• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Saucisson-pinard : en route vers l’interdiction généralisée (...)

Saucisson-pinard : en route vers l’interdiction généralisée !

(La dangereuse dérive de l’antiracisme).

Il y a quelques mois on pouvait se demander si l’islam était compatible avec la malbouffe (1) : c’était la polémique du « Quick-halal ». Aujourd’hui c’est au tour du « saucisson-pinard » de tester sa compatibilité avec certaines rues parisiennes.

Une polémique en remplace avantageusement une autre, au menu cette fois ci : des rues parisiennes occupées à des fins de prières, des apéros saucissons-pinards, et une nouvelle guerre médiatique entre les chiens de gardes de l’antiracisme (SOS Racisme, MRAP, LICRA etc. ) et les organisateurs de l’apéro (Riposte Laïque, Bloc Identitaire etc.).

L’apéro saucisson-pinard ce sont donc différents groupes et associations qui en réaction à l’occupation de certaines rues parisiennes à des fins de prières (occupation qui avait été mis en évidence sur la toile depuis quelques mois déjà) décident d’organiser – via facebook - un apéro dit « saucisson-pinard » à la Goutte d’Or. En somme une « provocation » qui répond à une autre sur fond d’immobilisme politique ; mais à partir du moment où l’on autorise – ne serait-ce que tacitement, puisque tout ceci reste flou, l’embarras des autorités compétentes étant évident – de fermer des rues pour que s’y déroulent des prières on voit mal ce que l’on pourrait reprocher à un quelconque apéro… Et pour cause : soit on interdit l’un, et le second n’a plus lieu d’être, soit on en interdit aucun et chacun faisant comme bon lui semble passe de l’apéro à la prière ou de la prière à l’apéro. Il n’en est cependant pas ainsi puisqu’après avoir fait son chemin dans les médias, la polémique du saucisson-pinard abouti finalement à une interdiction qui fait suite aux pressions des groupuscules antiracistes précités.

La pression des groupuscules en question, c’est une guerre des mots qui se double d’une omniprésence médiatique pour aboutir à une surenchère permanente. On peut véritablement parler de « terrorisme intellectuel ».

Une guerre des mots, LA bataille idéologique que mènent ces associations comme SOS Racisme, mais en fait on peut parler d’unanimité puisque que ce soit les médias (Libération, les Guignols de l’info…), ou les politiques (Bertrand Delanoë, Mélenchon, Fadela Amara…), il n’y a guère de variation sur ce thème, comme c’était parfaitement prévisible. Voici donc l’argumentation en question : « provocation » ! « déclaration de guerre » !! « nauséabond » !!! « islamophobe » !!!! « extrême droite » !!!!! « incitation à la haine » !!!!!! « nazi » !!!!!!! « apéritif de la haine » !!!!!!!! Et à mesure que les apéros saucissons-pinards se multiplient (Toulouse, Lyon, Lille, Nantes …), les ligues de vertus crient un peu plus fort au racisme et demandent l’interdiction. Logique ! Si bien qu’il ne fait plus guère de doute qu’à présent le saucisson-pinard équivaut à une présomption de racisme – le terrorisme intellectuel étant par essence manichéen, pour SOS Racisme saucisson-pinard = racisme antimusulman, comme pour BHL, France = shoah, plus c’est court, mieux c’est ! – avec au bout de cette logique, l’interdiction pure et simple du saucisson-pinard. Généralisée !

Un article publié le 2 avril 2010 dans Le Parisien donnait un exemple d’harcèlement anti-saucisson-pinard tout à fait discriminatoire et dont est victime un boucher-charcutier de Sarcelles (2) : « un individu a craché sur l’étalage à plusieurs reprises et m’a insulté », « la même personne nous avait également agressés il y a plusieurs mois ». Le tort du boucher-charcutier ? « C’est parce qu’il vend du porc », et comme avec les fameux apéros, on retrouve une odieuse provocation : « certains m’on dit que la tête de porc que je mets sur la vitrine est perçue comme une provocation. Si ça continue, je vais arrêter d’en vendre pour ne plus être ennuyé ».

Bien évidemment ce genre d’harcèlements n’a pas la faveur des associations antiracistes qui montrent bien toute leur malhonnêteté ! Au fond, ce qui pose problème dans cette histoire, c’est bien le traitement médiatique malhonnête qui est donné de tout ceci, car la provoc’ du saucisson-pinard répond à l’immobilisme tous azimuts des autorités.

C’est bien la faillite des politiques face à la banalisation du communautarisme et aux tensions qui l’accompagnent. Pour Matthieu Bock-Coté, sociologue québécois, le multiculturalisme est une « une machine à désintégrer la société » (3). D’après lui : « Auparavant, la vocation du nouvel arrivant, c’était de prendre le pli de la société qu’il rejoignait. Plus il s’intégrait culturellement, plus il pouvait bénéficier des avantages de la société. Là, on renverse le devoir d’intégration. Désormais, pour mieux intégrer, la société d’accueil doit s’effacer. La société d’accueil s’efface, cherche à disparaitre de ses propres institutions et chaque communauté voit l’état comme un buffet et peut aller se servir, et mettre ses propres traditions, et ne pas s’intégrer à travers l’état buffet, à travers cet espèce d’état qui renonce à assumer quoi que ce soit. Au nom des droits, ce sont de formidables machines à désintégrer la société. Chacun, désormais, peut transformer en droit fondamental sa volonté de ne pas faire d’efforts pour s’intégrer. Ne pas s’intégrer est devenu un droit fondamental (…) C’est la sacralisation des origines diverses, des origines multiples, à une condition : qu’on oblitère, qu’on occulte, qu’on neutralise celle de la majorité. »

Un communautarisme et une désintégration qui ne peuvent aller que grandissants vu la constance et l’importance des flux migratoires doublés de l’idéologie du multiculturalisme au détriment d’une quelconque identité et cohésion nationale. Si bien que pour Malika Sorel, face à cette situation il est urgent de réformer le code de la nationalité : «  Nous sommes désormais assis sur une véritable poudrière. La volonté d’en découdre se répand en effet comme une traînée de poudre à travers le pays, et ce n’est pas l’interdiction de l’apéro de la Goutte d’Or qui calmera les esprits, bien au contraire. Cette interdiction contribue à mettre en exergue le fait que le comportement de notre classe politique est bel et bien dicté par la peur de ceux qui lui font… peur. Aussi cette interdiction constitue-t-elle, à bien des égards, une erreur politique.

Dans des conditions de tension de plus en plus palpable dans l’espace public, je qualifie de profondément irresponsable, et donc inacceptable, le fait de continuer d’« accueillir » 200 000 immigrés chaque année et d’accorder la nationalité française à près de 100 000 étrangers par an. (…) Monsieur le Président de la République, je vous en conjure, réformez le code de la nationalité tant que subsiste encore un mince espoir de garder le contrôle de la situation. Ayez le courage de le faire maintenant, et de ne pas repousser à demain le service de l’intérêt général. »

(1) : pour certains oui, pour d’autres non, comme on peut le constater dans cette vidéo.

(2) : l’article du Parisien

(3) : vidéo du sociologue québécois


Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (92 votes)




Réagissez à l'article

155 réactions à cet article    


  • Hermetique 18 juin 2010 11:57

    Pour mettre tout le monde d’accord, la mairie de Paris devrait organiser un Pique-nique Saucisson-hallal-kasher et Cidre sans alcool.


    • Massaliote 18 juin 2010 13:43

      Peut être que pour Delanoë, comme pour beaucoup de nos chers élus, un saucisson ne se mange pas. Question de culture.


    • morice morice 18 juin 2010 14:15

      tiens, le compteur de containers à Ashdod est là.. un hasard, pour sûr... 


      va bien, votre copain DAVE, dit « david » ? serait pas un peu beaucoup dans le coup, hein « DAVE »... oh que si....

    • Hermetique 18 juin 2010 15:05

      Sinon il y a une autre solution : La Knacki hallal


    • Traroth Traroth 18 juin 2010 16:24

      On pourrait aussi organiser un pique-nique saucisson-pur-porc-viande-hallal-pinard-jus-de-fruits où tout le monde serait invité. Ca le ferait, non ?

      Vu les commentaires sur ce forum, c’est pas pour demain... smiley


    • non666 non666 18 juin 2010 16:53

      D’un autre coté, en 1962 , en Algerie, ceux qui nous demandent de la tolerance envers leurs pratiques ont été on ne peut plus tolerant avec les chretiens :
      « La Valise ou le cerceuil ».

      J’ai 2 millions de pieds noirs comme témoins a produire si quelqu’un doute.

      On peut parler de la tolerance de l’Etat juif ?
      2 à 3 millions de deplacés vers le Sud Liban (le « hezbollah » est constitué pour beaucoup des deportés de 1967) , la Jordanie (jusqu’a ce que plus de la moitié de la population de ce pays soit devenu des refugiés palestiniens) ou l’Egypte.

      Donc recevoir ICI sur NOTRE terre des conseils de tolerance de la part de gens qu’on heberge genereusement et qui nous explique COMMENT nous devrions nous comporter CHEZ NOUS et les acceuillir, cela commence serieusement a gonfler.
      Si on rajoute a ça que les populations arabes et musulmanes sont les memes qui ne voulaient pas nous voir « chez elles » (alors qu’elles sont elles aussi des populations coloniales en afrique du nord) cela suffit.

      Quand au gouvernement, quand AUX gouvernements successifs qui ont rajouté diffrentes couche de laisser faire , de capitulation sur NOS valeurss , de demagogie electorale , ils sont devenu hors course.
      Plus personne ne les croit, ni chez les colons, ni chez les indigènes gaulois.
      Ils sont de plus completement ridicule , au niveau europeen.

      Il n’y a pas que l’Autriche ou les vlaams block flamands pour se moquer de l’africanisation de la France , de l’islamisation de nos banlieues ou de l’infeodation de nos « Elites » avec les interets juifs pro-israeliens.
      Dans toute l’Europe , en particulier à l’est, la France fait desormais rire.

      La « tolérance » affichés par les caciques UMP ou PS est deviné partout comme un cache misere de notre impuissance a revenir sur ces demagogies passées.
      De puissance coloniale, la France est devenue , par la volonté des acteurs de la mondialisation, une terre a coloniser.

      En haut la racaille UMP et PS verouille le discours, preche la poursuite de la politique d’occupation.
      En bas les interets sectaires des colons poussent leurs pions et leur occupation du terrain, de plus en plus loin.

      Il fallait « Punir la france » , ils l’ont fait !

      Que chacun note la liste des collabos de ce nouvel ordre la.
      On en aura besoin à la Libération.











    • Axel de Saint Mauxe Nico 18 juin 2010 18:59

      Non666.... merci.



    • Traroth Traroth 19 juin 2010 03:29

      Les Algériens n’ont pas viré les chrétiens, mais les Français qui les réduisaient en esclavage depuis des siècles. Algérie bien mal récompensée pour le soutien manifesté à la France lors de la Révolution française.
      Ils n’ont pas fait dans le détail ? C’est sans doute vrai. Mais lesdits Français ne sont pas très bien placés pour le leur reprocher, après avoir fait « suer le burnous » pendant 200 ans !


    • Totor le fort Totor le fort 19 juin 2010 03:45

      C’est la merde, qu’est-ce qu’ils vont faire de tous ces saucissons ? smiley


    • Halman Halman 19 juin 2010 11:20

      Je suis athée, ils peuvent aller se faire voire que je mange du saucisson hallal ou quoi que ce soit d’hallal.

      Non mais on va où là !


    • Halman Halman 19 juin 2010 11:24

      Tout à fait Non666.

      Et c’est quoi cette Diams pas née en France, musulmane et qui dans ces chansons nous fait là morale et nous explique comment on devrait se comporter, nous français ?

      On touche le fond du foutage de gueule là.


    • Reivilo Reivilo 20 juin 2010 08:39

      +1
      Conversation avec un chauffeur de taxi Irlandais il y a quelques semaine :
      « Vous êtes sympas les Français mais vous vous faîtes envahir. Dans moins de 20 ans vous vivrez dans un République islamiste »


    • jaja jaja 20 juin 2010 08:54

      Il ferait mieux de voir qu’une partie de son île est toujours occupée par les Anglais plutôt que de fantasmer sur une pseudo occupation de la France...
      Trop de Guiness sans doute !


    • LeSoufflet LeSoufflet 24 juin 2010 14:12

      Oh l’amusant caqueteur !
      Oh le vilain Bretteur !

       Ton discours m’amuse, il est touchant de naïveté et d’ignorance. Je m’en vais de ce pas te corriger. Tout d’abord il est évident qu’un mouvement de population en ce fait pas sans raisons valables.
        C’est le cas des Algériens présents en France qui, contrairement à ce que tu sous-entends, ne sont pas des membres du FLN ( la résistance algérienne contre la présence française sur leur sol présence qui commença en 1830 ) mais plutôt des fils et petits fils de Harkis. Ces Harkis combattants pour la France lors de la guerre d’Algérie n’ont ils pas amplement mérité leur titre de français !
       Mais les Harkis n’étant que 200 000 en 1960, ils n’expliquent pas les proportions actuelles. Pour expliquer ces proportions il nous faut revenir vers les années 1950-1975. La France ruinée de l’après guerre avait besoin de se reconstruire, or les « français » ne pouvaient pas soutenir tout cet effort , ils ont eu recours aux maghrébins. S’en suit un boom économique, c’est les 30 glorieuses, La France va bien il y a du travail pour tous, le racisme reste cantonné aux anciens combattants, et à quelques xénophobes. Le sentiment général était a l’indifférence ou a un relatif mépris. (n’oublions pas que les français ont toujours gardés leur orgueil de deuxième puissance coloniale )
       Aujourd’hui il n’y a plus de travail même pour les « bons petits français » la colère couve n’est il pas ? Mais gardons espoir les français au lieu de chercher les vrais responsables de dette française , de la Crise , de la fin de l’État providence vont s’acharner sur ceux qui volent leur travail qui fraude au aide social. Ce discours très en vogue dans les années 90 et au fur et à mesure remplacé par l’argument identitaire. ( l’on pourrait broder des pages et des pages sur l’idée d’identité )
       Pour ce qui est des descendants des immigrés leur situation n’est pas enviable, la hausse du chômage, du racisme, des discriminations,la baisse des budget de l’éducation nationale on favorisées la criminalité et le communautarisme et des zones de non droits ( les émeutes de 2004 ).

      Aux problèmes de sécurité cherchons des causes économiques et sociales.


    • Firedog Firedog 18 juin 2010 12:16

      Pffff ! Mais arrêtez, avec votre « provocation » pour qualifier la prière dans la rue !! Ils prient dans la rue car ils n’ont pas de mosquée, c’est tout !! S’ils avaient une mosquée, ils prieraient dedans, et ils emmerderaient personne ! Après, c’est sûr, il y a des cons dans toutes les communautés, mais si on arrêtait de les considérer avec rejet et mépris, il n’y aurait pas de réciproque, et la vie serait beaucoup plus simple pour tout le monde.


      • foufouille foufouille 18 juin 2010 12:59

        donc les celtes peuvent prier dans la rue ?
        et les satanistes aussi


      • Et hop ! Et hop ! 18 juin 2010 13:00

        @ Firedog


        «  Ils prient dans la rue car ils n’ont pas de mosquée, c’est tout !! »

        Pas du tout, ce ne sont pas des fidèles du quartier : ils viennent en métro de banlieue ce jour -là, parce que les prêches de cette mosquée ont beaucoup de succès. 

        M. Boubaker a dit qu’il y avait beaucoup de place tous les Vendredi dans la Grande mosquée. Donc, ils peuvent y aller.

        D’ailleurs, les jours où il pleut, ils trouvent un autre endroit abrité.

        Connaissez-vous une seule activité à paris, cinéma, magasin, restaurant, qui puisse se répandre sur la chaussée parce qu’elle manque de place ? Elle fera immédiatement l’objet d’un procès verbal, se verra expulsée et sera condamnée à une amende. Si il n’y avait pas des agents voyers dont c’est la fonction depuis le Haut-Moyen-Âge, Paris serait un souk.

        Comment peut-il se faire que ce ne soit pas aussi le cas pour une mosquée ?

        Comment se fait-il qu’il faille demander une autorisation pour réunir un apéritif facebook et que cette réunion n’ait pas lieu parce qu’elle n’est pas autorisée, et que le même jour il y ait dans le même quartier une réunion de plusieurs milliers de personnes sans autorisation, et que les autorité ne fasse absolument rien ?

        Est-ce que les autorités de la République se sentent menacées si elles faisaient leur devoir qui est d’empêcher des activités privées, en particulier religieuses, de s’approprier l’espace publique, de privatiser et d’islamiser la Chose publique ?

      • docdory docdory 18 juin 2010 13:51

        @ Firedog


        Il y a dans ma rue une petite église évangéliste qui s’est installée il y a quelques années dans un ancien atelier d’artisan . Il se sont achetés eux même leur local, n’emmerdent personne, et n’ont jamais bloqué ma rue par des prières collectives avant d’acquérir ce local.
        Il n’y a aucune raison pour laquelle la religion musulmane bénéficierait d’une quelconque dérogation à la règle commune.
        Les musulmans, s’ils veulent des locaux pour prier, doivent s’adresser aux agents immobiliers pour trouver des locaux vacants transformables en mosquée, et se les payer à leurs frais. 
        Il n’y a aucune raison pour qu’il fasse pression sur des mairies en priant dans la rue.
        Parce qu’en effet , ces prières dans la rue sont des pressions pour obtenir des dérogations à la loi de 1905 : la meilleure preuve en est que le très anti-laïque maire de Paris, suite à ces pressions, a financé tout à fait illégalement une mosquée à ces prieurs illégaux,en la dissimulant pompeusement sous l’appellation « instittut des cultures de l’islam » ( sic ! ).
        Cette illégalité va coûter aux contribuables parisiens la coquette somme de 22 millions d’euros ! 

      • lait tonnant 18 juin 2010 13:53

        Entièrement raison ! Et même, on voit bien qu’ici les femmes prennent soin de prier chez elles, rien que pour ne pas rajouter à l’embarras de la voie publique.


      • Traroth Traroth 18 juin 2010 16:42

        Et s’ils veulent construire une mosquée plus grande, qu’est-ce que vous allez dire ???



      • Antoine Diederick 18 juin 2010 23:12

        la religion musumane, c’est Célène qui se venge smiley


      • Antoine Diederick 18 juin 2010 23:57

        a Foufouille, 

        perso comme celte je vais faire ma dévotion près d’un chêne centenaire dans la forêt....mais je te dis pas où, top secret......ordre de mon druide.


      • Halman Halman 19 juin 2010 11:27

        OK Firedog, alors les catholiques, les juifs et toutes les religions, faisons comme eux, allons dans leurs rues faire nos prières et nos cérémonies, ils verront l’effet que ça fait.

        Ils en ont des tas de mosquées, ils ont des tas de lieux de cultes qu’ils se sont faits dans les citées et les caves, alors qu’ils ne disent pas qu’ils n’ont pas de mosquée, c’est se moquer des gens.


      • Traroth Traroth 20 juin 2010 23:39

        "Toutes les religions permettent la pratique de la prière à la maison, seul ou en groupe.
        Seuls les musulmans se comportent comme s’ils avaient plus de droits que les autres" : Parce qu’ils veulent un lieu de culte capable de contenir tous les fidèles ? C’est déjà trop demander ? Et après, vous aller accuser les musulmans d’être intolérants et de ne pas s’intégrer ! On marche vraiment sur la tête !


      • Hanoho Hanoho 18 juin 2010 12:26

        « Intriguée, raconte aussi Caroline Fourest, une militante laïque marocaine de passage à Paris est allée demander la raison de cette occupation à l’un des hommes de la mosquée. Il lui a répondu que Dieu leur avait demandé de faire de la pub pour l’islam. »

        « Et de fait, c’est souvent l’intention », confirme la chroniqueuse qui raconte qu’à Saint-Denis, des musulmans militants « prient en pleine rue alors que leur local permet tout à fait d’accueillir les fidèles à l’intérieur » : « Du coup, on imagine l’exaspération des habitants qui vivent autour. Rue Myrha, si vous décidez de passer quand même, un homme vous intime l’ordre de longer le mur. Les commerçants doivent cesser leur activité et la circulation est détournée. »

         

         

        Aujourd’hui, pour la commémoration du 18 juin, Benamou, l’un des fondateurs de « SOS racisme » nous explique à la télé en direct que les premiers résistants étaient des extrémistes, tandis que sur France inter d’autres nous expliquent que DeGaulle avait le problème des français : « il pétait plus haut que son cul ».

        La séance d’auto-flagellation morbide ne fait que commencer.


        • Massaliote 18 juin 2010 13:38

          J’ai voulu plusser et une nouvelle fois j’ai appris que c’était déjà fait sans que le score bouge. Inderdiction de plussage de certains intervenants. La Police de la Pensée veille. smiley


        • Firedog Firedog 18 juin 2010 13:47

          Mais non, Massaliote, c’est juste que quelqu’un a voté simultanément. Des fois, tu verras, c’est le contraire, tu plusse, et ça donne+2


        • slipenfer 18 juin 2010 15:32

          @ Firedog (xxx.xxx.xxx.252) 18 juin 13:47
          Des fois, tu verras
          cette phrase n ’est pas hallal mon cousin.  smiley


        • Traroth Traroth 18 juin 2010 16:44

          Je pense connaitre St-Denis bien mieux que cette chroniqueuse, et je n’ai jamais, JAMAIS rien vu de tel !


        • Traroth Traroth 18 juin 2010 18:32

          Vous pouvez moinsser, ça ne change rien au fait que ce sont des conneries ! smiley


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 juin 2010 18:36

          Ca vexe, hein, le jour où ça arrrive à soi  smiley


        • Traroth Traroth 19 juin 2010 02:58

          Si vous étiez en face de moi, je vous montrerais qui est un lâche et un poltron...

          Il y a certains mots que les petits racistes bas du Front devraient éviter. « Collabo », par exemple ! Ce n’est pas moi qui soutiens les rafles d’enfant dans les écoles, pauvre minable !


        • Traroth Traroth 19 juin 2010 03:04

          @Cosmic Dancer : Non, je m’en tamponne l’oreille avec une babouche...


        • debase 18 juin 2010 12:37

          @l’Auteur

          D’accord avec vous bien sûr, mais vous dites << Au fond, ce qui pose problème dans cette histoire, c’est bien le traitement médiatique malhonnête qui est donné de tout ceci, car la provoc’ du saucisson-pinard répond à l’immobilisme tous azimuts des autorités >>

          Mais pourquoi donc toujours s’étonner du laxisme de nos dirigeants ? de leur ’immobilisme’, du ’deux poids/deux mesures’ etc..., etc...

          Quand comprendra-t-on une fois pour toute ce qui est si simple : il existe une volonté totalitariste de faire de la France une société multi-ethnique qui vient du plus haut sommet de l’état. Cette volonté bénéficie du renfort de la presque totalité de la classe médiatico-politique (toute la gauche, les journalistes, les artistes, les vedettes du sport, etc...).
           
          L’existence d’un peuple Français est continuellement niée...

          Qu’on réécoute cet hallucinant discours de Sarkosy du 17/12/2008 qui n’a pas suscité la moindre réaction chez nos soi-disant ’élites’ !!!

          http://www.dailymotion.com/video/x7rblb_sarkozy-relever-le-defi-du-metissag_news

          Les délires et les manipulations de tous ces apprentis-sorciers sont, comme c’était prévisible, en train de leur exploser à la figure... Reste que le mal est fait, ils ont placé le pays dans une situation inextricable...

          Etait-ce, au fond d’eux-mêmes, leur but ?


          • debase 18 juin 2010 19:33

            TRES IMPORTANT !

            Concernant les soutiens aux tenants de la France multi-ethnique j’ai oublié de citer l’un des plus importants : le pouvoir judiciaire (en grande partie).

            Parmi les soutiens politiques on trouve des personnalités issues vraiment de tous les bords, voir par exemple une certaine Martine Brochen... 

            Internet vous en dira plus...


          • aquad69 18 juin 2010 12:51

            Bonjour Maldoror,

            sujet intéressant que celui-ci, mais très mal compris par la majorité des Occidentaux qui ont été éduqués depuis trois siècle à ne voir de société humaine que sous la forme de grands système Nationaux - les Etats-Nations modernes - et à ne concevoir l’identité de leurs « citoyens » que comme une silhouette commune et uniforme : donc à ne présenter comme « naturelle » que l’uniformisation de chacun de nous au nom de « l’égalité », cette abominable obligation de formatage de la nature humaine chez nous.

            Vous dites « le multiculturalisme est une « une machine à désintégrer la société » », mais comment expliquez-vous alors que sous les anciens régimes comme les empires, comme l’ Austro-hongrois ou le Turc, par exemple, ou dans les anciennes sociétés moyennes-orientales, les différentes communautés culturelles et les différentes religions, Juives, Chrétiennes et Musulmanes aient pu vivre en paix et en harmonies dans les villes , chacune dans leur communauté de quartier ?

            Il y aurait là de quoi écrire bien des articles et on n’en a pas le temps...

            Mais si la chose vous intéresse, trouvez-vous le livre « l’Europe et l’Orient », de Georges CORM, qui doit bien dater de vingt ans déjà, l’époque de la guerre du Liban, et vous y trouverez bien des clés pour comprendre ce dossier , et aussi , en passant, les sources de la guerre de Yougoslavie et des problèmes du Tibet...

            Cordialement Thierry


            • Et hop ! Et hop ! 18 juin 2010 13:15

              @ Aqua69


              « mais comment expliquez-vous alors que sous les anciens régimes comme les empires, comme l’ Austro-hongrois ou le Turc, par exemple, ou dans les anciennes sociétés moyennes-orientales, les différentes communautés culturelles et les différentes religions, Juives, Chrétiennes et Musulmanes aient pu vivre en paix et en harmonies dans les villes , chacune dans leur communauté de quartier ? »

              D’abord, comme vous le dites, ils avaient des quartiers particuliers, c’est-à-dire des ghettos. 

              Ensuite il n’y avait dans les pays d’Europe, aucuns musulmans, sauf jusqu’au XVe siècle en Espagne où les Juifs et les Chrétiens avaient des statuts de citoyens de seconde zône, sans droits civiques. Faut-il vous rappeler que l’Autriche était en guerre contre la Turquie qui essayait de l’envahir ?

              Ensuite, vous sembler ignorer les guerres de religion entre sectes protestantes qui ont ensanglanté l’Allemagne et l’Angleterre pendant deux siècles à partir de la Réforme, 

              En dehors de la Suisse, il n’existe aucun pays multiculturel ou multiethnique qui n’ait pas sombré dans la guerre civile la plus atroce et fini par exterminer une communauté (regardez l’Afrique). Même les Canadiens et les Belges sont sur le point de se faire la guerre, alors que la distance culturelle entre francophones et anglophones ou flamands est extrêmement faible, comparé à des Turcs ou des Pakistanais musulmans.

            • aquad69 18 juin 2010 14:11

              Bonjour « Et Hop »,

              vous vous trompez : les communautés de quartier traditionnelles n’étaient pas vécues à l’époque comme des prisons, même si on a pu les appeler ainsi en Yiddish.

              Le ghetto-prison est apparu pendant la dernière guerre quand les Allemands du reich, mis le nez devant le gigantesque problème logistique que représentait le transport de millions d’êtres humains - eh oui, et, croyez-moi, en matière de quantités de retours, les charters, c’est peu de choses sinon de la gesticulation politique ! - n’ont rien trouvé de mieux que de fermer ces quartiers en construisant des murs et en contrôlant lesentrées et les sorties.

              Ironiquement, le terme officiels utilisé pour ces zones par les Allemands, qui ne disaient pas « ghetto », bien sûr, était : « les territoires autonomes Juifs » ; ça ne vous rappelle rien ?

              Il n’y avait pas, en effet de communautés musulmanes dans l’empire Austro-hongrois, mais les communautés différentes, notamment Juives y existaient. Et les trois religions étaient admises chez le Turc : je vous rappelle que les plus vieilles églises chrétiennes, encore en exercice, se trouvent en Turquie, après six siècle de domination traditionnelle.

              Il est exact que depuis quelques siècles, cad depuis l’apparition du « modernisme » et de ses concepts, on assiste à l’éclatement de tout multiculturalisme et de tout ensemble multiethnique à son contact.

              Mais justement, faîtes des recherches pour comprendre « pourquoi et comment », et vous comprendrez bien mieux le Monde d’aujourd’hui, je vous l’assure.

              Cordialement Thierry


            • Graindesable Graindesable 18 juin 2010 17:13

              Mais la Laïcité permet à chacun de vivre sa religion sans en faire des citoyens de seconde zone, à condition que chacun respecte ce pacte de paix sociale en la pratiquant dans la sphère privée ou dans des lieux de culte appropriés. C’est ce qui fait la force de ce pays. Il en va de même pour sa culture, à condition qu’elle ne se révèle pas incompatible avec les lois de la République. C’est tout l’effort du nouvel arrivant que de jongler entre ces deux aspects. Et la majorité y parvient très bien. Hélas l’État baisse les bras devant une minorité de provocateurs !


            • Et hop ! Et hop ! 18 juin 2010 18:36

              Par aquad69 (xxx.xxx.xxx.34) 18 juin 14:11« Vous vous trompez : les communautés de quartier traditionnelles n’étaient pas vécues à l’époque comme des prisons, même si on a pu les appeler ainsi en Yiddish. »
              Bonjour Aqua69Vous avez raison, on ne dit pas assez que la vie en communauté plus ou moins fermée, pas seulement chez les Juifs, mais particulièrement chez eux, était d’abord une exigence des peuples concernés pour des raisons religieuses et autres.Mais comme on parle du passé sans préciser ni le moment, ni le lieu, ni les peuples concernés (chrétiens, juifs, musulmans, autres), ni le cadre politique (empire, nation) on généralise à tort. Il y a eu des variations dans une sens et dans l’autre entre l’Antiquité et XXe siècle...Dans l’Antiquité, tout étranger est ennemi, mais il y a des traités avec des peuples étrangers qui leur permettent de vivre en communauté et de se livrer à une activité en étant assignée sur un territoire sauvegardé. Ce sont des sortes de colonies légales. Il y a des colonies grecques, phéniciennes, celtes, phocéennes, juives,.. qui deviendront de villes ou des États, ou disparaîtront. Les juifs ont longtemps joui de ce statut de peuple étranger privilégié (déjà en Egypte), et ils accordaient aussi ce statut chez eux.
              Au Moyen-âge les villes sont faites de communautés professionnelles et familiales qui possèdent une rue ou un quartier. Les Juifs se plaçaient dans cette configuration.L’immigration individuelle, isolée hors de toute communauté, avec exigence d’assimilation rapide, est très récente. Jusqu’au milieu du XXe siècle, on émigrait dans une colonie de compatriotes, on retournait se marier au pays (cas des Irlandais, des Portugais,...), et on conservait sa nationalité d’origine. La naturalisation était longue et difficile à obtenir, et la double nationalité est très récente.Les exemples de cohabitation pacifique de peuples et de religions différentes dans le même pays sur la longue durée sont extrêmement rares, tandis que les guerres ethniques et religieuses aboutissant à un massacre et/ou à une expulsion sont innombrables (Arméniens, Toutsis, etc..). Les étrangers qui veulent conserver leurs traditions doivent rester étrangers et admettre que leur droit de séjour puisse être rapporté. Ceux qui veulent s’assimiler doivent savoir que c’est impossible en quelques années, il peut falloir plusieurs générations lorsque la distance culturelle est importante.

            • Traroth Traroth 18 juin 2010 18:36

              Même les catholiques le lundi de Pentecôte ? Parce que les processions en plein Paris, bof...


            • Traroth Traroth 20 juin 2010 23:26

              De quelles « tentatives de vivre ensemble » parlez-vous, au fait ?


            • Peretz Peretz 20 août 2010 17:16

              Je crois que la réaction saucisson pinard tient plus d’un rejet quasi xénophobe (peur de l’autre) que l’islam représente avec des moeurs d’origine religieuse nouvelles. Certes c’est pas bien d’être xénophobe, mais c’est irrationnel. Que cachent ces coutumes ? Timeo Danaos... ; Réflexe au fond naturel. Il ne faut pas oublier que la France s’est faite après des siècles de guerres intestines et féodales. Que 1790 a concrétisé avec la fête de la fédération. Accepter un tel changement de moeurs c’est revenir en arrière. Le racisme et l’antiracisme viennent se calquer sur ce phénomène qu’il est difficile à digérer, malgré la tolérance des Lumières. Pourtant j’aime bien le couscous, mais au moins je choisis de le manger, on ne me l’impose pas... www.citoyenreferent.fr


            • Immyr Immyr 18 juin 2010 13:00

              Mon cher Malodoror,


               je pense que le problème est ailleurs.
               
               La prière dans la rue, sur l’espace public, de façon répétée, tient effectivement de prosélytisme religieux, de l’accaparement de l’espace public par une minorité idéologique qui n’a pas lieu d’être. Je pense effectivement qu’il y a des dérives à ce niveau. Prière sous forme de manifestation de protestation pontuel car insuffisance de lieu de prière « traditionnel » => OK mais l’occupation répétée de l’espace public pour prier => non.

               1- Les autorités ont failli dans leur tâche de gestion de l’espace public. Ce n’est pas normalement à la population de faire le boulot de l’état. Si vraiment manque d’espace de prière, on peut réquisitionner telle ou telle salle ou gymnase pour la même occasion en attendant la construction d’un lieu adapté (j’avoue que je ne connais nullement le quartier de la goutte d’or et que je peux me tromper sur l’existence de tels espaces dans ce quartier).

               2- pour ce qui par contre de la riposte « dite » citoyenne et laïque... Ma foi, l’idée d’une réponse citoyenne peut être intéressante mais nullement sous cette forme. On s’oppose à quoi ? A l’occupation de la rue de façon répétée par un secte religieux (étant athée je mets toutes les religions sous ce dénominatif et non seulement l’islam bien sur). Dans ce cas, on aurait très bien pu faire un picnic citoyen, invitant toutes les personnes intéressées par la laïcité (qu’ils soient d’origine musulmane, chrétienne, juive, athée, bouddhiste etc...) de venir manifester ensemble pour montrer leur opposition à cette démonstration religieuse hebdomadaire. Non, en baptisant leur manifestation, Pinard et saucisson (2 de mes mets quotidiens par ailleurs :p), les organisateurs n’avaient nulle envie d’une manifestation laïque de protestation mais bien d’une confrontation identitaire. L’affiche n’était point « Picnic Citoyen Contre Le Prosélytisme de Rue », mais « Apéro Pinard et Saucisson ». Dans un cas on essaye de confronter des idées, dans l’autre cas on essaye de dire que si vous êtes musulman laïque, vous n’êtes point dignes de venir manifester, car vous n’êtes pas considérés comme français. Effectivement je pense que cet évenement était infesté de relents racistes et nauséabonds.

               Cordialement.

              • Immyr Immyr 18 juin 2010 13:01

                 rectificatif « mon cher maldoror » excusez-moi.


              • Jemairi 20 juin 2010 11:46

                Enfin un avis censé. Je ne peux que vous approuver.


              • Mathilda 20 juin 2010 23:50

                @immyr
                "les organisateurs n’avaient nulle envie d’une manifestation laïque de protestation mais bien d’une confrontation identitaire"

                Effectivement Immyr. Je rejoins totalement vos propos.
                Au vu de cet article et de ces commentaires, je constate qu’il est de plus en plus facile pour des intérêts puissants, de diviser tout le monde dans ce pays pour mieux régner, en repliant chacun sur soi-même, dans des revendications claniques.


              • Hermes Hermes 18 juin 2010 13:11

                Morcellement de la Belgique, morecellemen de l’italie, et processus en cours en France !

                Une tendance générale... spontannée, alors que les grands groupes de presse sont controlés comme jamais ?


                • Massaliote 18 juin 2010 13:41

                  La France a été vendue. Nous sommes en Ripoublique islamique.


                  • MonsieurG MonsieurG 18 juin 2010 13:57

                    Si je peux me permettre, aujourd’hui, suis-je le seul à me poser la question suivante : à qui appartient l’espace public ? Au peuple ? Aux habitants d’un quartier ? A la mairie ? Au Gouvernement ? Ou, tout simplement, à une religion dominante ?

                    On est en droit de se poser la question sans pour autant attirer les foudres ?


                    • morice morice 18 juin 2010 14:17

                       Ou, tout simplement, à une religion dominante ?



                      en mettant dominante vous avez déjà foiré votre question !

                    • MonsieurG MonsieurG 18 juin 2010 14:29

                      Je me suis mal exprimé, morice, je pense.

                      J’ai parfois la désagréable impression que face à une idéologie, une religion, qui monopolise l’attention (de la presse, de l’opinion publique), quelque soit l’argumentation, quelque soit l’interrogation légitime que l’on se pose, cela diabolise le débat de manière systématique.

                      C’est peut-être le cas, factuellement. Mais mon grand défaut, c’est de croire en l’intelligence individuelle de l’être Humain. Ça me mènera sans doute à ma perte.


                    • slipenfer 18 juin 2010 14:00

                      Les trous noirs sont si troublants que le sauciSSon m ’en tombe,
                       pas de racisme dans l’espacec’est étrange (de jambon)
                       ne trouvez-vous pas.


                      • Petitou Petitou 18 juin 2010 14:04

                        On dirait que personne n’a jamais fourré le nez dans un livre de loi. On ne peut empêcher personne d’occuper l’espace public tant qu’il n’ y a pas de menace pour la sécurité. Il est là le fondement de la liberté française. Si vous avez envie de prier dans la rue, de vous balader à poil en groupe dehors ou de rassembler tous les roux de France à un seul endroit de la voie publique, personne ne peut vous en empêcher surtout pas les Schmitts. Si nous connaissions un peu mieux nos droits on arrèterait de se faire couillonner par le premier beau-parleur venu. Personne ne défend ses droits alors après c’est facile de cracher sur l’autre qui lui le fait.
                        Quand à la provocation des extrémistes, personne ne peut la nier. Je me fais souvent insulter par des blancs, des arabes, des noirs est-ce pour cela que je vais devenir racsiste et mettre tout le monde dans le même panier ? Non aux barbus vindicatifs briseurs de la République, mais non aussi aux fachos de droite. Vous l’avez vu l’affiche saucisson pinard sans déconner ? En ce jour de 18 juin ça fait bien de la peine de voir des Français se rallier à une provocation aussi minable et nazillarde. Réfléchissez par vous-même un peu ! Que celui qui l’a vu ose me dire que les deux s ne sont pas intentionnels !!!


                        • Causette Causette 20 août 2010 17:41

                          Par Petitou 
                          On dirait que personne n’a jamais fourré le nez dans un livre de loi. On ne peut empêcher personne d’occuper l’espace public tant qu’il n’ y a pas de menace pour la sécurité. Il est là le fondement de la liberté française.


                          Occupation de l’espace public à titre gratuit pour les associations (août 2009)

                          La loi de simplification et de clarification du droit et d’allègement des procédures de mai 2009
                               
                          « Toute occupation ou utilisation du domaine public d’une personne publique (...) donne lieu au paiement d’une redevance » : c’est ce que précise dans son article L2125-1 le Code général de la propriété des personnes publiques (CGPPP), tout en prévoyant des dérogations permettant la délivrance gratuite de l’autorisation d’occupation ou d’utilisation du domaine public

                          L’autorisation pouvait être délivrée gratuitement « lorsque cette occupation ou cette utilisation ne présentait pas un objet commercial pour le bénéficiaire »

                          Les critères sont modifiés par l’article 21 de la Loi n° 2009-526 du 12 mai 2009 de simplification et de clarification du droit et d’allègement des procédures

                          Cette nouvelle formulation recèle cependant une ambiguité : il s’agira de déterminer si la notion « à but non lucratif » doit être entendue dans sa dimension juridique (association à but non lucratif relevant de la loi de 1901 dont la gestion est désinteressée, mais susceptible d’être assujettie aux impôts commerciaux) ou sa dimension fiscale (association non assujettie aux impôts commerciaux).


                        • Causette Causette 20 août 2010 17:44

                          Droit de manifester (LOI)

                          en France les associations qui souhaitent manifester doivent déposer une demande d’autorisation préalable, en indiquant notamment le parcours précis (sur une carte A3 dans la plupart des préfectures) et les horaires de convocation et de dispersion de la manifestation. Les autorités peuvent interdire une manifestation si elles la jugent propre à troubler l’ordre public ou si ses mots d’ordre sont contraires à la loi.

                          De même toujours en France, en vertu de l’article 431-3 du Code Pénal, « tout attroupement ou rassemblement sur la voie publique ou dans un lieu public » qui pourrait porter atteinte à l’ordre public peut être dispersé par la force, après les sommations d’usage.

                          Appeler à une manifestation non autorisée est considéré comme un délit.


                        • docdory docdory 18 juin 2010 14:05

                          Une religion est une distraction propre à un groupe d’individus, qui n’a aucune raison de bénéficier de privilèges spéciaux par rapport à d’autres distractions.

                          Il n’y a pas assez de courts de tennis à Paris , par rapport au nombre d’adeptes de ce sport. Les travailleurs de nuit aimeraient pouvoir danser dans la journée , mais les discothèques ne sont ouvertes que la nuit !
                          Est-ce que pour autant, les joueurs de tennis bloquent les rues pour y installer des filets de tennis et y jouer des matchs en 5 sets ? Non, bien sûr ! Est-ce que les amateurs de danse installent des sonos dans les rues, et en interdisent l’entrée pour y danser ? Non, bien sûr !
                          Pourquoi donc tolère-on des religions, ou plutôt de l’une seule d’entre elles, ce que l’on ne tolérerait en aucun cas de la part d’autres distractions ? Mystère, mystère !...

                          • Antoine Diederick 18 juin 2010 23:21

                            euh Docdory, j’ai de l’affection pour les laÏques, mais de là à accepter l’idée que la religion est distraction, je ne puis....car si ce n’était que distraction, pourquoi s’y opposer ou y adhérer ?




                              • morice morice 18 juin 2010 14:19

                                ah ça me rappelle quelqu’un ce mec.... un vendeur d’armes ?


                                un transporteur de cadavre à Rambouillet ?

                                un copain à Sylvain ?

                                • morice morice 18 juin 2010 14:24

                                  ah ya un très bon gag dans cette histoire montée de toutes pièces par un faux journaliste de Novopress...


                                  c’est la GUEULE que font les pas invités de l’extrême droite : lisez ça plutôt, c’est SAVOUREUX... l’auteur, qui est d’extrême droite, va beaucoup aimer c’est sûr :

                                  L’apéritif « saucisson et vin » qui devait être organisé dans le quartier occupé de la Goutte d’or a été finalement interdit par la préfecture, prétextant un risque de trouble à l’ordre public.
Que retenir de cet épisode très médiatisé ?
                                  - D’abord que la colonisation de notre pays et l’attitude antifrançaise de l’Etat s’aggravent encore et toujours.
                                  Des zones de plus en plus nombreuses n’ont plus rien de Français et les colons, largement majoritaires, n’y tolèrent même plus l’expression de la « francité », vue comme une provocation. Ce n’est pas une surprise lorsque l’on observe l’histoire de l’humanité et déjà Aristote notait que « parmi ceux qui ont, jusqu’à présent, accepté des étrangers pour fonder une cité avec eux ou pour les intégrer à la cité, la plupart ont connu des guerres civiles ».
                                  L’Etat français non seulement ne garantit pas l’identité et la sécurité de notre nation (il reconnaît ne pouvoir assurer l’ordre à la Goutte d’Or), mais il organise depuis des décennies une situation désormais invivable et potentiellement explosive. Pis, il prend le parti de l’étranger contre son propre peuple, avec, par exemple, ses nouvelles mesures de discrimination antifrançaise (qualifiée impudemment de « positive »). Ceci n’est pas non plus une surprise quand on connaît les fondements, les principes et les véritables dirigeants de la République française. Elle suit une marche prévisible dont la date des étapes est seule mal connue. Ses partisans ne sauraient donc détenir les solutions politiques aux maux que nous constatons.
                                   
                                  - Par ailleurs, le Bloc identitaire sort gagnant médiatiquement, mais révèle lui-aussi une évolution idéologique et tactique lamentable quoique peu surprenante.
                                  Il s’est avéré qu’il était le principal instigateur de cet événement, se cachant derrière une jeune fille sous pseudonyme.
                                  L’interdiction du rassemblement est ce qu’il pouvait espérer de mieux, car il peut se poser comme victime d’une part, et d’autre part éviter une débâcle qui aurait pu avoir des conséquences graves. En effet, on peut supposer qu’après autorisation, les quelques dizaines de personnes qui se seraient rendues au final dans le quartier de la Goutte d’or (sans service d’ordre suffisant, puisque les Identitaires ne sont pas capables d’en fournir un), auraient pu être les victimes de la violente vindicte d’une partie des habitants.
                                  On retiendra que le Bloc identitaire, peu soucieux de cohérence (en invitant à manger du saucisson un vendredi au nom de l’identité et des traditions...), a réussi à s’acoquiner avec des structures hors de sa mouvance habituelle.
                                  C’est pour lui, qui rêve de respectabilité, comme une consécration : il a été accepté par les crypto-sarközystes des « Jeunes pour la France », par les Francs-maçons farouchement laïcards et antichrétiens de « Riposte laïque » et « Résistance républicaine », etc.
Cela n’aura pas été sans mal : il aura fallu dénoncer comme les autres (et en l’occurrence renier) l’antisionisme, les hérétiques révisionnistes, le « racisme », et même le nationalisme pour être enfin moins stigmatisé par un Système qu’il est sensé combattre...
                                  Son principal « atout » idéologique (conforme à la pensée dominante) avait été jusque là d’être favorable à l’Europe supranationale, à l’instar des mondialistes de tout poil. Ce qui était insuffisant.
                                   
                                  On notera enfin, qu’en plus de sa rapide évolution idéologique, il semble avoir renoncé à toute éthique allant jusqu’à tenter de rejeter le péché mortel de « racisme » sur d’autres, tel que le Renouveau français. En effet, et cela a motivé la rédaction de ce texte, dans un entretien au quotidien Métro, Sylvie François affirmait abusivement : « j’ai refusé le soutien de toutes [les organisations] à caractère raciste ou radical, comme le Renouveau français ».
Outre que l’on aimerait beaucoup savoir ce qu’elle entend par « racisme », il nous faut lui rappeler qu’un militant parisien du RF – ignorant l’appartenance réelle de la jeune fille - a pris simplement contact avec elle en vue d’obtenir des informations et voir si un soutien était le cas échéant envisageable. Ce qui bien sûr n’aurait pas été le cas au vu de la nature réelle de l’événement et des groupes qui sont derrière.
                                   
                                  Si le Bloc identitaire semble avoir marqué des points médiatiquement, il va dans le mur d’un point de vue militant, et à court terme.
                                  La plupart de ses militants et adhérents n’ont en effet pas envie de faire la même mue idéologique que leurs chefs et de se retrouver dans un groupe coincé entre le MPF et le FN, cherchant l’amitié de la judéo-maçonnerie laïcarde et des jacobins, en quête de respectabilité. 
Soyons francs : ils s’y étaient généralement engagés car il avait au contraire l’image d’une structure plus radicale que le FN quant à la question raciale.
                                   
                                  De ce triste épisode, on tirera à nouveau la leçon que l’absence de doctrine et la soif de reconnaissance ne peuvent mener que très loin dans la compromission et le reniement. La stigmatisation par les médias du Système ne cessant que lorsque ces derniers n’auront plus rien à reprocher, du point de vue de l’idéologie qui est la leur, et dont ils ne changeront jamais.
Le Bloc identitaire est pris dans un engrenage irréversible d’alignement sur la pensée dominante.
                                   
                                  Nous invitons les patriotes qui ont pu être bernés par cette structure, ignorant l’aspect antinational de son idéologie, à contacter et rejoindre le Renouveau français où ils trouveront une doctrine de salut politique et une stratégie fermes, pertinentes et cohérentes. Seules choses qui, à terme, peuvent payer politiquement.

                                  c’est du "Renouveau Français, d’autres allumés....
                                   



                                  • slipenfer 18 juin 2010 14:28

                                    Le temps n’étant plus aux idées simples, pour être efficace dans l’antiracisme, il n’est pas interdit d’être intelligent.
                                    Guy Bedos


                                  • zelectron zelectron 18 juin 2010 14:33

                                    et andouille-calva ?


                                    • A. Nonyme A. Nonyme 18 juin 2010 15:25

                                      et Boudin-Ricard ?


                                    • slipenfer 18 juin 2010 15:43

                                      je suis au ange, le paradis chrétien est aussi pour eux .
                                      génial on va se régaler.


                                    • Antoine Diederick 18 juin 2010 23:16

                                      comme chrétien, j’ai toujours rêvé de partager le paradis avec mes frères animaux, merci...


                                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 18 juin 2010 14:45

                                      Il faut interdire les messes du Pape en plein air alors ? smiley


                                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 juin 2010 17:13

                                        Je crois que la Mairie de Paris a récemment interdit une procession catholique exceptionnelle, je n’en sais pas plus.


                                      • Shaytan666 Shaytan666 18 juin 2010 17:14

                                        Si celle-ci est dite dans l’espace public la réponse est simple : Oui.
                                        Si cela se passe dans un espace fermé, un stade de foot p.ex. la réponse est Non.


                                      • slipenfer 18 juin 2010 15:02

                                        Alla soit loué - et s’il est à vendre, achète, c’est une valeur en hausse !


                                        • A. Nonyme A. Nonyme 18 juin 2010 16:38

                                          Vous allez avoir des problèmes Slipenfer, vous allez avoir des gros problèmes !

                                          Loué est une marque de Jambon !

                                          Sale provocateur !!!

                                           smiley


                                        • slipenfer 18 juin 2010 17:01

                                          A. Nonyme (xxx.xxx.xxx.151) 18 juin 16:38

                                          c ’est une citation modifié de Guy Bedos, né le 15 juin 1934 à Alger
                                          Qui a dit aussi
                                           
                                          Qu’il soit noir, juif ou arabe, un type bien est un type bien et un enfoiré sera toujours un enfoiré.


                                        • slipenfer 18 juin 2010 15:45

                                          Et l ’amour dans tout ça une leçon de paix  ICI


                                          • Traroth Traroth 18 juin 2010 15:47

                                            Le saucisson et le pinard de cette histoire n’ont aucune importance. La préfecture a interdit une manifestation qui avait toutes les chances de se terminer en ratonnade, vu le public concerné. C’est tout à fait normal !


                                            • A. Nonyme A. Nonyme 18 juin 2010 16:40

                                              Non, non Traroth, une saucissonnade seulement. Et puis ma religion m’interdit le raton de toute façon.


                                            • slipenfer 18 juin 2010 17:09

                                              vivre avec un raton qui bois, c ’est beau


                                            • Traroth Traroth 18 juin 2010 17:40

                                              Batskin, tristement célèbre skinhead, a annoncé vouloir participer à votre si sympathique apéritif. Vous croyez que c’est un type convivial ?

                                              http://i36.tinypic.com/14jubdv.gif
                                              http://luttennord.files.wordpress.com/2009/02/expressjnr.jpg
                                              http://i241.photobucket.com/albums/ff97/taxman69_album/batskinpoinggantdeno irrendunvibrant.jpg

                                              INTERDICTION DES RATONNADES !!!


                                            • Massaliote 18 juin 2010 17:01

                                              Et son Illustrissime Maître a dit que la société française devait CONTRAINDRE au métissage tous les rétifs. Envisage t’il de créer des « lebensborn » à ces fins ? Comment compte t’il procéder ? En empêchant le « mâle blanc » visé par Lauvergeon de trouver du travail et donc de fonder une famille ? Encourageant les allogènes à coincer les filles dans les caves ? Il a certainement une stratégie fixée par ses supérieurs du NWO.


                                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 juin 2010 17:05

                                              Caroline Fourest sur France Culture (merci Hanoho)

                                              « Intriguée, raconte aussi Caroline Fourest, une militante laïque marocaine de passage à Paris est allée demander la raison de cette occupation à l’un des hommes de la mosquée. Il lui a répondu que Dieu leur avait demandé de faire de la pub pour l’islam. »

                                              Bondy Blog

                                              Quand j’évoque la possibilité d’un apéro conjoint, où les boissons et les plats, halal et non halal, cohabiteraient, la réponse est unanime : « C’est pas possible, ça ne se fait pas, on mélange pas, c’est tout. »

                                              Enquêtes et débats

                                              Mohammed M. (1), d’origine algérienne, vit ici depuis le début des années 1960 : « Ce n’est pas le vendredi mais le samedi matin que les Maghrébins viennent de banlieue acheter leur couscous aux grossistes. Les gens qui viennent le vendredi viennent car la mosquée de la rue Myrha est politiquement marquée. Et ils s’y reconnaissent. C’est aussi le cas de la mosquée de la rue Polonceau. Traditionnellement, au bled comme en ville en Orient, les mosquées sont des lieux de convivialité et de sociabilité : si vous débarquez sans connaître personne, vous vous y ferez des amis ; si vous avez faim, vous pourrez y manger… Mais ce n’est pas ce qui se produit en France de nos jours. La montée de l’islam politique a imprimé ici un caractère idéologique. Tous les vendredis, les mosquées sont des forums, des points d’accumulation de rapports de force. »

                                              Tous « islamophobes fascistes » ?




                                              • Traroth Traroth 18 juin 2010 18:18

                                                Je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Je suis certain que si on vous dit que les musulmans ont besoin d’une mosquée plus grande (parce que c’est là le vrai problème, et depuis un bout de temps, rue Myrha), financée par les musulmans eux-même, bien sûr, vous n’allez pas être d’accord non plus.

                                                Donc que fait-on ? Le problème, avec les gens comme vous, Cosmic Dancer, c’est que comme aucune solution ne leur convient, leur position est celle du pur rejet. Tout en accusant les autres d’intolérance, bien entendu !


                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 juin 2010 18:29

                                                Allez-vous penser à ma place ou, comme le Morice, déformer mes propos voire nier tout ce que j’ai pu écrire sur le sujet, Traroth ?

                                                Laïque, je n’ai rien contre le financement des lieux de culte par des fonds privés.
                                                Il semble que le problème, cependant, des fonds privés, pose pour l’islam des problèmes à la République puisque nombre d’entre eux se révèlent à l’étude provenir de « parrains » douteux.


                                              • Totor le fort Totor le fort 19 juin 2010 04:07

                                                So what ? Sœur Caroline n’est pas une référence, loin de là, et dans cette affaire elle ne sait plus à quel saint se vouer... smiley

                                                Et un apéro conjoint « laïc »/hallal/kasher, le sifflard aurait sa place à côté du Zaalouk ? smiley

                                                Quant à l’histoire du « forum politique », allez donc voir un vendredi à la goutte d’or comment ça se passe (vous ne risquez rien !), vous comprendrez à quel point c’est ridicule en ce qui concerne cet endroit... smiley

                                                Sûr, c’est chiant pour les riverains, les alignements de culs sur le trottoir, mais en dehors de ça...

                                              • bo bo 18 juin 2010 17:27

                                                Faut abattre tous les cochons de France, et leurs cousins les sangliers et arracher toutes les vignes.... supprimer le repos dominical et le remplacer par celui du vendredi, commencer la semaine le vendredi, ce sont les conditions revendiquées et ainsi les français « beurre, œufs, jambons (X plus de jambon aussi) » seront considéré comme accueillant et plus raciste par ce que vous appelez « les chiens de gardes de l’antiracisme (SOS Racisme, MRAP, LICRA etc. ) ».....
                                                Faut pas faire de référendum sur ce sujet, non plus, car non démocratique et raciste.
                                                Quand aux gens que ça dérange, ils n’ont qu’à quitter la France.......
                                                Ce mail est politiquement correct.
                                                PS : suis enfant de 2 parents de religions différentes (qui se sont foutues sur la gueule et étripée pendant des siècles en faisant des millions de mort...et....ont foutu des zizanies jusque dans mon berceau (pour un coté de mes grands parents)....j’ai atteint la SAGESSE : je les fuis comme la peste et déteste ceux qui en font le prosélitisme.....et suis définitivement athée.
                                                smiley


                                                •  C BARRATIER C BARRATIER 18 juin 2010 17:28

                                                  Ce texte bienvenu et ce débat témoignent d’une volonté majoritaire de voir traiter tous les groupes humains de la même manière, et d’obtenir que la bonne règle républicaine soit respectée. Oui, la liberté de pensée est un bien précieux, oui elle peut se manifester en public et les gens ne s’en privent pas qui occupent parfois la voie publique avec une autorisation qui n’a jamais un caractère permanent : défense des retraites, de l’école, processions, défilés pro ou anti burqa...etc.
                                                  Depuis le discours de LATRAN du chanoine partisan que nous avons élu en France il y a quand même une rupture dans l’égalité républicaine, et j’ai pris une gifle que je n’oublierai pas et ne pardonnerai pas :
                                                  Voir éventuellement
                                                  http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=2

                                                  Il peut y avoir une société multi ethnique sans que les gens se croient obligés à l’ostentation de ce qu’ils croient : verrons nous demain des gens étiquetés chrétiens, ou sans dieu ni maître, ou ennemis de tout prétendu dieu ou déesse, ou « hallal » ou « cascher »...A quoi cela servirait il ? Il est heureux que chacun garde ses convictions !
                                                  Une société aux multiples philosophies (mot préférable à ethnies) peut parfaitement harmonieusement vivre ensemble, à condition de garder dans sa sphère privée, ou de communauté, ses pratiques, avec la volonté farouche de ne les imposer à personne. Ce vivre ensemble est tout banalement la laïcité.

                                                  Nous savons bien que pour devenir religion il faut la plupart du temps que dans l’histoire une secte soit devenue totalitaire et ait réussi à imposer sa loi propre à tous ceux qui n’étaient pas de son obédience. Mais en France, et dans quelques pays, les religions d’état c’est fini, de même que les philosophies historiques d’état. C’est un mouvement mondial inachevé mais qui continue...

                                                  Bien sûr les prières publiques ostentatoires sont de la propagande, menée par des gens pas encore assez évolués dans l’intelligence de la diversité respectable. Les musulmans ne sont pas seuls à en faire étalage.
                                                  Le libéralisme sauvage est bien devenu une sorte de religion ou de pensée unique mondialisée, tenant les médias. Mais on a le droit de dire et montrer qu’on ne s’en laisse plus conter !

                                                  Il faut donc permettre des rencontres « cochon » exceptionnellement sur la voie publique. Mais pas dans une mosquée qui doit rester un lieu privé, ni dans des sanctuaires laïques comme le Panthéon ou Verdun qui ne se prêtent pas à faire la fête et à saucissonner ou boire des alcools.

                                                  Les pouvoirs sont au pied du mur : il fait rendre le quartier de la goutte d’Or à tous et ne pas en faire une mosquée ne plein air. Il faut interdire qu’on occupe rue et trottoir, même et surtout en prière. Bref, donner des repères à ceux à qui on les a enlevés : Un lieu public mérite toujours le plus grand respect, c’est à dire qu’il doit rester à tous.


                                                  • pigripi pigripi 18 juin 2010 18:10

                                                    La logique de Vaillant et Delanoë est claire : financer avec les deniers publics 4 000 m2 d’espace cultuel et culturel.

                                                    Pour le justifier, on incite les musulmans à bloquer les rue, histoire de prouver qu’ils ne peuvent pas aller ailleurs, à la mosquée toute proche, dans les mosquées de banlieue d’ou ils viennent et surtout pas à la grande Mosquée de Paris, ça ferait trop propre et on les verrait pas

                                                    Le culturel, ils ont l’IMA, l’institut du Monde arabe qui, comme chacun sait n’a rien à voir avec la culture musulmane smiley

                                                    Vaillant a déclaré que quand ses musulmans auraient leur 4000m2, les rues seraient libérées et que c’est délibérément qu’actuellement il ne demandait pas à la préfecture de les faire dégager comme ces fachos de saussisson pinardiers.

                                                    Construire 4000 m2, ça en fait un budget à répartir entre la ville socialiste, le conseil régional socialiste, les départements et les mlnistères pas socialistes mais qui auront là un moyen de pression sur les socialistes.

                                                    L’enjeu des uns comme des autres c’est ouvrir le plus grand nombre de chantiers pharaoniques pour engranger des commissions et des dessous de table pour financer la campagne électorale présidentiale de 2012.

                                                    Pendant qu’on renvoie dos à dos saussiflard et culs en l’air, nos futurs candidats engrangent.


                                                    • Nicolas 18 juin 2010 18:21

                                                      Imaginons que cela se produise comme cela et que les prières disparaissent de la rue, ce dont je doute. Le problème n’en serait pas moins grave, à l’appropriation de l’espace public et à son éclatement de fait en plusieurs zones régies par des lois différentes succèderait une entorse terrible à la loi de 1905. L’Etat se mettrait à financer on ne peut plus directement une pratique religieuse souvent liée à l’intégrisme. de toute manière, ce que recouvre ce besoin d’un culte pratiqué de façon exhibitionniste restera, le besoin d’endoctriner, de plier à sa loi également et le problème sera seulement déplacé.


                                                    • Traroth Traroth 18 juin 2010 18:24

                                                      Il y a du vrai dans ce que vous dites. Je suis bien d’accord pour dire que l’argent public n’est pas là pour financer les lieux de cultes. En attendant, la plupart des participants de ce forum vont déjà lancer des cris d’orfraie si on leur parle de laisser s’agrandir les lieux de cultes musulmans, même financé par les musulmans eux-même !


                                                    • Nicolas 18 juin 2010 18:34

                                                      Traroth, le problème n’est pas là pour moi, je n’ai rien contre le droit de toutes les religions à avoir leurs lieux de culte. Je connais peu le sujet mais il me semble avoir lu que le culte musulman en France ne manquait pas forcément de fonds et qu’il y avait des transferts d’argent en provenance du Golfe ainsi que de riches donateurs. On sait aussi que la situation rue Myrha n’est pas due à un manque de place. Le problème est pour moi ailleurs, ce genre de pratique religieuse me fait penser par certains aspects aux cultes évangéliques : publicité forte, affirmation publique, côté très voyant et charismatique, émotionnel et rituel qui l’emportent sur le versant éthique et personnel, limité à la conscience morale et à la réflexion, en matière de religion. Là, on est arrivé à en déloger les non pratiquants d’une portion de l’espace public et c’est gravissime, même les évangélistes, criards, vulgaires, n’oseraient pas, et ce genre de pratique, qui ne passerait pas aux USA, est encore plus contraire à nos traditions nationales et républicaines.


                                                    • Nicolas 18 juin 2010 18:38

                                                      Et tout simplement Traroth, les quelques informations que j’ai ne m’amènent pas à penser qu’il y a un problème d’espace pour le culte musulman à Paris, les musulmans étant minoritaires, ne pratiquant pas plus en proportion que les catholiques d’après mes souvenirs et disposant de nombreuses salles.


                                                    • Traroth Traroth 19 juin 2010 03:18

                                                      Vous affirmez qu’il y a suffisamment de mosquées à Paris. Sur quoi vous appuyez-vous ?


                                                    • eric 18 juin 2010 18:24

                                                      Tous cela est à la fois un peu ridicule et un peu inquiétant.

                                                      D’après les études terrain de Bruno Etienne, les personnes d’origine musulmane en France ont un taux de pratique inférieur à celui des catholiques. Restent des habitudes socioculturelles. Mais nous voyons tous, autour de nous, des gens de cette origine qui mangent du jambon et qui boivent du vin.Il y a incontestablement des difficultés spécifiques à l’intégration des populations d’origines musulmanes. S’y rajoute les problèmes de populations particulièrement fragiles économiquement en période de crise. Mais dans l’ensemble, si on en juge par les taux de mariage mixte, l’intégration se passe en réalité très rapidement.
                                                      Du reste, les agissements les plus islamiquement provocateurs sont le fait de jeunes particulièrement intégrés aux modes culturels français et peu intégrés à l’économie. Ce ne sont pas les parents ou grands parents, plus profondément imprégnés d’islam culturel et religieux véritable qui provoquent, mais de jeunes français qui recyclent l’islam en idéologie.
                                                      comme dans les pays d’origine, l’islamisme est une forme de modernité qui touche des jeunes souvent diplômés, ne trouvant pas leur place dans des sociétés figées, et qui se servent d’un paravent idéologique pour tenter de participer au partage des dépouilles comme les bolcheviques en 17 ou les moyens focntionnaires en 81.

                                                      Il y a trente ans, ils auraient été « islamo progressistes ».

                                                      Au cas précis, le vrai enjeu est une lutte entre les cléricaux de la gauche bien pensante et la société civile. Les premiers sentent leur contrôle idéologique sur la société s’estomper. D’où leur hululement de plus en plus violents face à des provocation somme toute bon enfant.

                                                      Il s’agît pour eux de se relégitimer. Cela leur est d’autant plus nécessaire qu’ils ont complètement abandonné le peuple, au nom duquel ils ont obtenu les prébendes qui les font vivrent. C’est parce qu’il ne le connaissent plus qu’ils enfourchent de tels chevaux de bataille.

                                                      C’est parce que par exemple, ils ont abandonné les banlieues, que les jeunes ne sont plus islamoprogressistes mais islamo tout court. c’est parcequ’ils n’ont plus aucune idée de ce qu’est un « travailleur français » qu’il ne comprennet pas que derrière cet provoc saucisson gros rouge, il y a en fait un désir profond que les émigrés partagent aussi cette convivialité traditionelle à la française. C’est parceque leur rôle social, dans leur esprit, et pour lequel ils sont payés,,serait de « donner du sens à la société », qu’il voient, créent , attisent des conflits, qui pourraient, peut être, leur redonner le rôle d’arbitre dont ils rêvent mais dont ils sentent qu eplus personne ne l’attend d’eux.
                                                      Ces intermittents du spectacle, animateur sociocul, journalistes subventionnée, fonctionnaires de l’enseignement, du social etc... se jettent sur ce genre dee truc parcequ’ils osn tinquiets. L’histoire du sciècle écoulé est celle des excés auxquels ces gens sont prêts quand ils se sentent mal dans leur peau.

                                                      La violence de leurs réaction, face à une initiative qui en thèorie illustre leurs propres valeurs, « non violence participative civile civique citoyenne » en dit long sur leur degré d’inconfort. Leur sectarisme, leur intolérance, sont un signe extrêmement inquiétant.


                                                      • Traroth Traroth 18 juin 2010 18:29

                                                        Provocation bon enfant ? Vous avez vu la tronche des provocateurs ?

                                                        http://luttennord.files.wordpress.com/2009/02/expressjnr.jpg

                                                        A mon avis, ça ne serait pas resté « bon enfant » très longtemps...

                                                        Sinon, il y a du vrai dans le reste de votre message. Vous oubliez toutefois un facteur important : le retour du racisme, qui avait fortement baissé dans les années 90, n’a rien de spontané : il est dû à l’instrumentalisation qu’en fait la droite depuis 2002. On attise délibérément la haine pour détourner l’attention des vrais problèmes, et ça risque de très très TRÈS mal se terminer !


                                                      • eric 18 juin 2010 22:46

                                                        A traroth : je m’inscrit totalement en faux contre vos propos. C’est le grand n’importe quoi du bas latin de messe de gauche. Il n’y a pas de « retour » du racisem car il n’y a jamais eu de réel racisme en France, collectif organisé, idéologique, massif. Il n’y a pas de racisme parce qu’il ne s’agit pas de race.Depuis quand les arabes, qui sont des blancs, constitueraient ils une race. Il n’y a pas de racisme, parce que les mariages mixtes sont plus nombreux qu’avec les vagues d’immigration précédente. Il n’y a pas de racisme parce que toutes les études des sociologues pourtant bien pensant du CNRS sur le front national montre que le militants de base souhaitent en fait une intégration des immigrés. D’ailleurs, la commission des droits de l’homme est obligée de changer les questions du sondages sur le racisme chaque année pour essayer d’arriver à démontrer qu’il y aurait un racisme et qu’il serait croissant, ce qui est infirmé par tous les chiffres sérieux. Il n’y a pas de racisme, parce que, à nouveau, les populations de jeunes islamisants provocateurs, sont des deuxièmes, troisième voir quatrième génération, bien plus semblables à nous que leurs parents ou grand parents avec lesquels il n’y avait pas de problèmes majeurs.

                                                        Il n’y a pas instrumentalisation d’un racisme inexistant par la droite. Celle-ci a instrumentalisé le déni de réalité de la gauche. Aux difficultés de la cohabitation avec de nouveaux arrivants nombreux, différents, la gauche à répondu en ventant les beautés du multiculturalisme, de la mixité sociale dans les écoles, mais uniquement pour les enfants de petits blancs. A la montée de l’insécurité elle à répondu en dénonçant le « système capitaliste » et en ventant la prévention tout en refusant la répression et le respect de la loi. Aux interrogation sur la nation, qui est le seul patrimoine des plus défavorisés, elle a répondu en disant que cela étati dépassé, n’avait plus de sens etc...

                                                        C’est le mépris de la gauche pour le peuple qui est instrumentalisé. Le racisme n’a rein à voir la dedans.

                                                        D’ailleurs, ce rejet massif, « tripal » du concept saucisson vin rouge, est bien à l’image de ce mépris pour les valeurs populaires. C’est cela que la droite utilise, et c’est de bonne guerre.


                                                      • Traroth Traroth 19 juin 2010 02:54

                                                        Le racisme n’existe pas ? Je ne vais même pas vous faire l’honneur de vous répondre tellement ce forum le fait à ma place !


                                                      • Traroth Traroth 19 juin 2010 03:02

                                                        @Marc Gélone :

                                                        « C’est ça, et pas du tout dû à une augmentation des effectifs qui induit une visibilité de plus en plus pesante » : Non, c’est totalement impossible, car cette « augmentation des effectifs » n’existe que dans vos fantasmes, comme les recherches les plus simples vous le ferait comprendre. Ce que vous évitez soigneusement de faire, bien entendu. Ca vous obligerait à remettre en cause vos croyances paranoïaques de façon beaucoup trop fondamentale...


                                                      • Traroth Traroth 20 juin 2010 23:23

                                                        Les chiffres de l’immigration n’ont absolument rien à voir avec des statistiques ethniques.

                                                        Et « le spectacle des rues », personnellement, je ne sais pas ce que ça veut dire.


                                                      • pigripi pigripi 18 juin 2010 18:27

                                                        Après le ram(a)dan provoqué par l’occupation des rues pour la prière et la riposte laïque saussiflard pinard, qui va oser refuser de voter le budget de ces pauvres musulmans (obligés de se prosterner dans les crachats, les crottes de chiens et de rats, la pisse d’homme sur les pavés mouillés et rugueux) pour une belle mosquée et un beau centre culturel ?

                                                        Les ceusses qui ont gagné sont clairement ceux qui ont intérêt à gérer un gros budget. Dans l’administration, le prestige et les avantages vont avec l’importance du budget.

                                                        Les meilleurs postes et avantages financiers, les plus grosses primes on les trouve au Ministère de l’économie et des finances, qui donne l’exemple aux fonctionnaires.


                                                        • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 18 juin 2010 18:36

                                                          C’est la goutte d’or qui fait déborder la vase.


                                                          • joelim joelim 18 juin 2010 19:16

                                                            Je pense que cette politique multi-culturaliste consistant à accepter l’idée de guettos ethniques (en n’intervenant pas sur les abus en question), fait partie de la stratégie globale des ultra-libéraux du genre de Bush, Thatcher, Blair & Sarkozy.

                                                            Simple : les confrontations inter-culturelles (ici, saucisson vs religion) sont un excellent moyen de diversion pour brouiller les pistes du pillage financier généralisé opéré par les libéraux anglo-étasuniens et leurs dépendances dans l’Europe.

                                                            Et puis, c’est toujours un moyen de faire du business (achat/vente d’armes pour aller bouter les étrangers chez eux, commissions occultes — dans le fondement des français — quand on peut, etc.).

                                                            Enfin et surtout, çà permet de manipuler les gens, c’est facile il suffit de ne rien faire smiley : laisser faire quelques abus identitaires qui vont révulser les gens, çà secoue toujours un peu le paysage de l’opinion. Certes, en faveur du FN plus que de l’UMP, mais ils ne sont qu’à la phase de réglage. smiley

                                                            Ils comptent bien trouver un remède au petit défaut de cet épatant outil d’influence. Heureusement ce n’est pas si simple ! smiley)

                                                            • Giordano Bruno 18 juin 2010 19:23

                                                              Vous présentez SOS Racisme le MRAP et la LICRA comme des groupes antiracistes. Je ne pense pas qu’ils le soient. Quelles sont les raisons qui vous amènent à les juger ainsi ?

                                                               Le fait qu’ils puissent se targuer de l’être n’est bien entendu pas recevable.


                                                              • commodore 18 juin 2010 19:46

                                                                Rien à ajouter à ce que dit Non666......


                                                                • hgo04 hgo04 18 juin 2010 19:47

                                                                  Ben moi, je me demande si un jour je vais me faire traiter de raciste parce j’auri fait griller sur mon barbecue des chipolatas et cotes de porc et que la fumée de ce barbe traverse le jardin de mon voisin musulman....


                                                                  Je sais, j’exagère, mais quand je vois dans ce pays que l’on arrive à faire condamner un coq parce qu’il chante cocorico le matin ou des vaches parce qu’elle font du bruits avec leurs cloches, je suis vraiment inquiet pour mes futurs barbecue en famille...

                                                                  • Eugène 18 juin 2010 20:02

                                                                    L’oeil gauche regarde les musulmans, l’oeil droit regarde les « anti-racistes ».
                                                                    Il n’existe pas de 3eme oeil, ce 3eme oeil qui permettrait de regarder ceux qui manipulent nos nerfs avec ces histoires. Un autre oeil par ailleurs, au centre d’un triangle, au sommet d’une pyramide.


                                                                    • Ricos77 Ricos77 18 juin 2010 20:16

                                                                      Je sais qu’il y a quelques mouvements de gauche qui commence à réagir, mais le drame est que la résistance envers l’islam n’est menée essentiellement que par des gens d’extrême droite. Cela est vraiment dramatique, car cela crée une association qui fait le beurre des musulmans, et draine toute une partie de la gauche antiraciste. Quel amalgame. Je n’arriverai jamais à comprendre cet angelisme, cet aveuglement d’une partie des gens de gauche (nb : je me définirais comme d’extrême gauche). Que faudra-t-il pour qu’ils comprennent ? Peuvent-ils simplement essayer de faire une translation avec les cathos ? Comment réagiraient-ils si des cathos envahissaient une rue pour prier ? Comment réagiraient-ils si en France on emprisonnait les gens qui ne font pas carême à pâques, comme c’est le cas au maroc (exemple de pays non « islamiste » mais simplement « musulman ») si on est chopé à ne pas faire le ramadan ? Qu’est qu’il va falloir ? Qu’il soit trop tard ? Il est déjà bien tard... Peuple de gauche réagissez ! ce ne sont pas nos amis car nous ne sommes pas leurs amis ! Regardez la réalité en face ! Comment admettre que des fonds publiques financent la construction de mosquée ? C’est une abbération ? Admettriez-vous que des fonds publiques soient utilisés pour construire des églises ? La Laïcité n’est pas faite pour protéger les religions, elles est faite pour SE protéger des religions !!! Du moins tel en est ma définition. La France, pays que j’aime, je vais devoir la quitter, car la France va devenir musulmane, à cause de la peur, la peur d’affronter cette menace, la pire qu’il soit : une société théocratique. C’est ça que vous voulez ? 


                                                                      • Antoine Diederick 18 juin 2010 22:53

                                                                        tout simplement parce que la gauche voit dans le musulman, le le nouveau prolétaire, la voix utile à l’élection, sans plus.....

                                                                        ils sont tombés dans le misérabilisme ....en quelque sorte.


                                                                      • rico 18 juin 2010 20:45

                                                                        bonjour
                                                                        le groupe Apéro pinard saucisson à Lyon aussi
                                                                        sous les pressions et menaces les organisateurs ont abandonné


                                                                        • Antoine Diederick 18 juin 2010 21:05

                                                                          Bonsoir,


                                                                          est-ce que finalement , pour la première fois dans l’histoire de la laïcité en France se posetait-il pas la question de « laïcité et identité » ?

                                                                          D’autre part, pour moi, la question de la rue Myrha est de la responsabilité du maire du 18 eme et c’est à lui , comme élu, d’apparaître dans le débat comme acteur responsable.

                                                                          Le reste c’est de l’agitation, car en somme, il faut s’adresser en démocratie à ceux qui sont élus pour avoir des explications....et mieux comprendre les faits ainsi que la situation.

                                                                          Pas cette attitude, responsable, c’est rendre à la démocratie son vrai rôle, que de remettre en cause le mandat qui a été donné. Cette manie du mouvement spontané dans la rue ne permet pas le jeu de la démocratie. 


                                                                          • no_move no_move 18 juin 2010 21:42

                                                                            moi ce qui me gène c’est pas les gens qui prient dans la rue mais ceux qui sont avec un portable collé à l’oreille et qui parle tout fort.

                                                                            Et vous savez quoi, ils sont partout !!!!!

                                                                            Alors on fait quoi pour cette catégorie là ?


                                                                            • Antoine Diederick 18 juin 2010 23:08

                                                                              ouais, le 18 juin c’est la fête du saucisson pour certains, la mémoire flanche chez les fabricants de saucissons.


                                                                            • no_move no_move 18 juin 2010 21:47

                                                                              sinon, ça vous botte un méchoui géant dans le 16eme ?


                                                                              • jeangiovanni 18 juin 2010 21:49

                                                                                Bonsoir.
                                                                                De toute façon, cette excuse de mosquée trop petite rue Myrha ne tiens pas la route.
                                                                                Des mosquées il y en a plusieurs dans Paris qui pourraient accueillir les fidèles.
                                                                                D’autres part beaucoup de gens viennent d’autres villes et départements uniquement pour gonfler le nombre.

                                                                                De plus et là est le point essentiel.
                                                                                Ce genre de débordement et d’occupation du territoire public par les islamistes est visible dans d’autres villes de France et de Navarre. Il manque donc des mosquées partout......
                                                                                Et puis idem en Angleterre, en Belgique, en Allemagne, au Danemark, en Espagne, en Italie, au Canada...etc.

                                                                                Cet expansionnisme planétaire a pour but d’instaurer un Califat mondial et de mettre en place la Charia.

                                                                                A suivre


                                                                                • Antoine Diederick 18 juin 2010 23:23

                                                                                  pas d’accord, selon les dernières études , les extra-terre-extres n’ont pas de dents, un peu comme les poules.


                                                                                • tvargentine.com lerma 18 juin 2010 22:08

                                                                                  Comment la France peut-elle accepter de voir se construire des églises et des mosquées !

                                                                                  Un pays laïc bouffé de l’intérieur par des trotskistes qui manifestent main dans la main avec les islamistes pour nous imposer leur religion obsurantiste et nous imposer leur commerces particuliers issus de leur monde de vie et non de la société traditionnelle française que les vagues successives d’immigration ont intégrées

                                                                                  Cette religion est dangereuse car elle porte le fascisme en elle et de voir des « socialistes » défendre ces religieux s’imposer dans les rues et imposer leur conception réactionnaire de la société me donne envie de vomir

                                                                                  http://www.tvargentine.com


                                                                                  • jaja jaja 18 juin 2010 22:11

                                                                                    Pour répondre à des âneries de ce niveau il faut être très fort...


                                                                                  • jaja jaja 18 juin 2010 22:12

                                                                                    ou aussi stupide...


                                                                                  • Antoine Diederick 18 juin 2010 23:06

                                                                                    Lerma, tu ne connais pas bien les les lois de ton pays.....et aussi tu oublies que le christianisme en France précède....

                                                                                    puis Lerma, la République permet la liberté de culte......


                                                                                  • Eugène 18 juin 2010 22:27

                                                                                    Oui : origanisez un apéro saucisson / bière devant une synagogue pour montrer votre amour de la laïcité .


                                                                                    • jaja jaja 18 juin 2010 22:31

                                                                                      800 militants d’extrême droite dont les abrutis du Kop de Boulogne (LePoint.fr) ont manifesté ce soir contre l’interdiction de leur petite sauterie raciste à la Goutte d’Or....
                                                                                      Un buzz pareil pour en arriver à un pareil bide c’est presque drôle...

                                                                                      Tout ce qu’ils pourront faire c’est ratonner quelques « basanés » isolés dans le métro en bons salopards qu’ils sont....


                                                                                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 juin 2010 22:44

                                                                                        C’est bien la première fois qu’un journaliste ne rapporte les chiffres que policiers. Et Jaja est content de les citer smiley

                                                                                        A propos, Jaja, vous ne deviez pas aller tâter du biceps ?


                                                                                      • jaja jaja 18 juin 2010 22:52

                                                                                        Non Cosmic je suis resté chez moi. Je croyais que c’était clair pour vous. Que les rascos défilent dans les quartiers bourges ne me gêne absolument pas...

                                                                                        Mais qu’ils viennent provoquer à la Goutte d’Or ou dans les quartiers populaires alors là c’est une toute autre question...

                                                                                        Du reste les contre-manifs ont toutes été annulées car devenues sans objet...


                                                                                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 juin 2010 22:54

                                                                                        Comme quoi, un bon coup de semonce de l’Autorité et chacun cherche son chat.


                                                                                      • jaja jaja 18 juin 2010 23:11

                                                                                        C’est les rascos qui sont partis la queue basse et ont annulé leur « apéro géant » à la Goutte d’Or.... Et c’est très bien comme ça....

                                                                                        On ne va quand même pas se battre contre les moulins à vent qu’on ne trouve d’ailleurs plus à la Goutte d’Or...

                                                                                        Mais quelle poilade quand même ce bide !...


                                                                                      • jaja jaja 18 juin 2010 22:45

                                                                                        Les « Républicains » de Batskin le skinhead du PSG... Les sionistes de James ou de Riposte laïque...Les fachos du Bloc identitaire... Elle est belle la « Résistance » raciste censée représenter la France et ses valeurs....


                                                                                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 juin 2010 22:47

                                                                                        Obsédé par les « sionistes ».
                                                                                        Quel mouvement « sioniste » à l’appel ?

                                                                                        Plus intéressant : quels mouvements antisionistes contre l’appel ? smiley


                                                                                      • Antoine Diederick 18 juin 2010 23:03

                                                                                        A Cosmic, mefiez-vous Cosmic, des juifs il y en a plus que l’on ne croit et des sionistes encore plus smiley

                                                                                        Le jour ou il sera possible de casser les cadres des pensées toutes faites nous irons mieux.


                                                                                        Bien à vous.



                                                                                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 juin 2010 23:09

                                                                                        Votre première assertion, en effet Antoine.
                                                                                        Pour la deuxième, la pensée défaite c’est pas le top non plus smiley


                                                                                      • Jojo 18 juin 2010 22:49

                                                                                        Avissse à la populationnnnne et à ceux nombreux sur ce fil qui nous aiment d’amour

                                                                                        Algérie-Angleterre : 0 - 0
                                                                                        A Constantine, les yous-yous fusent de partout, les voitures sont dehors, les cheminots au loin prennent des libertés avec les vuvuzelas géants de leurs motrices.Bref la nuit sera longue...

                                                                                        Je ne suis pas très foot, mais bon sang quel match ! Tahia el djazair smiley

                                                                                        • Antoine Diederick 18 juin 2010 23:25

                                                                                          ni l’Angleterre, ne l’Algérie n’existent...ce sont des pays imaginaires.


                                                                                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 juin 2010 23:35

                                                                                          La laïcité comme religion...
                                                                                          Rendu là, faut tout reprendre à zéro. C’est bien le problème. Gravissime.


                                                                                        • Antoine Diederick 18 juin 2010 23:45

                                                                                          il ne faut pas voirl le mal , là où il ne se trouve pas.

                                                                                          En Afrique de l’ouest un autochtone musulman vous expliquera qu’il suffit de poser 4 pierres en espace carré dans le désert pour créer un espace de dévotion, c’est une mosquée.

                                                                                          Alors , il est possible que pour ces musulmans de la rue Myrha, ce soit le même raisonnement.

                                                                                          Mais, ils ne sont pas dans le désert, ils sont en France, en Europe, une Europe qui doit ses comportements aux pragmatisme romain, à la pensée grecque et judéeo-chrétienne.

                                                                                          La charité voudrait que nous prenions le temps d’expliquer, que chez nous, c’est pas le désert.

                                                                                          Ce n’est pas le désert, il ne manque pas de Mosquée à Paris. Il suffit de rendre grâce à Dieu dans les lieux disponibles , à la rigueur, puisque les musulmans honorent un Dieu , chrétien et juif, d’aller à la Synagogue ou à l’Eglise, trouve un refuge temporaire.

                                                                                          A moins, que la foi musulmane, en ce cas, soit une arme politique, je ne vois pas en quoi, la dévotion, ne pourrait pas être partagée, mais hors la rue, qui est de l’espace public.

                                                                                          Que fait le maire du 18 eme ?




                                                                                          • Nicolas 18 juin 2010 23:49

                                                                                            Intéressant Antoine, mais je ne pense pas que ce soit le cas. La rue Myrha semble être une forme de culte, qui ne se limite pas à l’islam, volontairement voyante et démonstrative. Ce sont tous ces mouvements de rénovation religieuse dont le salafisme n’en est qu’un exemple, qui sont pour moi fondamentalement liés à la confrontation entre des religions et des sociétés modernes.


                                                                                          • Antoine Diederick 18 juin 2010 23:51

                                                                                            sorry for this bad french, long along this post, tired am I ;

                                                                                            Sweet dreams to all, bye bye


                                                                                          • Antoine Diederick 18 juin 2010 23:53

                                                                                            a Nicolas, je pousse un peu et appuie le trait....c’est vrai....



                                                                                          • Nicolas 19 juin 2010 00:00

                                                                                            Si vous conseillez sérieusement aux musulmans qui prient rue Myrha de se rendre dans une synagogue pour prier, je veux bien croire que vous êtes so tired, selon vos dires. smiley

                                                                                            Au milieu des hommes, la religion peut se donner en spectacle, attitude qui n’a aucun sens quand seules les pierres et le sable sont spectateurs.

                                                                                          • Elsass Elsass 19 juin 2010 00:36

                                                                                            Salut Maldoror.
                                                                                            Un bon article que tu nous délivres là.


                                                                                            • Christoff_M Christoff_M 19 juin 2010 01:04

                                                                                              Interdiction de boire du vin et de manger du saucisson dans la rue en France en 2010 !!

                                                                                              Par contre manifs d’éléments violents en banlieue, avec casse tolérée et payées par les habitants...

                                                                                              Grandes tolérance vis à vis de musulmans qui envahissent certains quartiers et occupent des rues... cela fait longtemps que nous avons des tolérances douteuses d’un coté et des interdictions dictées de l’autre coté par des ligues racistes et communautaristes...

                                                                                              Nous marchons sur la tête la France a tenu, était un havre de paix parce qu’elle était laïque et que chacun respectait une loi commune, nous sommes en train de jouer avec le feu en faisant du cas par cas... qui a intérêt à cette zizanie, la clique et les castes au pouvoir dans notre pays de moins en moins démocratique, qui se permettent de moduler les lois en fonction de groupuscules, semant confusion et haine !!!

                                                                                              Les catholiques eux n’ont même pas le droit de manifester ou de se regrouper devant Notre Dame, lieu symbolique, alors qu’on devrait rire de gays et lesbiennes qui manifestent au meme endroit !!???

                                                                                              Et dire que monsieur Sarkozy avec sa fantoche icône se font passer pour croyants... on retrouve les mêmes méthodes de communautarisme entretenues avec des assoc subventionnées par l’état....qu’aux états unis et en Israel... le pouvoir se gave et sème la zizanie en amplifiant des évenements et en ayant l’air de prendre des mesures...

                                                                                              Pendant ce temps le laxisme et les complices permettent de bien vider les tiroirs caisses en occupant la populace avec des faits divers....


                                                                                              • Christoff_M Christoff_M 19 juin 2010 01:32

                                                                                                Quand aux mouvements d’extrême droite, une telle publicité autour d’un fait divers, fait partie des plans com des prétentieux « conseillers » de la clique sarkozyenne...

                                                                                                Qui « dénoncent » tout ce qui est d’extrème droite alors qu’ils appellent leurs voix et avaient un autre discours avec « nettoyer la racaille au Karcher »... quand on est au pouvoir et qu’on change de discours en fonction de l’audience et du moment, il n’y a rien de mieux pour provoquer des accrochages dans la rue...

                                                                                                Les gens qui favorisent les concerts pluriethniques bien inoculés par les mondialistes, les rave et les défilés gays, s’indignent d’un apéro saucisson, qui représente une provocation de franchouillards nazillards, bien sur, toujours le raccourci extreme droite, nazi, il ne manquait plus que quelques cathos dans les rangs et cela aurait fait le bonheur des journaleux de la pensée unique, vous savez ceux qui trouvent des excuses aux mecs qui fraudent, qui voilent leurs femmes et qui sont polygames sur le sol français....

                                                                                                Quel silence de la presse alignée et des associations de propagation du racisme en France qui sont les premiers à mettre en avant des faits divers pour justifier leur existence douteuse sur le sol français, avec une de leur représentante qui collabore avec la clique sarkozyenne !!
                                                                                                pardonnez leur ils ne savent pas ce qu’ils font, les idiots utiles et les bouffons du pouvoir !!

                                                                                                Mais si vous avez fait partie d’une association antitruc vous êtes surement les rois de la morale.... je ne pourrais même pas faire un apéro saucisson chez moi je n’ai plus un français dans mon immeuble, à part un commercial qui sera mort avant de toucher sa retraite et deux mémères veuves pour qui l’apéro c’est tous les jours et toute seule...

                                                                                                il n’y a pas eu de fete des voisins cette année... quand je dis qu’il faut arrêter de jeter de l’huile sur le feu et d’entretenir la mentalité de groupes qui se montent les uns contre les autres, je parle dans le vide, tellement sont nombreux ceux qui sont rentré dans le « système » Sarkozyen !!

                                                                                                A croire qu’il attend un bon dérapage pour renforcer encore des forces de sécurité arbitraire, des caméras partout, et des interdictions à tout va sous prétexte de précaution... bientot on va vous dire quel papier toilette utiliser !! réveiller vous face à l’infantilisation abusive de ce gouvernement, l’explication scolaire et béatifiante de Woerth sur les retraites est bien plus insultante qu’un aperitif provocateur....


                                                                                              • Deneb Deneb 19 juin 2010 05:01

                                                                                                J’évite le sauciflard, trop salé, pas bon pour les artères. Le pinard, j’aime bien, mais les lendemains ne me réussissent guère. Pour faire la fête, je prefere quelques musicos et un bon pétard, au moins le lendemain on est opérationnel.

                                                                                                Le prosélytisme musulman et la propagation de l’amalgame religion=race est, certes, assez dérangeant. Mais au moins autant que la promotion, officielle, de l’identité NatioNNale (pourquoi tant de N ?) qui favorise les dérives identitaires, très proches, au niveau du raisonnement, des propagandes religieuses et/ou sectaires. S’adonner aux quêtes identitaires, ça fait du bien sur le moment, un peu comme quand on boit un coup. Mais les lendemains sont souvent pénibles.



                                                                                                  • antonio 19 juin 2010 08:16

                                                                                                    Moi, ce qui m’effraie, ce sont les ravages du dogme de l’anti-racisme. Les chantres de cette église « bien pensante » en viennent à justifier n’importe quoi au nom du multicuturalisme.
                                                                                                    Objectivement, ils apportent leur soutien au capitalisme mondialisé qui a besoin de « l’importation » de chair fraîche étrangère exploitable à faible coût pour perpétuer ses profits avec pour corollaire un appauvrissement sans précédent des ouvriers et employés français depuis des générations.
                                                                                                    Objectivement, par leurs « fatwas » anti-racistes, ils sont les « complices » des réseaux de passeurs qui déversent en Europe une main d’oeuvre sous qualifiée prête a accepter n’importe quoi pour survivre. Et ils viennent ensuite nous faire « pleurer » sur les conditions réellement épouvantables de leur « hébergement » sans jamais poser la question de savoir « à qui profite le crime ». Non ils préfèrent culpabiliser les français en les incitant à toujours plus de générosité.
                                                                                                    Leur « bien pensance » qui en vient à museler toute critique ( qui a envie de se faire traiter de raciste à la moindre remarque de bon sens sur cette situation ? ) est criminelle. Elle avalise les pires formes d’exploitation qui sont en train de se mettre en place dans notre société.


                                                                                                    • hgo04 hgo04 19 juin 2010 09:31

                                                                                                      Antonio.. tu écris ce que tout le monde sait...




                                                                                                    • antonio 19 juin 2010 11:28

                                                                                                      @ hgdoO4

                                                                                                      Si tout le monde le sait, expliquez-moi alors comment ce bréviaire anti-raciste continue à aveugler tant de gens et étouffer leurs justes critiques.

                                                                                                      A moins que « tout le monde » , ce soit vous...


                                                                                                      • jaja jaja 19 juin 2010 11:46

                                                                                                        L’appauvrissement des travailleurs Français c’est avant tout la baisse des revenus du travail... 10% du PIB passés de la poche des travailleurs à celle des actionnaires ces dernières années, apparemment sans que certains s’en soient aperçu.

                                                                                                        Trouver un bouc-émissaire, l’immigré, encore plus pauvre que soi, tout en divisant le monde ouvrier ça c’est du bon boulot pour les exploiteurs capitalistes !

                                                                                                        J’aime dans votre commentaire ce « tout le monde le sait » où l’on présente comme une évidence un tissu de conneries...

                                                                                                        La notion de « capitalisme mondialisé » masque l’hégémonie sur le monde de l’impérialisme Américain auquel s’opposent d’autres blocs à vocation tout aussi impérialistes.... Et ces contradictions se résolvent toujours par la guerre.

                                                                                                        Guerres qui deviendraient sans objet si le capitalisme était réellement mondialisé... On se demande pourquoi les budgets militaires sont partout si énormes...


                                                                                                      • hgo04 hgo04 19 juin 2010 11:59

                                                                                                        Je crains, antonio, que vous vous mèpreniez sur mon post.. Je disais que tous le savons, car il suffit de lire et regarder autours de soi...


                                                                                                        Pourquoi est il aveugle ?? car quand quelqu’un se plaint de quoique ce soit, et à juste raison, il se fait immédiatement agresser.. 

                                                                                                        suivez ce lien, extrapolez à votre situation et vous comprendrez :




                                                                                                      • vinvin 20 juin 2010 03:11

                                                                                                        Oui, mais s’ il y a une interdiction généralisée des APÉROS-SAUCIFLARDS, il faut également faire suivre une interdiction généralisée a des peuples « Primitifs » de bloquer les rues pour des « rites » venus d’ un autre age, sinon cela veut dire qu’ il y a une loi pour les uns et pas de loi pour les autres, autrement dit une Justice a deux vitesses.


                                                                                                        Une preuve supplémentaire que ceux qui dirigent la France ( de moins en mois démocratique,) sont des Enculés. ( Excusez mon expression, mais il faut bien quand-meme que des gens aient le courage d’ appeler les choses par leurs noms...).


                                                                                                        Mais si tel est le cas, je m’ en souviendrais en 2012.....


                                                                                                        A mon avis, entre les problèmes du la BURKA, Du BLOCAGE DES RUES, et a présent l’ INTERDICTION DES APÉROS « PINARD-SAUCIFLARDS, » tout cela va faire beaucoup de voix en plus pour le FN, ( cela a mon plus grand plaisir ! ).


                                                                                                        MARINE, AU SECOURS LA FRANCE EST EN TRAIN DE COULER !.......




                                                                                                        VINVIN. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Maldoror

Maldoror
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès