• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand Philippe Karsenty se prend pour le capitaine Dreyfus…

Quand Philippe Karsenty se prend pour le capitaine Dreyfus…

Encore ? Ce n’est donc pas fini, cette histoire Al Dura ? Hélas non, internautes et néanmoins amis, on nage en pleine actualité, là : M. Karsenty vient de découvrir* une preuve supplémentaire du grand complot politico-médiatique tramé contre lui.

Voilà huit ans que Philippe Karsenty passe sa vie à dénoncer la « pire imposture depuis les « Protocoles des Sages de Sion  », à savoir le reportage du correspondant de France 2 sur la mort du petit Mohammed al Dura au début de la deuxième intifada (30/9/2000)

Las, en dépit du soutien enthousiaste que lui apportent des groupes ultra-sionistes de par le monde et spécialement en France, sa thèse, pourtant mille fois répétée, ne parvient pas à devenir LA vérité.

 D’évidence, il y a des forces occultes là dessous. Tapies dans l’ombre, elles œuvrent depuis des années pour empêcher M. Karsenty de révéler cette nouvelle Affaire. Il en a encore obtenu confirmation lors du récent diner du CRIF (9 février 2011).

 Dans son discours de bienvenue,  le président de cette honorable institution avait demandé à Nicolas Sarkozy l’ouverture d’une commission d’enquête sur l’affaire al Dura. Or ; qu’a  répondu le Président de la République ? Il a félicité France 2 pour « son travail de mémoire  »…

Une réponse d’évidence dictée  par son nouveau conseiller pour les médias, Camille Pascal. Un homme que M. Karsenty connaît bien : c’est, assure-t-il,  lui qui depuis six ans « aide France 2 à couvrir son imposture médiatique ».

Et qui est prêt à tout pour y parvenir. M. Karsenty en détient la preuve. : Lors d’une conversation avec ce Camille Pascal (qu’il a fort élégamment enregistrée à l’insu de son interlocuteur), celui-ci l’a accusé d’appartenir au Mossad !

Conclusion sans appel de M. Karsenty : « Il y a un peu plus d’un siècle, on accusait le capitaine Dreyfus d’appartenir aux services secrets allemands, l’ennemi de l’époque. En France aujourd’hui, c’est l’appartenance aux services secrets israéliens qui est soupçonnée…  ».

On trouvera peut-être la comparaison excessive et on aura tort. Le malheureux capitaine devait certes lutter contre les manœuvres odieuses de l’ensemble de l’Etat-major français, mais le nouveau Dreyfus affronte, lui, un ennemi bien plus dangereux : Charles Enderlin.

Car ce dernier n’est pas qu’un journaliste. Au fil du temps, M. Karsenty a pu établir que, sous une apparence débonnaire, Charles Enderlin était en fait un de ces maîtres du monde dont tous les gens sensés subodorent l’existence sans jamais pouvoir la prouver.

Mais là, M. Karsenty a su percer le voile de mystère et établir qu’Enderlin exerce un contrôle aussi discret qu’impitoyable sur non pas un mais deux pays ! Démonstration (pour ne pas lasser, les références sont en bas d’article) :

« Charles Enderlin est quelqu’un d’extrêmement puissant en Israël comme en France. Il dispose d’un réseau important et de nombreux soutiens, » Un exemple ? « L’ambassadeur d’Israël en France (en 2007) Dany Shek, est un ami de Charles Enderlin ».

S’il n’y avait que lui ! Mais « un journaliste français m’a rapporté que le jour où Dominique de Villepin, alors ministre des Affaires étrangères, s’était rendu à Jérusalem, il avait rassemblé tous les correspondants français à l’ambassade, et avant de prononcer son discours, il avait demandé : « Qu’en pense Charles ? ».

« Chirac a pris les Juifs français en otages »

Et la Justice française elle-même… « L’icône journalistique Charles Enderlin a été défendue par une lettre de Jacques Chirac qui a pu impressionner les juges ». Cela, c’était 2007, lorsque la Justice française  avait condamné M. Karsenty. Quand ils ont reconnu en 2008 que c’était « de bonne foi » que ce dernier s’exprimait, les juges sont redevenus objectifs et indépendants…

Et puisqu’on évoque le Président Chirac, il faut savoir, toujours selon M. Karsenty, qu’il a joué un bien sinistre rôle dans l’Affaire al Dura : « Chirac a pris les Juifs français en otages. C’est comme s’il avait dit à l’Etat d’Israël : « J’ai six cent mille Juifs en France, et si vous ne vous conduisez pas comme il faut avec les Palestiniens, nous montrerons ces images et les Juifs de France se feront attaquer » ».

En Israël même, le journaliste de France 2 est bien plus puissant encore : « Si vous ajoutez à cela les amitiés anciennes dont bénéficie Charles Enderlin au sein des cercles de pouvoirs israéliens, médiatiques et politiques, on comprend qu’il a été difficile de faire poindre la vérité en Israël ».

En un mot comme en cent : « Charles Enderlin est comme un capo di tutti capi, une sorte de parrain : une autorité morale ». Ceci étant établi, il faudrait pas déduire de ce qui précède que M. Karsenty, comme ses ennemis l’insinuent, souffre de paranoïa.

Comme il ne cesse aussi de le répéter, il « ne s’intéresse qu’aux faits, et uniquement aux faits ». Et ce n’est tout de même pas de sa faute si le reste de l’univers en profite pour comploter contre lui…

www.aschkel.info/article-nicolas-sarkozy-manipule-par-un-de-ses-conseillers-qui-couvre-l-affaire-al-dura-vous-pouvez-agir-philippe-karsenty-66862493.htm

Sources des citations

- www.debriefing.org/30345.html

- www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/ext/http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1268045689238&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFul

- www.debriefing.org/26378.html

- www.revue-medias.com/philippe-karsenty-france-2-raconte,665.html

On peut aussi retrouver toutes ces perles (et quelques autres) sur le site de M. Karsenty : « Média Ratings » (www.m-r.fr)

 Ouri Wesoly (www.cclj. be)


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • fonzibrain fonzibrain 15 février 2011 11:22

    les sionistes , eux, ont le droit d’être revisioniste.....


    et oui, être choisi par Dieu donne des passe droit, ça rend capricieux !!!!


    • non667 15 février 2011 14:12

      un juif par définition fait parti du peuple élu (genèse chapitre XVII ) cela implique une solidarité familiale (descendant d’abraham ) parfois ouvertement revendiquée :

       4000 ans après :Dominique Strauss-Kahn qui déclarait dans un entretien à Passages en 1991 :
      "Je considère que tout Juif dans la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c’est nécessaire. Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu’un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd’hui, une politique par trop pro-arabe et ne pas essayer de l’infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël."

      il s’en suit que naturellement chaque juif ou qu’il soit se comporte comme une taupe /espion au profit de son peuple .

      anderlin ,hessel ...etc ,ce ne sont que quelques exceptions qui semble être contre Israël mais en fait qui pense qu’a trop en faire  ce peuple risque d’être démasqué et de retrouver tout les goy contre lui !


      • thaumaetopea 16 février 2011 03:52

        Election truquée ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès