• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Service, SVP !

Service, SVP !

Lettre ouverte à la gouvernance.

Si au soir du 6 Mai prochain, le hasard, ou l’humeur que l’on sait si changeante des Français, venait à vous bouter hors du cockpit, vous pourriez néanmoins en sortir la tête haute et le sentiment de l’ouvrage parachevé.

Après 12 années passées aux commandes du pays et tellement de dossiers réglés, nul ne vous aurez tenu rigueur d’une petite baisse de régime. Mais ça serait sans compter avec la générosité jusqu’au-boutiste qui vous anime...

Ainsi, prenons à titre de modèle l’exemplaire Jean-Louis Debré qui, bien que fourbu et alors même qu’il allait devoir très bientôt supporter seul la charge de la présidence du Conseil constitutionnel, aura su, en pleine ligne droite des présidentielles, écouter et surtout comprendre l’angoissante perspective des futurs députés chômeurs. Ce tribun à la fibre sociale légendaire - bon sang ne saurait mentir - suivant la doctrine du Dr Sarko (« travailler plus pour gagner plus »), trouvera les mots justes afin de réveiller une majorité assoupie pour adopter un texte permettant aux malheureux parlementaires catapultés lors des prochaines législatives de toucher 5 cinq années de chômage au lieu des six mois contractuels, soit 7 000 euros mensuels qui, bien que dégressifs - peuchère - devraient tout de même leur permettre d’échapper aux affres du canal Saint-Martin...

Mais où trouvez-vous toutes ces idées pour sauver la France de l’hémorragie qui la saigne ?
Je pense en particulier à l’épuration des fichiers des ASSEDIC, à ceux de l‘ANPE, à ces centaines de milliers de fainéants immondes que vous aurez su pourchasser, dénicher, confondre puis transmuter en RMIstes tatoués d’un numéro afin de rétablir des chiffres honorables dans un pays enfin débarrassé de sa vermine.

Il me revient aussi cette témérité avec laquelle vous avez augmenté de 70% l’émolument ministériel, en juin 2003, avec effet rétroactif et non soumis à l’impôt - il fallait y penser - tout en repoussant simultanément et d’un altier revers de main la scandaleuse demande syndicale quant à un coup de pouce aux smicards. Non mais des fois !

Vous ne m’en voudrez pas, j’espère, si d’aventure ma mémoire venait ici à rendre un hommage non parfaitement exhaustif à l’ensemble de votre œuvre mais, que voulez-vous, vous en avez tant fait...

Tenez, c’est cocasse, il m’en vient une autre...

M. Chirac, prince d’Andorre, et Bernadette, « princesse qu’on sort » et qu’on balade, l’aristocratique couple possédant le goût doré de la vieille France, s’est offert sur le denier public et loin du « bruit et des odeurs », le château de Bity, retraite dont le faste qui honore son rang est apte à recevoir de fidèles amis très graciés et très décorés tels que Drut, Poutine ou le roi des bananes et sa cour.

Faut dire qu’avec les 600% d’augmentation du budget de l’Elysée depuis que les Chirac l’occupent, le train de vie de nos retraités sera difficile à maintenir après leur déménagement. Souhaitons-leur que la réforme du système des retraites soit lui aussi rétroactif, sans quoi où iraient-ils avec les 5 300 € de retraite de l’Assemblée Nationale, les 2 200 € de retraite de la mairie de Paris, 2 100 € de retraite de conseiller général, 2 900 € pour avoir été conseiller à la Cour des comptes et quelques piécettes jaunes ?

Même si, pour raison d’Etat, vous avez dû retirer certains projets qui auraient pourtant été si favorables aux plus nantis - sans qui nous ne serions rien - il nous restera tout de même quelques perles, tel le CNE, calqué sur le modèle social chinois, permettant à lui seul de conserver mainmise sur un peuple devenant espiègle, superbe retour vers une époque où chacun savait son rang conserver.

Evidemment, quelques mauvais coucheurs d’une presse rouge se sont bien chauffé la gorge sur des points qui pouvaient sembler largement consensuels. Ainsi me revient en mémoire une histoire de duplex au loyer de 14 000 écus réglés par lettre du Trésor. Diantre, mais que connaît des responsabilités et des tracasseries quotidiennes d’un ministre, un métallo, un chauffeur de bus, un chanteur de bal ou une enseignante dont la rusticité n’exige rien de tel ?

Bien qu’intarissable quant à vos louanges, je ne peux m’attarder davantage au risque de capter votre temps si cher. Néanmoins, permettez que je traite ici un dernier point qui me tient tout particulièrement à cœur.

Sachez que si le pire devait arriver, à la manière des chanteurs souffreteux, nous serions nombreux au soir de la rébellion, à requérir l’asile politique chez l’un de nos amis voisins qui connaît encore le respect dû à un or si âprement gagné. A l’inverse, et si vous restiez en place, réfléchissez au principe de délocaliser la présidence, les ministères, l’Assemblée nationale et le Sénat vers les pays actuellement en vogue. Outre quelques milliards d’euros, cela nous économiserait de supporter votre proximité.
Soyez sûrs que, même en Chine, nous ne vous oublierons jamais.


Moyenne des avis sur cet article :  4.49/5   (87 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • nathanael (---.---.252.222) 5 avril 2007 10:29

    A quand une manifestation et un blocus de ces instituations vieillissantes ? Pourquoi ne battrions nous pas le pavé de l’assemblèe pour manifster notre colère contre les parasites qui l’habitent ?


    • aixetterra... aixetterra... 5 avril 2007 11:14

      @ Nathanael,

      Quand ?

      Souhaitont que ce soit dans un mois !

      Aixet... smiley


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 9 avril 2007 22:59

      Evidemment d’accord avec l’article mais une précision : le rallongement des indemnités de chômage des députés ne concerne que ceux qui ne sont pas fonctionnaires, et ils sont ultra-minoritaires (c’est même pour encourager des non-fonctionnaires à tenter leur chance que cette disposition se justifie). De mémoire, aux législatives précédentes, seuls 6 députés (sur 500 et quelques) en ont bénéficié. Ce qui relativise la chose.


    • aixetterra... aixetterra... 9 avril 2007 23:23

      @ Olivier,

      Cette précision ne réduit en rien l’énormité de la mesure !

      En tous cas, croisons les doigts pour que cette mesure profite largement à ses auteurs dès les prochaines législatives...

      Viens en débattre autour d’une grillade si t’es un homme ! smiley

      Amicalement, Aixet...


    • JL (---.---.73.200) 5 avril 2007 10:50

      Jusqu’à la conclusion dans le dernier §, j’étais enchanté.

      Vous ne voulez pas la réécrire ? Je ne la comprends pas telle quelle, ni au 1er, ni au second, ni au nième degré.

      Merci.


      • aixetterra... aixetterra... 5 avril 2007 11:10

        @ JL,

        Sachez que si le pire devait arriver (votre éviction), à la manière des chanteurs souffreteux (Johnny...), nous serions nombreux (les nantis déçus et affolés) , au soir de la rébellion (victoire de la gauche), à requérir l’asile politique chez l’un de nos amis voisins (Suisse, Monaco, Belgique, Irlande, Luxembourg...), qui connaît encore le respect dû à un or si âprement gagné (enrichissement personnel, trafic d’inflence, cadeaux fiscaux, placards dorés, retraites parlementaires, malversations...). A l’inverse, et si vous restiez en place, réfléchissez au principe de délocaliser la présidence, les ministères, l’Assemblée nationale et le Sénat vers les pays actuellement en vogue (Chine, Maroc, Pologne, Inde...). Outre quelques milliards d’euros (d’économies sur salaires des gouvernants et autres hiérarques...), cela nous économiserait de supporter votre proximité (la clique gouvernante). Soyez sûrs que, même en Chine, nous ne vous oublierons jamais (et pour cause !).

        Merci pour votre commentaire.

        Espèrant avoir été plus clair, Aixet...


      • Floruf (---.---.123.101) 5 avril 2007 11:17

        Merci à l’auteur d’avoir eu une pensée toute particulière pour notre dirigeant(notre guide !) et son épouvantail qui nous ont tant donné pendant cette trop courte mais non moins éfficace douzaine d’années. Il est vrai que tant d’abnégation et de don de soi pendant toutes ces années doivent aujourd’hui être rétribués à leurs juste valeur. Et c’est les larmes aux yeux que je souhaite à Nicolas de trouver toute la force pour endosser sur ces frêles épaules la lourde et ingrate charge de chef de l’état de notre si beau pays ! Puisse le Grand Jacques dans sa grande mansuétude lui montrer la voie !

        Vive la république et Vive la France !!


        • aixetterra... aixetterra... 5 avril 2007 11:50

          @ Floruf,

          Je ne peux que reprendre en coeur votre « Vive la république et Vive la France !! »

          En souhaitant qu’elle redevienne une démocratie.

          Aixet...


        • Floruf (---.---.123.101) 5 avril 2007 14:55

          Plus sérieusement, je pense aussi comme vous Aixet... mais au train où vont les choses, je ne pense pas que la remise à plat de nos institutions soit pour demain tant il est étrange de constater la passivité des français au sujet de la croissance exponentielle des dépenses de nos dirigeants pour garantir leur train de vie de monarques ! Bref tout le monde s’en fou , alors qu’on nous promet de la rigueur et de nous serrer la ceinture, les politiques s’autorisent régulièrement toute sorte d’avantages sans que personne ne tic !! La France ressemble de plus en plus à un régime bananier ....et je vous passe en plus les infractions systématiques aux codes de la route quand ces messieurs sont de sortie !!... Bref ,j’arrête , je m’énerve tout seul !!

          Cordialement


        • N-Y (---.---.183.164) 5 avril 2007 11:22

          En mai 2006, une association baptisée « La Diagonale » (contact@ladiagonale.org) est née pour rassembler les déçus de la gauche prêts à s’engager pour Nicolas Sarkozy.

          Ce club réunit aujourd’hui des milliers de partisans répartis dans toute la France.

          Ce mouvement est le signe visible que notre candidat a cessé, comme il le souhaitait, d’être l’homme d’un seul parti en se tournant vers tous les Français.

          On peut ainsi être de gauche et sarkozyste. La position des membres de « La Diagonale » est résumée dans une charte dont voici quelques extraits :

          « Ayant appartenu ou appartenant encore à diverses sensibilités de la gauche française qui aspiraient à « changer la vie » nous avons longtemps voté et parfois même travaillé pour des gouvernements ou élus socialistes. Force est de constater que la Gauche tout entière a de moins en moins tenu ses promesses. A notre plus grand regret les partis de gauche sont même devenus les conservateurs du musée des acquis sociaux, trouvant davantage leur identité dans la contestation que dans les convictions... Le changement et le progrès ont désormais changé de camp... Nous pensons qu’aujourd’hui, en dépit de son appartenance à une droite décomplexée, Nicolas Sarkozy est le seul homme à se positionner sur la rupture et à vouloir moderniser notre pays. »

          Le 29 janvier 2007, c’est le philosophe André Glucksmann qui publiait dans le journal Le Monde un article intitulé « Pourquoi je choisis Nicolas Sarkozy ».

          Son propos résume, à lui seul, toutes les raisons pour lesquelles les déçus de la gauche s’engagent : « J’ai un temps rêvé d’une candidature de Bernard Kouchner, restituant à la gauche française une dimension internationale perdue. [...] En prenant position pour Nicolas Sarkozy, je vais perdre mes amis. Ma décision, faite de douleurs anciennes et de perspectives nouvelles, est réfléchie. »


          • aixetterra... aixetterra... 5 avril 2007 11:48

            @ N-Y,

            Je vous entends et ne me permettrais pas de vous opposer un moins. Je suis moi-même un « déçu » des méthodes et des dirigeants du parti socialiste mais non du socialisme. Les gens ne sont point les idéaux.

            Toutefois, personnellement, si je retire ma confiance en quelques personnes et au système qu’elles représentent, je demeurerai en accord avec mes concepts de société.

            Quand au « philosophe André Glucksmann » permettez que je goûte peu ses idées que j’assimile plus à des errements. Je n’en veux pour preuve que sa perspective d’y « perdre ses amis » qu’il brandit telle un sacrifié sur l’autel du mal.

            Ni vous, ni moi ne sommes, semble-t-il, des extrémistes. Sarkozi en est un parmi les pires, et mal nous prendra si nous et l’histoire avions à le vérifier !

            Merci, Aixet...


          • Emile Red Emile Red 6 avril 2007 13:30

            Trop comique ce nom, ils l’auraient fait exprès les sarkosistes ? La Diagonale...

            La Diagonale du Fou alors, quelle juste à propos.


          • non666 non666 5 avril 2007 16:38

            Joli concours de passes, les Sarkozistes !

            La seule chose qui vous ferez partir serait la victoire de pimprenelle ?

            Rassurez vous, cela n’arrivera que si elle est en finale contre le petit nicolas.

            Justement parce qu’IL est soutenu par tout le club du « devoir d’ingerence », du soutien a Bush en Irak, du soutien a l’invasion du Liban par israel, il n’a aucune chance. Quoiqu’en disent les sondages.

            Nous sommes nombreux a preferer voter pour l’idiote que pour le traitre. Ce qui n’exclu pas le fait d’imposer ensuite une cohabitation a l’idiote en question.... Nous verrons bien alors si IL mettra en oeuvre toutes ces promesses gouvernementales des elections presidentielles... Car le poste de premier ministre lui sera proposé...

            Il sera obligé de le rejeter publiquement , une fois de plus (je ne veux pas compromettre mes chances aux prochaines présidentielles....)

            Cette election est un enjeu formidable mais nous verrons vite qui a fait des promesses et qui les tiendra. Quand on fait des promesses de legislatives aux presidentielles, on est obligé de les tenir après les legislatives gagnées n’est ce pas ?


            • Floruf (---.---.123.101) 5 avril 2007 17:25

              A part N-Y ,je ne pas trop où tu as vu des Sarkosistes sur ce fil ! J’ai plutôt ressenti de la défiance envers tout les politiques actuels ou nos élus plus globalement ! Et c’est dans cette optique que j’ai écris des commentaires cyniques. Franchement ,faire l’apologie de Chirac me parrait plûtot mal placé vu le bordel actuel ! Quant à l’image que j’ai de Sarko , si je devais aller au fond de ma pensée , elle serait très proche de celle de mon fondement !!A+


            • aixetterra... aixetterra... 5 avril 2007 17:51

              @ NON666,

              En effet, les promesses n’engagent que ceux qui...

              Mais il est temps que cette facheuse habitude cesse et les consciences mûrissent. Où et quand cela craquera-t-il, j’avoue n’en rien savoir mais la nomenclatura devra en tenir compte à l’avenir.

              Après tout, si notre réflexion commune, à « haute voix », sur AV ou autre web-média peut changer ces pratiques, ça sera notre révolution orange à nous...

              Aixet...


            • (---.---.156.124) 6 avril 2007 06:17

              Non ! Tu oublies que bécassine c’est la copine ! Sélo-laine est une Hollandaise ! L’expérience PS nous l’avons déjà faite !

              Ce si dit tu n’a pas tord, nos votes ne comptent plus ! Ils font ce qu’ils veulent ! depuis toujours...


            • (---.---.156.124) 6 avril 2007 06:28

              Çà, c’est THE article qui tue !

              Bravo, mais qui aura le courage d’affronter la justice réformée pour blanchir ?

              Ségo-laine ? Plus doux que doux, hold-up à la Hollandaise !

              Bayrou ? La sauce béarnaise est déjà en train de virer !

              Le Pen ? La tête risque de ne plus avoir de jambe !

              Bravo Chi-Chi ! Ta place au soleil est assurée ! Quoi-que...


            • pinpin (---.---.49.145) 5 avril 2007 17:28

              Aujourd’hui Sarkozy m’a fait vraiment peur. Il a prétendu dans le monde : « Ce n’est pas parce qu’internet est hors la loi qu’il faut être hors la loi » pour refuser un débat avec les autres candidats avant le 1er tour. Il est déjà dangeureux qu’il refuse le débat, car c’est le minimum que l’on puisse attendre d’une campagne démocratique pour pouvoir réellement comparer les candidats : sans confrontations, il n’y a que déballages de beaux disours.

              ET SURTOUT déclarer Internet hors-la-loi !!! Mais que réserve-t-il aux internautes : de la mega répression aux services des grandes majors de production culturelle de merde. Il tend également à combattre le téléchargement illégal, et jamais ne tolérera de licence globale, la seule vrai solution. Fini l’accès à la culture pour qui n’est pas fils de ministre ou de patron du CAC40. Comment pourrais je avoir accès à la musique, aux livres, aux vieux films, si à chaque fois je devais payer à la sacem ???

              Et ce qu’il ne doit pas aimer dans Internet, c’est de ne pas pouvoir contrôler l’information et museler les contestataires. Puisque c’est le seul espace public où des critiques contre sa personne sont proférées, il est compréhensible que cette graine de dictateur traite ce media comme hors la loi.


              • (---.---.73.200) 5 avril 2007 17:49

                A aixetterra, j’avais bien compris la première fois ce que vous ne pourriez faire mieux que répéter, et pour cause. De fait c’est tout le texte que je n’avais pas compris. Ceci explique cela.

                Et vous m’aviez pris pour un benêt ! La preuve, la répétition. Il ne vous est pas venu à l’idée autre chose. Et vous avez eu tort. N’ayant pas l’habitude de juger les idées en fonction de celui qui les exprime, j’ai cru jusqu’à cette inévitable contradiction apparente, que vous faisiez de l’humour, une sorte de second degré maladroit.

                Mais non, vous ne faisiez qu’exprimer vos craintes et dans un langage si crû que je n’y ai pas cru !

                Je pense en effet qu’ils pourront partir chanter, faire chanter, et déchanter ailleurs ceux qui ont âprement gagné leur or. Cet euphémisme est peut-être dans ce texte la seule trouvaille.


                • aixetterra... aixetterra... 5 avril 2007 18:12

                  @ IP:xxx.x9.73.200,

                  J’avoue patiner sévèrement dans une sorte de choucroute !

                  Vos commentaires sont de redoutables labyrinthes dans les couloirs desquels ma raison vacille.

                  Je ne riposterai donc pas en attendant l’éventuel prochain uppercut au foie ou... sous la ceinture.

                  Merci pour vos bons maux, Aixet...


                • JL (---.---.73.200) 5 avril 2007 18:48

                  Ah, je déteste l’obscurantisme. Et les coups bas.

                  Je croyais avoir été clair, j’aurais du dire « VOUS pourrez partir chanter (aux armes !) etc. ».

                  C’est vous qui vous exprimez de manière sibylline.


                • (---.---.245.252) 5 avril 2007 17:59

                  A Florus

                  Les Sarkosistes comme tu dis n’écrivent pas sur ce fil ; trop occupés d’en rire

                  Les chiens aboient ; la caravane passe.....

                  Pliez...pliez..« camarades »...


                  • Floruf (---.---.28.217) 5 avril 2007 19:37

                    Loupé Machin ! j’irai à la pêche le 22 avril ! Pourtant il se trouve que je suis un honnête gent qui se lève tôt pour gagner sa pitance à la sueur de son front, qui paye aussi ses impôts et tout et tout comme Sarko les aime mais j’ai une aversion pour les mégalos prétentieux( pour rester courtois), quant aux autres ils m’indiffèrent ! A l’envoyure


                  • ExSam (---.---.166.70) 5 avril 2007 21:14

                    La claque avec le sourire. Parfait.

                     smiley


                    • (---.---.156.124) 6 avril 2007 06:30

                      Çà, c’est THE article qui tue !

                      Bravo l’auteur, mais qui aura le courage d’affronter la justice réformée pour blanchir ?

                      Ségo-laine ? Plus doux que doux, hold-up à la Hollandaise !

                      Bayrou ? La sauce béarnaise est déjà en train de virer !

                      Le Pen ? La tête risque de ne plus avoir de jambe !

                      Bravo Chi-Chi ! Ta place au soleil est assurée ! Quoi-que...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès