• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Shalom Shalit

Shalom Shalit

Minuscule acteur d’une guerre à laquelle il n’a rien compris, Gilad Shalit est devenu une figure médiatique de l’Etat hébreu. Espérons que sa mère, quand il sera libéré, aura une pensée pour les milliers de mères palestiniennes qui attendent leur fils détenu depuis dix ans dans les prisons d’Israël, et pour celles qui pleurent leurs enfants morts sous les tonnes de bombes qui ont écrasé Gaza en décembre dernier.

L’Etat d’Israël a été fondé en 1948, alors que l’Afrique était encore colonisée par des nations européennes. La création de cette enclave dans le monde arabe ne posait aucun problème à l’opinion publique française où dominaient des sentiments racistes et colonialistes. C’est pourquoi les massacres commis par les Juifs en Palestine, avant même qu’une résolution de l’ONU marque la naissance du nouvel Etat, sont passés inaperçus de ce côté-ci de la Méditerranée. On avait vu pire en Algérie, notamment à Sétif en 1945. Mais l’attitude des Français a beaucoup évolué depuis l’émancipation des pays africains, surtout depuis l’indépendance de l’Algérie en 1962. Ils se sont mis à considérer les Arabes avec un certain respect, notamment parce qu’on voyait de nombreux Français d’origine maghrébine qui étaient parfaitement intégrés et s’élevaient dans l’échelle sociale.

L’Etat d’Israël est l’aboutissement d’un projet de conquête dont l’auteur est un Juif autrichien, Theodor Herzl. Le principal argument ayant conduit à sa création est que, d’après la Bible, la Palestine (le Pays de Canaan) appartient aux Juifs depuis plus de 2.000 ans. Il semblait donc normal à l’époque que les Juifs du monde entier puissent revenir y habiter. La mentalité des Israéliens n’a pas changé sur ce point. En outre, une grande partie de la population d’Israël y est implantée depuis plusieurs générations. Un citoyen israélien né en Israël, né lui-même de parents nés en Israël, se sent naturellement chez lui. À ce sentiment s’ajoute celui d’appartenir à une nation menacée de l’extérieur et contrainte d’assurer sa sécurité avec une armée importante. Le service militaire y est obligatoire : une situation unique dans le monde occidental. Chaque famille juive compte un ou plusieurs jeunes gens, garçons ou filles, sous les drapeaux. Alors que, pendant les premières années d’existence de l’Etat d’Israël, les Palestiniens - non seulement les musulmans mais aussi les chrétiens - devaient se défendre contre des envahisseurs juifs, ce sont maintenant les Israéliens qui estiment devoir se défendre contre de possibles envahisseurs arabes.

Cette situation n’est pas sans rappeler celle des Etats-Unis à l’époque de la conquête de l’Ouest, en plus petit. Les Palestiniens sont traités par les Juifs comme autrefois les peaux-rouges étaient traités par les blancs, avec des alternances de provocation et de répression. Israël est essentiellement une terre d’immigration, comme les Etats-Unis. C’est pour cela que beaucoup d’Américains éprouvent une sympathie particulière pour Israël, et pas seulement dans la communauté juive.

L’attitude des Israéliens à l’égard des Arabes n’a pas changé depuis la guerre des Six Jours, à la différence de celle des Européens. En 1967, une grande partie de l’opinion publique européenne était favorable à Israël, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Un abîme d’incompréhension se creuse chaque jour davantage entre Israël et l’Europe, et les Israéliens ne semblent pas s’en rendre compte. Les dirigeants européens non plus. Tout le problème vient de là.

Les dirigeants français ont tort de présenter Gilad Shalit comme une victime du terrorisme. Né en Israël de parents français, il n’a jamais vécu en France. Avant sa captivité, il faisait son service militaire dans un régiment blindé, avec le grade de caporal. Il a ensuite été nommé sergent en reconnaissance de ses bons et loyaux services. Quand les Palestiniens l’ont capturé par surprise, il était aux commandes de tir d’un char Merkva de 50 tonnes armé d’un canon de 105 mm. Ses deux coéquipiers ont été tués, et les assaillants l’ont extrait du véhicule. Ce n’était donc pas le petit soldat sans défense auquel voudraient nous faire croire les médias. Il a certainement participé à des opérations de nettoyage. Il a peut-être des morts à son actif.

Le Hamas exige la libération de 1.000 prisonniers palestiniens en échange de Gilad Shalit. Ce geste pourrait être un premier pas vers la création d’un Etat palestinien libre et indépendant dans les frontières de 1967. Mais les négociations en Egypte sont au point mort.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (155 votes)




Réagissez à l'article

299 réactions à cet article    


  • LeGus LeGus 1er septembre 2009 10:19

    Quand j’entends « Gilad Shalit », je réponds toujours et « Salah Hamouri ».


    • oncle archibald 1er septembre 2009 14:50

      Votre mathématique me parait bien plus correcte que celle de l’auteure : un homme vaut un autre homme, c’est ce que nous savons tous et c’est même écrit aux frontons de la république.... 


      Pour cette pauvre Madame Leila ce sont 1 000 Palestiniens qui équivalent à un Israélien .... drôle de façon de valoriser ses amis ! Je connaissais déjà une blanche vaut deux noires, mais cette mathématique étrange, pour ceux qui pourtant ont inventé les chiffres, .... c’est nouveau ça vient de sortir ...

    • Nicole 1er septembre 2009 17:02

      Alors là, oncle archibald, je ne sais vraiment pas comment vous avez seulement osé écrire pareil post. J’ai immédiatement plussé le Gus quand je l’ai lu parce que je trouve - et vis- la réaction comme spontanée et naturelle. On est directement confronté àun deux poids deux mesures. Mais le deux poids deux mesures se maintient pour ce qui est des morts, et en ce sens votre post me paraît radicalement déplacé. Regardez simplement cette page d’ifamericansknew, et voyez ce que la représentation graphique met en évidence, et que nous savons tous :

      http://www.ifamericansknew.org/

      Perso, j’apprécie beaucoup le texte de Leïla qui me semble un reflet très fidèle de la réalité, et qu’àl’horreur répond le dépouillement d’une plume précise et directe.

      IL FAUDRAIT NOTER LES POSTS QUI APPARAISSENT DE CETTE FACON ; DANS LE TEXTE DE DUGUE DU JOUR, IL Y EN A UN...QUI PARLE DU VACCIN ; DONC, SANS ACCENT :

      Alors la , oncle archibald, je ne sais vraiment pas comment vous avez seulement ose ecrire pareil post. J’ai immediatement plusse le Gus quand je l’ai lu parce que je trouve - et vis- la reaction comme spontanee et naturelle. On est directement confronte a un deux poids deux mesures. Mais le deux poids deux mesures se maintient pour ce qui est des morts, et en ce sens votre post me parait radicalement deplace. Regardez simplement cette page d’ifamericansknew, et voyez ce que la representation graphique met en evidence, et que nous savons tous :

      http://www.ifamericansknew.org/

      Perso, j’apprecie beaucoup le texte de Lela qui me semble un reflet tres fidele de la realite, et qu’a l’horreur repond le depouillement d’une plume precise et directe.


    • oncle archibald 1er septembre 2009 19:38

      Ainsi d’après vous, Nicole, il serait inconvenant et je devrais avoir honte d’écrire que la vie d’un homme vaut celle de son voisin, rien de plus et rien de moins ... ce qui est pourtant le fondement même de tout humanisme et du système démocratique auquel je suis attachés ...

      Cet article n’est pas le premier de Madame Leila sur ce site. Elle milite pour la cause palestinienne et c’est son droit le plus strict. Si elle militait uniquement pour qu’une vie de Palestinien ne soit pas dévalorisée par rapport à une vie d’Israelien nous serions totalement d’accord .... Mais ne milite t’elle pas aussi pour autre chose ??

    • LeGus LeGus 1er septembre 2009 22:55

      @Nicole,

      Merci pour votre intervention, je n’avais pas voulu relever le trollisme évident de tonton gâteau, mais vous le faites très bien.
      Quand à la « valeur » des uns ou des autres, Israël a largement montré qu’il ne penchait pas pour l’égalité, loin très loin de là.

      Cordialement.


    • Leila Leila 5 septembre 2009 13:30

      @ oncle archibald

      Je milite pour que les enfants des Palestiniens chassés de leurs terres en 1948 puissent vivre libres, ce qui n’est le cas ni dans la Bande de Gaza, ni dans les territoires occupés, ni à Jérusalem. Chacun le sait.

      La libération de 1.000 prisonniers politiques serait la moindre des choses quand on sait que 10.000 Palestiniens sont détenus arbitrairement dans les prisons israéliennes, certains l’étant depuis plus de dix ans.


    • Fergus Fergus 1er septembre 2009 10:29

      Merci, Leila, pour cet article qui remet un peu les pendules à l’heure.

      Pour ce qui est de l’Etat d’Israël, rappelons que sa naissance a été favorisée par l’action terroriste du mouvement sioniste Irgoun, lequel a fait le lit du non moins sioniste Hérout, qui a lui-même fourni une bonne partie de son idéologie à l’actuel Likoud.


      • Rakaï le rouge 1er septembre 2009 13:43

        la nomination hier de la conseillère municipale de Paris Valérie Hoffenberg comme représentante spéciale de la France pour la dimension économique, culturelle, commerciale, éducative et environnementale du processus de paix au Proche-Orient est révélatrice : cette femme est directrice pour la France de l’American Jewish Committee (AJC), une des organisations juives américaines connues pour leur soutien inconditionnel à Israël. L’AJC joue un rôle actif pour transformer le CRIF en lobby sur le modèle américain.

        http://blog.mondediplo.net/2009-08-27-Sarkozy-Israel-et-les-Juifs


      • Fergus Fergus 1er septembre 2009 15:46

        Information intéressante. Cela dit, le CRIF est DEJA un lobby. Il n’est même plus que cela !


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 septembre 2009 00:51

        @ Rakaï. Merci pou cette information. Juste a temps, avant de cliquer hors de ce fil qui me semble assez incongru. Est-ce que l’auteur veut dire qu’il est acceptable de prendre un soldat en otage, parce qu’il tue des innocents ? Je ne le pense pas. L’abattre, bien sûr, c’est la guerre. Une guerre défensive et donc justifiée. Mais prendre de prisonniers et demander une rançon, c’est le retour au Moyen-âge.


         C’est malhabile. Les Palestiniens ne peuvent gagner rapidement cette guerre qu’en donnant mauvaise conscience aux Juifs américains, comme les vietnamiens ont gagné leur guerre quand une majorité des Américains, écoeurés, sont devenus les allies circonstanciels du viet-cong apres le massacre de My Lai. Walter Conkite a fait plus que Giap pour arrêter cette infamie.

        Si la réalité des massacres israeliens en Palestine était correctement révélée aux USA, la diaspora juive réévaluerait le côut sur ses relations avec le reste de l’humanité de son soutien à Israel, où ce ne sont pas nécessairement les meilleurs éléments de cette diaspora qui ont été rassemblés,

        Il suffirait que quelques groupes prennent leurs distance pour que Israel devienne menacé plutôt que menaçant. A la limite, il suffirait d’un seul article dévastateur de Seymour Hersh pour que le message de Carter soit écouté. Dans ce contexte, prendre des otages est si bête et contreproductif, qu’on peut de demander si les Palestiniens l’ont vraiment fait.  Je lirai vos messages avec attention, Leila.




        Pierre JC Allard





      • COLRE COLRE 1er septembre 2009 10:36

        L’auteure est aussi une minuscule actrice d’une guerre à laquelle elle n’a rien compris.

        Cela, néanmoins, ne l’empêche pas d’en parler et de pérorer, bien au chaud derrière son clavier.

        Sinon, comme de bien entendu, le titre racoleur n’a rien à voir avec l’article, un storytelling mythologique et sans contenu… Car le but est rabaisser qqu’un dont elle ne sait rien, mais dont l’emprisonnement ne l’empêche pas de dormir, puisqu’il a « peut-être des morts à son actif »… 

        On voit le niveau des accusations et habituels colportages de rumeurs qui tiennent lieu de déontologie journalistique à l’auteure et à ses grands amis. Berk.



        • morice morice 1er septembre 2009 11:22

          L’auteure est aussi une minuscule actrice d’une guerre à laquelle elle n’a rien compris.

          Cela, néanmoins, ne l’empêche pas d’en parler et de pérorer, bien au chaud derrière son clavier.

          vos propos sont tout simplement gravement insultants. Fidèle à votre image ici, en quelque sorte. Dès qu’on touche à votre chasse gardée et votre seul intérêt, c’est parti, on a le droit au flot d’injures et de diffamation. Finalement, vous n’aidez en rien VOTRE cause en attaquant la personne et non pas ses arguments : ce qui vous fait le plus défaut ici depuis toujours. Vous êtes inconditionnelle d’Israël, avec vous on voit vite à quoi ça mène. A l’excès, et aux insultes méprisantes. Pouah !


        • COLRE COLRE 1er septembre 2009 11:28

          Attaque injurieuse ad hominen.
          Trollage hors sujet.
          Demande de radiation du compte pour diffamation GRAVE à Gary...


        • brieli67 1er septembre 2009 11:57

          Chère Madame Colre


          D’aucuns du clan des Zozos ont lâché que vous occupez un poste très envié. A votre place et par les temps qui courrent, je serai moins offensif et prendrai du recul.

          A Bruxelles se mature un complexe de lois autour de la net-éthique. Par exemple, l’Europe succombe au SPAM, voir les spécialités pharmaceutiques, bancaires, qui remplissent nos boîtes aux lettres...

          Tout le traffic sur internet est régie par des lois et des cabinets d’avocats sont en voie de spécialisation. Qu’on se le dise....

          C’est pas pour rien que votre amour_amie CASTOR s’est barré d’ici la queue plate entre les jambes..

        • Arcane 1er septembre 2009 12:11


          Bonjour Colre,

          Je partage ton commentaire et ta demande de radiation du compte de notre grand athee m’a fait mourir de rire. : - )

          Concernant la deontologie, mefie toi , c’est interdit ici. C’est comme l’ethique, c’est tabou. De grands auteurs comme AJM, Momo, Leila, Nicole, Ramila ont reussi a faire sur ce site une belle carriere sans jamais utiliser ni le mot ni le concept.

          C’est grace a eux qu’Agoravox est de venu ce qu’il est aujourd’hui...


        • John Eastwood 2 John Eastwood 2 1er septembre 2009 12:19

          @ COLRE

          Vous avez tout compris mieux que tout le Monde, vous êtes un grand singe.

          Mais attaquer Leila comme vous le faites, c’est vraiment petit, vous semblez frustré.

          Leila a au moins le mérite d’apporter des informations que vous n’apportez pas, tout en restant humaine et polie, et a le courage d’assumer ses idées, sans peur de s’opposer à la police du « pensez comme les autres, soyez un mouton » que vous représentez à merveille.

          Si vous n’avez rien à apporter comme information, allez prendre l’air, et ne restez pas dans le froid, face à votre clavier.


        • Ahlen Ahlen 1er septembre 2009 13:39

          @COLRE

          S’il y a qq qui n’a rien pigé dans cette affaire, c’est bien vous-même. Gilad Shalid est le lâche criminel qui tuait pour défendre des colons voleurs de tout. Il a été arrêté en flagrant délit et extirpé de sa citadelle, cette Merkva de 50 tonnes qu’on oppose à des civils désarmés, affamés et encerclés. Mais la haine de l’humain chez ces dégénérés talmudiques va jusqu’à faire pleuvoir sur ces pauvres civils des tonnes de bombes au phosphore blanc et autres non moins mortelles. Le summum de la lâcheté !


        • Nicole 1er septembre 2009 18:48

          @Ahlen

          5/5 Guilad Shalit fait peut-être partie des monstres àl’origine de situations dramatiques comme celle-ci :

          http://bellaciao.org/fr/IMG/pdf/plainte_amira_CPI.pdf


        • Collongues 1er septembre 2009 19:05

          Il semble que le Papy n’ait rien compris...


        • Ramila Parks Ramila Parks 1er septembre 2009 19:07

          « Cela, néanmoins, ne l’empêche pas d’en parler et de pérorer, bien au chaud derrière son clavier. »

          pourquoi cette stupide remarque, quand pour la faire, on est à l’abri derrière un clavier à pérorer instinctivement sur des articles instructifs et sans passion, installé bien au chaud, à faire le siège d’AV...A moins que vous ne soyez basé(e) ailleurs ?

          Ca devient lassant vos Berk méprisant...Ravalez vos crachats !


        • Diva Diva 1er septembre 2009 19:35

          Colre, seriez vous venu au monde par voie anale !

          Oser parler de mythologie quant au contenu très explicite de l’article de Leila, me semble relever du déni historique le plus grave. Mais sans doute pensez vous également que, en Janvier, il ne s’est rien passé à Gaza, ou encore que s’il s’est bien passé quelque chose, le Hamas en est à l’origine ?

          Prenez donc un peu de chlorure de magnésium et tout rentrera dans l’ordre !


        • Arcane 2 septembre 2009 01:31


          C’est une Diva !

          (Sur Agoravox)


        • Arcane 2 septembre 2009 01:40


          A Shawford,

          Ma reponse est non .

          Cela dit, lorsqu’on lit certains articles (qui de plus sont redondants), il est legitime de parler deontologie ou ethique . J’ai qq exemples si cela vous interesse.


        • Arcane 2 septembre 2009 16:32


          J’ai rien compris Shawford .


        • Future Custer Girl Future Custer Girl 2 septembre 2009 16:36

          Demande à Garcimore

          hihihi

          Début de l’opération Chrysalide, et déjà dix cons tractés, hihihi


        • Leila Leila 4 septembre 2009 15:45

          Quand l’Etat hébreu est mis en cause sur AV, la nouvelle tactique des sionistes consiste à sortir un commentaire lourdement diffamatoire, puis de faire agir une équipe de votants (une équipe bien organisée, comme les sionistes savent si bien faire) afin de le hisser au niveau des commentaires les plus appréciés.


        • Le péripate Le péripate 1er septembre 2009 10:41

          Toujours le même mensonge qui consiste à présenter la Palestine vide de Juifs avant 1948 et la chute de l’Empire Ottoman. Ce qui permet d’interpréter la création d’Israël comme une colonisation européenne.
          La réalité est toute autre : c’est une sécession. Le conflit arabo-israélien est avant tout un conflit des Arabes envers Israël, un conflit de l’idéologie arabo-musulmane contre une rébellion théologique et politique : une minorité religieuse qui se constitue en peuple et qui s’abstient de toute subordination à l’égard de l’autorité auto-proclamée de l’islam.


          • morice morice 1er septembre 2009 11:26

            euh, votre vision est très nettement orientée idéologiquement : n’importe quel historien la réfute... votre théorie de la «  minorité religieuse qui se constitue en peuple » est exactement l’évolution très récente d’Israël... poussé par ses extrémistes Haredis, entre autres !


          • Le péripate Le péripate 1er septembre 2009 11:46

            N’importe quel historien... ça se trouve à Tourcoing, cette chose, non ?


          • Le péripate Le péripate 1er septembre 2009 13:07

            Oui, un million tout de même, et ce malgré les efforts des Britanniques, qui renvoyaient les Juifs à la mer (déjà), et dans le même temps laissaient largement et sans aucun contrôle toutes les populations du Médiocre et du Piètre Orient venir, attirées qu’elles étaient par la réussite économique de ces Juifs abhorrés, dans la lignée du cadeau inespéré fait à ce Bédouin qui avait lamentablement échoué à s’établir en Syrie.
            Et une immigration désirée, de gens invités, ce n’est pas dans la logique française, qui préfère les populations imposées. Un vrai scandale.
            Bref, un argumentaire digne...lol....


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 1er septembre 2009 13:16

            Absolument, Péripate. Une immigration massive a eu lieu depuis d’autres anciens territoires ottomans (Liban, Irak, Syrie, Transjordanie), encouragée par effectivement les Anglais qui avaient des promesses à tenir auprès des Arabes comme auprès des Juifs.
            Léon, vous devriez reprendre votre calculette car 1x7 n’est pas égale à 10. D’autre part, Israël compte à peine 6 millions d’habitants dont 20% est arabophone, répartis en musulmans (majoritairement) bédouins ou non, Druzes et chrétiens.


          • Le péripate Le péripate 1er septembre 2009 13:25

            Même de plus loin encore : Caucasiens et Tchéchènes, Africains sub-sahariens, etc... Un vrai melting-pot. A noter qu’il y a en ce moment une politique d’arabisation en Jordanie, avec nettoyage ethnique dans l’armée, et projet de retirer la nationalité jordanienne à de nombreux Palestiniens. Mais ça n’intéressera probablement pas les prêtres autoproclamés du Bien.


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 1er septembre 2009 13:36

            Merci pour l’info, Péripate. Il ne serait pas surprenant, en effet, que la Syrie et l’Irak - pourtant récemment en froid - envisagent de déstabiliser la Jordanie. Les guerres claniques entre les fiers guerriers du bassin arabique ne sont pas une nouveauté.


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 1er septembre 2009 13:58

            Effectivement, Léon, le déni de réalité se soigne.

            Source : site de l’ambassade d’Israël.

            Israël est un pays d’immigration. Depuis sa création en 1948, sa population a été multipliée par sept. Il compte actuellement plus de 6 000 000 d’habitants, constituant une mosaïque d’ethnies, de modes de vie, de cultures, de religions et de traditions. Les juifs représentent près de 79,2% de la population du pays, tandis que les non-juifs, en majorité Arabes, sont environ 20,8%.


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 1er septembre 2009 14:05

            J’attends, Léon, que votre honnêteté légendaire vous pousse à reconnaître votre erreur. Erreur à laquelle vous ajoutez une formule inaimable qui n’était pas nécessaire.

            A moins que vous n’accordiez plus de foi à Wikipedia-2007 qu’aux sites officiels mis à jour ?

            Par ailleurs, comptez dans cet accroissement de la population juive en Israël les quelque 950 000 réfugiés chassés des terres d’Islam.


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 1er septembre 2009 14:11

            Alors c’est moi qui bats ma coulpe. Chiffres 2008 :
            "Parmi ces 7,2 millions d’habitants, 75.6% sont juifs (soit 5.472 millions), 20% sont arabes (1,449 million) et 4.4% (320 000) sont dits “autres” (immigrants non enregistrés comme juifs au Ministère de l’Intérieur, chrétiens non-arabes et résidents sans religion déclarée)."

            Mais uniquement sur la date du recensement. Pas sur votre coefficient multiplicateur au sujet des Juifs, ni sur les +950 000 réfugiés (reconnus par l’ONU).


          • Le péripate Le péripate 1er septembre 2009 14:17

            7, 9, 15, 30... peu importe.... l’argument est spécieux sur le fond. Et qui emprunte à un mysticisme de l’hérédité et de la terre.


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 1er septembre 2009 14:27

            C’est bien ce que je dis, Léon. Une multiplication par 7, et non par 10 comme vous l’avez prétendu. Quelle mauvaise foi !

            Et Péripate a raison : cet argument est fallacieux et völkisch. Un peu comme le livre de Shlomo Sand, qui s’emploie à démontrer qu’il n’existe pas de race juive - tout le monde est d’accord - mais qu’un attribut d’ordre racial serait valide pour les « Palestiniens ». Ces guillemets s’imposent, car tant de trituration idéologique pour en arriver à se contredire soi-même sur un point essentiel et qui concerne l’organicité prétendue de certains peuples, dont on espère pour celui-ci en particulier qu’il va parvenir à s’ériger en Etat vivant en paix avec son voisin, c’est magistral.


          • Le péripate Le péripate 1er septembre 2009 17:00

            J’avais oublié la Marseillaise, qui est mis en musique une très belle illustration d’un mythe fondateur. Vous pouvez le tourner comme vous voulez, Léon, Israël a gagné de haute lutte son droit à l’existence et à la sécession du monde arabo-musulman. Et la plus ou moins grande « perfection » de cette société n’a rien à y voir. Bien sûr, vous allez y voir l’expression de la force brute, du droit du plus fort, celui que les bigots du Bien extirpe quand le reste de l’argumentation vacille. Il y a plusieurs réfutations à ceci. Pour aujourd’hui, je ne vais en présenter qu’une, que vous allez reconnaître... lol...

            Votre famille de pensée a développé un très astucieux syllogisme très souvent utilisé : l’excuse des régimes totalitaires et de terreur par la nécessité de vaincre un ennemi agressif.
            La Vendée et la Terreur sont expliqués par les émigrants qui complotent, Staline est excusé pour avoir vaincu les Nazis, Castro par l’embargo, etc.... les exemples sont innombrables, je vous les épargnent.
            Parfois, un syllogisme peut-être vrai. Israël ne peut se permettre une seule défaite. Sans aucun mal on peut quasiment démontrer (autant qu’en Histoire il soit possible de le faire) que au cours du siècle écoulé une seule défaite aurait abouti à la disparition d’Israël. Ceci a crée un sentiment d’urgence, une résolution si forte à exister que cela excuse, à mes yeux, un sentiment national qui trouve les moyens du mythe pour se perpétuer.


          • Nobody knows me Nobody knows me 1er septembre 2009 17:49

            Votre famille de pensée a développé un très astucieux syllogisme très souvent utilisé : l’excuse des régimes totalitaires et de terreur par la nécessité de vaincre un ennemi agressif.

            Vous vous foutez vraiment de la gueule du monde avec votre bagage culturel et votre bibliothèque bien remplie, Péripate !! Je ne vous croyais pas de si mauvaise foi.
            L’Occident et tout ce qu’il représente de capitaliste n’a cessé de brandir ce totem de la lutte contre le communisme sous ce prétexte, tout en soutenant les pires dictatures d’Amérique latine, d’Asie, d’Afrique, etc... Les USA ont également mené des campagnes de chasse aux sorcières chez eux dont Chaplin et beaucoup d’autres ont fait les frais.
            Il y a qqs temps, c’est Bois-Guibert qu’on ne peut pas taxer de communisme, qui me justifiait le règne de Franco comme un rempart contre le communisme.
            Non, Péripate, votre famille de pensée a bien appliqué les méthodes de Milton Friedman. Alors pour la leçon du syllogisme, vous repasserez.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès