• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Royal déclare forfait !

Royal déclare forfait !

Aussi éteinte que la lumière qui lui a fait faux bond, Ségolène Royal a tenu hier soir un discours de perdante. Pourquoi a-t-elle tant tardé à intervenir ? Mon hypothèse est que ses conseillers ont dû se disputer entre deux options : appeler le centre en renfort ou considérer la présidentielle comme déjà perdue pour le PS et se positionner en vue des législatives. C’est cette seconde et funeste solution qui a été retenue.

Le syndrome Colombani a fonctionné : "On doit voter à droite OU à gauche ?" Aussi simple que le principe "Une porte doit être ouverte OU fermée." Ce "ou" exclusif - idéologiquement et dangereusement exclusif - ferme définitivement la porte que certains membres du PS (Rocard, Kouchner) avaient voulu ouvrir au centre. Mais c’est le propre des idéologies d’enfermer les citoyens dans des choix binaires, manichéistes et d’abuser du "ou" exclusif, comme c’est aussi la fonction récurrente de ces idéologies de rattraper les brebis égarées de la pensée officielle et qui mettent en péril le parti.

Royal a déclaré forfait donc en n’en appelant pas au ralliement des centristes. Elle pouvait lancer un appel vibrant pour appeler vers elle les électeurs de l’UDF ; elle ne l’a pas fait. Tout se passe comme si le PS et l’UMP reprenaient la formule qu’ils ont employée il y a un mois : "Le moment Bayrou est passé". Les deux partis veulent ignorer ce centre, persuadés que l’effet Bayrou va se dissiper ou que le président de l’UDF va se décourager. Ce mépris ne portera pas loin et il témoigne surtout d’un mépris envers les presque 19 % d’électeurs qui ont voté pour François Bayrou.

Pourquoi selon moi Royal a-t-elle déclaré forfait ? Tout simplement parce qu’elle considère que la présidentielle est perdue pour elle et qu’il faut se mobiliser pour remporter des circonscriptions aux élections législatives. Dans cette optique, l’alliance avec les archaïques communistes est plus pragmatique, jugée plus efficace.

Deux leçons à en tirer : Alors que le PS avait fustigé l’esprit d’alliance de François Bayrou, il revient pourtant sans hésiter au jeu des alliances traditionnelles. Seconde conclusion : Royal se déclare par avance perdante au second tour de l’élection présidentielle (Chacun aura pu le sentir à la lecture inhabitée de son discours...).

Pour finir, un peu de politique fiction : Bayrou est qualifié pour le second tour. Selon vous, aurait-il rendu les armes de façon si ostensible ou se serait-il battu à la façon qu’on lui connaît pour vaincre Sarkozy ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (350 votes)




Réagissez à l'article

235 réactions à cet article    


  • Jo 23 avril 2007 11:22

    LePen aussi pensait aller au 2eme tour :) Aucun candidat sense ne peut baisser les bras avant le scrutin final


  • nessoux 23 avril 2007 13:33

    Encore une analyse à ras les paquerettes sans un gramme d’intelligence. On commence à être habitués !


  • aquad69 23 avril 2007 14:28

    Bonjour chère Taverne !

    et voilà comment les socialos ont réussi à répandre, au delà de leur propre parti, la « machine à perdre » à tous les gens sensés de ce pays !

    C’est désespérant ; nous savions déjà que nous avions la droite « la plus bête du Monde », mais il nous restait à apprendre que nous avions également la gauche la plus stupide et la plus mesquine de l’univers...

    Cordialement Thierry


  • La Taverne des Poètes 23 avril 2007 19:16

    Avec Bayrou, nous avions une chance très grande de battre Sarkozy et de porter au gouvernement une force social-démocrate. Le PS a préféré perdre seule, par simple orgueil. C’est fait ! Maintenant cetains éléments du PS, sans l’aval de leur chef, veulent nous rallier à leur combat perdu d’avance. Désolé, je ne suis pas partant pour les causes désespérées surtout quand on les a soi-même créés délibérément.


  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 23 avril 2007 21:49

    Déprimée SR ?

    Serait-ce une licence poétique ou un aveuglant éblouissement mystique ? Depuis que vous annoncez sa disparition pour demain matin, si ce n’est pour le jour même, comme les premiers chrétiens annonçaient la fin de monde pour gagner instantanément la vie éternelle, elle poursuit sa route en toute liberté.

    Dernière étape : son appel à FB pour un dialogue public afin de déterminer des convergences de centre-gauche en vue du second tour et d’une alliance (de gouvernement) pour des législatives .

    Kouchner et Rocard sont aux anges, mais FB est au rouet : déjà 5 députés de son parti, très proches de lui lors de sa campagne, ont rejoint NS depuis hier ! Les temps sont durs pour lui.

    La poésie est nécessaire mais pas toujours suffisante...


  • La mouche du coche La mouche du coche 23 avril 2007 22:24

    Il faut reconnaitre que la Taverne n’a pas tort smiley

    Aujourd’hui, quelque soit la manière dont vous faites vos calculs, M. Sarkozy passe. Et sans compter la dynamique qui fait que lorsqu’un mouvement s’amorce en France (ici pour M. Sarkozy), il se confirme et s’amplifie ensuite. smiley

    M. Bayrou était la seule vraie alternative. Mais le PS a encore trop de vieilles habitudes tournées vers les communistes. Il va en voir les conséquences.

    Sylvain Reboul voit trop la « poésie » de Mme Royal. smiley Mais il n’y a pas que cela pour gagner les élections. smiley


  • La Taverne des Poètes 23 avril 2007 22:48

    La poésie n’a rien à voir ici. L’UDF va reporter ses voix à peu près comme suit : 54 % pour Sarko, 46 % pour Ségo. Ce sera donc un coup nul. (ce sont les mêmes proportions que les intentions de vote de tout l’électorat pour le second tour). D’autre part, beaucoup d’électeurs UDF sont dans le « ni Sarko ni Ségo » (et les attitudes du PS et de l’UMP n’ont fait que renforcer ce positionnement chez certains) : ils vont voter blancs ou s’abstenir.

    Même si on inversait ces chiffres, cela ne suffirait jamais puisque la gauche ne rassemble pas 40 % des électeurs. Pourquoi voulez-vous que l’UDF se suicide dans cette cause totalement perdue ? Rappelons que si elle est perdue c’est en grande partie à cause de la stratégie du PS et de sa candidate et pour finir du refus de convenir du principe d’une alliance républicaine modérée avant le premier tour. Ceux qui ont voté « utile » pour Bayrou ont failli changer le cours des évènements mais la surprise n’a pas eu lieu.

    Vous vous illusionnez donc sur le pouvoir des électeurs centristes : nous ne sommes pas tenus à l’impossible !

    Et le poète ne peut plus rien faire non plus. Désolé, la messe est dite.


  • La Taverne des Poètes 23 avril 2007 22:58

    Mes sources : Le Monde : « Les Français ayant donné leur voix à François Bayrou au premier tour de la présidentielle devraient voter à 54 % pour Nicolas Sarkozy au second tour et à 46 % pour Ségolène Royal, selon un sondage IFOP-Fiducial pour M6 réalisé dimanche soir. »

    J’ajoute qu’il faut tenir compte des abstentionnistes : le taux d’abstention ne sera pas forcément aussi exceptionnellement bas qu’au 1er tour.


  • machinchose machinchose 23 avril 2007 23:17

    si je peux permettre votre « les electeurs vont » mais qu’en savez vous ??

    aujourd’hui oui ils feraient ça ! mais dans deux semaines il faut IL FAUT QU’IL EN SOIT AUTREMENT !

    ON NE PEUT PAS ACCEPTER DE LIVRER LA FRANCE À SARKOZY SOUS PRETEXTE QU’ON EST VEXÉ D’AVOIR PERDU UNE MANCHE UNE FOIS !!


  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 24 avril 2007 08:55

    « L’UDF va reporter ses voix à peu près comme suit : 54 % pour Sarko, 46 % pour Ségo. Ce sera donc un coup nul. (ce sont les mêmes proportions que les intentions de vote de tout l’électorat pour le second tour). D’autre part, beaucoup d’électeurs UDF sont dans le »ni Sarko ni Ségo« (et les attitudes du PS et de l’UMP n’ont fait que renforcer ce positionnement chez certains) : ils vont voter blancs ou s’abstenir. »

     ??? Ce qui veut dire que les blancs ou nuls seraient « nuls » ; relisez vous. Pas grave, mais justement c’est parce que je pense qu’ils ne sont pas nuls que je m’adresse à eux pour éviter NS, comme ils l’ont toujours déclaré dont vous-même ? Une position nulle ou blanche est dans la circonstance favorable à NS qui s’empressera d’avaler ce qu’il reste de l’UDF ; ce que ne peut pas faire le PS et ce que ne veut pas faire SR.

    La chance du centre passe aujourd’hui par la défaite de NS et donc par un accord ou au minimum un vote avec la gauche ou alors vous n’avez pas compris la stratégie et le style politique de NS.

    La poésie n’interdit pas la lucidité.


  • aquad69 24 avril 2007 09:44

    Bonjour Sylvain,

    j’espère que vous avez raison...

    De toute façon, Mme Royal, jusqu’ici responsable devant les votes des électeurs de gauche et non de la France, ne pouvait pas faire autrement.

    Son « indépendance » vis à vis de ses barons serait plutôt une bonne nouvelle.

    Reste à espérer que le personnage même de Mr Sarkozy fasse la différence : je ne sais plus où j’ai lu que les français n’avaient jamais élu un président petit ; des grands, des gros, oui, mais jamais des petit ; celà avait été le drame de Mr Rocard, à l’époque.

    Maigre espoir...

    Cordialement Thierry


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 avril 2007 10:31

    Salut la Taverne,

    Bon, je suis déçu, je viens, ( les Bayrouristes ) viennent de perdre une bataille, mais comme dit si bien un vieux proverbe....

    Mon constat et ce qui me fait marrer, c’est que les gens qui ont votés socialiste, ben finalement ont œuvrés certainement pour la future victoire de Sarkozy !

    2012, c’est juste dans 5 ans, et le temps passe hélas très vite alors si Dieu le veut, rendez vous dans 5 ans, d’ici là comment ira notre pays, je suis très pessimiste, même que j’ai pas mal d’appréhension... et peut être que François Bayrou serra à ce moment là l’homme providentiel. !

    Comme aucun des deux candidas ne m’intéresse, alors dans 15 jours je vote blanc.

    Je vais développer les raisons de mon votre blanc, premièrement pour le vieux gaulliste que je suis, ça sera la première foi.

    Le cas Ségo : (honneur aux dames) je ne veux pas sa clique de socialos , les : Lang, Mantebourg, Dray etc, déjà la situation financière de la France n’est pas brillante, avec eux va encore empirer !

    Cas Sarko : Je ne peux accorder ma confiance à un mec qui « m’a » trahi en déclarant à Bush que mon pays ( dans l’affaire d l’Irak )avait été arrogant !( pour info je rappelle que les américains en élisant Bush deux fois ont crus que ce dernier allait leur amener paix et bonheur,.... je résultat nous le connaissons ) Je ne peux non plus accorder ma confiance à un mec qui fait des cacas nerveux pour un oui ou pour un rien !

    Je ne peux pas accorder ma confiance à un mec qui a fait de telles déclarations sur les gènes !

    Je ne peux accorder ma confiance à un mec qui a tant de pouvoirs sur les médias !

    Alors pour cette raison comme aucun des deux candidas ne m’intéresse, alors dans 15 jours je voterai blanc.

    @+ P@py


    • La Taverne des Poètes 23 avril 2007 10:49

      Ni Sark oni Sego est la seule voie honorable. Certains diront que c’est pratiquer lapolitique du pire mais la politique du pire ce sont les socialistes qui l’ont jouée et qui vont la mener à son terme : la victoire totale de Sarkozy. On sait bien qu’en qualifiant Bayrou au second tour, la victoire était acquise pour lui, alors que Royal n’est s’est jamais montrée à la hauteur de la fonction présidentielle. La veille garde socialiste sectaire et l’intransigeante Royal ont atteint leur objectif qui était de prendre une revanche sur 2002 en venant faire de la figuration au second tour 2007. Le but est atteint mais sans les moyens d’aller jusqu’au bout c’était du suicide, un suicide national.


    • Boileau419 Boileau419 23 avril 2007 11:08

      Lire (ou relire) « 1984 » de George Orwell et se mettre une fois pour toutes dans la tête que ces oppositions de partis ne sont qu’un leurre. Tout le monde est d’accord dans les coulisses.

      J’ai adoré la réaction des médias : « Débat le 2 mai ! »

      Le système ronronne de plaisir : tout se passe selon le scénario écrit depuis longtemps. Plus de surprises ! Plus de « non » au référendum ! Plus de « non » à l’Amérique en cas de nouvelle aventure des Yankees au Proche-Orient !


    • GRL GRL 23 avril 2007 11:09

      Salut P@py .

      Tu as beau etre gaulliste , déçu , te sentir coincé pour ce deuxieme tour , tu as souvent montré sur ce site une certaine humilité et de la gentillesse .

      ALors , ne peux tu vraiment pas ? .... mettre ton bulletin , au deuxieme tour , contre l’eugénisme , contre , la division , contre l’appel à la guerre ? Ne peux tu pas préferer que l’économie passe certes par les mains de Royal mais que nous restions ... en paix ?

      Tu as l’age de ceux qui ont vu la guerre de 40 , penses tu que la parole de nos anciens doit aller au caniveau du dégout ? Penses tu que la France doit devenir américaine et entrer aveuglément en guerre ?

      Penses tu , toi qui parles si souvent du vivant avec fraîcheur , que voter Royal ne soit tout de même pas le barrage au pire des négationnismes du vivant , à la renaissance de l’eugenisme ?

      P@py , si le pays doit se relever , et c’est bien Bayrou qui le dit , il nous faut avant tout continuer et esperer apprendre à vivre ensemble. Sarkozy nous divisera encore et encore jusqu’à nous abrutir. Celà ne fait aucun doute . Il nous faut réagir , nous avons besoin de toutes les voix pour éviter ce fléau.

      Tu sais , toute personne , telle un Dieu , voulant mouler le pays à son image , développant le culte de la personnalité , se rendra compte , en cours d’exercice , que celà lui est impossible , tout simplement parce qu’il a refusé de regarder au départ , le pays tel qu’il était vraiment . C’est la spirale du dictat , celles que vous les anciens , vous avez vue monter de votre temps .

      P@py je te le dis , il serait ... donc ...obligé de gouverner par la force . Conflit et violence il y aura , division il y aura , et par là même , propagande et dérive de l’idée. Car il y sera contraint , devant la résistance. Car il y aura résitance.

      A tous les anciens , dites nous que vous n’avez pas pris des bombes sur la gueule pour vous abstenir ou voter Sarko aujourd’hui , remettre le fascisme au gout du jour. Que les plus jeunes ne comprennent pas , on s’en doute , mais les anciens ... Si vous ne vous posez pas en barrage contre çà , sachez , que ce serait , pour beaucoup d’entre nous , ... une honte.

      En esperant toucher le coeur des anciens , parce que nous somme les fils et les filles de votre histoire.

      Cordialement , GRL.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 avril 2007 11:24

      ( petit rajout placé également sur une autre réponse )

      Je ne peux accorder ma confiance à un mec qui a éluder le grave problème de note dette publique, mais qui na pas hésité a organiser sa fiesta ( son « sacre » au Bourget ) et qui a coûté la bagatelle de... 3, 5 millions d’euros !

      Tel un vieux sage j’aurai le temps d’observer,on se donne rendez vous dans un an ! @+ P@py


    • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 23 avril 2007 11:49

      Est-ce que voter blanc ne servira pas finalement à donner des voix à Nicolas Sarkozy ? : je pense que si ! Il faudra vous souvenir que les Français en ont assez de ce clivage « Gauche/Droite »... De plus, je considère que François Bayrou n’a pas perdu : bien au contraire !... En effet, l’UDF se retrouve fortement placé en position d’arbitre...

      Alors, pour faire barrage à Nicolas Sarkozy (qui a pris beaucoup de thèses du Front National -le grand perdant de ce 22 avril 2007-), ne vaudrait-il pas mieux voter en faveur de Ségolène Royal, puis, aux Législatives voter pour l’UDF ?


    • colza 23 avril 2007 12:08

      Absolument d’accord. J’ai voté Bayrou, j’espèrais vraiment que quelque chose de neuf, de revitalisant allait se passer dans ce pays. Je suis très déçu(horrifié) de voir que près de 45 % de mes concitoyens ont voté pour la très droite et l’extrême droite (dans certains département 45% pour NS !!).

      Au deuxième tour, je vais donc voter sans enthousiasme pour Ségo et aux Législatives pour la liste UDF, pour que Bayrou puisse continuer à faire entendre sa voix (et la notre).


    • Nono Nono 23 avril 2007 13:28

      @ La Taverne des Poètes,

      Il m’est rarement arrivé de contribuer aux derniers articles publiés sur Agoravox et relatifs aux élections présidentielles. Hier et en toute certitude, j’ai voté Bayrou et je voterai SR au prochain tour par convictions personnelles et pour barrer la route à NS en qui je ne vois pas l’étoffe d’un président rassembleur, juste et fort. Cela dit, je respecte totalement le choix des autres, démocratie oblige. « La force sans justice ne sera que tyrannie ». On ne se proclame pas rassembleur après avoir divisé, ni patriote après avoir dénigré et surtout, on ne se revendique pas libre tout en étant sous la coupe des puissantes oligarchies.

      Je comprends ton billet d’ « humeur » et je partage cet « humeur » mais d’une autre manière, la mienne. Dire que SR déclare forfait ou que les dés sont jetés me paraît un peu « hâtif » car rien n’est encore joué et rien n’est encore bien acquis pour NS et je l’espère malgré la danse des sondages qui recommencent à s’endiabler. Le score de NS avec les 7 à 8 % récupérés de chez JMLP, et pour cause, n’est pas si historique que cela.

      Hier, après les résultats, FB a parlé avant SR et il n’a pas exprimé clairement sa position par rapport à SR non plus. Peut-être qu’un petit signe de sa part aurait pu encourager SR à faire de même. N’est-il pas ?

      @ Gilbert Spagnolo dit P@py,

      P@py, vous êtes parmi ceux que j’estime le plus sur ce Forum de par votre gentillesse et votre tempérance. Le vote blanc, à mon humble avis, ne servira que NS et donc je rejoins totalement GRL - (IP:xxx.x9.28.166) le 23 avril 2007 à 11H09 - pour vous dire la même chose, je ne pense pas mieux faire.

      La forte participation des français à ces élections doit continuer au second tour et chaque bulletin valide comptera. Un changement de politique avec la possible adhésion de FB pour les 5 années à venir ou subir une même politique pendant 10 ans (5 passés et 5 à venir), il faut choisir et il n’y a pas photo, le bilan des 5 années passées de SN parle de lui-même...

      Bien cordialement à tout le monde et bonne journée.

      Noah Norman


    • Nono Nono 23 avril 2007 13:30

      @ Dominique Dutilloy (IP:xxx.x99.54.195) le 23 avril 2007 à 11H49,

      J’adhète totalement à votre sage commentaire.

      Cordialement

      Nono


    • loulouxd 23 avril 2007 14:13

      Bonjour, j’ai l’impression que vous avez moins d’arguments pour le vote AntiSégo que le vote AntiSarko, en tout cas, que sur le papier, le projet Ségo a plus de connexions avec le projet Bayrou, je me trompe ? Cela dit, je ne sais pas ce que je ferai moi-même dans 15 jours, mais n’est il pas responsable d’essayer d’éviter le pire des deux ?


    • SAMUSIC 23 avril 2007 18:00

      apparement vous n’avait pas compris qu’on votant blanc vous légitimiser le vote sarko si vous voulez du bien pour se pays prenez votre responsabilité. merci


    • Laukar 25 avril 2007 03:50

      Je ne crois pas qu’après 5 années de pouvoir, NS ne fasse à nouveau l’erreur de négliger l’espace au centre.

      Donc pas de FB dans 5 ans. NS aura de toute manière tué dans l’oeuf le centre indépendant. avec « juste » l’intérieur et l’UMP il a déjà fait pas mal de choses, avec en étant président....


    • agosin 23 avril 2007 10:33

      Je ne suis pas de votre camp, mais votre analyse reflète parfaitement la réalité telle que je l’ai ressentie en écoutant la pasionaria de pacotille... Pour ce qui est des électeurs de Bayrou, sans vouloir les dénigrer , je crains qu’ils se soient fait berner par les convictions cosmétiques et si soudaines de leur poulain politique qui depuis vingt ans a tellement souvent fluctué au gré du vent électoral qu’il en a perdu toute crédibilité. Un peu comme les JP Soisson ou Brice Lalonde, toujours prêts partager un repas avec le diable...


      • Cratyle Cratyle 23 avril 2007 11:31

        C’est pourtant exactement ce que vous faites. Décidément le mépris pour l’autre, en politique, pour l’électeur d’ailleurs en général, est grand. Je pense, comme l’auteur de l’article, que la seule manière de gagner pour Royal était un appel fort aux centristes, en rupture avec son comportement antérieur, au minimum. Or on reste dans le mépris chez ceux qui comme Hollande ou Royal ont toujours traité les centristes comme de la droite, ou considéré que Bayrou et Sarkozy c’était la même chose ou presque. Ne pas s’étonner après avoir dit que, au second tour, les centristes se reporteraient nécessairement vers Sarkozy qu’on ait du mal à les convaincre de faire le contraire. Il est exact que le but implicite des socialistes n’était de toute façon pas de gagner, mais d’être présents au second tour, au contraire de 2002. Cela dicte leurs comportements, leur fermeture sur eux-mêmes. Tant mieux pour Sarkozy ! De toute façon, il n’y a guère de moyens d’éviter Sarkozy maintenant.


      • Blastm 23 avril 2007 10:41

        Je n’ai pas eu l’impression que SR crachait sur les centristes, au contraire.

        Elle a repris dans son discours bien des thèmes qu’a dévellopé bayrou pendant la campagne. Notamment la volonté de redonner du pouvoir au parlement ; la dénonciation des connivences de l’UMP avec les médias et les grands groupes industriels, la défense des libertés individuelles, etc... Certes, elle n’a pas supplié les centristes de voter pour elle. Mais ce fût mal vu après les remontrances adressées à Rocard, non ?

        Maintenant, ce sont aux Bayrouistes de faire leur choix en leur âme et conscience. se rapprocher de Ségolène qui a un programme bien plus proche de Bayrou que son concurrent NS ; Ou voter Sarkozy et être condamné devoir suivre aveuglement l’UMP comme ces cinq dernières années.


        • Cratyle Cratyle 23 avril 2007 11:46

          Ceux qui exigent de nous, centristes, que nous choisissions entre Royal et Sarkozy, bien contents de nous y obliger, oublient qu’il est possible aussi de voter blanc, ou nul. Sans parler de l’abstention. Accepter de choisir l’un des deux est aussi lui donner une caution. Cette fois, je ne le ferai pas, sauf évènement politique qu’aucun des candidats n’a la moindre envie de faire naître de toute façon. C’est justement cette manière hypocrite de reprendre des mots pour faire joli, de continuer la pièce de théâtre, de traiter la question de la séduction des centristes de manière au fond commerciale, avec une recherche marketing, après des mois d’anti-centrisme des deux côtés, qui me dégoûte. Je ne voterai pas pour ceux qui ne s’intéresse à moi que le temps de prendre mon vote sans penser ce qu’ils disent. Quand on a connu et suivi François Bayrou et son exigence de vérité, comment accepter ça ? Il y a une telle distance ! Que le moins pire gagne comme il le pourra, mais sans moi en tout cas. C’est ainsi que je serai le mieux en accord avec moi-même.


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 avril 2007 12:04

          Salut Cratyle,

          Je suis entièrement d’accord avec toi, vieux gaulliste, par ses prises de positions, je me suis rallié à Bayrou, mais mon chois est fait, ça sera le vote blanc ( si je me déplace pour voter blanc, c’est par respect à nos anciens qui se sont battus pour obtenir se droit.)

          Tel un vieux sage j’aurai le temps d’observer,on se donne rendez vous dans un an !

          @+ P@py


        • machinchose machinchose 23 avril 2007 12:24

          quand je pense à tous les electeurs de gauche que vous avez abusé en leur disant que l’objectif était de battre sarkozy...

          que vous ne fassiez pas la difference entre ce type dont le bilan n’est qu’un desastre, qui méprise ce qui fait la france etc. et Royal... je ne comprends pas.


        • La Taverne des Poètes 23 avril 2007 12:29

          Sarkozy et Royal se sont comportés comme si le centrisme n’était qu’un caprice momentané des Français. Ils été contredits par le score de 18,5 % comme ils l’avient déjà été par le maintien de Bayrou dans le haut des sondages. C’est pour cette raison qu’ils font comme s’il n’existait pas de convictions au centre. Et pourtant le centre c’est l’avenir !


        • Blastm 23 avril 2007 13:36

          C’est le gros problème des centristes historiques ; ils sont incapables de prendre position clairement, et c’est ce que beaucoup leur reprochent. Ils ont passé 5 ans à l’assemblée et au sénat sans ligne conductrice, divisés, sans choisir, ce qui faisait invariablement le jeu de l’UMP.

          Il appartient à l’UDF de s’affirmer. Pour la présidentielle, le statut-co n’est pas de mise. Vous le payerez aux législatives, autrement. A Bayrou de montrer qu’il tiens son mouvement et qu’il feras jouer un vrai rôle à ses députés. Un UDF fort a un vrai rôle à jouer, un UDF faible et sans convictions est inutile. C’est aussi à vous de choisir avec qui vous préféreriez travailler.


        • Gasty Gasty 23 avril 2007 14:03

          @ P@py

          Vieux gauchiste par conviction, j’en apprécie pas moins l’homme qu à été de Gaulle.

          Voter blanc pourrait être une trahison à notre république.


        • machinchose machinchose 23 avril 2007 23:20

          La taverne !

          Allez vous longtemps bouder simplement parce que des leaders de partis politique n’ont pas cédés face à un autre leader ??

          mais enfin ! IL S’AGIT DE L’AVENIR DE LA FRANCE ! VOUS VOUS BATTREZ AUX LEGISLATIVES EN ATTENDANT AIDEZ NOUS À BATTRE SARKOZY !


        • Gilles Gilles 23 avril 2007 10:43

          L’attitude de Royale aprés la tombée des résultats a je pense achevé ses chances pour le second tour, déjà maigres au vu des résultats de la gauche. Son attitude pétrifiée, rigide, son discours sans contenu balbutié d’une voie ennuyeuse en lisant ses notes, son visage figé, ses retards inexpliqués et sa remarque cinglante infligée à un journaliste lui demandant vers 23 h, en direct, si elle voulait faire une déclaration donne une image terrible ; nous en sommes restés pétrifiés devant la télé. Les représentants du PS sur le petit écran semblaient aussi se demander ce qui se passait alors qu’on en voyait toujours pas Royale apparaître et ensuite partir pour Paris.

          Comment, mais comment un candidat peut-il à se point méconnaitre les bé-a-ba de la com politique qui est au minimum de montrer de l’assurance, de l’optimisme, et surtout, une volonté de rassembler les forces de gauches ?

          Elle a vraiment donné l’impression de s’être éffondré et de n’être aucunement à la hauteur de la fonction. Si elle est élue, va t-elle disparaître, se pétrifier lors de crises internationales ? Va t-elle être capable de tenir tête aux autres pays ? j’en doute....

          Si elle voulait acréditer les reproches sur sa compétences (que je ne partageais pas), elle a fait fort ! Les électeurs tentés par un homme fort, dans un contexte d’ultra personalisation de la politique, voterons Sarko sans états d’âme.

          Navrant.... pour un électeur de gauche !


          • Gilles Gilles 23 avril 2007 10:46

            Je rajoute, qu’aprés coup on se rend compte que le seul vote utile aurait été de voter pour la gauche radicale.

            Le vote Royale n’apporte rien, alors même que son score est bon, comme s’en vante le PS.


          • machinchose machinchose 23 avril 2007 12:26

            « discours sans contenu » ???

            je vous concède le ton, je vous concède le timing mais il suffit de comparer les discours d’hier... Le seul qui parlait d’europe, qui parlait de france et du monde était celui de Royal.


          • Gilles Gilles 25 avril 2007 07:38

            @ machinchose

            Je confirme « sans contenu ». Bien sûr elle a placé ses thèmes habituels. Mais tout est vague, manque d’une vision claire et d’avenir. Se fût un discours type avec les arguments convenus de circonstances entendus mille fois auparavant, sans que l’on soit sûr qu’elle y croit elle même....fatigant ! Franchement je me méfie d’elle, même si par défaut je risque de voter pour elle (j’hésite entre blanc et Sego)


          • Gilles Gilles 25 avril 2007 07:42

            Quant au Monde, j’attends que l’on rentre en détail, et pas que superficiellement en trois mots parce que soit disant ces sujets fatiguent les français, sur :

            1/La présence militaire en Afique et les batailles menées dernièrement en Centrafrique, Tchad..... Qui en a parlé putain alors que les soldats français se battent là bas ?

            2/ Relations avec les USA, la Russie etc etc

            3/ Problème israëlo-pazlestinien. Personne ne sait vraimlent comment les deux candidats aborderont ce problème

            4/Rennaissance du terrorisme salafiste au maghreb (gros attentas dernièrement !!!)

            5/ Iran....

            et cetc


          • BuZardinho BuZardinho 23 avril 2007 10:46

            Evidemment, si on fait abstraction du débordemment de joie et de l’apétit oratoire de Royal, on n’aurait jamais pu imaginer la gauche appeller déjà les centristes. Le projet socialistes est présent, il existe et est porteur, il fallait le souligner et le mettre en avant. Pour les coalitions, on voit plus tard, c’est aussi simple que celà. Par un souci de crédibilité, il ne fallait évidemment pas chercher à rallier coute que coute en agitant le drapeau Sarko-Facho, on sait pertinnement que ça ne marche pas.

            Maintenant, nous allons voir Bayrou ne pas donner de consignes de votes et les UDF seront absents en grande partie du secod tour. Ils bouderont jusque 2012, en espérant y gagner. La gauche doit fédérer, et elle y arrivera, ce n’est pas la mauvaise fois du Taverneux qui amménera le contraire, je rappelle qu’il a annoncé voter contre Royal au second tour et ce, quel que soit le candidat... Un peu extrémiste comme centriste.

            @ Papy : Il faut définitivement arrèter avec l’idée reçue de la gauche mauvaise gestionnaire, ça devient puéril et les bilans prouvent le contraire.


            • La Taverne des Poètes 23 avril 2007 11:07

              Je vous précise que j’ai indiqué depuis que je ne voterai pas pour Sarkozy au second tour. Sur ce point, je ne suis pas seul : Quand Nicolas Sarkozy est apparu sur l’écran géant dressé devant le siège de l’UDF, il a été spontanément accueilli par des sifflets et des huées. « Voter pour Sarkozy, non, ça on ne peut pas », ont dit la plupart des supporteurs du candidat centriste rassemblés rue de l’Université.

              Il y aura de l’abstention. Mais ce n’est pas là la position officielle de l’UDF qui n’a pas encore pris de décision. Cavada laisse entendre dans Le monde qu’une consigne de vote pourrait être donnée et Bayrou devrait faire une intervention mercredi.


            • BuZardinho BuZardinho 23 avril 2007 11:42

              Pour moi, Bayrou est quelqu’un de calme et cohérent, il devrait appeller la gauche. Mais on est pas à l’abri d’une surprise. Juste une chose : la rupture du paysage politique français ferait encore un bond en avant s’il le faisait.


            • Becran 23 avril 2007 12:14

              Les législatives sont proches...

              Je souhaite que l’UDF garde son indépendance mais Bayrou va je pense privilégier un accord avec l’UMP pour une présence renforcée à l’assemblée.

              Dommage...


            • machinchose machinchose 23 avril 2007 12:28

              voilà, le retour des calculs est aussi à l’udf. Les députés tremblent, les nouveaux électeurs ne veulent pas de sarkozy, les vieux ne veulent pas de Royal...

              et finalement tout ça risque de donner à Sarkozy la république.


            • Dégueuloir Dégueuloir 23 avril 2007 14:41

              FB ne donnera pas de consigne de vote clair,s’il appelle à voter NS,il sera discrédité total ! et pour SR il fera fuir son électorat de droite ce 23 avril ! car il est clair qu’il a capté une grosse partie des voix de gauche,peut-être 10/12 %....et NS une partie des voix JML 5/6 % ,c’est une sorte de redécoupage électoral, la réponse de Bayrou pourrait et devrait être la création d’un parti social démocrate tant attendu pour le positionnement des législatives,une sorte de pont entre PS et UDF ( qui n’a plus de raison d’être,étant donné que la plupart des membres sont à l’UMP !!) le coeur de Bayrou sera à gauche si le coeur de Royal penche au centre .....peut-être Sarkosy élu,mais grosse bataille en perpective et finalement sûrement cohabitation ,à moins d’un coup d’éclat !! et si Royal élue peut-être méme scénario !!


            • Mysticlolly Mysticlolly 23 avril 2007 10:57

              Elle était grave, sérieuse et ne jubilait pas comme Nicolas Sarkozy. Peut être tout simplement parce que la situation l’est... Pour ma part j’ai très clairement compris son appel aux électeurs de Bayrou, vu les points qu’elle a évoqués (comme l’a dit Blastm). Je trouve dommage que beaucoup de gens se limitent encore à une façon de parler, à la façon de sourire, à la façon de s’habiller d’un candidat. Pour ma part je ne vote pas pour un costume, je vote pour un projet, des idées, des valeurs. Et il est très clair pour moi que je préfère une candidate peut être moins charismatique mais dont le projet est vraiment social et crédible à un candidat expert de la communication, très bon orateur, mais au projet terriblement inquiétant. Si tous ceux qui ont voté Bayrou en soutenant que lui seul pourrait faire barrage à Nicolas Sarkozy, ne votent pas Royal au second tour, ce serait d’un manque de logique total. Maintenant, la France aura le(la) président(e) qu’elle mérite, il faudra cependant en assumer les conséquences..


              • tub 23 avril 2007 11:07

                C’est désesperent de voir l’importance que prend l’image, au détriment des projets.

                C’est vrai que niveau image, Sarkozy est plutot bon, et Royal, pas toujours super habile... Mais bon, ca c’est de la com, pas de la politique.

                On est des citoyens, pas des consommateurs !

                C’est pas l’image qui compte, c’est le projet !


              • machinchose machinchose 23 avril 2007 12:30

                c’est clair que l’image était un desastre. Mais l’horreur demagogique du discours de sarko, non merci !


              • Gilles Gilles 23 avril 2007 12:38

                L’attitude d’un candidat n’est pas qu’une question d’image, de costume ou de sourires, même si Royale joue beaucoup sur le glamour (voir son affiche en noir et blanc, type femme fatale de 25 ans dans un polar des années 50 ... ridicule)

                Un ou une président(e) de la république incarne la voix de la France auprés des nations Etrangères et est doté de grands pouvoirs. Il lui faut une certaine stature capable d’en imposer à ses interlocuteurs et d’inspirer du respect aux autres peuples.

                Sarkozy ne l’a pas, ça c’est plié ! Ok c’est un homme qui en impose mais tellemnt lunatique, coléreux, insultant (envers les dirigeants européens de gauches, ses futurs interlocuteurs) et imprévisible que déjà ses futurs partenaires le détentent ou le méprisent, sans oublier qu’il est capable de discréditer la France à l’aune de ses ambitions (cf ses voyages en Amérique et en Allemagne !)

                Pour Royale, franchement je commence à douter. Pas uniquement pour sa prestation pitoyable d’hier soir, mais j’ai remarqué sa piètre connaissance des relations internationales et à plusiuers reprises des réactions cassantes et méprisantes envers les autres, même envers ses amis. Quand on est incapable de prendre la mesure de l’historicité du moment en s’adressant convenablement aux Français et à ses partisans, on peut se demander comment elle réagira le jour ou une situation d’urgence nécéssitera une réaction rapide, circonstanciée, mesurée qu’il faudra expliquer au peuple.

                Bref...on est dans la mouise. Eviter Sarko = voter Royal (snifffffffff)


              • Vierasouto Vierasouto 23 avril 2007 19:48

                « Si tous ceux qui ont voté Bayrou en soutenant que lui seul pourrait faire barrage à Nicolas Sarkozy, ne votent pas Royal au second tour, ce serait d’un manque de logique total ». Je suis absolument d’accord avec vous, j’ai voté pour Bayrou uniquement pour faire barrage à Sarkosy et je voterai dès la première heure pour Ségolène Royal au second tour. Ce n’est pas le moment de se sentir méprisé au centre, etc... car on fait le jeu de Sarko, l’abstention des votes bayrouiste, c’est ce qu’il attend au mieux, l’heure est aux priorités : qui veut-on pour 5 ans à l’Elysée ??? PS. Quand cessera-t-on de scruter le physique et la gestuelle de Ségolène Royal ? On s’en fiche qu’elle soit fatiguée ou en retard pour sa déclaration. Vous préférez le western Sarko en voiture ?


              • Emile Red Emile Red 24 avril 2007 16:37

                @ Vierasouto et Mysticlolly

                Au risque de passer pour le vieux macho condescendant, je vois une fois de plus que c’est dans la vision féminine que repose le meilleur jugement et que le bon sens est du côté des femmes.

                Ce qui ne peut que pousser encore plus à voter pour une femme sage et un peu gauche, plutôt que de plébisciter un exalté suant qui ne sait regarder son public.


              • snoopy86 23 avril 2007 11:00

                Madame Royal, toujours son balai dans le c.., a lu hier à Melle sans la moindre conviction un discours qu’à l’évidence elle n’avait pas écrit...

                On y retrouvait tous les poncifs archéo-mitterrandiens et c’était d’un neu-neu achevé.

                Plus intéréssant, les passes d’armes entre Kouchner et Montebourg sur la 2

                A l’évidence, quand elle aura perdu l’élection le PS va exploser...


                • machinchose machinchose 23 avril 2007 12:35

                  vous pouvez pas nous lacher avec votre obsession de l’explosion du PS ?? oui ils divergent parfois mais c’est une famille. L’udf diverge aussi et les gens se cassent et l’ump est soumis à une discipline militaire... donc franchement... si on passait à autre chose ?


                • nessoux 23 avril 2007 13:48

                  En effet, le PS va se casser en 2 car les positions pro-Européennes du centre gauche et anti-Européennes de la gauche plus radicale sont inconciliables. Rocard, Kouchner, Strauss-Kahn et autres l’ont bien compris... Au fait, vous avez vu Strauss-Kahn à la télé hier soir ?


                • lepape 23 avril 2007 14:04

                  Oui on a vu DSK à la TV hier soir....


                • nessoux 23 avril 2007 14:12

                  A la télé ou devant sa télé ?


                • tub 23 avril 2007 11:04

                  « déjà la situation financière de la France n’est pas brillante, avec eux va encore empirer ! »

                  Faut pas déconner, ce qui vas empirer la situation, c’est une droite incapable de gérer correctement notre économie. Voyez les bilans ! Allez jeter un oeil sur eurostat, et voyez comment la gauche arrive à maintenir une croissance plus forte que celle de la zone euro quand la droite la laisse sous le niveau de la zone euro. Pareil avec la dette, la gauche arrive même à la faire baisser, et elle explose avec la droite.

                  L’économie, c’est une affaire trop sérieuse pour la laisser à la droite et des gens comme thierry breton !!!


                  • who_cares 23 avril 2007 11:15

                    @tub

                    Je ne soutiendrai pas Sarko, mais ce n’est pour autant qu’il faut être dupe.

                    Si Eric Besson économiste au PS a démissionné c’est parcequ’il en avait marre de ne pas pouvoir justifier correctement d’un point de vue budgétaire, les engagements surréalistes pris par la candidate...


                  • Cratyle Cratyle 23 avril 2007 11:51

                    Le seul projet financièrement crédible était celui de Bayrou qui n’est plus en lice. Maintenant, on a le choix entre l’augmentation de la dette et l’augmentation de la dette, et bien malin qui pourrait dire lequel des deux fera le pire puisque de toute façon leurs projets ne seront pas appliqués, n’existant que le temps de l’élection.


                  • machinchose machinchose 23 avril 2007 12:37

                    la plupart des economistes français jeunes qui enseignent partout dans le monde sont derrière royal : donc s’ils vous plait arrêtez avec ça !


                  • who_cares 23 avril 2007 11:05

                    Une fois de plus les médias traditionnels nous sous estiment et nous prennent pour des moutons.

                    Ils s’auto-félicitent du taux de participation historique en pensant que c’est grâce à l’efficacité de leur campagne ! Quel nombrilo-narcissisme !

                    C’est parceque les Français ont conscience de la gravité de la situation dans laquelle se trouve la France qu’ils se sont déplacés en masse, c’est parcequ’ils sont inquiets pour l’avenir et qu’ils ont envie que ça bouge.

                    Quant à l’interprétation du score de Bayrou là où les médias voient « l’émergence d’une véritable force politique centriste », ils ne devraient pas oublier que c’est aussi et avant tout parcequ’il incarne l’expression d’un ras-le-bol de l’habituel bipôle droite/gauche plus que par militantisme centriste.


                    • arturh 23 avril 2007 11:42

                      Non il a incarné une alternative à la gauche du Programme Commun.


                    • Cratyle Cratyle 23 avril 2007 11:55

                      Je crois justement que les Français ont prouvé par leur vote, hélas, que la plupart ne sont toujours pas conscients de l’effet négatif du jeu bipartisan entre UMP et PS : ils l’attribuent aux personnes et font encore confiance aux politiques quand ce sont de nouvelles têtes. Il n’y a guère de vote anti-bipolarité sauf parmi ceux qui sont déjà centristes !


                    • nantor nantor 23 avril 2007 11:08

                      @ l’auteur.

                      Désolé, je trouve votre analyse d’une pauvreté ...

                      Vous écrivez Pourquoi selon moi Royal a-t-elle déclaré forfait ? Tout simplement parce qu’elle considère que la présidentielle est perdue pour elle et qu’il faut se mobiliser pour remporter des circonscriptions aux élections législatives. Dans cette optique, l’alliance avec les archaïques communistes est plus pragmatique, jugée plus efficace. ... c’est n’importe quoi !

                      Elle n’a jamais été une oratrice, mais croire qu’elle veut perdre pour regagner aux législatives ????? No comprendo.


                      • MyHyene MyHyene 23 avril 2007 11:23

                        @ l’auteur

                        exellente analyse du comportement de Ségolène Royal... analyse probablement partagé par une partie de la gauche puisque celle-ci cherche a confisqué la confrontation d’idées par un référundum anti-sarko.puisqu’il n’y a aucune bonne raison de voter Pour ségo la gauche ne peut plus jouer que sur la diabolisation du petit nico...


                        • BuZardinho BuZardinho 23 avril 2007 11:54

                          C’est justement ce qu’elle n’a pas fait hier soir. Vous n’êtes pas obligé de raconter n’importe quoi. Nous verrons leur stratégie, mais je sens du grand n’importe quoi d’un côté comme de l’autre pour les 2 semaines à venir.


                        • MyHyene MyHyene 23 avril 2007 13:35

                          @Buzardino « C’est justement ce qu’elle n’a pas fait hier soir. Vous n’êtes pas obligé de raconter n’importe quoi ».

                          Ah bon...bové,voynet,buffet qui appellent a voter contre sarkozy ...arlette laguiller qui nous explique ne rien attendre de la politique de royal mais nous demandant de voter pour elle contre sarkozy(si c’est pas du référundum anti-sarko ça)...

                          et j’ajouterai ce texte clair trouvé sur le site de la LCR

                          ( http://besancenot2007.org/spip.php?rubrique19 )

                           :« le deuxième tour prend nécessairement l’allure d’un referendum anti-Sarkozy pour tous ceux et celles qui entendent résister à sa politique. Le 6 mai nous serons du côté de ceux et celles qui veulent empêcher Nicolas Sarkozy d’accéder à la présidence de la république. Il ne s’agit pas de soutenir Ségolène Royal mais de voter contre Nicolas Sarkozy » (citation d’olivier besancenot)

                          voila ce que la gauche a fait hier soir et je me permettrais de vous renvoyer votre « argument » : « Vous n’êtes pas obligé de raconter n’importe quoi ».


                        • BuZardinho BuZardinho 23 avril 2007 14:01

                          En relisant, votre post, je vois que c’est bien de la gauche que vous parliez, moi je parlais de Royal.


                        • Emile Red Emile Red 24 avril 2007 16:48

                          En quoi un referendum anti-Sarko serait-il une confiscation des voix de la vraie gauche ?

                          Que je sache on est en démocratie, au moins pour deux semaines encore, et chacun peut voter ce qu’il veut.

                          Que les gens de gauche et socio-démocrates fassent front à la dangereuse menace Sarko est une preuve d’indépendance à la dictature médiatique, et une preuve de leur conscience républicaine.

                          Peut-on en dire autant de la droite UMP qui marche comme un seul homme derrière un brigand désaxé, sans moufter, sans question, sans état d’âme ? L’UMP serait-elle devenue un cimetière de zombie à parole unique, sans courant ?

                          Le vote Royal n’est pas forcément un plaisir mais comme un mauvais médicament il garantit de la maladie...


                        • MyHyene MyHyene 24 avril 2007 17:17

                          « En quoi un referendum anti-Sarko serait-il une confiscation des voix de la vraie gauche ? »

                          je n’ai pas parlé de confiscation de voix mais de confiscation du débat...encore de la désinformation communiste...

                          « Que je sache on est en démocratie, au moins pour deux semaines encore »

                          et davantage de temps si sarko gagne ...

                          « Que les gens de gauche et socio-démocrates fassent front à la dangereuse menace Sarko »

                          puisque vous voulez parler de menace...qu’appellez-vous la gauche ? la LCR ? le PCF ? les communistes en général qui ne sont pas plus républicains que le front-nationnal et qui représente un danger au moins aussi effroyable voir pire ?

                          « Le vote Royal n’est pas forcément un plaisir mais comme un mauvais médicament il garantit de la maladie... »

                          le vote royal C’EST la maladie puisque son parti pactise ouvertement avec l’extreme (le PS a meme appellé ça la « gauche plurielle » )


                        • Emile Red Emile Red 24 avril 2007 18:15

                          Vous parliez de confiscation du débat ? Les OGM ? Le nucléaire ? Les sans papiers ? Les privatisations ? Etc.

                          La gauche ne se résume pas au PC et à la LCR, vous faites dans le raccourci facile, se poser des questions c’est déjà y répondre.

                          « le vote royal C’EST la maladie puisque son parti pactise ouvertement avec l’extreme »

                          Dans les écrits d’un Sarkosiste fanatique je trouverai celà comique si ce n’était grotesque et dangereux, qui donc se targue de pécher les voix à l’extrème et d’en être fier ?

                          Que je sache les partis de gauche n’ont pas demandé à Royal son assentiment pour la soutenir, et Royal ne leur a rien demandé non plus, ça défrise la droite de voir des partis agir dans le sens de la démocratie, cette droite qui en a bien profité en 2002.

                          Vous n’êtes pas crédibles, vos arguments sentent par trop le souffre.


                        • MyHyene MyHyene 26 avril 2007 10:22

                          « Sarkosiste fanatique »

                          diabolisation quand tu nous tiens....

                          en fait je soutenais bayrou , mais quitte a choisir entre l’UMP qui n’a pas fait d’alliance avec l’extreme et le PS qui a passé une telle alliance en 1995 et ne l’a pas renié depuis , je voterai sarko


                        • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 23 avril 2007 11:26

                          Toutes les femmes battues auront automatiquement la nationalité française.

                          Bien sûr, ce n’est qu’un slogan publicitaire, les yaourts sont transparents, le diesel jette des fleurs, la pommade gargouillie dans les ventres mauves, EDF prend doucement les enfants par la main. On n’est pas dupe, hein, clic clic... D’ailleurs quand la loi sera passé, pour donner la gestion du traffic à Irresponsable Sans Frontières (ISF), hein, ce sera pareil hein clic clic nous gaulois on n’nous la fait pas.

                          Droit opposable au logement : si le contribuable française refuse de lourder le tiroir caisse, la smala juriste prendra la relais pour faire cracher dans le bassinet. Sarko causera Jaures à la télé pendant ce temps là, histoire de couvrir les bruits.

                          En face, Ségolène absolument insuportable. Sarko à 65% en 2012 garantis. Jospin c’est Johnny Halliday à coté d’elle.

                          Giscard avec une perruque.

                          Un mélange inédit, pire que toute Russie : Robespierre-LouisXV.

                          Giscard-Mitterrand, Fouché-Taleyrand, Bayrou-Besancenot, double Marseillaise, « les enfants qui naissent », mytho-parano, horreur bleue.

                          Son programme politique, le fameux « shoa de sociétés », est le même que celui de Sarko, de Bayrou, et même des Verts et des trotoskistes : charger la barque nationale, y accumuler les passif et LIQUIDER tout ça bientôt. L’entité nationale, la meilleure de toute les échelles, complêtement philosophique et aboutie, tout en étant puissante, rempart naturel contre les empires, définition même de la diversité mondiale. Liquidée par les paranoïaques, infichus de supporter ça...

                          Je maintiens : Malgré le score affreux, la campagne Le Pen 2007 fut un sommet de la vie politique française. De toute ma vie je n’ai jamais observée pareille qualité de l’offre politique. Un grand palier. La donne politique nationale sera toujours la meilleure.

                          Inoubliable !


                          • mayb 23 avril 2007 11:56

                            électeurs du FN continuez à voter Sarko et il vous arrivera ce qui est arrivé au PC avec Mitterand.

                            Ne soyez pas rancunier rejoignez la droite classique, la droite Française, Vive Sarko vive le FN. !!!!


                          • Emile Red Emile Red 23 avril 2007 11:58

                            Et bien l’amertume est grande...

                            Cependant il faudra se prononcer dans 15 jours, pour l’étatisme garant d’une nation et d’un pays ou pour l’atlantisme borné.

                            Si vous ne votez pas ou blanc vous serez des traitres à votre propre cause.


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 avril 2007 12:30

                            Salut Emile,

                            Non pas traite à ma propre cause, mais lucide car l’utopie est la vérité de demain.

                            Tel un vieux sage j’aurai le temps d’observer,on se donne rendez vous dans un an ! Remarque si je vois que mon analyse a été fausse , j’aurai l’honnêteté intellectuelle de reconnaître ici que je me suis trompé.

                            @+ P@py


                          • machinchose machinchose 23 avril 2007 12:40

                            les gens qui risquent de subir Sarkozy de plein fouet ne vous diront pas nécessairement merci.


                          • Nono Nono 23 avril 2007 13:37

                            @ Gilbert Spagnolo dit P@py (IP:xxx.x09.230.132) le 23 avril 2007 à 12H30,

                            Cela vous honore, P@py mais de grâce, reflechissez bien à ce « vote blanc » et à qui il profitera. Simple supposition : 30 % de vote blanc n’empêcheront pas NS de s’asseoir sur nos tête et celles de nos enfants et je sais que vous adorez vos enfants et petits enfants.

                            Bien à vous,

                            Nono


                          • GRL GRL 23 avril 2007 14:33

                            P@Py , c’est d’humain , d’humanité que je te parle , n’oublies pas mon message , pense à la jeunesse , aime là , ta sagesse est une perle si elle est engagée , la neutralité sera le renoncement , et pour nous , la honte d’etre abandonnés par nos anciens. Toi , et tous les anciens , parlez , donnez une coup de pouce aux plus jeunes , parce que nos rôles survivent à nos êtres , parce qu’il faut accepter de passer et de partir , parce qu’on se doit d’etre et de dire jusqu’à la derniere minute de notre vie et parce que tu es vivant aujourd’hui . P@py , comprends mon plaidoyer , c’est pour nos vies que je m’exprime , et tu es dedans , dans nos vies , toi aussi , toi et tous ceux qui pourraient expliquer comment un dictateur peut profiter de l’interstice d’une crise pour renverser un pays tel que le notre , qui n’est pas , en vérité , destiné à celà.

                            Les gens n’ont pas comppris , si tu me lis aujourd’hui , je sais que tu auras compris. Il y a un danger . Mets ta voix dans le comp de la paix , n’oublies pas ma requete , mon message car il est donné dans le respect de ce que vous etes réellement pour nous , vous les anciens , vous les témoins .

                            GRL.


                          • GRL GRL 23 avril 2007 17:26

                            C’est peu probable Shawford , N.S possède le profil psychologique de celui qui ne peut supporter l’adversité sans devenir violent. Il etait déjà violent en tant que ministre de l’interieur dans ce sens , qui sera t il une fois président ?

                            Non , la dictature est un mot qui s’emploie vite de nos jours , mais qui conserve son sens plein. Je parle de dictature à P@py car il a l’age de ceux qui ont peut etre vu la montée des différents dictateurs de leur époque. N.S sans les voix piquées au FN n’est rien . Les antiaméricanistes brûlants du FN sont restés au FN , les racistes sans autres convictions ont pu trouver en N.S une chance de voir des actions coup de poing menées à terme. Aujourd’hui , le parti de N.S a des « gênes ( des mèmes en fait) FN » pour un tiers de ses electeurs. Et c’est un choix entre une autre version de l’extreme droite et la gauche traditionnelle qui nous est donné , ni plus ni moins.

                            A nous de voir , mais enfin , pour celà , il nous faut avoir les yeux ouverts ... c’est sur . Pour ma part , j’ai toujours défendu la même chose sur ce site , je ne suis encarté chez personne . J’assume ce que je dis aujourd’hui , et ce constat est pour moi tres douloureux . J’appelle à la raison , à la clairvoyance et à la mobilisation ... de tous , sans exception ni jugement sur la personne . C’est autant une question de bon sens que de dignité .

                            GRL


                          • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 23 avril 2007 11:33

                            Comme d’habitude la « Taverne des Poètes » a des déductions aussi rapides que faibles,style lecture dans le marc de café de Madame Michut,mais bon !!!...

                            Peu importe,je laisse ce post pour essayer les nouvelles mesures anti-trolls qui hélas limitent considérablement la liberté d’expréssion sur AV,les partisans de JMLP ont réussi leur coup.C’est un peu triste...


                            • mayb 23 avril 2007 11:34

                              il est vrai que Ségolène n’est pas un tribun politique mais si elle a pris le temps de pour passer son discours c’est que ce temps n’est pas décompté et qu’elle a désiré passer un message le plus complet possible.

                              Elle a bien fait de reprendre son axe de campagne ce n’était pas du tout un discours de perdante mais au contraire l’expression d’une réussite tranquille et forte.

                              Soyez assuré que Ségolène n’a pas finie de vous surprendre, car sa réussite est loin d’être impossible. (souvenez-vous du doute quant à ses capacités de gagner en interne au PS et de passer le 1er tour)

                              Attendez de la voir face à Sarko et vous mesurerez que loin d’être une perdante, cette femme à toutes les capacités de battre le nain et de devenir une présidente exceptionnelle.


                              • aigle80 aigle80 23 avril 2007 11:36

                                Il est vrai qu’elle n’avait pas l’air au mieux de sa forme la Dame blanche !Un peu comme si elle êtait en sursis car il est peu probable que les partisans de Bayrou se reporte en masse sur sa candidature .Une majorité d’electeurs ont donc choisi pour le combat gauche -droite que nous connaissons si bien il est dur de sortir des habitudes surtout en politique.Je pense qu’effectivement le combat s’achevera avec la victoire de N Sarkozy par contre je pense qu’il doit être conscient qu’il est porteur de l’espoir qu’on mis en lui ses electeurs et là il devra agir en consequence, faute de quoi il gouvernera avec la moitié des Français contre l’autre...apres tout n’y sommes nous pas habitués ?


                                • BuZardinho BuZardinho 23 avril 2007 11:49

                                  Jamais le fossé ne fut si grand, la fédération n’est pas une de ses qualités premières, et c’est là tout le problème.


                                • Cratyle Cratyle 23 avril 2007 12:01

                                  Croire que Sarkozy ne conduira pas la France en affrontant perpétuellement une moitié de Français à l’autre sur tous les sujets, c’est être profondément naïf. Croire qu’il tiendra compte en quoi que ce soit de ses électeurs une fois au pouvoir aussi.


                                • agosin 23 avril 2007 14:39

                                  Il faudrait arrêter de toujours parler d’une moitié de la France à dresser contre l’autre.

                                  Heureusement la France est plutôt constituée de 80 % de gens de bonne volonté qui ne peuvent pas avancer à cause de 20 % d’abuseurs. Ce sont ces 20 % qui protestent et font un boucan d’enfer pour qu’on les croit majoritaires alors qu’ils ne sont qu’un cancer pour la société. Désolé de vous le dire, mais oui, il va falloir se bouger le cul dorénavant !


                                • Rand 23 avril 2007 15:22

                                  Exact, si on reversait les revenus des 20% plus riches sur les 80% plus pauvres plus personnes ne tirerait vers l’arrière et la charette ne cesserait plus d’avancer.

                                  Mais je suppose que ce n’est pas ce que vous aviez en tête..


                                • agosin 23 avril 2007 16:17

                                  Votre recette a déjà été testée après la révolution et plus récemment en URSS avec le succès que l’on sait... Quand les 20 % les plus riches intègrent les 80 % dont vous parlez, tout le monde se retrouve pauvre et on prend les armes pour aller piquer chez les voisins... Typiquement un discours d’assisté, le nivellement par le bas, si ça marchait, ça se saurait.

                                  Arrêtons de rêver que les 20 % vont nous donner le sein et essayons de faire monter le lait aux 80 % qui attendent benoîtement les subventions de la mère Patrie...


                                • Emile Red Emile Red 24 avril 2007 16:58

                                  Ce sont les 20 % qui traient les 80 % au sang et non le contraire.

                                  Les 20 % sont les vipères qui s’accroche aux pis de la société, des parasites.

                                  Le paysan n’a pas besoin de Forgeard, lui a besoin du paysan.


                                • agosin 24 avril 2007 17:14

                                  Si on avait besoin des paysans, José Bové n’aurait pas fait 1 %... et les campagnes ne seraient pas désertées ! Vous rêvez les yeux ouverts !


                                • Emile Red Emile Red 24 avril 2007 17:56

                                  Alors allez manger des cailloux...


                                • LP 23 avril 2007 11:44

                                  Derrière cette FIGURATION du PS au second tour 2007 que tu esquisses fort bien, qui avait POURTANT été si bien anticipée par Michel ROCARD, Bernard Kouchner, Claude Allègre Daniel Cohn-Bendit ..., il semble ne plus y avoir QU’UN PARTI SOCIALISTE VERMOULU qui s’obstine à camper derrière son OBSCURANTISME IDEOLOGIQUE !

                                  Et derrière « le syndrome Colombani qui a fonctionné à plein : »On doit voter à droite OU à gauche ?"..., il semble ne plus y avoir QU’UNE PRESSE INFANTILISANTE, COMPLETEMENT DESABUSEE ET BASSEMENT ASSERVIE qui ne songe plus qu’à soigner de manière obsessionnelle son image et sa protection financière auprès des puissances de l’argent !

                                  En prime, du haut de leur intelligence bien évidemment « supérieure », ils n’ont TOUJOURS RIEN COMPRIS sur les véritables ressorts de cette dynamique Bayrou émergente qu’ils n’ont jamais cessé de snober ou de mépriser !

                                  Ils n’en sont qu’au début de leurs surprises !


                                  • Ioannis 23 avril 2007 11:48

                                    J’ai voté pour Bayrou et je voterai contre Sarkozy. Oui je ne voterai pas pour quelqu’un mais contre une autre personne. Sarkozy me fait peur par ses raccourci eugéniste, ses raccourci sur la délinquance ou sur l’immigration. Ségolène Royal me fait peur aussi parce qu’elle est fouilli, elle n’est pas du tout galvanisante lorsqu’elle parle, elle semble incompétente (pas parce qu’elle est une femme, mais parce que ne sait pas respecter des horaires, parce qu’elle ne montre pas une grande connaissance des sujets sur lesquelles elle s’exprime). Cependant un choix se présente devant nous. Preferrons nous quelqu’un qui risque de nous endetté ou quelqu’un qui risque de nous diviser ? Je résume ce choix à choisir entre l’humain et l’argent, je pense que l’humain est beaucoup plus important que l’argent c’est pourquoi je voterai Ségolène Royal.

                                    Amis Bayrouiste, aux législatives nous voterons pour cette nouvelle idée de la politique, nous suivrons encore François Bayrou qui nous propose une politique honnête, une politique nouvelle.

                                    Cependant pour notre pays le 6 Mai nous devrons choisir non pas celui ou celle qui nous plait mais celui que nous ne voulons pas. Malheuresement Votez blanc le 6 Mai equivaut à soutenir Nicolas Sarkozy.


                                    • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 23 avril 2007 11:56

                                      « ...François Bayrou qui nous propose une politique honnête, une politique nouvelle. »

                                      François Bayrou propose une politique euro-régionaliste.

                                      C’est très dangereux.


                                    • Emile Red Emile Red 23 avril 2007 12:05

                                      @ Ioannis

                                      Enfin du bon sens et une bonne analyse, rien à voir avec la décrépitude amère du pôvre poète noyé dans sa taverne.


                                    • Cratyle Cratyle 23 avril 2007 12:09

                                      J’estime que vous faites beaucoup d’honneur à Royal en la mettant du côté de l’humain. Moi, je refuse de choisir l’un des deux, choix que je crois être illusoire, et après avoir voté Bayrou, je voterai blanc - ou nul. Je ne vous reproche pas de faire différemment : quand on en est à comparer deux très mauvais choix, la préférence pour l’un ou l’autre est si dérisoire... Simplement, nous ne sommes pas obligés de voter pour l’un ou pour l’autre. Le vote blanc ou nul (sans doute nul d’ailleurs pour moi) me semble plus conforme à mon exigence politique. Quant à me dire que ce serait voter Sarkozy... c’est en élisant Royal pour son adversaire que les Français ont choisi Sarkozy. Maintenant il est trop tard pour que nos choix aient une portée positive.


                                    • Cratyle Cratyle 23 avril 2007 12:11

                                      Avant de parler, il est recommandé de savoir de quoi l’on parle. Surtout quand on emploie un adjectif de ce type qui ne décrit en rien la ligne du projet de Bayrou.


                                    • Emile Red Emile Red 23 avril 2007 12:28

                                      Il est dur de voir la réalité en face.

                                      Tout pouvait indiquer que Bayrou ne passerait pas, il n’est pas neuf, il n’a pas de charisme, il s’est trop longtemps fourvoyé avec le pouvoir en place.

                                      Si les bayrouistes sont malheureux ce matin, il ne peuvent s’en prendre qu’à eux mêmes qui croyaient au rêve, comme ce rêve dont nous bassine maintenant le nain de Neuilly, or un rêve doit rester un rêve si on ne veut pas tomber de haut.

                                      Il y avait 12 candidats et tous avaient certainement des idées valables, mais il est bien évident que le centrisme n’a jamais fonctionné par son manque total d’adéquation avec un courant d’opinion, on ne peut être à la fois une non-représentation idéologique et tirer tout son sirop d’idéologies adverses, on ne peut faire l’amalgame de bonnes idées de droite ou de gauche parcequ’une bonne idée n’est pas une en soi mais liée à un ensemble de convictions qui se tiennent imbriquées.

                                      Maintenant il faut tourner cette page, au moins jusqu’aux législatives, et prendre son avenir en main, évitant les jérémiades d’enfant gaté déçu.

                                      Il ne vous reste plus qu’à vous positionner en socio-démocrate ou démocrate-chrétien à votre choix mais l’une ou l’autre des tendances ne peut faire bon ménage avec un mouvement anti-social tel que celui de Sarko, de ne pas aller dans le sens de la société humaine c’est donner un blanc seing à la barbarie de l’argent, à la violence du pouvoir totalitaire, à l’arbitraire fait roi.

                                      Vous n’avez aucune alternative, et vous le saviez au départ, car même Bayrou vainqueur vous auriez du composer avec le plus proche de vos voisins d’idées, ne pas le faire serait le pire des abandons de vos propres idéaux et une compromission contre nature avec le néo-conservatisme inégalitaire anti Français.


                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 avril 2007 12:36

                                      Salut loanis,

                                      « Amis Bayrouiste, aux législatives nous voterons pour cette nouvelle idée de la politique, nous suivrons encore François Bayrou qui nous propose une politique honnête, une politique nouvelle. »

                                      J’opine, si je vote blanc au 2éme tour, par contre aux législatives ça sera pour un candidat Bayrouiste.

                                      @+ P@py


                                    • machinchose machinchose 23 avril 2007 12:42

                                      même en cas d’accord local avec l’ump ??


                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 avril 2007 08:24

                                      Salut Machinchose, « même en cas d’accord local avec l’ump ? ? »

                                      Précises ta pensée STP ,.. avant ou après l’élection.

                                      De toute façon je fais une énorme différence entre un député de l’ump et Sarko, je pense que tu l’as compris, perso, c’est Sarko ( idem pour Ségo ) que je ne veux pas comme président, d’où mon vote blanc !

                                      @+ P@py


                                    • Dan Stern Dan Stern 23 avril 2007 11:51

                                      L’explication de ce retard c’est — à mon avis — que contrairement à NS, elle n’était pas sûre ni de sa place de 2ème ni du score.

                                      NS, lui, devait avoir son discours tout prêt depuis au moins la veille, assuré qu’il était d’être dans les deux premiers.

                                      Il a dû falloir effectivement à l’équipe de SR un certain temps pour préparer le discours.

                                      « Ce mépris ne portera pas loin et il témoigne surtout d’un mépris envers les presque 19 % d’électeurs qui ont voté pour François Bayrou. » Au contraire ! C’est se précipiter qui aurait été signe de mépris. D’ailleurs NS non plus ne l’a pas fait. Ou alors La Taverne des Poètes est vexé que son gentil vote tactique pour Bayrou ne soit pas reconnu ? smiley


                                      • pifo 23 avril 2007 11:51

                                        Bonjour à tous,

                                        EH OUI ? Il faut se rendre à l’évidence : la vie n’est pas un compte de fées. Ce que beaucoup redoutaient s’est irrémédiablement produit.

                                        Les instituts ont publié les estimations officielles, et elles nous ont été communiquées à 20H très précises.

                                        Au fait : quelqu’un peut-il m’expliquer comment ça se fait que ce sont les résultats publiés par les instituts qui sont diffusés comme étant officiels ?

                                        J’avoue avoir un train de retard sur ce coup là.

                                        Pas besoin d’en dire davantage sur la Ségo, plusieurs interventions sur Agoravox avaient déjà pressentit ce qui se passe. Ce qui est malheureux, c’est que c’est le peuple qui va triquer, comme d’hab.


                                        • un autre 23 avril 2007 11:53

                                          commençons par laisser le débat d’idée s’organiser avant de vouloir donner le nom du (de la) futur(e) président(e). Quand aux électeurs de Bayrou qui nous ont soutenu pendant ces dernières semaine qu’il était le seul rempart face à Sarkosy, à eux de nous montrer qu’ils veulent réellement faire front...

                                          sur ce, réfléchissez bien au futur que vous voulez


                                          • Esteban Manchego Esteban Manchego 23 avril 2007 12:02

                                            J’ai entendu le même commentaire hier soir dans la bouche de certains journalistes : discours de perdante. J’avoue que je ne comprends pas bien, j’ai entendu le discours à la radio et je n’ai pas vu en quoi c’était un discours de perdante. Elle a rappelé les enjeux de ce second tour en différenciant bien deux visions de la France. Pas transcendant non plus mais pas de quoi affirmer qu’elle déclare forfait(? ??)...

                                            Je comprends que tu sois déçu que ton poulain ne soit pas passé mais rien n’est joué. Aux électeurs de décider maintenant quelle France ils veulent ou plutôt de quelle France ils ne veulent pas.


                                            • Cratyle Cratyle 23 avril 2007 12:22

                                              « Rien n’est joué » : mais si. Le choix du PS ou de l’UMP, c’est le choix du maintien du système que nous avons depuis 25 ans. Et cela c’est joué. Et la société fonctionnant au détriment des faibles, les institutions qui ne changeront pas, la dette qui augmentera, tout ça c’est joué. Dans les deux cas c’est la même chose aux déguisements près. Avec une quasi impossibilité de savoir ce qu’ils feront vraiment une fois élus. Quant au futur président, c’est mathématique : il faut à Royal quasi tous les électeurs du centre, ceux de l’extrême-gauche et même une partie de l’extrême-droite, sans quoi elle perd. Autrement dit elle ne peut pas rassembler en positif sur un projet, quel qu’il soit. Donc elle perdra. Qui plus est, elle ne tente aucune mesure forte pour se concilier le centre, ce qui lui donnerait au moins une chance. On le savait avant le premier tour : Bayrou était la seule solution. Elle est écartée. Ce sera donc Sarkozy.


                                            • La Taverne des Poètes 23 avril 2007 14:48

                                              « J’avoue que je ne comprends pas bien, j’ai entendu le discours à la radio et je n’ai pas vu en quoi c’était un discours de perdante. » : Il faut être un gagneur soi-même pour comprendre ce que cela signifie...

                                              Le retour radical à la bipolarisation qui s’est produit lors de cette élection et la présidence de Sarkozy vont nourrir le besoin des citoyens de construire une troisième force. A quelque chose malheur est bon. Mais j’aurais préféré que Bayrou passe cette fois pour épargner au pays les désagréments dont il va souffrir à la suite de l’élection de l’un ou l’autre candidat du populisme partisan. Même si je me suis gardé de le dire, je ne voyais pas Bayrou gagner si vite. Mais j’ai été heureusement surpris du 18,5%. Signe très prometteur...


                                            • machinchose machinchose 23 avril 2007 15:03

                                              bravo, donc en fait par pur calcul vous voulez la victoire de Sarkozy ?

                                              êtes vous irresponsable ?


                                            • BuZardinho BuZardinho 23 avril 2007 17:29

                                              ça va faire 30 posts que le Taverneux poétise sur le retour de Bayrou II pour 2012. Grosse production béarnaise qu’il attend comme un gamin attendrait sa WII. Il va peut être falloir grandir Poète, votre rancoeur n’a pas sa place ici, il faut réagir.

                                              De plus, pour moi, Bayrou pourrait tirer son épingle du jeu avec une présidente de gauche sans trop de mal.

                                              Allez a bon entendeur.


                                            • La Taverne des Poètes 23 avril 2007 18:11

                                              Les gens comme vous (et j’en rencontre aussi sur d’autres forums) qui raillent les électeurs de Bayrou, les ridiculisent ou les injurient, me confortent dans l’idée qu’il faut aller jusqu’au bout de notre combat. Faire exploser cettte arrogante bulle médiatico-UMPS !


                                            • BuZardinho BuZardinho 23 avril 2007 18:43

                                              Ceci est une boutade, l’humour n’a pas l’air de faire parti de vos qualités, c’est dommage. Par contre, je suis contre les injures et en aucun cas je ne me permettrais d’être arrogant. Je m’efforce d’être réaliste et, si je vote PS c’est par défaut, compte tenu de celà, je ne comprendrai jamais qu’un démocrate ayant son coeur à gauche ne puisse s’opposer à Sarko. Les calculs politiciens que vous dénoncez chez l’« UMPS » n’ont pas l’air de vous être étranger. L’UDF ne se différencie en aucun cas des autres, et le reconnaître ne me semble pas impossible. Une dernière chose la bulle médiatico-UMPS profite surtout à l’UMP, le PS étant plutôt la victime et l’UMP le client.


                                            • La Taverne des Poètes 23 avril 2007 19:09

                                              Royal s’est montrée instransigeante, DSK a qualifié de « ridicule » la démarche de Bayrou. Royal n’annonce aucune ouverture, contrairement à Bayrou qui avait, je vous le rappelle, anoncé qu’il nommerait un premier ministre de gauche, ce qui fut un geste d’une très grande ouverture. En échange : rien ! Pour finir, on constate que les deux grands partis n’ont strictement rien compris au mouvement légitime qui s’est manifesté au centre. Il faudra en remettre une couche et frapper plus fort encore. En attendant, il ne faut rien céder.


                                            • BuZardinho BuZardinho 23 avril 2007 19:27

                                              C’est un fait, je crois malheureusement que Royal ne peut se permettre d’appeller solennellement Bayrou, ça sera fait mais la base des votants de gauches ne le supporteait pas, c’est triste mais il leur serait très difficile de conserver toute crédibilité en se rapprochant franchement de Bayrou.

                                              Je crois donc qu’au contraire il faut se placer au dessus de celà, comme je te disait je vote PS par défaut, et faire front au populisme dangereux qu’incarne Sarkozy et sa manière de lancer des phrases tout azimuts sur des sujets très sensibles.

                                              On ne peut jouer à l’apprenti sorcier impunément, le diaboliser est une erreur mais il serait dangereux de ne pas lui faire front.


                                            • La Taverne des Poètes 23 avril 2007 19:34

                                              On ne peut plus lui faire front dans cette configuration de second tour créée par le PS. On lui fera front après puisque le PS a hypothéqué toute chance pour ctte élection. Comme je le dis, je préfère me réserver pour des luttes qui ne sont pas perdues d’avance.


                                            • Vierasouto Vierasouto 23 avril 2007 20:08

                                              L’arrivée de Ségolène à une heure du matin rue de Solferino à Paris a été différente, elle a dit clairement qu’elle n’appartenait plus désormais au seul parti socialiste, qu’il lui faudra s’ouvrir sur d’autres... mais je n’en ai vu qu’un petit passage car les tv avaient toutes fini leurs programmes. J’espère de toute façon que tous les gens vexés qu’on ne les bichonne pas pour le second tour prendront leurs responsabilités en ne votant pas blanc, ce qui revient à voter Sarkosy, c’est dans l’adversité que ceux qui ont le meilleur mental gagnent...


                                            • mad_fox_3 23 avril 2007 12:18

                                              Désopilant cette attitude des Journalistes professionnels. Cette cristalisation sur 2 candidats dit vainqueurs du premier tour... Mais en fait qui à gagner ? On fait le compte : 30+14 pour la Droite 25+12 pour la Gauche.44 contre 37, ça fait pas une majorité... Donc au final il faudra compter sur l’électorat de Bayrou. Cet UDF moribond à 6% en 2002... il faudra le séduire !

                                              Si l’UMP séduit Bayrou... on va se faire chier le 6 mai.

                                              Par contre si le TSS veux gagner en 15 jours, il faut que la gauche fasse comme l’UMP avec les cendres du RPR : Bruler le PS et l’UDF pour enfin fonder un PSD avec un vision plus pragmatique et moins idéologique de la France.

                                              Chose envisagée depuis queques temps par les ténor du PS et auquel Bayrou n’est visiblement pas opposé...

                                              Une partie d’échec pareil le 6 mai, ça serait beau ... non ?

                                              - =v=-


                                              • Cratyle Cratyle 23 avril 2007 12:28

                                                l’UMP séduise Bayrou. Et ça n’importe quel militant le dira. Sarkozy, tel qu’en lui-même, c’est typiquement ce dont nous ne voulons pas. Mais Royal a raté le coche : il fallait suivre Rocard et Kouchner. Et proposer rapidement quelque chose de très fort au centre est la seule solution : un PSD serait sans doute accepté, sous réserve d’un projet commun à construire qui ne pourrait pas être le pacte de Royal... mais tout cela ne sera évidemment pas proposé, ou même évoqué, par d’autres que Rocard, Kouchner ou Cohn-Bendit. Le PS n’est pas assez au clair avec lui-même, ne sachant pas ce qu’il est, pour s’ouvrir sans se scinder immédiatement.


                                              • Emile Red Emile Red 23 avril 2007 12:40

                                                Vous ne croyez pas un peu être à côté de la plaque ?

                                                Même si le PS se scindait en deux : UDF plus 1/2 PS = 32 % (généreux) et rien de plus et le reste 1/2 PS plus la vraie gauche = 23 %.

                                                Bonjour le boulevard pour l’UMP, à croire que le calcul de la droite était le bon en laissant Bayrou berner 19 % des Français. Maintenant c’est à vous de prouver le contraire.


                                              • Blastm 23 avril 2007 15:41

                                                Vous en voulez au PS, plus puissant que l’UDF (ils l’on montré hier) de ne pas s’être rallié avant à l’UDF ?

                                                Chacun avait son candidat, et tant mieux, ca a donné une chance à chacun d’exprimer sa voix et de montrer qu’il avait du poids. et même mieux, aucun des deux ne s’est fait bouffer par Le Pen.

                                                Maintenant, si l’UDF était prête à accepter un ralliement du PS à l’UDF quand il avait encore des espoirs de victoire, pourquoi n’accepterait il pas un ralliement de l’UDF au PS, après sa défaite ? Si on a un projet et des intérêt commun (ou pas), ca ne se change pas en 48h, ca.


                                              • mad_fox_3 23 avril 2007 16:12

                                                Je ne pense pas que Bayrou se laisse ferrer par l’UMP et l’appat des législatives.

                                                Pourquoi ?

                                                D’une part Bayrou a plus à gagner en faisant gagner un PS voir un PSD et passer pour celui qui renverse l’échiquier politique, que de rentrer dans le rang en suivant Sarko...

                                                D’autre part, s’il veux passer le second tour de 2012, il devra rester lui même : La 3ème voix celle de la modération.

                                                C’est pourquoi, l’alliance avec le PS est possible. Mais la crainte avec le PS c’est que leurs alliances ont souvent des allures d’allégeance... smiley

                                                L’idée d’un PSD briserait les dernières réticences ?

                                                -=v=-


                                              • jaï 23 avril 2007 12:22

                                                Les gens qui ont voté Bayrou l’on fait autant contre Sarkozy que contre Royal dont ils ne voyent pas réellement chez elle la stature d’un chef d’état.

                                                Nous pouvons estimer un noyau dur de droite à l’UDF de prés 6% qui voterons Sarkozy, pour le reste il faudra couper la poire en deux, sachant que l’on trouve chez le vote Bayrou des anti-Ségolène comme des décus de la gauche, par contre les ant-Sarko voterons Sarko.

                                                En cela les electeurs frontistes ne voteront jamais Royal, plus Chasse Pêche et Tradition qui sont de droite même s’ils s’en défendent ainsi que De Villier, faite les comptes et vous trouverez Zarkozy largement gagnant.


                                                • Cratyle Cratyle 23 avril 2007 12:32

                                                  Je sais que c’est difficile à comprendre pour ceux qui votent systématiquement contre l’adversaire et non pour quelque chose, la gauche contre la droite ou l’inverse, mais on n’a pas voté Bayrou contre quoi que ce soit, mais pour un projet, une vision, un programme, secondairement une personne aussi. Tous ceux qui nous proposeront de voter contre NS ou contre SR se trompent. Nous tenons à voter pour quelque chose, nous. Voter blanc ou nul est, curieusement, la meilleure façon aujourd’hui de voter encore pour le projet de François Bayrou, sauf évènement.


                                                • Emile Red Emile Red 23 avril 2007 12:44

                                                  En ne votant pas ou blanc vous votez de facto pour Sarko, inutile d’en faire la démonstration. Vous n’avez pas le choix ou êtes des hypocrites.


                                                • Nono Nono 23 avril 2007 14:22

                                                  Tout en respectant le choix de chacun, je partage sans reserve l’avis d’ Emile Red (IP:xxx.x17.195.136) le 23 avril 2007 à 12H44 sur ce désastreux « Vote blanc », soyons en pleinement conscients.

                                                  Cordialement

                                                  Nono


                                                • paul 23 avril 2007 12:23

                                                  La situation est amusante car le principe du centre c’est de ne pas choisir. Le principe de la politique c’est de choisir. Et la nous avons une situation ou ce pauvre homme va devoir choisir. Étant soupçonné d’être à droite il lui faut prouver qu’il peut être à gauche. Donc il appelle à voter royal ! Mais ses troupes au demeurant éparcet, je parle des militants eux sont à droites et les élus ne peuvent voir renouveler leurs mandats qu’a droite surtout si c’est sarko qui gagne. D’autant qu’une alliance pour le quatrième tour est impossible avec la gauche. Mais si il ne choisi pas d’appeler pour royal. En 2012 il n’y a que les gogos qui penserons que UDF c’est un peu de la droite et un peu de la gauche Que royal soit triste c’est normal le pays est composé de retraité à droite. Ceci dit la campagne du deuxième tour ne fait que commencer et il y en a deux autres derrière. Garder des munitions !


                                                  • Muadib 23 avril 2007 12:31

                                                    « La situation est amusante car le principe du centre c’est de ne pas choisir. »

                                                    Allez dire ça aux 7 millions d’électeurs français qui ont voté Bayrou.

                                                    En espérant que Bayrou ne rentre par dans le jeu du report des voix, je lui souhaite bien du courage. Les législatives vont être dur, très dur pour l’UDF.


                                                  • Cratyle Cratyle 23 avril 2007 12:35

                                                    Il faut décidément ne rien connaître au centre pour penser qu’on vote au centre pour ne pas choisir. Par contre, au second tour refuser de voter Sarkozy ou Royal est bien un acte militant et pas un non-choix. Les législatives seront difficiles. Mais l’UDF peut les assumer. Je souhaite qu’elle le fasse sans consigne de vote au second tour.


                                                  • Emile Red Emile Red 23 avril 2007 12:50

                                                    Un acte militant ?

                                                    Vous êtes donc pro-Sarko, ne le cachez plus. Le Bayrouisme est une façade, une officine cachée de l’UMP, vous venez d’en faire la preuve.

                                                    Auriez vous la même attitude dans le cas où les chiffres seraient inversés ? Non, vous prendriez position sans aucun état d’âme, surtout ne pas prendre de risque avec un PS auquel 12 % de gens de gauche risquerait de se rallier.


                                                  • BuZardinho BuZardinho 23 avril 2007 17:46

                                                    Je me risquerais à un méa-culpa, nous avons tapé sur les Bayrolliens pendant 3 mois. J’ai mis un point d’honneur à faire des jolis posts bien rigolos sur Bayrou et sa clique. Les barolliens étaient remontés comme des avions et on a pu les voir joyeusement s’auto-congratuler, se réconforter, se défendre pendant la campagne ( du moins sur Avox,à tel point que j’ai pu imaginer à plusieurs moments que François passerait, il faut le reconnaître, ça l’a fait à tous).

                                                    Le nombre de votants UDF disant, « je suis de gauche mais je fais front à Sarko »,... La réelle envie de changement, la fin de la bipolarisaton, etc... Tout les grandes idées révolutionnaires orange, m’ont fait un peu peur, oui j’avais peur d’un 2ème tour FB - NS.

                                                    Ce front UDF représentait une chose pour moi, l’envie d’en finir avec les guéguérres stériles. Le problème, c’est que là on est en plein dedans. L’UMP prend une très grande option sur la victoire, et l’UDF délaisse le pactole, Bayrou se retrouvera obligatoirement dans l’opposition à l’assemblée, son parti disséminé mais en reconstruction ne sera sans doute pas prêt pour les prochaines échéances législatives. C’est là que la gauche doit intervenir, il doit faire coalition, mener une liste au législatif et aidera à contrer l’opposition UMP en cas de victoire de la gauche. La démocratie doit gagner et les croques morts de l’UMP ne doivent pas passer, vous le savez, ils ruinent notre pays.

                                                    La responsabilité de 5 ans est sur les épaules des centristes, le choix leur revient et il n’y a pas de calcul électoraux qui comptent. Nous sortons de 12 ans d’immobilisme cassant et nous nous aprétons à y retomber, seuls les « démocrates » peuvent amener quelque chose.


                                                  • Carotte 23 avril 2007 12:42

                                                    Moi je la trouve pas déprimée du tout là : http://hebdo.parti-socialiste.fr/ Et c’était après son discours devant les caméras...


                                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed 23 avril 2007 12:44

                                                      UN DEUXIEME, TOUR POURQUOI ?

                                                      La machine continue à fonctionner toute seule, elle portera le candidat programmé jusqu’à destination, dans une athmosphère aux idées bien contradictoires qui bizarrement s’anihilent ou s’allongent docilement sur le lit de la Désinformation ! L’après scrutin se perdra comme d’habitude dans des « pourquoi » celui-là, pourquoi celui-ci... des questions sans interêt qui relanceront sûrement les interêts de ceux qui programment la prochaine échéance éléctorale et déjà vivement 2012, le temps passe vite !

                                                      Le résultat du scrutin d’hier est conforme au prévisions, que dis-je à la volonté des Experts de l’ombre qui actionnent la machine de la Désinformation ! En effet depuis cinq ans qu’on assure que les jeux seront Gauche-Droite et spécialerment Sarko-Ségo ! Pourquoi en fait il y’a eu ce vote ? Les sondages français sont plus fiables que la Science exacte qui admet humblement le Principe d’incertitude ! La planète doit apprendre ! On n’a pas laissé les Français surmonter leurs appréhensions, la propagande a donc décidé à leur place. Il est évident que les Médias de tous bords portent la responsabilité de cet échec et du du déclin programmé ! Quand il n’ya ni evolution, ni mutation, il se produit nécessairement une ruine, c’est la loi de la Nature ! Et comme le système français est figé depuis cinquante ans, la conclusion est évidente !


                                                      • cooly 23 avril 2007 12:45

                                                        Le vote Blanc n’est pas comptabilisé et ce n’est certainement pas Sarko qui va changer cela.

                                                        Vous savez bien que voter blanc, c’est voté pour Sarkozy. A vous de voir.

                                                        Moi je suis social démocrate et je comprend ceux qui ont préféré voter Bayrou, je les respecte. Heureusement que dans notre pays tout le monde ne pense pas pareille.

                                                        A++Cooly Je préfère quelqu’un qui réfléchi avant de parler à 60 millions de personnes que quelqu’un qui manipule les foules par des séquences médiatiques sans contenu.


                                                        • Emile Red Emile Red 23 avril 2007 12:58

                                                          Tout à fait d’accord avec vous Cooly, même si je ne suis pas socialiste, il est hors de question de ne pas voter au second tour pour Ségo, les moindres voix seront nécessaires pour barrer la route au fou de Dieu de Neuilly, sous peine de ne plus avoir aucune voix en 2012.

                                                          Les erreurs du passé devraient pourtant servir de leçon et ce n’est pas des bobos à l’âme qui doivent régir un vote essentiel anti-liberticide.


                                                        • KCR 23 avril 2007 16:08

                                                          Ahhh que j’étais bête en 2002 en votant Chirac plutôt que Blanc au second tour... Pourtant mon candidat n’était pas en finale et j’aurais très bien pû m’abstenir.

                                                          Et pourtant Chirac a fait 80% contre Le Pen. Heureusement qu’à gauche le sens des mots citoyens et engagement semble moins volatile qu’au centre...

                                                          Pourquoi vouloir de nouvelles institutions et de nouvelles majorités lorsque visiblement certains démissionnent déjà ???


                                                        • arbisis 23 avril 2007 12:52

                                                          N’importe quoi !!!! J’ai déja lu des articles débiles mais alors la c’est le maitre etalon du genre. Faut vraiment etre bas du front. Les centriste rentre au bercaille et vont voter a droite dur comme d’hab. De toute facon les ralliements avaient deja commence avec l’UMP pour les legislatives. Triste a pleurer.


                                                          • arbisis 23 avril 2007 12:54

                                                            Une abstention Bayrouiste = 1 vote sarkozyste. Logique.


                                                          • machinchose machinchose 23 avril 2007 13:09

                                                            comme quoi ... l’impératif de faire barrage à Sarkozy... c’était de l’electoralisme ? classe.


                                                          • Dragoncat Dragoncat 23 avril 2007 12:58

                                                            @ l’auteur

                                                            Je n’ai pas voté comme vous mais je respecte évidemment votre position. Et je rejoins votre analyse.

                                                            Il faudrait pour que le PS espère gagner qu’il se tourne vers les voix centristes. Mathématiquement, les voix de l’extrême gauche qui a été laminée (un peu moins pour Besancenot) ne suffiront pas à porter SR au pouvoir.

                                                            Mais pour que Ségolène se tourne vers les centristes, il faudrait qu’elle ait de la politique et des problèmes à régler une vision réaliste. Cela fait des années que le PS s’enterre toujours plus profond dans le dogme, loin des réalités, loin du monde l’entreprise, loin (TRES loin) des problèmes de terrain et qu’ils regardent la France de loin avec des jumelles énarchiques mal réglées. Le résultat est là... smiley

                                                            Le score de Bayrou est certainement pour beaucoup du à des déçus du PS. Et le PS n’en serait pas là s’il avait eu le courage de se réformer et de se moderniser. Mais le populisme et la démagogie ont été les plus forts parmi les éléphants. Ils le paient aujourd’hui, et bien que j’ai jusque là toujours voté pour ce parti, ce n’est pas pour m’attrister. smiley

                                                            Je trouve assez juste qu’à force de prendre les gens pour des andouilles, de promettre tout et son contraire, et de faire une campagne infantilisante ou on explique aux français qu’ils ne sont responsables de rien et qu’on va venir leur talquer le derrière... On se prenne un retour de baton. smiley

                                                            Cerise sur le gateau : le taux de participation !! Pour une fois, les différents candidats insatisfaits de leurs résultats ne peuvent pas se reporter sur les abstentionnistes pour justifier de leur gamelle. smiley


                                                            • KCR 23 avril 2007 16:12

                                                              Le PS se réformer et se moderniser ???

                                                              Il est vrai que l’UMP et l’UDF sont de vrais partis modernes que ce soit en terme de parité ou pour l’organisation de primaires pour le référendum ou les présidentielles... Que je sache il me semble que le PS est bien plus démocratique par l’expression de ses courants que certains autres partis monolithiques...

                                                              Mais bon il est tellement facile d’aller dans les poncifs droitistes : PS = archaisme... Un slogan c’est plus marrant que de regarder les vraies dynamiques de partis...


                                                            • tvargentine.com lerma 23 avril 2007 13:45

                                                              Ou est passé le vrai candidat socialiste à l’élection présidentielle ????????

                                                              Hiers,j’ai cru m’endormir pendant que quelqu’un parlait !

                                                              Pas vous ? smiley

                                                              Franchement c’est tres mal parti et en plus le discours ça passé pas smiley


                                                              • machinchose machinchose 23 avril 2007 14:08

                                                                encore une fois la forme était mauvaise mais si vous aviez écouté vous auriez noté qu’on vous parlait sérieusement et du fond !

                                                                c’est sur que l’autre avec son rêve démago ça swingue plus. Mais c’est aussi mille fois plus vide et dangeureux.


                                                              • Nono Nono 23 avril 2007 14:15

                                                                @ machinchose (IP:xxx.x6.168.73) le 23 avril 2007 à 14H08,

                                                                A quelques nuances prêts, je suis tout à fait d’accord avec vous honorable « vieux » smiley

                                                                Cordialement,

                                                                Nono


                                                              • patrick patrick 23 avril 2007 14:33

                                                                Bonjour à tous.

                                                                Ainsi ce qui etait ecrit est arrivé.

                                                                Le PS a sauvé l’honneur en etant au 2ème tour et les français vont avoir le débat qu’ils attendent depuis 5 ans !

                                                                Rendons nous à l’évidence, les « agités » de AV ont tout faux :

                                                                - FB devait gagné, evidement !
                                                                - Les sondanges sont faux
                                                                - Les français rejettent Sarko
                                                                - Le pen est dangeureux et remonte
                                                                - La presse nous trompe avec ses sondages manipulés...

                                                                Et puis qu’est il arrivé :

                                                                85 % des électeurs ont voté .

                                                                31,18 % ont voté pour Sarko ( plus gros score jamais enregistré au premier tour de la 5 ème république)

                                                                Le Pen est au plus bas depuis 20 ans

                                                                FB a bien réussi mais reste collé au 1èr tour

                                                                Les sondages etaient globalement juste.

                                                                Aujourd’hui, le choix est hyper clair entre un homme d’etat et une candidate inachevée.

                                                                Le PS, au lieu d’écouter les voix d’ouverture, s’arqueboute sur son dogme de LA gauche et nous rabache que le score de SR est celui de Mitterrand ! Il a juste oublié qu’à l’époque le PC etait à 25 % !!!!!

                                                                L’UDF va revenir à son étiage sociologique et à son éléctorat. Les voix de FB vont se partager en 3 . 50% pour Sarko, 40 % pour Sego et 10 % vont aller à la peche.

                                                                Une 40 % de celles de JMLP vont rejoindre NS, 10 % SR et le reste va retrouver les électeurs de Bayrou à la peche .

                                                                Sarko va faire une ouverture avec Borloo et même Eric Besson...

                                                                Il restera 5 ans à DSK pour s’entendre avec Bayrou pour constituer une veritable Parti Social démocrate. Melanchon cherchera ou est sa gauche et y trouvera les miettes du PC...

                                                                En 2012, Sarko attaquera son deuxième mandat et FB se sera fait avoir par les successeurs des Elephants. c’est l’histoire éternelle du Centre !

                                                                Vive la république aussi


                                                                • Gasty Gasty 23 avril 2007 16:43

                                                                  Ainsi donc ! l’érudit de l’AV a tout vrai....et il votera pour qui ? pour celui qui va museler l’information, choix qui vous semble hyperclair « c’est un homme d’état » pas une inachevée.

                                                                  C’est globalement cynique ! d’ailleurs en 2012 Benoit XVI le proclamera Empereur.Alors les successeurs....... smiley


                                                                • CAMBRONNE CAMBRONNE 23 avril 2007 19:20

                                                                  BONSOIR PATRICK

                                                                  Vous avez écrit là le meilleur post de votre carrière sur Agoravox .

                                                                  Rien à retirer , j’adhère à fond a votre analyse pleine de bon sens et laissons les intelligents les fins analystes continuer à ricaner et à se planter .

                                                                  Vivz la république quand même .


                                                                • CAMBRONNE CAMBRONNE 23 avril 2007 19:21

                                                                  GASTY

                                                                  Pourquoi attendre 2012 pour le sacre ?


                                                                • Gasty Gasty 23 avril 2007 19:28

                                                                   smileyCertes ! mais Non ! Non Non


                                                                • IP115 23 avril 2007 19:39

                                                                  Bravo Patrick, tu as tout bien résumé. Finalement ce fameux « instrument de mesure instantanée de l’opinion » qu’est sensé être AV (et les autres medias alternatifs) est un bien piètre instrument. Si tu avais un thermomètre qui te donne 42° quand il ne fait que 18°, tu en ferais quoi toi ?

                                                                  Pourtant les bayrouistes ne se sont pas ménagés pour noyauter le fameux « 5me pouvoir » (qui n’en a finalement aucun). A certains moment on pouvait se demander si la une d’AV n’était pas une affiche de campagne pour Bayrou. Mais heureusement l’élection se fait dans les urnes et non sur AV ...


                                                                • nyco 23 avril 2007 15:04

                                                                  bonjour,

                                                                  j’ai pour ma part voter aussi bayrou. ainsi il me semble que la meilleure façon de voter afin que mon vote soit entendu est de m’abtenir. (si on comptabilisait le vote blanc j’aurai tout naturellement voté blanc)

                                                                  pourquoi ?

                                                                  parce que si le taux de participation baisse de 18% j’aimerai à penser que les politiques voit dans ce vote un geste de confiance et de soutient à bayrou.

                                                                  car pour moi que ce soit l’un ou l’autre des 2 restant c’est pareil. il ya pire et pire me dirai vous !!! mais on trouve du pire dans les 2 cas, ainsi je ne vais pas m’amuser à peser le pire de chacun pour savoir lequel est le moins « pire » !!!

                                                                  tout comme quand on me donne le choix de mourir de 2 façons differentes je ne prefere pas mourir

                                                                  quand on me donne 2 choix de vote qui ne me plaisent pas ; je ne vote pas !!!

                                                                  ceci est une intention personnelle rien de plus !!

                                                                  bon courage à tous


                                                                  • machinchose machinchose 23 avril 2007 15:18

                                                                    c’est un peu facile. Vous refusez le choix démocratique et plutôt que d’assumer vous même de faire un choix vous vous en lavez les mains.

                                                                    deception.


                                                                  • nyco 23 avril 2007 15:37

                                                                    c’est bien plus difficile que vous ne le croyez !!

                                                                    s’abstenir delibérément est bien plus difficile car c’est aller à l’encontre de ses droits.

                                                                    le choix qui est donné est simple ; soit on vote sarkosy, soit royale, soit blanc. ceci est le choix democratique !!

                                                                    comme le vote blanc n’est pas comptabilisé mais que l’abtention oui j’exprime mon point de vue pour qu’il soit pris en compte.

                                                                    et bien au rebour de rester les mains propre je me « mouille » dans le debats democratique.

                                                                    ceci dit je suis d’accord avec vous c’est une deception !!! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès