• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand trop de Macron tue le Macron

Quand trop de Macron tue le Macron

Jupiter dans sa verticalité nous avait promis que sa parole serait importante et serait donc rare. Alléluia ! enfin un candidat qui endossait le costume de président.

Un président qui fixe un cap, qui définit un projet, qui est au dessus de la mélée.

Que s'est-il passé ? Jupiter s'est affalé de son trône, il est omniprésent, presque tous les jours et parfois plusieurs fois par jour sur tous les médias. Ses interventions sont permanentes et multiformes.

Macron prend des bains de foule, Macron fait des selfies, Macron discute le bout de gras avec des Français de plus en plus dubitatifs, Macron en vacances, Macron se repose. Macron entend, mais n'écoute pas.

L'affaire Benalla a été l'élément qui a commencé à ternir son image en France et à l'étranger. Sa politique d'imposition des retraités et des classes moyennes a précipité sa chute dans les sondages.

La saturation est évidente, les gens souffrent de Macronite aiguë, c'est-à-dire qu'il ne supportent plus ce président qui s'invite chez eux sans retenue, et qui s'impose comme invité de leur petit déjeuner à leur dîner.

Ce président qui intervient toujours pour leur annoncer des mauvaise nouvelles, augmentation tous azimuts dans un contexte inquiétant, augmentation des impôts, prélèvements nouveaux, baisse du pouvoir d'achat et le chômage lui qui ne baisse. Des discours, mais pas de résultats.

Alors Macron s’efforce de nous expliquer que nous avons tort, que tout ce qu'il fait c'est pour notre bien, qu'il faut être patient, qu'il faut payer le carburant plus cher, qu'il faut étrangler les automobilistes si on ne veut pas que nos enfants toussent.

Je crois que sa chute du trône qui coïncide avec son effondrement dans les sondages l'affole, il ne comprend pas, lui l'esprit supérieur, qu'on n'approuve pas ce qu'il met en place. Comment, nous qui ne sommes rien que des petits gaulois primaires et contestataires, pouvons méjuger son génie économique ?

Quand il se repose, ou qu'il est vraiment mis en difficulté par des manifestations comme celle des gilets jaunes, il envoie ses godillots au charbon.

Tous les jours les ministres intègres sont invités sur nos médias accueillants et réceptifs à la cause LREM, pour nous expliquer qu'il faut maintenir le cap et que l'iceberg des réalités n'est qu'un mirage.

 

 Macron fort avec les faibles, faible avec les forts.

 

Comme pour Benalla , quand la situation se tend, il se réfugie derrière ses ministres qui servent de fusibles et là il disparaît briévement du paysage médiatique.

C'était le cas ces jours derniers. Silence radio de Macron, terrain miné.

Mais quand il aborde le sujet brièvement, comme il vient le faire depuis la Belgique, c'est encore pour prendre les Français pour des attardés mentaux.

« le gouvernement est confronté à des contestations, » dit-il

Mais non monsieur le président, c'est Jupiter qui est directement mis en cause, ce ne sont pas les godillots du gouvernement.

Castaner est envoyé en première ligne, avec des instructions précises. Primo, décrédibiliser ce mouvement par des raccourcis et des amalgames injurieux et au nom de l'ordre et de la sécurité, prié d'envoyer des milliers de policiers et CRS pour essayer de briser ce mouvement citoyen.

Bizarre que ce souci d'ordre et de sécurité soit à géométrie variable.

Quand les black blocs, cassent, pillent, brûlent, s'attaquent aux force de l'ordre,

il ne faut pas bouger, pas de risque.

Quand des bandes de voyous font des rodéos en voitures ou scooters et bloquent la circulation, coursent la police et la narguent,

il ne faut pas bouger.

Quand des bandes d'adolescents s'affrontent et s'entretuent, pas de solutions, ni d'interventions préventives,

il ne faut pas bouger.

Quand des caïds tous les jours, font la loi dans les banlieues, empêchent la police de rentrer dans leur territoire, agressent les pompiers, les médecins, les urgentistes, pour pouvoir continuer tranquillement leur commerce d'armes et de drogue,

il ne faut pas bouger.

Mais quand des ouvriers, des artisans, des commerçants, des retraités, las d'être assommés d'impôts, de taxes, veulent, sans la récupération des syndicats ni des partis politiques manifester dans un mouvement citoyen, parfois maladroitement c'est vrai, et expriment leur ras le bol, alors là Macron montre ses muscles par Castaner interposé et envoie les CRS.

Ces ''moins que rien'' qu'on a pressuré, qu'on veut obliger à changer de voiture, en augmentant de 25% le prix du diesel il faut les mater. il n'ont pas le droit de se plaindre.

Il a osé dire à quelqu'un qui lui racontait ses difficultés ;

<<Vous pouvez parler très librement, la seule chose qu'on n'a pas le droit de faire, c'est de se plaindre.>>

Ces gens qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts, n'ont pas le droit se de plaindre, ils n'ont que le droit de subir et de se taire.

En 5 ans la Banque de France a reçu plus d'un million de dossiers de surendettements, dont 900.000 sont jugés recevables. Ce mépris des pouvoirs me rappelle celui de Marie Antoinette qui disait

« ils n'ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche. »

En clair, ''si le diesel est cher, qu'ils achètent une voiture électrique.''

Comment peut-on être aussi maladroit, cynique et aveugle ?

Il veulent donner une aide de 4.000 euros alors que leur campagne pour tuer le diesel fait que les concessionnaires ne veulent plus reprendre des diesels, voitures désormais invendables. Aides qui ne servent donc à rien.

Qui sont ces conseillers et économistes de pacotille qui ont lancé un système aussi absurde ?

Une transition écologique progressive avec des aides à l'achat et au changement de véhicule sans augmenter le carburant de 25% pour le diesel aurait été comprise et acceptée. Une transition en douceur.

On l'avait faite pour le diesel qu'on avait fait adopter par une majorité de Français. 

Ce président qui avait le bénéfice du doute, même de la part de ceux qui n'avaient pas voté pour lui, a un don particulier, qui n'a fait que croître au long des mois, celui de fâcher tout le monde, par ses mesures, ses prises de positions, et son langage.

Mais il faut que Macron se méfie, le peuple ne supporte plus le mépris et l'incompréhension des dirigeants et les médias qui ont fait élire le candidat qui promettait un nouveau monde, peuvent décrédibiliser complètement le président qui patauge lamentablement avec les pires méthodes de l'ancien monde.

Au cours de ses itinérances, Macron a encore fâché beaucoup de monde par des interventions non préparées qui vexent ses interlocuteurs.

On le trouve arrogant, méprisant, directif.

Tout le monde a en mémoire ses sorties de routes fréquentes et nombreuses.

Il se fâche même avec ses ministres, deux se sont barrés récemment.

Il lui arrive même de se fâcher avec la géographie. Il nous parle de l'ïle de Guyane et des expatriés de Guadeloupe.

Mais il ne fâche pas que les Français, il se fâche avec les Américains, les Russes, les Chinois, plus grave, il insulte des partenaires européens qu'il traite de fous, en dénonçant la lèpre qui monte en Europe, et désignant les coupables, les populistes.

https://www.lci.fr/politique/video-elections-europeennes-un-clip-du-gouvernement-pointant-matteo-salvini-et-viktororban-fait-polemique-2103225.html

Il va encore plus loin, en manipulant l'histoire avec cynisme et indécence, il menace.

Pour les élections Européennes, il faudra élire lui et ses amis mondialistes, ou ce sera la chaos, le retour des années 30 et peut-être la guerre.

Comme on disait dans les guignols pour Chirac « putain encore 3 ans »

Alors cher président, nous vous demandons en priorité , une réforme importante et immédiate, modifiez votre communication. Soyez beaucoup moins présent sur les médias inutilement et présent quand c'est indispensable. Un peu de compréhension et d'écoute, s'il vous plaît, le peuple souffre !

Aujourd'hui les sondages sont cruels, et les gilets jaunes sont dans les rues. Ils ne font peut-être que précéder des révoltes futures.

Il n'y a plus que 25% des Français qui font confiance à Macron.

Il n'y a plus que ceux qui ont voté pour lui qui se sentent obligés de le soutenir, mais pas tous, certains godillots ne veulent plus marcher au pas.

Peut-on gouverner réellement et prendre des mesures qui vont être de plus en plus impopulaires, quand le peuple ne vous fait plus confiance ?

Même si ce mouvement s'effrite samedi, il reprendra sous d'autres formes, l'exaspération est trop grande, la souffrance insupportable.

Macron voit-il enfin la réalité ? il vient d'avoir un éclair de lucidité.

Mardi 27 novembre il s'adressera aux Français, il devrait proposer une transition écologique acceptable, c'est-à-dire le contraire de ce qu'il vient de faire.

Ces mesures seront-elles à même de calmer les esprits ?

Une semaine plus tôt c'était gagné.

Aujourd'hui ce n'est pas sur du tout, les revendications ont dépassé la simple augmentation des carburants.


Moyenne des avis sur cet article :  2.95/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

226 réactions à cet article    


  • rogal 23 novembre 2018 13:14

    « Alors cher président, nous vous demandons en priorité , une réforme importante et immédiate, modifiez votre communication. Soyez beaucoup moins présent sur les médias inutilement et présent quand c’est indispensable.

     »

    Surtout pas, Macron, continue comme ça. Rajoutes-en encore et encore.
    De toute façon tu n’es qu’un majordome dont les maîtres n’ont aucunement l’intention de changer de politique, si ce n’est par recul tactique et provisoire.


    • rogal 23 novembre 2018 13:30

      «  Clique… claques » (Charles Sannat)


    • moderatus moderatus 23 novembre 2018 14:04

      @rogal

      Surtout pas, Macron, continue comme ça. Rajoutes-en encore et encore.
      De toute façon tu n’es qu’un majordome dont les maîtres n’ont aucunement l’intention de changer de politique, si ce n’est par recul tactique et provisoire


      ================================================================
      Il est vrai que la voix de Macron est celle d’une Europe fédérale qui est pour un mondialisme délétère.
      RV en mai 2019 pour faire savoir que nous ne voulons pas de cette Europe et qu’il faut la modifier.


    • moderatus moderatus 23 novembre 2018 14:09

      @rogal

      «  Clique… claques » (Charles Sannat)

      =======================================================

      le peuple , c’est lui qui doit avoir le dernier mot, , mais peu nombreux sont ceux qui osent le consulter, comme Orban l’a fait.

      le référendum chez nous est interdit et quand exceptionnellement on y fait appel on le trahit.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 23 novembre 2018 21:24

      @moderatus

      Euh ; rdv demain pour la faire péter.


    • ASTERIX 24 novembre 2018 07:23

      @rogal

      complement a mon article censuré

      nous petits retraités sommes réduits a faire des "cedits renouvelables ou revolving A 21% D INTERETS pour offrir des jouets a NOEL et a chaque vacance pour leur payer le TGV 2fois trop cher et la nourriture et un petit vetement en solde de temps en temps des livres §§§§§§§

      MANU 1ER JUPITER RAMSES TU NOUS ACHEVES... RUINES MOURANTS DANS LES EHPAD


    • ASTERIX 24 novembre 2018 07:25

      @ASTERIX

      RECTIF CREDITS RENOUVELABLES OU REVOLVING


    • ASTERIX 24 novembre 2018 07:33

      @ASTERIX

      ENCORE UN COMPLEMENT ARTICLE NON CENSURE MERCI A AGO


    • ASTERIX 24 novembre 2018 07:35

      @ASTERIX

      pour nos PETITS ENFANTS ...................................................................... ...... LA NUIT A ETE COURTE


    • moderatus moderatus 24 novembre 2018 08:56

      @ASTERIX
      nous petits retraités sommes réduits a faire des "cedits renouvelables ou revolving A 21% D INTERETS pour offrir des jouets a NOEL et a chaque vacance pour leur payer le TGV 2fois trop cher et la nourriture et un petit vetement en solde de temps en temps des livres §§§§§§§


      ==========================================================

      J’entends tous les jours des témoignges de travaileurs, de retraités qui pour serrent le coeur, pour qui la vie est trop difficile.
      Cemarin un jreune de 21 ans qui travaille , qui ne peut pas s’acheter une voiture et qui va travailler tous les jours en Stop.

      Il faut que Macron enlève ses oreillettes et écoute enfin le peuple, il y a possibilité de transition économique sans punir le peule, le tout c’est qu’il arrive à appréhender la souffrance de ce peuple. Pour l’instant il est hors sol.


    • zygzornifle zygzornifle 24 novembre 2018 09:53

      @moderatus

       Macron transforme la France en Rance et les champs élysée en chancre élysée ....


    • moderatus moderatus 24 novembre 2018 10:01

      @zygzornifle

      Macron transforme la France en Rance et les champs élysée en chancre élysée
      =================================================================
      .La France est devenue depuis quelques décennies une ripoublique...


    • generation désenchantée 23 novembre 2018 13:55

      quelqu’un est sûr que les sondages sont réellement a 25% de Français pour lui

      parce que si je me souvient bien durant une période proche , il descendait toujours dans les sondages , mais rester toujours a 30% de sondages en sondages

      donc , comment expliquer ce fait si ce n’est que les sondages ont été « trafiqués » , mais que cela commencer a trop se voir , il a fallut le faire descendre a 25% pour que cela reste crédible

       je pense qu’il est beaucoup plus bas en fait


      • Balkanicus 23 novembre 2018 13:59

        @generation désenchantée

        D accord avec vous.... depuis le temps qu il descend, il devrait etre dans le negatif.....

        Et etre a decouvert, pour un ancien banquier, c est marrant !


      • zzz'z zzz’z 23 novembre 2018 14:07

        @Balkanicus
        En fait l’électeur français est un humoriste… Élire Macron avec un pib de dette parce que c’est trop rigolo de mettre un banquier à découvert !


      • moderatus moderatus 23 novembre 2018 14:12

        @generation désenchantée

        mais que cela commencer a trop se voir , il a fallut le faire descendre a 25% pour que cela reste crédible

         je pense qu’il est beaucoup plus bas en fait

        ===============================================================

        Il est possible que son score soit plus bas , il est certain que certains votent pour le soutenir , sans vraiment y croire.


      • moderatus moderatus 23 novembre 2018 14:15

        @zzz’z

        il est en découvert d’empathie c’est certain


      • Giordano Bruno 23 novembre 2018 14:29

        @generation désenchantée

        Nous devrions être beaucoup plus suspicieux à l’égard des sondages. Ils ont toutes les raisons d’être truqués. C’est une pierre angulaire de la manipulation des foules. Imaginez les énormes conséquences si on apprenait que ce chiffres de 25%, à mes yeux totalement fantaisiste, est faux et que la réalité est plutôt entre 2 et 3 %... 2 à 3 %, c’est le pourcentage correspondant à peu près à ce que j’observe dans mon entourage. Qui d’entre vous a observé 25% d’adhésion à Macron dans son entourage ? Qui a observé beaucoup moins ? S’il était de notoriété publique qu’il est tombé à 2 ou 3 %, les velléités insurrectionnelles seraient bien plus grandes. En particulier, les forces de l’ordre pourraient (et devraient) basculer dans l’autre camp et commencer à protéger la nation contre les usurpateurs.


      • Balkanicus 23 novembre 2018 14:50

        @Giordano Bruno

        Ben il suffit de voir qu il a eu 20% au premier tour des elections, donc 20% de ceux qui sont aller voter

        Sachant que la moitier n y sont pas aller et que les votants ne sont pas 65 millions ( on enleve quand meme les enfants )

        Ca fait pas un gros pourcentage, alors qu a priori, on ne lui reproche rien a se moment la, en juillet 2017, il est pour ainsi dire vierge

        Alors apres 1 ans de news taxe.... évidemment qu il n est pas a plus de 10%, sachant qu il est a 0 ou quasiment en province et a 15 ou 20 dans les grande ville

        Ce qui est surprenant, c est que les gens avec qui je parle n arrive pas a concevoir qu on se fait enfumer de cette facon en france, il pense que c est uniquement reserver au pays africain avec leur republique democratique bananiere du gondwana

        Mais il ne faut pas oubler que le brevet est francais, c est les francais qui ont exporter l idee....


      • amiaplacidus amiaplacidus 23 novembre 2018 15:03

        @Balkanicus

        Le gondwana n’est pas une république bananière, pour le simple fait qu’il a disparu il y a environ 150 millions d’années.

        C’était un supercontinent d’il y a environ 500 millions d’année, issu d’une dislocation de la Pangée.
        Le Gondwana s’est scindé, c’est une très grossière simplification, en ce qui est maintenant l’Amérique du sud, l’Afrique, l’Inde, l’Australie et l’Antarctique.

        Donc, absolument rien à voir avec une république bananière.
        Pour information, homo sapiens, fondateur de républiques, est apparu il y a environ 200.000 ans. C’est à dire que le Gondwana est, en moyenne, 2500 fois plus vieux qu’homo sapiens.


      • Balkanicus 23 novembre 2018 15:15

        @amiaplacidus

        Bonjour

        C est une reference a maman

        Un celebre humoriste noir qui a un sketch qui denonce les elections truquer en afrique

        Il passe au montreux comedy festival, je vous le conseil pour un moment de rigolade plein de reflexion.... c est le desproges noir

        Donc aucun rapport avec l ancien continent en effet... je n etais pas dans la paléontologie, bien que cela me passionne aussi


      • moderatus moderatus 23 novembre 2018 15:24

        @Giordano Bruno
        Qui d’entre vous a observé 25% d’adhésion à Macron dans son entourage ? Qui a observé beaucoup moins ? S’il était de notoriété publique qu’il est tombé à 2 ou 3 %, les velléités insurrectionnelles seraient bien plus grandes. En particulier, les forces de l’ordre pourraient (et devraient) basculer dans l’autre camp et commencer à protéger la nation contre les usurpateurs.

        =========================================================

        Bonjour,

        je ne crois pas que nous soyons en période insurrectionnelle, et que Macron soit empêché de finir son mandat, je pense qu’il a toujours un socle de fidèles ,qui se rétrécit c’est vrai, mais je crois qu’il sera tenu de faire des concessions et d’écouter le peuple, car la colère est forte et la grogne générale.
        je pense que son principal revers sera lors des élections Européennes , et que la voix du peuple devra être entendue
        « vox populi vox Dei »


      • pemile pemile 23 novembre 2018 15:29

        @Balkanicus « C est une reference a maman »

        Mamane

        @amiaplacidus

        https://www.youtube.com/watch?v=BA6vslxXZsg


      • Balkanicus 23 novembre 2018 15:35

        @pemile

        Oups.... j ai encore zapper une lettre

        J ai la vue qui baise comme jc lavau

        Un peu d amour.... il faut bien rire.... comme nos cousins les bonobo


      • amiaplacidus amiaplacidus 23 novembre 2018 15:45

        @pemile,

        Je ne connaissais pas, REMARQUABLE.

        Merci pour le lien.


      • cevennevive cevennevive 23 novembre 2018 16:00

        @pemile, bonjour,

        Super ! Très bon ce Monsieur ! Merci.


      • Kapimo Kapimo 23 novembre 2018 22:10

        @moderatus
        "je pense que son principal revers sera lors des élections Européennes , et que la voix du peuple devra être entendue

        "
        Je pense que vous n’avez pas saisi le personnage. Macron est un narcissique mégalo, PDG de l’entreprise France à réformer selon les conseils des Big Five, convaincu que les intérets de la micro-classe dont il est le fondé de pouvoir sont les intérets à défendre. Son attitude arrogante, ses manipulations et mensonges, montrent bien qu’il n’éprouve pas d’empathie pour le peuple qu’il est censé dirigé : pour lui, le peuple français est une nuisance qu’il faut supporter. Son agenda est clairement supranational UEiste, et il ne modifiera en rien son programme de soumission et destruction de la France s’il se prend une claque aux européennes.
        Macron est persuadé d’avoir raison contre tous les autres, et l’hyper-domination des intérets qu’il défend lui donne raison.
        Donc soit le peuple attend 3 ans et demi, soit il fait la révolution avant.


      • Legestr glaz Legestr glaz 23 novembre 2018 22:16

        @Kapimo

        Je partage votre avis. Macron a été "placé au poste stratégique de Président de la France par les puissances de l’argent pro-européenne. Il n’y a rien à attendre de lui, pas de repli, pas de retour en arrière. Il est là pour un seul mandat pour appliquer la supranationalité et vendre la France aux intérêts privés. Ce sont les intérêts qu’il représente et qu’il représente bien.

        Les gilets jaunes vont-ils faire sursauter la France ? 


      • moderatus moderatus 23 novembre 2018 22:33

        @Kapimo
        ses manipulations et mensonges, montrent bien qu’il n’éprouve pas d’empathie pour le peuple qu’il est censé dirigé : pour lui, le peuple français est une nuisance qu’il faut supporter. Son agenda est clairement supranational UEiste, et il ne modifiera en rien son programme de soumission et destruction de la France s’il se prend une claque aux européennes.


        ===============================================================
        J’ai souvent écrit qu’il n’aimait pas beaucoup la France , la nation, l’identité , la culture le patrimoine , il s’en fout .
        il est mondialiste et pour lui la nation n’existe pas .Il n’y a qu’à reprendre ses déclarations successives que tout le monde à en mémoire .
        mais contrairement à vous je pense que si aux Européennes lui et ceux qui veulent la disparition des nations se prennent une claque, alors l’U.E devra se réformer de fond en combles et que il y aura la possibilité d"une Europe où la souveraineté des nations sur de nombreux domaines sera respectée.
        Le populisme, c’est à dire la volonté des peuples gagne partout du terrain.


      • Legestr glaz Legestr glaz 23 novembre 2018 23:36

        @moderatus

        Seulement il y a l’article 48 du TUE et son « unanimité » ! 


      • moderatus moderatus 24 novembre 2018 08:34

        @Legestr glaz
        Seulement il y a l’article 48 du TUE et son « unanimité » ! 

        =========================================================
        Tout ce qui est fait par les hommes peut être renégocié et modifié. traités , constitution, etc

        Les règles de fonctionnement de l’U.E. doivent l’être et le seront sinon ce sera l’implosion de l’Europe.
        On a bien imposé une certaine Europe en bafouant le vote des Français.


      • Le Panda Le Panda 24 novembre 2018 09:04

        @moderatus
        Bonjour oui c’est le Traité de Lisbonne encore un vol caractérisé Lien 
        Allez au suivant et c’est pour cela qu’ils veulent les places d’élu(e)s à notre détriment, car c’est nous qui les payons.


      • moderatus moderatus 24 novembre 2018 09:18

        @Le Panda

        Bonjour oui c’est le Traité de Lisbonne encore un vol caractérisé Lien 
        Allez au suivant et c’est pour cela qu’ils veulent les places d’élu(e)s à notre détriment, car c’est nous qui les payons.

        =======================================================

        Si,on peut passer au dessus des volontés du peuple en ne respectant pas un référendum qui devrait être sacré , on ne peut me rétorquer que l’on ne peut modifier les traités Européens , ce que me disait un intervenant.


      • Legestr glaz Legestr glaz 24 novembre 2018 10:50

        @moderatus

        « Sinon se sera l’implosion » : il ne s’agit que de ça, et la France restera sur le carreau, vidée de sa substance. 

        Penser à l’implosion comme si de rien n’était, comme si cela était sans conséquence lourde sur la vie des gens est d’une grande inconséquence. C’est de l’enfantillage de parler d’implosion sans mesurer les conséquences extrêmes pour les Français. 

        Rien n’a été bafoué, tout a été fait en respectant la Constitution. C’est une grave erreur d’appréciation que de parler de bafouer quelque chose. De la même façon, le droit des traités est aujourd’hui inscrit dans la Constitution et il est impossible de ne pas l’appliquer. La Constitution de 1958 n’est pas celle d’aujourd’hui. Le code de la route des années 1950 n’incluait pas les mêmes mesures que celui de 2018. Vous respectez bien les règles du code de la route moderatus, non ? Sinon il y a des radars, des policiers, des gendarmes, des policiers municipaux qui vous amendent. 


      • moderatus moderatus 24 novembre 2018 11:34

        @Legestr glaz

        la France est sur le carreau

        Quand un gouvernement prend des décisions imbéciles, il faut qu’i sache le reconnaître et réparer ses erreurs
        errare humanum est diaboliculm perseverare.

        L’augmentation des taxes sur le diesel et la décision de mettre à, mort le diesel en quelques mois est stupide et contre productive.

        je vous explique pourquoi . J’étais à la direction d’une concession automobile.
        cette agression sur la voiture diesel bloque le revente de ces voitures , aucun concessionnaire ne va racheter des voitures invendables.

        Donc le prime de 4000 euros ne sert à rien

        si vous avez un véhicule diesel qui cote 10.000 euros aujourd’hui , et que vous vouliez en changer

        Le concessionnaire qui n’est pas suicidaire va soit ne pas vous le reprendre, soit le reprendre pour un prix dérisoire.

        Donc l’aide de 4.000 euros ne vous servira à rien.

        Si Macron et ses conseillers avaient un tant soit peu réfléchi et avaient vu la stupidité de leur mesure, ils auraient programmé un remplacement du diesel progressif qui se serait passé sans problème.

        Si des gouvernants ne sont pas capable de faire des analyses aussi simples , comment leur faire confiance ?

        Macron aurait pris la décision sage d’arrêter les frais il y a une semaine, de faire un moratoire sur le diesel et les carburants, l’affaire était réglée. Aujourd’hui l’éventail des revendications s’est élargie .
        La faute à qui ?

        Qu’ont à voir le respect de la constitution, le code de la route et les traités.dans des mesures aussi primaires mais symboliques issues d’esprits obtus et incompétents.
        On peut être macronien et ne pas s’interdire de réfléchir.

        J’espère que vous aurez compris mes explications au moins sur ce point très précis qui prouve l’incohérence de cette mesure.


      • Legestr glaz Legestr glaz 24 novembre 2018 13:30

        @moderatus

        Vous écrivez : « Quand un gouvernement prend des décisions imbéciles, il faut qu’i sache le reconnaître et réparer ses erreurs
        errare humanum est diaboliculm perseverare. »

        Je partage ceci mais, il y a un mais et un gros. La France appartient à un système « supranational ». Une définition dans la « toupie », ici en lien. 
        http://www.toupie.org/Dictionnaire/Supranational.htm

        Il faut juste comprendre ce que cela veut dire. Ainsi, un gouvernement qui prend des décisions imbéciles ne les prend pas de son propre gré, ces décisions imbéciles s’inscrivent dans un système supranational. Nous en avons les preuves et elles sont impossibles à rejeter.

        Je vous invite à parcourir, à compter de la page 160, l’annexe 4 de la loi de programme de réforme française de 2015, présentée par un certain Emmanuel Macron, pour constater que les « décisions imbéciles » ne sont pas prises par le gouvernement, mais bien en amont. La Constitution française oblige le « gouvernement » à les appliquer. Et, dans un système supranational, il n’y a aucun moyen de réparer ses erreurs. CQFD.

        https://www.economie.gouv.fr/files/programme_national_reforme_2015.pdf

        Quant au prix de l’essence, il s’agit juste d’une taxe qui, effectivement vient du gouvernement français et pas de Bruxelles. Mais, avoir un déficit de moins de 3% et un endettement de moins de 65% implique pour un gouvernement d’un système supranational de développer des mesures austéritaires et de paupériser le Peuple. Nous avons le résultat de la politique ordo-libérale de l’Union européenne sous les yeux. Ne pas le comprendre c’est passer à côté du sujet. Je pense que les Grecs sont un excellent exemple à examiner. D’ailleurs, le Tsipras vient de comprendre que sans une Constitution solide qui protège le Peuple, rien ne sera possible, la Grèce restera sous l’emprise de l’UE et de son ordo-libéralisme.

        http://www.rfi.fr/europe/20181114-grece-tsipras-debat-reforme-constitutionnelle


      • moderatus moderatus 24 novembre 2018 14:03

        @Legestr glaz

        Je vous invite à parcourir, à compter de la page 160, l’annexe 4 de la loi de programme de réforme française de 2015, présentée par un certain Emmanuel Macron, pour constater que les « décisions imbéciles » ne sont pas prises par le gouvernement, mais bien en amont. La Constitution française oblige le « gouvernement » à les appliquer. Et, dans un système supranational, il n’y a aucun moyen de réparer ses erreurs. CQFD.

        ==============================================
        C’est bien là que le bât blesse système supranational.

        C’est la doxa de Macron et je m’y refuse , je suis pour une souveraineté des nations et des accords multiples entre elles .

        que notre destin nous soit fixé par des instances extérieures à notre pays est insupportable.
        Il faut réformer l’U.E.


      • Legestr glaz Legestr glaz 24 novembre 2018 15:00

        @moderatus

        Chaque pays de l’UE a, aujourd’hui ,sa propre vision de ce que « devrait » être cette Union. Et ces visions, sont, pour beaucoup, incompatibles entre elles. Et i faut l’unanimité pour modifier les traités, section après section, article après article !

        « Il faut réformer l’UE » comme vous l’écrivez, ne peut être qu’un voeu pieux issu d’un imaginaire que les puissances de l’argent ont réussi à mettre dans la tête des Peuples, du genre « l’Europe sociale ». Tout le monde, partout et tout au long de la construction européenne, envisageait de « réformer l’UE » pour atteindre l’empyrée. 

        https://www.youtube.com/watch?v=pMRgQQ7TNrs

        Vous avez tout à fait raison moderatus : « il faut réformer l’U.E » comme il faut laisser le passage au Père Noël, sinon pas de cadeaux !


      • moderatus moderatus 24 novembre 2018 15:12

        @Legestr glaz

        C’est marrant enfin étonnant que certains acceptent de perdre leur libre arbitre leur droit de décider pour eux mêmes avec une telle facilité et soumission.

        Rien n’est écrit dans le marbre, ce qui a été fait peut être défait et modifié.

        Que cela vous convienne , aucun problème , je respecte votre libre arbitre mais dire que cela nous est imposé et qu’on peut rien n’y faire, c’est faux,vous avez le Brexit, Trump , Orban et d’autres qui disent NON !

        Tout est possible. Accepter c’est votre cas OK, c’est votre droit le ;plus absolu si cela vous convient, mais se soumettre non.


      • glenco01 24 novembre 2018 16:03

        @moderatus

        Le Traité de Lisbonne a été ratifié « dans les formes constitutionnelles ». 
        Il y a bien eu forfaiture, mais la Constitution prévoit 2 formes de ratifications, par referendum et par le Parlement réuni.

        Même si cela ne fait pas plaisir, il a bel et bien été ratifié légalement. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès