• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Remettre enfin l’orthographe à l’honneur !

Remettre enfin l’orthographe à l’honneur !

En corrigeant quelques copies de seconde, on prend conscience des difficultés qu'éprouvent les élèves en orthographe : fautes grossières d'accord, mots déformés, conjugaisons mal maîtrisées...
 
Et on voit aussi de plus en plus de fautes sur internet, et même dans des articles écrits par des journalistes.
Au fond, ce n'est pas étonnant : l'orthographe a été mise au rebut dans notre enseignement.
Ainsi, dans la nouvelle version du brevet des collèges, l'orthographe ne compte que pour 5 points sur 50 dans l'épreuve de français. Au baccalauréat, on ne peut enlever que 3 points pour une orthographe défectueuse.
 
En fait depuis des années, l'apprentissage de l'orthographe a été sacrifié : moins d'heures consacrées à cette discipline.
Or, pour écrire correctement, il faut s'entraîner, écrire, réécrire.
Il faut également apprendre certaines règles, les mémoriser, les revoir. Il faut apprendre les différentes conjugaisons, les réviser sans arrêt.
La plupart des fautes sont liées à la syntaxe et à la grammaire : confusions entre le participe passé et l'infinitif, accords défectueux entre le sujet et le verbe...
 
Il serait temps de restaurer de véritables leçons d'orthographe et de grammaire, car ces deux disciplines vont de pair.
La grammaire a été, elle aussi, négligée, mise au second plan, comme s'il fallait gommer les difficultés et les obstacles pourtant si formateurs pour les élèves.
Il fallait rendre les leçons moins rebutantes, moins rébarbatives : aussi abordait-on la grammaire à l'occasion d'une étude de textes et de manière très partielle.
 
C'est une évidence : un texte mal orthographié est souvent peu lisible, voire incompréhensible.
Et des étudiants qui ont obtenu le baccalauréat se retrouvent en difficulté, car ils ne maîtrisent pas cette discipline.
 
Il semble que le nouveau ministre de l'Education nationale veuille rétablir un véritable enseignement de l'orthographe et de la grammaire... il serait temps.

Jean Michel Blanquer a déclaré notamment : "L'apprentissage de la grammaire de la phrase est essentiel. C'est elle qui permet aux enfants d'entrer dans les textes, mais aussi d'acquérir une orthographe de qualité et un langage structuré... Ce sont ces grands principes qui doivent nous guider..."
 
Il faut souhaiter maintenant que ces propos soient réellement suivis d'effets et que des heures dédiées à la grammaire et à l'orthographe occupent enfin une place de choix dans l'emploi du temps des élèves.
 
 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/09/remettre-enfin-l-orthographe.a-l-honneur.html

 

Documents joints à cet article

Remettre enfin l'orthographe à l'honneur !

Moyenne des avis sur cet article :  2.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 19 septembre 2017 10:13

    L’orthographe, comme la grammaire et la ponctuation, n’est utile que si elle permet une compréhension précise de la pensée projetée dans le texte.

    Un texte écrit, bien orthographié, avec la bonne ponctuation, est aussi précis qu’un texte oral, bien prononcé avec les nuances que permettent la voix. Il a l’avantage de la conservation.

    L’orthographe est une convention nécessaire pour la retranscription lisible de la phonétique des mots.

    L’orthographe a une histoire, des racines, qui la lient à l’étymologie des mots. Elle a, parfois, été inutilement compliquée par snobisme ce qui a favorisé la dyslexie, à l’inverse de l’italien plus simple, qui s’écrit comme il se prononce, pour des mots de même origine.

    La modernisation nécessaire de l’orthographe visait à sa simplification. Son application généralisée est freinée par le conservatisme de la classe possédante et l’élitisme pédant des intellectuels. Différentiation d’autant plus préjudiciable et efficace que ces classes détiennent le monopole de la sélection sociale.


    • sarcastelle 19 septembre 2017 10:58

      @Daniel Roux

      .
      Un texte bien orthographié, avec une bonne ponctuation, est aussi précis qu’un texte oral, bien prononcé avec les nuances que permettent la voix. 
      .
      Je vois que vous pratiquez un accord du verbe d’un genre personnel.
      Signé : une élitiste pédante (mais pour être de la classe possédante, heu, c’est raté)

    • jmdest62 jmdest62 19 septembre 2017 11:53

      @sarcastelle
      Bien vu !

      En écrivant dans un style moins « ampoulé » ...par ex : « avec les nuances permises par la voix ».... M. Roux aurait aéré son texte et évité un belle « boulette ».
      Mais , sans doute a-t-il voulu , à sa manière , contribuer à « la modernisation nécessaire » de l’orthographe.
      Au fait ! Qui a écrit : « La culture c’est comme la confiture.... » ?
       @+

    • Daniel Roux Daniel Roux 19 septembre 2017 12:36

      @sarcastelle

      Exact et amusant dans ce contexte.

      Une seule faute ? En progrès mais peut mieux faire.

      Et sur le fond ?


    • nono le simplet nono le simplet 19 septembre 2017 14:27

      @sarcastelle

       smiley
      belle marquise vos beaux yeux me font mourir d’amour

    • nono le simplet nono le simplet 19 septembre 2017 14:31

      @Daniel Roux
      j’ignore si c’est encore le cas mais autrefois les traités étaient toujours écrits aussi en français, ce qui permettait de pallier à toute interprétation « abusive » par un terme un peu flou du dit traité 


    • jmdest62 jmdest62 19 septembre 2017 16:24

      @nono le simplet
      Salut

      « pallier à toute interprétation »
      un grand classique : pallier = verbe transitif.
      La construction pallier à [intransitif ], courante, est incorrecte
      @+

    • jmdest62 jmdest62 19 septembre 2017 16:52

      @Daniel Roux
      Et sur le fond ?

      Sur la simplification je pourrais être d’accord avec vous si l’on pouvait mettre des limites...j’ai quelques doutes et je crains que si l’on ouvre une brèche ....on finisse par officialiser la dégradation constatée. 
      La maîtrise du langage peut être une arme de domination OK ! 
      Elle peut être aussi une arme d’émancipation et cette arme est entièrement disponible....
      Franchement est-ce insurmontable de demander que (au moins) le « langage courant » soit maîtrisé à l’entrée en seconde. ?
      @+

    • rosemar rosemar 19 septembre 2017 19:10

      @sarcastelle

      Un exemple typique d’une faute d’accord sujet verbe ! 

      Merci à Daniel d’avoir illustré mon article par cet exemple....

    •  Christian Ratatouille 19 septembre 2017 19:35

      @jmdest62
      La culture, c’est comme la confiture : moins on en a, plus on l’étale.

      Reprise d’un graffiti sur les murs en mai 1968
      Jean Delacour
      Auteur humoriste français (1920-1987).


    • baldis30 19 septembre 2017 20:26

      @Daniel Roux
      bonsoir,

      « à l’inverse de l’italien plus simple, »

      Pas tant que cela parce qu’en italien toutes les lettres se prononcent .. sauf que ce n’est pas toujours de la même façon ( ga, go ,... ge, gi )

      De plus les règles grammaticales sont sur bien des points autrement strictes que celles du français bafoué ( concordance des temps dans la « principale/ subordonnée, » ... ... etc ...)


    • pipiou 24 septembre 2017 12:07

      @rosemar

      Mr Roux a juste illustré que personne n’est à l’abri d’une faute de grammaire ou d’orthographe.
      On passerait notre vie en cours de Français que ça ne suffirait pas.

      Et comme tout est essentiel : l’histoire, les maths, la physique, les langues, le mieux serait que notre école fonctionne.
      Mais il y aura toujours pas assez de ci, pas assez de ça.


    • mmbbb 24 septembre 2017 12:12

      @rosemar on nous a appris incorrectement le francais, on nous a oblige a avoir de multiples reformes aussi inutile que que prétentieuse , on nous a detourne de l amour de notre langue , on nous oblige a parler franglais pour être IN , on a subit les oukases de ses pedago demago maintenant j "écris giraffe c’est ma tres grande phote d orttograffe.


    • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 19 septembre 2017 10:13

      Sleon une édtue de l’Uvinertisé de Cmabrigde, l’odrre des ltteers dnas un mot n’a pas d’ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirere et la dreneire soeint à la bnnoe pclae. Le rsete peut erte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlblème


      • nono le simplet nono le simplet 19 septembre 2017 10:17

        @Jeussey de Sourcesûre
        asobmlunet !


      • popov 19 septembre 2017 10:23

        @Jeussey de Sourcesûre

        Exact, je peux lire votre commentaire sans problèmes, même si j’ai appris le français avant que ne sévisse la méthode globale.

        Mais que se passe-t-il si vous utilisez un mot que le lecteur ne connaît pas et qu’il doit consulter le dictionnaire ?


      • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 19 septembre 2017 10:34

        @popov

        les alanhpbaètes snot tèrs clituvés, vuos sveaz !

      • sarcastelle 19 septembre 2017 11:01

        @Jeussey de Sourcesûre

        .
        Selon une étude de l’université de Cambridge...
        .
        Refaites la même chose en partant d’une phrase très mal fichue mais quand même compréhensible avec les lettres dans l’ordre, et on verra ce que ça donne. 

      • Abou Antoun Abou Antoun 19 septembre 2017 11:14

        @Jeussey de Sourcesûre
        C’est vrai mais cela suppose que nous ayons affaire à une permutation stricte. Si les mots sont mal orthographiés (lettres manquantes, accents manquants, etc...) la compréhension devient beaucoup plus difficile.
        D’autres études montrent que certains mots peuvent être déduits uniquement du contexte.
        En résumé, il y a donc bien une lecture ’globale’ pour les individus ayant acquis un certains niveau de langue.
        Maintenant faites la même expérience avec une langue étrangère, que vous maîtrisez à peu près mais que vous pratiquez peu vous verrez que vous aurez les plus grandes difficultés à comprendre un texte même simple si vous faites subir à chacun des mots cette permutation ’interne’.
        Donc il faut modérer cette conclusion, elle dépend du niveau du lecteur.
        La langue utilisée est aussi importante. On remarquera que les mots de deux et trois lettres sont tous inchangés, donc dans des langues comme l’anglais où les mots courts foisonnent, cela fournit des points de repères ’sûrs’ et le contexte peut jouer.
        En fait, même pour la langue anglaise, cette affirmation est battue en brèche dans d’autres études, comme celle-ci.


      • jmdest62 jmdest62 19 septembre 2017 12:06

        @Jeussey de Sourcesûre
        Salut

        Ce que vous décrivez là est l’une des bases de la méthode de « lecture rapide » .
        De même , il n’est pas nécessaire de construire une phrase complète pour que le message soit compréhensible 
        « pas nécessaire phrase complète pour message compréhensible »
        A utiliser avec précaution et à bon escient.
        @+

      • damocles damocles 19 septembre 2017 12:09

        @popov
        comment un étranger connaissant mal le français peut-il lire ce « poème » ecrit par un anglaisqui croyait avoir une rime riche :


          Tout poète tient
          A friser le quotient
          De ceux qui balbutient 

        ps : c’est d’Alphonse ALLAIS , pas de moi...

      • jmdest62 jmdest62 19 septembre 2017 12:54

        @damocles
        Il améliore sa connaissance du français et le tour est joué ....Non ? 

        @+

      • jmdest62 jmdest62 19 septembre 2017 13:07

        @Abou Antoun

        Salut
        «  il y a donc bien une lecture ’globale’ pour les individus ayant acquis un certains niveau de langue. »
        Entièrement d’accord avec cette remarque qui vaut également pour la maîtrise des techniques de « lecture rapide » .
        @+

      • nono le simplet nono le simplet 19 septembre 2017 14:34

        @sarcastelle
        « Refaites la même chose en partant d’une phrase très mal fichue mais quand même compréhensible avec les lettres dans l’ordre, et on verra ce que ça donne. » 

        j’ai rein cmopirs !

      • nono le simplet nono le simplet 19 septembre 2017 14:40

        @damocles
        c’est comme raconter une blague à un anglais, genre

        Liz Taylor is rich 
        bizarrement ça ne fait pas rire les anglais smiley

      • rosemar rosemar 19 septembre 2017 19:12

        @Jeussey de Sourcesûre

        Oui, sauf que l’ordre des lettres est à peine modifié pour que l’on puisse comprendre....

      •  Christian Ratatouille 19 septembre 2017 19:40

        @nono le simplet
        ou, p’téte ben qu’oui ,p’téte ben qu’ non ,pour ceux qui débarque en Normandie


      • nono le simplet nono le simplet 20 septembre 2017 04:13

        @Ratatouille
        j’ai des amis anglais et je tente régulièrement de faire des jeux de mots en anglais avec eux ... pas simple smiley

        le truc qui les a fait le plus rire est involontaire c’est un « upside » pour « upstairs » 

      • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 19 septembre 2017 10:21

        « Pour parler sans ambiguïté, ce dîner à Sainte-Adresse, près du Havre, malgré les effluves embaumés de la mer, malgré les vins de très bons crus, les cuisseaux de veau et les cuissots de chevreuil prodigués par l’amphitryon, fut un vrai guêpier.
        Quelles que soient, et quelque exiguës qu’aient pu paraître, à côté de la somme due, les arrhes qu’étaient censés avoir données la douairière et le marguillier, il était infâme d’en vouloir pour cela à ces fusiliers jumeaux et mal bâtis, et de leur infliger une raclée, alors qu’ils ne songeaient qu’à prendre des rafraîchissements avec leurs coreligionnaires.
        Quoi qu’il en soit, c’est bien à tort que la douairière, par un contresens exorbitant, s’est laissé entraîner à prendre un râteau et qu’elle s’est crue obligée de frapper l’exigeant marguillier sur son omoplate vieillie. Deux alvéoles furent brisés ; une dysenterie se déclara suivie d’une phtisie, et l’imbécillité du malheureux s’accrut.

        — Par saint Martin ! Quelle hémorragie ! s’écria ce bélître. À cet événement, saisissant son goupillon, ridicule excédent de bagage, il la poursuivit dans l’église tout entière. »

        Prosper Mérimée


        • popov 19 septembre 2017 10:31

          @Jeussey de Sourcesûre

          C’est l’occasion d’apprendre que le mot « alvéole » a été utilisé au masculin jusqu’au début du siècle dernier.


        • Olivier 19 septembre 2017 10:35

          Il est évident que l’enseignement a fait l’objet d’un sabotage délibéré depuis au moins 40 ans, comme beaucoup de choses d’ailleurs dans ce pays. 


          Maintenant il est vrai que le français souffre d’une complexité souvent inutile (ah les subtilités de l’accord du participe passé, chef d’oeuvre d’absurdité, ou les duplications de lettres en pagaille !). 
          Ceci l’handicape gravement à l’étranger où presque plus personne ne l’apprend, en tout cas en Europe. 

          D’autres langues ont su simplifier leur orthographe et leur grammaire sans que cela n’altère en rien leurs capacités d’expression, et font évoluer le langue en permanence. Une faute d’orthographe correspond généralement à une simplification ou une phonétisation d’une règle en fait inutile. Ce sont peut-être ceux qui font cette faute qui écrivent comme il le faudrait !

          • Cateaufoncel 19 septembre 2017 12:15

            @Olivier

            « ...presque plus personne ne l’apprend, en tout cas en Europe. »

            Le français ayant été la langue de l’aristocratie européenne, il n’a plus de raison d’être à l’époque des technocrates américanisés et des masses plus ou moins globishisées.

            Lu sur le site de Vogue, magazine féminin :

            Des recettes fruitées, saines, en version bowl ou nomade… Le compte Instagram Befitsmoothie regorge de tips pour élever, encore un peu plus, l’apport bénéfique de nos smoothies cette saison. Le concept ? Mincir simplement grâce à des boissons healthy et gourmandes, à haut potentiel Instagram-friendly.


            « 
            Une faute d’orthographe correspond généralement à une simplification ou une phonétisation d’une règle en fait inutile. »

            D’autant plus inutile qu’à l’époque, aussi, du tout-pognon, elle ne rapporte de fric à personne.


          • baldis30 19 septembre 2017 20:36

            @Olivier
            bonsoir,

            « ah les subtilités de l’accord du participe passé »

             Les langues latines défendent leurs origines et leur intelligence... est-ce anormal ?

            je trouve que des langues qui ne possèdent pas de passé simple ( passato remote, aoriste) sont des langues bêtes incapables d’exprimer simplement une action passée terminée : c’est le cas de l’anglais ....


          • Krokodilo Krokodilo 20 septembre 2017 12:49

            @Olivier Je plussoie pour l’accord du participe passé, particulièrement celui des verbes pronominaux, probablement la faute la plus fréquente y compris chez ceux qui vivent de leur plume, les écrivains comme les écrivants et les gens de la radio, mais la place respective des langues dans l’UE et dans le monde est un problème exclusivement géopolitique. Preuve en est que l’anglais est devenu officieusement la langue de l’UE alors qu’elle est une des pires pour la correspondance phonèmes-orthographe - en clair impossible de déduire l’écriture d’un son si l’on ne connaît pas déjà le mot. Une langue aussi difficile que le français, donc, à l’inverse du cliché qu’une certaine propagande continue de répandre.


          • BOBW BOBW 19 septembre 2017 10:47

            Ah ! Ce bon vieux petit « BLED » livre de chevet,simple et concis, pour les ex candidats au Certificat d’études primaires m’ont rappelé des anciens élèves !...


            • sarcastelle 19 septembre 2017 11:06

              Les matheux dans un grand nombre d’études professionnelles cassent depuis longtemps tout espoir de succès professionnel à tout un tas de faibles en mathématiques. Pourquoi ce privilège de casser qui on a envie, ne serait-il pas accordé aussi aux littéraires ??

              .



              • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 19 septembre 2017 11:51

                @sarcastelle

                Pour les littéraires, la ségrégation existe aussi, et le secret est encore mieux gardé.
                Les maths ont acquis leurs galons quand le passage par Polytechnique donnait accès aux postes les plus importants de hauts fonctionnaires. Mais depuis due l’ENA est devenue la pépinière alternative, la filière pour initiés est : grec-allemand : ceux qui savent ont eu connaissance du fait que la sélection des anseignants dans cette chapelle est aussi forte que celle des élèves...

              • jmdest62 jmdest62 19 septembre 2017 12:18

                @Jeussey de Sourcesûre

                Salut
                « la filière pour initiés est : grec-allemand »
                Cela leur a été fort utile pour comprendre les subtilités des récentes négociations entre l’Eurogroupe et le « guoevrenmnet gerc ».  smiley
                °
                « la sélection des anseignants » ...... Attention ! comme vous l’avez écrit plus haut , il faut que la première et la dernière lettre soient correctes.
                @+

              • sarcastelle 19 septembre 2017 14:32

                @Jeussey de Sourcesûre

                .
                Je ne pensais pas à sélection dans les très grandes écoles (qu’ils se débrouillent !) mais aux retombées populaires des lubies des décideurs élitistes. 

              • V_Parlier V_Parlier 19 septembre 2017 19:42

                @sarcastelle
                Honnêtement, maintenant on peut être nul en tout. L’important c’est de la ramener et d’être prétentieux. Un niveau minimum vital médiocre devient alors suffisant.


              • Abou Antoun Abou Antoun 20 septembre 2017 11:45

                @sarcastelle
                Pourquoi cette vision bipolaire ’matheux-littéraires’. Cela signifie-t-il que les nuls en maths lisent beaucoup ? Que tous ceux qui se passionnent pour les lettre dédaignent les sciences ?
                La réalité est plus complexe. Il y a beaucoup de gens peu attirés par les maths qui excellent dans certaines sciences (naturelles, médicales, humaines). Il y a des gens qui réussissent en mathématiques et qui ont du goût pour les lettres, et enfin il y a des gens aussi nuls en maths qu’en lettres. Votre vision binaire remonte aux années 60-70, où c’était la mode de partager ainsi les lycéens. Cependant les sections d’élite étaient A’ (latin-grec-maths).


              • Abou Antoun Abou Antoun 19 septembre 2017 11:19

                Ceci est encore un article consacré à l’orthographe (marronnier) . Mais enfin ce n’est que la face cachée de l’iceberg.
                Nos têtes blondes ne savent plus écrire, bah, savent-ils lire intelligemment ? Savent-ils compter, que connaissent-ils de l’histoire et de la géographie de la France ?
                Il n’y a aucune raison de focaliser sur l’orthographe car de toutes les lacunes ce n’est pas la pire et de loin.


                • Abou Antoun Abou Antoun 19 septembre 2017 15:36

                  la face cachée de l’iceberg.
                  La face visible bien sûr


                • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 19 septembre 2017 11:52

                  « que connaissent-ils de l’histoire et de la géographie de la France »


                  pourquoi vous limiter à la France ?

                  • baldis30 19 septembre 2017 20:44

                    @Jeussey de Sourcesûre
                    bonsoir

                    Il y a bien un président ....(1).... qui situe les Balkans près du cercle polaire

                    (1) tu par charité chrétienne


                  • Giordano Bruno 19 septembre 2017 12:19

                    Comment espérer de bons résultats en orthographe si la lecture est négligée ?

                    Sur un texte de référence, « Monsieur égoïste », une expérience dans un collège « normal » a montré que 80% des élèves lisaient à une vitesse inférieure à 170 mots par minute.


                    • Giordano Bruno 19 septembre 2017 12:20

                      J’ai omis une précision : il s’agissait de 80% des élèves de sixième.


                    • Elliot Elliot 19 septembre 2017 12:30

                      Les modérateurs devraient en premier lieu montrer l’exemple et bannir tous les articles rédigés dans un langue qui parfois ressemble plus au volapük qu’au simple français courant.

                      Certes le volapük peut être d’une grande utilité pour se faire comprendre dans des régions inexplorées et il s’arrange donc à la sauce que requiert le moment mais on peut considérer dans le cas qui nous occupe qu’il y a une forme d’irrespect du lecteur de ne pas faire l’effort de soigner sa prose ou, si on est déficient en la matière, de prétendre faire partager son opinion en étant incapable de l’exprimer correctement.

                      Le seul critère de sélection devrait être celui-là et non les idées elles mêmes : il est agréable de se confronter à des gens qui savent écrire mais dont vous ne partagez pas les avis alors qu’il est parfaitement inutile d’entrer en débat avec quelqu’un qui ne maîtrise que l’art de l’insulte à défaut de celui de la langue.


                      • petit gibus 19 septembre 2017 20:53
                        @Elliot 

                        « Les modérateurs devraient en premier lieu montrer l’exemple et bannir tous les articles rédigés dans un langue qui parfois ressemble plus au volapük qu’au simple français courant. »

                        Ah !
                        serait ce toi qui a scuité mon petit article gentillé, sans prétention en modération
                        avec comme commentaire :
                        « L ’injure ne saurait faire office d’argument.
                        En plus d’apprendre à être poli,vous devriez également faire un effort pour respecter les règles d’Ôrtografe » ? !

                        Ce commentaire n’est même pas signé par son auteur et il ose me traiter d’impoli !

                        Il semblerait que les cul-terreux de mon espèce soient très mal acceptés dans le bac à sable 
                        des culs-talqués 
                        Bouuuuuuuuuuuu  smiley  smiley


                      • eddofr eddofr 19 septembre 2017 12:43

                        Il y a une différence fondamentale entre simplifier les règles et supprimer les règles.


                        Simplifiez les règles et les moins doués / favorisés pourront jouer avec les plus doués / favorisés.

                        Supprimez les règles et plus personne ne peut jouer.

                        Or, il me semble que depuis quelques décennies, nos édiles s’échinent essentiellement à supprimer les dites règles.

                        • Cateaufoncel 19 septembre 2017 12:47

                          « Au fond, ce n’est pas étonnant : l’orthographe a été mise au rebut dans notre enseignement. »

                          Normal, l’ortograf, s’est discrimminant.


                          • sarcastelle 19 septembre 2017 14:27

                            Entre celui qui confond la face cachée de l’iceberg et la partie immergée de la lune, et celui qui confond les élites avec les édiles, la pauvre Rosemar n’a pas fini de s’arracher les cheveux !


                            • V_Parlier V_Parlier 19 septembre 2017 19:45

                              @sarcastelle
                              Moi je la sens bien « réac » sur ce coup là, par rapport à ses habitudes !
                              (Enfin ça, je ne lui reprocherai pas)


                            • keiser keiser 19 septembre 2017 17:18

                              Salut rosemar

                              " En corrigeant quelques copies de seconde, on prend conscience des difficultés qu’éprouvent les élèves en orthographe : fautes grossières d’accord, mots déformés, conjugaisons mal maîtrisées... "

                              Et ben justement, il serait peut être temps de simplifier ce fameux orthographe.
                              Les anglais l’ont vite compris et l’usage en est simplifié.
                              J’aime le français, j’ai même fait un bac philo.
                              Mais il faut reconnaitre que la langue française est pénalisante et élitiste.
                              Cela peut être un réel handicap pour qui n’est pas disposé à en comprendre les subtilités.
                              Alors désolé rosemar mais je serais plus pour une simplification.
                              Après, à chacun de voir où il peut trouver son plaisir et son épanouissement.


                              • rosemar rosemar 19 septembre 2017 19:08

                                @keiser

                                Attention ! Le mot « orthographe » est féminin...
                                Si on simplifie trop, on perd l’étymologie, les origines de la langue et une partie de son fonctionnement.

                                Bonne soirée

                              • keiser keiser 19 septembre 2017 19:44

                                @rosemar

                                Et ben voila... belle démonstration.
                                C’est exactement ce que je voulais dire.  smiley


                              • baldis30 19 septembre 2017 20:55

                                @keiser
                                bonsoir,

                                Embaucheriez-vous un collaborateur rédigeant des lettres à l’orthographe approximative à l’intention de votre clientèle ?

                                Outre l’orthographe on sait depuis longtemps que l’incompréhension des textes, voire l’analphabétisme sont responsables de bien des accidents du travail ....

                                L’orthographe fait partie du patrimoine, comme la langue ... En le refusant, refusez donc en même temps toute la musique, toute la peinture ... 

                                Reconstruisez un monde nouveau (il me semble avoir lu cela quelque part dans des écrits diffusés entre 1940 et 1944.... )... Auparavant prenez connaissance du « Meilleur des Mondes »...


                              • baldis30 20 septembre 2017 10:05

                                @Vraidrapo
                                bonjour,

                                Pour certains patrons cela reste un critère ... hélas c’est après des accidents dis à l’incompréhension de textes même simples et de tests d’écriture qu’on s’aperçoit du pire ....

                                Dans certains pays évolués, on peut reprocher à un dirigeant d’avoir mis en place des exécutants qui n’étaient pas à la hauteur de leurs tâches .... et là aussi on s’aperçoit des lacunes dont aussi souvent l’orthographe ....


                              • keiser keiser 20 septembre 2017 18:39

                                @baldis30

                                C’est marrant mais je m’attendais à des réaction du genre et en l’occurrence, ne me fais pas dire ce que je ne dis pas.
                                J’ai juste dis que le français est difficile, avec des pièges à tous les étages.
                                Perso je m’en moque car mon niveau est correct.
                                Et en parlant de niveau, j’ai vu bien des Bac + qui se perdaient dans les méandres de l’orthographe.
                                C’est trop compliqué avec les règles, exceptions et j’en passe.
                                Votre argumentation à tous ne tient pas et c’est en partie pour cela que l’anglais est privilégié au niveau international. 
                                Et pour finir baldis, il n’est pas utile de me faire un procès d’intention.


                              • baldis30 20 septembre 2017 22:23

                                @keiser
                                bonsoir,

                                quand il y a des morts et des blessés parce qu’on lit de travers des mots sans signification il y a une argumentation solide .

                                Quant aux bacs + ... en matière d’orthographe ... parallèlement à mon travail j’ai enseigné la même matière en G.E. .... et je sais ce qu’en penser ...


                              • Delphus Delphus 19 septembre 2017 17:34

                                Pour bien écrire, il faudrait déjà lire...Si l’écriture s’est appauvrie au fil du temps, et en cela je vous rejoins totalement, que dire de la lecture ?...De même que les livres qui paraissent aujourd’hui, et parfois de soi disant bons livres, contiennent des tournures de phrases, des coquilles, des fautes grossières, qui sont absolument inadmissibles. J’ai l’impression que nous avons acté cet appauvrissement de notre langue. Il suffit effectivement de regarder les pubs, d’entendre la pauvreté du vocabulaire à la télé, à la radio, dans les journaux, pour le constater. Maintenant je ne suis pas en position de faire la leçon sur ce sujet, il m’arrive aussi de faire des fautes...


                                • rosemar rosemar 19 septembre 2017 19:06

                                  @Delphus

                                  Je peux faire aussi des fautes et quand on corrige des copies, on en vient à hésiter sur l’orthographe de certains mots... 
                                  Oui, la lecture est essentielle pour former l’attention.

                                • Cateaufoncel 19 septembre 2017 20:36

                                  @rosemar

                                  « Oui, la lecture est essentielle pour former l’attention. »

                                  Et la mémoire orthographique ! Très important la mémoire orthographique. A 12 ans, boulimique de lecture, j’ai soufflé mon instit’ en ayant glissé, d’instinct, un imparfait du subjonctif dans une dissertation.


                                • chocolatine chocolatine 19 septembre 2017 18:51

                                  bonsoir @ tous
                                  pour bien écrire sans trop faire de fautes( car ne pas en faire est illusoire) il faut écrire sur du papier, car celà fait appel à des mécanismes cérébraux qui conjuguent leurs effets,de plus malheureusement,il faudrait que les manuels scolaires évitent ce style ampoulé qu’ils ont adopté depuis de nombreuses années
                                  Car on feuillette,plus qu’on ne lit,sauf si c’est un livre : un article sur internet n’a qu’un début et une fin,et contrairement à un livre ou le contenu se codifie : tant de pages....on le visualise..et la notion d’effort arrive.
                                  car l’orthographe exige de multiples apprentissages : les jeux induisant la réflexion,sur les mots...améliorent cet apprentissage.....bref smartphone oui,mais pas que...............


                                  • rosemar rosemar 19 septembre 2017 19:02

                                    @chocolatine

                                    Merci de souligner l’importance de l’écriture manuelle...

                                  •  Christian Ratatouille 19 septembre 2017 19:44

                                    @rosemar
                                    ça existe l’écriture intellectuelle ?
                                    il y à des essais d’écriture avec des capteur oculaire ,et des tirs de missile dans l’aviation par la pensée .le clavier c’est manuel aussi.


                                  • Diogene86 Diogene86 19 septembre 2017 20:11

                                    Pas mal de « Trissotins » et de « Trissotines » tentent, ici, de "chanter plus haut qu’ils n’ont la voix (si vous voyez ce que je veux dire).........dommage, article bien vu et pertinent.


                                    • rocla+ rocla+ 19 septembre 2017 21:30

                                      Un bon orgasme c’ est bien aussi ...


                                      • petit gibus 19 septembre 2017 21:38
                                        Bonsoir Rosemar

                                        J’ai pour principe de toujours respecter ceux qui me respectent smiley
                                        Mais considérant que la langue française me prend pour un couillon
                                        et le mot étant très faible par respect pour les puristes
                                        je me mets à son niveau sans aucun complexe
                                        par un retour de balle que j’estime légitime smiley

                                        • sarcastelle 19 septembre 2017 21:40

                                          En corrigeant quelques copies de seconde...

                                          .
                                          Ça vaut mieux que corriger quelques copies de Minute. 

                                          • Bernie 2 Bernie 2 19 septembre 2017 21:52

                                            @sarcastelle

                                            Pas sur, avec un seul numéro de minute, on peut s’éviter tout Sartre. Comme disait Desproges, avec un seul numéro de minute, on peut avoir et la nausée, et les mains sales.


                                          • Bernie 2 Bernie 2 19 septembre 2017 22:14

                                            Sacré rosemar, toujours les mêmes marroniers. Les jeunes sont des crétins, pour nous de l’EN c’est l’enfer. C’était mieux avant.

                                            Même après une pause de vacances, je vous retrouve sans changements. Toujours le on pour qualifier vos textes, bref, rien n’a changé. Juste plein de vieux pour commenter dès le matin, la larme à l’œil les vertus du bled et du bescherelle.

                                            Vous êtes bien et restez dans votre fange, et par le on, vous êtes convaincue que nous pensons comme vous. Quel égotisme !


                                            • rosemar rosemar 19 septembre 2017 22:49

                                              @Bernie 2


                                              Attention ! Le mot « marronnier » s’écrit avec deux « n »...

                                            • Bernie 2 Bernie 2 19 septembre 2017 23:00

                                              @rosemar

                                              Ouais ? Bah, je m’en bats les co.... avec un s, car y en a deux. Ça n’empêche pas vos bla-bla en boucle pour essayer d’exister.

                                              C’est triste de voir quelqu’un tenter d’être important. Vous devriez essayer secret story. Qui sait, vous pourriez être aussi célèbre que nabilla ?


                                            • Le421 Le421 20 septembre 2017 09:02

                                              @Bernie 2
                                              En attendant, si il n’y avait que VOS articles sur Agoravox, ce site n’existerais pas.
                                              C’est peut-être ce que vous recherchez, finalement.


                                            • Initiativedharman Initiativedharman 19 septembre 2017 22:44

                                              On pourrait remettre l’orthographe à l’honneur sur Agoravox ?


                                              • rosemar rosemar 19 septembre 2017 22:50

                                                @Initiativedharman

                                                C’est une bonne idée et c’est aussi le but de cet article...

                                              • Le421 Le421 20 septembre 2017 08:58

                                                @rosemar
                                                Une édtue algnasie a dnomérté que mmêe clea est chenerpmolisbe...
                                                Faculté du cerveau normal humain...


                                              • phan 20 septembre 2017 00:24

                                                Ortograf è-t une ortograf altèrnative du Françè. Une ortograf fonolojic, flèxible, cohérante é normalizé.
                                                La lang françèz apartièn à çeu qi la parle é si çeu qi la parle adopte une manière sinple de l’écrire é la propaje, çète norme s’inpozera d’èle-mème. L’administrasion, le sistème d’éducasion é la soçiété en jénéral devron s’ajusté.
                                                Pluto qe d’atendre vènemen é pasivemen une « réformète » parsièl de l’ortograf inpozé par une qelqonqe otorité, prenon possèssion de notre lang, en nou-z apuiyan sur une norme sinple é présize qi s’apren en 15 minute.
                                                Écrivé fonolojiqeman dè mintenan, non par ignorançe ou néglijençe, mè parçe qe vou conèssé la nouvèl façon d’écrire le françè, la norme Ortograf.
                                                Propajé la nouvèl ortograf en fezan suivre vo comunicasion de la note surligné qi sui :
                                                _______________________________________________________________
                                                J’adèr o standar de l’ortograf altèrnativ - www.ortograf.net


                                                Il faut que je retourne au bled pour réapprendre à écrire correctement le français !
                                                Rosemar, merci, je viens d’apprendre un nouveau nom commun : toponyme.

                                                • lloreen 20 septembre 2017 08:39

                                                  Sans doute l’orthographe et la grammaire sont-elles importantes dans une langue mais il me semble qu’il est primordial que l’école soit un endroit où les enfants se sentent bien d’autant que l’école est, selon l’avis général, obligatoire. Ce qui n’est bien entendu pas le cas puisque seule l’instruction est obligatoire.
                                                  D’après les échos que j’en ai, ce n’est pas l’objectif généralement affiché dans les écoles où il semble bien que les résultats soient maquillés selon un fonctionnement programmé par le ministère de l’éducation nationale.

                                                  L’enfance est un moment privilégié où l’éveil à l’entourage se fait des les premiers instants et selon ma propre expérience, dès la grossesse par intuition.

                                                  J’ai découvert la vidéo de monsieur André Stern dont la vision de ce que doit être une école rejoint la mienne.Je vous invite à la découvrir tant elle est fondamentale pour la compréhension de ce que doit être une société saine.
                                                  https://www.youtube.com/watch?v=bb6V6ztxK4s

                                                  Une société saine est une société dans laquelle chacun est un créateur et l’acteur de sa propre existence. C’est loin d’être le cas mais la société actuelle est moribonde et gagnerait à être revue et corrigée de fond en comble.


                                                  • lloreen 20 septembre 2017 15:10

                                                    @Vraidrapo
                                                    "Allez dire ça à un jeune cadre ’dynamite’ qui débarque dans l’arène toutes dents dehors ou parmi une assemblée de cadres financiers et vous verrez les regards...(kékelledi, dekoikelkoz...). Je n’ose même pas évoquer les militaires..."

                                                    Cela a déjà été proposé et certains ont rejoint Ubuntu après s’être déprogrammés petit à petit. En voyant des réalisations concrètes beaucoup sautent le pas.
                                                    Voici le lien avec la solution du contributionisme.
                                                    http://www.dailymotion.com/video/x5gq4mo


                                                  • Le421 Le421 20 septembre 2017 08:50

                                                    La voisine vient me voir.
                                                    Sa fille a une étude de texte. Elle a 14 ans et donc au collège.
                                                    Je me suis dit que si elle ne comprenait pas le sujet, y’avais du souci !!
                                                    Puis, j’ai lu le texte...
                                                    Y’a vraiment un souci.
                                                    Soit il est incomplet, soit c’est complètement bizarre.
                                                    Van Vogt et Le Monde des « non A », à côté, c’est du pipi de chat...

                                                    Alors que tout simplement, son orthographe est désastreuse, à la gamine !!
                                                    Les tables de multiplication avant les algorithmes, non ?


                                                    • Raymond75 20 septembre 2017 09:24

                                                      Il y a dans l’orthographe des difficultés artificielles, qui n’apportent rien à la compréhension du texte, mais sèment la confusion dans les esprits ; mais toute réforme est impossible car immédiatement bloquée par les maitres du temple.

                                                      --- Les Italiens ont été beaucoup plus pragmatiques que nous (ce qui n’est pas très difficile) : ils ont créé des simplifications (noms composés, doubles lettres, écriture des pluriels, etc ... ) puis ont dit « faites ce que vous voulez : utilisez l’orthographe traditionnel ou l’orthographe simplifié » ! Dans deux génération, l’orthographe traditionnel aura naturellement disparu au profit d’une écriture plus simple et tout aussi expressive. Cela semble impossible en France !!!


                                                      • sweach 20 septembre 2017 09:48

                                                        Tiens ça faisait longtemps.


                                                        Pour être très claire je suis mauvais en orthographe et je ne fournirai pas plus d’effort.
                                                        Cette matière à pourri mon enfance, mes études et également maintenant une parti de ma vie d’adulte.

                                                        Le problème ne vient pas de cette matière mais bien de l’importance que certain lui attribue et je suis ravis qu’avec le temps il est du relâchement sur l’harcèlement à l’excellence qu’exige cette matière.

                                                        Contrairement à ce que beaucoup pense, l’orthographe est une matière vivante qui vie et évolue avec le temps depuis toujours. Ça forme actuelle n’a que quelques siècle et certain si accroche pourtant comme à une religion à laquelle tout le monde doit se convertir.

                                                        Aujourd’hui si nous avons tant de personne qui sont mauvaise en orthographe, c’est surtout parce que cette matière est « illogique », la preuve est que aucun logiciel informatique n’est capable de corriger correctement nos mots.

                                                        A tant vouloir vivre dans le passé, en ne laissant pas vivre et évoluer nos mots, on se fait bouffer par l’anglais.

                                                        *on ne peut enlever que 3 points pour une orthographe défectueuse.*
                                                        Votre logique de punir l’orthographe rebute des matières littéraire tout ceux qui sont mauvais, ainsi vos élèves ne fourniront jamais un travail important en Français s’ils savent pertinemment qu’ils n’auront jamais la moyenne à cause de leur orthographe, à vous de voir si vous voulez leur apprendre quelques chose en littérature où juste servir de gardienne.

                                                        C’est l’harcèlement qui éloigne nos enfants des matières littéraires, mais aller-y je vous en prit donner leur de mauvaise note et faite les culpabiliser sur leur médiocrité en orthographe, comme ça ils feront autres chose bien plus utile pour notre société.

                                                        • Raymond75 20 septembre 2017 10:10

                                                          @sweach
                                                          J’approuve car ce fut pareil pour moi : très mauvais en orthographe, mais bon en français ! Je pratiquais une sorte d’orthographe visuel et utilisais des mots simples. L’école m’a dégoûté de la littérature jusqu’à 25 ans, et je m’y suis remis progressivement par goût de l’histoire contemporaine. L’illogisme de ces règles entrait en conflit avec mon attirance pour les sciences.


                                                        • Armelle Armelle 20 septembre 2017 10:18

                                                          Rosemar,
                                                          A donner autant d’importance à l’orthographe (ce qui est pourtant mon cas, enfin je m’efforce d’éviter certaines fautes...), on inculque insidieusement aux sujet l’impossibilité de dire ce qui ne s’écrit pas dans le respect de cette « magnifique » et « subtile » langue qu’est le Français !!!
                                                          La phonétique d’un mot dans une phrase prononcée lui donne un sens, donc détermine l’orthographe appropriée ! Qu’on le veuille ou non !!!
                                                          Alors pour respecter cette soi disant parfaite langue, Il me devrait être alors interdit de dire ;
                                                          « Un sot enfourche son cheval avec dans un seau, le sceau du roi. A vive allure, le cheval perçoit trop tard la souche au beau milieu du sentier, et freine alors des quatre fers, l’arrêt est brutal et les trois »....« tombent à terre !!! »

                                                          ...Une imperfection majeure qui, à mes yeux, aura suffisamment d’importance pour donner toute relativité au respect de l’orthographe, mais que nos instances académiques s’empresseront systématiquement de qualifier « d’exception », comme toutes les autres !
                                                          Alors dans cet amas de complications peu justifiées et dans la chronologie des priorités je préfère comme d’autres je pense, voir un enfant maîtriser la règle de trois, plutôt que savoir conjuguer le verbe « pouvoir » à l’imparfait du subjonctif, tout droit sorti du moyen âge, et qu’il n’utilisera assurément JAMAIS. L’art et la manière de perdre le temps si précieux qu’il manquerait pour faire de nos têtes blondes, des doués en Français

                                                          Et puis pour s’améliorer en orthographe, il faudrait peut être que les jeunes soient sensibilisés à la lecture, qu’on leur donne le goût à la lecture !!! Pensez-vous que les oeuvres préconisées par l’éducation nationale soient de nature à capter leur attention et leur donner le goût à la lecture ? Nous avons pourtant la chance d’avoir de magnifiques auteurs contemporains, mais totalement ignorés par la gériatrie décisionnaire de la rue de grenelle !!!
                                                          « S’adapter » !!! Ces gens ne manqueront pas l’orthographe de ce mot certes, en revanche pour ce qui est du sens, celui-ci aura dû partir avec leurs dernières dents...


                                                          • sweach 20 septembre 2017 12:54

                                                            @Armelle
                                                            ouf il existe des gens sensés ^^


                                                            J’ai trouvé une petite page Free qui montre l’évolution de l’orthographe, qui montre sa complexité et son histoire récente.

                                                            *pour s’améliorer en orthographe, il faudrait peut être que les jeunes soient sensibilisés à la lecture*
                                                            Le seul exemple qui me vient à l’esprit c’est surtout Harry Poter, mais vous avez d’autre livre comme les Twilight, le monde de narnia , ou plus récemment Le Trône de fer

                                                            C’est à ce demander pourquoi les oeuvres de l’éducation national doivent être systématiquement des bouquins d’un autre temps et rarement des oeuvres populaire.

                                                            Je n’ai pratiquement jamais fini les bouquins qu’on m’obligé à lire et je me suis fait une culture littéraire en dehors de l’éducation national.


                                                          • Armelle Armelle 20 septembre 2017 14:50

                                                            @sweach bonjour,
                                                            « C’est à se demander pourquoi les oeuvres de l’éducation nationale doivent être systématiquement des bouquins d’un autre temps »

                                                            C’est tout simplement parce que les décideurs sont eux aussi d’un autre temps !!!

                                                            Mais quand dans la liste de ces oeuvres ennuyantes, on y trouve des auteurs comme Céline, c’est tout simplement honteux !!! Une des pires espèces de l’antisémitisme, auquel on ose rendre hommage en étudiant ses écrits est juste lamentable !!! Mais bon dans un pays de collabos, ce n’est pas si étonnant que cela !!!

                                                            Il faudrait une bonne fois pour toutes, pousser à coup de pied dans le derrière toute cette smala de vieux machins séniles qui siègent et décident de tout dans cette maison en perdition qu’est l’éducation nationale
                                                            ...le pouvoir de ceux qui se prétendent « sachants » est le plus dangereux des pouvoirs

                                                            "Je n’ai pratiquement jamais fini les bouquins qu’on m’a obligé à lire et je me suis fait une culture littéraire en dehors de l’éducation national"
                                                            Et bien vous faites, comme moi, partie d’une écrasante majorité !!! Seuls les principaux intéressés ne percutent pas sur leur retard insensé


                                                          • Giordano Bruno 21 septembre 2017 13:14

                                                            Une simplification de l’orthographe pourrait rendre l’orthographe encore plus discriminante. D’un côté le bas peuple écrirait avec la nouvelle orthographe simplifiée, de l’autre une élite cultivée continuerait d’utiliser celle d’antan.


                                                            • sweach 21 septembre 2017 14:19

                                                              @Giordano Bruno
                                                              Mon grand père, mon père puis moi avons un vocabulaire patois qui diminue de génération en génération, ce n’est pas une régression juste une évolution, le langage s’adapte aux nouvelles utilisation.


                                                              Notre orthographe par contre est figé dans le temps et refuse toute évolution, pourtant malgré une académie Française austère, on ne peut empêcher les gens de communiquer, si l’outil est inadapté il est voué à évoluer ou à disparaître, le langage SMS est un exemple d’évolution.

                                                              *élite cultivée*
                                                              Vous faite une erreur monumental, mais qui correspond bien aux anciennes générations, être cultivé et avoir une bonne orthographe n’ont strictement aucun lien.

                                                            • Hnko Hnko 21 septembre 2017 20:37

                                                              Hello ce sujet est passionnant ! Pour moi c’est grâce à beaucoup beaucoup de lectures que j’écris quasi sans fautes, et une sorte de mémoire visuelle qui me signale quand il y en a. C’est donc aussi un apprentissage continu au fil des années.


                                                              • kabouli 23 septembre 2017 13:57

                                                                @Hnko
                                                                certains ne parlent d’apprentissage mais de...... DRESSAGE !
                                                                voir Bernard Traimond

                                                                https://www.scienceshumaines.com/une-cause-nationale-l-orthographe-francaise_fr_2388.html



                                                                • Orélien Péréol Orélien Péréol 24 septembre 2017 11:31

                                                                  Je fais l’analyse de l’orthographe dans une logique interne à la langue et dans cette optique, les irrégularités de l’écriture n’ont aucun sens.

                                                                  Elles ont un sens politique, que je n’ignore pas mais dont je ne parle pas (comme toutes les idéologies). J’en trouve une expression excellente dans un lien mis par un commentateur kabouli :
                                                                  « B. Traimond ne manque pas d’exemples montrant à quel point ceux qui ne la maîtrisent pas vivent l’écriture comme une honte, et ceux qui la maîtrisent s’affairent, en permanence, à décourager toute mesure d’assouplissement des règles d’écriture. Retrouvant des accents proches de ceux adoptés par Michel Foucault pour décrire la montée du panoptisme carcéral, B. Traimond dégage les multiples fonctions disciplinaires et discriminatoires que remplit le dogmatisme graphique depuis le xvie siècle : construction d’un imaginaire linguistique latinophile, affirmation du pouvoir académique et de la supériorité nationale, outil de discrimination sociale et de mise au pas du déviant culturel. »
                                                                  https://www.scienceshumaines.com/une-cause-nationale-l-orthographe-francaise_fr_2388.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès