• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Rapprochement Bayrou - Borloo : vive le Centre pour contrer la bêbête qui (...)

Rapprochement Bayrou - Borloo : vive le Centre pour contrer la bêbête qui monte !

La volonté de rapprochement entre Bayrou et Borloo pour former "un centre fort et indépendant" et la question de l'alliance avec "la droite" sont souvent mal comprises, à la fois par les militants du MoDem et de l'UDI et par les journalistes. Ils raisonnent sur un référentiel du passé et sur des considérations politiciennes d'optimisation électorale. En réalité, le référentiel est en train de bouger, annonçant de nouvelles lignes de clivage.

La principale pierre d'achoppement au rapprochement annoncé entre l'UDI et le MoDem (et pas encore décidé par les instances des partis, rappelons-le) est l'alliance de fait à droite. En gros une majorité à l'UDI veulent en faire une condition de rassemblement avec le MoDem alors qu'une majorité des militants du MoDem n'accepteront le rassemblement que si l'UDI ne pose pas cette condition et affirme clairement une indépendance à l'égard de l'UMP.

Mais que signifie la droite ? Que signifie l'UMP ? Les lignes sont en train de bouger ...

Les derniers sondages montrent que l'UMP est divisée en deux : ceux qui sont pour une alliance avec le FN aux élections municipales et ceux qui sont contre :

Voir ce sondage IFOP commandé par Atlantico : 49% des militants UMP pour une alliance avec le FN

Voir un sondage BVA pour I-Télé qui montre que 70% des sympathisants de droite approuvent les propos de François Fillon qui a proposé de voter pour "le moins sectaire" en cas de duel PS-FN : Dans le détail, 70% des sympathisants de droite approuvent ce revirement, dont 72% des sympathisants UMP et 69% de ceux du FN.

Or l'UDI, qui était jusqu'à présent alliée de fait à l'UMP notamment pour les choix de 2nd tour aux élections nationales et locales, ne peut accepter une alliance avec le FN, absolument opposée à ses valeurs ainsi qu'à sa vision économique et européenne. De même que le MoDem.

Jean-Louis Borloo vient même d'annoncer que "l'UMP, avec comme prétention d'incarner la droite et le centre est morte cette semaine".

L'UMP devra alors trancher en bloc ou bien se diviser en deux pour clarifier sa position, une partie s'alliant avec le FN et l'autre avec l'UDI. Le MoDem n'acceptera une alliance avec des partenaires dits "de droite" que s'ils sont clairement contre le FN et compatibles avec ses valeurs républicaines.

Il s'agit d'un schisme qui rebat les cartes et annonce de nouvelles lignes de clivage. Le problème ne se pose donc plus d'une éventuelle alliance du centre (UDI+MoDem) avec "la" droite mais d'une éventuelle alliance qu'avec une partie de la droite compatible avec le centre. Une solution pour que puisse aboutir un tel rapprochement est de poser une condition d'alliance avec ceux de la droite qui se sont clairement affirmés en opposition au FN et d'autoriser des alliances locales avec le PS dans certains cas.

Ainsi, le paysage politique recomposé pourrait bien être formé :

- d'une droite (extrême) sécuritaire, clivante, anti-européenne, avec FN et une partie de l'UMP et Debout la République,
- d'un centre (centre-droit) républicain, démocrate, écologiste, pour une Europe forte et fédérale, libéral pour les entreprises mais pour une justice sociale et une régulation du capitalisme financier, avec UDI+MoDem+ une partie de l'UMP,
- d'une gauche qui elle-même est divisée en deux ou en trois avec d'un côté un PS social-démocrate progressiste qui se dit de gauche et écologiste et applique une politique plus centriste mais ayant renié la sensibilité écologiste et qui n'ose pas aller au fond des réformes nécessaires pour maintenir un semblant d'union avec le Front de Gauche et les Ecologistes, de l'autres EELV et le Front de Gauche qui pourraient bien reprendre leurs billes ... EELV, pourrait aussi trouver sa place dans un rassemblement du centre (tandis qu'une autre partie pourrait être tentée par le Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon ayant récemment affirmé une sensibilité écologiste). Borloo et Jouanno à l'UDI comme Wehrling et Benhammias au MoDem ont à coeur d'intégrer l'écologie et le développement durable dans leurs projets, alors que le PS semble y avoir renoncé ou faire semblant ...

Se pose bien sûr la question des alliances MoDem-PS aux élections locales. Dans certaines villes, comme à Lyon, Marseille, Lille, Grenoble, Montpellier, Dijon, Autun, etc., le MoDem est dans une majorité avec le PS et ses élus ne voudront pas y renoncer. Devront-il quitter le MoDem et rejoindre le PS si le Centre rassemblé marque une opposition au PS ? L'UDI fera-t-elle preuve d'ouverture ?

Les élections locales devraient proposer des rassemblements sur des projets locaux et offrir ainsi plus d'ouverture qu'à des élections nationales. Les alliances locales aux municipales ont cependant un impact ensuite sur les sénatoriales, sachant qu'une majorité municipale PS+Centre peut très bien ensuite répartir ses voix aux sénatoriales sans voter comme un seul homme. Ce n'est pas incompatible.

Aux élections européennes, qui sont complètement proportionnelles et à un seul tour, un rassemblement du centre ne ferait pas gagner plus de postes qu'en candidatures séparées mais marquerait un poids plus important et a un sens s'il y a convergence de projet. Mais une clarification s'impose : le rattachement au groupe parlementaire ADLE (démocrate-libéral) plutôt qu'au PPE (conservateur marqué plus à droite auquel est rattaché l'UMP). Le président de l'ADLE, Guy Verhofstadt, était récemment invité par l'UDI, ce qui pourrait être un signe.

Article également publié sur Mediapart et sur Newsring, avec un autre titre.


Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Pale Rider Pale Rider 16 septembre 2013 10:15

    J’avais lu votre intervention sur MediaPart mais, fuyant les réseaux sociaux qui sont ce que le KGB avait rêvé de faire, je préfère m’adresser à vous ici, en espérant que vous me répondrez.

    Je vous renvoie à l’article que j’ai publié sur AgoraVox et dont je vous donne le titre au cas où le lien ne marcherait pas : « Bayrou et la solitude du prophète ». 
    Je suis plus méfiant que vous sur Borloo, qui est quelqu’un d’instable, de peu fiable, ami de Bernard Tapie, ce que n’est pas Bayrou. Même sur le FN, Borloo louvoie. 
    Je sais qu’on ne fait pas de politique dans le but de ne pas être élu, mais le MoDem a ceci de particulier qu’il est une sorte de conscience du monde politique, et qu’il brille par son honnêteté. Hier soir, sur iTélé, il y a eu un phénomène intéressant : quatre débatteurs : Cambadélis (PS), Placé (EELV), un petit guignol de l’UMP (futur Sarko ? Dieu nous en préserve, dont il est bien que j’oublie le nom) et Philippot (FN) se sont refilé le témoin de la malhonnêteté, un peu comme dans une course de relais (mais Placé était de loin le plus honnête et le plus intéressant). Le pire, c’est qu’en politique intérieure, Philippot avait entièrement raison contre Cambadélis ! C’est effrayant ! Pas un pour racheter l’autre, et même le FN commence à devenir parfois intelligent.
    Tout ça pour dire que le MoDem, avec Bayrou à sa tête, doit jouer à fond la carte de la droiture. Et tant pis si le coût en est élevé. En ce qui me concerne, désormais, c’est ou le vote blanc, ou le vote MoDem.
    Votre avis m’intéressera. Merci pour vos interventions.

    • excentrique 16 septembre 2013 14:37

      pale rider

      dans quel monde vivez-vous, sur une autre planète ?

      en matière d’extrême droite, Bayrou a été à l’UDF qui a eu autant d’entristes que les autres partis
      surtout, Bayrou a aidé le mariole Mariani (« droite populaire » lien entre « républicains » et FN) à une élection difficile aux dernières élections législatives (1. désigne un UMP comme candidat modem, 2. celui-ci appelle au vote mariole contre un socialiste entrepreneur, 3. le mariole utilise le nom UDF dans sa circulaire de second tour avec l’accord de Bayrou au moins tacite ou a posteriori)
      ce fait est incontestable, j’ai échangé avec Bayrou qui n’a eu aucun argument à retourner

      Bayrou le plus cynique des rénovateurs de la droite, les 12 salopards ils se désignaient !

      Bayrou le balladurien, il a vendu des t-shirts lui aussi ?

      Bayrou ministre EN qui a laissé diriger les syndicats du discrédit de l’abaissement du niveau scolaire

      Bayrou que ne dérangeait pas l’explosion de la dette sous Ballamou 1er

      Bayrou dont une partie des comptes de campagne a été invalidée en 2002 car il en avait profité pour faire quelques excursions aériennes avec Marielle, et achat de costumes

      Bayrou qui a refusé d’appeler à voter anti-néo-conservateur en 2007, qui est resté dans l’ADLE avec les Lib Dem de Clegg amis des néo-cons

      Bayrou qui n’a aucun courage car ne disant rien sur les sujets réellement clivants : surnombre de fonctionnaires territoriaux ? ... surnombre de postes de politiciens, qu’a dit Bayrou sur l’abrogation de la réforme territoriale, la recréation par Hollande de milliers de postes de politiiciens ? ... électricité quasi gratuite agents EDF non plafonné, rien dit Bayrou ... fonctionnaires surpayés à Tahiti et ailleurs, rien dit Bayrou ...

      Bayrou est enfermé dans un formalisme

      pale rider, vous êtes protestant, Bayrou préfère Apple comparé au catholicisme par rapport au système PC comparé au protestantisme

      Bayrou a une double vie, a privatisé un mouvement, un binôme fusionnel décide de tout

      vraiment une référence !

      last but not least : une authentique démocratie prescrit la retraite après 10 ans de politique ... Bayrou il en est à combien, à 40 ?

      la valeur n’attend pas le nombre des années

      à la déchetterie les vieux politiciens

      régime spécial de retraite à 50 ans à tous les politiciens, ce qui élimine aussi le fan de torture des animaux ... Valls ... monsieur torrents de m....


    • Anaxandre Anaxandre 16 septembre 2013 15:21

        Le vote MoDem ? Voilà ce qu’en dit l’auteur :


        « un centre (centre-droit) républicain, démocrate, écologiste, pour une Europe forte et fédérale, libéral pour les entreprises mais pour une justice sociale et une régulation du capitalisme financier »

        Notons déjà que cette définition générale va tout aussi bien à l’UMP qu’au PS. Quoiqu’il en soit, cette Europe forte (? !!!) et fédérale, à laquelle nous mènent tout droit les Partis dits « de gouvernement », une écrasante majorité de français et d’européens n’en veulent pas. En tireront-ils ici les conséquences, c’est à dire voter massivement Le Pen ou Mélenchon lors des prochaines échéances électorales ? Car il n’y a pas d’autre alternative de changement crédible pour l’instant...

    • Pale Rider Pale Rider 16 septembre 2013 16:35

      @Excentrique : Bon, voilà, ça va mieux, après avoir craché toute votre bile ? Sur certains points, OK, ou sans commentaires par ignorance de ma part. 

      Quant à la retraite, Bayrou étant né le 25 mai 1951, il peut encore légitimement oeuvrer en politique. Ce qu’on peut contester, c’est la durée de certains mandats. 
      Quant au surnombre d’élus, Bayrou a été un des premiers à en parler, notamment en ce qui concerne le nombre de parlementaires.
      Ce n’est pas en jetant en vrac des torrents d’accusations plus ou moins vérifiables qu’on fait avancer les choses. Je ne dis pas que Bayrou est infaillible, ni que, une fois Premier Ministre, il fera tous les miracles que les autres n’ont pas faits. En revanche, je crois que ce serait mieux que le quasi néant dans lequel nous végétons depuis des décennies.

    • excentrique 16 septembre 2013 16:57

      pale rider

      je n’apprécie guère vos insinuations liminaires, de nature à discréditer celui qui les utilise et non le destinataire

      il me semblait que les protestants ne voulaient pas d’un individu ayant la vérité révélée incarnée, sous forme de pape (remplacé par la bible chez eux) ... ou de decorum dont s’inspire les produits Apple dont Bayrou est fan ... or Bayrou c’est exactement cela, sans Bayrou il n’y a pas de Mo Dem !

      un Bayrou qui fait la morale à tout le monde, ce qui est insupportable

      permettez que l’arbre soit jugé à ses fruits : la « gouvernance » au modem a failli ... UDF premier parti de France, modem combien de divisions ?

      tout ce que j’avance est sourçable et vérifiable ... mediapart a censuré l’affaire du mariole, révélant ses choix éditoriaux, sans aucun argument, le rédacteur en chef réduit à censurer les questions sur son forum !

      si ce n’étaient que ces zones d’ombre, relativement à Bayrou, qui n’a ses zones d’ombre ?

      mais Bayrou donne des leçons de morale ... alors qu’il y soit confronté !

      reste son formalisme des politiciens de « bonne volonté » ...

      tout cela c’est creux

      ce qui intéresse, c’est le logiciel idéologique

      le logiciel européen de Bayrou fonctionnerait avec des nations très semblables, un nombre limité, qui auraient une souveraineté partagée équivalant quasiment à la souveraineté séparée

      impossible rien qu’entre France et Allemagne, cf économie d’exploitation en Allemagne (agriculture sans SMIC, mini jobs à 1 euro)

      enfin, Bayou ne comprend rien à l’écologie, dixit Lepage, elle a raison, Bayrou adhère à la FNSEA


    • asterix asterix 16 septembre 2013 21:39

      Bref, comme d’habitude le lectorat votant se prononce en faveur de sa propre position et non sur la valeur informative de l’analyse à laquelle s’est livré l’auteur.
      Pov’con, il n’a toujours pas compris que la France, c’est autre chose que deux blocs qui s’excluent l’un l’autre. Qu’on le veuille ou non à titre personnel, il n’y a de rassemblement possible qu’au centre.
      Un second tour Mélenchon - Le Pen, cela vous irait, vous ?


    • Gnagnagna 16 septembre 2013 23:44

      @ Par excentrique (---.---.---.127) 16 septembre 14:37

      Bon vous n’aimez pas Bayrou, je crois que même les plus sots l’auront compris.
      Et ensuite... ?


    • excentrique 17 septembre 2013 09:15

      gnagna

      même pas !

      je n’aime pas que des individus qui se targuent d’être de fins observateurs, tel pale rider et autres, ne voient pas que Bayrou n’a rien d’une figure morale, et que de toute façon de c’est pas la question en politique

      j’ajoute que l’opposition de Bayrou au bling bling tient plus aux questions de personnes que d’idéologie, balladurisme des protagonistes oblige


    • sols 17 septembre 2013 12:21

      asterix

      à titre bêbête, notation négative ...


    • Vieux Sachem 16 septembre 2013 10:37

      Tout le monde semble avoir oublié cette phrase courageuse : « Il vaut mieux perdre les élections que perdre son âme ». Aussi, je ferme à double tour la porte au FN et je me montre méfiant ou plutôt attentiste quant à une association avec l’UDI ; je ne voudrais pas qu’on dise ensuite de Bayrou : « Qu’allait-il faire dans cette galère ? ». Je le sais extrêmement honnête, mais n’a-t-il pas conservé un brin de naïveté ?


      • le naif le naif 16 septembre 2013 16:23

        L’honnêteté c’est très bien, ne manque à Bayrou qu’une vraie paire de couille et une vision. Au centre il n’y a que des velléitaires prêts à monnayer leur alliance contre quelques miettes de pouvoir comme les verts.
        Bayrou n’a jamais réussi à comprendre que son excellent score au premier tour de 2002 n’était du qu’à la présence d’un non choix entre Sarkozy & Royale.... entre peste et choléra certains comme moi ont choisi la scarlatine... sans la moindre conviction et surtout sans lendemain...

        Quand à Boorlo, sans commentaires, j’aurai peur d’être désobligeant....


      • Bulgroz 16 septembre 2013 10:38

        Le rapprochement Bayrou-Borloo c’est une souffle nouveau et puissant, un coup de tonnerre qui frappe l’espace politique Français, des millions d’hommes et de femmes se relèvent enfin pour exprimer leur dévotion à l’annonce de la création de ce nouveau centre fort, puissant et réconcilié qui va enfin terrasser définitivement la bêbête qui monte.

        Prions et louangeons le nouveau prophète renouvelé et revivifié.

        Ô Dieu Bayrou, nous appelons ta force Saint Esprit.

        Seigneur ton Saint Esprit nous fait vivre.Nous te demandons que cette force de vie souffle sur nous comme un vent plein de douceur .Nous prions pour que viennent un renouveau bienfaisant, un souffle vivifiant. Alléluia, vive le Seigneur  :
        Acclamez le Seigneur Bayrou dans son temple du Modem ! Acclamez-le pour ses exploits !
        Acclamez le pour sa grandeur infinie !
        Acclamez le en sonnant du cor, et aux accords de la harpe ! Acclamez-le en dansant au son des tambourins ! Avec la guitare et la flûte à bec, que tout ce qui respire acclame le Seigneur ! Alléluia ! Amen !


        • Vieux Sachem 16 septembre 2013 10:44

          La loi sur la laïcité oblige à respecter toutes les religions ; il vous faudrait une nouvelle loi pour apprendre à respecter les opinions politiques différentes de la vôtre ! Ce serait vraiment démocrate !


        • Pale Rider Pale Rider 16 septembre 2013 11:40

          @Bulgroz : Je vois que Monsieur a de l’humour et qu’il parodie fort bien les Ecritures, notamment les Psaumes qu’il semble pratiquer.

          Mais, comme le dit l’apôtre Paul, il ne faut point adorer la créature au lieu du Créateur, ce qui serait un exercice d’idolâtrie auquel Bulgroz feint de se livrer.
          Enfin, ça fait du bien de rigoler un peu. Ego te absolvo.

        • Claudius Claudius 16 septembre 2013 10:48

          La bébête qui monte contre la bébête immonde ?


          • apopi apopi 16 septembre 2013 10:54

             Bonjour le tandem ! Pour sûr la France est sauvée avec Tartarin plus Don Quichotte, voilà au moins une semaine qui commence dans la bonne humeur !


            • Wladimir Wladimir 16 septembre 2013 10:59

              Centre « fort et indépendant » = oxymore.

              Les centres ont toujours été des groupuscules à balanciers dont les 3% ne survivent que lorsque la droite et la gauche, toutes les deux à 48, ont besoin d’un petit appoint de voix.

              De ce fait, loin de contribuer à un tripartisme, les centres ne font que renforcer la bipolarité à la française. Une force intermédiaire n’aurait une chance d’exister de façon autonome que dans un système à la proportionnelle dont bien évidemment les 2 monstres institutionnels ne veulent pas.


              • oncle archibald 16 septembre 2013 16:16

                Ben non justement .. 

                Un centre fort, indépendant et majoritaire permettrait de clarifier vraiment la situation politique puisqu’il obligerait les « monstres institutionnels » à clarifier leurs positions par rapport aux idées véhiculées par les électeurs dont ils briguent les voix sans le dire pour pouvoir être élus ... Les extrêmes gauche et le « front de gauche » pour le PS et l’extrême droite, incluant le FN, pour l’UMP ... 

                Ce serait beaucoup plus net, mais il faudrait pour que cela réussisse que les électeurs s’intéressent aux programmes au lieu de voter sans réfléchir ...

              • totor101 totor101 16 septembre 2013 11:42

                quel est le meilleur atout du PS contre l’UMP ?
                le FM ! ! !
                CQFD .......
                le reste c’est du baratin issu de le guerres des égos .....


                • Vieux Sachem 16 septembre 2013 16:25

                  A Totor101

                  Connaissez-vous vraiment la signification des initiales ? J’en doute, car si FN = Front National, FM = Fusil Mitrailleur. Erreur de distraction ou erreur volontaire ?

                • Kern Kern 16 septembre 2013 12:25

                  Le FN tel Frankenstein va échapper à ses créateurs


                  D’ou l’émoi dans le Landerneau

                  Ils pourrons agiter faucilles et marteaux, croix de Lorraine, roses aux poings ..ect pour l’arrêter

                  Ce sera en vain

                  Ils n’auront à s’en prendre qu’à eux-mêmes

                  • Anaxandre Anaxandre 16 septembre 2013 16:07

                      Les « créateurs » du FN ? Le mythe devenu Vérité selon lequel c’est F. Mitterrand qui aurait créé le FN est évidemment un mensonge. Les droites nationalistes ont toujours existé en France, elles ont seulement été muselée, dissoutes et niées après guerre.

                      Le pouvoir de l’époque n’a fait que leur redonner une tribune légitime (c’est la Démocratie ou pas ?...), ce qui en toute logique à donné des voix au Parti de J.M. Le Pen. Qu’il y ait indéniablement eu manœuvre politicienne de la part des socialistes est un autre sujet.

                  • foufouille foufouille 16 septembre 2013 12:55

                    ce qui est sur est qu’un demi-dieu va peut être gagner les élections


                    • franor 16 septembre 2013 14:10

                      L’ udi dans ma région la Picardie, est un amalgame de repris de justice et d’arriviste de tous bords.


                      • excentrique 16 septembre 2013 14:47

                        Rama Yade UDI ... 0 idée


                      • Yohan Yohan 16 septembre 2013 14:12

                        5%, c’est au mieux ce que ces faux culs pourront obtenir


                        • LE CHAT LE CHAT 16 septembre 2013 14:48

                          le parti de ceux qui vont bouffer à toutes les gamelles ! ils sont sur la photo en compagnie de l’ex repris de justice Harlem Désir ....
                          Le Modem et l’UDI sont des étiquettes pour redonner un peu de virginité à des politiciens véreux et prêts à toutes les compromissions ...


                          • le naif le naif 16 septembre 2013 16:37

                            Le clivage droite /gauche est un faux débat depuis le « referendum » de 2005
                            Le vrai clivage est ailleurs, soit on reste dans l’UE, soit on en sort
                            L’UMPS, EELV et les divers centres sont européistes...


                            • Anaxandre Anaxandre 16 septembre 2013 16:54

                                Que depuis 2005 ? Je dirai plutôt depuis 1983. Et sur certains sujets peu visibles au quotidien mais fondamentaux, depuis bien plus longtemps encore. Vous savez, ce fameux « arc républicain » qui se sert de la soit-disant caution du Peuple via sa Démocratie Représentative d’Opinion Contrôlée...


                            • le naif le naif 16 septembre 2013 17:16

                              @ Anaxandre

                              Je suis d’accord avec vous, reste que certains évoquent (surtout à gauche) ce fameux référendum en occultant totalement le fait que sans les voix du FN, le OUI serait passé et en occultant également que sous Sarkozy, sans les voix de la gauche le NON serait passé...


                            • excentrique 17 septembre 2013 09:23

                              aucune intégrité et crédibilité que Borloo ait eu à garder, il n’en a jamais eu !!!

                              car avocat filou ami de voyous


                            • Claudius Claudius 16 septembre 2013 17:22

                              Borloulou et Bayrou c’est comme Tapie et la Vierge Marie


                              On a sauvé la « Démocratie »

                              • troletbuse troletbuse 16 septembre 2013 18:08

                                Malin ce Borloo. Il choisit toujours comme allié des mecs qui ne boivent pas. Je me demande pourquoi ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès