• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand la planète brûle, la France s’orchestre une longue valse (...)

Quand la planète brûle, la France s’orchestre une longue valse syndicale « jaunisante »

2019 et le début 2020, la planète aura été marqué par des incendies cataclysmiques particulièrement meurtriers, notamment, pour la faune. En France, c’est le temps de la démesure, où le gouvernement orchestre, bien malgré lui, une longue valse syndicale « jaunisante » pour une réforme controversée des retraites, mais que nenni la planète pour les valseurs.

La démesure entre les problèmes Franco - Français des retraites et la situation écologique planétaire

Des gilets jaunes qui vont faire tous les samedis la valse des ronds points, drainant des individus violents, pour lesquels seules les casses diverses et les incendies sont leur seules formes d’expression. Pour la plus grande détresse des commerçants et des populations des zones urbaines concernées. Bien que celles-ci soient actuellement en fortes baisse, depuis plus d’un mois viennent se rajouter des grèves récurrentes qui affectent diverses professions. Les syndicats protestent contre un projet de réforme (ou plutôt de refonte des retraite) vraiment mal engagé par le Gouvernement. Mais, n’est-ce pas la démesure entre ces problèmes sociétaux Français et une réalité écologique et climatique planétaire autrement plus grave, voire cataclysmique à terme  ?...

Au cours de l’année 2019 et au début de 2020, la planète a fait face à un nombre conséquent de feux jugés "sans précédent". Depuis le mois de septembre, on estime que plus de 5 millions d’hectares (5000 km2) ont brûlé en Australie, en proie à des incendies incontrôlables, dont l’impact des fumées a couvert 5 millions de km², soit près de 80 % du territoire (7,692 millions de km2). Aujourd’hui dans certaines région de ce pays ce sont des trombes d’eau violentes ou des vents extrêmement violents qui englobent, par d’épaisses poussières, les grandes villes.

L’été dernier, des feux ont également ravagé la Sibérie, l’Arctique, le bassin du Congo, "deuxième poumon vert mondial" ou encore la forêt amazonienne ‘’premier poumon vert de la planète’’. Entre janvier et septembre 2019, le nombre d’incendies a augmenté de 41% par rapport à l’année précédente.

Une situation écologique catastrophique qui ne peut que s’aggraver

Si l’Homme a une part de responsabilité incontestable dans ces incendies cataclysmiques, le réchauffement climatique accroît considérablement l’amplitude des dégâts. Selon un récent rapport de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), 2019 se placera sur le podium des années les plus chaudes enregistrées depuis 1850. Entre janvier et octobre, note l’OMM, la température moyenne mondiale pour 2019 dépassait de 1,1° degré celle de la période préindustrielle (1850-1900). 

Il faut également avoir à l’esprit que, contrairement aux cinq précédentes extinctions des espèces, Pour la première fois l’homme est le seul responsable de la sixième extinction massive des espèces. Il est choquant et inadmissible de voir disparaître, dans l’indifférence des gouvernements des différents pays, notamment lors de la COP 25 en Espagne, près d’un million d’animaux avec la destruction totale de la biodiversité dans les incendies d’Australie. Egalement, jusqu'à un million d'espèces animales et végétales sont menacées d'extinction, dont beaucoup « dans les prochaines décennies », selon un projet de rapport de l'ONU sur la biodiversité. Même s’il est compliqué de savoir si une espèce a définitivement disparu, comme l’oiseau redécouvert en Birmanie, il y a bel et bien des animaux que nous ne reverrons plus sur cette planète que l’Homme, par son nombre et son économie productiviste, détruit progressivement. Malheureusement, nous ne pouvons pas faire l’inventaire de toutes les espèces qui disparaissent. C’est d’ailleurs pour cette raison que certains anciens animaux sont plus connus que d’autres, comme le dodo.

Pendant ce temps, malgré quelques ralentissements, en Europe, la croissance démographique se poursuit et nous atteindrons probablement vers la fin de cette année 2020 les 8 milliards d’habitants. Pour rappel, selon B. Sundquist de l’université du Minesota, à l'échelle du globe, les pertes de surfaces arables sont estimées en moyenne à 100 000 km2 par an, avec des impacts écologiques sans cesse toujours plus aggravés. En quarante ans, c’est donc 4 millions de km², soit à peu près la superficie des 28 pays de l’UE. Si l’on poursuit au rythme d’une augmentation d’un milliard d’habitants par décennie, comme pour la période 2009 – 2019,(de 6,7 à 7,7 milliards) il y aurait 10 milliards d’habitants en 2030, 12 milliards en 2050 et 17 milliards en 2100. A raison d ‘une perte annuelle de 100 000 km² de terres arable, en 2100 c’est plus de 8 millions de km² de terres arables qui auraient disparu, soit la superficie totale du Brésil ou près de 2 fois la superficie des pays de l’UE.

En regard de la planète qui brûle et la situation sociétale de la France, cela pourrait inspirer la métaphore d’un orchestre symphonique qui joue des partitions totalement désordonnées.

L'orchestre symphonique France est au fond à l’image de la société. Pas étonnant qu'il soit le reflet des mentalités de l'ensemble de la population. Sociologiquement, d'abord : « les cordes » dont les violons sont les vedettes (comme les élites de la société) et se comportent comme telles, non sans un certain mépris pour les contrebasses. Les contrebasses, c’est un peu comme » ces anonymes qui ne sont rien », mais soutiennent l'édifice. Au sein de chaque famille d'instruments, on assiste même à une hiérarchie selon la tessiture : à l'aigu le prestige de la mélodie, au grave le rôle effacé de l'accompagnement

Quand le chef d’orchestre a envisagé de mettre à l’ordre du jour sa partition « réforme des retraites » qui est complexe à jouer, il répète alors  : «  il ne s’agit pas de faire des économies ». Il n’y aura donc pas, promet-il, de nouvelles mesures d’âge (recul de l’âge légal de la retraite des musiciens ou nouvelles incitations à les faire jouer la musique plus longtemps pendant les séances).

Mais avant même que l’on ait commencé de jouer la première partition, voila que ressurgit le problème financier  ? L’impulsion est venue du premier violoniste Édouard Philippe (Premier accroc à la promesse du chef d’orchestre ou mise scène ?). Au printemps dernier plusieurs violons de l’orchestre estimaient que le public devrait payer plus pour financer la prise en charge des musiciens âgées et dépendants, donc il devrait rester un peu plus longtemps à écouter la musique. Le sujet reste en friche, la solidarité pour le grand âge des anciens musiciens a été repoussée aux représentations musicales du début de l’année 2020.

Le premier violon, Édouard Philippe avance désormais un autre argument : la nécessité d’avoir un régime de retraite fondé sur la solidarité intergénérationnelle pour les musiciens retraités qui soit à l’équilibre au moment de l’entrée en vigueur du nouveau système, c’est à dire en 2025, histoire de « repartir du bon pied ». Pour y parvenir, le bien nommé Édouard Philippe, en sa qualité de 1er violon et second derrière le chef d’orchestre ayant exclu une hausse du prix d’entrée ou une baisse des prestations musicales, reste donc un nouvel allongement de la durée de ces prestations musicales et des augmentations des recettes correspondantes, inclues dans le prix d’entré. Formule qui va dans le sens des souhaits exprimés par le MEDEF (Musiciens Entrepreneurs Dynamisant l’Economie Française).

Après avoir voulu imposer une taxe sur les instruments de musique, retirée depuis, le public avait protesté en occupant tous les samedis des ronds du pays.

Ce public qui en grand nombre se mit un gilet jaune, vociférait en agitant drapeaux et slogans, parfois insultants, à l’égard du chef d’orchestre et de ses musiciens. Par la suite, face à la musique imposée, ce sont d’autres musiciens qui par leurs syndicats suivirent.

Ne comprend plus rien à la musique jouée par l’orchestre et son maestro. Chaque fois que le chef d’orchestre veut améliorer ses partitions et sa musique pour répondre à certaines demandes de telle ou telle partie du public, cela devient de plus en plus incohérente et fâche encore plus les autres qui souhaiteraient entendre un autre son de musique.

Pour aggraver une situation dont il n’a pas conscience, le 1er violon va présenter ses projet de partition musicale devant l’assemblée chargée de les ratifier, sans avoir étudié préalablement le coût financier du montage musical et ses impacts musicaux sur le public …

De nombreuses voix se font entendre pour que le chef d’orchestre suspende son projet « véritable usine à gaz » musical de manière à le retravailler sereinement afin de le rendre plus cohérent pour donner satisfaction à un public le plus large possible… Mais à l’évidence, cela ne semble pas être la voie choisie, dommage !

Pendant que l’orchestre de la république France joue des partitions de plus en plus confuses, à Davos, pour le climat, les ONG s’interrogent sur le choix des décideurs économiques

« Il y a une énorme progression de la prise de conscience au niveau des grands patrons, mais le défi est de la traduire aux échelons inférieurs, au sein de groupes gigantesques » aux chaînes de production complexes, insiste Marco Lambertini, secrétaire général du Fonds mondial pour la nature (WWF). Par ailleurs, dans une récente enquête du cabinet PwC auprès de presque 1 600 grands patrons, le changement climatique ne figurait même pas parmi les dix principales menaces pour l’économie mondiale pour 2020. Elles n’apparaissant qu’en onzième position.

Selon un rapport de Greenpeace publié mardi, dix banques régulièrement présentes à Davos ont à elles seules financé entre 2015 et 2018 le secteur des énergies fossiles à hauteur de 1 000 milliards de dollars. Le Forum lui-même a été parfois taxé d’hypocrisie climatique en raison du ballet de jets, d’hélicoptères et de limousines qu’il occasionne. Cette année, il tente toutefois de montrer l’exemple en bannissant les ustensiles à usage unique, en montant des buffets sans viande, en compensant les émissions carbone ou en prodiguant des conseils sur le carburant utilisé pour les avions privés. Mais cela ne reste t-il pas gadget en regard des impacts écologiques quotidiens dus aux comportements extérieurs à la conférence par ces mêmes participants au forum ?

On peut comprendre les réactions et les déclarations en préalable du forum de la jeune Greta Thunberg qui leur reproche de ne rien faire, au-delà des discours rassurants…

Pour conclure

Il est évident qu’entre le débat Franco-Français sur la réforme (ou refonte) des retraites, illustré ici par une métaphore, dont le projet est un pur produit de l’ «  Enarchie » ministérielle, et la situation écologique cataclysmique qui se profile à l’horizon, c’est la démesure. Cette situation ne va guère s’améliorer quand on sait, par exemple, qu’il faut diviser par trois nos émissions de CO2 et que ce ne sera pas possible. La planète peut absorber 3 milliards de tonnes et nous en émettons 10 milliards, l’augmentation de CO2 va encore s"accélérer. En 2020 auront lieu les JO a Tokyo, et 2024 à Paris, combien de milliers tonnes de pétrole consommées et de CO2 pour les travaux d’infrastructures ?...

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.24/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Albert123 23 janvier 08:51

    Sainte greta était à davos cette année, preuve supplémentaire de l’imposture de cette fillette dont c’est le papa qui écrit les textes, 

    bref ce texte montre encore une fois que l’écologie est belle et bien un questionnement de bourgeois tant il souligne le mépris tout macronien que ces portes paroles ont à l’égard des plus pauvres de notre pays, 

    ne demandez pas aux plus nombreux de s’intéresser à ce qui vous obsède quand vous ne comprenez pas que leur 1ere angoisse n’est pas la fin du monde mais comment nourrir leurs gosses jusqu’à la fin du mois, 

    votre manque totale d’empathie dessert votre projet, de votre tribune il ne ressort qu’une chose : 

    «  salaud de pauvres tout justes bon à manifester en jaune alors que moi je sais ce qui est important »

    c’est d’ailleurs tout ce que sainte greta et son tour du monde permanent au « bilan carbone » déplorable renvoie comme message, celui d’une fille de bourges hors sol qui explique aux gueux qu’ils peuvent crever la bouche ouverte pour sauver « sa » planète


    • Raymond75 23 janvier 09:51

      @Albert123

      Oui en effet.

      Un sondage récent a montré que les idées écolo et bio étaient surtout partagées par la part la plus instruite et la plus aisée de la population : celle qui consomme le plus !


    • mac 23 janvier 10:04

      @Raymond75 Et qui n’est pas forcément gênée de s’installer à des terrasses extérieures chauffées en plein hiver. Les efforts c’est pour les autres, surtout les pauvres...


    • V_Parlier V_Parlier 23 janvier 22:28

      @Albert123
      Riches ou pauvres, tous les européistes et UE-acceptants doivent assumer et se plier aux réformes qui conditionnent la subsistance de l’Euro en situation de libre-échange et de dumping social. Ils méritent donc cette réforme.

      Quant à ceux qui veulent « réduire la population » pour continuer à gaspiller comme des malades (toutes classes sociales confondues) qu’ils aillent faire la guerre eux-mêmes. Mais qu’ils commencent alors par liquider les illuminés (Google & Co et assimilés) qui nous parlent d’immortalité. Parce-que quand on veut déjà empêcher les autres de naître, on ne garde pas en plus indéfiniment la place soi-même...


    • Attila Attila 24 janvier 11:18

      @Raymond75
      Des études sociologiques le montraient déjà depuis de nombreuses années. Écolo ou Gilet Jaune, fais ton choix, camarade !
      .
      « Protection de la Nature, histoire et idéologie » Anne Cadoret. Éditions l’Harmattan.



    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 janvier 09:05

      « quand on sait, par exemple, qu’il faut diviser par trois nos émissions de CO2  »

      pourquoi ?

      démonstration ?

      qu’est-ce que la photosynthèse ?

      êtes-vous pour la retraite par capitalisation ?


      • JC_Lavau JC_Lavau 23 janvier 12:15

        @Séraphin Lampion. L’été notre plan d’eau est envahi d’herbes, des myriophyllum spicatum, qui viennent fleurir en surface, et bloquent nos voiliers. Même en kayak, j’ai parfois du mal. Certaines années les hérons se posaient sur le tas d’herbes.

        C’est la faute au, oups ! c’est la photosynthèse.
         
        Il est arrivé que mon nom de plume soit Saint-Thèse. Aussi quand quelque chose tournait mal sur feu le forum de SOS—papa, c’était invariablement la faute au Saint-Thèse.

        Sur le lac de l’île Paul, dans l’ancien lit du Rhône, inondable en cas de crues, l’été l’eau est laiteuse, remplie de petites bulles de dioxygène exhalées par les cathédrales de myriophyllum spicatum au soleil. La première fois j’étais émerveillé par ces forêts vierges aquatiques ; depuis je les trouve monotones.
        C’est la photosynthèse. Grandes carpes, chevesnes, perches, brochets, écrevisses...


      • HELIOS HELIOS 23 janvier 21:09

        @JC_Lavau

        ... et alors ?

        Le climat change, il y a un réchauffement qui entraîne diverses conditions météorologiques auxquelles nous ne sommes pas habitués et d’autres paramètres, comme le taux de CO2, les diverses chimies naturelles dont certaines acidités et par voie de conséquences il y a des développement biologiques qui s’accélèrent alors que d’autres ralentissent sans parler de ceux qui se déplacent.

        Comme les zécolos experts en tout et n’importe quoi, surtout ce dernier évidement, vont nous démontrer présomptueusement que l’homme dans toute sa puissance faut surchauffer la planète... salauds d’hommes qui roulent en 4x4 - même électriques  alors que ça pollue plusss, hein, puisque plus il y a de roues plus c’est inopportun et déplacé, n’est-ce pas ?

        Au fait si les eucalyptus d’Australie brûlent, ne serait’ce pas aussi la faute au bon dieu qui nous les a laissés en héritage ? Oui, c’est de sa faute évidement puisque les eucalyptus produisent des gaz aromatiques extrêmement inflammables, comme les pins et d’autres arbres parce qu’il se sont adaptés (tiens au passage, salaud de Darwin) et qu’ils ont besoin que la foret brule pour s’etendre.

        Vous me parlez ? Ah, mais monsieur, votre auto, et votre essence sont responsables, parce que , je n’aime pas les autos et j’ai trouvé un coupable idéal.... je n’aime pas les avions non plus, je n’aime que l’odeur moite, les senteurs d’urine, de sueurs et de cheveux que m’offre mon voyage en métro et en bus tous les jours.
        J’adore les transports en commun, attendre sur le quai ou dans l’abribus, quand il y en a un, dans le froid un transport saturé et puant donc.... et voyez vous j’ai l’impression de vivre et attendre le week end pour rester chez moi... le reste du monde ne m’intéresse pas, ses arts, ses lumières, ses espaces ne sont que des images qui ne me font rêver que lorsque je parle a ces connards qui ont réservés leur semaines aux Antilles... salauds de touristes !

        L’homme n’est pas responsable du changement climatique parce que tout ce qu’il fait n’a pas plus d’influence qu’un pet de lapin dans mon jardin face a un orage de mousson dans le sud est asiatique.... et donc, toutes les contraintes que vous pouvez imaginer n’auront, elles aussi, aucun effet sur le climat.

        Si vous souhaitez vivre comme des ascètes, oui, oui, oui... faites-le, n’emmerdez pas les autres et ne propagez pas des fausses informations... occupez vous plutôt de ne pas salir la nature...

        mais, rappelez vous, que si l’on soigne vos maladies dans des hopitaux et qu’on peut vous y amener, mais également si vous avez de la lumiere, de l’eau chaude... c’est parce qu’il y a ces salauds qui extraient du cuivre dans des endroits inhospitaliers, voire invivables avec des engins gavés de petrole... il y a ceux qui transportent, raffinent et en font les fils que vous utilisez... il y a ceux qui cherchent les meilleures solutions pour ce faire, et il y a tous ceux qui bossent pour que toute la societe profite de ce qui lui est necessaire, à tous et superflus a quelques uns...

        il y a un monde qui bosse pour nous tous, c’est ce qui fait que nous vivons 40 ans de plus qu’au moyen age quasiment en bonne santé et qu’il n’est pas question d’arrêter !!!

        Faites de la bicyclette le dimanche et retournez au boulot lundi.... pour trouver une meilleure solution lorsque c’est possible, il y a des millions de gens qui le font et vous, vous voudriez qu’ils arretent ??? Allez, zou....


      • JC_Lavau JC_Lavau 23 janvier 21:15

        @HELIOS. Pourriez vous résumer tout cela ? Entre trois et cinq phrases ?
        Merci d’avance !


      • HELIOS HELIOS 25 janvier 22:33

        @JC_Lavau

        ... désolé, je n’aime pas être grossier !


      • zygzornifle zygzornifle 23 janvier 09:08

        Quand le 15 du mois le frigo est vide et que l’on a la dalle on s’en tape de l’écologie et de son réchauffement climatique .....


        • Old Dan Old Dan 23 janvier 11:27

          @zygzornifle
          Opposer notre fin de mois et la fin de notre monde est-il si réaliste ?
          N’est-ce pas un raccourci médiatique commode ?..
          .
          (ou une « manipulation » de communication politique pour que rien ne change...)


        • zygzornifle zygzornifle 23 janvier 16:59

          @Old Dan

          Pour quelqu’un qui survit très mal le reste n’a guère d’importance , trouver a manger , a boire , chercher ou dormir , ne pas attraper froid , rester au sec quand le temps est a la pluie , croiser un regard compatissant et aller aux toilettes discrètement voila le combat quotidien ....


        • Old Dan Old Dan 23 janvier 20:33

          @zygzornifle
          Bien compris ces problèmes (les ai vécu !)
          Mais sur le fond, bouffer de la merde coûteuse sous la canicule ds une maison pourrie avec un salaire absurde qui engraisse les actionnaires, vous en pensez quoi ?
          Je réitère : Fin de mois et « fin du monde » n’ont-ils pas la même origine ? Les opposer n’aboutit-il pas à un statu quo qui ne change rien ?...
          .
          [... comme le souhaitent les marchés de la Finance ! ]


        • JC_Lavau JC_Lavau 23 janvier 20:37

          @Old Dan. Et ton plan c’est ... ?



        • nono le simplet nono le simplet 25 janvier 06:56

          @Old Dan
          rigolo ... Green Peace et WWF sponsors involontaires de sites climato-sceptiques ...


        • Zozo canal histrionique 25 janvier 07:23

          @nono le simplet

          Pff ça arrive partout tout le temps !

          Regarde, moi je fais les vendanges à Ausone l’année dernière.

          J’y découvre qu’ils sont 100% bio/biodynamie.

          Or black-out, grand secret.

          Et devine pourquoi ?

          La quille est à 1200€ minimum.

          Qui peut se la payer à part les cadres de Montsanto et de toute la clique oligarchique, dis-moi, hein ?

          Sachant qu’il faut pas le dire, mais que c’est les mieux placés pour scrupuleusement exiger sous le manteau que le vin qu’ils dégustent soit nickel sur le plan phytosanitaire ! smiley


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 08:14

          @Old Dan. Li mMonde ? Voyons ses antécédents :

          https://www.lemonde.fr/planete/article/2012/09/18/la-banquise-arctique-pourrait-completement-disparaitre-d-ici-a-quatre-ans_1761703_3244.html

          Il semblerait qu’Hubert Beuve-Méry soit très très très très mort.
          Depuis Li mMonde est devenu un organe de la C.I.A. et d’israël.


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 08:16

          @Old Dan. Li mMonde ? Voyons ses antécédents :

          https://www.lemonde.fr/planete/article/2012/09/18/la-banquise-arctique-pourrait-completement-disparaitre-d-ici-a-quatre-ans_1761703_3244.html

          Il semblerait qu’Hubert Beuve-Méry soit très très très très mort.
          Depuis Li mMonde est devenu un organe de la C.I.A. et d’israël.


        • mac 23 janvier 09:38

          Haro sur les gilets jaunes qui ne comprennent pas les enjeux alors que les bobos parisiens eux ont tous compris à leurs terrasses de cafés chauffées en plein hiver et qui perdent bêtement des millions de kilowattheures. Le réchauffement c’est pour les autres. Les 1% peuvent bien continuer à voyager en jets privés du moment que 99% revient à la marche à pied. Votre discours méprisant ne prend pas et n’est audible. Le réchauffement climatique devient un outil du patronat pour clouer le bec à toutes les revendications sociales.


          • Decouz 23 janvier 10:01

            En cas de pénurie, changement climatique, épuisement des sols, rendements en baisse, en valeur absolue ou par rapport à la population, peu importe, et dès le début du mois, ce seront les pauvres les premières victimes, les autres auront les moyens de s’en sortir ou auront fait des provisions au cas où.


            • Decouz 23 janvier 10:08

              @Decouz
              D’ailleurs pas forcemment les pauvres de France laquelle est relativement autonome sur le plan alimentaire, mais des pays importateurs de céréales ont déjà connu des émeutes lors de crises, donc conséquences sur les migrations.


            • Pimpin 23 janvier 10:02

              Toujours le même catastrophisme avec les mêmes références à une théorie sur le CO2 qui ne tient pas la route, les mêmes mensonges sur des évènements climatiques qui ne se seraient jamais produits et qui n’ont aucun rapport avec les prédictions farfelues dont on nous abreuve depuis près de 40 ans.


              • gaijin gaijin 23 janvier 10:15

                ouais salauds de pauvres qui veulent a bouffer pendant que les ultras riches peinent a sauver la planète ...


                • Spartacus Spartacus 23 janvier 10:17

                  Il est vachement intéressant de lire la presse Australienne sur les feux (et pas la presse Française totalement lobbyisée aux écolos) qui cache les infos.

                  En mai 2018 le gouvernement travailliste-vert a fait passer des lois anti défrichement et extension folle d’étendues de parcs nationaux :

                  https://www.smh.com.au/politics/queensland/queensland-parliament-passes-land-clearing-laws-20180504-p4zda6.html

                  En imposant les « parcs nationaux » pour préserver la « bio-diversité » ont créé des espaces de vastes étendues et interdit l’intervention humaine des traînées de blocage d’incendie.

                  Par exemple, dans la seule région du Queensland la zone protégée interdite au défrichage, c’est 20% du Queensland, une surface de  33 millions d’hectares, soit la surface de la Malaisie.

                  En mai 2019, le premier procès contre les propriétaires conscients du danger de feux a dissuadé tous les habitants du Queensland de défricher. Amendes de 600 000$ pour défrichage préventif des feux.

                  https://www.smh.com.au/environment/conservation/queensland-landholders-warned-of-massive-fines-over-exempt-land-clearing-20190523-p51qj3.html


                  Les propriétaires fonciers du Quennsland Interdits de défricher la végétation autour de leurs propriétés,

                  les écolos ont créé le combustible au sol qui a engendré la catastrophe.

                  https://www.smh.com.au/environment/conservation/high-court-boosts-queensland-councils-power-to-limit-land-clearing-20190912-p52qoz.html


                  Les faits sont les faits....

                  Les écolos ont créé la cause dont aujourd’hui ils pleurent les conséquences....


                  • JC_Lavau JC_Lavau 23 janvier 10:28

                    L’eucalyptus est un arbre pyromane ; il profite de chaque incendie pour supplanter les autres espèces végétales. Si l’eucalyptus règne sur l’Australie, c’est la preuve que des incendies de forêts, il y en a eu beaucoup au cours des dizaines voire centaines de milliers d’années précédentes.

                    L’écologie végétale est une science beaucoup trop sérieuse pour qu’on abandonne cela aux militants escrologistes.

                     

                    L’oscillation dipôlaire de l’Océan Indien n’a été décrite qu’en 1999. D’une manière générale, les oscillations océaniques s’étalent sur des durées qui sont inamicales envers la gestion de carrière d’un chercheur, et incompréhensibles au politicien qui garde les yeux rivés sur sa réélection. Là, la sécheresse dramatique sur l’Australie est due à la conjonction de deux oscillations océaniques : l’indienne dite positive, avec les eaux chaudes à l’ouest, tandis que l’est dont la mer de Timor est froid, et n’évapore plus assez, tandis que le Pacifique côté Australie est lui aussi en période froide. A l’échelle climatique, ce genre d’extrême est resté fréquent, mais l’échelle climatique est fort loin de l’échelle de la mémoire humaine. Les climats de l’Australie et leurs oscillations sauvages, ça n’est pas pour les poules mouillées.

                    Dans quarante ans, la climatologie pourra probablement devenir une vraie science. Quand on en saura bien davantage qu’à présent, et surtout quand les militants climastrologues actuellement régnants seront morts. Quand la totalité du grand public aura rigolé de leurs fraudes actuellement régnantes, et de leur prétendu bouton de réglage du climat.

                     

                    La gestion des forêts exige de tenir compte des risques, notamment prévoir de larges tranchées coupe-feu, des routes bien dégagées pour les pompiers, des tranchées coupe feu bien entretenues sous les lignes électriques, voire d’amples réservoirs d’eau prêts pour les pompiers. Mais les militants escrologistes ont interdit tous ces moyens indispensables, au nom du respect dû à la déesse Gaïa...

                    Il est criminel de leur avoir obéi.


                    • JL JL 23 janvier 11:04

                      @JC_Lavau
                       
                      ’’L’eucalyptus est un arbre pyromane’’
                       
                       On ne peut pas vanter les vertus de la nature d’un cité, et reprocher aux écologistes une excessive grande dévotion à Gaïa.
                       
                      Quoique ... tout ce qui est excessif ...
                       
                      Pour info : Le milan noir est un oiseau pyromane
                       
                      A l’inverse, le rhinocéros serait un pompier-né : « dans Les Dieux sont tombés sur la tête, un rhinocéros-pompier intervient à plusieurs reprises pour éteindre un départ de feu. Une légende prétend en effet que le rhinocéros se dirige instinctivement vers un feu pour l’éteindre en le piétinant. » (Wikipedia)


                    • Ratatouille 2 le retour Abou Darbrakam 23 janvier 11:30

                      @JL
                      des humains pyromane sont efficace réchauffement ou pas.
                      et il y a aussi peut-être des pyromane qui n’ont pas été arrêtés.
                      A priori personne ne parle de cette vague de pyromanie.

                      Feux en Australie : 24 personnes arrêtées pour avoir volontairement démarré des incendies

                      Les agissements de ces 24 personnes interpellées ont causé la destruction de 2000 habitations, selon le Premier ministre.

                      53 personnes ont été arrêtées pour avoir allumé des feux et 47 autres pour avoir laissé s’envoler leur mégot mal éteint ou une allumette. Au total 183 personnes sont susceptibles d’être poursuivies en justice et d’après la police locale, ils encourent jusqu’à 21 ans d’emprisonnement.

                      https://www.sudouest.fr/2020/01/07/feux-en-australie-24-personnes-arretees-pour-avoir-volontairement-demarre-des-incendies-7031272-706.php?fbclid=IwAR0t6bsIcXK0VPV5RxEDpDLfCqETFI831gBZ3DpJrDPAWFIyc5F9yU_CE7I



                    • JC_Lavau JC_Lavau 23 janvier 11:59

                      @JL. Il y a comme ça une militante impénitente que j’ai dû endurer plus de soixante ans. Militante escrologiste durant une grosse vingtaine d’années, militante misandre victimaire du début à la fin, etc. Les plus ahurissantes sornettes assénées sur un ton méprisant.
                      Concernant les escrologistes, je commence à être au courant que leurs connaissances en sciences naturelles sont superficielles, et que leurs mobiles sont haineux et misanthropes. Ils sont avides de dominer leurs contemporains en tout despotisme.
                      Autrement dit, l’escrologie est un camouflage.
                       
                      Autre camouflage : bien que décrite en comédies par Plautus et par le couple Molière-Corneille, l’avarice est toujours absente du DSM. Même la perversité est absente du DSM. Il faut dire que comme ça n’intéresse pas l’industrie pharmaceutique, les rédacteurs du DSM ont toutes les excuses... Bref, connaissant l’avarice et la kleptomanie largement au delà de ce que j’eusse souhaité, pour des raisons conjugales dont je me serais bien passé, je peux garantir que les dramaturges se sont gourés, prenant la couverture pour ce qu’elle cache : on est avaricieuse voire kleptomane pour nuire à ses proches sans risques ; l’amour de l’argent n’est qu’une couverture, parfois pittoresque. Cette couverture est généralement bien acceptée socialement, et l’était bien à Rome, héritière d’une paysannerie latine en milieu dur.
                      C’est une règle en psychiatrie : les symptômes sont négociés, y compris avec le psychiatre.
                      L’escrologie de DM est un symptôme négocié, et protégé par l’entourage de DM, c’est une couverture (pour un aspirant despote).


                    • JL JL 23 janvier 12:18

                      @JC_Lavau
                       
                       C’esr qui, DM ?


                    • JC_Lavau JC_Lavau 23 janvier 12:34

                      @JL. Demande sur Amazon la version actuelle, le DSM 5.

                      Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux.

                    • generation désenchantée 23 janvier 14:05

                      @JC_Lavau
                      Un peu comme le massif forestier des Landes après l’incendie de 1949 , la forêt est surveillée 24heures sur 24 ,par caméra de surveillance , avec 5000 puits dispersés dans toute la Forêt des Landes et un réseau de pistes et de coupe feu

                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_de_la_for%C3%AAt_des_Landes_de_1949

                      https://fr.wikipedia.org/wiki/For%C3%AAt_des_Landes

                      https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/incendie/foret-des-landes-un-systeme-de-prevention-contre-les-incendies-unique-au-monde_2322307.html

                      https://www.dfci-aquitaine.fr/


                    • Ratatouille 2 le retour Abou Darbrakam 23 janvier 11:31

                      c’est vraiment pas justele 17 janvier 2020

                      Les pluies en Australie ont des conséquences dramatiques sur les poissons

                      lors que la pluie tant attendue est enfin tombée en Australie, des dizaines de milliers de poissons ont été retrouvés morts. Une hécatombe qui est justement liée aux précipitations.

                      https://fr.metrotime.be/2020/01/17/must-read/les-pluies-en-australie-ont-des-consequences-dramatiques-sur-les-poissons/?fbclid=IwAR084z9FoRK434-xkuAgiwqlWvK5Per2nqor8IxAGXyfsuKRrr76-dDTkmY


                      • leypanou 23 janvier 12:32

                        Il faut également avoir à l’esprit que, contrairement aux cinq précédentes extinctions des espèces, Pour la première fois l’homme est le seul responsable de la sixième extinction massive des espèces 

                         : c’est le genre de phrase bidon que l’on entend/lit souvent et qui ne veut pas dire grand-chose.

                        L’homme, l’homme ne veut rien dire ; l’homme aussi est responsable de tous les assassinats, supprimez l’homme, il n’y aura plus d’assassinat.

                        La recherche effrénée de profit, l’agriculture intensive, le non-respect de certaines lois de la nature, voilà entre autres ce qui entraine l’extinction des espèces, ce n’est pas l’homme, concept creux pour culpabiliser les naïfs.

                        Et puis, même pour les espèces, l’extinction des moustiques tigres ou des mouches tsé-tsé ne me pose aucun problème : l’auteur veut peut-être les préserver smiley


                        • JC_Lavau JC_Lavau 23 janvier 12:55

                          « La planète peut absorber 3 milliards de tonnes de CO2 ». Toujours aussi nul en biochimie et en physiologie végétale, le militant escrolo !

                          Depuis 2,7 millions d’années, fin Pliocène et notre Quaternaire, à cause des glaciations et des océans trop froids qui en résultent, la pénurie en dioxyde de carbone atmosphérique est devenue asphyxiante pour toute la végétation terrestre en C3, soit 98 % des espèces terrestres. D’où une érosion mécanique catastrophique sur tous les continents, et les rivières sont troubles, chargées de sédiments.

                          Le pire du pire a été au coeur de la glaciation, avec seulement 200 ppm. Et tout au long du Quaternaire, les interglaciaires ont été fort brefs en regard des périodes glaciaires.

                          L’optimum pour la végétation en C3 commence vers 1200 ppm.

                          Seules les plantes en C4, tels que la canne à sucre, le maïs, le sorgho, certains millets, et les plantes en CAM, essentiellement les cactées et l’ananas, sont déjà adaptées à la pénurie actuelle.

                           

                          L’écologie végétale est une science beaucoup trop sérieuse pour être abandonnée à ces militants escrologistes.


                          • popov 23 janvier 13:59

                            @JC_Lavau

                            En brûlant du charbon, du gaz naturel et du pétrole, on rend à l’atmosphère le CO₂ qui lui a un jour appartenu.
                            Il y a une phrase dans une page de wikipédia sur le Carbonifère qui a dû échapper à la sagacité des inquisiteurs :

                            Après le refroidissement amorcé durant le Dévonien, la température reste tiède, malgré un taux de CO2 estimé à 0,9 % (soit trente fois celui du XIXème siècle) et stable durant la première partie du Carbonifère, pendant la seconde partie du Carbonifère le climat se refroidit à nouveau.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 23 janvier 15:59

                            @popov. On ne lui en rend qu’un tout tout petit peu. De loin le plus gros est là pour des milliards d’années combiné en carbonates : calcaires et dolomies. La minette de Lorraine est un cas marginal : un peu de sidérite et surtout sesquioxyde de fer dans du carbonate et phosphate de calcium ; remaniements biologiques littoraux.


                          • popov 23 janvier 16:11

                            @JC_Lavau

                            Heureusement qu’on a les cimenteries pour libérer ce CO₂ pétrifié.


                          • charly10 24 janvier 10:55

                            @popov

                            Bonne remarque, étonnant même que les chiens de garde de la pensée unique, très présents sur WIKI, aient laissé passer ce paramètre paléo climatique.


                          • popov 23 janvier 15:44

                            @Daniel Martin

                            Ça fait quoi dans la vie un écolo-bobo, à part pontifier sur l’« écologie » ?

                            Pourquoi ne montrez-vous pas l’exemple, jetez tout ce que vous avez et qui pollue la planète et allez faire pousser des chèvres dans les Pyrénées, de préférence là où vos congénères ont réintroduit le loup ou l’ours. 


                            • ticotico ticotico 23 janvier 20:21

                              @l’auteur et aux autres

                              Quel gaspillage de pixels pour diffuser des lieux communs qui ne font rien avancer.

                              On n’est pas loin de « la foule haineuse » de macron quand il s’agit des gilets jaunes. Il leur est aussi reproché de nuire au fonctionnement du commerce... Alors, ce texte cherche à dénoncer les conséquences de la consommation de masse ou à dénigrer ceux qui l’entravent ?

                              Au passage, le bouc émissaire officiel « le bobo » est reconnu coupable de toutes les infamies... Normal, il est là pour ça.

                              Une mention particulière à JC Lavau, son combat pour la promotion de son ego est toujours aussi réjouissant à contempler.

                              Je viens donc de perdre moi aussi un peu de temps et d’énergie. Mais il est consternant de voir des gens censés réfléchir contribuer ainsi à la baisse de qualité de ce site.


                              • JC_Lavau JC_Lavau 23 janvier 20:35

                                @ticotico. Tu sais dire combien tu hais et méprises ton prochain. Nous ignorons encore ce que tu sais faire.


                              • photon photon 23 janvier 23:34

                                Désolé mais nous sommes nombreux à déplorer les délires apocalyptiques de Monsieur MARTIN (sans parler de la jeune Greta sous influence paternelle...)
                                -Tout d’abord, la catastrophe australienne provient plus de la disparition des pratiques préventives d’écobuage (brûlage préventif pour opérer des coupes dans la végétation), et ce... à la demande des écolos australiens...
                                -Concernant le CO2. Le GIEC n’a de cesse de « criminaliser » le CO2 alors que ce composé chimique est essentiel au développement de la flore (photosynthèse) !
                                Le CO2 n’a jamais été un polluant et il ne sera jamais un polluant car ce gaz est essentiel à la vie sur terre.
                                Réduire la pollution c’est louable et notamment ce qui est fait sur la suppression progressive des plastiques d’emballage ainsi que sur la limitation des particules fines (même si les particules fines poseront toujours des problèmes de santé ainsi que les pollens) mais ce qui est fait autour des émissions de CO2, c’est du grand « n’importe quoi »... 


                                • goc goc 24 janvier 00:05

                                  fait n°1 : l’élevage produit beaucoup plus de méthane que la Terre puisse absorber.

                                  Fait n°2 : En 2050 il y aura 3 milliards d’humains en plus.

                                  Fait n°3 : le nombre de suicides dans la classe paysanne mondiale (surtout dans le tiers-monde) est due principalement à la brevetisation du vivant (qui doit être considéré comme un crime contre l’humanité) qui oblige à racheter des semences chaque année.

                                  Question : Pensez-vous que les 3 milliards d’individus se soucient des problèmes des vaches qui pètent, ou se demandent-ils sils pourront manger ce soir.

                                  conclusion, le monde crèvera de famine (et des guerres qui s’en suivront) bien avant que de crever d’asphyxie.

                                   :


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 24 janvier 00:16

                                    @goc. Gros tas d’embrouilles confuses.
                                    La photochimie, ça existe. Ce sont les UV du Soleil qui font oxyder le méthane, et d’autres gaz oxydables tels le monoxyde CO, et des hydrocarbures, par le dioxygène atmosphérique. Le temps de résidence du méthane avant oxydation est donc réduit. J’ignore à combien au juste.

                                    Les vaches ne pètent pas du méthane, elles rotent. C’est parce qu’elles habitent dans la rue Minant. smiley

                                    Le reste de cette numération et problématique sont du gloubigoulba, hélas.


                                  • goc goc 24 janvier 07:56

                                    @JC_Lavau
                                    "La photochimie, ça existe. Ce sont les UV

                                    ...et patati et patata...« 
                                     »La culture c’est comme la confiture : moins on en a, plus on l’étale" © Coluche


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 24 janvier 14:22

                                    @goc. Bisque bisque rage !
                                    Tu n’auras pour tout potage
                                    Qu’une gifle pour tes gages,
                                    Et un singe en mariage !


                                  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 24 janvier 05:07

                                    Vous êtes un grand MENTEUR. Un magouilleur ! Vous jetez les gens, les uns contre les autres . Dégueulasse méthode Macronnienne.

                                    Si vous vivez en France au niveau de l’équateur, la météorologie est toujours la même donc le climat n’a pas changé d’un poil .

                                    Quant à la planète qui brûle. Un feu fonctionne quand il y a quelque chose à brûler et sous certaines conditions....

                                    Certains matériaux ne s’enflamment pas spontanément comme par enchantement .

                                    Qu’est ce que le climat ?

                                    Par climat, on entend la description statistique de l’ensemble des conditions météorologiques pour un lieu déterminé sur une période de plusieurs décennies. Elle s’appuie sur des valeurs moyennes et des variations de paramètres tels que la température, les précipitations et la durée d’ensoleillement, mais aussi sur des informations relatives aux vents et à leur direction qui permettent d’identifier les conditions dominantes.




                                    • troletbuse troletbuse 24 janvier 21:29

                                      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                                      Certains matériaux ne s’enflamment pas spontanément


                                      Là vous avez tort : le meilleur exemple est Notre Dame de Paris.


                                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 25 janvier 07:30

                                      @troletbuse

                                      Oui effectivement mais je suis un peu juste en argument concernant les feux allumé par la divine providence.

                                      Lors de cette sinistre mascarade, avez vous remarqué la mine réjouie affichée par certains responsables politiques .
                                      Ces vidéos sont troublantes, surprenantes.
                                      Le manque de contrôle de soi doit être à l’origine de cette faiblesse comportementale .
                                      Mais il est vrai de constaté que Dame Hidalgo a le sourire de satisfaction relativement facile et en toutes circonstances  !


                                    • Zozo canal histrionique 25 janvier 07:38

                                      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                      Comedia del Arte télévisée.

                                      As t’on jamais eu une vision non déformée de la réalité réelle ?

                                      Celle-ci n’est et n’a toujours été que ce que nôtre conscience individu relative a bien voulu nous en montrer sous l’égide la conscience universelle ordonnée ou partagée et à 99,999% soumise au chaos entropique.

                                      Tu en as son recteur en face toi, là, fraction mi évolutive de violeur de raviolis ! smiley

                                      Be careful !!!!!!


                                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 24 janvier 06:58

                                      En ce qui concerne la dramaturgie Australienne .
                                      Une forêt ça s’entretient, si elle peut présenter des risques.

                                      On fait appel à des professionnels qui apporteront les modifications et organiseront la forêt pour que les risques soient limités ou ralentis .

                                      Mais comme les australiens sont des supplétifs du système américano-anglais donc ils ont une politique de prédateur financier et humains .

                                      La mauvaise volonté qu’ils ont eu envers les tribus aborigènes d’Australie. Ces feux constituent un juste retour de bâton, un châtiment .


                                      • charly10 24 janvier 11:30

                                        « Pendant que l’orchestre de la république France joue des partitions de plus en plus confuses, à Davos, pour le climat, les ONG s’interrogent sur le choix des décideurs économique »

                                        On sait très bien que les études, pilotées et monnayées par ce type d’ONG (Oxfam France, Greenpeace, Notre Affaire à Tous , Fondation pour la Nature et l’Homme etc), à caractère intégristes, sont volontairement orientées dans le sens des donneurs d’ordre.

                                        C’est ce genre de comportement qui décrédibilise les mouvements écologistes.

                                        Aujourd’hui, ces ONG ont une fâcheuse tendance à vouloir diriger le monde alors que ce n’est pas leur rôle. Elles ne représentent que la pensée de leurs militants.

                                        Le matraquage permanent des médias, via ces ONG autour de ce « global warming » anthropique sert à tout justifier : les épisodes de canicule, une, inondation inédite, une tornade comme jamais auparavant, des sécheresses dévastatrices de plus en sévères, des ouragans plus puissants que jamais, et même des truffes en baisse et des chenilles processionnaires en plus ! Diantre, vivrions-nous les débuts de l’apocalypse ! Tout est pain béni pour servir ce dogme du RCA. 

                                        Quelle que soit l’évolution climatique, le monde du vivant s’adaptera comme il l’a toujours fait depuis la nuit des temps. C’est la sélection naturelle.

                                        La nature prendra toujours le dessus, elle a plus d’un tour dans son sac quand il s’agit de déjouer les pronostics les plus pessimistes ...

                                         A nous de nous adapter aux changements en cours, ce qui signifie préserver nos écosystèmes de vie. Où l’on retrouve les questions de la pollution et de la diversité biologique, qui ont été largement éclipsées par la lutte contre le réchauffement climatique, alors que ce sont des objectifs environnementaux majeurs pour lesquels des plans d’actions efficaces sont possibles.

                                        Attention donc aux partis dits « écologistes » qui peuvent à terme, nous rendre la vie très difficile dans certains domaines, car leur action prioritaire c’est très souvent la punition via les taxes au motif d’écologie ou de protection de l’environnement.

                                         


                                        • VIO59 26 janvier 15:08

                                          La planète brûle, et la seule préoccupation du gouvernement c’est comment voler la retraite des vieux. Démesure ? Oui, il y a un abîme, un gouffre, entre ce que devrait faire le gouvernement et ce qu’il fait.


                                          • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 15:14

                                            @VIO59. Tu as pourtant au long de ces commentaires bien des indications sur les fautes à ne plus commettre dans la gestion des forêts.
                                            Mais c’est bien trop concret et terre-à-terre pour un esprit sucepérieur comme toi.


                                          • VIO59 26 janvier 19:24

                                            @JC_Lavau

                                            Es-tu bien sûr d’avoir compris mon message ? Je pense que l’auteur de l’article se fiche de savoir s’il y a vraiment un problème de réchauffement anthropique et le cas échéant ce qu’il faudrait faire pour y remédier, il est donc inutile de discuter de cela avec lui.
                                            Il cherche seulement un prétexte fallacieux, n’importe lequel peut convenir, pour cracher sur le peuple français qui se bat courageusement pour essayer de sauver le peu de retraite qu’il lui reste après les agressions précédentes, et servir la soupe au pouvoir ploutocratique qui saigne impitoyablement notre pays,
                                            J’ai seulement montré qu’en bonne logique l’argument qu’il utilise pour culpabiliser les victimes pourrait facilement, plus facilement même, être employé au contraire pour dénoncer l’agresseur.


                                          • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 20:19

                                            @VIO59. Daniel Martin ne renoncera pas de sitôt à sa guerre de religion carbocentrique. La guerre de religion, mais c’est toute sa vie !


                                          • VIO59 26 janvier 22:50

                                            C’est vrai que je ne le connais pas. Ce qui m’a amené ici c’est l’insulte visible même dans le titre de son article contre le peuple français.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès