• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Que se passe-t-il chez les Français

Que se passe-t-il chez les Français

 

La crise de confiance des citoyens envers leurs représentants politiques s'aggrave. Nous avions déjà mesuré la défiance des citoyens dans les élections législatives et européennes et l'on pouvait penser que les élections municipales restaient les élections phares des citoyens, car proche du terrain et du quotidien.

Les maires étaient ceux en qui les citoyens accordaient le plus leur confiance.

Or entre les élections municipales de 2014 et 2020 l'abstention s'est accru de 18,20% pour arriver à un chiffre de 55,38% sur les deux tours.

 

Que se passe-t-il donc chez les citoyens. D'aucuns avancent comme le président d'une crise de la démocratie. Soutenir cela c'est noyer le poisson. Il y a trop d'élections qui démontrent que l'abstention n'est pas un déni de démocratie mais une volonté affichée de rejet des programmes politiques présentés par les hommes politiques que les médias réduisent à un affrontement dual droite et gauche dont ils ne veulent plus.

Il ne faut pas être sorti des grandes écoles pour se rendre compte que des hommes politiques qui ont dirigé le pays depuis trente ans, c'est toujours la même politique qui est appliquée sans résultat probant sur les attentes des citoyens.

 

Il est tout aussi clair que malgré leur désenchantement les abstentionnistes ne trouvent pas de voie chez les partis d'oppositions que sont le RN et la France insoumise qui présentent des programmes bien tranchés.

On eut pu penser que ces citoyens abstentionnistes avaient trouvé une voie en manifestant au nom des gilets jaunes derrière d'illustres inconnus. Sans en refaire l'analyse succinctement, ils ont démontré que le pouvoir répond à la casse et que l'inorganisation politique ne paie pas en démocratie.

Peut-on voir dans l'augmentation de l'abstention à ces municipales la marque de la déception de cette manifestation qui s'est éteinte en s'essoufflant par un pouvoir qui a joué le pourrissement et réintroduit faire à mesure les représentations habilités, parce que organisées avec pignons sur rue, ce que ne pourra jamais avoir une représentation des abstentionnistes ou des bulletins blancs.

 

Je n'ai pas écouté bien longtemps les débats autours des résultats, ils avaient quelque chose de surfait. J'y ai entendu des hommes politiques qui hier disaient que le pouvoir était un pouvoir de la minorité, se flatter d'avoir dans la même situation gagné un fauteuil de maire.

Il n'y a donc en France que des maires minoritaires, et que les journalistes pour parler de Vague Verte et d'un rebond du PS.

C'était le débat des perdants, 42% de vote valablement exprimé.

Personnellement je pense que le problème est dans la classe politique qui ne sait pas prendre à bras le corps cette abstention polymorphe.

Pour avoir suivi et participé au grand débat lancé par le président, j'attends toujours de savoir ce qu'il en est ressorti sans aucune illusion car il était bien verrouillé.

 

Ces citoyens abstentionnistes ne trouverons pas de solution en dehors des partis, car la démocratie repose sur eux, même s'il est vrai que les partis les plus en voie de gouverner sont passé sous le joug d'une classe d'énarques et autres notables patentés. Dans ce cadre le président a renouvelé la classe politique en puissant dans les acteurs civils, et l'on ne peut pas affirmer que le résultat fut meilleur.

 

Alors où est le problème où est la problématique qui veut que l'on repense le monde et que l'on reconstruit toujours un paradigme du même, qui est une réorganisation d'une économie libérale capitalistique. Nous tournons en rond, n'ayons aucune honte de dire que les verts et l'engouement actuel pour sauver une planète du réchauffement, fera long feu dans l'exercice du pouvoir en gérant l'organisation capitaliste dans laquelle nous vivons.

Ils serviront ce que j'appelle, sans mépris, les amuse-gueules. Ce n'est pas une cantine bio qui va sortir les salariés des difficultés économiques itinérantes au capitalisme ni nous offrir une autonomie économique.

Repenser le monde, notre rapport aux autres, nos façons de travailler, notre dépendance à la mondialisation ne se fait pas en se désintéressant de la politique et en boudant les partis.

Ce ne sont pas les abstentionnistes qui seront en mesure de rédiger un programme en ce sens. S'ils veulent repenser le monde alors il faut qu'ils s'engagent.

Il y a dans l'échantillon politique français des partis qui ont des projets pour repenser le monde, qui y invitent les citoyens à s'exprimer, il suffit souvent de faire ce pas, et non de croire que c'est en ne se rendant pas aux urnes que l'on est entendu. D'attendre les prochaines élections pour constater que c'est la minorité qui gouverne. Soyez assuré d'une chose, c'est que ceux qui sont élus, de l'avoir été minoritairement ils s'en foutent royalement.

 

Donc quand l'on n'approuve pas la politique en cours, il faut choisir un parti qui y est opposé, à condition d'avoir compris que ce qui nous broie, c'est l'organisation libérale capitalistique.


Moyenne des avis sur cet article :  2.1/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 2 juillet 09:47

    Bonjour ddacoudre

    Je constate que les trolls sont passé par là, sur un article de cette qualité" c’est déplorable. Les miens végètent toujours en modération va savoir pourquoi ? Je reçois bien tes articles, mais je peux les passer car si tu sais comment me contacter, je n’ai toujours pas d’avatar, ni d’adresse courriel pour réponse. Je vais publier ton article si tu me demande de l’enlever bien sur je le ferai.

    Allez poursuis ton combat avec toutes mes amitiés.

    Le Panda

    Patrick Juan 


    • troletbuse troletbuse 2 juillet 09:54

      @Le Panda
      Faux, je ne suis pas encore passé  smiley


    • Le Panda Le Panda 2 juillet 10:05

      @troletbuse
      Non juste puis tu n’es pas un troll, mais mon copain  smiley Sauf pour deux auteurs que je connais bien voyou  smiley


    • Yann Esteveny 2 juillet 10:31

      Message à avatar Le Panda,

      Pour information, les votes pour vos deux articles sont à :
      Supercheries... : +10 -6
      Les véritables pandémies... : +8 -4

      Respectueusement


    • Le Panda Le Panda 2 juillet 13:20

      @Yann Esteveny
      Bonjour,
      merci pour ces informations, c’est plus que sympa et dans la mesure ou je puisse avoir un souhait très fort c’est de pouvoir débattre sur « Supercheries » mais cela ne dépend pas de moi.
      Très cordialement
      Le Panda
      Patrick Juan


    • Gabriel Gabriel 2 juillet 18:39

      @Le Panda
      Je viens d’ajouter mon approbation à vos deux articles cher ami. Ils ne devraient pas tarder à sortir.
      Cordialement


    • Le Panda Le Panda 2 juillet 18:52

      @Gabriel
      Bonsoir
      Merci compte tenu de la qualité des échanges que nous avons eu depuis bien des temps je reconnais que je ne sais plus comment faire.
      Bonne soirée
      Cordialement


    • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 07:47

      @Le Panda
      bonjour
      sans problème, je ne sais pas si tu peux copier l’avatar de mon blog ddacoudre.overblog. mon adresse courriel, ddacoudre@hotmail.fr
      cordialement.


    • Le Panda Le Panda 3 juillet 08:39

      @ddacoudre
      Bonjour,
      Je vais essayer et je te tiens au courant. Mais il faut savoir que le système n’est pas tout à fait le même qu’ici il faut qu’une fois inscrit tu demandes toi même ton mot de passe que tu peux ensuite changé à ton gré.
      cordialement. 


    • Gasty Gasty 5 juillet 08:26

      @Le Panda

      Comment peut-on constater au premier commentaire sous l’article que les trolls sont là ?
      A l’affût peut-être, dans les marges ou sous les pubs ! Mais là encore, je ne vois pas comment....


    • troletbuse troletbuse 2 juillet 09:58

      Les Français sont devenus des moutons. Les gvts successifs ont tout fait afin qu’ils deviennent bêtes, éducation, télévision, propagande, etc

      Ils ne sont plus citoyens mais ils vont recevoir la monnaie de leur pièce, juste retour des choses


      • Le Panda Le Panda 2 juillet 10:08

        @troletbuse
        La mère Denis n’aurait surement pas déniée tes propos. Mais ils sont en train de faire sauter tous les plombs  smiley Citoyens c’est bon pour toi, pour moi pas pour des voyous !


      • caillou14 rita 2 juillet 10:00

        La pire des choses pour notre pays, c’est d’être dirigé par des incompétents et là nous sommes gâtés depuis le départ de De Gaulle, un entassement de trous du culs plus ignares les uns que les autres ?

        Le dernier c’est la cerise sur nos gâteux, un artiste sans talent se prenant pour un dieu de l’olympe, sauf que les dieux n’existent pas !

         smiley


        • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 08:04

          @rita
          je ne pense pas que nous soyons dirigés par des incompétents. nos hommes politiques sortent de nos écoles et nos grandes écoles et notre système éducatif n’est pas obsolète.
          nous sommes dans une financiarisation de l’existence forcément il n’y a pas d’autres voies quand l’on soutien se type d’organisation que de recommencer les mêmes choses sous des angles seulement différents.
          ex : le gouvernement dit débloquer 6 milliards pour les services de santé.
          en fait l’on devrait dire les 21 millions de salariés vont payer l’augmentation de 6 milliards des services de santé. et c’est toujours comme cela, tout ce que l’état engage comme fond ce sont les salariés qui le finance et 2 millions d’employeurs.
          cordialement ddacoudre overblog.....


        • infraçon 2 juillet 10:07

          Bonjour DD,

          tout à fait d’accord avec vous.

          Cependant j’ai une théorie plus « extrémiste » comme je la présente dans un article 3 en un qui est à la modération en ce moment et qui peine à sortir (avec pour seul commentaire : « - ... » . Est-ce un code ?). Article qui présente une « présentation » vidéo de cette théorie sur https://www.youtube.com/channel/UCP_8Le-B0z4Ce6h4kEWPFTQ/


          • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 08:08

            @infraçon
            bonjour
            merci pour le lien
            cordialement


          • infraçon 5 juillet 13:55

            @ddacoudre

            petit correctif :

            article publié le 4 juillet, que les modérateurs en soient remerciés pour la validation de ce premier article.

            Salut DD


          • Loatse Loatse 2 juillet 11:30

            Qu’est ce qu’il y a qui cloche au pays des fromages ? eh bien j’aimerais qu’on nous informe de la tranche d’âge des votants, car il semblerait qu’il y ait un désintérêt total d’une partie de la population pour la politique...

            C’est la question que je me suis posée en croisant un groupe important exclusivement composé de retraité(e)s sortant du cinéma de mon quartier que j’ignorais réouvert...

            On y projetait « De Gaulle »...

            Passant à l’abordage en mode « alors ce film, il vous a plu ? », j’ai obtenu ce à quoi au fond je m’attendais comme réponses : "ah il nous faudrait un De Gaulle, ce qu’il se passe aujourd’hui nous fait peur  Ou allons nous ?

            Là encore aux municipales comme aux présidentielles, le même public... Notion de devoir encore profondément ancré chez nos 3ème âge... des taux d’abtention qui frolent les 70%...

            Abstention de plus en plus massive (même hors covid), désintérêt pour la politique de la couche de notre population qui bientôt rentrera ou vient de rentrer dans la vie active, hormis quelques idéalistes et décus qui se rabattent sur le vote écologiste qui monte chez nos anciens..

            De fait une préférence se dessine pour : le politique qui refuse la construction d’un énième centre commercial géant, défigurant le paysage et essorant un peu plus les petits commerces, pour celui qui soutiendra l’agriculture locale de préférence biologique, qui préservera l’écosystème et mettra les tecnologies au service de l’environnement.

            Ceux qui comptaient sur une actualité clivante pour tirer leur épingle du jeux en seront pour leurs frais.. ; le vote barrière (aux extrêmes ), les français ne sont plus dupes...


            • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 08:10

              @Loatse
              bonjour merci pour ton commentaire.
              cordialement.


            • dscheffes 2 juillet 11:32

              Je suis un de ces déçus de la politique qui ne vote plus de maintenant quelques années et personnellement la seule chose qui me permettrait de retrouver le chemin du bureau de vote, c’est une exemplarité sans faille de la part des hommes (et femmes) politiques. J’en ai plus qu’assez de ce milieu magouilleur, j’oserais presque dire dire mafieux. Le jour ou l’on atteindra le degré d’exemplarité de certains pays scandinaves par exemple je retrouverai peut-être le chemin des urnes, mais on en est loin, très loin.


              • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 08:14

                @dscheffes
                bonjour
                le parfait n’existe pas, il y a un seuil d’acceptabilité, or celui-ci est pollué par des médias dont l’effet loupe cristallise les opinions sur des cas qui font le buzz.
                il ne faut pas confondre la malveillance et le cousinage.
                cordialement.


              • troletbuse troletbuse 2 juillet 17:42

                Tiens, un décret signé en catimini, en plein confinement par notre Micronimbus

                L’arabe à l’école.

                https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do ?cidTexte=JORFTEXT000041841288&dateTexte=&categorieLien=id


                • troletbuse troletbuse 2 juillet 17:46

                  Le Covis était une bonne excuse pour ne pas aller voter. En revanche, faire les magasins ou boire un coup sur les terasses bondées vu le beau temps,pas de problémes. Mais attention, le masque sur la tronche  smiley


                  • Traroth Traroth 2 juillet 18:18

                    Tout à fait d’accord avec cet article. Les Français font un diagnostic correct : le système actuel ne fonctionne pas, il n’est pas démocratique, les dés sont pipés pour que la politique ne change jamais. Mais si on peut tirer une leçon des différentes tentatives pour sortir du système, que ça soit les ZAD, les émeutes de 2005, Occupy, Nuit Debout ou les Gilets Jaunes, ils ont surtout prouvé leur incapacité à casser ce bunker institutionnel qui empêche l’expression de la volonté populaire. Donc si les gens veulent que ça change, il va bien falloir se résigner à passer sous les fourches caudines du système, c’est à dire voter une bonne fois pour ceux qui veulent changer de système, et il n’y en a pas beaucoup. Sans ça, RIEN ne changera JAMAIS.


                    • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 08:15

                      @Traroth
                      bonjour
                      c’est cela
                      cordialement.


                    • Octave Lebel Octave Lebel 2 juillet 18:39

                      Très beau texte dont la force tient à ce que les choses sont dites très simplement avec l’impact de l’évidence.

                      Ce qui nous repose de tous les bavardages entre la plupart des politiques et des journalistes qui se renvoient la balle avec de plus en plus de mal à nous faire croire qu’ils parlent en connaissance de cause et compétence de nos vies et de l’avenir de notre pays. Tournez manège et de plus en plus vite et faisons semblant de piloter l’affaire dans l’intérêt de tous. Sauvons ce qui peut l’être et surtout les apparences. 

                      Il faudra bien qu’un jour émergent une coalition et un projet de toutes les forces qui veulent redonner la maîtrise de l’économie et des politiques sociales aux politiques. De manière indispensable si nous ne voulons pas être une nouvelle fois abusés les pouvoirs et responsabilités de l’exercice d’une démocratie de nouveau crédible aux citoyens et à leurs représentants. Il y a comme une urgence dans l’air.

                      Autrement les susnommés nous conduiront par leur inconscience pour certains, par pragmatisme, intérêt et réflexe de défense pour d’autres à l’application d’un scénario qui a déjà des modèles en gestation, un régime aux apparences démocratiques mais autoritaire et coercitif sur le fond étayé par la puissance actuelle des moyens de contrôle de la vie des personnes et de fabrication continue de l’opinion. Chaque incident de parcours sera une occasion ou une tentation. 


                      • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 08:17

                        @Octave Lebel
                        bonjour

                        d’accord avec ton commentaire
                        cordialement
                        ddacoudre overblog


                      • Gabriel Gabriel 2 juillet 18:46

                        Si vous me le permettez, je pense que seul un durcissement du mouvement des gilets jaunes par un blocage total peut faire tomber ce gouvernement et créer une nouvelle dynamique pour instaurer une véritable démocratie participative avec un contrôle des élus. Les élections ne changeront rien et encore moins l’abstention qui les conforte dans leur course au pouvoir.


                        • Le Panda Le Panda 2 juillet 18:56

                          @Gabriel
                          J’ai répondu en vous remerciant de votre 1er commentaire. Il est évident que le commentaire de 18h46 est le reflet des justes de la société dans laquelle nous ne vivons pas. Nous subissons en permanence, cela finira dans le cadre contraire par une révolution qui sommeille plus que réellement.
                          Le Panda
                          Patrick Juan
                          Cordialement 


                        • Attila Attila 2 juillet 20:48

                          @Gabriel
                          «  Les élections ne changeront rien et encore moins l’abstention qui les conforte dans leur course au pouvoir. »
                          En 2002, au deuxième tour de l’élection présidentielle, la majorité des électeurs n’a pas voulu d’un candidat : les électeurs se sont mobilisés et son venus voter en masse pour faire battre ce candidat et il a été battu.
                          C’est aux électeurs de se mobiliser pour élire un candidat qui défend leurs intérêts.

                          .


                        • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 08:21

                          @Gabriel
                          bonjour
                          j’ai bien compris ton point de vue. la difficulté c’est qu’il n’y a pas d’alternative au système capitaliste pour l’instant. comme il est à bâtir il y a fort à craindre qu’une révolution réinstalle un autre paradigme du capitalisme.

                          cordialement ddacoudre overblog


                        • Attilax Attilax 2 juillet 23:34

                          Ce système est une dictature des partis, de l’oligarchie qui les soutient et des larbins qui les servent.

                          Croire que voter pour l’un d’eux changera quoi que ce soit, c’est aussi con que de croire qu’un électeur c’est un citoyen.

                          Je voterai pour celui qui proposera d’abolir ce système et proposera une démocratie directe permettant de se débarrasser des représentants. Ah mais merde, aucun parti ne le propose ! Serait-ce que le but des partis serait uniquement de placer ses représentants ? Ça alors, qui l’eut cru ?

                          Une grosse foire au pouvoir avec plein de petits VRP aux ordres de Mr Fric. Chacun le sien. Ce que vous appelez République, c’est de l’élevage d’humains.

                          Les GJ ont fait plus de politique en un an et demi que le sénat, l’assemblée, les partis et tous les gouvernements en 30 ans.

                          Je pense le contraire de vous : ne cautionnons plus cette mascarade, refusons de voter pour tous ces tocards qui nous trahissent et nous vendent à qui mieux-mieux. Votons blanc ou ne votons pas. Plus le pourcentage de veau-tants est faible, plus leur absence de légitimité est visible et plus leurs masques tombent.


                          • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 08:25

                            @Attilax
                            bonjour

                            la démocratie directe est impossible compte tenue des milliers de décision qui se prennent tous les jours.
                            les partis son les seuls lieu où les citoyens peuvent dire ce qu’ils pense et s’organiser pour en faire un programme. sauf que ceux-ci ont été phagocyte par des arrivistes pour devenir des machine électorale du moins chez les grands partis, essentiellement à cause du système électoral.
                            cordialement


                          • Attilax Attilax 4 juillet 17:56

                            @ddacoudre

                            Je ne pense pas comme vous.

                            Je ne vois rien qui s’oppose techniquement aujourd’hui à l’élaboration d’une démocratie directe, surtout avec le numérique en support.

                            Et je n’attends rien des partis, j’ai passé l’âge de croire au père noël, tous ceux que j’ai pu croiser étaient des faux.

                            Mais votez, mon ami, votez... Je comprends, c’est une catharsis.

                            cordialement aussi.


                          • Kapimo Kapimo 3 juillet 01:58

                            Il y a une crise de confiance entre les français et leurs représentants politiques ?

                            Peut-être que c’est parce-qu’ils ont lu ça :

                            https://www.legrandsoir.info/IMG/pdf/IS_M.pdf


                            • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 11:09

                              @Kapimo
                              bonjour
                              non je ne crois pas que les français aient lu cela. cela relève d’une conscience politique d’élites de scrutateurs qualifiés de la société.
                              Le contrôle des peuples à toujours été le souci des dirigeants sans distinction de couleur. nous sommes toujours des population archaïques fondé sur le principe de dominants dominés (les dominants systémiques) et non pas sur un principe de collaboration structurée dans un principe républicain d’égalité fraternité liberté.
                              l’opposé de ce que donne à lire ce document.
                              cordialement ddacoudre overblog


                            • zygzornifle zygzornifle 3 juillet 08:37

                              La crise de confiance des citoyens envers leurs représentants politiques s’aggrave.


                              Ce sont tous des gros nazes, menteurs , crapuleux qui ne pensent qu’a leur CV ….


                              • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 11:12

                                @zygzornifle
                                bonjour
                                mais non tu sais bien qu’ils ne sont pas tous des gros nazes. l’on ne peut généraliser comme cela. la vie nous oblige en permanence à faire des analyses pour différencier les choses et les comportements, ce qu’il me semble que tu renonces à faire.
                                cordialement ddacoudre overblog


                              • panpan 4 juillet 16:11

                                « Soyez assuré d’une chose, c’est que ceux qui sont élus, de l’avoir été minoritairement ils s’en foutent royalement. » La preuve : Macron ! 

                                La soupe est bonne ! Peu importe le flacon...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité