairi Shanan Khairi 26 avril 2016 12:34

                            @rocla+
                            Les injures racistes ne sont pas couvertes par la liberté d’expression et constituent une infraction pénale. Elles sont donc effectivement censurées. Si vous ne pouvez vous empêcher d’agresser vos contemporains, vous êtes libre d’aller le faire. Ailleurs. Bàv.


                          • rocla+ rocla+ 26 avril 2016 12:40

                            @Shanan Khairi


                            Mais je trouve qu’ il est très bien ce billet , fort bien écrit et tombé 
                            pile poil le jour-même de sa sortie . 


                            étonnant non ?







                          • Shanan Khairi Shanan Khairi 26 avril 2016 14:22

                            @rocla+
                            Je dirais même plus, sorti pile poil le jour-même où il est tombé.

                            Je dirais même plus, étonnant non ?


                          • rocla+ rocla+ 26 avril 2016 12:40

                            Donc il s’ agit d’ une arrestation ?


                            • Shanan Khairi Shanan Khairi 26 avril 2016 14:20

                              @rocla+
                              Par définition lorsqu’un policier arrête quelqu’un, on appelle effectivement cela une arrestation... Arrestation administrative en l’occurrence puisque non actée par l’autorité judiciaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité