• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Salaud de contrôleur

Salaud de contrôleur

Eh ben maintenant, voilà qu’ils s’en prennent aux handicapés… bande de salauds de cheminots, que ça boit plus qu’ça travaille et qu'ça part en retraite à 45 ans avec des cents et des milles et qu’ ça fait ch... le monde et qu'c’est toujours en grève à prendre des otages.

Alerte rouge sur tous les medias : un salaud…que dis-je, une ordure de contrôleur de train, a osé demander à Philippe Croizon amputé des 4 membres sa carte d’invalidité… Ce qui a provoqué la colère des autres usagers et des réactions à tous les niveaux de l’Etat (la pantoufle Guillaume Pépy, président de la SNCF ayant même présenté des excuses au nom de l’entreprise.)

La feuille de chou locale ne fait pas exception à la règle et développe le sujet sur 4 colonnes de 20 lignes

Mon pote Jojo qui lit le journal par-dessus mon épaule (je déteste ça) et qui se pique de logique paysanne murmure une phrase que je peine à comprendre :

« Ah bon, il l’avait pas autour du cou sa carte… ? »

J’interromps ma lecture pour demander au logicien rural de préciser sa pensée….

« Ben oui »

ajoute-t-il, en pointant du doigt la photo de la « victime » dans son fauteuil roulant, que l’articulet propose en sus du commentaire… 

« Un vieux gars dans cet état, il doit pas pouvoir attraper grand-chose, alors sa carte de circulation il faut qu’il la porte soit autour du cou soit entre ses dents et le contrôleur aurait pas eu besoin de la demander, puisque dans tous les cas il pouvait la voir… »

Argument imparable s’il en est (ha ! l’implacable logique rurale) .

Vu qu’il pleut et que nos meufs sont parties vérifier la solidité de ce qu’il reste de nos comptes en banque, nous décidons de creuser l’affaire.

Et au final, après quelques vérifications, il appert que le cheminot alcoolique, gréviste, cégétiste, antihandicapiste… il aurait peut-être pas si tort que ça…

Un contrôleur de train à la SNCF, a pour mission, entre autres, de vérifier la validité des titres de transports des voyageurs, cela participe de la simple honnêteté commerciale, mais aussi du contrat d’assurance entre le voyageur et le voyagiste (autrement dit, pas de billet, pas d’assurance, si accident…)

Les voyageurs possédant une carte d’invalidité peuvent prétendre à des tarifs réduits sur les lignes SNCF.

Suivant la gravité de leur handicap, ils peuvent également bénéficier d’un accompagnateur qui, selon le degré d’incapacité de la personne accompagnée. peut, lui aussi bénéficier d’un tarif préférentiel.

Et il s’avère que ce que le cheminot alcoolique, gréviste, cégétiste, antihandicapiste voulait vérifier,  c’était la validité du titre de transport de l’accompagnateur, puisque Philippe Croizon était accompagné lors de ce contrôle… Ce en quoi il ne faisait que son travail de cheminot alcoolique, gréviste, cégétiste, antihandicapiste et accessoirement sous payé…

Ce qui est intéressant pour la suite de l’histoire, au-delà des réactions indignées de nos medias c’est, à n’en pas douter la façon dont a réagi la hiérarchie de la SNCF qui explique dans un tweet que :

«  Bien que cette demande paraisse incongrue, le contrôleur se devait de vérifier le taux de réduction accordé à votre accompagnateur”.

C’est également celle de Guillaume Pepy qui s’est fendu d’une lettre d’excuse (coutumier du fait, il est vrai puisqu’il avait déjà rampé devant les lobbys ferroviaires américains en s’excusant du comportement des cheminots pendant la seconde guerre mondiale) lettre d’excuse qui remet en cause le comportement professionnel d’un cheminot qui n’a pourtant rien à se reprocher… Si la pantoufle Pepy a des excuses à faire, c’est bien à ce contrôleur attaqué injustement.

Mon pote Jojo arrive dans la pièce affublé de lunettes de soleil, une branche de noisetier à la main qu’il vient visiblement de peindre en blanc…

Il me dit :

« Tu viens jusqu’à la gare, on a un train pour Paris dans 20 mn... Quand le contrôleur nous demandera nos biffetons, tu diras que tu es mon accompagnateur, que tu trouves la situation incongrue et que tu vas téléphoner à Monsieur Pepy… »

Ha ! l’implacable logique rurale


Moyenne des avis sur cet article :  4.09/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 26 septembre 09:31

    Vous utilisez quatre fois le néologisme « antihandicapiste ».

    Il n’est pas interdit d’enrichir notre belle langue française, qu’elle soit cégétiste, gréviste, alcoolique ou enmarchiste, maisil serait de bon ton de vous soumettre aux usages du temps et il serait préférables d’utiliser le modèle que j’ai déposé moi-même récemment à l’INPI : « handicapophobe », brevet libre de droit bien entendu, étant moi-même malentendant.

    Au fait, vous savez que ces salauds de contrôleurs n’ont même plus le droit de virer un usager démuni de titre de transport en l’éjectant d’un train qui roule à plus de 350 km/h.

    Où va-t-on, Monsieur ?
    Où vat-on ?

    • Abou Antoun Abou Antoun 26 septembre 09:44

      @Jeussey de Sourcesûre
      , étant moi-même malentendant.
      Eh bien tirez la leçon de cette histoire, utilisez votre handicap.
      Faites répéter le contrôleur jusqu’à ce qu’il perde ses nerfs et prenez le public à témoin.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 26 septembre 10:58

      @Jeussey de Sourcesûre

      Le gars allait en ville pour se faire couper les cheveux, et le coiffeur lui a demandé : « je vous coupe les pattes ? ».
      Heureusement, cet employé malicieux a été licencié et son patron a fait une déclaration au JT de 20h pour présenter les excuses de la maison.

    • BB1951 BB1951 27 septembre 09:21

      @Jeussey de Sourcesûre
      A propos de néologie : Archéotypisme, de nombreux français souffrent actuellement de ce mal, que je considère comme un mal à croissance rapide de la cécité des sens.

      Bien à vous

    • troletbuse troletbuse 27 septembre 09:22

      @Jeussey de Sourcesûre
      Vous oubliez de dire qu’il lui avait également demandé  : « Voulez-vous un shampoing aux oeufs ? »
       smiley


    • Ratatouille Ratatouille 2 octobre 00:45

      @Jeussey de Sourcesûre
      je vais te casser les deux jambes à la masse et après on dissertera littérature dans ta chaise à roulette mon canard que j’aime smiley


    • Abou Antoun Abou Antoun 26 septembre 09:40

      Bon, ce que j’en retiens c’est que si vous êtes, par exemple, tétraplégique, nul n’a LE DROIT, d’exiger de vous un titre de transport ou quelque autre document. Il en va de même pour un contrôle d’identité dans la rue ou aux frontières, etc...
      Il y a des implications, Monsieur Pepy y-a-t-il pensé ?
      Le problème est récurrent et la solution fort simple, une pochette autour du cou avec la mention « Servez-vous ». C’est trop compliqué ?
      Et pourquoi le passager n’a-t-il pas indiqué de vive voix au contrôleur où il pouvait trouver le ticket. Cette histoire est plus que bizarre.


      • chantecler chantecler 26 septembre 12:10

        @Abou Antoun
        C’est simplement la marque d’une connerie individuelle dont on fait tout un fromage .
        Mais ça permet de passer sous silence les choses importantes .


      • Taverne Taverne 26 septembre 14:39

        @chantecler

        Connaissant le grand sens de l’humour du personnage, il aurait pu dire : les gens étaient partagés en deux camps, ceux qui disaient « les bras m’en tombent ! » et les autres qui disaient « ça me fait une belle jambe ! ».


      • Ratatouille Ratatouille 2 octobre 01:51

        @chantecler
        Vous semblez être un humain,ceci est anormal ,ou assez rare,avez consulté un psychiatre ?


      • François Vesin François Vesin 26 septembre 09:48

        ...est-ce qu’un chien

        doit présenter le titre de transport
        d’accompagnement de son maître aveugle ?

        La question fut posée à Fillon
        lors d’un voyage officiel avec Sarko...
        on prétend qu’il fronça les sourcils !

        • ZenZoe ZenZoe 26 septembre 09:56

          @François Vesin
          Pas bien compris votre post, vous dites que Fillon servait de guide-chien à Sarkozy incapable de voir ? Oui, ça se tient...


        • ZenZoe ZenZoe 26 septembre 09:59

          Et encore une polémique oiseuse !
          Pépy a eu tort de proposer des excuses, une lettre d’explication suffisait.


          • Alren Alren 26 septembre 12:55

            @ZenZoe

            « Pépy a eu tort de proposer des excuses, une lettre d’explication suffisait. »

            Bien sûr, mais vous oubliez que se pensant - sans doute à juste titre - parmi « l’élite » contre le peuple, il est l’ennemi de guerre civile froide des cheminots !

            Il en est de même à l’Éducation nationale où les chefs d’établissements sont priés de combattre leurs professeurs : je viens de lire dans les actualités de ce jour une rocambolesque histoire de tableaux noirs (à craie) « volé » par des profs qui veulent les conserver en lieu et place de tableaux blancs (à feutres, souvent secs et polluants).

            Ils n’ont pas pu agir d’ailleurs, car ayant prévenu la principale de l’opération « sauvegarde » (les tableaux noirs étaient promis à la décharge) celle-ci a appelé les gendarmes du coin lesquels sont venus immédiatement - normal vu la gravité du délit - et ont empêché qu’il se commette !

            L’administration a eu recours à la calomnie (vol de mobilier supplémentaire, effraction) pour étayer ses sanctions a priori contre ces professeurs écologistes et consciencieux.

            Devant les plus de 4 000 signatures de soutien aux professeurs, il va lui falloir noyer le poisson en ne leur infligeant, pour sauver la face, qu’un blâme sans conséquence.
             On voit mal en effet comment une plainte pour vol jugée en correctionnelle avec étalage des faits précis n’aurait pas tourné l’administration EN en ridicule.

            J’imagine l’atmosphère qui va régner désormais entre cette principale et le corps des professeurs de son établissement ! Finement joué, Madame !!!


          • Daniel Roux Daniel Roux 26 septembre 10:04

            De l’humour grinçant mais néanmoins de la bonne vieille implacable logique d’homo.

            Le contrôleur est indispensable au bon fonctionnement de tout système réglementé.

            Quelque soit l’importance d’une règle, si aucune sanction n’est prévue et si personne ne contrôle son application, elle tombera en désuétude jusqu’à ce qu’arrive l’évènement qui la justifiait.

            Le travail du contrôleur est difficile.

            Parce qu’il personnalise la règle, l’autorité, sa personne subit les attaques, le mépris et les remises en cause.

            La hiérarchie d’un contrôleur sous estime souvent la difficulté réelle du travail du contrôleur, elle ne considère et ne rétribue que sa technicité et ignore, ou fait semblant d’ignorer le principal, sa dimension psychologique et pédagogique.

            Le pire pour un contrôleur qui fait correctement son métier est d’être trahi par sa hiérarchie.


            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 26 septembre 10:26

              @Daniel Roux

              « Le pire pour un contrôleur qui fait correctement son métier est d’être trahi par sa hiérarchie. »

              Même réalité pour les inspecteurs du travail, les percepteurs, les policiers, les enseignants. Par définition, lé hiérarchie flatte ce qui est au-dessus et écrase ce qui est en-dessous par simple tactique de plan de carrière.
              Ce n’est peut-être pas « le pire », mais c’est démoralisant. N’est pas Elliot Ness qui veut !

            • foufouille foufouille 26 septembre 10:15

              "Un contrôleur de train à la SNCF, a pour mission, entre autres, de vérifier la validité des titres de transports des voyageurs, cela participe de la simple honnêteté commerciale, mais aussi du contrat d’assurance entre le voyageur et le voyagiste (autrement dit, pas de billet, pas d’assurance, si accident…)"
              sauf que dans ce cas, c’est très visible et en plus, il est connu.
              donc c’est bien un salaud de contrôleur.


              • lahalle 26 septembre 11:59

                @foufouille
                Visiblement... ce n’est pas la qualité du handicap que le contrôleur voulait vérifier, mais la validité du tire de son accompagnateur


              • Irina leroyer Irina leroyer 26 septembre 12:46

                foufouille,


                toi tu es déjà handicapé du cerveau !!!

              • foufouille foufouille 26 septembre 13:04

                @lahalle
                tu es sérieux ?
                avec les deux bras et les deux jambes foutus, tu as aucun ennuis pour avoir la carte.


              • JBL1960 JBL1960 26 septembre 22:02

                @lahalle Ayant relayé l’info dès le jour même sur framasphère, Croizon avait bien précisé qu’il n’avait pas compris ce que le contrôleur voulait prouver exactement et il a bien précisé qu’habituellement ça se passait plutôt bien avec la SNCF. Donc, il semble tout de même probable que le gars aura voulu faire du zèle. Un chouïa...
                Mais bon, y’a pas de quoi casser trois pattes à un canard, si ?
                Cela confirme en tout cas, à mon sens, que notre plus gros problème est bien l’obéissance civile plutôt que la désobéissance civile.
                Et Henry David Thoreau, l’avait totalement analysé, dès 1849, pour vous dire.
                En 1886 il écrivait un texte important « Désobéir aux lois » et franchement, c’est vraiment d’actualité, non ? Je l’ai pour ma part, mis en lien dans ma publications de ce jour ICI qui introduit le dernier PDF de 11 pages que j’ai réalisée en étroite collaboration avec Résistance71 puisque c’est leur analyse intitulé « L’anarchie expliquée à la jeunesse » Mieux comprendre pour mieux agir.
                En relayant cette info sur Croizon, j’avais rappelé les propos d’Howard Zinn, un autre défenseur acharné de la désobéissance civile qui avait dit « Vous ne pouvez être neutre dans un train en marche »...
                Et ce contrôleur vient juste de prouver le contraire...


              • Ratatouille Ratatouille 2 octobre 00:02

                @foufouille 
                salut mon pote handicapé
                j’ai vu des Oncologues ,des médecins qui n’avaient (navet) que peut d’empathie en fait pour leurs (source de revenu) ,pardonne.leurs il ne savent pas ...alors les autres tu pense bien là.là .là lére .Trois race ,les riches ,les pauvres,les cancéreux et lourd handicape.Tu me connais mon l’ami ,pas de dessin,mais la première fois,ou j’ai montré ma carte (orange à 80%) pour monter dans le trame (j’étais en forme et 2 arrêt) , ;le chauffeur mat .la gonzesse assise sur la place hady ,tourne la tête,trop de monde,casse toi ,il me reste une dent devant et un bras qui marche,suffisant pour balancer une bonne grenade à manche ,dans ce tas de merde ,ferme la porte et adieu .
                FINI .FINI .FINI .PLUS JAMAIS. la loi du nombre ,du plus fort,loser ,winer.
                Un de mes potes c’est retrouvé avec une feuille de boucher sous la gorge.
                Alors ta carte orange tu parle Charlie,il y à plusieurs monde .
                .
                ALLEZ Y MOI J’ EN VIENS :tous les handicapés sont considérés comme de la merde ,mais pas moi ,je suis armé ,et j’ai vécu dans des banlieues de truands.Une confidence ,quand ont à tout perdu ,les autres on tout de même quelques chose à perdre.La surprise ,c’est l’arme ... ?
                liquide, solitude ,inflammable,chimique,mais une champenoise dans 2 sacs plastique ,poignet enrouler,c’est invisible et total légal ,Fracture ,commas,..épilepsie, paralysie et convolution,bref champagne pour tout le monde....MAIS tout ceci n’est que vantardise .Les handicapés c’est des feuilles mortes qui se laissent dériver sur les courent médicaux .
                 
                 


              • Gasty Gasty 26 septembre 10:50

                Philippe Croizon, handicapé, s’est fait exclure du monde des valides par des voyageurs handicapés de la tête. Le contrôleur a fait son boulot comme pour n’importe qui, c’est une marque de respect envers chaque individus.Ce qui aurait été humiliant, c’était qu’il ne fasse pas son boulot parce qu’il était handicapé.
                L’accompagnateur est bien là pour aider l’handicapé à gérer ses déplacements, si ce n’est pas son rôle...que reste-t-il ?

                J’ai cru comprendre que Philippe Croizon était bien ennuyé par l’attitude des voyageurs.


                • lahalle 26 septembre 12:09

                  Qu’on soit bien clair, ce que je veux dénoncer dans cet article, ce sont les méfaits absolus d’une campagne de presse et de l’incurie de la hiérarchie de la SNCF.
                  Le comble étant que personne réglementairement n’a quoi que ce soit à reprocher au contrôleur et qu’au final, la pantoufle Pepy va se confondre en excuses en son nom, parce que la presse a fait ses choux gras d’une anecdote.
                  Il n’y a donc plus de syndicats qui tiennent debout dans cette boîte pour renvoyer Pepy et ses sbires à leurs fumeuses théories en laissant les personnels d’exécution faire leur boulot...


                  • foufouille foufouille 26 septembre 13:05

                    @lahalle
                    ben voyons .............


                  • foufouille foufouille 26 septembre 14:21

                    @Shawford
                    futur cancer du poumon ...............


                  • Ratatouille Ratatouille 2 octobre 01:10

                    @lahalle
                    article pas indispensable :il aurait fallut élargir le sujet aux personnes âgés
                    aussi et cette fin interminable d’individualisme épouvantable qui multiplie ce manque d’empathie qui conduit à toutes c’est guerre actuel .
                    le con est un symptôme et la réponse aussi . Mais bon c’est pas fini ce chao .

                     by et bisous  smiley des cancéreux


                  • Ratatouille Ratatouille 2 octobre 01:20

                    @foufouille
                    mort
                    l’amour de ma vie ,gitane ,et 2pg/jours 62 ans
                    un pote ,tout venant et pétard 56 ans
                    la mère de mon fils 55 ans 2pq jours dunhill
                    choisi ton camps

                    suppositoire tytanoréine 1 par jours une semaine tous les 9 mois ;rien à déclarer


                  • Armelle Armelle 26 septembre 14:07

                    @lahalle
                    « Le comble étant que personne réglementairement n’a quoi que ce soit à reprocher au contrôleur »

                    Il faudrait quand même un jour que l’intelligence et le bon sens prévalent sur la réglementation mon gars !!! ça s’appelle le discernement, donc avoir une réflexion sensée en fonction de la situation ? car franchement votre monde ne va pas tarder à devenir imbuvable.
                    Les nazis fonctionnaient comme ça au cas où vous auriez une lourde amnésie !!!

                    Alors demain, les pompiers demanderont au blessé leur carte vital pendant le transfert à l’hopital...

                    Et en plus vous avez le culot de négliger la bêtise abyssale du mange merde et mettez ça allégrement sur le dos de Pepy et ses sbires, alors que ça ne relève que du respect, de la politesse et du bon sens, donc de l’individu
                    Décidément le monde devient totalement frappé


                    • Gasty Gasty 26 septembre 15:21

                      @Armelle

                      « Alors demain, les pompiers demanderont au blessé leur carte vital pendant le transfert à l’hopital.. »

                      C’est encore mieux aux USA « Si t’as pas d’argent t’es pas malade »

                      Je crois me souvenir que les nazis supprimaient, or le fonctionnement chez certains ici est bien de différencier plutôt que d’intégrer.

                      Ici ce n’est pas le bon sens qui prévaut dans les commentaires mais la discrimination sans discernement, un handicapé n’a visiblement qu’un droit, celui de son handicap. Tout attitude envers eux doit donc être régit par un code compassionnel semble-t-il. Je n’ai vraiment pas le sentiment que les handicapés réclame ça mais veulent simplement qu’on les considèrent comme tout le monde.


                    • lahalle 26 septembre 15:25

                      @Armelle
                      -Primo, je ne suis pas« ton gars », pétasse de merde...
                      -Deuzio, il serait effectivement intéressant de prouver, ce qu’on a à reprocher au contrôleur, mais ça ne semble pas être ton souci de pétasse de merde...
                       -Tertio,les nazis chiaient aussi tous les matins...
                      Et si les pompiers te demandent pas ta carte vital, c’est le service d’entrée de l’hosto qui le fait...

                      Si on demande à un exécutant de respecter un règlement sous peine de sanctions, on ne peut pas ensuite le désavouer publiquement, même s’il y a pression médiatique... Ducon Pepy étant le responsable suprême d’une entreprise de service public, son boulot c’est au moins de protéger vis-à-vis de la pression médiatique un salarié qui ne fait qu’obéir à la réglementation que la direction de l’entreprise et les pouvoirs publics ont eux-même fabriquée.


                    • foufouille foufouille 26 septembre 15:27

                      @lahalle
                      sauf ducon, qu’il lui manque la moitié des deux bras et des deux jambes.


                    • lahalle 26 septembre 15:44

                      @foufouille
                      Bon, au risque de me répéter, pour les incomprenants congénitaux (vous voyez de qui je veux parler là). Il n’est absolument pas question dans mon propos de stigmatiser ou d’amoindrir qui que ce soit, mon seul souci est de dénoncer l’attitude de la direction de l’entreprise vis-a-vis d’un salarié qui ne fait qu’appliquer la réglementation.
                       


                    • Armelle Armelle 26 septembre 15:45

                      @Gasty
                      Qu’est ce que viennent foutre les USA ici, nous ne somme pas aux USA, nous sommes en France !!!
                      Et votre argument consistant à prétendre que je défendrais l’existence d’un code compassionnel est plutôt tiré par les cheveux !!! J’appelle cette remarque de la démagogie, car sans parler de compassion (qui n’est pas interdite non plus), le mange merde en question aurait pu s’adresser à lui de façon différente afin qu’il se sente « considéré », les ouvertures dans ces cas particuliers sont multiples, alors de là à imaginer que ce pauvre type l’a fait dans une démarche de considération bat décidément des records non plus de démagogie mais de malhonnêteté intellectuelle crasse. De plus, il ne me semble pas que vous étiez vous, ce jour là, dans ce train, or la totalité des voyageurs ont estimé cette intervention odieuse, le fond AINSI QUE LA FORME, étaient donc dans cet esprit, ou bien toutes les personnes présentes ce jour là sont des cons et vous bien évidemment avez bien sûr raison !!!
                      Ce type est con comme un boulon. Point, fin de l’histoire


                    • lahalle 26 septembre 15:49

                      @Gasty
                      Le sujet que je traite n’est pas celui-ci, mais je pense, comme vous, que traiter un handicapé par un mode uniquement compassionnel, n’est certainement pas faire preuve de dignité à son encontre.


                    • Armelle Armelle 26 septembre 15:57

                      @lahalle
                      « est de dénoncer l’attitude de la direction de l’entreprise vis-a-vis d’un salarié qui ne fait qu’appliquer la réglementation »
                      Mais en plus vous insistez dans votre délire !!!?!? (et je reste polie)

                      Alors nous serions tout un chacun arrivés à ce stade de soumission qui légitimerait d’exécuter n’importe quel ordre ? Aussi con soit il ? C’est ça ?
                      En l’occurrence, et d’autant plus à la SNCF, il ne m’a pas semblé que les employés soient quelque part inquiétés d’un quelconque risque de licenciement s’ils font une entrave au règlement, d’autant plus si celle-ci se révèle en faveur de la clientèle ou tout au moins respectueuse à son égard

                      Vous vous enfoncez me semble t-il !!!
                      Putain je n’aurais pas aimé faire votre connaissance en 1942 !!!


                    • lahalle 26 septembre 16:14

                      @Armelle
                      "En l’occurrence, et d’autant plus à la SNCF, il ne m’a pas semblé que les employés soient quelque part inquiétés d’un quelconque risque de licenciement s’ils font une entrave au règlement, d’autant plus si celle-ci se révèle en faveur de la clientèle ou tout au moins respectueuse à son égard« 

                      Cette phrase, suffit à elle même à mettre en évidence votre manque de connaissance de la pression dont sont victimes les contrôleurs de l’entreprise dans l’exercice de leur tâche. De plus, nombre d’entre eux ne sont plus que des contractuels révocables à la moindre incartade et non plus des employés à statut.
                      Enfin pour la énième fois, le contrôleur n’a pas effectué de vérification du titre de transport de Philippe Croizon handicapé, mais de celui de son accompagnateur, lui parfaitement valide ».


                    • foufouille foufouille 26 septembre 17:25

                      @lahalle
                      on est plus en 40 et le règlement ne se lit pas comme une machine.
                      "Enfin pour la énième fois, le contrôleur n’a pas effectué de vérification du titre de transport de Philippe Croizon handicapé, mais de celui de son accompagnateur, lui parfaitement valide ».
                      faux.


                    • Gasty Gasty 26 septembre 18:40

                      @Armelle

                      Vous ne manquez pas de culot de me demander ce que viennent faire les USA la dedans ! Mais que sont venus faire les nazies et maintenant 1942 dans vos commentaires ? Vous estimez peut etre que nous sommes dans un état nazi et c’est normal d’ evoquer les nazis ? Franchement dans ce cas je ne saurais vous donner tord.
                      Ce n’est pas les médias qui vous diront la vérité sur ce qu’il s’est passé mais plutôt Philippe Croizon

                      Ecoutez-le !


                    • Gasty Gasty 26 septembre 18:43

                      Ecoutez-le bien et dites moi ou sont les abrutis !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

lahalle


Voir ses articles







Palmarès



Partenaires