• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Retrouver une spiritualité...

Retrouver une spiritualité...

La lenteur, la méditation, la réflexion, le rêve, la pensée... autant de valeurs spirituelles qui se perdent...

Notre monde matérialiste valorise la vitesse, la quantité, le chiffre, la rentabilité.

Et on en oublie l'importance de la spiritualité : bousculés par un monde qui va de plus en plus vite, on ne prend plus le temps de savourer, d'observer, de regarder, de percevoir...

 

Comment retrouver une spiritualité dans cet univers voué aux objets et à la vitesse ?

Comment renouer avec une harmonie perdue ?

Savoir retrouver le contact avec la nature et le cosmos...

Percevoir l'harmonie du monde, et se laisser aller au rythme des saisons...

Observer les arbres, le ciel, les nuages, les fleurs d'un jardin, en percevoir toutes les beautés.

 

Regarder ! On oublie trop souvent de le faire : on se contente de voir fugitivement des images sur un écran, on se laisse éblouir par des images lumineuses, attractives, aux couleurs criardes.

Les spectacles télévisés se parent de strass, de lumières éblouissantes.

 

Et on oublie de lire, de savourer une page bien écrite, de relire et de s'imprégner de la poésie d'un texte...

 

Ecouter de la musique avec recueillement et attention, écouter le silence et les bruits imperceptibles du monde...

Nous sommes trop souvent occupés et obnubilés par des écrans de toutes sortes.

Il convient de s'en abstraire et de retrouver le réel, se reconnecter avec le monde, les êtres humains qui nous entourent...

 

Le printemps arrive : c'est le moment d'observer une nature qui se renouvelle.

Le beau temps nous y invite, le soleil inonde les arbres de lumières, les magnifie alors qu'ils retrouvent leurs éclats de verdure...

Les marronniers se parent de fleurs aux teintes de roses, les seringas font éclore des parfums subtils, les genêts resplendissent de couleurs chaleureuses...

La nature se métamorphose et nous offre des spectacles toujours changeants...

 

Admirer, c'est l'essence de la philosophie... admirer au sens ancien du terme : "s'étonner", questionner le monde qui nous environne...

Il ne s'agit pas d'admirer béatement, mais de comprendre et de percevoir l'harmonie de la nature...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/02/retrouver-une-spiritualite.html

 

Photos : rosemar

Documents joints à cet article

Retrouver une spiritualité...

Moyenne des avis sur cet article :  1.82/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    



    • rosemar rosemar 23 avril 11:59

      @Jean Roque


      Ce n’est pas le sujet de l’article qui n’évoque pas la religion...

      Il existe sans doute des musulmans modérés...

      Le problème est complexe... ainsi, ne peut-on considérer que le « délit de solidarité » est aussi un oxymore ?


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 avril 15:11

      @rosemar

      J’approuve vivement votre proposition de spiritualité.

      Mais vous ne pouvez nier que la spiritualité est avant tout religieuse, et qu’il existe une spiritualité très directement criminogène depuis 14 siècles.

      Et qu’on s’efforce de la consolider et de l’étendre en France et en Europe.

      Je ne crois pas à une réelle possibilité de votre belle spiritualité parallèlement au maintien de la spiritualité directement criminogène.


    • @Pierre Régnier


      Fuyez votre ombre, elle vous ra« trappe ». C’est parce que l’Occident est tombé dans la boue matérialiste que la religion au sens le plus dogmatique a fait sa réapparition. L’histoire est logique. Je le savais depuis le fameux livre sur Freud : le livre Noir de la psychanalyse. Qui en tuant Freud, détruisait son territoire : l’inconscient. C’était prévisible comme la pluie à l’automne ; comme on ne pouvait éliminer l’inconscient et son corollaire : le retour en soi-m^me pour y trouver son soi et s’est attaqué à son représentant. Il s’agissait de booster la pharmacologie (viagra, anti-dépresseurs), les thérapies géniques. Comme dirait Lavigie : Business is buziness. Mais inévitablement le monstre du Loch Ness enfouit dans les profondeur de l’inconscient à fait sa remontée. Revoir ce très bon film et surtout la finale avec Orson Welles : Malpertuis. Le Monde moderne rattrappé par les Dieux de l’Antiquité. On y échappe pas. 

    • Méduse Méduse 23 avril 16:15

      @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

      C’est étrange que vous n’ayez pas virée illuminée religieuse car tout votre discours, ce n’est que ça. Votre monstre du Loch Ness (un serpent ?*), c’est en fait l’idée de l’Homme foncièrement pécheur, mauvais en soi. Et la culpabilité,c’est votre truc,vous adorez quand même vous roulez là-dedans.

      *un symbole du phallusse, non ? (oui, je récolte les petites caillasses. C’est freudien ça, non, que scuter le disocurs, tout passe dans la parole, non ?)


    • @Méduse


      Avec votre avatar, je me sens devenir Persée face au monstre du Loch Ness. De toutes facons, les tente à culs repoussent toujours. Cycles sans fin de l’OUROBOUROS qui se mord la queue.

    • @Méduse

      Les pulsions sexuelles ne peuvent effectivement être sublimée que par la parole, le chant. Autrement, nous en serions restés au stade des borborygmes. Et d’ailleurs, pour faire une transaction commerciale : pas besoin de parole. il suffit de frotter plusieurs fois le pouce sur l’index et inscrire le le prix sur un papier. 

    • Méduse Méduse 23 avril 16:50

      @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Vous vouliez parler de mon pseudonyme, non ?


    • @Méduse

      Oui, ou Gorgone si vous préférez,... :smiley. La gorgone n’est-il pas le miroir dans lequel se mire la matérialiste,....

    • Méduse Méduse 23 avril 16:58

      @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Si vous voulez. Après tout, on ne fait que projeter et on parle jamais d’autre chose que de soi-même.


    • @Méduse


      Vous avez compris. Aime-toi toi-même (y compris la part sombre) et projeteras de l’amour.

    • sls0 sls0 23 avril 18:00

      @Pierre Régnier
      Quand on analyse les différentes guerres de religions et qu’on fait le décompte macabres des morts, les musulmans ont en pour 8 millions c’est surtout en Inde et Asie centrale.

      Les chrétiens c’est 339 millions, rien qu’en Allemagne en 30 ans c’est 10 millions.
      Quand on fait l’analyse textométrique des différents livres saint, le coran est le mieux placé coté appaisement, il est vrai que le mot miséricordieux revient assez souvent.
      Il y a l’idéologie et la méthode scientifique, j’ai bien peur que la méthode scientifique qui se base sur du factuel s’oppose à votre idéologie.
      Vous aurez beau à me moinser, les chiffres ne changeront pas.

    • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 avril 22:10

      @sls0

      Je ne moinsse jamais, ça ne m’intéresse pas.

      Pour le reste, votre inversion dans les chiffres est tellement grotesque que je ne crois pas utile de tenter d’y répondre.

      Mais le pire dans votre commentaire c’est que, comme l’immense majorité de ceux qui s’expriment aujourd’hui sur le sujet, vous refusez de discerner entre les guerres « de religions » et les appels, ou absence d’appels, à les faire qui sont dans les texes sacralisés par ces religions.

      De tous les grands monotéismes l’islam est le seul, aujourd’hui, à avoir encore une théologie directement criminogène, une théologie qui continue de garder sacrés ses textes appelant toujours à massacrer dans le présent et le futur.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 avril 22:22

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Je suis bien d’accord sur « la boue matérialiste » qui a engendré, ou plutôt réanimé, « le sens le plus dogmatique dans la religion ».

      Quant à votre conception des rapports entre la pensée, psychanalytique ou pas, et l’histoire, j’y vois une forme de fatalisme.

      Je crois, moi, que, lorsque des conceptions qui ont provoqué des désastres dans le passé sont revivifiées il faut les combattre très fermement et que, justement, parce que nous avons l’aide de l’histoire pour le faire, c’est une attitude très coupable que de ne pas le faire.


    • rosemar rosemar 23 avril 22:56

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      « C’est parce que l’Occident est tombé dans la boue matérialiste que la religion au sens le plus dogmatique a fait sa réapparition. »

      Une remarque pleine de bon sens... pour le reste, je suis sceptique.... 

    • sls0 sls0 24 avril 15:32

      @Pierre Régnier
      Un rapide coup d’oeil sur wikipédia vous donnera ce rapport.

      J’ai consacrer une petite semaine pour affiner.
      Des forums d’historiens ou d’amateurs éclairés j’en ai fait un paquet.
      Des écarts dans les chiffres j’en ai trouvé, c’est la méthode des moindres carrés que j’ai employé pour garder un chiffre.
      Les guerres de religions ça donne pas mal mais il ne faut pas oublier les bulles papales qui ont autorisé pas mal d’excès. Dès qu’il y a une hiérarchie, on est tout de suite plus performant.
      Je suis athée, ni chrétien, ni musulman, je n’ai aucune idéologie à défendre. De part mon origine, je suis historiquement parmi les plus génocidaires.
      Je réside dans un pays chaud, penser au lendemain ce n’est pas trop nécessaire. On comprend que localement c’était plus cueilleur que chasseur.
      Dans nos pays froids une bonne partie de l’année, c’était la chasse.
      Il se trouve que la religion chrétienne c’est surtout chez des chasseurs qu’elle a pris. Plus organisés, moins de scrupules à tuer peut faire la différence.

      On trouve de bon logiciels de textométrie gratuit.
      Par d’idéologie dans ces logiciels, ils comptent les mots, les trient, voit les mots associés, permettent de les voir dans leur contexte.
      Le point de vue change, par exemple le mot ennemi est souvent employé dans la bible, comme message de paix il y a mieux.
      Je l’ai écrit plus haut le coran est bien placé au niveau mots bénéfiques pour l’autre, à pondéré par le fait que le mot miséricordieux est souvent employé. Il faut le regarder dans sont contexte pour le valider.

      Là dessus j’arrête, l’idéologie et les croyances ne font pas bon ménage avec les chiffres et la méthode scientifique, les « c’est pas vrai » ça fonctionne à l’école maternelle ou primaire, après on commence à argumenter.

    • McGurk McGurk 23 avril 11:58

      * « Et on oublie de lire, de savourer une page bien écrite »

      Quelle garniture ?  smiley

      Un peu vague comme article cependant...


      • rosemar rosemar 23 avril 12:00

        @McGurk

        On fait la fine bouche ?

      • Maitre Ratatouille Ratatouille 23 avril 12:25

        @McGurk
        ou gratinée,la suite du plat arrive et il le sera,avec nos goudronneur de fil
         smiley


      • McGurk McGurk 23 avril 13:06

        @rosemar

        Non, j’ai simplement du mal à percevoir les finalités de votre article. Un sujet vague n’aide pas vraiment à la compréhension.


      • McGurk McGurk 23 avril 13:07

        @Ratatouille

        Je regrette qu’on ait pas eu Fortin ou Verdi qui nous auraient expliqué que la « spiritualité » c’est croire en un despote, que toute opposition est malveillante et doit être abattue. Au moins, on aurait pu rigoler et se moquer d’eux.


      • arioul arioul 23 avril 13:43

        @McGurk
        Je vois que la verdure est célèbre pour sa haute estime du dialogue. Enfin chez lui çà serait plutôt le monologue , et les lecteurs un revolver sur la tempe.


      • McGurk McGurk 23 avril 14:43

        @arioul

        Oui voilà, la lâcheté et la violence à la fois.


      • rosemar rosemar 23 avril 17:29

        @McGurk

        Retrouver le contact avec la nature, le cosmos, n’est-ce pas une façon de conjurer notre monde trop matérialiste ?

      • Maitre Ratatouille Ratatouille 23 avril 22:01

        @McGurk
        on aurait pu rigoler et se moquer d’eux.
        -
        la mise en boite ,il parai que ça conserve.. smiley


      • McGurk McGurk 24 avril 12:38

        @rosemar

        A vrai dire, mes oreilles ne sont pas assez puissantes pour communiquer avec les extraterrestres. Je n’ai pas eu la mise à jour « radiotélescope ».

        Remettre la nature au cœur de nos vies oui, ça peut être un moyen de renouer avec la réalité. Par contre, par attrait du capital, nous la détruisons chaque jour un peu plus. Par chez moi, la campagne recule à vue d’œil et les espaces naturels disparaissent chaque année alors que mon département est superbe.

        Je doute qu’on puisse concilier deux choses irréconciliables. Surtout dans une société axée sur l’argent et la rentabilité avant tout - plus encore avec la tendance « rentabiliste » qui veut que tout ce qui ne produit pas est par essence « parasitaire ».


      • McGurk McGurk 24 avril 12:40

        @Ratatouille

        Du moment qu’on ne leur demande pas de danser^^


      • Clark Kent Kent 23 avril 12:16

        « La lenteur, la méditation, la réflexion, le rêve, la pensée... autant de valeurs spirituelles qui se perdent... »

        Il manque la contemplation : « La contemplation du temps est la clef de la vie humaine. » Simone Weil (1909 - 1943) - et non pas Simone Veil



        • rosemar rosemar 23 avril 13:03

          @Kent

          La contemplation, oui, bien sûr... je l’évoque plus loin : « on ne prend plus le temps de savourer, d’observer, de regarder, de percevoir... »


        • Clark Kent Kent 23 avril 18:30

          @rosemar

          Contempler ne consiste pas seulement à voir, regarder et admirer (un beau paysage par exemple).C’est plus que cela. L’état contemplatif est un contact ineffable et inintelligible, antérieur à la pensée.


        • Maitre Ratatouille Ratatouille 23 avril 12:23

           Voilà plus de quarante années que je cuisine pour moi ,mes amis et 2 mois aussi comme chef cuisito pour une asso de handicapé (cocorico)
          j’ai une maîtrise du couteau qui frôlait la perfection,je travail avec l’odeur l’ ouïe la vu et le goût évidement,et me passe ainsi en parti des temps de cuisson,ce n’est pas moi qui cuisine,mais l’harmonie des sens dans des geste précis,chirurgicaux, c’est un exercice Zen (pas tout le temps ,des fois je mange cru ou des crustacés vivants,et de la merde comme tout le monde maintenant).Je ne prend aucune notes et juste pour mes ratatouilles je dirait qu’il y à environ dix familles de recette différente déclinables.
          Le ramassage de légumes,plantes,l’élevage,le jardinage,la découpe (je précise qu’il faut tuer l’animal avant de le découper) et la préparation
          des ingrédients donnent une dimension supplémentaire à cette activité divine,riche de poésie,de réflexion,de créativité,d’inspiration,le pont entre nous et l’univers (de terre).
           
           assez parlé de moi ,parlons des dieux

          Cuisine : la Palme d’or des chefs.

          https://www.youtube.com/watch?v=dtL3hdPTdqI&feature=youtu.be


          • @Ratatouille


            Il est dit de Thoth-Hermès qu’il avait une bouche d’OR et qu’il nourrissait le monde de ses paroles et de nourritures. Lire:Thomas Mann Les métamorphoses d’Hermès, d’Hélène Vuillet. Si le signe des gémeaux est celui du langage, de l’écriture (Jean d’ORmesSON et JOhnny Halliday-deux Jean-Janus Bifron), le signe suivant est celui de la nourriture (le cancer). Quand le verbe se fait chair pour être cuit sur les feux divins de la Saint-Jean.

          • Maitre Ratatouille Ratatouille 23 avril 19:46

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            L’éveil de Narcisse

            Conférence de Luc Bigé à l’Espace Cassiopée le 19 février 2012.

            Le mot grec qui désigne « Narcisse » signifie « narcose ». Le bel adolescent dont Ovide nous relate l’aventure dans ses Métamorphoses à donc une conscience engourdie. Il ne se « connaît pas lui-même » comme nous le rappelle de devin Tirésias que sa mère alla consulter dès la naissance de son enfant. Loin de représenter l’enfermement sur son image, comme le suggère la psychanalyse, le Narcisse du mythe nous propose un chemin d’Eveil, il questionne notre rapport à la souffrance et la quête de notre vérité intime. Lors de cette conférence nous explorerons ce chemin d’Eveil qui passe par l’observation intérieure dans les images mouvantes de la Source, le vrai miroir.

            https://www.youtube.com/watch?v=A9dcKXBx9aU


          • il n’y a pas de futur. Il n’y a que le présent (dans les du sens du terme,...).


            • rosemar rosemar 23 avril 13:06

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Habiter le présent, bien sûr :



            • « Deux » pour « du ».


              • aimable 23 avril 12:33

                nous faisons partis de cette nature, elle nous permet de vivre, elle s’est faite belle pour le plaisir de nos yeux, mais nous en sommes un chaînon non indispensable, alors profitons en pendant qu’elle nous le permet encore !


                • rosemar rosemar 23 avril 13:07

                  @aimable

                  Un ouvrage à lire : Cosmos de Michel Onfray...

                • @rosemar


                  je n’ai pas lu Onfray (lsin livre sur freud m’ote tout envie de le lire, même si celui-ci dit-il est son premier vrai livre,...). Mais plongée dans la mythologie avec Denise CHRzanowska. Astrologie stellaire et mythologie qui à la différence d’ONFRAY relie la terre et le ciel par le psychopompe : Hermès TRISMEGISTE.

                • cassini 23 avril 12:43

                  La spiritualité comme la littérature sont du temps perdu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès