• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Répression du mouvement lycéen : l’arbitraire policier en (...)

Répression du mouvement lycéen : l’arbitraire policier en question

Profitant d’être assermentés, les policiers abusent-ils d’accusations mensongères pour criminaliser la contestation sociale ? C’est l’accusation que portent les syndicats de l’Education nationale, dénonçant un « acharnement répressif » contre le mouvement lycéen.

Le récit suivant est fait par le quotidien L’Humanité du 8 avril dernier : "Les lycéens étaient calmes, assure le jeune enseignant. Il n’y avait plus aucune tension, lorsque j’ai vu plusieurs policiers en civil, sans brassard, se diriger vers un groupe d’élèves. Je me suis aussitôt rapproché en me disant qu’il fallait qu’un professeur responsable soit là. Mais je me suis rendu compte que ma seule présence les gênait... » Pour le moins. Rodolphe est reçu pour un « casse-toi de là, t’as rien à faire là, laisse-nous faire notre boulot ! » Le jeune homme ne se dégonfle pas. «  J’ai le droit d’être là, c’est une manifestation autorisée. » Le ton passe à la menace : «  On t’a repéré, t’as dix secondes pour dégager... » Rodolphe ne dégage pas. Des policiers l’encerclent alors par-derrière. Un premier le ceinture, un second le tient par le col. Il ne résiste pas. Son sac est vidé à terre, on le palpe brutalement. «  Tu fais moins le malin ?  », lui lâche un policier. «  Vous ne pouvez que contrôler mon identité, répond Rodolphe, car je n’ai rien à me reprocher. » Suffisait de demander... Selon le jeune homme, un des policiers aurait alors regardé l’un de ses collègues, faussement interrogateur : « Tu l’as vu jeter un caillou sur la police, non ? » « Oui », répond l’autre. « C’est là que j’ai commencé à comprendre que cela sentait le roussi... », dit aujourd’hui Rodolphe Juge."

matraqueLa suite ? Le professeur stagiaire de 25 ans est placé en garde à vue au commissariat du 7e arrondissement de Paris, à 16 h 20. Comme il refuse de signer le procès-verbal faisant état de "violence aggravée" et "insulte", l’officier de police judiciaire aurait pris sa carte d’identité pour imiter sa signature ! Après une nuit en cellule, il est déféré le lendemain, à 11 heures, au Palais de justice où le procureur refuse de le juger en comparution immédiate et renvoie l’affaire au 17 avril. S’il était par malheur condamné, sa carrière naissante d’enseignant serait brisée. Très vite, ses collègues et sa hiérarchie se mobilisent : "C’est un jeune professeur très sérieux, très consciencieux et très apprécié, témoigne ainsi Sylvie Pugnaud, un de ses professeurs d’Institut universitaire de formation des maîtres. Il est absolument impensable qu’il ait jeté des cailloux et on n’a aucun doute sur ce qu’il dit." Une pétition est lancée par la CGT-Educ’Action, dont il est l’un des élus, qui appelle à un rassemblement demain, 17 avril, à 9 heures devant le Palais de justice de Paris où il doit comparaître.

Par ailleurs, un communiqué commun, signé par les sections du Val-de-Marne de quatre organisations danger_flashballsyndicales (CGT-Educ’Action, SNES-FSU, Sud Education et FCPE), dénonce "les provocations policières" et porte de graves accusations : "Les lycéens sont régulièrement chargés par la police qui n’hésite pas à faire usage de flash-balls. Ainsi, ce mercredi 9 avril au lycée Darius Milhaud, une élève mineure a été hospitalisée après avoir reçu un tir de flash-ball dans le ventre. Depuis lundi, le lycée est le théâtre d’interventions policières répétées. Chaque jour, des élèves mineurs sont placés en garde à vue et mis en examen (pour «  coups et blessures », « outrage et rébellion »...) sur la base des seules accusations policières, démenties par des témoignages. Certains des lycéens arrêtés tentaient même au contraire de calmer la situation. L’un d’entre eux a reçu des coups par les policiers sur le dos et sur la tête alors qu’il était au sol. Ses parents vont d’ailleurs porter plainte. Un autre lycéen a été placé en garde à vue sans que ses parents n’aient été informés. D’autres encore ont été arrêtés à plusieurs centaines de mètres du lycée, devant une école primaire. Tous ces mineurs ont été soumis à un prélèvement d’empreintes génétiques... Cet acharnement répressif et ces provocations n’ont qu’un but : étouffer l’élan citoyen d’une jeunesse qui s’indigne des conditions d’étude que le gouvernement lui réserve et détourner l’attention des revendications légitimes des parents, lycéens et enseignants : restitution des postes supprimés, abandon des suppressions des BEP au profit de la généralisation des bacs pro trois ans, un collectif budgétaire garantissant un service public de qualité. Ces tentatives d’intimidation nous confortent dans notre volonté d’amplifier la mobilisation."

Nous nous associons à leur crainte d’assister à une criminalisation de la contestation sociale, par la généralisation des accusations mensongères des agents de la force publique, profitant d’être assermentés.


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (292 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 12:38

    Les lycéens c ’est pas fait pour être au lycée ?


    • aquad69 16 avril 2008 13:01

      Bonjour,

      cher Monsieur,

      les lycéens seraient au lycée, et beaucoup préféreraient y être sans doute, si tous les Rocla (Haddock) et autres des générations précédentes avaient assuré leurs responsabilités, fait leur devoir de citoyens en exerçant, entre autre, un contrôle et une pression constante auprès des pouvoirs publics pour contenir l’arbitraire et les brutalités policières, et sauvegarder l’Etat de droit.

      Devant l’évidente et abjecte démission des gens comme vous, ces étudiants ont essayé de prendre les choses en mains, à votre place.

      Il est tout de même malvenu de venir maintenant le leur reprocher...

      Thierry


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 13:55

      Cher Aquad ,

       

      Au lycée j’ aurais bien aimé y aller , sauf qu’ à l’âge de 14 j’ étais apprenti boulanger dans un fournil à trois heures du mat .

       

      Juste auparavant j’ étais dans une école où nous étion 48 élèves par classe et sur les 119 se présentant au certificat d’ études primaires 119 l’ ont réussi .

       

      Si tu cherche un bouc émissaire à l’ éventuel échec de ta vie prends toi-z- en à toi-même . Sinon , dans les cas où ton cerveau fonctionne , démerde-toi avec .

       

      Sinon , fais grève , ou fonctionnaire , ou un truc du genre , ok boy ?

       

      Moi les gens qui sont sans arrêt dans la rue à revendiquer me les cassent .

       

       


    • claude claude 16 avril 2008 16:14

      cher capitaine,

      pour une fois que les gamins réclament des profs, cela devrait vous plaire !

      sinon, on va s’orienter vers une instruction à 2 vitesses : ceux dont les parents auront les moyens, iront dans le privé ; pour les autres ce sera des collèges et des lycées surpeuplés avec peu de moyens pédagogiques et de personnel encadrant.

      franchement des classes où les enfants sont trop nombreux, ce n’est pas l’idéal pour accompagner les plus faibles et ceux qui décrochent... c’est comme cela qu’on retrouve 25% de gamins qui ne savent pas lire en 6° !

      quand on a, à la tête des ministères, des conseillers qui ne sont jamais allés sur le terrain et bourrés de théorie, comment voulez-vous que les réformes aillent dans le bon sens ?

      je suis sûre que vous, la règle de 3, vous savez la faire !

      les classes idéalement ne devraient pas dépasser 20 élèves, et celles des milieux défavorisés, où les enfants n’ont pas la possibilité d’avoir l’aide des parents, ce chiffre devrait-être moins élevé.

      enfin, pour revenir à l’article, les débordements de la police, s’ils sont avérés, sont inexcusables ! nous ne sommes pas en chine ou en russie... et la liberté de manifester existe encore !

      je ne doute pas que si un jour, l’on marche de trop sur vos droits, vous ne descendiez pas dans la rue pour les revendiquer, au risque que le spécialiste du pain que vous êtes, n’en reçoive un de la part des représentants des forces de l’ordre.

      ce gouvernement a quand même réussi le tour de force de faire manifester des catégories de personnes qui ne l’avaient jamais fait avant : les avocats, les malades, les handicapés, les retraités...

      les gamains ont raison de ne pas vouloir devenir des moutons avant l’heure !


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 17:22

      Bonjour Claude ,

       

      Je ne comprends pas pourquoi nous qui étions 45 à 48 par classe , sommes jamais allés dans la rue faire grève , avons réussi nos éxams , savons tous parler Français , Allemand et peut-être une autre langue , ceux de maintenant devraient envahir la rue et emmerder les gens au lieu d’ apprendre et de suivre les cours dans des classes des 20 à 25 élèves , ordis et autres moyens pédagogiques .

       

      On avait tableau noir et craie .

       

      Dans notre société il y a sans doute des problèmes , mais aussi des centaines de milliers de coups de pied au cul qui se perdent .

       

      Sans parler du fait que si on commence à revendiquer à 15 ans on obtient des syndicalistes dont la profession est râleur pro . Une vie de rève avec réalisation de soi et plus si affinité ....

       

       


    • 5A3N5D 16 avril 2008 17:34

       (nous) savons tous parler Français , Allemand et peut-être une autre langue ,

      Vous avez appris les langues étrangères dans votre fournil ? Ça, je ne savais pas. 

      Pour vos 45 à 48 élèves par classe, c’était dans quelle région ?


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 18:13

      C’ était en Alsace à Mulhouse dans les années 55 -60 , dans le fournil j’ ai appris ensuite à me servir de mes deux mains , si vous ne le saviez pas , à cette époque on était bilingue de façon automatique , genre langue maternelle . Inimaginable pour celui qui n’ a pas été dans ce cas .

       

      C ’est sans doute rigolo et facile de manifester , mais bien plus intelligent et difficile d’ apprendre .

       

       


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 18:31

      Au fait , les lycées c ’est pour les lycéens , non ?


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 18:36

      Cher Aquad ,

       

      C ’est sans la vôtre d’ abjecte démission devant la vie qui vous fait prononcer vos paroles aigries de par je ne sais quelles frustrastions dont vous essayez maladroitement de m’ attribuer la cause .

       

      Le plus facile c ’est TOUJOURS de penser que ce sont les autres qui sont les auteurs de vos malheurs .

       

       


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 18:55

      il est 18h 53 , moins 27 . Et les lycéens je trouve de plus en plus que leur place est dans le lycée.


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 19:19

      allez les grevistes , encore 20 et vous êtes à moins 50 .

       

      Caramba , la révoloutionne du clavier est en route , viva Zappata .


    • 5A3N5D 16 avril 2008 20:20

      C’ était en Alsace à Mulhouse dans les années 55 -60 , dans le fournil j’ ai appris ensuite à me servir de mes deux mains , si vous ne le saviez pas , à cette époque on était bilingue de façon automatique , genre langue maternelle . Inimaginable pour celui qui n’ a pas été dans ce cas .

      Vous sortez vos tirades d’ancien combattant, je sors donc les miennes ! Vous êtes entré dans votre fournil à 14 ans. Très bien. Je suis entrré au lycée à 10 ans. Une sortie tous les 15 jours (sauf quand on j’étais collé.) Redoublement interdit sous peine de perdre ma bourse d’études. Bizutage, et tout le reste. Marche en rangs pour faire 15 mètres (de l’étude au dortoir.)

      Promenade en rangs par trois le jeudi et le dimanche. Etude le reste du temps. Livres interdits, journaux interdits, radio interdite, télé : n’existait pas avant 66. Langues étudiées en 6° : latin, anglais (1e langue vivante.) 4° : allemand 2° langue vivante. Seconde : russe, troisième langue vivante.

      C ’est sans doute rigolo et facile de manifester , mais bien plus intelligent et difficile d’ apprendre .

       Je ne vous le fais pas dire. Ah, j’ai oublié : argent de poche : 5 F pour 15 jours (pour les fournitures.)

      Un vrai paradis. Finalement, dans votre fournil, vous n’étiez peut-être pas très malhreureux : vous aviez chaud. J’ai couché dans un dortoir où il faisait -5° ! (pas de chauffage.)

      Il y aura toujours des abrutis pour prétendre que le travail "intellectuel", celui qui ne mobilise pas les deux mains, c’est un travail de fainéant.

      P.S. En Alsace, on ne parle pas l’Allemand, mais l’alsacien.

       

       

       

       

       


    • claude claude 16 avril 2008 20:26

      cher capitaine,

      je ne savais pas que vous étiez alsacien ! smiley

      pour en revenir au débat, nous sommes issus de l’après-guerre. d’après ce que j’ai compris, je suis un peu plus jeune que vous, mais à notre époque, les enjeux étaient différents.

      il n’y avait pas de chômage, et l’éducation que nous ont donnée nos parents était beaucoup plus sévère que celle que reçoivent les gamins d’aujourd’hui. de plus, ils ont accès à un plus grand nombre d’informations.

      je ne peux être d’accord avec vous sur ce que vous dîtes sur l’acole : il vaut mieux que les enfants reçoivent la meilleure instruction possible et pour cela, des classes peu chargées sont préférables.

      les syndicats sont des contre-pouvoirs important dans la société. depuis leur apparition, ils ont fait progresser la condition ouvrière. on leur doit beaucoup d’avancées sociales qui ont profité à tout le monde.

      dire "non" à une loi qui vous semble inadaptée, est un droit que la constitution nous accorde.

      depuis qu’il est élu, le président possède au moins une qualité : celle de faire réagir beaucoup de monde, et descendre dans la rue des catégories de personnes qui restaient habituellement calmes : les malades, les handicapés, les retraités...

       

       


    • claude claude 16 avril 2008 20:36

      @ 5A3N5D

      à l’époque où le capitaine faisait ses études, il devait certainement faire allemand première langue.

      beaucoup d’alsaciens dialectophones prennent allemand 1° langue - voire option européenne allemand - pour les plus courageux, car ils n’ont pas beaucoup d’efforts à faire ; de plus, il y a de nombreuses classes bilingues en primaire. les francophones se tournent plus vers l’anglais.

      quand vous avez fait l’armée, vous ne deviez pas vous sentir dépaysé. les conditions étaient plutôt spartiates... vous étiez-chez les bons pères ?

       

       


    • Djanel 16 avril 2008 23:06

       

      .

       

      .

       

      Haddock n’est pas un capitaine mais  une morue avariée.

      D’ailleurs il exprime très bien sa frustration dans cette phrase : « Au lycée j’ aurais bien aimé y aller , sauf qu’ à l’âge de 14 j’ étais apprenti boulanger dans un fournil à trois heures du mat . »

      Y en a qui ne sortirons jamais du pétrin.


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 23:12

      53 mes deux ,

       

      comme vous avez dû souffrir ! je con patis .

       

      Caramba la révolioutionne continoue !


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 23:15

      Claude ,

       

      Agoravox étant un journal citoyen vous êtes tout à fait libre de penser que les jeunes lycéens doivent faire grève .

      Je pense le contraire d’ une même citoyenne façon .

      Bonne soirée à vous .

       

      Rocla


    • claude claude 16 avril 2008 23:46

      bonsoir rocla,

      comment faire alors pour réclamer une école de qualité, avec la même chance pour tous d’avoir la possibilité de bien réussir ses études, que l’on soit riche ou pauvre, habitant des beaux quartiers ou des banlieues ?

      quand je parles d’études, je comprends aussi bien l’école classique, que la formation professionnelle, ou l’apprentissage... car un bon boulanger est aussi important qu’un bon médecin...


    • chris11 16 avril 2008 23:52

      Capitaine

      j’en déduit donc que bien que vous ayez eu brillament votre certificat d’étude vous n’ayez pu progresser au delà, puisqu’a travailler a 14 ans. je ne connais pas les raisons qui vous ont obligé à arrêter vos études , mais si ça n’est pas une volonté personnelle , c’est donc un echec du systeme .

      Et c’est ce systeme que vous defendez ?


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 17 avril 2008 00:05

      Ne vous abaissez pas à leur pitoyable niveau, merci.


    • chris11 17 avril 2008 00:17

      "Une vie de rève avec réalisation de soi et plus si affinité ...."

      En tout cas moins aigri que vous


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 avril 2008 08:31

      Monsieur gfdoigtdelhomme ,

       

      Je persiste à penser que les lycéens c ’est au lycée qu’ ils sont le mieux .

       

      avec mon doigtdelhomme .


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 avril 2008 08:38

      Bonjour Claude ,

       

      Je pense que pour avancer dans la vie faut surtout pas croire les révolutionnaire professionnels prêts à vendre leurs salades infecte .

       

      Si les syndicats servaient à quelque chose , comment se fait-il que les aciéries de Lorraine sont fermées , les usines délocalisées , etc...etc....

       

      Les pros de la révolution exploitent un fonds de commerce de salopards avec des avantages acquis datant de deux siècles en arrière .

       

      Maintenant si vous pensez vraiment que ces gens font avancer la socièté , bien libre à vous .

       

      Caramba , encore raté la marche .


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 avril 2008 08:39

      GF ,

       

      Encore un doigt ?


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 avril 2008 08:42

      Chris ,

       

      T’ inquiètes pas pour ma progression , si tu voyais d’ où je t’ écris ...

       

      Simplement , les lycéens sont au lycée ce que les pommes sont au pommier .


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 avril 2008 08:44

      Le com d’ Olivier est un argument très documenté , dois-je comprendre que vous pensez que les lycéens doivent pas être au lycée cher Olivier pas pitoyable  ?


    • srobyl srobyl 19 avril 2008 18:24

      @Rocla

      c’est sûr, on peut toujours se référer à d’autres temps et d’autre lieux...Tiens ça me rappelle le bon temps de mon service passé à enseigner à 53 élèves du CE2 à la classe de Fin d’études, avec aussi un tableau (noir bien sûr) et de la craie...pas grand’chose d’autre. On aurait pu entendre une mouche (tsé-tsé) voler et pourtant, j’étais un débutant, donc inexpérimenté...Croyez-vous qu’il soit possible d’en faire autant aujourd’hui, avec des élèves de collèges et de lycées dont certains ont des parents pour lesquels un livre n’est bon qu’à caler une armoire, et les profs des feignants qu’on peut aller dézinguer quand on n’est pas d’accord avec eux ??

      On peut toujours rêver d’un temps révolu (que les moins de vingt neurones...) et croire qu’il suffit de ressortir l’attirail préhistorique pour que "ça marche"


    • Cincinnatus 19 avril 2008 19:03

      Haddock le poison pourri par la tête, tu sent drôle


    • Cincinnatus 19 avril 2008 19:05

      Et le poisson pourri sa place est à la poubelle haddock

       


    • TSS 16 avril 2008 13:23

      les nouveaux policiers-nouveaux parce que sans cerveaux- ont trouvé une "combine" pour tous temoins de faits delictueux les accusant la reponse est systematique" accusation calomnieuse "

      en general c’est enteriné par la justice(independante ,cela va de soi)sans aucun contrôle !


      • ben ben 16 avril 2008 13:36

        Si tout ça est vrai (car qui croire des policiers ou des manifestants ?), ça fait peur. Le problème c’est surtout de prouver sa bonne foi, et donc que la justice admette que le policier a menti, voire pire.


        • renaudparis 16 avril 2008 13:43

          C’est tout simplement terrifiant !

          Pour ceux qui doutent de ces faits qui se généralisent, je leur conseille d’aller à une manifestation et de juger par eux même.

          Rien ne remplace l’expérience.


          • Cartman 16 avril 2008 14:46

            Je conseille également à tout citoyen d’aller assister à des procès dans les tribunaux correctionnels.

            On y voit fréquemment des juges condamner des gens avec pour seule preuve des accusations d’insultes, de violences ou de rébéllions, qui sont toutes rédigées exactement selon le même modèle, presque au mot près, par des policiers.

            Le simple fait de participer à une manifestation est officieusement considéré par le système judiciaire comme un raison suffisante pour condamner quelqu’un. Aucune preuve tangible n’est nécessaire et la parole de l’accusé est systématiquement ignorée.


          • chris11 17 avril 2008 00:00

            Allons , depuis l’histoire des irlandais de Vincennes , on sait bien que les flics ne mentent jamais


          • dvd 19 avril 2008 12:11

            pour avoir participer a qlq manifs, j’ai pu observer en marge des corteges des unites en civile des forces de l’ordre photograhier et filmer. je me souviens a gene, durant les trois jours ou j’etais present que les helicos tournaient sans cesse jour comme nuit avec projecteurs. leur but etait de filmer. lors du passage de la frontiere en bus, ns avons ete arretes et avions du donne nos cartes d’identite. le but etaient de ficher, enregistrer.

            alors pourquoi pas nous ? prenez sur vous vos appareils photos numeriques (ca ne coute plus rien), vos camera dvd, vos enregistreurs, vos telephones portables-camera et enregistrer tout : vos amis, vos voisins, les inconnus en mauvaise posture.

            enfin si un policier vs dit que vs n’avez pas le droit de le photographier sachez qu’il a tort. et meme ds le pire des cas, debrouillez vous pour faire cela discretement.

            avec internet, il est alors possible de mettre en place une base de donnees protegee anonyme, question de droit a l’image, encore qu’ici elle sera sense defendre la veuve et l’orphelin. si nos amis des forces de l’ordre deforme la realite, nous les rappelons a l’ordre avec ces preuves.

            suite a gene et ce qui s’est passe, des appels a temoins numeriques ont ete lances - voir le site d’indymedia.org.

            enfin il me semble qu’il ne faut jamais laisse une personne prise a partie avec les forces de l’ordre : la defendre, intervenir, etre temoin au plus pres mais comme dit plus haut enregistrer.

            voila pour ma petite contribution

            dvd


          • MagicBuster 16 avril 2008 14:05

            Pendant que les Français regarde à droite c’est à gauche que ça se passe (et vice versa).

            Exemple : Les Français réclament les droits de l’homme pour les chinois pendant qu’on leur prive des leurs.

            Nous sommes en "démocrature"

            http://fra.anarchopedia.org/D%C3%A9mocrature

             


            • Annie 16 avril 2008 15:51

              Vous semblez découvrir que la police n’est pas au service des citoyens français, mais du gouvernement de l’époque.

              Les policiers qui brisent des grêves, qui déboulent dans les manifestations, ce n’est pas d’aujourd’hui. En fait, si l’on en croit les informations sur ce journaliste qui s’est fait virer d’un bus par un CRS, elle serait même plus au service des gouvernements étrangers que du nôtre.



              • Soleil2B Soleil2B 16 avril 2008 16:47

                Les jeunes sont cons !

                - Ils n’ont qu’à se mettre à la drogue, ils seront mieux traités !

                -www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/244551/

                 


                • Soleil2B Soleil2B 18 avril 2008 13:17

                  Le résultat de mon post indique deux choses :

                  - Beaucoup d’entre vous apprécient la drogue ;

                  - Ils sont très fiers que deux frères de leur ministre de la justice soient des dealers !

                  - Pas étonnant qu’avec cette mentalité, Vichy ait compté autant de collabos .......................

                  - Et que les prisons affichent complet !

                   


                • Soleil2B Soleil2B 18 avril 2008 14:33

                  Non Delhomme, elles sont toujours là !


                • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 18 avril 2008 14:43

                  Pour ceux que ça intéresse

                  Mise à jour du 17 avril : le procès de Rodolphe Juge, après que 300 militants (d’après la CGT) se sont rassemblés devant le Palais de justice, a été ajourné au 24 septembre prochain. "C’est un premier recul, obtenu grâce au courant de solidarité animé par les organisations syndicales, notamment la CGT dont il est membre, ses collègues, ses formateurs de l’IUFM, ses élèves, se félicite le syndicat. Dans l’immédiat, la FERC-CGT et l’UNSEN-CGT appellent leurs organisations à poursuivre la campagne d’information et de pétition pour exiger la relaxe de Rodolphe."


                • 5A3N5D 16 avril 2008 17:37

                  On se croirait à l’Assemblée Nationale. Dialogue niveau CE2.



                • tvargentine.com lerma 16 avril 2008 17:41

                  Décidement ,votre carte de journaliste ne sert qu’a faire de la désinformation

                  Vous en etes à justifier les violences des voyous contre les forces de police et les citoyens

                  Mon povre ami bobo,allez donc faire du vélib à Paris Plage


                  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 16 avril 2008 23:37

                    Rocla et hihihi donnent une idée du niveau des sarkozistes.

                    Aucun argument et pollution maximale. Ils ne commentent pas, ils vomissent. Pauvres types.

                    Merci aux autres commentateurs.


                  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 17 avril 2008 02:11

                    Réactions citoyennes, deux pauvres types qui inondent la discussion de dizaines de commentaires idiots sans apporter le moindre début de contradiction sur le sujet ? Ahahahahahahahahahahahahahah !!!!


                  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 17 avril 2008 03:03

                    Vous avez laissé 31 "commentaires" sur ce fil de discussion : un vrai malade mental.

                    84% de votes pour l’article.

                    Ca vous défrise hein !

                    Je ne perds pas mes nerfs, je mets le doigt sur votre insondable vacuité.

                    Pour laisser 31 "commentaires" comme ça, il faut vraiment n’avoir rien à faire de sa vie. Pas de femme, pas d’amis, pas de cervelle surtout. Mais une immense haine.

                    Que je vous plains.

                    C’est l’heure de votre pilule... là, voilà,doucement... tout ira bien.


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 avril 2008 08:51

                    Bonnet et sa bande donnent une idée de la révolutionne en marche , tous dans la rue , doigdelhommons , etc... si vous êtes des révoloutionnaires , bande de pleutres de la vie quand les flics vous mettent une beigne répondez leur au lieu de vous plaindre ici , ça veut aller dans la rue et ça a pas de couilles ...

                     

                    La révolutionne est mal barrée avec des nounours ...

                     

                    Caramba encore marché là ou y faut pas ....


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 avril 2008 13:04

                    alors que les gogols qui défilent dans les rues pensent que quelques beaux parleurs vont résoudre leurs problèmes ..... votre bétise égale votre crétinisme ....


                  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 17 avril 2008 13:17

                    Et hier on annonce que les allocations familiales vont baisser ! Et le gouvernement impose une loi pro-OGM alors que 78% des Français sont pour une limitations de ces cultures ! Et il faudrait tout accepter sans rien dire ? Si ce sont des gogols qui défilent dans les rues, comment qualifier ceux qui avalent toutes ces pilules en applaudissant ? Je manque de mot.


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 19:31

                    Les lycéens c ’est pour dans les lycées , non ?


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 19:32

                      Les lycéens c ’est pour dans les lycées , non ?


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 19:33

                      Les moinsseurs dans les moinsseries ...


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 19:35

                      En fait lycéens dans la rue et moinsseurs même combat ...

                       

                      Caramaba couba libré , révoloutionne , reviens petit pépère du peuple ...


                    • 5A3N5D 16 avril 2008 20:23

                      Les moinsseurs dans les moinsseries ...

                      Et les cons dans la connerie !


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 23:07

                      53 mes deux ,

                       

                      Vous adorez la contradiction vois-je ,

                       

                      ça touche dans le mille de vos certitudes rigidifiées , sortez donc dans la rue , j’ habite à la campagne , au mileu de champs de fraises et de melons , c’ est un beau comme la Toscane ici en Provence . Vous verriez le ciel , matin , comme c’ est beau , pendant que vous faites vos grèves .

                       

                      Je vous souhaite tous les succès que vous méritez .

                       

                      Au revoir 53 mes deux .

                       

                      Caramba viva Bolivar , sa révoloutione , les degrés moins 5 , et l’ Alsacien qui te merde .

                       

                       


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 23:09

                      Les lycéens c ’est plutôt dans les lycées , non ?


                    • pilifi 16 avril 2008 19:41

                      Les commentaires des articles d’agoravox sont vraiment de plus en plus nuls. A cause de l’absence de modération ?

                      Toujours est-il que j’arrête de les lire !


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 19:48

                        Ce que vous trouvez nul cher greviste c ’est que d’ autres ne pensent comme vous .

                         

                        Caramba c ’est dour la vie .


                        • Djanel 20 avril 2008 17:14

                          Haddock ce que tu penses ... le monde entier s’en fout tellement tu es important.


                        • chris11 17 avril 2008 00:10

                          Bof , devant des gamins de15 ans .... Efficace ...

                          C’est marrant , ils font moins les fiers en banlieue quand ils se font shooter au 12".


                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 avril 2008 09:40

                          gf

                           

                          encore un doigt ?


                        • Foudebassan Foudebassan 16 avril 2008 21:18

                          CGT-Educ’Action, SNES-FSU, Sud Education et FCPE... ça existe encore ces machins là !


                          • Gazi BORAT 17 avril 2008 07:40
                            @hihihih-Lerma-Lyon

                            Quand deviendrez-vous donc adulte ?

                            gAZi bORAt


                          • brieli67 20 avril 2008 13:40

                            http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=13289

                            le retour du banni de 100pap ...............pas très glorieux

                            Si Rocla est un peu excusable vu le contexte alsacien jusque vers les années 70.Quoique sa position soit surannée et ne reflète en rien la réalité

                            Par contre l’Artiste est inexcusable. Les Arts Décos recrutaient selon le "talent" - une boîte privée sponsorisée par la Municipalité et la Chambre de Commerce .... Tout son vernis culturel il se l’ a approprié en auto-didacte. Bravo ! Mais que de lacunes. Ni lycéen ni étudiant ! En dehors des chemins battus...

                            Jaloux et méprisant des CV "normaux" et des journalistes avec carte professionnelle. Hé oui ! Les temps où Point de Vue rétribuait gracieusement ses contributeurs "chiens écrasés" Avant Photoshop c’était encore possible. En ce temps-là le dandy vaquait à autres choses ...... un trip goth sous la lune entre pierres tombales. Des cons de syndicalistes étudiants et universitaires se sont impliqués pour minimiser ce "Carpantras" local.

                             


                          • Gazi BORAT 17 avril 2008 07:39
                            @hihihih-Lerma-Lyon

                            Quand deviendrez-vous donc adulte ?

                            gAZi bORAt


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 avril 2008 23:18

                            Au fait , ai-je déjà noté que la place des lycéens c’ est au lycée ?


                          • Gazi BORAT 17 avril 2008 07:35

                            @ ROCLA

                            Cela me rappelle un Charles De Gaulle en 68 parlant des étudiants qui devaient étudier et leurs professeurs professer..

                            gAZi bORAt


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 avril 2008 08:56

                            Salut Gazi ,

                             

                            C ’est un peu fait pour professer les profs , et pour étudier les étudiants .

                             

                            Y en a , y supportent pas les phrases simples...

                             

                            Lichtenstein libre ! Viva la révoloutionne  !

                             

                            Caramba y fé bo !


                          • srobyl srobyl 19 avril 2008 18:59

                            Et les bougies, ça bouge non ?


                          • Djanel 20 avril 2008 17:21

                             

                            Les manifestants pour manifester.

                             

                            Les morues pour jouer au Haddock …

                             

                            Heu !!!! Encore une larme Nestor …


                          • Gazi BORAT 17 avril 2008 07:38
                            @hihihih-Lerma-Lyon

                            Quand deviendrez-vous donc adulte ?

                            gAZi bORAt


                          • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 17 avril 2008 00:53

                            GF Delhomme arêtez vos insultes : inutile de se rabaisser à leur niveau pitoyable.


                          • Gazi BORAT 17 avril 2008 07:37

                            @hihihih-Lerma-Lyon

                            Quand deviendrez-vous donc adulte ?

                            gAZi bORAt


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 avril 2008 08:59

                            gfdedoigtsdelhomme

                             

                            parle nous de ce que tu connais bien , ta crétinerie à toi , tu vis avec , tu peux en parler ,

                             

                            Viva caramba ...


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 avril 2008 09:06

                            Intervention majeure de gf doigtdelhomme , je suis tenté de dire " pouce " devant autant de profondeur doigtante .

                             

                            Castro restez fidèle à la révoloutionne dont avec laquelle vous avez rendu votre pays et ses habitants si heureux .

                             

                            Couba , son cacao ses révoloutionnes son Battista Débattisté ...et ses carambars ....


                          • Djanel 20 avril 2008 17:35

                             

                            .  .

                             

                            Le roi de cons c’est Haddock.

                             

                            Il faudra remettre ce con de Rocla à sa place à coup rouleau à patisserie sur le coin de la tronche vu qu’il n’a pas encore payé les droits d’auteur pour :

                            L’usage médiocre de l’icône du haddock qui est je vous le rappelle le nom d’une manière de conserver les morues pas fraîches dans du sel. 


                          • Peter Smith Peter Smith 17 avril 2008 10:27

                            J’ai personnellement vu ce que les policiers en civil sont capables de faire, et non seulement choqué par de tels agissements, je m’étonne qu’il n’y ait pas un contre pouvoir contre ces manoeuvres policières grossières contre ces manitestations lycéennes.

                            En effet, sous prétexte d’être assermenté, des policiers en civil qui ne portent en général pas de brassard font la loi sans que l’on sache si l’on a à faire ou non à de "vrais" policiers.

                            Il m’est arrivé une expérience de ce type alors que je circulais à Neuilly sur Seine, un type m’a demandé de m’arrêter, il n’a pas décliné son identité, et alors que j’apprêtais à redémarrer, il a fait mine de dégainer !!! attention le cow boy arrive dans les rues, et ce n’est pas du cinéma !

                            A quand un retour de la gauche au pouvoir, la droite pure et dure est en train de réduire les libertés individuelles des français à vraiment peu de choses !


                            • dapeacemaker911 17 avril 2008 16:46

                              A hadock et autres (code-)barrés...

                              si vous ne parvenez pas a trouver des informations sur l etat de notre monde, de nos sociétés, de notre avenir, contactez moi, je vous viendrais en aide.

                               

                              Merci a tous ces jeunes gens de prendre leur responsabilité en descendant dans la rue. pendant ce temps, eux, ne participent pas au pillage.

                              Vu l urgence.... tout les Citoyens devraient etre dans la rue, pour les milliers de raisons qui font de la protestation un devoir.

                              etats et industries se foutent de nous et nous en[ulent jours apres jours plus profondement.

                              il est temps d assumer notre devoir ; le "plus indispensable" d entre eux... (cf http://fr.wikisource.org/wiki/D%C3%A9claration_des_Droits_de_l’Homme_et_du_Citoyen_de_1793)

                               

                              A ceux qui se battent pour le tibet, j aimerai dire qu il faudrai dabord que l on aquiert de la credibilité en assumant ces Droits fondamentaux chez nous en premier lieu.

                              DPM


                              • Mougeon Mougeon 19 avril 2008 18:33

                                Si Agoravox ne fait rien pour "banir" tous ces décérébrés qui ne pensent qu’à pourrir ce forum, je crains que l’avenir d’Agoravox ne soit grâvement compromis.

                                Je suis plutôt pour "interdire d’interdire" , mais dans certains cas il n’y a pas d’autres choix possibles...


                                • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 19 avril 2008 19:01

                                  Il paraît que si l’on supprime leur compte, ils reviennent toujours sous une autre IP...


                                • Mougeon Mougeon 19 avril 2008 19:37

                                  Il faudrait peut être texpérimenter un système, par exemple : quand un intervenant s’est fait replier son commentaire 3 fois dans un article, qu’il ne puisse plus intervenir dans cet article.

                                  Même si ce n’est pas la solution idéale, cela permettrai de limiter la capacité de "nuisance" de ces individus de tout évidence mals inténtionnés.


                                • E-fred E-fred 19 avril 2008 19:59

                                  Bonsoir tout le monde.

                                  Bonsoir Olivier Bonnet , bonsoir Mougeon.

                                  Très bon article qui pose de bonnes question. Pourquoi s’en prendre aussi durement façe à des lycéens ? En 1986, en Alsace, pendant les grèves "Devaquet", je faisais partie des dirigeant l’ Inter-lycées à Sélestat. "Le 6 décembre, la situation dégénère et la police tue un étudiant, Malik Oussekine. Le ministre délégué à la Recherche et l’enseignement supérieur Alain Devaquet démissionne, et le Premier ministre Jacques Chirac retire le projet."

                                  Personnellement, nos manifs se sont toujours bien déroulées à Strasbourg, parceque bien encadrées par un service d’ordre conséquent.

                                  Mais je ne comprends pas pourquoi cet acharnement sur ces lycéens à Paris !

                                  Quand à la question des post odieux et injurieux, c’est le "prix" de la liberté d’expression, morice en fait les frais tout les jours sur ces articles ! A plus tard.


                                • E-fred E-fred 19 avril 2008 20:20

                                  Certains posteurs ont oubliés qu’ils ont aussi été jeunes :

                                  "Les groupes Jeunesse Révolution sont la section française de l’Internationale révolutionnaire de la jeunesse, qui a tenu sa dernière rencontre internationale en août 2004 à Paris, avec des jeunes de 19 pays d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique. Ils sont ouverts à tous les jeunes, lycéens, étudiants, jeunes travailleurs ou chômeurs, qui veulent se battre contre le système capitaliste qui n’offre aucun avenir à la jeunesse en dehors de la guerre, du chômage, de la misère et de la drogue. "

                                  Contre les violences policières :

                                   

                                • Des dépôts de plainte quasi systématiques des policiers pour "outrage et/ou rébellion" dont le but est, le plus souvent, de justifier les violences illégitimes par l’attitude belliqueuse de la victime. Les délits d’outrage et de rébellion ( articles 433-5 et 433-6 du code pénal) sont punis d’une peine maximum de 6 mois d’emprisonnement et de 7500 euros d’amende et relèvent du tribunal correctionnel. L’un des objectifs de toutes les démarches décrites dans ce guide sera de faire joindre dans une même audience, la plainte de la victime de violences policières et la plainte des policiers pour outrages et rébellion.

                                   

                                  1. Au Commissariat : Il est inutile de tenter de le faire dans un commissariat. Dans la majorité des cas, les policiers refusent de prendre ces plaintes contre leurs collègues et s’ils le font, il arrive qu’elles ne soient pas transmises. Il en est de même en ce qui concerne les plaintes à la gendarmerie, s’il s’agit de la brigade à laquelle appartiennent les gendarmes, auteurs présumés de violences.

                                     
                                  1. Il faut donc directement porter plainte auprès du Procureur de la République par lettre recommandée avec Accusé de Réception (AR) au Tribunal de Grande Instance (TGI) du lieu où les faits se sont produits (Cf. modèle de lettre en ANNEXE 1).

                                     
                                  2. Si l’on est certain , par expérience, que le parquet (Procureur) classe systématiquement ces plaintes, se constituer partie civile auprès du doyen des juges d’instruction du TGI du lieu où les faits se sont produits.
                                     

  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 20 avril 2008 13:13

    Où peut-on trouver ce guide (avec modèle de lettre en annexe) ? Un étudiant victime de cette situation appelle à l’aide sur mon blog...

    Merci


  • brieli67 20 avril 2008 13:52

    Le cheminement le plus rapide c’est de passer par le Médiateur de la République vu que c’est un rapport avec l’ Administration.

    donc contacter un élu national du département député ou sénateur.

    Si les services de la Médiation sont dépassés ou tardent le dossier peut être présenté très rapidement devant les Cours de Justice Internationales.


  • E-fred E-fred 20 avril 2008 16:38

    Bonjour M. Bonnet. C’est un doc de juillet 2006.

    L’article 12 de la déclaration des droits de l’homme de 1789 précise : "La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique : Cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée."

    C’est sur ce site, trouvé en tapotant "outrage police".


  • E-fred E-fred 20 avril 2008 16:58

    Bonjour Masuyer.

    Pareil chez moi. La mauvaise voie, surtout ne pas aller en apprentissage, les classes CPPN !!! Qu’elle honte pour les famille !!!!

    Je copie-colle ce qui est aussi mon parcours : "Je suis resté à l’école jusqu’au bac (un bac littéraire) à 19 ans, alors que mon intention première était une orientation professionnelle à 16 ans. Elève peu travailleur mais aux résultats corrects, mes enseignants ont tout fait pour m’en empêcher (et y sont parvenus). Parce que malgré tous les discours qui sont tenus aux parents des élèves en difficulté, l’orientation vers l’enseignement professionnel est bien une sorte de "sanction" de l’incapacité à s’adapter au moule enseignement général." J’ai ensuite arrêté le lycée en 1987 pour m’occuper de cas sociaux et d’handicapés dans un lieu de vie du centre-Alsace...

    Pour les grêves à Sélestat, je crois que nous avions la primeur et le bon goût de nous êtres unis avec le lycée professionnel. Sur nos brassards, j’avais fait inscrire "SK", pour "Schwilgué-Koeberlé".

    Encore un autre lien vers le sujet de l’article "Invoquant un article de
    la Convention européenne des Droits de l’Homme (droit à un procès
    équitable), Jean Noël déposa un recours devant cette juridiction.
    Le 18 mai 2004, après avoir franchi divers filtres, cette affaire a
    trouvé son épilogue. La cour européenne vient de lui allouer 5 000 EUR
    pour préjudice moral et 9797,95 EUR pour frais et dépens."
     


  • masuyer masuyer 20 avril 2008 19:46

    Bonsoir E-Fred,

    Intéressant de noter que les lycées d’élite seront peu ou pas touchés (Henri IV, Louis Le Grand....)

    Quant à nos politiciens qui font grand bruit autour de l’enseignement professionnel, avec déclarations d’intention, lesquels ne prendraient pas comme une "déchéance" l’orientation professionnelle d’un de leurs enfants ?

    C’est toute la fonction de l’école qui est à repenser dans la société. Et admettre qu’un maçon instruit ce n’est pas du gâchis.

    Mais c’est pas à l’ordre du jour. Pays de cons-fit d’orgueil, de fatuité et ’arrogance.


  • brieli67 20 avril 2008 20:36

    qui ....par lesoutien du père "censeur" a produit l’enseigne de corvette désormais ministrable Fabienne ex Keller ?

    Il serait très interressant de mettre son nez dans les tribulations des autoroutes de l’Informatique .... sous ...la houlette du sénateur Grignon ... Noos _—Electricité de Strasbourg _— Région Alsace— CG 67 — CG 68 et le CMUT avec ses filiales presse Alsace de Mulhouse puis Républicain Lorrain puis DNA puis Progrès de Lyon

    Le Monsieur ex_Keller était le dernier PDG et syndic donc de cette boite dite Est-vidéo.

    Quant aux grèves en Alsace jusqu’en 1983 la République et la maréchaussée appliquaient les lois martiales instaurées par la Prusse en 1916. Tout regroupement de plus 6 personnes est à considérer de nature conspirative et doit être dispersé. Pas d’autorisation préfectorale mais "partenaire" le Gouverneur Militaire du Nord-Est qui était à Metz. A la moindre secousse matériel et hommes FFA stationnés en RFA remplissaient les nombreuses casernes de la ville. Printemps 74 acculées rue de Rome leurs gaz dans le naseaux vu que le vent avait tourné les forces de l’Ordre se sont dégagées en tirant dans les "pattes" des grévistes. Soirée mémorable où les "paniers à salades" réquisitionnaient à leur domicile les "Externes" pour les urgences : 1300 à 1500 personnes qui exigeaint leur prise en soins.

    En 1936 à Molsheim et à Wasselonne dont les établissements Bugatti l’Etat donne ses Uhlans et ses Cuirassiers - à cheval - qui sabrent au clair dans la foule.....

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A8ves_de_mai-juin_1936_en_Alsace


  • moebius 20 avril 2008 02:46

     pour Malik Oussekine la police avait inauguré une nouvelle méthode.. Une méthode très mobile, destinée a semer la confusion parmi les manifestants. Une mobylette, un flic qui conduisait et un autre assis a l’arriére chargé de matraquer. Genre charge de la cavalerie, brigade légère, guerre éclair, hyper exitant.. savante association du cavalier et du fantassin... Après ça non seulement le ministre a démissionné, mais la méthode a été abandonnée. On en est revenu a des méthode plus lourde moins voyou, moins vol de sac a main a l’arraché. Cette affaire a eu des conséquences politiques incalculables elle en aurait je le crois beaucoup moins actuellement et Malik ne serait dans le contexte actuel qu’une racaille parmi tant d’autres. Les jeunes ont réellement beaucoup plus de soucis à se faire vis à vis d’une population vieillissante, de plus en plus fragile mais qui a encore du pouvoir et entend le conserver. Il suffit pour s’en convaincre de lire certain blog..c’est absolument édifiant..ce pays est vieux..


    • brieli67 20 avril 2008 14:27

      des CRS bien plus jeunes et sportifs secondés par les "militaires engagés" la Gendarmerie et la Légion étrangère.

      Le SAC aussi......

      Lesservices d’Ordre de la FO étaient réputés d’être bien infiltrés.

      Les diverses officines Occident GAJ GUD MNR Troisième Voie ..... prêtaient mains fortes. Demandez donc à Snoopy 82... Ses faits de guerre et de grêves sont encore sous le sceau de la censure pour longtemps.

      Nombre de "touristes" des facs avec des inscriptions bidons contrôlaient les campus universitaires.


    • Mr Mimose Mr Mimose 20 avril 2008 10:25

      Sur le site contre info, une vidéo ou les anciens du conseil national de la resistance appellent à se lever contre la dictature fasciste du capitalisme international.

      Emouvant, mais ça fait froid dans le dos.

      http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1669


      • Djanel 20 avril 2008 19:24

         

        .

         

        .

         

        Bien Mimose

         

        Que fait le parti socialisme ?

        Que font les Ségolène Royale, les Jack Lang, les Hollande ? Rien ?

         

        Nous devrions accuser le PS d’avoir perdu les élections alors que les Français étaient à gauche majoritairement. Les élections municipales le prouvent. Il faut savoir que lorsqu’une voix de gauche passe à droite nous perdons en réalité deux voix. C’est pareil dans l’autre sens. Comment est-ce possible ? Réfléchissez un peu. Prenons l’indice 100, 53 ont voté noir et 47 ont voté blanc. Si un vote noir passe au blanc, on aura donc désormais 52 pour les noirs et 48 pour les blancs. Dans le premier cas la différence entre 53 et 47 est de 6 alors que dans le second 52 –48 est de 4. Pas besoin d’en dire plus.

         

        Donc dans ces conditions, comment peut-on tolérer que le secrétaire général du parti socialiste n’ait rien entrepris contre Jack Lang pour qu’il rende son mandat de député d’un fief de la gauche. Il faut se souvenir qu’il a fallu qu’un candidat local renonce pour laisser la place à Jack Lang. Jack Lang n’a t’il pas été privilégié par les instances du PS ? Ce PS ressemble plus à un parti d’aristocrates qu’à un parti de républicains. Malheureusement à chaque fois qu’il perd ; c’est la droite la plus réactionnaire qui l’emporte et c’est la république qui en prend un coup. C’est au la deuxième ou même la troisième fois que le parti socialisme trahit la république dans son histoire . Une fois en votant les pleins pouvoir à Pétain et pour celle-ci en laissant faire Jack Lang ce qui permettra à Sarkozy de commettre son coup d’état en douceur par la réforme de la constitution avec la bénédiction du parti socialiste de Hollande. Si ce n’est pas une trahison, alors pour vous c’est quoi la trahison. Sarkozy à besoin de la bénédiction de la gauche pour démolir la république parce que cette 5 eme république est bel et bien un compromis entre la gauche résistante et le gaullisme tout aussi résistant mais de droite. Aux armes citoyens, ce ne sont que les paroles de Marseillaise.

         Il faut le dire haut et fort. Sans nos voix le PS n’est rien. Il faut donc déloger de leur fonction les grands perdant des dernières élections nationales : Ségolène  et Hollande. Même s’il ont été élu localement, ils doivent leur victoire seulement à la fidélité des électeurs de gauche.

         


      • masuyer masuyer 20 avril 2008 14:55

        Rocla Haddock,

        je n’ai pas d’affection particulière pour le système d’Education Nationale qui est le nôtre. Ce que vous ne voyez pas, ou ne voulez pas voir, c’est que les premières victimes de toutes réformes de l’EN seront les élèves de l’enseignement technique, le parent pauvre.

        Je vais détailler un peu mon parcours professionnel et scolaire pour vous aider à comprendre.

        Je suis resté à l’école jusqu’au bac (un bac littéraire) à 19 ans, alors que mon intention première était une orientation professionnelle à 16 ans. Elève peu travailleur mais aux résultats corrects, mes enseignants ont tout fait pour m’en empêcher (et y sont parvenus). Parce que malgré tous les discours qui sont tenus aux parents des élèves en difficulté, l’orientation vers l’enseignement professionnel est bien une sorte de "sanction" de l’incapacité à s’adapter au moule enseignement général.

        Je me souviens lors des grèves contre le CIP, alors que j’étais délégué au CA de mon lycée, d’un enseignant faisant mention du texte d’un inspecteur hiérarchisant les filières d’enseignement, par ordre décroissant : enseignement général, enseignement technologique, enseignement professionnel, apprentissage. Je m’étais un peu emporté, leur faisant remarquer leur hypocrisie lorsqu’ils tentaient de convaincre des parents réticents d’orienter leurs enfants vers l’apprentissage. Réponse m’a été faite que c’était quand même "une réalité". Je ne leur en veux pas en tant qu’enseignants, ils sont les produits d’un système, mais en tant qu’individus, de surcroît instruits, incapables de s’interroger sur le système même.

        Le bac en poche, une petit trimestre d’université, puis l’année suivante apprentissage de cuisinier. Plus agé, j’arrive à mieux choisir mon employeur, et obtient mon CAP en un an. Ce que je découvre au CFA me révulse. Des gamins de 16 ans à qui leur maitre d’apprentissage n’a pas appris à faire une béchamel au bout d’un an, les cantonnant à la pluche, à la vaiselle et à diverses brimades.

        A la fin de mon CAP, un poste de second de cuisine dans un "gril" qui fait de l’assemblage de produits industriels (en gros on réalise des sauces en mélangeant des boîtes de sauce BBQ de tel fabricant avec la sauce Cheddar d’un autre). J’ai des apprentis. Je ne peux leur apprendre aucune des bases de la cuisine qui leur permettra d’obtenir le CAP. Je suis dégouté, je jette l’éponge (je passe sur les brimades imposées aux apprentis par mes collègues et contre lesquels je me suis battu, m’attirant l’inimitié de l’équipe.

        Je bricole, service national, dispositif emploi-jeune, emploi d’aide-éducateur dans l’enseignement privé (non cultuel). Je profite de mon droit à la formation pour suivre un Brevet Professionnel travaux forestiers, renouant ainsi avec un vieux rêve. Je travaille ensuite comme bûcheron salarié avant de me mettre à mon compte.

        Je ne le regrette pas.

        Mes années d’enseignement général, après coup, je ne les regrette pas non plus. Elles m’ont permit d’acquérir les outils nécessaires à la réflexion et ils me sont utiles professionnellement, le métier évolue vite et je ne suis pas totalement désemparé face à la partie administrative de la gestion d’entreprise (les "codes" en vigueur, sans m’être toujours familiers, ne me sont pas totalement étrangers).

        Je ne sais pas depuis quand vous avez cessé votre activité de boulanger, et si vous aviez des apprentis. Mais si c’était le cas, n’avez vous pas remarqué que d’années en années il était de plus en plus difficile d’en trouver qui n’étaient pas complètement brisés par l’EN et qui avaient les pires difficultés à appréhender de nouveaux apprentissages. ? Je me rappelle de jeunes apprentis cuisiniers incapable de réaliser un repas pour deux personnes à partir d’une fiche technique pour 4.

        Cette séparation artificiellement dressée entre manuels et intellectuels est une catastrophe, et je suis sur qu’au fond vous en souffrez comme tout le monde, tout en l’alimentant.

        Bien à vous.

         


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 21 avril 2008 14:57

          Bonjour Masuyer ,

           

          Merci d’ avoir décrit votre parcours , très intéressant de savoir à qui on a affaire . Encore plus sympa de savoir que vous évoluez dans un système sans doute ni subventionné ni aidé .

           

          Les divers intervenants qui à la simple lecture de la phrase suivante au demeurant bien bénigne " les lycéens leur place est au lycée " se répandant en insultes diverses ont une piètre idée d’ une part du dialogue , d’ arguments contradictoires de l’ autre .

           

          J’ ai une viscérale aversion envers les gens entravant la liberté de circulation , grévistes en tout genre laissant des milliers de voyageurs dans le froid en hiver , défendant des intérêts égoistes alors que certaines catégories de personnes crèvent dans la plus grande misère .

           

          Des mafias organisées au nom EDF , SNCF , EN , Mines de Potasses , ayant d’ énormes avantages acquis , bloquant la route à ceux qui se démerdent pour arriver à payer leurs traites à la fin du mois me révulsent .

           

          Un post plus haut parle d’ allocations familiales et de perte de ceci celà , ne serait-il pas cohérent de faire des petits sans l’ arrière-pensée que l’ état doive participer à les nourrir ?

           

          Parler de droits de l’ homme c ’ est joli comme mots . Perso j’ aime mieux les gens se prenant en main plutôt que ce soit l’ Etat qui leur doive tout .

           

          Que certaiens flics soient des salauds c ’est pas bien la peine de faire un article là dessus , il y a des enfoirés dans toutes les professions .

           

          On est devenu un pays de revendictateurs terminant leur carrière comme député Européen genre Cohn-Bendit , tu parles d’ une révolution et d’ une évolution .

           

          Bien à vous Masuyer , le bonjour aux essences .

           

          Rocla

           


        • chmoll chmoll 20 avril 2008 17:54

          de koi de koi des policiers asermenteur ??


          • Djanel 20 avril 2008 19:31

            Parjure Chmoll. Tous les faux témoignages sont des parjures, chmoll.




            • rocla (haddock) rocla (haddock) 23 avril 2008 13:59

              Dois-je rappeler que la place des lycéens est au lycée ?


              • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 24 avril 2008 16:14

                Vous vous étonnez des réactions véhémentes à vos commentaires, mais en postant 15 fois le même message, vous créez une pollution insupportable. Pour vous répondre : les lycéens sont de jeunes citoyens, mais des citoyens quand même. C’est leur avenir qui est en jeu, avec ces suppressions de postes. Alors, ne vous déplaise, ils ont le droit de protester, de manifester, de faire la grève. Au nom de quoi entendez-vous le leur interdire ? Votre "la place des lycéens est au lycée" n’est ni plus ni moins que du fascisme larvé. Continuons : la place des ouvriers est à l’usine, la place des salariés est dans leur entreprise... Ou comment délégitimer tout mouvement de contestation. Et votre place à vous, elle est où ? Sur AgoraVox, à emmerder tout le monde en postant 15 fois la même phrase ? Taisez-vous !

  • Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON

    Auteur de l'article

    Olivier Bonnet

    Olivier Bonnet

    Je suis journaliste indépendant (carte de presse N° 79839), diplômé en Droit et Sciences Politiques, formé en 1991 à l’Événement du Jeudi. Mon site, plumedepresse.info, nominé par le magazine Challenges dans les 7 meilleurs blogs politiques français, a déjà fait l’objet de référencements par Rézo.net, Wikipédia, la revue de presse de Yahoo, De source sûre, Rue89, Politis.fr et (...)


    Voir ses articles

    Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox

    Derniers articles de l'auteur

    Tous les articles de cet auteur


    A lire dans la même rubrique

    Tribune Libre
    Voir tous les articles de la rubrique


    Les thématiques de l'article


    Palmarès

    3 derniers jours

    Articles les plus lus

    1. BHL perd son procès-bâillon : bientôt la Cour Pénale Internationale ?
    2. Inflation du baril de pétrole et du litre d’essence : à qui profite la hausse ?
    3. Les troupes américaines sont sur le terrain en Ukraine
    4. Macron dans la mélasse
    5. Fake News de guerre 17
    6. Bidouillages au Baccalauréat...
    7. Front républicain, état des lieux
    8. Une société dans la panade
    9. Couvrez vos seins, montrez vos fesses !
    10. Gouvernement Élisabeth Borne II : resserrement des liens de la majorité présidentielle (Ensemble)

    Derniers commentaires