• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Que vous serez puissant ou misérable

Que vous serez puissant ou misérable

Dès sa prise de fonction, l’ancien Ministre du travail François Rebsamen avait demandé à Pôle emploi de "renforcer les contrôles" pour vérifier que les chômeurs "cherchent bien un emploi", estimant qu'une "sanction" était nécessaire dans le cas contraire. Ce qui provoqua à l’époque un tollé, à l'instar de la ministre du logement, Cécile Duflot qui affirmait sur Twitter : "Le problème, c'est le chômage, pas les chômeurs." Ou encore la CGT, la CFDT et FO, qui accusèrent le gouvernement d'avoir trouvé comme "seule solution", pour faire baisser les chiffres du chômage, de "sanctionner les chômeurs".

 

De toute façon Pôle emploi avait déjà mis en place un service informatisé de contrôle des chômeurs. Recruté en septembre 2012, Pierre Lachaize, directeur informatique de l'Unédic était chargé de mettre en place des procédures de contrôle et de surveillance. Il avait notamment la charge de la base de données "Aude" qui recense les bénéficiaires indemnisés et vise à empêcher les abus. Une fois embauché, Pierre Lachaize aurait pris soin d'actualiser sa situation auprès de Pôle emploi. Sauf qu'il aurait déclaré n'avoir décroché qu'un contrat de 15 heures, payé 1050 euros par mois, alors qu’il percevait les rémunérations d’un directeur de service informatique catégorie A soit environ 6000 euros par mois. Comme il avait en charge le fichier de contrôle, il pouvait tout bonnement s’oublier. Et c’est comme cela qu’en plus de son salaire il aurait continué à percevoir 4982 euros d'allocation chômage par mois pendant plus d'un an.

L'informaticien qui a découvert la fraude, à partir de la base de données des personnes indemnisées, a de suite informé sa direction et a de suite écopé d'un licenciement pour faute au motif, selon l'Unédic : « il n'avait pas fait une demande de consultation du fichier à sa hiérarchie »...

Cette arnaque ne semble pas avoir indigné l'Unédic, puisque plus d’un mois après la découverte des abus, le directeur informatique a été mis à pied à titre conservatoire. Il a ensuite bénéficié d'une rupture conventionnelle, qui est, à l’instar du lanceur d’alerte (qui lui a été viré), une porte de sortie moins humiliante qu'un licenciement pour faute, et beaucoup plus lucrative, puisque Pierre Lachaize aurait obtenu 160 000 euros d'indemnités avec seulement 14 mois d'ancienneté. L'Unédic se refuse à dire s'il lui a été demandé de rembourser ses allocations trop perçues.


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • chapoutier 10 mars 2016 08:54

    c’est une bande de salopards !!!

    et on peut même supposer que le salarié a été licencié de peur qu’il ne découvre d’autres cas similaires


    • chapoutier 10 mars 2016 09:01

      Et qui est le premier Vice-président de l’UNEDIC : Monsieur Jean-François PILLIARD, le « monsieur social » du MEDEF qui a déclaré :

      "J’entends consolider les acquis du mandat précédent pour renforcer le rôle des partenaires sociaux au sein d’un paritarisme de gestion rigoureux, soucieux d’évaluer et de rendre lisibles les dispositifs qu’il crée et continuer de jouer un rôle actif dans les évolutions du marché du travail et de l’emploi"

      ne serait-ce pas lui qui a licencié le salarié ’’ fautif ’’ d’avoir alerté sur la fraude de lachaize


    • tonimarus45 10 mars 2016 14:37

      @chapoutier---le vice president ,oui !! eet le president vous avez oublie de le dire ????

      «  »
       «  »« president de l’unedic---2014-2016Patricia FerrandCFDT----- QU’ELLE SUPRISE, 
      Autre surprise le syndicat »godillo«  » du « merdef » et du gouvernement se partagent avec le « merdef » la presidence de l’unedic l’un votant pour l’autre depuis 2003
      On comprends pourquoi ce syndicat collabore activement avec le « merdef »" venant a chaque fois a son secours

    • tonimarus45 10 mars 2016 14:45

      @tonimarus45«  »—ET pour chapoutier.voici en copie colle les differents presidents depuis 1959


      NomOrganisme1959-1960André BergeronCGT-FO1961-1962Marcel MeunierCNPF1963-1964André BergeronCGT-FO1965-1966Marcel MeunierCNPF1967-1968André BergeronCGT-FO1969-1970Marcel MeunierCNPF1971-1972André BergeronCGT-FO1973-1974René BernasconiCGPME1975-1976André BergeronCGT-FO1977-1978René BernasconiCGPME1979-1980André BergeronCGT-FO1981-1982René BernasconiCGPME

    • tonimarus45 10 mars 2016 14:50

      @tonimarus45- et comme c’etait trop long je continue 


      «  »"1983-1985André BergeronCGT-FO1986-1987Pierre GuillenCNPF1987-1988Bernard BoissonCNPF1989-1990André BergeronCGT-FO1991-1992Bernard BoissonCNPF1993-1994Nicole NotatCFDT1994-1996Denis Gautier-SauvagnacCNPF1996-1998Nicole NotatCFDT1998-2001Denis Gautier-SauvagnacCNPF2001-2003Michel JalmainCFDT2003-2006Denis Gautier-SauvagnacMEDEF2006-2008Annie ThomasCFDT2008-2008Michel de VirvilleMEDEF2008-2010Geoffroy Roux de BézieuxMEDEF2010-2012Gaby BonnandCFDT2012-2014Jean-François PilliardMEDEF (IUMM)2014-2016Patricia FerrandCFDT ;
      ON PEUT CONSTATER QUE LE PREMIER SYNDICAT DE FRANCE LA CGT N’A JAMAIS DIRIGE CET ORGANISME et donc on ne peut lui imputer cette ou ces derives

    • Trelawney Trelawney 10 mars 2016 15:23

      @tonimarus45
      Si c’est la CFDT qui négocie, tout s’explique smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mars 2016 18:47

      @tonimarus45
      Tant que vous y êtes, penchez-vous aussi sur la gestion paritaire Patronat- Syndicats des 32 milliards de la Formation continue, un sacré fromage...


      Explications plus claires sur le site de la Tribune :
      « Formation professionnelle, la gestion très »intéressée« du patronat et des syndicats. »

      Le rapport Perruchot  sur l’argent des syndicats (ouvriers et patronaux) roupille dans un tiroir.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mars 2016 09:02

      Bonjour,
      Une honte ! Mais qui montre bien les risques que prennent les lanceurs d’alerte quand ils dénoncent ce qui devrait rester soigneusement dissimulé. Soit ils se font harceler, jusqu’au moment où ils craquent, ou même ils reçoivent des menaces de mort ou des menaces sur leur entourage, et le plus souvent, ils perdent leur boulot.


      A lire, dans le Monde, ce journal désormais faux-cul, qui écrit sur les lanceurs d’alerte un article hautement sournois :
       « Les lanceurs d’’alerte, vigies ou mouchards de la démocratie ? »

      • Donbar 10 mars 2016 15:04

        @Fifi Brind_acier
        Oui, un article jésuitissime parmi d’autres dans ce merdia soi-disant de référence.


      • soi même 10 mars 2016 15:04

        @Fifi Brind_acier, Bof encore une pensé sacrement comme de rififfi.


      • Spartacus Spartacus 10 mars 2016 09:33

        Avec son CV concourir a un poste de ministre après.


        C’est pas puissant ou misérable, c’est plutôt dans la caste des intouchables ou pas.

        A classer à coté des intouchables 40000€ de frais de taxis, des juges qui font condamner des innocents, des 1er Ministre condamnés, ou dirigeant de partis condamné, y’a même des anciens condamnés qui vont se présenter à la présidence de la république.....


        • tonimarus45 10 mars 2016 12:48

          @Spartacus— et la personne ayant denonce cette infamie a ete licenciee et a raison, porte plainte devant les prudhommes ou je le rappelle les representants des patrons et les representants des sala ries sont a egalite ????


        • tonimarus45 10 mars 2016 12:59

          @Spartacus—«  »« dans la caste des intouchables ou pas  »«  » dites vous ;;

          Erreur impardonnable,, vous avez oublie les fonctionnaires !! etes vous malades, vous etes vous fait soigner de votre phobie des fonctionnaires ??

        • jaja jaja 10 mars 2016 09:47

          Comment peut-on vivre en étant aussi pourri que ce cadre de l’Unedic ?


          • oncle archibald 10 mars 2016 09:53

            @jaja : lui, très bien. Les pourris sont « sin verguenza ». Le pire c’est que ce sont ceux qui marchent dans les clous qui s’émeuvent, les autres s’en foutent et pour cause, ils lui ressemblent, peut être l’envient ou pour le moins le comprennent d’avoir su « profiter de l’occasion » pour engranger. Et oui, il faut être prudent quand on ne sait pas de quoi demain sera fait ! C’est à dégueuler !


          • Le p’tit Charles 10 mars 2016 10:30
            Que vous soyez puissant ou misérable...vous finirez dans le trou comme tout le monde.. !

            • chapoutier 10 mars 2016 11:00

              @Le p’tit Charles
              nous finirons tous dans le trou mais la qualité et la durée du voyage n’est vraiment pas la même pour tous. et c’est bien ce qui importe, non ?


            • Le p’tit Charles 10 mars 2016 12:21

              @chapoutier...Adepte des lapalissades.. ?


            • chapoutier 10 mars 2016 17:43

              @Le p’tit Charles
              écrire que l’on finira tous dans un trou , c’ en est une


            • tonimarus45 10 mars 2016 12:55

              bonjour—160000 € pour 14 ans d’anciennete ???? sur que pour ce triste individu ,qui je suis sur est a cent pour cent pour la loi ’khomri« ,on ne lui pas applique, les mesures sur le licenciement que prevoit cette loi

              Tiens pour les »tartufes « qui defendent cette mesure de la loi »khomri", est ce qu’elle sera applique aux cadres superieurs et aux dirigeants de grande boites comme areva, edf, renault, peugeot ect ????????? et aux dirigeants des boites du cac 40

              • tonimarus45 10 mars 2016 13:04

                @tonimarus45—EREUR ;; ;160000€ POUR 14MOIS D’ANCIENNETE


              • julius 1ER 11 mars 2016 14:53

                @tonimarus45


                normalement pour une faute grave et là en l’occurence ce serait plutôt une faute lourde ......c’est licenciement sans préavis et suppression des indemnités !!!

                après c’est sûr qu’il peut aller contester aux prudhommes !!!

                mais c’est le genre d’histoire qui va être montée en épingle par ceux qui veulent en finir avec la Démocratie ... car en termes d’image c’est totalement destructeur !!!
                et que nous -dit le Code du Travail (ancienne mouture)


                A titres d’exemples ont été jugés constitutifs de fautes lourdes :
                - les actes délibérés d’indiscipline ;
                - la divulgation d’informations confidentielles ;
                - les actes frauduleux et les agissements malhonnêtes.

                Les consèquences du licenciement
                - la faute grave entraîne la suppression des indemnités de licenciement et de préavis. 
                En revanche, l’indemnité compensatricec de congés payès doit être versée au salairié.

                - la faute lourde entraîne la suppression de toutes les indemnités y compris celle des congés payés.


                à mon humble avis il s’agit plus d’une faute lourde que d’une faute grave 
                aussi l’Unédic serait bien inspiré d’appliquer le Code du Travail tant qu’il existe !!!


              • Le421 Le421 10 mars 2016 19:13

                A ce sujet, il y a un cas brillant à Pôle Emploi où un cadre, chargé des contrôles, touchait indument les prestations chômage, en plus de son salaire (tant qu’on y est !!).
                Et bien, il a fait virer le clampin chargé des contrôles qui a découvert la supercherie.
                Ce fou* ose contester au prud’hommes !!  smiley

                *Le « grouillot » qui a dénoncé, bien sûr !!

                Voir le Canard Enchaîné de cette semaine. Affolant !!


                • julius 1ER 11 mars 2016 14:38

                  Cette arnaque ne semble pas avoir indigné l’Unédic, puisque plus d’un mois après la découverte des abus, le directeur informatique a été mis à pied à titre conservatoire. Il a ensuite bénéficié d’une rupture conventionnelle, qui est, à l’instar du lanceur d’alerte (qui lui a été viré), une porte de sortie moins humiliante qu’un licenciement pour faute, et beaucoup plus lucrative, puisque Pierre Lachaize aurait obtenu 160 000 euros d’indemnités avec seulement 14 mois d’ancienneté. L’Unédic se refuse à dire s’il lui a été demandé de rembourser ses allocations trop perçues.


                  @l’auteur, 
                  je pense que L’Unedic ne va pas l’inquiéter pour la simple raison que ce type a eu accès à d’important fichiers et que de ce fait ils sont obligés d’acheter son silence cela montre bien le pouvoir stratégique de certaines fonctions qui rendent certaines personnes intouchables !!!!
                  cette affaire n’est pas anodine et je dirai même très très grave car on sent bien que l’on rentre dans un rapport de forces totalement amoral !!!
                  mais c’est vrai que le résultat de ce genre d’histoire est totalement destructeur pour la Démocratie, j’ai l’impression que l’on est entré dans une spirale infernale, et que les pauvres vont encore payer les turpitudes des riches ..... de plus là visiblement on est dans un cas de justice à 2 vitesses 
                  le salaud s’en tire avec les honneurs et le lanceur d’alerte se retrouve au pilori ... 
                  la meilleure des choses est que les réseaux sociaux s’emparent de l’histoire et montre la tête et le nom de ce Pierre lachaize ainsi que l’endroit où il vit afin que la vie devienne difficile pour lui ... c’est la meilleure chose qu’on puisse lui souhaiter une belle carrière médiatique sous les huées et l’indignité qui doit en résulter !!!

                  quand au lanceur d’alerte une belle exposition médiatique et une demande de réintégration serait le service minimum !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès