• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand la culture devient suspecte...

Quand la culture devient suspecte...

C'est curieux : on a l'impression, parfois, que la culture est mal perçue, associée à la bourgeoisie, la culture devient une cible pour certains : alors qu'elle devrait être valorisée, elle est souvent discréditée...
 
Pourtant, la culture, de nos jours accessible à tout un chacun, n'est pas l'apanage des gens riches, elle est, de plus en plus, affaire de curiosité puisqu'internet est une mine et une source inépuisable de culture.
 
Les gens se défient de la culture, la méprisent parfois, alors qu'elle permet un épanouissement, une ouverture sur les autres...
 
La culture n'est plus réservée à une caste, comme elle pouvait l'être autrefois : certes, quand on est issu d'une famille modeste, il peut paraître plus difficile d'accéder au monde de la culture mais, désormais, grâce à l'école, à tous les outils dont disposent les jeunes, il est facile de se cultiver par soi-même, de faire preuve de curiosité.
 
Si la culture n'est pas à la mode, en revanche les apparences triomphent : les jeunes sont sensibles aux vêtements, au maquillage, aux photos postées sur facebook : ils en oublient l'essentiel, ils délaissent la réflexion fondée justement sur les connaissances, la culture...
 
Bien sûr, l'absence de culture n'empêche pas de réfléchir, mais la culture est bien un terreau qui nourrit l'analyse, qui développe l'esprit critique...
 
Dans le monde moderne, on se laisse souvent emporter par un flot d'images : sur internet, à la télévision, ce sont les images qui dominent mais il faut aussi ne pas oublier les sites consacrés aux différents savoirs, la lecture, les livres qui permettent un approfondissement, une vraie culture...
 
Ne méprisons pas l'essence de l'homme, ce qui fait toute sa richesse : l'esprit critique fondé sur des connaissances, sur des savoirs concernant l'histoire, la littérature, les arts, les sciences.
 
Les humanistes du 16ème siècle avaient bien compris toute l'importance que revêt la culture dans le bonheur de l'être humain ; ils privilégiaient dans l'éducation toutes sortes de connaissances et aspiraient à développer un savoir universel, encycopédique.
 
Retrouvons ces valeurs humanistes qui offrent à l'homme de nombreuses possibilités : réflexion, communications, curiosité, esprit d'analyse...
Remettons la culture à l'honneur ! Le mot lui-même de culture n'est-il pas plein de noblesse ? Issu d'un verbe latin qui signifie : cultiver, ce terme évoque l'action de cultiver la terre, mais aussi le fait de nourrir son esprit.
 
Nourriture matérielles et spirituelles se rejoignent : ne sont-elles pas indispensables à l'homme ?
 
La culture ne permet-elle pas de s'ouvrir aux autres, de mieux communiquer, de mieux percevoir et comprendre le monde ?
 
La culture n'est-elle pas ce qui constitue notre humanité ? Sans la culture, que serait l'homme privé de passé, de références, de savoirs ?
 
La culture enrichit l'homme, le nourrit, le façonne et lui permet de mieux affronter le monde....
 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-quand-la-culture-devient-suspecte-121405344.html

 

Documents joints à cet article

Quand la culture devient suspecte...

Moyenne des avis sur cet article :  1.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 octobre 13:50

    Si la culture est religieuse elle est, pour les gouvernants de notre pays, bien plus que suspecte, elle est interdite.

    Ils prennent la laïcité comme prétexte pour ne pas s’informer sur le contenu criminogène des religions.

    A Charlie Hebdo, au Bataclan, dans l’école juive de Toulouse, à Saint-Etienne-du-Rouvray, à la gare Saint Charles... on sait ce que ça donne, cette inculture cultivée


    • OMAR 13 octobre 17:20

      Omar9

      Très juste @Pierre Rénier

      Car c’est aussi sur la base de cette laïcité que les gouvernants que vous citez et ceux de l’Occident, sont allés bombarder, piller et occuper plusieurs pays qui ont ce point commun d’appartenir au monde arabo-musulman.
      .
      En ’Afghanistan, Irak, Libye, Syrie, Soudan, Pakistan, Somalie, etc, etc, on sait ce que ça donne ; cette culture cultivée....


    • Cadoudal Cadoudal 13 octobre 17:41

      @OMAR
      Heureusement que le passeport français qui fait de toi un allocataire de la CAF ne fait pas de toi un occidental...

      Et que ton passeport Algérien fasse de toi une victime...

      A tous les coups tu gagne mon vieux colon...

      Elle est pas belle la vie ?


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 13 octobre 14:07

      Culture ? Erudition ? Savoir ? Vernis mondain ? Civilisation ? Rituels ?

      De quoi parlez-vous, au juste ?

      On n’a pas à être pour ou contre la « culture » : l’homme n’a pas de nature ; il a, ou plutôt il est, sa culture. Point c’est tout.

      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 13 octobre 14:13

        @Jeussey de Sourcesûre

        Si vous utilisez  le mot « culture » pour désigner l’offre de pratiques et de services culturels dans les sociétés modernes, et en particulier dans le domaine des arts et des lettres, il s’agit d’une acception très restrictive et même réductrice : un abus de langage initialisé par Malraux et validé par Jack Lang, deux tribuns imposteurs et manipulateurs spécialistes de la présentation de vessies de cochons en guis de lanternes.


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 13 octobre 14:23

        @Jeussey de Sourcesûre

        jardin ? ^^


      • rosemar rosemar 13 octobre 14:24

        @Jeussey de Sourcesûre

        J’évoque aussi les sciences, l’histoire dans mon article...

      • ZenZoe ZenZoe 13 octobre 17:20

        @Jeussey de Sourcesûre
        De quoi parlez-vous, au juste ?
        Je me suis fait exactement la même réflexion. L’auteur mélange tout allègrement, un vrai bouillon (de culture smiley.
        Le mot ayant plusieurs définitions, il aurait été bon de spécifier laquelle était abordée ici. Sinon, les commentaires vont partir dans tous les sens.


      • Agafia Agafia 14 octobre 09:47

        @ZenZoe

        Pareil... Cette vision de la culture me parait un chouia étriquée...

      • Pere Plexe Pere Plexe 14 octobre 12:56

        @Jeussey de Sourcesûre
        Le minimum serait de parler de cultures. Au pluriel.


        Si LA culture est parfois suspecte c’est justement qu’elle ne prends en compte qu’un certains nombre de connaissances, ignorant les autres savoirs, en d’en faire une sorte de justificatif à l’injustice sociale.
        LA culture, pour un Français, fait généralement référence à sa connaissance des « classiques » et de la littérature française. Avec un grand mépris des connaissances techniques, technologiques, des connaissances issue d’Asie ou d’Afrique.
        Comme si celles si ne pouvaient pas guider la compréhension du monde et nourrir une réflexion digne de ce nom.
        Un dirigeant politique qui prendra quelques libertés avec les règles de notre langue sera immédiatement repris par les journalistes et les réseaux sociaux. 
        En revanche il peut sortir les pires bêtises sur le nucléaire la biochimie ou l’histoire coloniale sans que cela n’émeuve les foules. 
        Connaitre Homère et Laforgue, être cultivé donc, vous dispense de comprendre le fonctionnement des technologies qui font notre monde, ses enjeux, ses révolutions, et dessine notre avenir.

        Quel paradoxe !

      • francois 13 octobre 14:08

        Quand la culture devient suspect ?


        « Rosemar continu dans l’obscurantisme. 
         »La culture enrichit l’homme, le nourrit, le façonne et lui permet de mieux affronter le monde...."
        Encore rater Rosemar. La culture n’est pas un fait humain mais animal. Les primates sont capables de transmissions d’acquis.
        Tout acte acquis et non inné est culturel.





        • rosemar rosemar 13 octobre 14:23

          @francois

          Oui, sauf que l’animal ne dispose pas d’un langage complexe comme le nôtre....

        • francois 13 octobre 15:06

          @rosemar

          La plupart des humanoïdes ont 600 mots et ça baisse.

          Il suffit de mettre un humain sous stress pour voir l’animal revenir.

        • @rosemar


          Le chien pratique la : lèche. smiley

        • @Mélusine ou la Robe de Saphir.


          Et à propos de : « La lèche ». La « lèche » était l’argot, l’art goth, goétique, la langue du bateau, des Argonautes, qui lui avaient donné pour attribut un drapeau, o ou draperie, dit « beaucent », de (mot grec), la « parole voilée », devenue par la suite l’étendard des templiers, appelé Beauséant, le « beau derrière », le bel envers de la vérité. A ce propos : ce Jour est est celui des Templiers (

        • @Mélusine ou la Robe de Saphir.


          13 octobre qui correspond à un autre date symbolique : comme en opposition à l’occultisme Cathare : https://fr.wikipedia.org/wiki/Miracle_du_soleil. Ne dit-on pas du cul (Evangile selon Saint Luc) qu’il est beau comme un rayon de soleil. https://www.youtube.com/watch?v=Jik9IvVFiK8

        • Agafia Agafia 14 octobre 09:49

          @rosemar

          Ben si Rosemar... L’animal possède un langage complexe... C’est juste que vous ne le comprenez pas.

        • Agafia Agafia 14 octobre 09:54

          @Martin the Fly 16

          Comme l’avion ? ^^

        • mmbbb 14 octobre 10:16

          @rosemar Certes mais pour echapper aux turpides de ce monde « Il y a deux moyens d’oublier les tracas de la vie : la musique et les chats. » Ma chatte Mistinguet appreciat Mozart, helas disparue J ’ai rencontré des personnes cultivees et alors certaines etaient aussi fourbes et retors qu un maquignon . In fine je prefere encore rencontrer des personnes moins sophistiques mais plus sinceres et avenantes et aimant ce qu elles font Un plaisir de renconter un ebeniste dans le Queyras ou au salon des meilleurs ouvriers de France ou un peintre . Ces personnes imprégnées de culture comme le baba l est de rhum qui ne cessent pas de parler et ayant comme bequille intellectuelle que des references littéraires me saoule N oubliez que les dignitaires nazis etaient tous de grande culture .. La culture des poires en espalier c est tres joli aussi. PS J LANG Me faT s gerber comme tant d ’autres qui vont s epancher dans le stupre dans des pays ou la loi ne protege pas les mineurs Exemple Mitterrand F et tant d’autres . Remettez la culture a sa place .


        • @mmbbb

          Vous avez raison et tort. C’est l’homme qu’il faut dénoncer, pas la culture.

        • Agafia Agafia 14 octobre 11:49

          @Martin the Fly 16

          Désolé, je ne comprend rien... On ne parle pas la même langue.^^

          Пака ! 

        • mmbbb 14 octobre 11:57

          @Mélusine ou la Robe de Saphir. c ’est l homme qui a cree la culture . Quant a la culture il faudrait s ’entendre sur la definition vaste debat . Je me sens toujours mal a l aise avec ce mot . Je voulais souligner cette inclination francaise a la culture . La phrase de Lang en 81 « La france est passee de l ombre à la Lumiere » Il n’y a que dans ce pays que l on peut entendre ces exquises conneries Ce mot a ete galvaude a escient et a servi l elite a assoir son pouvoir . Le monde anglo saxon est plus pragmatique il s en fout un peu de cela Il n y a quand france ou les intellos ont une aura Cette aura a certes ternie mais nous avons cette elite cultivee . C ’est peut etre pour cela que notre pays rayonne encore et que la France est le centre du monde ! Quoi qu il en soit, il existe desormais une culture communautaire dans ce pays, je ne kiffe pas ceratines culture comme le rapp je me sens etranger a cette musique cette facon d etre ce langage des banlieues ses rites ect c ’est un phénomène qui s’accentuera d autant plus que la langue francaise n ’est plus le vecteur unificateur


        • @mmbbb

          Relire les Précieuses Ridicules. La difficulté réside dans le définition du mot. Je lui préfère : connaissance. Et celle-ci est adaptée à chaque personne ou profession. Nul besoin d’une grande culture pour les métiers liés aux métiers manuels. Par contre, en ce qui concerne ceux liés plus directement à l’humain : éducation, économie, politique, médecine ; cela me semble incontournable. Le problème, c’est l’homme et l’usage qu’il fera de ce même savoir.

        • mmbbb 14 octobre 13:07

          @Mélusine ou la Robe de Saphir. Je m inscris un peu en faux sur les metiers manuels certains demandent une tres grande experience et connaissance J ’a visite le salon du meilleur ouvrier de France, je vous defie des demain d ’accomplir un chef d ’oeuvre  ! J ai toujours eu du respect pour les personnes sachant bien travailler de leur mains Nous sommes redevable de cet heritage cuturel. Que serait la France sans ses batiments ses cathedrales son architecture si diverse  Par ailleurs depuis l imagerie medicale, le travail de la main a demontre que plusieurs aires du cerveau travaillaient Le travail manuel " est in fine un terme pejoratif . . Le travail de la main est aussi intellectuel La précision du geste demande un long apprentissage. Allez voir un maitre en Aikido, ses gestes paraitront simple mais essayez vous a cette pratique et vous verrez que ce n ’est pas si evident. PS les savoirs peuvent se perdent rapidement voir l helice du porte avion Charles de Gaulle en bronze ayant ete mal coulee puisque fissurée lors de sa fonte.


        • @mmbbb


          Je ne peux vous reprocher de ne pas avoir lu mes autre commentaires (Nabum, Cabanel) ou je fais l’éloge des apprentis maçons. Grande lectrice de Bernard clavel.

        • @Mélusine ou la Robe de Saphir.


          Mais, ce que beaucoup de personnes ignorent concernant l’écrivain Bernard Clavel : il était directement lié aux Roses-Croix. 

        • mmbbb 14 octobre 14:24

          @Mélusine ou la Robe de Saphir. j ai assite a une de leur seance je me suis tire !


        • @mmbbb


          Perso, je n’ai jamais mis les peids dans aucune forme de sete. Mais le sujet m’intéresse. Le beau-père du deuxième mari de mère était ami de Péladan (le peintre G.M. Baltus). il n’en disait pas que du bien,... Il y a des mouvements qui sont souvent initiateur de révolutions politiques. comme je l:ai déjà écrit précedemment, je suis par ces hasards des rencontres et du destin, amie de la cousine de la Ministre française. elle-même proche d’Audray Azule. François Nyssen est dans la mouvance (avec toutes les divergences d’orientation internes que vous imaginez) Blavatsky (c’est sur internet. Voys pouvez au moins être certain d’une chose : il n’y a pas de hasard. Toute mon histoire est liée aux Rose-Croix et je vous assure que je n’au rien forcé. L’AMORC me sollicite pour m’affilier à leur réunions. Je suis bien trop individualiste pour m’associer à quoi que ce soit. Mais dites-vous que ce qui se passe dans le Monde aujourd’hui est réglé comme du papier à musique.

        • @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Perso, je n’ai jamais mis les pieds dans aucune forme de sevte. Mais le sujet m’intéresse. Le beau-père du deuxième mari de mère était ami de Péladan (le peintre G.M. Baltus). il n’en disait pas que du bien,... Il y a des mouvements qui sont souvent initiateurs de révolutions politiques. comme je l:ai déjà écrit précédemment, je suis par ces hasards des rencontres et du destin, amie de la cousine de la Ministre française. elle-même proche d’Audray Azule. Françoise Nyssen est dans la mouvance (avec toutes les divergences d’orientation internes que vous imaginez) Blavatsky (c’est sur internet). Vous pouvez au moins être certain d’une chose : il n’y a pas de hasard. Toute mon histoire persdonnelle est liée aux Rose-Croix et je vous assure que je n’ai rien forcé. L’AMORC me sollicite pour m’affilier à leur réunions. Je suis bien trop individualiste pour m’associer à quoi que ce soit. Mais dites-vous que ce qui se passe dans le Monde aujourd’hui est réglé comme du papier à musique.


        • Decouz 13 octobre 14:34

          L’animal n’a pas de méta langage, ni de conscience qui se regarde, du moins pas avec le même degré d’auto réflexion ou ni de projection sur les autres, même si il a une forme d’intelligence et de conscience.


          • francois 13 octobre 15:04

            @Decouz

            le chimpanzé, le macaque japonais, le cochon, le dauphin

            Pour paraphraser un etho-philosophe nous somme trop bête pour comprendre la bête.



          • francois 13 octobre 15:07

            @Decouz
            Le chimpanzé comme le cochon sont capables de vengeance, de dissimulation, de planification.

            Le chimpanzé pratique la guerre.


          • Decouz 13 octobre 18:27

            @francois

            Oui une forme d’ intelligence, parfois plus directe.
            Mais il n’a pas été possible de mettre en évidence un même niveau de méta connaissance, de recul par rapport à son propre comportement.
            C’est à dire : l’animal est il sûr de ce qu’il sait, oui, dans sa conduite ordinaire il ne se trompe pas, il peut aussi trouver des solutions à des problèmes plus ou moins complexes.
            Mais dans des situations où l’homme se dira : »j’ai un doute devant ce problème", il n’a pas été possible de démontrer que l’animal est conscient de son doute du moins jusqu’à présent.
            Ce sont les niveaux de recul par rapport à soi et de projection par rapport aux autres qui font la différence , un chimpanzé ou un animal considéré comme intelligent pourra déduire des faits par l’observation de ses pairs (par exemple où son rival cache la nourriture), mais l’homme va beaucoup plus loin dans sa conscience en imaginant à tort ou à raison ce qui se passe dans la tête des autres et en se reflétant à lui-même, notamment dans le doute.
            Ce sont de toute façon des recherches en cours.


          • Joss Mandale Joss Mandale 13 octobre 21:51

            @Decouz

            Bonsoir, Si Je vous comprend bien l’ homme a conscience d’avoir conscience et l’animal n’a que conscience ?


          • Agafia Agafia 14 octobre 09:53

            @francois

            Je vous « plusse »...

            Mais vous aurez beau leur expliquer, l’humain (la majorité malheureusement) veut absolument se persuader qu’il fut, est et sera toujours supérieur à l’animal... Pauvre humain... S’il savait ^^

            (Bien pour ça que je déteste Descartes, et les cartésiens.)

          • mmbbb 14 octobre 11:15

            @Decouz c ’est tout de meme tres complexe Les japonais ont essayé le microposseur biologique ils ont echoue Le pouple est capable d « raisonnement  » Le pigeon est capable de discerner au bout de quelques expériences de distinguer le tiroir qui leur delivrera de la nourriture. Etc etc Quant a la homme , c’est un etre paradoxal de l evolution, il est toujours homo sapiens et possede le cortex le plus evolue . Mais bon cela ne l ’empeche pas de se reproduire sans se soucier de son environnement alors que le rat lui pratique le planning familial et par ailleurs il est en train de polluer en un temps record son environnement . . Par ailleurs selon certains scientifiques il y a aura une effondrement des especes d ici une generation . Une planete peuple que par le genre humain , je laisse cet avenir radieux aux generations futures, 


          • L’art est avant tout de cultiver l’échange. Si la culture se limite à écraser l’inculte, elle est stérile. L’art de l’homme vraiment cultivé est de suciter l’envie de savoir. Tout agri-« culteur » sait qu’avant de semer il faut au préalable creuser des sillons (à la différence de celui qui sème à tout vent). Et si le PIC de La Mirandole avait réellement été un de homme cultivé (autrement dit : assoiffé de savoir) ? 


            • rosemar rosemar 13 octobre 18:44

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              La culture est un partage, oui : elle permet de s’ouvrir à toutes sortes de connaissances, elle offre un épanouissement, un bonheur.

            • @rosemar


              Oui, mais vous constaterez comme moi qu’elle ne peut ensemencer qu’une faible partie de l’humanité. C’est ce que ma vie m’a enseigné. Alors que sortie des études, mon diplôme sous le bras, je pensais (une image) conquérir le monde, les désenchantements s’en sont suivis. Ma chère Maman avait presque toujour raison : borne ton horizon à la limite de ton jardin (jai mis du temps à l’accepter). Mais Queneau avait un autre point de vue tout aussi intéressant : 
              Avoir un système borne son horizon ; n’en avoir pas est impossible. Le mieux est d’en posséder plusieurs. Et me dit-on, plus on s’élève, plus notre horizon s’élargit. Sur la tombe de ma mère est inscrit : J’aurais aimé être une oiseau. https://www.youtube.com/watch?v=L7icXjqGq1k

            • @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Un oiseau ou une : oiselle.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès