• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Refusés, mais encore ?

Refusés, mais encore ?

Le Salon international du livre de Turin ouvre ce 9 mai jusqu'au 13. Jamais, à ma connaissance, un tel événement n'a suscité autant de prises de position, justifiées, à cause du contexte politique actuel et de ses répercussions dans la société.

La Constitution italienne interdit la fondation d'un parti fasciste et des lois sanctionnent ce qui s'en approche. Et pourtant ... Casapound a pignon sur rue, ce parti clairement fasciste. Une maison d'édition, proche de ce mouvement et éditrice du livre de Salvini, le ministre populiste, y avait réservé un stand.

Des personnes comme celles du collectif d'écrivains Wu Ming, l'historien Ginsburg, la présidente de l'Association nationale des partisans italiens, Anpi, Carla Nespolo, qui devait y présenter son ouvrage, Zerocalcare, auteur de bandes dessinées, ont renoncé à leur participation. D'autres, en revanche, comme Raimo, Murgia, ouvertement opposée à Salvini (voir mon article à ce sujet) s'y rendront, en tant que citoyens privés qui ne veulent pas se laisser clouer le bec par l'extrémisme.

Depuis, et juste la veille de son ouverture, les fameuses éditions proches du groupement néofasciste, ont été éjectées du Salon. Mais, des livres douteux n'y seront-ils pas ?

L'ouverture officielle a été mise entre les mains de la poétesse et écrivain Halina Birenbaum, rescapée d'Auschwitz. Elle avait déclaré : "Ou eux, ou nous" et elle n'avait pas douté de l'éjection des extrémistes. La mairesse de la ville a expliqué que le refus de ces éditions est une décision politique. Politique et humaine, dirais-je, et probablement humaniste, dans la mesure òù elle va dans le sens de la dignité de l'homme.

Néanmoins, cet épisode révélateur du Salon du livre turinois doit figurer au premier plan des alertes données aux démocraties. Turin, ville médaille d'or de la Résistance, a mis le hola aux prétentions fascistes de se montrer sans vergogne. L'exemple doit être suivi par tous. Les libertés d'expression et de fait accordées aux mouvements fascistes ne sont déjà que trop nombreuses. Et le populisme devrait tout autant effrayer car, comme le dit Marie-Anne Batard-Bonnuci dans son livre "Totalitarisme fasciste", "le danger immédiat pour l'Italie est davantage le populisme que le fascisme". Cet ouvrage est sorti il y a onze mois. L'alarme sur le populisme est toujours valable, mais, déplorablement, le fascisme, depuis, fait son chemin. D'ailleurs, Casapound n'a aucune honte à préciser qu'il se tient prêt en cas d'échec des partis anti-système.

Le fascisme a besoin d'ennemis et une partie mécontente du peuple exorcice sa grogne en désignant des boucs émissaires : ce sont les immigrés, les Rom, les Juifs, en bref, tout ce qui n'est pas italien ou pas considéré tel. Et la péninsule nage, actuellement, en plein dans cette fange.

Françoise Beck

Le livre cité est paru au CNRS, voir www.nonfiction.fr


Moyenne des avis sur cet article :  1.17/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Julien S 9 mai 16:13

    Il faut interdire les mauvais livres.

    Il faut interdire le populisme. 

    Y’en a marre de la droite. 


    • Xenozoid Xenozoid 9 mai 16:14

      @Julien S

      faut interdire les faux


    • berry 9 mai 17:42

      @Julien S
      C’est ce qu’il ressort de cet article, effectivement.
      C’est la gauche qui censure, la gauche totalitaire.
      Aux Etats-Unis, elle est de mèche avec les multinationales d’internet. A 1 an et demi des prochaines présidentielles, elle fait fermer les comptes sociaux des partisans de Trump, au prétexte hypocrite de la lutte contre l’extrémisme et la haine (facebook, twitter, paypal, etc...). Le président lui-même s’en inquiète.
      https://www.egaliteetreconciliation.fr/Trump-denonce-la-censure-exercee-par-Facebook-Nous-avons-la-liberte-d-expression-54707.html
       
      Depuis peu, la gauche américaine a passé un nouveau cap, elle fait fermer les comptes bancaires de ses opposants !
      Vous vous réveillez un matin et vous recevez un courrier de votre banque, vous êtes viré de votre banque, sans savoir officiellement pourquoi...
      En cherchant un peu, la vérité finit par sortir :
      « Chase ne fait pas affaire avec des gens comme… tu sais… des gens de l’alt-right ou quoi que ce soit. » Ceux qui n’ont « pas de caractère moral » sont des gens avec qui « la banque ne s’engage généralement pas dans des « relations d’affaires, point final  ».

      https://www.fdesouche.com/1195329-chase-manhattan-bank-des-fermetures-de-comptes-pour-raisons-politiques-aux-etats-unis


    • Coriosolite 9 mai 16:17

      Bonjour,

      «  le fascisme, depuis, fait son chemin. D’ailleurs, Casapound n’a aucune honte à préciser qu’il se tient prêt en cas d’échec des partis anti-système. »

      Elections générales de mars 2018 :

      Casapound 0,90%. 0 élu

      Forza Nuova 0,39% 0 élu

      Si comme vous l’annoncez « le fascisme fait son chemin », c’est à la vitesse d’un escargot fatigué.


      • Julien S 9 mai 16:28

        Qu’on en finisse avec la liberté des ennemis de la liberté. 


        • Xenozoid Xenozoid 9 mai 16:41

          @Julien S
          toi tu change de sexe et de profile juste pour ta liberté de te branlé en fammille,tu fais ça en vol libre ?


        • Julien S 9 mai 18:33

          @Xenozoid
          .
          Oui, et je partage l’indignation des personnes progressistes au spectacle de l’existence d’individus qui conçoivent la vie autrement que les progressistes. Quant aux mauvais livres, je suis d’avis qu’il faut rétablir une sorte d’index. 


        • Xenozoid Xenozoid 9 mai 18:35

          @Julien S

          c’est un point de vue sinon une vue d’esprit



          • berry 9 mai 18:22

            @popov
            Pour Françoise Beck, l’islam, c’est des électeurs qui votent bien.
             
            Pour Macron aussi ; il prend la défense des djihadistes retranchés dans la région d’Idlib, en Syrie.

            "En Syrie, extrême préoccupation face à l’escalade de violence dans la région d’Idlib. Les frappes du régime et de ses alliés, y compris sur des hôpitaux, ont tué de nombreux civils ces derniers jours."

            https://twitter.com/EmmanuelMacron/status/1125724879070859264


          • Albert123 9 mai 17:05

            « L’alarme sur le populisme est toujours valable, mais, déplorablement, le fascisme, depuis, fait son chemin. »


            c’est le souci avec les personnes au système logique déficient, elles ne comprennent pas que le rejet et la censure de la souveraineté populaire (le fameux populisme) nourrissent ce qu’ils nomme « fascisme ».

            « Les libertés d’expression et de fait accordées aux mouvements fascistes ne sont déjà que trop nombreuses. »

            et comme en plus, elles sont intolérantes et adeptes de la censure, elles ne se rendent même pas compte que les seules « fachos totalitaires » ce sont elles seules.

            non seulement par la validation de méthodes douteuses et stupides vous nourrissez ce que vous dénoncez mais en plus vous devenez vous même ce que vous dénoncez.

            bref le psychopathe pompier pyromane ne fait pas mieux.

            bisous.


            • Houp@ Houp@ 9 mai 17:50

              Bonjour,

              et comme toujours, les chantres de la liberté d’expression et de la bien-pensance, tous les « Je suis Charlie » sont les premiers à censurer.
              Est-ce là une méthode efficace de combattre des idées ?


              • sls0 sls0 9 mai 17:57

                Je réside aussi à l’étranger, il y a aussi des choses que je trouve bizarre. Je ferme ma gueule, je suis un invité ici.

                Je réponds que si un local demande mon avis et je réponds qu’à lui.

                Je réponds aussi à un institut de criminologie canadien, c’est assez exubérant en homicides il faut un point de vue locale.

                Les italiens ont le droits et même le devoirs de donner leur avis sur leur pays, pas les invités.

                Un anthropologue français avant une étude se dépouille de ses concepts français, de ses habitus français. Il doit être neutre le plus possible.

                Donner un avis sur un peuple ou un pays en gardant ses lunettes de vision française, pas de neutralité, ça ne peut être que du biaisé.


                • En parlant de refusé, ben l’P@py il faut qu’il fasse la retape comme une marque de vieille lessive à la téloche !


                  Question : savez-vous que respirer l’air d’un pet,... est bon pour la santé, que de se retenir est très très néfaste, idem pour les rots, se retenir danger pour les cardiaques.


                  Études scientifiques sérieuses à l’appui !( mon article en modé )



                  @+ P@py


                  • ZenZoe ZenZoe 9 mai 18:20

                    Moi ce que je vois pour le moment, c’est que c’est bien la gauche bienpensante qui vire au fascisme. En France comme en Italie apparemment. Leur manie de vouloir tout interdire : la parole, les livres, les vilaines pensées, les partis politiques affreusement prolétariens, les spectacles plébéiens d’un goût si douteux, les mauvais votes (*).... Françoise Beurk, oui !

                    (*) les mauvais votes sont ceux qui vont contre les intérêts de la gauche bienpensante, influente, mondialisée et scandaleusement privilégiée.


                    • sls0 sls0 9 mai 18:33

                      @ZenZoe
                      Tout pouvoir qu’il soit de gauche, de droite ou du centre vire au fachisme quand il n’arrive plus à rouler le peuple dans la farine. Si le peuple réfléchit il voit qu’on le spolie dans l’intérêt du pouvoir et ses potes.
                      Face à la raison pour garder leurs privilèges ils ne peuvent qu’employer la force, le fachisme.


                    • ZenZoe ZenZoe 9 mai 21:00

                      @sls0
                      c’est pas faux.


                    • marmor 9 mai 18:20

                      Je viens d’aller visiter la page facebook de la dame, et elle explique qu’elle fait de tri de ses contacts quand ils n’approuvent pas ses opinions ! Rassurez vous, elle donne aussi des leçons de morale sur Fessebouc 


                      • berry 9 mai 18:54

                        @marmor
                        Elle vient faire l’éloge de la censure sur un site de libre expression, alors que 99,9 % des médias sont déjà aux mains de l’oligarchie.
                        Quel culot !
                        On nous inflige sa présence tous les jours, en plus.


                      • marmor 9 mai 19:03

                        @berry
                        De plus, la prétention l’empêche de répondre aux gueux de la pensée que nous sommes, et elle ne s’abaisse pas au dialogue. Elle écrit la juste pensée, la juste parole, la juste opinion, et il n’y a rien à discuter. Un exemple de démocratie ! c’est très fascisant tout ça, voire fatiguant, les élites autoproclamées m’incommodent...


                      • Fergus Fergus 10 mai 08:41

                        Bonjour, marmor

                        « Elle écrit la juste pensée, la juste parole, la juste opinion, et il n’y a rien à discuter. Un exemple de démocratie ! c’est très fascisant tout ça »

                        Bien vu !


                      • Aristide Aristide 10 mai 10:22

                        @berry

                        Elle vient faire l’éloge de la censure sur un site de libre expression,

                        Ça c’était avant, parce que maintenant des le421, la Néant et autre Cabanel ne se privent d’interdire les commentaires à ceux qui ne leur plaisent pas.


                      • Abou Antoun Abou Antoun 10 mai 09:47

                        « D’ailleurs, Casapound n’a aucune honte à préciser qu’il se tient prêt en cas d’échec des partis anti-système. »

                        Ah enfin vous avez réussi à trouver comment produire des accents circonflexes !

                        Mais ...

                        « Elle avait déclaré : »Ou eux, ou nous« et elle n’avait pas douté de l’éjection des extrémistes. »

                        Reste plus qu’à vous procurer un correcteur orthographique. Pour une ’journaliste’, ’auteure’ cela peut s’amortir.

                        C’est pour la forme.

                        Pour le fond on est toujours au niveau plancher de la boboïtude.


                        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 10 mai 10:35

                          Ce « fascisme » tant décrié, n’est qu’une résultante de l’hypocrisie des « démocraties ». Or le totalitarisme est du côté de l’État, sous couvert de « démocratie ».

                          Dialectiquement

                          -vous êtes nationaliste ? de facto « fasciste »

                          -vous êtes populiste  ? de facto « fasciste »

                          -vous êtes contre ceci ou cela ? de facto « fasciste »

                          etc.

                          L’identité est une chose que le pouvoir sait parfaitement manipuler, c’est un des fondamentaux des « guerres hybrides » dans lesquelles les peuples sont plongés.


                          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 10 mai 13:00

                            Moi, ce qui me gène, ce sont les intellos bien-pensants qui vitupèrent à longueur de pages le « populisme ». Autrefois, on conchiait la « démagogie »... Aujourd’hui le « populisme » qui eut ses lettres e noblesse, à l’époque où l’on utilisait ce terme pour désigner ceux qui s’intéressaient au peuple, les écrivains qui écrivaient favorablement sur le peuple et pour le peuple...

                            Aujourd’hui, sont « populistes » ceux qui pensent mal ! Je n’aime pas beaucoup les Salvini, le Pen et tutti quanti mais je préférerais qu’on discute leurs propos et leurs actes plutôt que de les condamner a priori. Et de ne pas essayer de comprendre ceux qui les portent au pouvoir ou aux portes du pouvoir.


                            • jymb 10 mai 13:25

                              « Le fascisme a besoin d’ennemis »

                              Et les gauchos-bobos dés qu’ils perçoivent une éventualité même minime de ne plus être dans l’entre soi absolu, de ne pas pouvoir boire leur flûte de champagne entre des centaines de stands exposant les mêmes bouquins et les mêmes poncifs, effarés de ne pas être encensés sans contradiction ne peuvent qu’éructer contre tout le reste de l’humanité..les fachos ! 


                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mai 14:00

                                @jymb

                                Les gauchos -bobos ils font des selfis depuis l’institut du monde arabe en regardant cramer Notre Dame. Jack Lang de Blois le bien nommé.


                              • Djam Djam 10 mai 14:04

                                @ F. Beck

                                Ahhhh chère Françoise... si vous n’aviez pas le « fachisme » pour trouver à votre tour votre bouc émissaire, quel vilain parti pourriez-vous trouver ? Le souverainisme peut-être ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès