• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quelques pistes pour une grève générale pas comme les autres...

Quelques pistes pour une grève générale pas comme les autres...

Vous voulez que ça cesse ? Vous ne savez pas comment faire, et vous en avez assez de descendre dans la rue pour rien ? Vous voulez créer un mouvement qui ait du poids, de la force, une médiatisation exceptionnelle ?

Voici quelques pistes de réflexions pour la mise en place d’une grève générale puissante et non-violente, qui pourrait être réalisée assez rapidement, si toutefois la communication et la diffusion se faisaient largement.

En réalité nous savons très bien qui sont les responsables de nos maux, et nous savons aussi qu’ils ne nous écouteront pas aussi facilement. Alors il faut « frapper » là où ça fait mal, c’est à dire sur les bénéfices injustes et leur soutien étatique.

Tout d’abord, répercuter partout une date, assez éloignée pour qu’on ait le temps de s’organiser. Un mois, deux mois, peu importe à vrai dire… réforme des retraites ou pas réforme, là n’est pas la question : elle passera de toutes façons. Il nous faut pouvoir reprendre la main, ne plus avoir toujours un coup de retard. Le principe étant que si nous arrivons à contraindre le gouvernement, nous pourrons rapidement défaire ce qui a été fait. Un ultimatum lancé aux puissants de ce pays serait un signe fort.

Ensuite, il faut se préparer : faire quelques réserves de nourriture et de produits de première nécessité, mettre de l’argent de côté quand c’est possible.

Il faut aussi mobiliser. Qu’à la date prévue soient prêts les agriculteurs, éleveurs et producteurs asphyxiés par le système, afin de nourrir et de vendre, en direct, leurs produits, et d’éviter de passer par les canaux habituels de la grande distribution. Se préparer des lieux ou se réaliseront les échanges pendant la période de cette grève générale.

Il faut qu’une semaine avant, les routiers se préparent à bloquer le pays, et que les particuliers créent la pénurie en faisant des réserves d’essence, s’organisent pour libérer les transports en commun. Que la grève se fasse non pas au détriment des consommateurs, mais pour eux : gratuité jusqu’à obtention de nos revendications. Y compris pour les péages, et tout ce qui est « géré » par ceux-là même que le gouvernement attaque.

Il faut également qu’à un signal donné, tous nous précipitions à nos banques retirer nos espèces, vider nos comptes. Ne rêvez pas, ce n’est pas avec ce que les riches que les banques survivent, mais plutôt avec ce que vous leur laissez, comme agios et frais en tous genre. Puisque le gouvernement veut nous faire sauver (à nouveau) les banques et leurs bénéfices, alors coulons-les. Cessons-d’aller travailler, et employons le temps ainsi libéré non pas à la manifestation inutile et contre-productive, mais échangeons nos compétences entre nous, sans passer par le commerce, c’est à dire par l’Etat. Que les agents d’EDF, de GDF, de France-Telecom se préparent également à faire tourner la machine sans retour financier, pour le bien commun et le soutien aux revendications populaires.

Nous devons être capables, le jour dit, de nous mettre tous en grève en même temps, et de nous rassembler tous devant les frontons de nos mairies respectives, en présence de tous les journalistes possibles, étrangers compris. Que des images soient partout prises et rediffusées sur tous les médias possibles, et que toutes les provocations ou exactions policières soient également prises en images. À partir du moment où ce mouvement sera engagé, il faudra pouvoir continuer de rester mobilisés les jours suivants, avec rotation des manifestants, pour que les autres soient capables de faire tourner le mouvement dans sa partie gestion des ressources : car ce n’est pas une grève générale comme les autres qu’il faut organiser. Ce n’est pas cesser le travail que nous devons faire, mais plutôt continuer à travailler, pour nous, et non plus pour « eux ». que certains professeurs fassent grève mais gardent les petits de ceux qui sont occupés, que les femmes de ménage et ouvriers cessent de travailler pour leurs patrons, et utilisent leurs compétences pour les autres, afin que l’on voit bien que sans nous, ils ne sont rien. Et il faut tenir aussi longtemps que la seule revendication valable soit respectée : la démission de ce gouvernement, avec l’instauration d’Etats Généraux, pour une assemblée constituante, avec à la clé un référendum véritablement démocratique. En attendant, privés de gouvernement, le parlement en place ne devra gérer que les affaires courantes, et ne pas voter de lois durant cette période.

Nous n’avons plus le choix, il faut faire quelque chose. Bien sûr tout cela n’est pas facile à déterminer en si peu de mots, et quelques idées sont sans doute impossibles à réaliser. Mais la volonté de ce papier n’est pas d’imposer une quelconque marche à suivre… plutôt de lancer des pistes, et de réfléchir à ce qui pourrait être fait pour lutter avec force et conviction contre ceux qui nous oppressent. Car le peuple est à la fois le plus nombreux et le plus utile, il n’y a aucune raison pour qu’il ne soit pas écouté. C’est à lui de prendre ses responsabilités, et de cesser de s’apitoyer sur son sort. Les moyens techniques de diffusion sont à notre portée. Les moyens de se nourrir et de se loger, d’échanger et de décider sont en notre possession. Utilisons-les !

 

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • drlapiano 4 octobre 2010 12:07

    Le plus inacceptable est que tant d’imbécillité soit mis sous le chapeau d’une citation de George Orwell.


    • caleb irri 4 octobre 2010 13:14

      @ drlapiano

      et bien allez-y, montrez-nous le chemin, vous qui semblez savoir ce qu’il faut faire... pour ma part, je ne fais que chercher des pistes, dans le but que l’on réfléchisse ensemble, pas les uns contre les autres.

      quant à Orwell, ses critiques ne se contentaient pas d’invectives : il expliquait avec quoi, et pourquoi il n’était pas d’accord


      • lenonsensdelavie 4 octobre 2010 16:13

        En tout cas, moi je trouve ça plutôt intelligent. En effet il faut trouver des solutions, ne rien faire c’est participer à cet échec...
        je fais suivre le message...


        • Patachon 4 octobre 2010 17:31

          Il est certain qu’il faut faire quelque chose… en fait  il suffirait de tout arrêter pendant une heure seulement.  Arrêter tout, tous en même temps c’est la synchronisation qui est importante. Pas besoin d’aller brandir des pancartes ou de crier dans la rue, il suffit d’aller s’assoir par terre silencieusement. Arrêter sa voiture là où elle est, son portable et tout le reste. Pendant une heure tous le monde peut le faire. Comme un avertissement, comme si on leur disait : attention nous ne sommes pas d’accord et regardez c’est nous qui faisons tourner le monde.
          C’est une idée comme ça...


          • stef stef 4 octobre 2010 18:13

            On le voit au nombre de réactions à cet excellent article : c’est pas demain la veille...


            • Ariane Walter Ariane Walter 4 octobre 2010 18:46

              @
              C’est exactement ce que je me disais en voyant le défilé de la manif de Marseille samedi. Tout à fait plan-plan. La masse était importante mais on se disait : « est-ce que ces gens vont se battre. pas trop l’impression... » Sans dynamisme.
              Je me disais : "Mais pourquoi organisateurs ou les syndicalistes ou les hommes politiques ne profitent-ils pas de ce type de réunion pour entrer en contcat avec tous ces gens , leur indiquer l’adresse d’un site où tous doivent se retrouver pour avoir des nouvelles , des instructions.Ne pas en laisser passer un sans lui donner les coordonnées d’un lieu de réflexion et d’action.
              Organiser des boycots aussi. voilà qui serait utile.
              Il y a une puissance du nombre qui est totalement inemployée.
              Mais ce jour viendra, je crois.


              • Patachon 4 octobre 2010 20:02

                Oui c’est pas demain la veille.
                Les gens ont un avis sur tout, ici : ils critiquent, ils s’indignent, s’invectivent, ralent et pouffent par écrit. Mais quand il s’agit ne serait ce que d’envisager d’agir, il n’y a plus personne.
                J’en connais qui doivent trinquer à notre santé en ce moment.


                • Proudhon Proudhon 4 octobre 2010 20:19
                  Bonjour,

                   

                  ******************************

                  Venez voir la mayonnaise prendre d’heure en heure et cuisinez avec nous ! — Un peu partout, des travailleurs partent en grève et les lycéens commencent à descendre dans la rue. La grève générale, nécessaire, devient possible. A nous de faire qu’elle soit une réalité au-delà des manifs de demain.

                   

                   

                  > Dernières infos publiées : Un communiqué de la FSU pour généraliser la grève + Dans 4 départements, au moins, les lycéens entrent de plein pied dans le mouvement !!!

                  ******************************

                   

                  A Lyon, Paris, Marseille, Montpellier, Nîmes Pau, Albi, Chambéry, dans les Hauts de Seine, la Creuse, le Cantal (VOIR LA SOURCE EN LIGNE)...

                  Dans plusieurs raffineries, des dizaines de classes (du primaire et du secondaire), presque toutes les cantines de Marseille...

                   

                  La grève du 23 septembre a été reconduite !

                  Il y a eu des centaines de grévistes le 24 septembre... D’autres les rejoignaient le 27, le 28...

                   

                  Des AG se sont prononcées pour la poursuite du mouvement avec d’autres rendez-vous à partir du 27 septembre...

                   

                  Du 28... Du 4 octobre.

                   

                  Des grèves démarrent avec le soutien d’organisations syndicales, dont la CGT, à partir du 4 octobre !

                   

                  Un peu partout, lycéens et étudiants entrent dans le mouvement (Paris, Montpellier, Nîmes...).

                  Des mouvements reconductibles, des grèves perlées et tournantes démarrent un peu partout en ATTENDANT LA MANIFESTATION DU 2 OCTOBRE et L’ULTIMATUM DU 12.

                   

                  Mais peu d’informations filtrent ou sont diffusées dans les médias.

                   

                  Pourtant il est essentiel pour la poursuite et l’extension du conflit que le maximum d’informations soient RAPIDEMENT communiquées et échangées.

                  Ceci afin que celles et ceux passent, localement, à la vitesse supérieure dans l’affrontement avec ce gouvernement borné sachent TOUT DE SUITE qu’ils ne sont pas seuls.

                  Et que le mouvement s’étend partout dans le pays.

                   

                  Dans ce domaine de la lutte pour sauver nos retraites, toute et tous peuvent aider en diffusant SYSTEMATIQUEMENT les informations qu’ils possèdent.

                   

                  Le site http://www.7septembre2010.fr en centralise un certain nombre, mais tout n’est pas connu. 

                  Vous pouvez aller chercher ces informations pour les répercuter autour de vous.

                   

                  Et surtout, faire remonter celles qui ne sont pas connues en contactant le site (contact@7septembre2010.fr), ou mieux encore en laissant des commentaires sur les billets publiés (ils pourront être repris sous forme d’articles) OU le FORUM NOUVELLEMENT MIS EN PLACE.

                   

                  Nous savons toutes et tous que le moral est très important pour les grévistes qui ont reconduit le mouvement et ceux qui s’y installent maintenant.

                   

                  Vous pouvez amener UNE AIDE CRUCIALE en diffusant ces informations rapidement...

                   

                  LES PROCHAINS JOURS SERONT DETERMINANTS

                   

                  Informez le site et diffusez ses billets ET CE MAIL dans tous vos réseaux.

                   

                  http://www.7septembre2010.fr


                  • aye 4 octobre 2010 20:41

                    Il faut également qu’à un signal donné, tous nous précipitions à nos banques retirer nos espèces, vider nos comptes.

                    chaque jour de manif , si 100 000 personnes vont à leur banque retirer 1000€ , les banquiers vont s’en apercevoir surtout au 2 ième coup.

                    100 millions d’euros retirés à chaque manif ils vont réagir.


                    • aye 4 octobre 2010 20:43

                      j’ai déjà retiré 80% de mes avoirs en banque.
                      l’Argentine m’a servi de leçon.


                      • aye 4 octobre 2010 20:44

                        Il n’y que l’argent pour les faire plier.


                        • cimonie raoul 4 octobre 2010 22:02

                          Entièrement d’accord avec vous Caleb. Comme l’a cité Proudhon, les grèves continuent en France mais les médias ne s’en font pas l’écho. Cependant, il y aura toujours des jaunes parmi nous ou des divergences et c’est peut-être ce qui nous retient d’agir tous ensemble.


                          • non667 4 octobre 2010 22:13

                            à caleb
                            l’ancien 68tard que je suis vous dis :
                            pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué :
                            nous sommes en « démocratie  » !on a le droit de vote ! tout les partis ,même le fn respectent le résultat des urnes .
                            il me semble qu’il est plus facile de convaincre une majorité de français de voter comme il faut 
                             plutôt que de convaincre la totalité des français à faire une grève générale

                             le problème revient à comment voter comme il faut ??????
                            une piste :
                            1°d abord déterminer qui sont les responsable de notre« faillite » :
                             simple =umps
                            2° ne plus écouter ,croire ,leur propagande merdiatique ,se nettoyer le cerveau de toutes les pollutions qu’il y ont infiltrées .

                            au delà des présidentielles qui n’ ont que peu d’importance !

                             :,la majorité qui gouverne est déterminée par l’assemblée nationale et non pas par le président (cohabitation éventuellement )

                            depuis la chute de l’urss le débat n’est plus gauche /droite celui-ci n’étant qu’un leurre imposé par les américano-judéo mondialo  capitalistes pour masquer le vrai débat et garder le pouvoir a l’aide de leurs merdias qui manipulent les sondages et les électeurs

                            le débat est en gros :

                            soit :mondialisme/ vassalisation = tout le monde au resto du cœur  américain ,s’ils veulent bien = continuation /aggravation de la situation actuelle

                            soit:nationalisme/indépendance/gaulisme  : responsabilisation /nous mangerons les fruits de notre sueur .

                            pour changer, une seule solution :

                            faire table rase des mondialistes

                            n’accorder aucunes voix aux mondialistes = oui à mastrich = €=shengen = lisbone =umps + modem = vert =cohn bendit +......

                            voter pour les antimondialistes = : fn ,dupont-aignan ,de villiers , pc, melanchon ,chevenement ,cheminade ,+C N R + U P R +.......

                            2012 la révolution à portée d’urne l
                            la révolution des œillets

                             j’ajoute pas de politique sans économique : donc coté finance .
                             lire les articles :

                            —du 28/7/2010 :main basse sur la création monétaire

                            — finance mondiale : pourquoi rien n’a changé de céri le 30/7/2010

                            — article de jp baquiast du 16/8/2012

                            —tentative de libération mentale sur la monnaie de michel portal du 23-8-2010

                            en gros ces 4 articles : retour à la souveraineté monétaire .

                            fondamental !
                            base du combat contre le mondialo-capitalisme , gage d’une solution : pas de politique sans économie

                            exiger des politiques qu’ils se positionnent par rapport à ce problème sinon ne pas voter pour eux
                            ps : il faut absolument éliminer les mondialistes dès le 1° tours le scutin magouillitaire les ferait gagner au 2°
                            un peu de courage b..d.m..


                            • goc goc 5 octobre 2010 10:42

                              @non667

                              le problème de votre théorie, c’est que sans « contrôle » des médias, vous pouvez toujours essayer de convaincre les gens, vous n’aurez pas accès aux radios et aux tv, et vous aurez une campagne de désinformation agressive à votre encontre, et là par contre elle passera sur tous les médias

                              moi aussi je suis un ancien 68tard, et je me rappelle de la façon dont tout ça s’est terminé, avec un retour en force de la droite et retour de l’essence dans les stations services juste avant les vacances

                              par contre, je suis pour le retrait de notre argent des banques (et surtout arrêter les prélèvements automatiques). Là je suis certain que l’effet sera immédiat


                            • non667 5 octobre 2010 14:37

                               à goc
                               tout à fait d’accord sur le pouvoir de la propagande merdiatique
                              votre action sur les banque se heurte au même problème  !
                              la seule solution actuellement pour le contrer sont les forums citoyens mais au vu de mes scores et des vôtres c’est pas gagné !
                              courage quand même ! 


                            • hankuler 5 octobre 2010 10:47

                              excellente idée pour les banques
                              taper la ou ca fais mal
                              mais encore plus simple la loi vous autorise a être payer en liquide par le patron du moment que ca ne dépasse pas les 1500€
                              http://eco.rue89.com/2008/12/12/puis-je-demander-a-toucher-mon-salaire-en-especes
                              surtout que le smic est la maladie la plus répandue
                              c’est de l’argent qui n’est pas pris en otage par les banksters
                              une astuce tous a fait légale est pourra très vite foutre la merde
                              surtout pour les employés sous-payés de grande multinationale complice des banques
                              automatiquement ils sortiront leurs griffes et montreront leur vrai but
                              ne plus faire de virement automatique pour ne payer que quand vous êtes satisfait
                              je pense que beaucoup ont eu l’expérience de la mauvaise foi de ses opérateurs telephonique des escroc de fai des assurances qui nous pompes notre fric pendant 2 ans lié obligatoirement par un contrat alors qu’ils ne fournisse pas le tiers de ce qui propose mais continue inlassablement a piller nos compte par ce biais
                              ces même pdg ou directeur de ses multinationale mafieuse sont lié a la clique politique pour légaliser leur escroquerie et s’en remettre encore plein les poches « hadopi etc... »
                              oui nous pouvons faire mal
                              nous pouvons attaquer nos bourreaux et leur complice en même temps sans violence et les répercutions seront extrêmement rapides mais terrible
                              ils montreront leur véritable visage fachiste qui a se moment la ! légitimera une riposte brutal et définitif de notre part
                              l’avantage c’est que l’argent et le pouvoir les lies tous !!!
                              on peut tous les deux les enlever c’est leur pied d’argile depuis toujours



                                • Liam Prestone Liam Prestone 1er octobre 2012 21:31

                                  Mes chers amis d’Agora, je vous propose que nous fassions un site internet ou un blog ou quelques chose comme ça pour créer l’evenement d’une greve générale... C’est un appelle à vous que je lance maintenant pour que débute cette formidable idée dans le but du peuple (pour une fois) !! à moins que vous avez déjà avancé dans le projet auquel cas désolé de m’y prendre seulement maintenant !!!!! Repondez svp !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès