• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand la créature échappe à son créateur...

Quand la créature échappe à son créateur...

Nous connaissons tous l'histoire de Frankenstein, ce roman de Mary Shelley : un jeune savant suisse, Victor Frankenstein, crée un être vivant assemblé avec des parties de cadavres. Horrifié par l'aspect hideux de l'être auquel il a donné la vie, Frankenstein abandonne son monstre. Mais ce dernier, doué d'intelligence, se venge d'avoir été rejeté par son créateur et persécuté par la société.

Et n'est-ce pas là notre propre histoire qui est racontée par Mary Shelley ?

L'homme dépassé par la technique, les ordinateurs, les machines, les robots qu'il a lui-même créés....

L'homme envahi par la technologie, l'homme soumis aux machines...

Ces machines qui déjà orientent nos choix, qui nous incitent à consommer toutes sortes de produits dont nous n'avons pas vraiment besoin...

L'homme s'enferme ainsi dans un univers factice, dans des bulles artificielles, où la consommation devient essentielle.

L'homme oublie sa propre humanité, se comporte comme une machine, un robot sans âme.

Déjà, les machines ont pris le pouvoir dans le monde de la bourse et de la finance.

Aujourd’hui entre 40 et 60% des échanges sur les marchés financiers se font en trading à haute fréquence... Une révolution de la finance qui se fait dorénavant à très haute vitesse.

L'objectif est de gagner toujours plus d'argent et on ne contrôle plus ces machines qui fonctionnent beaucoup plus vite que les traders.

Les robots seront bientôt plus performants que les hommes.

Nous vivons aussi dans un monde matérialiste où les objets occupent une place de plus en plus importante, et nous en venons à détruire notre planète pour consommer toujours plus.

Et nous sommes encore dépassés par cet univers matérialiste : pollution de l'eau, de l'air, des sols, accumulation de déchets plastiques.

Le réchauffement climatique s'accélère d'année en année et bientôt, notre planète sera inhabitable.

Or, nous faisons partie de la nature, nous sommes la nature, mais nous avons tendance à l'oublier.

La technologie que nous avons créée nous échappe, elle est un facteur de destruction de la planète.

Comment agir et réagir face à cette destruction ?

Il faut, sans doute, réinventer une autre société qui ne soit pas fondée sur le profit à tout prix, une société de coopération et de solidarité humaine...

Une société où l'on respecte la nature, où l'humain retrouve enfin sa place...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/07/quand-la-creature-echappe-a-son-createur.html

Documents joints à cet article

Quand la créature échappe à son créateur...

Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Arthur S Clark Kent 30 juillet 2018 11:59

    C’est bien !

    Comme vous ne prenez pas d’élan pour enfoncer les portes ouvertes, vous n’êtes pas entrainée dans une chute fatale.
    Mais bon, à quoi ça sert de les enfoncer alors qu’elles sont grandes ouvertes ?
    C’est quan même un peu du gaspillage, et puis, le jour où vous voudrez les refermer, vous ferez comment ?
    Hein ?

    • Aristide Aristide 30 juillet 2018 12:08

      Comme à chaque fois, une seul « idée », enfin poncif plutôt, Ne cherchez rien sur les bienfaits de ces technologies, Rosemar ne sait même pas faire une simple petite rédaction, introduction, thèse, antithèse, synthèse. Elle aligne les phrases.


      La recherche médicale et son lien avec ces technologies, l’ouverture au monde par la communication, l’accès à l’information, .. enfin on pourrait trouver deux ou trois raisons de ne pas jeter en bloc toutes les « technologies », mais non, il est plus simple d’aligner des niaiseries.

      Affligeant article ...



      • Arthur S Clark Kent 30 juillet 2018 12:17

        « @Aristide

         »thèse, antithèse, synthèse.« 

        houlala !!!!
        c’est de la dissertation, ça !
        la rédaction, c’est :
         » Ce matin, la rosée perlait sur le feuillage délicat du chèvrefeuille dont la fragrance caressait délicatement les rêves de paradis qui avaient enchanté mes rêves et me’avaient laissé quelque empreinte."

        Enfin bon, ça, c’est pour commencer, après, on délaye !

      • Aristide Aristide 30 juillet 2018 13:37

        @Mekissê

        Y vont pas répondre à chaque messages !!!

      • rosemar rosemar 30 juillet 2018 13:42

        @Aristide

        Attention à l’orthographe !!

      • rosemar rosemar 30 juillet 2018 13:48

        @Robert Lavigue

        Tout dépend de l’utilisation que l’on fait de ces technologies : c’est ce que vous n’avez pas compris !!

      • Aristide Aristide 30 juillet 2018 13:50

        @rosemar


        Pour la non-comprenante que vous êtes, il s’agit de reprendre la même faute dans ce qu’avait écrit Hector pour vous défendre : « On sent l’intellectuel à chaque phrases, presque à chaque mots. ». (Sic)

        Ajoutant la prétention avec cela « Vous devriez vous relire, j’ose espérer que vous seriez surpris, ne serait-ce que par vos fautes,... »



      • rosemar rosemar 30 juillet 2018 13:50

        @Aristide

        A nouveau, c’est vous qui dites des évidences : les progrès dus aux machines sont indéniables, ce qui est dangereux, c’est la fuite en avant dans la course aux technologies...

      • Aristide Aristide 30 juillet 2018 13:59

        @rosemar


        Course en avant ? Cours aux technologies ? 

        Celle qui fait que l’on découvre l’ADN, que l’on identifie les gènes responsables de la prédisposition à certaines maladies, et la possibilité de traiter avant, ... et tout cela par une course en avant. Et cela dans de nombreux domaines, où la recherche fondamentale et appliquée permet des avancées en terme de connaissance de notre monde. 

        Comment croyez vous que l’on puisse changer notre mode de consommation des énergies ? Par le retour à la bougie, l’interdiction des voyages touristiques, ... Allons, dans ces domaines comme dans bien d’autre ce que vous nommez « course en avant » est la simple mise à disposition de tous des améliorations dues à la recherche.

        Vous ne connaissez rien en ces domaines, telle la poule devant une fourchette vous dénoncez cet ustensile dangereux qui pique, bien incapable de comprendre son usage.

      • rosemar rosemar 30 juillet 2018 14:18

        @Aristide

        Et la fuite en avant qui permet de choisir le sexe ou la couleur des yeux des bébés à naître... ça vous dit quelque chose ? Notre société est fascinée par le pouvoir de tout corriger : le bébé à la carte est désormais possible. Allons-nous programmer des bébés sur mesure ? C’est déjà le cas, dans certains pays...

        Et la surveillance des citoyens qui s’organise avec les GAFA ?

        Renseignez-vous aussi sur ce qui se passe en Chine : une société d’hypersurveillance...

        Il n’est pas question de revenir à la bougie mais de freiner un emballement technologique dangereux.





      • rosemar rosemar 30 juillet 2018 14:19

        @Aristide

        Et tout cela au nom du profit !

      • Attilax Attilax 30 juillet 2018 17:39

        @rosemar


        Mais les gens savent tout ça, ils sont libres de ne pas utiliser les services des GAFAM, libres de ne pas cautionner microsoft ou Apple, libres de refuser le fliquage généralisé en utilisant des outils libres : ils ne le font pas, à part une poignée de réfractaires purs et durs.

        La majorité des « contestataires » ne veut pas lâcher leur iphone ou abandonner leur page facebook ou arrêter d’aller sur youtube, ils sont d’accord sur le principe mais pas pour eux.

        Elle préfère être esclave d’un système qu’elle connaît plutôt que libre dans un système inconnu.

        C’est con, mais c’est comme ça depuis l’aube des temps.

      • Aristide Aristide 30 juillet 2018 20:23

        @rosemar


        Il n’est pas question de revenir à la bougie mais de freiner un emballement technologique dangereux.

        Il n’y a pas d’emballement ; vous ne voyez que les épiphénomènes du progrès technologique. Il serait temps que vous appreniez que depuis la nuit des temps, toutes découvertes, toutes les avancées, ... ont toujours un coté négatif, du couteau à la roue, de la machine à vapeur à l’énergie nucléaire, de l’ordinateur à l’intelligence artificielle, de la chimie organique à l’ADN, ....

        Il est impossible de freiner quoique ce soit dans le domaine, quoique vous en pensiez l’humanité est bien plus sage et responsable, partout des lois encadrent et limitent l’usage des technologies ... 

        PS : Votre histoire d’eugénisme n’existe que dans votre imagination. 

      • rosemar rosemar 30 juillet 2018 22:02

        @Aristide

        « partout des lois encadrent et limitent l’usage des technologies ... »


        C’est faux ! Allez vous renseigner sur ce qui se passe en Chine, par exemple....


      • Bernie 2 Bernie 2 30 juillet 2018 22:39

        @rosemar


        Ah zut, j’ai cliqué sur le lien, vous n’avez toujours pas changé le graphisme de votre blog.

        Bilan, 15 jours d’héliothérapie pour me remettre.

        Bonne nouvelle, notre rougeaud Alea Jacta Est était encore de ce monde en octobre 2017.

        Finalement, tout n’est pas négatif.

      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 juillet 2018 12:14

        Bonjour Rosemar, 


        Bonjour, 

        Thème évoqué dans l’EVE FUTURE DE Villiers de l’ISLE ADAM et le Film culte : METROPOLIS. Une chanson qui vous définit si bien : https://www.youtube.com/watch?v=Bo16qG-a9WM

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 juillet 2018 12:52

          @Robert Lavigue


          Vu votre Ego surdimensionné, je vous rappellerai humblement que Fritz LANG vécu très longtemps en Belgique. https://books.openedition.org/pur/793?lang=fr. WIKI : En 1910, il entame un long voyage en Méditerranée et visite l’Afrique du Nord. À son retour, en 1911, il s’inscrit à l’Académie des arts décoratifs de Munich, ville d’avant garde où la vie étudiante est débridée, mais repart bientôt voyager en Extrême-Orient. Son périple ne se termine qu’en 19134, à Bruxelles. C’est là qu’il découvre le cinématographe5. A GABY CLAES.

        • rosemar rosemar 30 juillet 2018 13:46

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Merci pour ces références et la vidéo : c’est sympa.

        • Bernie 2 Bernie 2 30 juillet 2018 22:43

          @Robert Lavigue


          Vous parlez à mamie Valstar, piano sur les références svp.

          Même scribouilleur de la Loire sature, c’est dire.

        • Fergus Fergus 30 juillet 2018 13:14

          Bonjour, Rosemar

          Une fois encore, je ne suis pas d’accord avec vous.

          Certes, vous avez raison de dénoncer les dérives de l’action humaine et les périls qu’elle peut faire peser sur notre monde, notamment en matière environnementale.

          Mais comment pouvez-vous être silencieuse sur les progrès induits, en même temps, par les évolutions en matière de technologie, de recherche médicale, de lutte contre la faim, et même d’émergence de paix (jamais il n’y a si peu de guerres !) et de régression des pouvoirs totalitaires ?

          Oui, il y a un gros problème environnemental, c’est une évidence, et le personnel politique, trop souvent à la botte des puissants lobbies industriels, tarde effectivement à prendre les décisions nécessaires pour tenter de limiter les effets du réchauffement climatique en cours.

          Mais cela ne justifie pas de tout rejeter dans la société ! Vous l’enseignante passionnée de lettres, il y a manifestement un mot qui semble ne pas faire partie de votre réflexion : nuance


          • rosemar rosemar 30 juillet 2018 13:45

            @Fergus

            Il est bien évident que les machines ont été des vecteurs de progrès, mais la fuite en avant à laquelle on assiste est dangereuse : on n’a plus de limites... et l’éthique, dans tout cela ??

          • Ben Schott 30 juillet 2018 14:20

            @Fergus
             

            « les décisions nécessaires pour tenter de limiter les effets du réchauffement climatique en cours. »
             
            Hydratez-vous régulièrement et attendez le mois d’octobre.
             


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 juillet 2018 13:20

            Fergus, dommage, seule votre mère vient de Mende,... Moi j’ai les deux. A l’ORIGINE des choses. ROSEMAR a TOUT A FAIT Raison. Confirmé par un authentique Mendois,...


            • gueule de bois 30 juillet 2018 14:17
              J’ai cru que c’était un article sur Macron. C’est bon, je sors.


              • Fergus Fergus 30 juillet 2018 14:27

                Bonjour, gueule de bois

                En lisant le titre, j’ai cru moi aussi à un nouvel article sur Macron et son protégé Benalla.


              • Ben Schott 30 juillet 2018 14:45

                @Fergus
                 

                « Macron et son protégé Benalla »
                 
                Macron était le garde du corps de Benalla en quelque sorte !...
                 


              • gueule de bois 30 juillet 2018 16:23

                @Robert Lavigue

                je pensais qu’il y serait question de vraies créatures... un peu comme celles qu’il y avait parfois dans ma TV pendant la Coupe du Monde de foot.
                Vous avez raison d’en parler au passé. On va nous les enlever. Par souci d’égalité on va maintenant nous montrer des moches, des barbus, des vieux... sans oublier, bien sûr, les jubilations de Jupiter.
                Mais si nous poursuivons ce raisonnement, pourquoi nous montre-t-on uniquement des gens qui jouent (très) bien au fouteballe ? Dans la réalité vraie la plupart des gens jouent comme des pieds (si on peut dire). Alors une façon non discriminatoire de présenter et de valoriser le jeu serait de mettre 22 clampins tirés au hasard sur le terrain. Personne n’a encore proposé cette mirifique idée ?


              • Fergus Fergus 30 juillet 2018 17:04

                @ gueule de bois

                En parlant de « créatures », j’espère en voir de jolies dans les prochains jours : je vais aller voir (avec mon épouse, je précise) 1 ou 2 matches du championnat du monde féminin de football des - 20 ans. Et notamment Brésil-Angleterre. Les matches ont lieu en Bretagne.

                Par amour du football, of course !


              • Clocel Clocel 30 juillet 2018 20:17

                @Fergus


                l’idée qu’une créature du beau sexe puisse se consumer à vos côtés me semble surréaliste mon bon Fergus !

                Vous avez du mettre le paquet pour la rabattre dans vos rets ?

                Manifestement, ce n’est pas votre CV qui l’a ébloui, c’est quoi votre secret mon bon Fergus !?

                En tous cas, Allah est grand !



              • gueule de bois 30 juillet 2018 21:19

                @Mekissê
                On peut voir ça comme ça.


              • Bernie 2 Bernie 2 30 juillet 2018 22:48

                @gueule de bois


                Y a aussi le beach volley qui est sympa, mais ça dépend où se tient le tournoi.
                J’en ai vu un à Berck plage, en c’était pas aussi bien qu’à a télé.

                Dunkerque contre Roubaix...

              • gueule de bois 31 juillet 2018 08:45

                @Bernie 2

                Dunkerque contre Roubaix...
                Mouais ...
                Mais le top c’est quand même l’équipe féminine du Brésil.

              • Spartacus Spartacus 30 juillet 2018 14:30

                Le monde du cliché.

                Bien entendu c’est faux.
                Le THD (tradding haute fréquence) ne fait pas plus de 1.5% des transactions. 
                Et a par que ça aille vite en quoi est ce un problème pour des gens, qui n’investissent dans rien, n’ont jamais risqué rien ?

                Rassurons l’auteur, la technologie capitaliste par l’optimisation des ressources, des traitements et des processus de fabrication ou de diffusion, limite toujours mieux l’empreinte écologique de l’Homme que si elle n’existait pas.

                Remercions ce tradding et la technologie capitaliste qui fait que le petit agriculteur de Café bio au Pérou, qui trouve des investisseurs plus rapidement et fait mieux vivre sa famille. 

                Imaginez cette enseignante et les déchets de papier qu’il aurait fallut pour écrire ce message misérabiliste à tous sans la technologie. 
                Toute cette encre d’imprimerie qui aurait pollué l’eau de la mer.  n’oublions pas que le capitalisme est fourbe. 

                Heureusement aussi qu’il y a des emballage créé par la technologie capitaliste, comme pour la viande, bénéfiques pour l’environnement et la santé. Sans eux 1/3 tiers de la nourriture ne parviendrait jamais au but, par pourriture.

                Heureusement qu’il existe la technologie capitaliste et sa chimie qui permet aux cultures d’utiliser de moins en moins de terre chaque année pour des volumes toujours plus grands, grâce au décuplement des rendements

                n’oublions pas que la technologie capitalisme est fourbe.
                Non seulement la technologie capitaliste se paie le luxe de diminuer, toujours autant que possible, le gâchis et les pertes de temps, mais en plus se paie le luxe d’être le meilleur système pour la bio-diversité.


                • Spartacus Spartacus 30 juillet 2018 19:08

                  @rosemar

                  Allez je vous l’accorde, mais le nombre ne fait pas la valeur des fonds échangés.



                • foufouille foufouille 30 juillet 2018 15:21
                  article écrit avec un iphone dans un supermarché.
                  plus matérialiste, tu meurs ..............


                  • rosemar rosemar 30 juillet 2018 22:05

                    @foufouille

                    Absurde ! Je suis incapable d’écrire un article sur un iphone...

                  • Bernie 2 Bernie 2 30 juillet 2018 22:20

                    @rosemar


                    Rectification majeure :

                    VOUS ÊTES INCAPABLE D’ÉCRIRE UN ARTICLE tout court.

                     smiley smiley

                  • Raymond75 30 juillet 2018 16:07
                    @ Rosemar : vous faites l’objet de critiques car vous exprimez des idées ’simples’, avec un langage simple, et vous ne jouez pas à la donneuse de leçon ... Cela déplait à beaucoup, mais me convient et je vous en remercie.

                    "Il faut, sans doute, réinventer une autre société qui ne soit pas fondée sur le profit à tout prix, une société de coopération et de solidarité humaine..." dites vous ; oui ce serait mieux, mais ce n’est pas : nous ne sommes pas capables de coopération à une grande échelle, car les paramètres nous échappent. La mondialisation a réduit la misère là où elle était flagrante, mais a détruit nos usines et nos emplois ; L’autonomie des individus, notamment des femmes, fragilise la famille ; le développement des technologies favorise le développement des armes les plus terrifiantes, lorsque je bois avec une paille en plastique je ne peux imaginer la pollution que cela créée, etc ...

                    Une des cause à mon avis est que maintenant, bien que les études soient obligatoires jusqu’à 18 ans (dans nos pays) et que les études supérieures se prolongent jusqu’à 24 ans (âge aujourd’hui considéré comme la fin de l’adolescence ! ), il n’est plus possible de devenir un ’honnête homme’ au sens du XVIII ème siècle : cultivé en tout, curieux de tout, pouvant se faire une opinion sur tout. Et que penser des pays où l’éducation est quasiment absente ?

                    Nous devenons tous spécialisés, et ne connaissons que peu de chose en dehors de cette spécialisation. Les littéraires n’ont aucune connaissance scientifique, les scientifiques ont peu de connaissances en humanités, les économistes expliquent le passé et se trompent toujours pour le futur, les militaires s’agitent, causent morts et destructions, mais sans trop savoir pourquoi.

                    Et les réseaux poubelles, appelés ’réseaux sociaux’ accaparent les âmes faibles dans l’instantané, les rumeurs et le superficiel.

                    Le développement de l’informatique et des robots va supprimer énormément d’emplois, y compris des emplois aujourd’hui dits ’intellectuels’, mais aucun politique, syndicaliste, sociologue, philosophe ou ’intellectuel’ n’est capable d’imaginer comment vivre avec cela.

                    Donc, nous allons subir. L’humanité subit toujours, est submergée par le court terme, et ne voit rien de l’avenir. Mais on en sait assez pour savoir que nous allons vers de gravissimes problèmes.

                    • mmbbb 30 juillet 2018 18:50

                      @Raymond75 Vous evoquez une rupture technologique suite à l evolution scientifique L histoire humaine n ’est que cela . Seul nouveau parametre, le nombre Quant a ces personnes diplomes qui perdront leur emploi, elles auront le meme sort que les ouvriers les agriculteurs Rappel l agriculture francaise dans les années 60 occupait des millions d emplois La France etait un pays rural elle ne l est plus


                    • Raymond75 30 juillet 2018 19:02

                      @mmbbb

                      Je suis d’accord, mais les différences avec le passé, c’est le nombre de gens concernés et leur niveau d’éducation.

                      Jadis, les paysans étaient peu éduqués, et ils partaient dans les villes industrielles travailler comme ouvriers non qualifiés dans les usines. De nos jours, il n’y a pas de transferts de population possible. Et j’ajoute que (au moins dans la région parisienne) tous les emplois manuels liés au bâtiment, de maçon à électricien, sont pratiquement tous occupés par des migrants, donc pas de reconversion dans ce domaine non plus.

                      Travailler à temps plein toute sa vie, ce qui est déjà difficile, sera impossible, et la société va forcément changer de nature. Quid des réflexions ? Très peu, à part l’idée mal développée du revenu universel.

                      La place du travail dans la vie personnelle et dans la société va perdre de son importance, alors que l’humanité, jusqu’à présent, s’est ’tuée au travail’ ... Cela mérite d’y réfléchir, ce qui n’est pas le cas.

                    • av88 av88 30 juillet 2018 17:29

                      « Quand la créature échappe à son créateur »

                      Je croyais que c’était encore un article sur Macron, Patrick Drahi etc...


                      • OMAR 30 juillet 2018 17:52
                        Omar9
                        .
                        Bonjour @rosemar
                        .
                        Allez, avouez.
                        .
                        C’est un de vos préférés et lumineux cancres qui a pondu cet article ?

                        • Bernie 2 Bernie 2 30 juillet 2018 22:05

                          @OMAR


                          Hélas non, c’est bien la prof...

                          Alors imaginez ce que le dit cancre peut sortir de gloubi boulga déjà non maitrisé par l’autrice.

                          Pas étonnant que l’on dise que le niveau baisse.

                          Prendriez vous rosemar pour une Brigitte ?

                        • covadonga*722 covadonga*722 30 juillet 2018 20:07

                          o femme ! femme ! femme !
                          créature faible et décevante !
                          nul animal créé ne peut manquer à son instinct
                          le tien est il donc de « se » tromper 

                          Beaumarchais 

                          • JBL1960 JBL1960 30 juillet 2018 23:29
                            Si cela vous intéresse, il y a une autre histoire à lire : Frankenstein et les peuples natifs ou l’expression d’une ironie Le Frankenstein de Mary Shelley sanglota sur les actes ignobles commis par les chrétiens européens [sur les Indiens].

                            Son auteur Steven Newcomb, Issu de la culture native amérindienne (Shawnee, Lenape) ; est un universitaire, chercheur et écrivain Shawnee-Lenape. Il a étudié et écrit au sujet de la loi et de la politique fédérale indienne depuis le début des années 1980, en particulier l’application de la loi internationale aux nations et peuples indigènes. M. Newcomb est le directeur de l’Indigenous Law Institute qu’il a cofondé avec Birgil Kills Straight, un chef traditionnel et ancien de la nation Oglala Lakota. Ensemble, ils ont mené une campagne mondiale pour défier les documents impérialistes du Vatican datant du XVème siècle. Ces documents (bulles) eurent pour résultat la décimation des nations libres et originelles de la Terre-Mère et a ainsi privé la planète de façons de vivre respectueuses des écosystèmes et des enseignements sacrés.

                            C’est avec lui que tout un chacun peut comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter, en version PDF à lire, télécharger et/ou s’imprimer gratos.

                            • nono le simplet nono le simplet 31 juillet 2018 05:30
                              petit exemple hilarant et totalement authentique de la soumission à la technologie ...
                              hier matin, je suis parti chez un de mes voisins et ami vers 7h15 où nous refaisons une toiture depuis quelques jours ... entre nos deux maisons une autre voisine élève ses chèvres ... à moins de 300 m ... elle n’a pas pu ouvrir une des portes d’un parc à chèvres et m’a téléphoné vers 7h30 pour lui donner un coup de main ... j’ai trouvé le message vers 17h30 en rentrant chez moi, mon téléphone étant dans la voiture ... et non dans ma poche ... smiley
                              elle savait où j’étais et, en criant un peu fort, pouvait attirer mon attention sans s’éloigner de sa ferme ... éh bé non ! elle a attendu 1h30 que son ex mari vienne à son secours ...
                              aujourd’hui, mon portable restera encore dans la voiture ... mais j’irais, peut être, jeter un œil, au moment de manger smiley

                              • zygzornifle zygzornifle 31 juillet 2018 08:25

                                Albert Einstein :

                                "Le progrès technique est comme une hache qu’on aurait mis dans les mains d’un psychopathe. "


                                • rhea 1481971 31 juillet 2018 08:33
                                  @zygzornifle
                                  • On peut démontrer que les centrales nucléaires provoquent chez
                                  • certains la schizophrénie. Les neuroleptiques ont été inventé pendant
                                  • le développement de l’industrie nucléaire, il suffit d’effectuer un
                                  • recoupement de dates.

                                • zygzornifle zygzornifle 31 juillet 2018 08:26

                                  Albert Einstein :

                                  Il est hélas devenu évident aujourd’hui que notre technologie a dépassé notre humanité.


                                  • captain_fred captain_fred 31 juillet 2018 08:51

                                    J’ai une bonne nouvelle pour l’auteur. Ce jour où l’homme se reconnectera à la nature arrivera.


                                    Le problème, c’est qu’il sera contraint et forcé de le faire car ce sera suite à un cataclysme. 

                                    Je m’interroge souvent sur le type de catastrophe qui provoquera ce retour aux origines, Pour moi, ce sera soit une catastrophe climatique (explosion yellowstone ou méga éruption solaire) ou une catastrophe financière (crise type 1929). 

                                    Mais les probabilités que ça arrive sont à 100% . Il suffit de patienter encore un peu. 


                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 31 juillet 2018 11:09

                                      Rosemar, continuez votre travail. LA VERMINE d’AGORA commence à montrer le bout de son nez. Tout thérapeute le sait. D’abord identifier le : Mal. J’ai droit à : virus, vermine, vieille schnoque, rombière, pourriture, pochetronne, ... A vous de trier le bon grain de l’ivraie. Bon j’avoue qu’il me plait assez de déranger,.... smiley. C’est le seul moyen de nettoyer le terrain.


                                      • Ben Schott 31 juillet 2018 11:13

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                         

                                         
                                        Elle est colère, la chtarbée (vous aviez oublié ce charmant qualificatif qui vous sied à merveille) !
                                         


                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 31 juillet 2018 11:19

                                        @Ben Schott

                                        • Le Nain : On essuie nos bouches pleine de bave avec l’essuie-tout magique, ensuite de quoi, l’elfe s’enduit avec la fiole de baume à la con, puis elle exécute une danse autour du feu avec les chaussons chtarbés et le collier en dents d’ours en agitant l’épée gonflable ! — (John LangLe Donjon de Naheulbeuk, épisode 25).

                                        Il faut être parfaitement sain de corps et d’esprit pour pouvoir jouer les "fous’ dans un asile psychiatrique ou une prison. C’est SOLON. https://www.youtube.com/watch?v=ZZkinBwX2Ao

                                      • Ben Schott 31 juillet 2018 11:39

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                         

                                         


                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 31 juillet 2018 12:05

                                        @Ben Schott


                                        Excellent film. Mais la question est dans le final. Doit-il se suicider sachant qu’il a tué sa femme ? En partant de cet axiome éthique, tous les humains seraient condamnés à se suicider. Notre histoire commune étant jonchée de morts, de meurtres d’incestes,...Il est dit que dans la matrice de notre mère nous étions deux jumeaux et que l’un a été obligé de tuer l’autre pur survivre (Castor et Pollux). La force réside dans la faculté d’intégrer en nous l’idée du bien et du mal qui sont consubstantiels. Et seulement à partir de ce moment, l’être humain est apte à sortir de la caverne de la paranoïa (projection) et de ses illusions,...Tant que l’humain est condamné à rester dans la cité ou caverne, il sera toujours le jouet des ses illusions sur l’autre.

                                      • covadonga*722 covadonga*722 31 juillet 2018 12:10

                                        , l’être humain est apte à sortir de la caverne 



                                        yep , retourner a l’age des cavernes pourquoi pas si c’est la garantie que vous vous y teniez coite .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès