• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > SAMU : une faute inadmissible...

SAMU : une faute inadmissible...

Une jeune femme âgée de 22 ans, est décédée le 29 décembre dernier, après avoir demandé aide et secours au Samu. 

L'enregistrement qui a été fait de son appel téléphonique est accablant : l'interrogatoire de la jeune femme a été très sommaire, et les propos de l'opératrice sont particulièrement choquants : "Vous allez mourir certainement un jour, comme tout le monde..."dit-elle de manière totalement inadaptée, alors que Naomi Musenga exprimait sa souffrance.

 

La procédure n'a même pas été respectée : en cas de douleur abdominale, il faut transmettre à un médecin régulateur qui doit juger de la gravité de l'état du patient...

Face à une personne en détresse, le ton moqueur adopté par l'opératrice fait peur... aucune écoute réelle, aucune empathie.

Quel manque d'humanité ! On entend une voix pleine de dureté.

Une prise en charge indigne : comment peut-on s'adresser ainsi à une patiente qui essaie de dire sa souffrance ?

 

Certes, les opérateurs du Samu sont surchargés d'appels et débordés, mais leur devoir est d'écouter les souffrances des patients et de répondre à leur détresse.

Certes, ce travail est stressant, certains appels ne sont pas motivés, mais l'opératrice n'a pas su entendre le désarroi de la jeune femme.

Certes, l'hôpital public manque de moyens, mais en l'occurrence, l'opératrice a simplement conseillé à la jeune femme d'appeler SOS médecins, alors qu'elle aurait dû le faire elle même.

 

Cette prise en charge défie la raison : serait-ce un symptôme d'une médecine de plus en plus déshumanisée ? 

Le patient se voit ainsi parfois maltraité par le personnel médical, il n'est plus un individu, il devient un objet.

C'est inquiétant : une prise de conscience s'impose... dans un monde de technicité grandissante, l'humanisme ne serait-il plus à l'honneur ?

 

On ne peut que dénoncer de tels manquements à la déontologie médicale : porter attention à une personne gravement malade est un devoir.

Le Samu a pour vocation de porter secours aux malades, de les écouter avec humanité et sérieux.

Un drame s'est produit : il faut en prendre la mesure. C'est là une remise en cause de la vocation même du Samu.

De telles tragédies ne doivent plus se reproduire.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/05/samu-une-faute-inadmissible.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.26/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Henry Canant Henry Canant 14 mai 2018 18:15

    Ma pauvre rosemar,


    ton article n’apporte rien, il se noie dans la multitude.
    En la fermant, tu aurais pu ne pas passer pour une gourde.



    • CoolDude 14 mai 2018 19:42

      @Henry Canant


      Je n’ai pas mieux à dire en ce qui vous concerne.

    • Henry Canant Henry Canant 14 mai 2018 22:27

      @Henry Canant
      Envisages tu un accouplement avec elle, même le peu regardant Nabum s’y refuse.




    • doctorix doctorix 15 mai 2018 12:24

      @Henry Canant
      Je fais de la régulation en tant que médecin régulateur depuis 15 ans.

      Les PARM ont une formation très correcte, et font bien leur boulot à 99,99%.
      Les régulateurs font ce qu’ils peuvent.
      Un diagnostic par téléphone est une chose aberrante, mais il faut bien faire avec : vous n’imaginez pas le nombre de fêlés qui téléphonent, parce qu’ils ont la flemme de faire la queue chez leur MG, parce qu’avec un peu de chantage ils ont une chance d’avoir une consultation gratuite à domicile, parce qu’ils sont saouls comme des grives, parce qu’ils n’arrivent pas à dormir, ou rappellent quatre fois en cas de refus.
      Pour parvenir à obtenir une visite non nécessaire et qui peut très bien attendre le lendemain, nombreux sont ceux qui majorent et dramatisent les signes, font du chantage à la responsabilité, menacent, déclarent que « alors on peut crever ? », insultent.
      Après douze heures de nuit et cent appels, faire ou dire une connerie n’est pas une chose anormale, et le miracle est que cela n’arrive pas plus souvent.
      Moi, en moyenne, je pique une crise par nuit. Et pourtant je me retiens...
      Ensuite, il faut entendre les engueulades par le médecin effecteur de ville si on l’a fait déplacer pour des queues de cerises..
      Les régulateurs, PARM ou médecins, sont entre le marteau et l’enclume en permanence, et font un travail d’équilibriste : il arrivera toujours que l’un ou l’autre pète les plombs une fois ou l’autre.
      Maintenant, si Rosemar veut venir faire un tour au Samu, je l’invite.
      Elle va vite comprendre que ce n’est pas un boulot facile.

    • Alren Alren 15 mai 2018 16:30
      @doctorix

      J’approuve totalement !
       
      Cette opératrice n’a pas le temps d’appeler SOS Médecins, car les appels se succèdent et elle ne peut faire attendre des malades en urgences évidente.

      C’est à la patiente qui était en état de parler, n’oublions pas, de le faire.
      Et le médecin SOS aurait pu l’ausculter physiquement et décider d’un transport d’urgence directement dans le service concerné (cardiologie ou autre) sans passer par le filtre des urgences où l’on trouve en effet toutes sortes de personnes dont l’état de santé ne mérite pas de soins immédiats.

    • Eric F Eric F 15 mai 2018 17:38

      @doctorix
      Votre témoignage est intéressant, car il apporte « du concret » sur les difficultés des services d’urgence téléphonique (les pompiers aussi font état d’une grande proportion d’appels abusifs). Mais on ne peut pour autant se résoudre en considérant qu’il y a un « taux de perte » faible. Car les cas de non-prise au sérieux de problèmes réels ne sont pas si rares, c’est arrivé à un de mes fils, qui n’a pas été pris au sérieux par téléphone, et qu’heureusement son frère a pu conduire aux urgences pour une péritonite.


    • doctorix doctorix 15 mai 2018 17:53

      @Eric F
      Vous avez raison, mais il n’y a pas de bonne solution.

      Ou alors si : cent appels égalent cent déplacements de médecin (et encore, ce n’est pas totalement sur : même sur place, un médecin peut se planter).
      Mais ça, c’est impossible.
      En général, la plupart des appels sont dus à des inquiétudes mal fondées, qui se calment avec un discours rassurant, un xanax ou un spasfon. Le plus souvent, je demande de rappeler après une demie-heure si le problème n’est pas résolu : les gens ne rappellent presque jamais.
      Evidemment, il faut « sentir » si c’est grave et poser les bonnes questions : dans ce cas, c’est l’ambulance tout de suite (pour le Samu mobile, ce n’est pas le régulateur qui décide, mais directement le médecin urgentiste, alerté par le PARM).
      Déplacer un médecin ne sert pas souvent à quelque chose : ou bien c’est grave et il va hospitaliser, et on a perdu une demie-heure. Ou bien ça ne l’est pas et ça pouvait attendre le lendemain.

    • foufouille foufouille 15 mai 2018 18:00

      @Alren

      j’espère que tu auras un truc très grave comme ça tu comprendras que tu ne peut pas toujours utiliser ton téléphone.
      d’après allôdocteurs que tu peux trouver sur le net, la standardiste devait transférer l’appel.


    • mmbbb 15 mai 2018 22:25

      @doctorix il est évident qu il est toujours facile de juger à postériori De surcroît cet auteur « e » oublie de citer les incivilités subies par le personnel soignant Il faut désormais certains vigiles aux urgences L annee derniere un médecin urgentiste s est fait fracasser les mains le 9 - 3 . A Lyon les pompiers manifestent et font savoir qu ils ne veulent plus aller dans certains quartiers . Ces problèmes se greffent inutilement a l exercice de vos professions Ambiance délétère Avec des yaka fau qu on , on peut évidemment tout les problèmes Ces personnes seront les mêmes qui se défausseront devant un problème


    • RICAURET 15 mai 2018 23:54

      @Henry Canant

      MON DIEU IL N Y A QUE CELUI QUI NE FAIT RIEN N A RIEN 
      ELLE COMMIS UNE ERREUR CERTES GRAVE MAIS IL Y A PLUS GRAVE LES DÉLAIS QUI S’ALLONGE POUR DES VISITES A UN SPÉCIALISTE OU EXAMEN VOUS AUREZ BEAUCOUP DE MORT A CAUSE DES DÉLAIS
      MON ÉPOUSE A UNE INFECTION DENTAIRE TRÈS DIFFICILE A ATTEINDRE ET BIEN LE SEUL QUI PEUT LA SOIGNER NON PAS LA GUÉRIR RENDEZ VOUS FIN AOUT ;
      MA BELLE SŒUR FAIT UN CHOC PROPHYLACTIQUE ELLE EST AUX URGENCES ILS N E PEUVENT RIEN POUR ELLE SEUL UN SPÉCIALISTE PEUT INTERVENIR RENDEZ VOUS FIN AOUT SINON ALLEZ AUX URGENCES(LUI A T ON DIT) ALORS VOS BAGARRES SONT MAL VENUE ON VAS VERS DES GRANDS ACCIDENTS DE GRANDES HÉCATOMBES MÉDICALES COMBIEN DE PERSONNES SONT MORTES EN SILENCE ON NE VOUS LE DIRA JAMAIS PENDANT QUE VOUS VOUS ÉTRIPEZ ENTRE VOUS ON VOUS NIQUE ET JE SUIS POLIT
        

    • Pere Plexe Pere Plexe 14 mai 2018 18:36

      ...et ?

      Le constat établi on fait quoi ?
      Se joindre à Buzin et ses pleurnicheries hypocrites ne changera rien.
      On ne peut pas réduire les moyens voir les supprimer et déplorer les conséquences !

      • foufouille foufouille 14 mai 2018 18:48

        @Pere Plexe

        rien à voir, ce sont des standardistes sans formation médicale qui répondent. certains sont aussi des charognes.


      • rosemar rosemar 14 mai 2018 19:33

        @Pere Plexe

        Des consignes précises sont données à ces opérateurs et opératrices : pourquoi n’ont-elles pas été respectées ?

      • Pere Plexe Pere Plexe 14 mai 2018 20:21

        @rosemar
        Croyez vous que la fautive l’a fait gratuitement par pure misanthropie ?

        Je serais surpris que les toubibs régulateurs, eux aussi sollicités au delà du raisonnable, n’aient pas donnés des consignes fermes pour ne transmettre que les cas jugés graves.
        C’est ainsi dans les services débordés. 
        Oui il y a eu faute.
        Mais le constat est un peu court et peu instructif si l’on ne cherche pas les causes.

      • gueule de bois 14 mai 2018 20:48

        @Pere Plexe
        si l’on ne cherche pas les causes.
        Et c’est toujours ainsi avec ce genre d’articles racoleurs. On hurle avec les loups, on bêle avec les moutons, on ne cherche jamais à comprendre et encore moins à expliquer ce qui se passe.
        Il y a beaucoup à dire sur les services d’urgence, en ville et en zone rurale, les moyens, les fonctionnements, les dysfonctionnements. Mais il faut du temps et des moyens pour faire une enquête sérieuse, ce n’est pas un truc qu’on peut faire assis derrière son ordinateur.
        Jeter le discrédit sur toute une profession à cause d’un malheureux fait divers, même s’il y a eu faute (personnelle, collective) c’est très facile !
         


      • foufouille foufouille 14 mai 2018 21:37

        @Pere Plexe

        vu l’audio, elle en a rien cirer ou est débile.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mai 2018 22:12

        @foufouille Non.Elle souffre. Et pas qu’un peu. Difficile de verbaliser dans ce cas.


      • foufouille foufouille 15 mai 2018 14:55

        @Aita Pea Pea

        non, elle ne souffre pas, elle a fait souffrir.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 mai 2018 15:17

        @foufouille

        Bonjour. M’excuse ...je parlais de la puce décédée .


      • foufouille foufouille 14 mai 2018 18:51
        "La procédure n’a même pas été respectée : en cas de douleur abdominale, il faut transmettre à un médecin régulateur qui doit juger de la gravité de l’état du patient..."
        en pratique, on te demande ton âge puis t’envoie chier.
        si ça fait la une, c’est juste car elle est pas blanche ................


        • rosemar rosemar 14 mai 2018 19:38

          @foufouille


          Enfin, c’est gravissime : une jeune femme de 22 ans est décédée.

        • foufouille foufouille 14 mai 2018 21:39

          @rosemar

          ce n’est pas la première fois mais il était blanc.
          le 15 est un ramassis de connards.

        • doctorix doctorix 15 mai 2018 20:20

          @foufouille
          Foufouille a bien le profil pour être une harceleuse du Samu.

          On a des listes, comme ça.
          Au début, on se fait avoir.
          Au dixième appel, on lève le pied.
          Parce que des ramassis de connards, il y en a aussi à l’autre bout du fil, faut pas croire.

        • foufouille foufouille 15 mai 2018 20:57

          @doctorix

          pauvre tache.
          je me démerde même avec une barre de douleur dans la poitrine vu que j’ai le vrai internet avec des conseils de vrai médecins.
          j’ai aussi consulter SOS médecins qui m’a dit d’appeler le 15 si la douleur intestinal ne diminuait pas.
          je suis allé au urgence avec mon fauteuil avec un bon 20/13 de tension et tout qui tournait.
          personne ne m’a dit que c’était rien.
          pauvre tache.


        • doctorix doctorix 15 mai 2018 23:12

          @foufouille
          Puisque vous avez le vrai internet, pourquoi éprouvez-vous le besoin de consulter ?

          C’est vrai, ça, vous passez votre temps à dire que vous en savez plus que les toubibs, et qu’en plus ils sont dangereux...
          Maintenant, avec une douleur dans la poitrine, on vous passe automatiquement le médecin urgentiste, et dans presque tous les cas on vous envoie l’équipe mobile.
          Sauf si vous appelez toutes les semaines pour dire la même chose. Auquel cas on relativise...

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 mai 2018 18:51

          Certainement, mais alors, c’est toute la société qui devrait être au pilori. qui n’a jamais été confronté à cette indifférence à la limite du dédain. Il ne s’agit pas d’excuser, mais c’est tout le système alors qu’il faut revoir. J’ai formé un peu des téléphonistes ou opératrices. Vous n’imaginez pas le stress devant un appel. Qui est derrière la sonnerie, la voix : un cinglé, un arnaqueur, un débile, un farceur. un shooté ? Certains finisent par se blinder jusqu’à en perdre le sens de l’humain. Les cyniques sont le plus souvent des hyper stressés qui s’ignorent ;


          • rosemar rosemar 14 mai 2018 19:37

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            La société dans laquelle nous vivons est individualiste : de nombreux progrès techniques ont été accomplis, mais on a tendance à perdre le sens de l’humain.

          • CoolDude 14 mai 2018 19:39
            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Tout à fait !

            Les patients, etc... On sait bien que c’est tous des cinglés, arnaqueurs, débiles, farceurs, etc...

            A moins que ce soit l’ORDRE Médicale qui soit le problème.

            Bref...

            Ils sont payés (par nous) pour faire un boulot... Ils ont le devoir de le faire correctement.

            Un contrôle Qualité doit être exigé de manière systématique. Ce n’est pas la première fois qu’il y a des problèmes.


            Combien de décès sont dus à ces erreurs ?

            On estime de 9 à 12.000 le nombre de personnes qui décèdent suite à une erreur dans « l’administration d’un médicament ». Les infections nosocomiales sont responsables, elles, de 5 à 6.000 décès. Enfin, les erreurs médicales graves représentent environ 5.000 morts chaque année.



          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 mai 2018 19:49

            @CoolDude


            je parle des téléphonistes en général. Genre qui décroche chez SOS suicide. Le service a été mis en place par des psys. Ils ne ne répondent plus en Belgique. TROP LOURD,....besoin de coach, de décryptage, de formation,...

          • CoolDude 15 mai 2018 14:23

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.


            Ce n’est pas SOS Suicide... C’est les Urgences !

            Ils n’ont pas à juger, jouer aux psy qu’ils ne sont pas, aux humoristes qu’ils ne sont pas,etc... Mais ils ont à faire leurs boulots, CAD répondre au téléphone et envoyer les secours d’urgence si c’est vital ou un médecin si ça n’est pas le cas.

            Ce n’est pas bien compliqué.

          • rogal 14 mai 2018 19:39

            Répétons ensemble et sans fin : plus jamais ça !


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 mai 2018 20:00

              @rogal


              Répétons ensemble. EN BELGIQUE, SOS SUICIDE A ARRETE. Au moins, pas de mort sur notre conscience ;

            • covadonga*722 covadonga*722 14 mai 2018 20:10

              yep , au début j’ai cru que cette pauvre femme morte seule et isolée dans un logement social et le

              dénuement n’avait pas de famille.
              Et voila que je découvre que cette mere célibataire malade et dans la précarité avait une famille toute disposée a obtenir de substantielles réparations tiens tiens la fameuse solidarité familiale africaine ne serait elle qu’une légende ..... 


              sinon pour la voir sans étonnement hurler avec les loups que l’auteuse veille bien trouver ici l’expression de mon plus profond mépris .....

              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mai 2018 20:33

                @covadonga*722

                Bonjour. J’ai entendu l’appel désespéré de cette jeune femme...suis un con sensible et c’est bouleversant. Si ce cas pouvait améliorer les choses...


              • covadonga*722 covadonga*722 14 mai 2018 20:48

                 salut toi , pas dis que c’étais pas lamentable mais quand quelqu’un se retrouve dans cette situation

                on peu se demander quid ? des proches si médiatiquement éplorés aujourd’hui .
                Quand au urgence , un tour a la Timone ou a la Conception démontrerais aux crétins bélant

                que la France n’est pas équipée pour accueillir la misère du monde 

                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mai 2018 20:58

                  @covadonga*722

                  Disons que je réagis avec le coeur et que je pense que ça a du te foutre les boules aussi en écoutant le désarroi de la puce .


                • foufouille foufouille 14 mai 2018 21:42

                  @covadonga*722

                  si tu es seul chez toi, le 15 t’enverras chier aussi.


                • SEDORRHOIDE 15 mai 2018 00:50
                  Ah ! Il y a beaucoup de gens parfaits sur ce forum...

                  Qui sait quoi ??

                  Qui connait exactement toute l’affaire, depuis son début jusqu’à la mort de cette femme ?

                  Qui connait les conditions de travail de ces gens... combien de gens méchants, rouspéteurs, insultants, combien de faux appels, de canulars ?

                  J’ai cru comprendre que cette femme avait cumulé trois gardes d’affilé...

                  Cette affaire est dramatique, il ne faut pas en rajouter ; attendons le travail des enquêteurs.




                  • ZXSpect ZXSpect 15 mai 2018 07:36

                    @SEDORRHOIDE

                    d’accord avec vous c’est un peu tôt pour commenter et encore moins pour élargir au-delà d’un cas tristement limité

                    Rosemar s’est un peu trop risquée à lister quelques généralités sur le sujet, mais, et c’est tout à son honneur, elle laisse les commentateurs s’exprimer... tous les commentateurs.

                    On connait un « bonimenteur » qui bloque tant de commentateurs (et pas des plus virulents) pour ne garder que deux ou trois groupies qui font la claque !

                  • foufouille foufouille 15 mai 2018 14:57

                    @SEDORRHOIDE

                    encore un défenseur du bureaucrate nazi ...........


                  • sls0 sls0 15 mai 2018 04:31

                    Chez moi c’est beaucoup mieux, en fonction de la carte d’assurance c’est plus ou moins rapide.

                    Pour 6€ de plus j’ai pris l’option hélico.
                    Ce qui m’a décidé c’est un accident que j’ai vu, le motard était à terre et il y avait une ambulance à coté. 1h plus tard je repasse, le mec toujours à terre mais c’était une autre ambulance.
                    Au USA c’est en fonction de sa carte de crédit, sans carte bonjour la balade.
                    Devant les urgences chez moi, c’est plus des motos et de pickups que des ambulances qui amènent les blessés.
                    Une moto c’est 2-3 fois plus rapide qu’une ambulance.

                    On est bien gâté en France, l’exception est très courante ailleurs et pas sûr qu’on se serait déplacé pour un pauvre.

                    Il y a des pays où ils s’en foutent de la mort mais ils vivent pleinement.
                    En France ça ne vit plus et la mort choque, allez comprendre.


                    • zygzornifle zygzornifle 15 mai 2018 08:10

                      ça aurait été Brigitte Macron il y aurait eut un balai d’hélicoptères des dizaines de véhicules du Samu , un réunion extraordinaires des ministres , tout le corps médical en alerte maximum et on aurait meme déplacé le bébé panda pour lui tenir compagnie ..... 


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 mai 2018 08:46

                        Dans ce genre de situation, c’est tout le service qui est responsable. Si la direction ou les responsables de l’accueil  du Samu connaissaient la personnalité de la téléphoniste, ils n’auraient pas dû la laisser à ce poste. Et d’ailleurs, aujourd’hui, quand nous téléphonons à n’importe quel service, une voix neutre nous prévient : cet appel est entregistré, souhaitez-vous continuer,.... et souvent nous recevons ensuite un mail nous demandant notre avis sur la manière dont on a été accueilli. Je ne sais comment cela se passe en France. Mais si la personne du Samu était du style « peau de vache » et qu’ils l’ont laissée à ce poste, c’est que le reste du service est du même tonneau. Je sais comment cela se passe dans les hôpitaux. Certains jouent au foot avec les organes des patients (j’exagère à peine).


                        • picpic 15 mai 2018 11:49
                          Tout le problème de votre « raisonnement » tiens à une chose !
                          VOTRE MANQUE D’EMPATHIE !
                          ...pour l’opératrice.

                          Vous mettre à la place de l’opératrice ? Imaginez ses journées ?
                          Combien d’imbéciles par jour doit elle filtrer ?
                          c’était les pompiers et son travail c’est de filtrer les appelles, c’est ce qu’elle a fait.
                          vous auriez été à sa place, dans sa vie, dans son quotidien, Vous auriez surement réagit de la même manière.

                          mais votre émotionnel à tout de suite établit un jugement ET son corolaire : Une condamnation.
                          D’emblée, à peine en une phrase, vous condamnez et proposez une exécution, sans état d’âme !
                          Voyez vous comment nait la haine dans un esprit humain ?
                          la haine découle toujours d’un manque d’empathie.

                          un être qui n’est pas dans le conditionnement médiatique, a de l’empathie pour tout le monde !
                          l’empathie, c’est vous mettre à la place de « l’autre », mais comme vous vivez au pays des des méchants et des gentils...peu importe la situation, vous cherchez qui est le gentil et qui est le méchant.

                          mais il faut dire que depuis votre enfance, vous avez appris à trouver normal qu’un lapin qui a un fusil ait le droit de tuer un chasseur, tout le monde rigole, tout le monde applaudit ! pas besoin de procès si on établit d’emblée qui est le méchant !
                          Ainsi, il me suffit de me déguiser en lapin pour faire la guerre avec votre approbation.

                          vous êtes conditionnée à cela et je comprends pourquoi vous réagissez comme ça.

                          Réveillez vous.


                          • foufouille foufouille 15 mai 2018 15:01

                            @picpic

                            vu le ton de sa voix méprisante, tu peux te mettre à sa place.


                          • doctorix doctorix 15 mai 2018 12:43

                            Une de mes consoeurs, sans doute épuisée, a fait un jour une contre-régulation.

                            Il s’agit d’une pratique très discutable qui consiste à rappeler chez le malade quand le médecin régulateur a décidé une visite, afin de s’assurer qu’elle est justifiée (il y a chez les médecins régulateurs des gens qui ouvrent le parapluie, et déplacent presque systématiquement le médecin, alors que la plupart ne le déplacent qu’une fois sur 20).
                            Suite à cette contre régulation, sans doute épuisée après sa journée de travail, elle a décidé de ne pas se déplacer et de donner des conseils.
                            Deux heures après, l’équipe du Samu se déplaçait pour constater le décès d’un enfant de deux ans. Ma consoeur ne s’en est pas remise, elle a fermé son cabinet (elle était pourtant excellente), et fait maintenant de la médecine du travail. Un gros gâchis : un enfant mort et une carrière brisée.
                            Une erreur de dix minutes et deux vies foutues.
                            On nous demande d’être parfaits.
                            Mais ceux qui l’exigent le sont-ils, eux, parfaits ?

                            • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 15 mai 2018 13:54
                              @ l’auteur,

                              Aux deux commentaires que doctorix a fait, sur lesquels je n’ai rien à redire — et pas par esprit de corps, SVP ! (voir plus loin) — il nous a parlé de contre-régulation.

                              Je le cite : " Il s’agit d’une pratique très discutable qui consiste à rappeler chez le malade quand le médecin régulateur a décidé une visite, afin de s’assurer qu’elle est justifiée(...)"

                              J’ai moi même fait du SAMU dans les années 1979-1983, non pas comme médecin régulateur, mais comme interne.
                              Et je peux vous assurer que je n’ai jamais entendu parler de contre-régulation C’est même un mot que j’apprends aujourd’hui.

                              Depuis les temps antédiluviens où votre serviteur est devenu docteur en médecine (thèse en 1982), il s’en est passé des choses. Et surtout à partir du début du second septennat de Mitterrand.
                              Les gouvernement successifs (Rocard en premier, puis tous les autres) ont imposé, par caisse interposées, ce qu’ils appelaient une rationalisation des soins, et que les plus jeunes d’entre nous interprétions comme un rationnement des soins.
                              Et à l’époque, tout le monde y est passé : infirmières, kinés, ambulanciers, etc. Pour terminer par les médecins.
                              Or, hélas certains responsables médicaux ont accepté de rentrer dans cette logique. Pour de petits et minables avantages. Et pourtant la profession bagarrait. Et certains parlaient même de trahison.
                              Nous en sommes-là, trente ans après.

                              Aujourd’hui j’en connais les raisons (le tournant libéral accepté en 1983 par Mitterrand, ce grand européen).

                              Nous avions un bon système de santé, et il a été détruit. Il faudra donc le reconstruire, (pour ne pas dire reconstruire la France) mais pour cela il faudra d’abord sortir de l’UE.

                              Cordialement.

                              Thierry Saladin


                              .

                              • doctorix doctorix 15 mai 2018 14:31

                                @Thierry SALADIN
                                certains parlaient même de trahison.


                                Nous sommes même allés de trahison en trahison, les dernières étant constituées par les ROSP, qui ont fait carrément de nous des prostitués.
                                Contre des avantages pécuniaires, nous avons, pour beaucoup, accepté de nous soumettre à des pratiques contraires à l’éthique, comme des vaccinations tous azimuts sans distinction de cas particuliers, des irradiations à but diagnostique répétées sans discernement, des protocoles standards comme si toutes les personnes étaient sorties du même moule et n’avaient aucune individualité, pas plus que des poulets de laboratoire.
                                Nous avons vendu notre éthique contre de l’argent, ce qui s’appelle de la prostitution.
                                Sortir de l’UE est un bon début, mais ne suffira pas à reconstruire.
                                La victime de toutes ces manoeuvres est le sens critique, sans lequel rien ne peut exister. Les médecins, comme presque tous les Français, acceptent tout sans rechigner, parce qu’on leur a inculqué la peur.

                              • Ruut Ruut 15 mai 2018 15:09

                                Les faits sont lesquels ?
                                Je ne voit qu’un article a charge sans informations a décharge.

                                le service d’appel as il été out-sourcé ?
                                L’opératrice as elle eu un ou plusieurs appel(s) précédent l’aillant mise dans cet état.
                                les opérateurs étaient ils en sous effectifs.
                                était-ce une fin de shift avec une contrainte horaire(enfants a récupérer etc...) ?
                                Il nous manque les informations objectives a décharge de l’opératrice qu’il n’as pas agi de la sorte sans raisons. (peut être un problème avec sa hiérarchie ou un conflit interne)

                                Le fait est que nous ne savons rien et que juger sans savoir est une insulte a tous.
                                Oui l’attitude de l’opératrice est inappropriée, mais il y as forcément des facteurs externes qui en sont la cause sinon c’est en effet inacceptable.
                                Par contre comprendre, trouver et réduire les facteurs externes est important afin que cela ne se reproduise pas.


                                • doctorix doctorix 15 mai 2018 20:28

                                  @Ruut
                                  Un jour, ils auront un clavier pour répondre.

                                  Si c’est je ventre, tapez 1.
                                  Si c’est la poitrine, tapez 2.
                                  Si ça gratouille, tapez 3.
                                  Si ça chatouille, tapez 4.
                                  Ce jour là, jour béni où la technologie remplacera la faiblesse humaine, on peut supposer qu’ils seront enfin contents...
                                  C’est vrai, quoi : un ordi, c’est toujours patient, ça écoute, et en plus ça sait tout.

                                • Ruut Ruut 15 mai 2018 15:20

                                  Personnellement je préfère TOUJOURS un opérateur humain a une machine.
                                  Je regrette par contre que les opérateurs soient de moins en moins formés correctement, mais ça c’est un problème de management et pour le moment le management est simplement nul et ce dans trop d’entreprises et services publiques.



                                    • doctorix doctorix 15 mai 2018 20:35

                                      @foufouille
                                      Patrick Pelloux explique fort bien la difficulté du job.

                                      A noter que la publication de cet enregistrement est illégale.
                                      Même en cas de problème interne, la bande son ne peut être écoutée qu’en présence de l’accusé.
                                      Quant à la publier, c’est carrément une grave violation du droit et des droits de la défense.

                                    • foufouille foufouille 15 mai 2018 20:48

                                      @doctorix

                                      ce n’est pas ce qui est dit dans la vidéo. au mieux, ce sont des aides soignants souvent sans formation.
                                      on te demande ton âge puis t’envoie bouler sans possibilité de dire ce que tu as et en pleine nuit tu as qu’a trouver de l’aide mais pas au SAMU.
                                      si tu ne sais pas te démerder avec des trucs empiriques, tu es mort avant d’arriver.
                                      ce n’est pas non plus le premier cadavre car la procédure n’est pas respecté.


                                    • doctorix doctorix 15 mai 2018 22:54

                                      @foufouille
                                      Monsieur Je sais tout a encore sévi :

                                      La formation (des PARM) commencera en octobre et comprend 560 heures réparties de la manière suivante :

                                      • Enseignement médical et gestes de premiers secours
                                      • Techniques de régulation et de transmissions
                                      • Maîtrise de l’outil informatique
                                      • Ateliers pratiques de simulation
                                      • Anglais

                                      210 heures de stage : deux semaines de stage « découverte du métier » + 4 semaines de stage « Samu » dans toutes les régions de France.

                                      http://ifsi-ifas-valentine-labbe.fr/formation-assistant-de-regulation-medicale/

                                      Cela représente plus de 6 mois de formation, après le bac ou un DAEU ou un diplôme de niveau IV.

                                      Vous ne voulez pas qu’ils fassent médecine, non plus ? Je les écoute répondre avec tact, gentillesse, précision, et beaucoup de dévouement. Le plus souvent, un médecin urgentiste occupe un des bureaux sur les 5 de la pièce. Et de mon bureau vitré, je les vois et je les entends travailler : ils sont très pointus, et vous êtes dans la calomnie. Comme souvent.


                                    • Louise Louise 15 mai 2018 20:28

                                      Personnellement, je ne trouve aucune excuse à cette personne du Samu. D’ailleurs, elle est déjà en train de s’en chercher... Or, elle n’en a pas.


                                      Il lui faut reconnaître sa faute. Point barre.

                                      C’est vrai que personne n’est infaillible, encore faut-il le reconnaître, et ne pas rechercher d’excuse quand il n’y en a pas.
                                      Dans son travail, elle a, a priori, affaire à des gens en détresse, plus ou moins. Même s’il y a des connards, elle doit garder une attitude et des propos, au moins corrects.

                                      • doctorix doctorix 15 mai 2018 22:59

                                        @Louise
                                        Ben oui, elle doit être parfaite 24h/24.

                                        Comme vous l’êtes sans doute.
                                        Au fait, vous faites quelque chose pour les autres, dans votre vie ?
                                        J’aimerais en être certain...
                                        Je me méfie toujours de ceux qui jugent.

                                      • Louise Louise 16 mai 2018 21:33

                                        Je ne juge pas, je constate.

                                        Et je ne suis pas parfaite.
                                        Ce qui me gêne dans ces commentaires, c’est le fait de rechercher des excuses, comme s’il était impossible de reconnaître une faute.

                                        Je ne fais plus grand chose pour les autres. Des erreurs, j’en ai fait. Heureusement, il n’y a pas eu de graves conséquences.
                                        J’étais infirmière psy. Il y a longtemps que je suis retraitée.
                                        J’ai eu des activités bénévoles ; visiteuse de prison, et autres. Je rends encore quelques petits services quand je peux... Enfin, rien que des petites choses normales.

                                        • doctorix doctorix 18 mai 2018 00:15

                                          @Louise
                                          Ce qui me gêne dans ces commentaires, c’est le fait de rechercher des excuses, comme s’il était impossible de reconnaître une faute.


                                          Mais personne ne nie la faute.
                                          Devant tous ces procureurs, nous essayons juste d’être avocats : le métier de Parm expose à la faute, au pétage de plombs, parce que nous ne sommes que des humains, avec leurs faiblesses passagères, même après des années de service honnête et loyal.
                                          Il y a plein de raisons qui peuvent amener quelqu’un à déraper : un patron qui vous harcèle, un mari qui vous trompe, un mauvais procès en cours, un enfant malade, un parent qui va mourir....Ca n’excuse pas, mais ça permet de comprendre.
                                          Que celui qui n’a jamais pêché lui jette la première pierre, souvenez-vous...
                                          Quand j’avais dix ans, on m’avait mis entre les mains une carabine Diana à air comprimé. Pendant que je visais une cible, une petite fille m’a mis des épluchures de patate dans le cou. Je me suis retourné brusquement, et le coup est parti, juste entre les deux yeux : le plomb s’est arrêté dans la cloison nasale, et il n’y a pas eu de dégâts, sauf beaucoup de sang. Mais moi, j’ai souffert de cette culpabilité pendant dix ans. Je ne suis pas sur d’en être encore remis...
                                          J’aurais alors aimé qu’on me console au lieu de me juger...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès