• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Robert Redeker remet le couvert

Robert Redeker remet le couvert

Depuis quelques années, on assiste à un phénomène nouveau avec les Bleus. D’abord, les « intellectuels » s’en mêlent, ensuite le sociologisme se substitue à l’analyse sportive. Aujourd’hui, parler des déboires de l’équipe de France, c’est dénoncer «  <les banlieues, l’immigration, l’incivilité » et le déclin de l’autorité. Une dérive inquiétante car peu nombreux sont les journalistes pour pointer l’imposture, dictée par une approche racialiste. Redeker, comme d’autres, fait partie de cette mouvance ethniciste qui instrumentalise le football pour remettre en cause le lien social, le métissage. Ce que d’aucuns appellent la nostalgie d’une France gauloise (blanche), livrée aux « barbares ». A « des sales gosses » qui rêvent de décivilisation.

On pensait que « le philosophe  » s’était calmé. Que l’isolement, les anti-dépresseurs l’avaient fait réfléchir. Qu’il avait mis un peu d’eau dans son vin. Erreur ! Invité par Finkielkraut, son acolyte, le lettré s’est encore lâché sur France Culture. Cette fois, il s’en prend, non pas au Prophète mais à une religion païenne : le ballon. En ligne de mire, l’équipe de France. Les mécréants de Marianne, nouveau cru. Afin d’appâter l’auditeur, l’animateur avait pris soin de lustrer l’émission, citant, en entame, des passages « lumineux » de son bouquin. « Envahissant jusqu’à donner la nausée, tel est le sport dans la presse. A la télévision et à la radio, les nouvelles sportives ouvrent fréquemment les bulletins d’information. D’activité de délassement, le sport a fini par occuper toute la place, devenant central, capital. L’ancien dérivatif des sociétés s’est installé en leur cœur. Au contraire, la culture, la danse, la peinture, la philosophie, dans une moindre mesure, la musique dite classique, n’obtiennent quasiment plus d’échos médiatiques, contraints d’exister dans les catacombes. » ( Répliques, France Culture, le 07/07/2012)

 Un nouveau Pignon

Approche littéraire intéressante mais plombée par les obsessions ethniques de l’auteur (les quotas, l’immigration, les phénotypes). Lesquelles ont transformé Radio France en tribune frontiste, samedi dernier. L’accent méridional de Redeker est la seule chose qui le rende sympathique. Cynique – il n’a pour compagne que la police -, instrumentalisant l’Euro, le « djihadiste » d’Europe-Action prend à rebrousse poils « une certaine idée » de la France : « L’idéologie Black-Blanc Beur s’est cassée la gueule. » De poursuivre, distillant les boules puantes, sur un ton nonchalant. On ne passe pas à l’antenne tous les jours : « L’affaire Nasri, c’est la crise de la diversité (…) La diversité, un mot de passe partout qu’il faut absolument employer.  »

JPEG - 6.8 ko
Robert Redeker Bernard-Henri Levy nouvelobs.com

Le pamphlétaire, désavoué par Le Figaro depuis, multiplie les offensives. Il adore les dribbles, les cartons rouges. Encouragé sur le banc de touche par un Finkielkraut occidentaliste, rallié aux thèses de Bat Yé Or (l’Eurabia), « le meneur de jeu » racialise les sautes d’humeur des joueurs, symboles de l’anti-France. « (…) Dans cette équipe, il y avait et il y a toujours, du ressentiment et même de la haine contre la France. Contre ce que la France représente (…) Un ressentiment qui est très bien relayé par une presse de gauche, d’extrême gauche et par une « hyper classe ». A l’instar d’un Max Gallo, pourchassant les « ennemis de l’intérieur », le border line liste les manquements civiques. Les atteintes à « la common decency  » qui déshonorent la patrie, au plus grand bonheur du maître de cérémonie : « C’est très mal d’aimer la France, de chanter la Marseillaise. On n’arrête pas de leur dire mais vous, jeunes des cités, vous êtes très maltraités. Nous la France, nous vous traitons très mal. » De quoi embarrasser son comité de soutien lorsqu’il avait les islamistes aux trousses en 2006. Devenu sans doute, président honoraire du Club de l’Horloge, il balance en essentialiste décomplexé : « Les mêmes intellectuels qui tressent beaucoup de louanges surtout au football Black-Blanc-Beur (…) sont ceux qui désignent du doigt, comme étant des beaufs, les coureurs parce qu’il n’y a pas de diversité ethnique dans le peloton cycliste professionnel. » Et d’enfoncer, en guise de chute, pour faire mal à la « racaille » – car il faut appeler un chat un chat - : « Le public, le long des routes du Tour de France, c’est des Européens de souche.  »

On voit bien les limites de l’incarcération à domicile grassement payée. A force de vivre terré, Redeker a expulsé la Raison du terrain. Sans doute parce qu’il l’estime « occupée » par les multi culturalistes. Agents d’un « totalitarisme  » nouveau. Aussi dangereux que le nazisme… Le kamikaze, malgré des mises en garde, n’a pas encore compris qu’entre la liberté d’expression et l’éthique de conviction, il y a la responsabilité de l’intellectuel face à l’histoire – il n’est pas donné à tout le monde d’assimiler Weber – . On ne soigne pas la phobie surtout lorsqu’elle est structurée ! Qu’on se le dise. Ses sorties racistes, que certains comparent à des accès de fièvre palustre, ne font pas de lui un pasionaria du Paris Saint-Germain, racheté par le Qatar, Al Jazira… et Mahomet.

Pourquoi un tel acharnement ? Les psychiatres se pencheront sûrement un jour sur le cas d’un solitaire qui affectionne le fouet.

Ecouter l’émission :

Source (France Culture) : Réplique, une émission d’Alain Finkielkraut, le 07/07/2012. Invité Robert Redeker, André Dussollier.

Réentendre aussi :

Source (France Culture) : Le secret des sources de Jean-Marc Four, le 30/06/2012. Equipe de France de Football : faut-il blâmer les journalistes ?

Lire :

Quand l’équipe de France est devenue une nation de Paul Moffen


Moyenne des avis sur cet article :  2.49/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Christian Labrune Christian Labrune 11 juillet 2012 09:48

    J’ai entendu, sinon écouté, l’émission dont vous parlez. Il n’y avait vraiment pas de quoi fouetter un chat. Il faudrait vraiment être un parfait conformiste, lecteur du Monde et de Libération, de surcroît encarté au PS, pour en être un peu choqué.

    Puisqu’aucune fatwa ne vous menace et que vous paraissez un peu agressif - ce qui résulte souvent d’une grande fatigue - je vous suggère de prendre un peu de repos. Le football et le cyclisme, quand on est fatigué, c’est trop violent, mais à Tombouctou, où le temps est souvent meilleur qu’à Paris, on vous trouvera bien une vieille pioche sur un chantier, pour aider à quelques petits travaux salutaires de démolition. Ces activités récréatives vous remettront vite en forme.


    • fcpgismo fcpgismo 11 juillet 2012 12:05

      Pas d’ accord avec l’ article ce qui est dit par les trois participants est totalement convenable, Redeker soulève des points parfaitement juste, Sans la pratique sportive il y a bien longtemps que je me serai suicidé et pourtant pour aimer le sport je déteste tout ce qui gravite autour.Ce qui m’ a le plus interpellé dans cette émission est le gouvernement Ayrault monocolore qui fait l’ apologie de la diversité, en réalité une foutaise car il n’ y a aucune diversité sociale dans ce gouvernement.


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 juillet 2012 12:18


        @ l’auteur

         

        J’ai écouté l’émission en direct. Je suis de ceux qui essaient de ne la rater jamais. Je ne prendrai pas parti sur les différences entre le football et le cyclisme.

         

        Mais je vous rappelle que, si Le Figaro « a désavoué » le texte publié dans ses colonnes par Redeker en 86 c’est précisément parce qu’on ne peut plus, de nos jours, dire sans risque des vérités sur l’islam. C’était le cas déjà dans les pays islamisés, c’est maintenant le cas en France et un peu partout ailleurs en Europe.

         

        Ce que vous appelez  »la Raison« , que Redeker aurait »expulsée du terrain" est bel et bien, en effet, "occupée par les multiculturalistes agents d’un totalitarisme nouveau".

         

        Mais il est plus gratifiant d’en rajouter, en caressant dans le sens du poil les lecteurs autruches d’Agoravox, que d’ouvrir les yeux sur ce très réel nouveau terrorisme.

         

        Continuez. Après les lâches dhimmis sarkoziens de droite extrême, les lâches dhimmis du nouveau pouvoir prétendument « de gauche » vous en sauront gré.


        • stanh 11 juillet 2012 13:18

          Essayons ici aussi :

           

          Mais je vous rappelle que, si Le Figaro « a désavoué » le texte publié dans ses colonnes par Redeker en 86 c’est précisément parce qu’on ne peut plus, de nos jours, dire sans risque des vérités sur [le judaïsme]. C’était le cas déjà dans les pays [judaïsés]anglo-saxons, c’est maintenant le cas en France et un peu partout ailleurs en Europe.

           

          Ce que vous appelez « la Raison », que Redeker aurait « expulsée du terrain » est bel et bien, en effet, "occupée par les multiculturalistes agents d’un totalitarisme nouveau".

           

          Mais il est plus gratifiant d’en rajouter, en caressant dans le sens du poil les lecteurs autruches d’Agoravox, que d’ouvrir les yeux sur ce très réel nouveau terrorisme.

           

          Continuez. Après les lâches dhimmis sarkoziens de droite extrême, les lâches dhimmis du nouveau pouvoir prétendument « de gauche » vous en sauront gré.

          Pareil cela marche à la perfection !


        • stanh 11 juillet 2012 13:13

          On pensait que « le philosophe  » s’était calmé. =>(extrait)Pour avoir mis en cause, sans prendre de gants, la violence [du judaïsme], le philosophe Robert Machin a perdu la liberté d’enseigner et celle d’aller et venir. Menacé de mort par des fanatiques sans frontières, il vit protégé, c’est-à-dire prisonnier. Cette séquestration épouvantable, cette menace Internet, cette intimidation de la vie de l’esprit, cet affront sans précédent à la souveraineté nationale ont suscité certes des réactions, mais des réactions embarrassées, des réactions timides, un soutien du bout des lèvres à l’homme traqué. On l’a défendu avec les pincettes du dégoût. Tout le monde ou presque a répété que la liberté d’expression était un droit imprescriptible, mais le premier réflexe du ministre de l’Éducation nationale, bientôt relayé par son collègue de la culture, a été de rappeler à ce fonctionnaire effervescent son devoir de réserve, tandis que la Ligue des droits de l’homme jugeait ses idées «  nauséabondes  » que Le Canard enchaîné se déchaînait contre lui

          Wouhou ça marche tout aussi bien !


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 juillet 2012 14:21

            non stanh, ça ne marche pas.

             

            Ça vous amuse tout autant puisque, pour vous, il s’agit d’un jeu.

             

            Mais »la mise en cause, sans prendre de gants« de ce que vous appelez »la violence du judaïsme« ça ne »fait perdre à personne la liberté d’enseigner et celle d’aller et venir".

             

            Tout le monde peut constater que c’est l’islam qui menace, pas le judaïsme, dont bien des adeptes, ainsi que des juifs non religieux sont au contraire parmi les premières et les principales victimes.

             

            Trichez trichez… il en restera toujours quelque chose…. Oui, mais ce ne sera pas beau à voir.

             

            On accuse, avec raison je crois, « le relativisme culturel ». Il serait bon, je le crois aussi, de mettre en question le « relativisme » en matière d’objectivité et d’honnêteté.


          • morice morice 11 juillet 2012 15:08

            Tout le monde peut constater que c’est l’islam qui menace, pas le judaïsme, dont bien des adeptes, ainsi que des juifs non religieux sont au contraire parmi les premières et les principales victimes.


            à Gaza, ils en sont tous persuadés je parie.....

            ah tiens, les noms d’abrutis l’interpellent celui-là,, marrant. Il a vu marqué Redekker tout de suite ik est venu : faut pas demander ce qu’il lit, le faux laïc déguisé.... et réel islamophobe.

          • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 juillet 2012 17:00

             »Réel islamophobe" c’est certain, et j’ajoute même depuis des années que, compte tenu de l’avancement de l’islamisation en France et en Europe, il serait temps que les démocrates et républicains le deviennent massivement, islamophobes.

             

            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-l-ambassadeur-des-82314

             

            Ceci dit je ne vais pas, comme Ornithorynque, jusqu’à demander des miracles. Par exemple, "un peu de décence" chez morice. Pourquoi pas, aussi, de l’honnêteté intellectuelle ou de l’aveu d’égarement, voire des demandes d’excuses quand on s’est trompé ? 

             

            A propos, qu’est-il devenu ce commentaire de jesaistout qui confondait Yan Redekker et Robert Redeker ?

             

            Et qu’est-il devenu le commentaire d’Ornithorynque qui relevait la confusion de jesaistout ?

             

            On ne va tout de même pas me faire croire qu’il existerait désormais, à Agoravox, des rédacteurs privilégiés qui auraient la possibilité de faire disparaître la preuve de leur trop rapide sottise une fois que celle-ci a été mise en ligne !


          • Christian Labrune Christian Labrune 11 juillet 2012 17:00

            @Pierre Régnier

            Vous auriez pu demander à votre interlocuteur si ça « marchait » aussi - comme il dit - avec l’histoire d’Ilan Halimi, en 2006, torturé par le « gang des barbares », et qui ne devait pas survivre à ses blessures. Si ça marche avec les crimes de Toulouse, l’agression récente à Villeurbanne, et j’en passe.

            J’allais oublier le cas particulier de Robert Redeker, menacé de mort.

            J’ai vraiment l’impression que la raison a déserté ce monde et cela devient effectivement très inquiétant. 


          • Christian Labrune Christian Labrune 11 juillet 2012 17:10

            @Morice,

            Tiens, encore un indigné monomaniaque ! Vous n’avez quand même pas l’âge de Stéphane Hessel ! A plus de quatre-vingt-dix ans, on peut bien être gâteux, mais il me semble que vous vous y prenez un peu trop tôt. Enfin, chacun fait comme il veut.


          • Christian Labrune Christian Labrune 11 juillet 2012 17:18

            @Pierre Régnier

            J’étais en train de répondre, sur mon traitement de texte, à ce curieux message auquel vous paraissez faire allusion, je suis revenu ici pour un copier-coller et je ne l’ai pas retrouvé. Dix minutes de travail pour rien. Mais ce que je demandais, précisément, c’est qu’on fît disparaître cette incongruité. Redeker à l’extrême droite, c’etait en effet très drôle et très surprenant, mais si l’auteur de ce message confondait le philosophe de Toulouse avec un autre, n’importe quel lecteur peu informé aurait pu être abusé. Tout est rentré dans l’ordre, tant mieux.


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 juillet 2012 17:44

            @ Chritian Labrune

            Oui, j’aurais pu demander si « ça marchait » aussi dans cent autres cas.

            Oui »la raison a déserté ce monde et cela devient très inquiétant".

            Mais il faut voir aussi qu’Internet amplifie l’effet de ce constat sur chacun des lecteurs : une déformation, une malhonnêteté flagrante, un mensonge énorme immédiatement mis en ligne donnent l’impression d’une massive approbation, et ce n’est heureusement pas toujours le cas.

            Il ne faut pas désespérer. Il faut persévérer dans les tentatives de rétablir la vérité et de ramener à la raison.

            Il ne faut pas laisser les nouveaux outils de communication aux seuls tricheurs.

            Il faut vouloir pour demain la raison et l’honnêteté triomphantes. Il faut penser à nos enfants, à nos petits-enfants et à ceux qui suivront. Il faut vouloir pour eux, avec persévérance, la paix du monde dans la solidarité.


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 juillet 2012 17:56

            @ Chritian Labrune

            Sur ce point précis je ne suis pas d’accord avec vous, car Ornithorynque avait aussitôt relevé l’imprudente précipitation de "l’auteur de ce message".

            Les&nbsp;&raquo;lecteurs peu informés&laquo;&nbsp;n&#8217;auraient donc pas pu&nbsp;&raquo;être abusés" mais="mais" le="le" trop="trop" rapide="rapide" manipulateur="manipulateur" aurait="aurait" pour="pour" ce="ce">

            Et il ne le sera jamais trop. C’est lui qui abuse bon nombre de lecteurs, depuis des années, sur ce site.


          • Christian Labrune Christian Labrune 11 juillet 2012 18:17

            @Pierre Régnier

            Ce que vous dites me fait penser à une interview de Houellebecq que j’ai vue il y a quelques jours, où il parlait de l’antisionisme. Sa thèse est que les media amplifient à plaisir l’antisémitisme mais qu’en réalité, sur la plus grand partie de la population, ça ne prend pas. C’est un peu aussi ce que vous me dites, et je souhaiterais vraiment que vous ayez raison mais je n’en suis pas si persuadé. 

            De plus en plus souvent, lisant certaines pages d’Agoravox, je suis pris de nausée ; je sors pour me changer les idées et je me surprends à regarder d’un oeil très suspicieux les passants, comme on devait le faire sous l’occupation, en me demandant ce qui peut bien se passer à l’intérieur de leurs cervelles lorsqu’ils lisent les journaux ou regardent la télévision. Combien de collabos potentiels dans cette foule, qui ne savent pas même pourquoi ils pensent ce qu’ils croient penser mais n’en basculeront pas moins dans l’ignominie, et sans même s’en rendre compte, à la première occasion ? Et les occasions, depuis quelques temps, ce n’est pas ce qui manque. 


          • Leo Le Sage 11 juillet 2012 18:27

            @AUTEUR/Pierre Régnier
            Qui abuse sur ce site ?

            @Par Christian Labrune (xxx.xxx.xxx.63) 11 juillet 18:17
            Vous dites : "Combien de collabos potentiels dans cette foule, qui ne savent pas même pourquoi ils pensent ce qu’ils croient penser mais n’en basculeront pas moins dans l’ignominie, et sans même s’en rendre compte, à la première occasion ? Et les occasions, depuis quelques temps, ce n’est pas ce qui manque"

            Tout à fait !
            Je reviens beaucoup plus tard dans la soirée... [minuit] en espérant que vous ne dormirez pas...
            interessant fil. smiley

            Cordialement


          • Serpico Serpico 11 juillet 2012 15:41

            Ce tocard est plus connu pour ses éructations que pour sa « philosophie ».

            Redeker ou comment devenir célèbre en déblatérant des conneries à tout va.


            • blablablietblabla espritsubversif 11 juillet 2012 16:06

              @ Serpico bravo,


              La morale de cette histoire c’est que vous voulez devenir célèbre faites un bouquin décapant sur l’islam ou tenir des propos infamant sur toute la population islamique en France gratuitement comme ça et bien on sera en haut de l’affiche à cause de petits cons musulmans très à cheval sur leur foi !

              • Christian Labrune Christian Labrune 11 juillet 2012 17:55

                « La morale de cette histoire c’est que vous voulez devenir célèbre faites un bouquin décapant sur l’islam ou tenir des propos infamant sur toute la population islamique en France gratuitement comme ça et bien on sera en haut de l’affiche à cause de petits cons musulmans très à cheval sur leur foi ! »

                @espritsubversif

                Il me semble tout de même qu’un « esprit subversif » devrait mettre un point d’honneur à éviter de hurler avec les loups. Votre position, qui rejoint le consensus mou de type PS, n’a rien de très subversif et vous ne risquez guère d’être désapprouvé par la meute conformiste. Redeker a été quand même un peu plus subversif que vous et, comme vous pouvez le voir, cela peut-être dangereux, la subversion. Il y a déjà longtemps qu’il en connaît le prix.

                 Comme il y a de plus en plus de « petits cons musulmans à cheval sur leur foi », il vaut mieux assurément, pour la plus grande sécurité de vos opérations subversives, que vous continuiez à raser les murs, ce que vous faites très bien apparemment.


              • Serpico Serpico 11 juillet 2012 20:23

                Christian Labrune « Redeker a été quand même un peu plus subversif que vous »

                ****************

                Je ne vois pas ce qu’il y a de subversif à s’acharner sur les musulmans.

                C’est aussi subversif que de faire du pétainisme en 42.

                La subversion suppose que l’on s’attaque à l’ordre établi. Je ne sache pas que l’Islam et les musulmans mènent le monde. Netanyahou et le CRIF n’ont rien à voir avec l’Islam.

                Vous représentez la mauvaise foi la plus crasse et la plus horrible en prétendant élever le racisme et la haine en « attitudes subversives ».

                Il n’y a rien de subversif à écraser toujours les mêmes de votre haine et de vos préjugés crasseux.


              • Christian Labrune Christian Labrune 11 juillet 2012 23:27

                « Je ne vois pas ce qu’il y a de subversif à s’acharner sur les musulmans.

                Il n’y a rien de subversif à écraser toujours les mêmes de votre haine et de vos préjugés crasseux. »

                @Serpico

                Vous dépassez les bornes. Où avez-vous vu qu’on « s’acharne sur les musulmans » ? A la lecture du Monde diplomatique ? De Libération ? En regardant Antenne 2 ou en écoutant France Culture, où la doxa est à l’antisionisme et où on a fait tout ce qu’on pouvait pour qu’un vieux gâteux tire à deux millions d’exemplaires sa prose d’indigné grotesque et mensongère ?

                Et quand vous voyez ce qui est arrivé au pauvre Ilan Halimi, que j’évoquais tout à l’heure, aux enfants juifs de Toulouse, quand vous pensez que les agressions antisémites on doublé depuis l’affaire Mehra, vous trouvez probablement que c’est sur les musulmans qu’on s’acharne ?

                Si vous ne parvenez pas à voir que lorsqu’on dénonce le fonctionnement de l’islam, on prend aussi bien la défense des musulmans qui en sont les premières victimes que celle des malheureux que des fanatiques assassinent sauvagement ici et là, c’est vraiment que vous ne faits pas beaucoup d’efforts intellectuels et que vous reproduisez l’imbécillité de l’idéologie dominante made in PS. Quand les philosophes du XVIIIe siècle se montrent christianophobes, et veulent, selon le mot de Voltaire, « écraser l’infâme », c’est du racisme, peut-être ?

                Il y a fort heureusement parmi les musulmans des gens qui ne manquent pas de culture et d’esprit critique et qui sont les premiers à dénoncer une religion qui est certes acceptable comme toutes les autres quand elle se limite à un vieux folklore et à ses fêtes rituelles mais qui devient dangereuse et criminelle quand elle prétend imposer, comme le wahhabisme, des moeurs du haut moyen-âge, quand elle exhibe les femmes réduites à la condition d’objets sexuels sous des voiles obscènes, quand elle induit des pauvres bougres incultes à détruire les bouddhas d’Afghanistan ou les antiques architectures de Tombouctou, à massacrer les Coptes et les chrétiens du nord de l’Afrique ; quand elle inspire ici même des Mehra.

                Au lieu de raconter n’importe quoi, cultivez-vous un peu. Lisez un peu le Coran, voyez ce que peut en dire une musulmane cultivée comme Wafa Sultan et un certain nombre d’intellectuels arabes qui sont plus critiques par rapport à l’islam que ne le seront jamais les journaleux déjà vendus à l’islamo-fascisme iranien. Michel Foucault s’était déja fait piéger, il avait cru que la République de Khomeiny serait préférable à la dictature du Shah, conduirait à la démocratie. Cette monumentale erreur n’a toujours pas fait réfléchir un certain nombre de citoyens français qui sont à peu près aussi futés que pouvaient l’être leurs ancêtres après Münich, lesquels étaient incapables d’imaginer que le printemps arabe puisse déboucher sur le pire obscurantisme.

                De quel côté vient-elle, la haine ? Et la violence, on ne la voit pas à l’oeuvre ? Qui menace de mort l’auteur des « Versets sataniques » et aussi bien Redeker ? Et où sont-ils, les "préjugés crasseux ?

                Le ridicule n’a jamais tué personne et c’est heureux pour vous.


              • Serpico Serpico 12 juillet 2012 16:54

                Quant à vous, vous justifiez largement la stupidité et la malveillance des gens de votre espèce en balançant des considérations complètement éloignées de ce que je vous réponds.

                Vous faites semblant d’avoir lu (dans le cas le plus favorable pour vous) et vous me répondez comme si j’avais lancé l’assaut contre les chrétiens ou l’occident alors que je désavoue ceux qui lancent des fetwas (au sens où vous les entendez).

                Comment vivez-vous votre mauvaise foi ? (oups ! vous avez dit être athée...donc sans foi...ni loi ?)


              • Ornithorynque Ornithorynque 11 juillet 2012 16:18

                @serpico
                @Morice
                @l’Auteur

                Je vous trouve pas très « classe » d’oser attaquer quelqu’un qui est toujours sous la menace de mort d’une communauté qui jamais n’a levé sa fatwa. (On pourrait imaginer les 3 grands immams de France effectuer une déclaration solennelle en ce sens non ?)

                Je vous invite donc à un peu de décence.

                Les personnes condamnées à mort par une populace inspirent systématiquement ma sympathie. Même si elles disent des conneries.

                J’y peux rien, c’est comme ça.


                • Christian Labrune Christian Labrune 11 juillet 2012 17:34

                  @Ornithorynque

                  Votre exigence morale - que j’approuve totalement !- est quand même d’un autre temps, et vous risquez de paraître un peu démodé. Beaucoup sont désormais persuadés ici que la civilisation, c’est l’islam, qu’il faut s’y résigner et même donner des gages : l’islam est soumission ! Approuver, par conséquent la destruction, pour l’honneur de l’esprit humain, des grands bouddhas d’Afghanistan, celle des architectures de Tombouctou, le massacre des juifs en France et des chrétiens au nord de l’Afrique. Vive Ahmadinejad et vive Khamenei, qui sauront nous débarrasser de la barbarie américano-sioniste et nous infliger enfin le traitement très sévère que nous méritons, nous autres anciens colonisateurs, parfaits salauds nostalgiques des valeurs décadente d’un faux idéal démocratique à éradiquer d’urgence. A mort, la liberté !


                • Serpico Serpico 11 juillet 2012 20:28

                  Ornithorynque : « sous la menace de mort d’une communauté qui jamais n’a levé sa fatwa »

                  *******

                  La malhonnêteté n’est pas mortelle. Vous racontez n’importe quoi en comptant sur la lecture pressée des gens pour placer votre mensonge :

                  1. pourquoi parler de la « communauté » qui aurait condamné Redeker ? Pour laisser penser que tous les musulmans et spécialement un (hypothétique) clergé auraient « condamné » ce comique ?

                  2. De quelle « fatwa » parlez-vous ? C’est quoi une « fatwa » ?

                  Vous n’êtes même pas capable d’expliquer les mots que vous utilisez. Ignorant, va !


                • Ornithorynque Ornithorynque 11 juillet 2012 20:42

                  Une Fatwa, c’est une sentence (éventuellement de mort) dont toute personne soucieuse de complaire à celui qui la prononce, est chargée potentiellement de l’application (surtout si elle lui reconnait une autorité).

                  Il n’y a pas besoin de beaucoup de monde pour éxécuter une fatwa. Il suffit de deux ou 3 fous dangereux se sentant investis d’une mission sacrée... Le Danger est nulle part et partout.

                  Une Fatwa, c’est suffisamment sérieux pour que aussi bien Salman Rushdie que Robert Redeker se cachent et soient protégés par la police.

                  Une Fatwa, c’est une loi qui donne quitus au fous pour terroriser celui qui écrit.


                • Serpico Serpico 11 juillet 2012 21:16

                  Une sentence ?

                  Vos préjugés vous vaincront si vous ne faites pas l’effort de les vaincre.

                  Vous répétez l’air des télés et des autres media qui vous servent l’info comme on sert des hamburgers dans un McDo.

                  Je suis musulman et je n’aime pas les islamistes. Une fatwa est une interprétation, un avis juridique, parfois un consensus sur une attitude à avoir. Il ne s’agit nullement d’une décision et encore moins d’une « sentence » il faut bien sûr que vous sachiez ce que signifie le mot « sentence »).

                  Exemple de fatwa : quand les US ont attaqué l’Irak en 91, ils ont demandé à s’installer en Arabie Saoudite. Les musulmans ont eu le problème suivant : une armée étrangère peut-elle s’installer dans le pays d’où est parti l’Islam, pays qui héberge les deux lieux saints de l’Islam et dont le roi est le gardien, pour lancer une guerre ? Le roi a d’ailleurs comme titre « Gardien des deux lieux saints ».

                  Les « docteurs » de la foi (à mon avis, ils ont besoin d’un vrai docteur mais ce n’est pas le propos) étaient divisés : ceux d’Egypte (considérés comme les plus instruits et les plus éclairés (du moins au Maghreb)) étaient contre tandis que ceux d’Arabie Saoudite, directement exposés au froncement de sourcils du roi, ont considéré que c’était halal.

                  Tout bon musulman a d’ailleurs depuis longtemps conclu que les fatwas étaient très sujette à caution...sauf les extrémistes et les occidentaux qui font semblant d’être rationnels mais adoptent le même cheminement intellectuel et les mêmes conclusions que les intégristes.

                  On dit dans les pays musulmans : « La tête du Mufti (celui qui fait les fatwas) est proche de l’Enfer.

                  Il semble que la »populace" musulmane soit plus perspicace que vous.


                • Christian Labrune Christian Labrune 11 juillet 2012 23:54

                  @Serpico

                  Je vois maintenant que vous êtes musulman ! Eh bien vous ne rendez guère service à vos coréligionnaires, c’est le moins qu’on puisse dire, en venant ici justifier le pire obscurantisme.

                  Vous devriez quand même savoir me semble-t-il, que lorsqu’on prétend traiter de questions philosophiques, on doit s’abstraire des conditionnements contingents qui sont le fait des origines et de la naissance. Une héroïne de Voltaire, née chrétienne, enlevée par des pirates et élevée chez des musulmans dit très justement :

                  J’eusse été près du Gange esclave des faux dieux,

                  Chrétienne dans Paris, musulmane en ce lieu.

                  C’est qu’il ne naît jamais des enfants musulmans dans les familles chrétiennes ni des enfants chrétiens dans les familles musulmanes, vous avez dû le remarquer. Que vous soyez musulman d’origine ou chrétien d’origine, on s’en fout. Je suis né catholique, je pouvais difficilement l’éviter, mais cela n’entre pas en ligne de compte dans mon analyse du réel. Je suis athée, Dieu merci, par conséquent totalement libre.

                  La communauté musulmane en France, complètement manipulée par le wahhabisme ou la tendance des Frères musulmans représentée par un T. Ramadan est en train de sombrer dans l’obscurantisme et il me semble que ce n’est pas un service à lui rendre que de l’encourager dans cette tendance. Il me paraît que les musulmans ont les mêmes droits à la liberté que tous les Français et que le repliement communautariste constitue pour eux un véritable enterrement, et de troisième classe. N’ai-je pas lu hier sur ce même site, cette idée absolument consternante, d’un autre qui tonnait aussi contre « l’islamophobie », et qui voudrait qu’on laissât s’installer la charia dans les banlieues, parce que cela permettrait d’y endiguer plus efficacement la chienlit. C’est donc peut-être cela que vous souhaitez ? La liberté pour les Français du 16e arrondissement et l’abjection moyenâgeuse pour les citoyens qui vivent dans les quartiers défavorisés et communautarisés du 93 ?


                • chmoll chmoll 11 juillet 2012 18:51

                  la philosophie du ballon c’est d’en faire un buss’ness nan ?


                  • Ornithorynque Ornithorynque 11 juillet 2012 20:46

                    Amusant...

                    tiens, c’est drôle, la réaction de Morice (expliquant que redeker était un Fasciste parce qu’il l’avait confondu avec un certain Yann Redeker ) a été supprimée... et ma remarque lui signalant sa méprise aussi....

                    Je ne savais pas que l’on pouvait supprimer ses propres réactions lorsque l’on avait trop honte...

                    Amusant.

                    En tout cas, sans rancune Momo !


                    • BarbeTorte BarbeTorte 11 juillet 2012 21:35

                      A propos, qu’est-il devenu ce commentaire de jesaistout qui confondait Yan Redekker et Robert Redeker ?

                      Et qu’est-il devenu le commentaire d’Ornithorynque qui relevait la confusion de jesaistout ?

                      On ne va tout de même pas me faire croire qu’il existerait désormais, à Agoravox, des rédacteurs privilégiés qui auraient la possibilité de faire disparaître la preuve de leur trop rapide sottise une fois que celle-ci a été mise en ligne !

                      Faut croire que si


                      • legrind legrind 13 juillet 2012 07:58

                        Robert Redeker a le courage de dire la vérité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires