• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Situation Conflictuelle Ukraine-Russie, la politique étrangère de la France (...)

Situation Conflictuelle Ukraine-Russie, la politique étrangère de la France doit être redéfinie

 

Avec la situation conflictuelle entre l’Ukraine et la Russie, comme ils n’ont cessé de le faire au moyen Orient, les Américains « soufflent sur les braises ». Dans cette Affaire, Emmanuel Macron tente de calmer le jeu, alors qu’il ne peut être que le dindon de la farce, car prisonnier de l’alliance militaire de l’Otan, ce que Poutine ne saurait ignorer...

 

La situation conflictuelle entre l’Ukraine et la Russie, dont le niveau des tensions atteint un seuil particulier de danger, pour lequel les Américains et l’OTAN y contribuent, mais quelles en sont les causes ?

Il y a le problème de la guerre du Donbass qui prend son origine le 22 Février 2014 en quelques étapes et ensuite le retour de la Crimée dans le giron Russe.

Quelques rappels  : le 22 février 2014, Viktor Ianoukovytch, le président pro-russe de l'Ukraine est renversé suite à des manifestations débutées en novembre 2013. Cette contestation populaire qui dénonce la corruption du pouvoir se concentre place « Maïdan » située au centre de la capitale Kiev et sera le symbole de cette insurrection qui a lieu en grande partie dans la capitale de l'Ukraine. C’est du « pain bénit » pour les Occidentaux qui vont soutenir et appuyer ces manifestations, lesquelles mèneront à la destitution du président Viktor Ianoukovytch par le Parlement qui portera au pouvoir un gouvernement pro-européen. Des populations de régions ukrainiennes du Sud-Est, majoritairement pro-russes, manifestent contre ce qu'elles estiment être un coup d'État. Et depuis c’est ce que l’on appelle la guerre du Donbass soutenue d’un coté par la Russie auprès de la majorité pro-russe et de l’autre par l’Ukraine qui considère que c’est son territoire et fournit de l’aide militaire à la minorité Pro-Ukrainienne. L’Ukraine bénéficiant de la « bénédiction » des Occidentaux (Américains et pays de l’Otan ).

Si la majorité de la population de cette partie sud-est de l’Ukraine est Russophone, cela remonte au temps de l’URSS. Les dirigeants de l’époque avaient décidé d’industrialiser cette région, toutefois plutôt rurale, car l’Ukraine était considérée comme le « grenier à blé de l’URSS, la main d’oeuvre Ukrainienne ne répondant pas aux critères de compétence exigés par les responsables Russes, on fit venir des travailleurs Russes. Avec les regroupements familiaux successifs correspondant, le temps a fait le reste...

Concernant la situation de la Crimée, avant d’accuser la Russie d’annexion en 2014 et de soutenir des tensions, faudrait-il encore s’attarder sur l’histoire de cette péninsule

L’annexion et russification de la Crimée s’est fait bien avant 2014 : en 1783, au terme de la première guerre russo-turque (1788-1774), la Crimée jusque là indépendante est annexée par la Russie de Catherine II. Dès 1921, la presqu'île devient une république autonome sous le nom de république du Tatarstan, un geste du pouvoir soviétique visant à réparer les mauvais traitements infligés aux Tatars pendant la période tsariste. Mais ce n'est qu'au XXe siècle que les Russes deviennent le groupe de population le plus important.

Dès 1928, cette bienveillance prend fin, cédant la place à de nouvelles campagnes de Russification et de soviétisation. A partir de 1946, la République autonome de Crimée est abolie et entièrement repeuplée essentiellement par des Russes.

En 1954, dans l'indifférence générale, la République autonome de Crimée était « offerte » à l'Ukraine par Khrouchtchev, alors premier secrétaire du Parti communiste de l'Union soviétique. Soixante ans plus tard et au vu des événements de l'hiver 2014, il semble bien que les Russes aient changé d'attitude vis-à-vis de cette presqu'île de la Mer Noire qu'ils avaient jadis délaissée.

En août 1991, peu de temps après la chute du Bloc de l'Est, la possession de la Crimée attise les tensions entre la Russie et l'Ukraine, notamment en raison du stationnement de la flotte russe en mer Noire à Sebastopol. Le Parlement de la fédération de Russie déclare nul et caduc le transfert de 1954 qui rattachait la Crimée à l'Ukraine et donne le statut de République autonome à cette région.

Situation complexe dès la chute de l’URSS

Lors des premières élections à la présidence de la Crimée, organisées en janvier 1994, cinq des six candidats à la présidence soutiennent publiquement le rattachement de la Crimée à la Russie. Iouri Mechkov, vainqueur de ce suffrage, promet aux électeurs un référendum sur l'indépendance de la région. Il est finalement remplacé par un sondage au cours duquel plus de 70% des électeurs de Crimée se prononçaient en faveur d'une plus grande indépendance vis-à-vis de l'Ukraine.

Un an plus tard, en mars 1995, le Parlement ukrainien décide d'annuler l'autonomie accordée par la Russie à la République de Crimée.

Le 16 mars 2014, alors que des forces militaires russes sont déjà présentes sur le territoire, les responsables de la presque-île de Crimée organisent un référendum pour que leur région ne fasse plus partie de l'Ukraine et soit « de nouveau » rattachée à la Russie. La Crimée faisait partie de l'URSS comme l'Ukraine jusqu'en 1991, puis de l'Ukraine ensuite. A l'issue du scrutin, le score est sans appel il est de 96,6% en faveur du rattachement à la Russie (Certains suspectèrent parfois des bourrages des urnes, mais le caractère très majoritaire du résultat paraît indéniable).

Pour mémoire : en 2016, la Crimée comptait 2,2 millions d'habitants, dont 65% de Russes, 16% d'Ukrainien et 14,9 % de Tatars, une des premières ethnies à avoir élu domicile en Crimée, 1 % de Biélorusses, 05 % d’Arméniens. Là encore, avec ces chiffres si l’on compare la part des populations Russes ou qui sont Russophones par rapport à celles d’Ukraine, il « n’y a pas Photo »… Plutôt que de se servir de la dite « annexion « de la Crimée par la Russie pour alimenter la tension avec la Russie, les Occidentaux (Américains, U.E, OTAN) devraient faire preuve de plus de prudence...

Une évidence niée par les Occidentaux, ce qui ne peut que mettre « de l’huile sur les braises » dans la situation conflictuelle entre la Russie et l’Ukraine

Ce référendum n'est pas reconnu par Kiev, ni par les gouvernements occidentaux. La Crimée sort donc de l'Ukraine, malgré les protestations de Kiev et de nombreux pays occidentaux, dont la France présidée par François Hollande, qui considèrent que cette région a été annexée par la Russie. Dès lors on se souvient des sanctions économiques prises par François Hollande contre la Russie qui frisèrent parfois l’absurde en violant même le droit commercial, ce qui coûta cher aux contribuables, notamment, avec l’affaire des « vedettes maritimes » payées par les Russes et que la France refusa de livrer. On se souvient de la suite qui coûta environ 3 à 4 milliards d’euros à la France et à ses contribuables. Mais aussi aux entreprises commerçant avec la Russie qui furent frappées d’interdiction…

Difficile, sinon impossible d’opposer le droit international, souvent évoqué par l’Ukraine et les Occidentaux, au choix de la population de Crimée

Pour des juristes Occidentaux qui mettent en évidence le Droit international pour justifier les soutiens à l’Ukraine, selon eux, il aurait fallu que le référendum organisé en Crimée le soit par le gouvernement de Kiev et donc le résultat reconnu par celui-ci, ce qui en l’état était hors de question. À supposer que la Corse veuille redevenir italienne, il faudrait que la France donne son accord. C'est la conséquence du principe d'intégrité des États, qui vise à assurer une certaine stabilité de la vie internationale. Dès lors le choix des responsables et de la population de Crimée ne serait pas légal, et la Crimée resterait bel et bien un territoire Ukrainien...

Mais ce principe de droit entre en conflit avec celui des peuples à disposer d'eux-mêmes, c'est-à-dire soit de choisir de rester au sein d'un État, soit de devenir indépendant, soit de rejoindre un autre État. C’est ce qu’a fait légitimement la Crimée par référendum, vu que sa population est très majoritairement Russe et Russophone. Donc, en ce sens la Crimée qui a choisit son rattachement à la Russie est bien légal

Il serait temps que Russes, Ukrainien et Occidentaux se ressaisissent et que les USA cessent d’alterner entre le chaux et le froid, tout en « soufflant continuellement sur les braises ».

D’après la maison Blanche, le président Biden a fait savoir à son homologue Russe le président Poutine que les Etats-Unis étaient ouverts au dialogue à propos de l’Ukraine, mais aussi prêts à « tous les autres scénarios », c’est-à-dire l’attaque de l’Ukraine. Si tel était le cas, les USA n’hésiterait pas à « répondre de manière résolue et à imposer des répercussions sévères et rapides à la Russie ». Il convient aussi de préciser que la France serait contrainte de lui « emboîter le pas »...

Le conseiller diplomatique de du président Poutine, Iouri Ouchakov, a déclaré, de façon peut diplomatique, à propos des USA que « l’hystérie avait atteint son apogée », tout en précisant que « les présidents sont convenus de poursuivre les contacts à tous les niveaux ». « Ces derniers jours et ces dernières heures, la situation a été menée à l’absurde », a critiqué M. Ouchakov, affirmant que « les Américains annoncent la date même de l’invasion russe et en même temps gonflent les muscles militaires de l’Ukraine »… Y a de la joie en perspective !...

Un peu plus tôt dans la journée, le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, s’était entretenu au téléphone avec le ministre des affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov. Le président Poutine s’est également entretenu avec Emmanuel Macron. Selon la présidence française, M. Macron a déclaré à son homologue russe qu’un « dialogue sincère n’était pas compatible avec une escalade » militaire. Ce à quoi M. Poutine a répondu que les déclarations de Washington, selon lesquelles la Russie était prête à envahir l’Ukraine, étaient des « spéculations provocatrices » de la part des Américains.

Il est évident que ni Russes, ni Ukrainiens et Européens n’ont aucun intérêt à un conflit armés, dont au fond les bénéficiaires seraient les Américains, car, loin sur un autre continent, les pertes humaines n’auraient rien de comparables avec celles de tous les pays Européens, dont la Russie. En profitant ainsi de l’affaiblissement certain de deux concurrents économiques, les USA pourraient aussi profiter de l’occasion du conflit meurtrier pour intégrer l’Ukraine au sein de l’Otan...

Mais que peut faire la France dans ce conflit ?

D’abord il faut souligner que la France est prisonnière, comme la plupart des Etat Européens, de l’alliance militaire de l’Otan qu’avait réintégré Sarkozy et n’en est pas ressortie depuis. Cette alliance étant surtout soumises aux ordres des Américains. En cas de conflit entre Américain et Russes, inévitablement la France serait engagée militairement auprès des USA. Dès lors on peut imaginer en réaction des Russes, leurs missiles moyenne et longue portées tombant sur Paris, Lyon Marseille faisant des milliers de morts…

Par ailleurs, par le jeu des alliances, on peut redouter que s'il avait réellement un conflit avec la Russie, cela pourrait déboucher sur un conflit militaire mondial, avec les pires conséquences que l'on peut imaginer..

Prisonnière des USA et de l’OTAN la France n’est qu’un nain politique sur la scène internationale

Lorsque le Président de la république s’efforce de jouer parmi les grands en ne cessant de dire à ses homologues Russes, Ukrainien, Américains qu’un « dialogue sincère n’était pas compatible avec une escalade et qu’il faut une désescalade du conflit », par courtoisie diplomatique ses interlocuteurs ne pourront qu’agréer ses propos, mais n’en tiendront guère compte, car il ne sont pas dupe du poids réel de la France par rapport aux USA et au sein de l’Otan. En final à trop vouloir faire jouer un rôle à la France qui ne peut être le sien, car si en final il y avait un conflit militaire Emmanuel Macron n’en serait que « le dindon de la farce »,

Pour que la France retrouve un « zeste »  de sa puissance passée elle doit prendre deux initiatives fortes

Pour que la France soit écoutée il faut qu’elle cesse d’être une serpillière au service de la politique Américaine, ce qui suppose de prendre des distances par rapport à la politique des USA en refusant de se plier à certaines sanctions imposées par ce pays à d’autres puissances régionales, tel l’Iran et son pétrole... Et sortir de l’alliance militaire de l’Otan, créant ainsi une dynamique au sein de l’Union Européenne pour que d’autre pays en fasse autant, afin d’aller vers un démantèlement de cette organisation. Si la guerre froide entre les Américains et les Russes n’a jamais réellement disparue depuis la fin de l’URSS, elle ne saurait être encouragée par un positionnement systématique de la France en faveur des Américains, en servile serviteur… Mais là encore on peut douter de la volonté politique de la France d’aller dans ce sens, aussi bien à droite, extrême droite, qu’à gauche ou de la gouvernance actuelle…

Pour conclure

Excepté les Américains, car ils sont sur un autre continent loin « des théâtres d’opérations » ni les Russes, les Ukrainiens et l’Union Européenne n’ont intérêt à une guerre, dont ils seraient les plus exposés et, qui par les jeux d’alliances pourrait devenir une guerre mondiale avec les conséquence que l’on peut imaginer… Mais pour éviter cela faudrait-il que cesse ce que les Russes, mais aussi pour d’autres raison le président Ukrainien considèrent comme des « spéculations provocatrices » de la part des Américains.

Poutine - Zelensky


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • Lynwec 14 février 17:13

    La dernière fois que la France avait une politique étrangère, c’était en 2003 quand Villepin a refusé de suivre les USA sur la guerre contre l’Irak.

    https://www.arte.tv/fr/videos/074567-011-A/les-grands-discours-dominique-de-villepin/

    Respect.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 février 18:49

      @Lynwec

      cela dit, fort l’honneur (ce qui n’est pas si mal), ça n’a rien sauvé du tout, et l’Irak est entré dans un chaos dont elle n’est pas sortie 20 ans après.


    • Lynwec 14 février 18:57

      @Olivier Perriet
      L’honneur étant devenu une denrée fort rare, ne boudons pas quand un politique français en fait preuve. Mais vous avez raison quant aux conséquences pour le peuple irakien.
      Comparativement, mais on n’en espérait rien côté honneur, l’amateur de talonnettes a participé activement à détruire la Lybie.


    • sylvain sylvain 14 février 20:54

      @Olivier Perriet
      et puis ça a changé qu’aucun soldat français n’a participé a cette boucherie .Que les irakiens le savent.. enfin ça a changé d’autres choses que l’honneur


    • titi titi 15 février 07:20

      @Olivier Perriet
      « cela dit, fort l’honneur (ce qui n’est pas si mal) »
      Et il s’est avéré que tous les pays qui se sont opposés à l’intervention US, avaient tous mis en place des solutions de contournement du programme « pétrole contre nourriture ».
      L’honneur je ne sais pas. Mais les porte monnaies certainement.


    • mmbbb 15 février 09:07

      @Olivier Perriet et nous avons récidivé avec la Lybie ou l alliance a outrepassée le mandat de l ONU . C est un bordel qui durera de longues années et avec une base arrière terroriste Cette région a été déstabilisée. 
      Et nous occidentaux nous voulons donner des lecons de droit international à Poutine !
      Poutine a raison de n ’accorder aucune confiance à l OTAN .  D ou ce bras de fer .
      Contrairement à Khadafi , la Russie a des armes nucleaires . Les Chinois ont retenu la lecon , ils prévoient de se doter 1300 ogives nucléaires supplémentaires .
       


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 11:23

      @mmbbb

      toujours aussi caricatural le pépère :

      en Irak, il n’y avait pas ou plus de guerre civile avant l’intervention américaine.

      en Libye, il y a eu un soulèvement dans l’Est libyen avant l’intervention franco-anglo-américaine, ce qui change quand même les choses. De sorte que Sarkozy a bien manoeuvré pour la rendre inéluctable, sur l’air « il faut faire quelque chose, car Khadafi a promis un bain de sang ». À l’époque, seule Marine Le Pen était réticente, et je suis sûr que les ânes comme toi n’y ont vu que du feu.

      Et puis ton admiration pour Poutine, on s’en fiche royalement, elle n’a rien à faire là smiley


    • mmbbb 15 février 11:40

      @Olivier Perriet apprends a lire leche les couilles a Biden Tu es toujours aussi con 
       


    • mmbbb 15 février 11:47

      @Olivier Perriet et révise ton histoire  rappel «  
      Une victoire à la Pyrrhus est une victoire tactique, obtenue au prix de pertes si lourdes pour le vainqueur qu’elles compromettent ses chances de victoire finale » 

      Ce ne fut pas la cas avec la Crimée Cretin 

      Quant a Sarko si tu lui fais confiance notamment ses assertions tu es fiecfé connard
      Le général Desportes qui connait bien cette région emet des reserves 


    • Lynwec 15 février 11:50

      @Olivier Perriet
      Toute personne désirant se faire une opinion sur le sujet devrait au préalable effectuer une recherche sur les « révolutions de couleur » ce qui devrait l’amener à réfléchir sur la spontanéité des soulèvements en règle générale.

      La plupart des humains préfèrent vivre en paix, mais certains sont facilement manipulables à condition de trouver les bons leviers.

      Une fois activés dans la bonne direction, les gardiens du Bien autoproclamés poussent de concert des cris d’orfraies, comme ce fut le cas contre Khadafi qui n’a jamais bombardé sa population, même s’il n’était surement pas un saint, ou El Assad qui ne « méritait pas d’être sur Terre » au vu des attentats chimiques sous faux drapeau transparents et identifiés pour ce qu’ils étaient.

      Il est par contre vrai que voir des héros partout n’est pas signe de grande lucidité. Cela dit, Poutine défend les intérêts de son pays, ce qui n’est pas arrivé depuis longtemps en France.


    • mmbbb 15 février 12:14

      @ Olivier Perret et pour terminer , la relation Sarko et Khadaffi fut tellement trouble que l on ne sait pas encore si Sarko a voulu cette guerre a des fins personnelles ou pas 
      Obama , lui a fait amende honorable , il a emis un regret quant a l engagement de ce conflit 
      Et je me répète le général Desportes connaissant l Afrique , lui emet des réserves sur cette thése Cette région est désormais dans le chaos et cette guerre qui a duree pres de 10 ans , a fait plus 100 000 morts .


    • mmbbb 15 février 12:50

      @Lynwec un commentaire lucide ! Quant O Perriet , il ne peut pas comprendre que l occident ( L OTAN ) voulait dépecer la Russie . Comme l a affirmé Vedrine , si un cacique pur et dur de l armée avait pris le pouvoir en Russie, l evolution de cette histoire aurait déjà été terminé par une guerre . Ce qui est a noté est l absence totale de l Europe alors que Macron prône une Europe souveraine .
      Quant a ce cher Perriet , rappel la serbie a ete bombardée sans mandat de l ONU . idem impuissance de l europe , l europe est un nain politique et inféodé à l Otan.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 16:41

      @mmbbb

      ah, si c’est le général Trucmuch’ qui le dit, c’est que c’est vrai !

      Les Libyens qui se sont soulevés contre Khadafi, comme les Syriens qui manifestaient contre Assad étaient manipulés par Sarko, sont-ils bêtes, dommage que vous n’ayez pas été là pour le leur expliquer !

      Qu’il y ait eu des relations troubles avec Khadafi est une évidence, mais quant à dire que c’est Sarko qui a tout manipulé, j’irai pas jusque là.

      Quant aux « révolutions arabes », si vous étiez un peu moins dogmatique, vous verriez qu’elles ont touché tous les pays arabes, alliés des USA comme la Tunisie ou l’Egypte, ou « tiers modistes révolutionnaires » comme la Libye ou le Yémen ou la Syrie.

      Par victoire à la Pyrrhus, j’entends une victoire dont le poids est tellement lourd qu’il se révèle un handicap pour l’avenir, ce qui correspond exactement à la Crimée ;

      PS : quant à la Serbie, c’est pareil, c’est bien de refaire l’histoire à partir de 1999 en oubliant ce qui s’est passé les 15 ans d’avant, d’oublier que le Kosovo n’est que l’ultime épisode de la désagrégation de la Yougoslavie, qui a été commencée grâce aux nationalistes... serbes, à la fin des années 80.

      Le poutinisme est un crétinisme, et vous en êtes l’illustration parfaite !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 16:42

      @Lynwec
      Khadafi qui n’a jamais bombardé sa population

      Non, mais il avait annoncé qu’il allait le faire....


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 18:35

      @Olivier Perriet
      Vous pouvez ranger votre propagande otanesque ! L’admission de l’Ukraine dans l’OTAN n’est « pas à l’ordre du jour », soutient Olaf Scholz.

      L’Allemagne commence à prendre des distances vis à vis des USA.
      Son approvisionnement en gaz en dépend, ainsi que ses bonnes relations commerciales avec la Chine. Alors, les USA : « Coucouche panier » !
      Rien ne se passe comme prévu.
      La Russie a terminé ses exercices militaires, au lieu d’attaquer l’Ukraine.
      L’Allemagne n’est plus d’accord avec l’Otan.
      Et même la Hongrie veut se barrer de l’UE !
      L’Empire prend l’eau !


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 15 février 20:47

      @Olivier Perriet
      Non, mais il avait annoncé qu’il allait le faire....

      Moi, j’ai annoncé que j’allais pisser, et je n’en ai rien fait.
      Toujours aussi con, le perriet...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 15 février 20:50

      @Olivier Perriet
      qu’elles ont touché tous les pays arabes, alliés des USA comme la Tunisie ou l’Egypte, ou « tiers modistes révolutionnaires » comme la Libye ou le Yémen ou la Syrie.
      La Tunisie a été le seul pays ou a eu lieu une révolution populaire.
      Tous les autres cités ont eu Soros et les USA pour origine.
      La révolution tunisienne est d’ailleurs la seule qui a réussi, et ce n’est pas un hasard.
      Tous les autres pays ont morflé.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 15 février 20:57

      @doctorix, complotiste
      En passant :
      63% des Français sont favorables à un référendum sur le frexit (ifop) :
      https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2022/02/118885_Rapport_FREXIT_2022.02.14.pdf
      Compte-tenu de l’absence de débat préalable et de défenseurs du frexit dans les media, on peut penser qu’il y aurait en fait 80% de frexiters après débat.
      On pourrait avoir des surprises au premier tour, puisqu’il n’ya a que deux sortes de candidats : les pro et les anti-frexit ; tout le reste est détail.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 22:27

      @doctorix, complotiste

      ah bon, vous ne pissez jamais, c’est curieux.

      Lorsque Macron dit qu’il veut emmerder les non vaccinés, c’est blague alors, si je vous suis bien ?

      Et lorsque Asselineau dit qu’il sort de l’UE, on est censé ne pas y croire ?


    • André 20 février 17:52

      @Olivier Perriet

      Lisez-vous une réflexion américaine sur la Russie. Peut-être que cette lecture vous rendra moins con ?

      https://www.les-crises.fr/la-strategie-de-poutine-echec-et-mat-en-ukraine/


    • JPCiron JPCiron 14 février 17:17

      On s’est bien réconciliés avec les Teutons, au point de faire couple...

      Il faudrait penser (après Poutine...) à ramener la Russie en Europe.

      Il faudrait bien demander d’abord l’autorisation à qui de droit...

      ... ou bien s’en passer ?


      • robert 14 février 17:38

        @JPCiron
        Bonsoir, il y a trop de points de clivage entre eux et nous, nous sommes considérés comme décadents ( nous les occidentaux)


      • Captain Marlo Captain Marlo 14 février 18:08

        @JPCiron
        On s’est bien réconciliés avec les Teutons, au point de faire couple..

        Bonsoir, c’est une légende urbaine colportée par les euronouilles. Il n’y a jamais eu de couple franco allemand. Kennedy est intervenu pour que le Traité de l’Elysée ne voit jamais le jour.

        Le vrai couple est germano américain. Cf Site Internet de la Maison Blanche
        « The German-American Alliance for the 21st Century Joint Statement by President George W. Bush and Chancellor Gerhard Schroeder. »


      • 6russe2sioux cyrus 14 février 18:15

        @Captain Marlo

        c’ est meme pire que ca , voici la carte ethnique des etat unis 
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Germano-Am%C3%A9ricains#/media/Fichier:Image-Census-2000-Data-Top-US-Ancestries-by-County_fr_FR.png

        l’allaince est donc germano-allemande .

        ce qui explique qu’ un parti SS existe encore au etat unis et ais meme un lobbyiste au congres ( et il ne bosse pas pour trump , mais bien pour les demo(N)-crate

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_nazi_am%C3%A9ricain

        ps(regarder bien le petit logo bleu au centre de leur embleme )


      • Captain Marlo Captain Marlo 14 février 18:16

        La Russie est en Europe ! Ce sont néo conservateurs et l’Etat profond américain qui ne veulent pas d’union entre l’Europe, la Russie et l’Asie.

        Cette alliance constituerait la zone économique la plus puissante du monde, qui mettrait les USA dans le choux. Cf « Brzezinsky, Le Grand Échiquier »

        "(...) Mackinder au début du siècle (20e) avait tracé déjà ce que nous avions vu plus haut développé par Brzezinski, à savoir que « qui gouverne l’Europe de l’Est domine le heartland, qui gouverne le heartland domine l’île-monde, et qui gouverne l’île-monde domine le monde » (le heartland étant le coeur continental). L’Amérique suit donc cette voie pour parvenir au maintien de son rang.etc


      • 6russe2sioux cyrus 14 février 18:17

        @cyrus

        et ensuite comparer le avec celui de l’ ONU et de la mondialisation 
        https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/2f/Flag_of_the_United _Nations.svg/1200px-Flag_of_the_United_Nations.svg.png

        (sic transit gloria mundis )


      • robert 14 février 18:21

        @cyrus
        sic transit gloria mundis
        ce qu’affirmait toujours amaury, un bon transit est un bohneur


      • JPCiron JPCiron 14 février 21:14

        @Captain Marlo

        The German-American Alliance for the 21st Century >
        Bonsoir, Oui, l’Alliance de l’Allemagne avec l’Amérique prévaut sur toutes les autres alliances que pourrait avoir l’Allemagne. Ce n’est pas un mariage d’amour, ni même un mariage choisi par l’Allemagne.
        Dans le ’’couple’’ US-Allemagne, le maître est l’Amérique.
        Dans le ’’couple’’ France-Allemagne, le cocu est la France.


      • JPCiron JPCiron 14 février 21:19

        @cyrus

         la carte ethnique > 

        Très bien faite, cette care des origines ethniques des USA :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Germano-Am%C3%A9ricains#/media/Fichier:Image-Census-2000-Data-Top-US-Ancestries-by-County_fr_FR.png

        Pour avoir une idée plus précise, il faudrait une pondération par la population pour chaque ’case’.
        Mais ce qui compte aujourd’hui beaucoup, ce sont les convictions religieuses, qui se trouvent transposées dans le monde politique du Congrès.


      • JPCiron JPCiron 14 février 21:26

        @Captain Marlo

        Merci pour ce très intéressant lien : 
         https://www.les-crises.fr/le-grand-echiquier-de-zbigniew-brzezinski/

         Le but est clair : asseoir et renforcer le rôle dominant des Etats-Unis comme première puissance mondiale ; pour cela, nous dit Brzezinski, il faut à tout prix empêcher l’émergence d’une puissance sur le continent eurasien capable de rivaliser avec les Etats-Unis. En effet, nous dit-il, celui qui tiendrait ce continent serait le maître du monde >

        Toujours et encore ce rêve exacerbé de domination mondiale !!
        Cela me renforce dans l’idée que la Russie est notre potentiel « Allié Naturel »....


      • 6russe2sioux cyrus 14 février 21:33

        @JPCiron

        ca casse un peut les idee recu d’une amerique anglaise ;)
        -------------------------------------------------------------------------------
        Tu l’ as partiellement juste en dessous pour quelque etat 
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Germano-Am%C3%A9ricains#D%C3%A9mographie

        la carte vient du CENSUS une sorte d’ INSSE americain 
        https://www.census.gov/library/visualizations/interactive/racial-and-ethnic-diversity-in-the-united-states-2010-and-2020-census.html

        y a pas mal d’ autre donnée si tu as envie de fouiller .


      • JPCiron JPCiron 14 février 22:03

        @cyrus
        Bonsoir,
        Merci pour ces liens. Il y a plein d’infos importantes. 
        Ils ont le droit, eux, d’avoir des statistiques ethno-culturelles, qui permettent de voir les ’grands mouvements’.

        Dans le long terme, les statistiques du PEW Research Center sont aussi très bien faites. Ainsi, certaines convictions religieuses/athées évoluent rapidement :
        https://www.pewresearch.org/fact-tank/2015/08/27/10-facts-about-religion-in-america/
        Aujourd’hui, les évangéliques & similaires sont en tête, mais les non-chrétiens et les athées augmentent fortement. Ils pensent autrement et n’ont souvent pas les mêmes priorités. Ainsi, les jeunes Juifs sont de plus en plus Athées. Comme la tradition juive insiste plus fortement sur les valeurs effort-travail-éducation, ils sont proportionnellement mieux présents aux premiers plans. Et ils commencent à critiquer ouvertement les délires des évangéliques... Certains groupes asiatiques ont aussi des traditions qui les sur-représentent aux premières loges.
        Je pense que ce genre de mouvement lent sauvera l’Amérique ’’de l’intérieur’’.


      • 6russe2sioux cyrus 14 février 22:11

        @JPCiron

        bonsoir egalement .

        Oui tout comme toi , je pense que les statistique ethnique et religieuse ne sont pas dangereuse si on ne hierarchise pas . Le racisme ce n’ est pas constater la diversité , mais bien d’ etablir une hierarchie nauseabonde sur des critere ethnique ou religieux .

        Et ils commencent à critiquer ouvertement les délires des évangéliques... Certains groupes asiatiques ont aussi des traditions qui les sur-représentent aux premières loges.Je pense que ce genre de mouvement lent sauvera l’Amérique ’’de l’intérieur’’.

        Beaucoup de ces protestant evangelique , ont fuit l’ europe pour echaper au persecution , c’ est assez ironique qu’ as leur tour il soit devenus persecuteur .
        c’ est une sorte de syndrome de stocholm a l’ envers qu’ on vercu aussi les juif d’ israel .

        On peut y voir aussi les racine du wokisme aussi bien chez les noir ex-esclave , que chez les amerindien survivant d’ un genocide ...

        mais contrairement a toi je suis moins optimiste , La naure a horreur du vide , et il est probable que de nouveaux extremisme voit le jours ...



      • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 08:21

        @JPCiron
        Toujours et encore ce rêve exacerbé de domination mondiale !!
        Cela me renforce dans l’idée que la Russie est notre potentiel « Allié Naturel »....

        « Il est plus tard que tu ne penses ! » Désormais les USA jouent les éoliennes, ils remuent de l’air pour faire du vent. L’Eurasie est bel et bien en place : Russie + Chine + Iran + Syrie et plus si affinités. 

        La Russie voulait de bonnes relations avec l’UE. Elle a été refroidie en 2014 avec le coup d’état en Ukraine. Elle s’est tournée vers l’est, elle ne craint plus les sanctions occidentales, et son armée a 20 ans d’avance sur les armées occidentales. Si l’Europe veut se geler et ne veut plus de son gaz, elle le vendra à la Chine !

        Nous assistons, je crois, à un moment majeur en géopolitique. L’intervention en Syrie de l’Iran et de la Russie en 2013, est le moment où l’Empire a mis un genou à terre. Les USA seront une puissance moyenne et cesseront de vouloir dévorer le monde.


      • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 08:26

        @cyrus
        Il y a même un Etat, dont j’ai oublié le nom, dont la capitale s’appelle Bismark.


      • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 08:33

        @cyrus
        Beaucoup de ces protestant evangelique , ont fuit l’ europe pour echaper au persecution , c’ est assez ironique qu’ as leur tour il soit devenus persecuteur .

        Les USA sont un pays messianique.
        Dont découle « la destinée manifeste » et « l’exceptionnalisme américain »

        "L’origine de la fondation des États-Unis découle d’une vision idéaliste et religieuse. La découverte du « Nouveau Monde » devait permettre la construction d’un état idyllique, en opposition aux nations décadentes d’Europe 2. Dès 1630, l’avocat puritain et fondateur de la Colonie de la baie du Massachusetts, John Winthrop, dans son sermon « A Model of Christian Charity », déclara que les puritains du Nouveau Monde avaient la mission divine de construire une « Cité sur la colline » (City upon a hill) 3  ; expression tirée de l’Évangile selon Matthieu (5:14) : « Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée  ». La Révolution américaine et l’apparition de la première nation républicaine et démocratique forgèrent le concept d’ « exceptionnalisme américain ». En effet, la Déclaration d’indépendance de 1776 et la Constitution américaine de 1787 mentionnèrent des principes et des valeurs, dont la vocation était d’être appliqués à l’ensemble de l’humanité.etc "


      • mmbbb 15 février 12:53

        @Captain Marlo j acquiesce La France est une colonie de l Allemagne Qui le dit , George Friedman dans un article de l Express lorsque Macron se déplaca aux USA en 2017 .
        Les francais sont déroutants 


      • mmbbb 15 février 13:11

        @robert les Musulmans ( les barbus ) nous considèrent aussi décadents ! 


      • 6russe2sioux cyrus 15 février 21:56

        @Captain Marlo

        c’ est dans le dakota du nord , et c’ est la deuxieme plus grande ville de cette etat .


      • 6russe2sioux cyrus 15 février 22:02

        @Captain Marlo

        Comme toujours on as le meilleur et le pire , je ne vise pas les protestant en bloc , 
        j’ ais beaucoup de respect pour les comunauté amish , menonnite ou meme mormone ( qui est encore un autre schisme du protestantisme vers les religion amerindienne et juive ).Celle la sont tres pacifique et il y en as certainement d’ autre .

        mais inversement , certaine secte a la waco sont bien plus glauque . 

        "L’origine de la fondation des États-Unis découle d’une vision idéaliste et religieuse. La découverte du « Nouveau Monde » devait permettre la construction d’un état idyllique, en opposition aux nations décadentes d’Europe 2. Dès 1630, l’avocat puritain et fondateur de la Colonie de la baie du Massachusetts, John Winthrop, dans son sermon « A Model of Christian Charity », déclara que les puritains du Nouveau Monde avaient la mission divine de construire une « Cité sur la colline » (City upon a hill) 3 ;



      • robert 14 février 17:44

        La France n’a absolument rien à voir avec cela, nous sommes déjà dans la merde au Mali....


        • charlyposte charlyposte 15 février 14:56

          @robert
          Bien vu smiley


        • Captain Marlo Captain Marlo 14 février 18:33

          L’Ukraine n’est sans doute qu’un prétexte pour les USA, mais pas pour la Russie qui ne veut pas que l’Otan s’étale à l’est.

          Le vrai problème des USA, c’est probablement l’Allemagne & le gaz russe qui arrive en Europe par le gazoduc NorthStream 2. L’accord gazier entre Merkel et Poutine a fortement contrarié la vente du gaz américain.

          Les USA, flanqués des euronouilles va-t-en-guerre, ont beau agiter « la fiole de Colin Powell » en tous sens, pour faire croire que la Russie va occuper l’Ukraine,rien ne se passe ! Poutine masse des troupes en Russie, mais aucun incident à signaler. C’est ballot quand même !

          Si au moins les journaleux arrivaient à photographier un seul char russe sur le territoire ukrainien, cela justifierait le véto contre le NorthStream2 !

          Mais Poutine fait durer le plaisir, les armées russes font des exercices en Russie. Un vrai supplice, quelle plaie que ce Poutine ! Avoir affaire à un joueur d’échecs est très difficile à supporter pour ces spécialistes de jeux vidéos qui tirent d’abord et réfléchissent rarement après ...


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 février 18:55

            Prisonnière des USA et de l’OTAN la France n’est qu’un nain politique sur la scène internationale

            Qu’elle soit dans ou hors l’OTAN ne change rien, la France n’a pas les clés pour résoudre ce conflit entre slaves. À part jouer les médiateurs et calmer le jeu, c’est tout ce qu’on peut faire.

            Quant à la Crimée, l’histoire c’est une chose, la diplomatie et les relations internationales, une autre.

            Ce que la Russie a fait avec la Crimée, elle même le refuse pour les arméniens du Karabagh.

            Oui, l’Ukraine n’a rien à faire dans l’OTAN et on peut comparer ça avec la crise de Cuba... sauf que les USA n’avaient pas

            1) annexé une province cubaine et construit une autoroute depuis la Floride.

            2) ni soutenu des rebellions sécessionnistes dans 2 autres provinces cubaines.

            L’annexion de la Crimée est une victoire à la Pyrrhus qui permet de désigner ad vitam aeternam la Russie comme l’agresseur (de fait c’est le cas), ce que Biden ne se prive pas de faire.... et ce qui donne un intérêt pour adhérer à l’OTAN pour les autres.

            PS : Même la Biélorussie de loukachenko s’était inquiétée de l’annexion de la Crimée en 2014, c’est dire.


            • Daniel MARTIN Daniel MARTIN 14 février 19:11

              @Olivier Perriet
              Je ne peux que partager votre point de vue, vous avez raison de le rappeler


            • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 14 février 19:37

              @Olivier Perriet
              Est-ce que vous allez comprendre, sombre abruti, que le rattachement est le choix du peuple de crimée ?
              Crimée : 96,77 % des votants disent « oui » à la Russie,
              Et 83% de participants.
              Si ces chiffres étaient faux pourquoi les monter à 96,77% quand 51% auraient suffi ? Vous prenez toujours les russes pour des abrutis.
              Je suis à peu près certain que le reste de l’Ukraine préférerait la Russie de Poutine aux nazis de Kiev.
              Wikipedia arrive même à faire un article sur ce référendum sans en donner le résultat ou alors des résultats fantaisistes : faut le faire quand même !!!
              https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rendum_de_2014_en_Crim%C3%A9e#R%C3%A9sultat_du_r%C3%A9f%C3%A9rendum


            • sylvain sylvain 14 février 20:59

              @doctorix, complotiste
              Si ces chiffres étaient faux pourquoi les monter à 96,77% quand 51% auraient suffi ?

              vous connaissez un dictateur qui est élu avec 51% vous ?? Allez savoir pourquoi, ils préfèrent tous l’écrasante majorité, il y en a même qui ont organisés des élections a 100%
              Ceci dit ça ne veut pas dire que cette élection est truquée .La crimée a été repeuplée par les bolcheviks avec des russes, c’est écrit dans l’article, il est normal qu’ils veuillent être russes


            • Lynwec 14 février 21:17

              @Olivier Perriet
              « À part jouer les médiateurs et calmer le jeu, c’est tout ce qu’on peut faire. »
              Tout à fait vrai.

              C’est ce que la diplomatie française faisait, et assez bien, à l’époque où elle était encore respectable et respectée dans le monde, époque qui s’acheva avec le discours de Villepin à l’ONU.


            • Trelawney 15 février 07:44

              @Olivier Perriet
              Poutine se sert de l’excuse de l’hypothétique rattachement de l’Ukraine à l’Otan pour amasser des troupes à la frontière de la Russie. Le problème qu’il a lui même crée est le nombre trop important de militaire (130000 milles plus le matériel) qu’il a stationner. Maintenant il ne peut plus faire machine arrière sauf à ridiculiser son armée et devoir gérer des problème de politique interne.
              Les vrais raisons du conflit sont le possible rattachement de l’Ukraine à l’UE et donc de la sortie de crise économique qui s’en suivra pour les ukrainiens.
              Si jamais ça se réalise, Poutine devra faire face à un conflit sociétale avec sa population qui se révoltera contre les avantages qu’auront les ukrainiens et que les russes n’auront jamais.
              De plus un conflit armé à ses frontières le confortera dans sa position de leader incontesté de la Russie.
              Poutine n’a personnellement aucun intéret à ne pas entrer en conflit avec l’Ukraine. Il lui suffit juste de trouver une excuse à deux balles (troupes russes déguisés en ukrainiens attaquant les russes) pour le faire.
              PS : Depuis maintenant 2017 la Russie a détruit les dépôt de munitions en Ukraine et deux autres en Tchéquie. Ce n’est pas d’aujourd’hui que Poutine a des vus sur l’Ukraine. C’était planifié depuis longtemps.
              Poutine pensait seulement qu’avec la déroute afghane, Biden serait plus calme. Deuxième erreur !


            • mmbbb 15 février 10:27

              @Olivier Perriet 

              L’annexion de la Crimée est une victoire c est ce qu on répété comme des iméciles ces journalistes Annexer un territoire ou il y pres de 60 % de la population russophile est assez suprenenant sinon une appréciation imbécile ,

              De surcroit la Crimée est dans le giron de l empire russe depuis Catherine La Grande une ouverture sur la mer chaude , Comment aurions pu imaginer que la Russie laisse tomber ce territoire sous les ukases des occidentaux , Nous l Algerie , cela s est termine par une guerre ,

              Ce n est pas une vistoire à la Pyrrhus , il n y a pas une une hécatombe de morts du cote russe


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 11:26

              @Trelawney
              Poutine n’a personnellement aucun intéret à ne pas entrer en conflit avec l’Ukraine

              Si éviter un bain de sang, et éviter de se désigner encore une fois comme l’agresseur. Tout ça c’est du bluff, d’ailleurs, c’est surtout Biden qui annonce ’invasion pour dans 48 heures, tout juste s’il ne donne pas l’heure exacte.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 11:29

              @mmbbb

              oui certes, c’est une victoire qui désigne la Russie comme agresseur et qui est validée par très peu de pays, hormis les vassaux Vénézuéliens et Syriens, ainsi que par les Républiques autoproclamées autour de la Russie.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 12:08

              @doctorix, complotiste
              Je suis à peu près certain que le reste de l’Ukraine préférerait la Russie de Poutine aux nazis de Kiev.

              Si vous le dites :
              peut-être en 2012, mais maintenant sans doute moins.

              la propagande poutinienne parle sans cesse de réduire l’Ukraine au chaos et à la désolation, y compris sur Agoravoxchien !


            • Trelawney 15 février 14:38

              @Olivier Perriet
              Si éviter un bain de sang, et éviter de se désigner encore une fois comme l’agresseur.
              Poutine a amassé des troupes aux frontières de l’Ukraine en disant : « retenez moi sinon je fais un malheur ». Et Binden lui a répondu : « chiche »


            • charlyposte charlyposte 15 février 14:43

              @Trelawney
               ???


            • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 17:22

              @Olivier Perriet
              Poutine vient de ridiculiser l’Occident, qui avait annoncé à grands coups de trompe, l’intervention armée de la Russie en Ukraine pour le 16 Février. Nous sommes le 15, l’armée russe plie bagage et rentre dans ses casernes, quelle rigolade !

              Moscou) « L’Occident a été détruit sans un coup de feu »Nos médias en sont tourneboulés, depuis ils s’intéressent ... aux Jeux Olympiques !

              « Le 15 février 2022 restera dans l’histoire comme le jour où la propagande de guerre occidentale a échoué », a-t-elle écrit. Selon elle, l’Occident a été « couvert de honte et détruit sans avoir tiré un seul coup de feu. »

              Dans le même temps, le ministère de la Défense de Moscou a annoncé qu’un certain nombre de troupes russes avaient terminé leurs exercices d’entraînement en Biélorussie, près de la frontière ukrainienne, et allaient entamer le processus de retrait.

              Les commentaires de Mme Zakharova interviennent après que l’agence économique américaine Bloomberg a rapporté samedi, en citant des responsables anonymes, qu’une offensive contre l’Ukraine pourrait avoir lieu dès mardi. L’agence a indiqué qu’une éventuelle attaque pourrait inclure une provocation dans la région du Donbass ou contre Kiev. Blablabla, blablabla... !!


            • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 17:24

              @Mondot
              Arrivé à ce point de stupidité, faudrait penser à consulter...

              Faut le comprendre, il répète ce que disent les médias aux ordres...


            • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 15 février 20:44

              @Captain Marlo
              Nous sommes le 15, l’armée russe plie bagage et rentre dans ses casernes, quelle rigolade !

              C’est surement notre marquis poudré qui a foutu la trouille à Poutine...
              Il lui a fait « Bouhhh ! » et Poutine s’est caché sous le tapis.
              Quand les gens vont-ils comprendre que Poutine est le plus grand startège politique, qu’il provoque les coups, comme aux echecs, qu’il attend l’erreur en face, et qu’il sera toujours le meilleur.
              Faut dire que ses adversaires sont des nains.
              Je rêve d’une coopération franco-russe, avec Asselineau : une toute autre classe...


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 22:34

              @doctorix, complotiste

              bah en fait de nains, ses adversaires en criant au loup réussissent à se faire passer pour des victimes alors que c’est pas si vrai que ça.

              C’est plutôt pas mal, si on part du principe qu’une bonne communication n’est pas une communication de gros bourrins comme celle des russes


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 22:36

              @Captain Marlo

              je pense que t’as pas compris que c’était justement le but, de se faire passer pour victime.


            • Captain Marlo Captain Marlo 16 février 08:44

              @Olivier Perriet
              si on part du principe qu’une bonne communication n’est pas une communication de gros bourrins comme celle des russes

              Les bourrins ne sont pas en Russie ! Roland Dumas a participé à toutes les discussions dans les années 90 sur le désarmement en Europe. Il confirme que les pays occidentaux s’étaient engagés à ne pas étendre l’Otan vers l’ Est.

              Mais à l’époque, l’URSS venait de s’effondrer, et il n’était pas question du gazoduc North Stream 2 venant concurrencer en Europe, le gaz de schiste américain... !!
              Les USA vivent du pétrodollar, peu importe les accords passés, ce qui compte c’est le pognon.


            • Trelawney 16 février 08:59

              @Captain Marlo
              Les bourrins ne sont pas en Russie ! 
              J’en conclue que Mondot Perriet et Marlo ne sont pas en Russie. Dommage ça nous ferrait des vacances

              A ce propos, il y a un article de Dugenêt fort bien foutu, qui attend en modération pour être publié. On peut dire que Dugenêt ne soit pas quelqu’un de partial et pourtant son article reste bloqué en modération. Le sujet est : « propagande russe sur Agoravox ». Ca gène peut être la modération. Ou alors Agoravox a peur de perdre le peu de lecteurs qui lui reste.


            • DACH 14 février 20:10

              A DM, bonsoir. « Prisonnière des USA et de l’OTAN la France n’est qu’un nain politique sur la scène internationale » Hors de l’OTAN, la France pèse encore moins. La grande utilité de l’OTAN tient dans le principe de solidarité. Un ennemi déclaré menace l’un des membres, tous manifestent leur solidarité et sont prêts au au soutien. Aucun des pays européens ou de l’UE ne pèse quoi que se soit seul face à la Russie. Cette alliance défensive a des défauts, mais elle est un bouclier de protection irremplaçable car il y a au-dessus la puissance militaire américaine. Or si l’on détermine ce que veut V.Poutine, l’OTAN justifie son existence.

              L’Ukraine. En 2022, les Ukrainiens veulent désormais en grande majorité faire chambre à part de la Grande Russie. Encore plus qu’en 2014, le patriotisme ukrainien y compris chez les russophones a pris de l’énergie. Pourquoi ? Les libertés, d’opinion et de circuler sont à l’ouest, le niveau de vie aux ils aspirent se tient à l’ouest. V.Poutine ne peut rien proposer de tel pour séduire les Ukrainiens. Lui reste les menaces d’employer la puissance militaire. Cette situation le condamne à l’employer, faute d’arguments pour faire revenir les ukrainiens dans la chambre commune de la Grande Russie. Mais au niveau des décideurs qui se soucie de ce que veulent les Ukrainiens ?


              • Lynwec 14 février 21:20

                @DACH
                Pourriez-vous nous donner le lien de la pétition du peuple ukrainien avec toutes les signatures et informations vérifiables, qui valideraient ces affirmations "En 2022, les Ukrainiens veulent désormais en grande majorité faire chambre à part de la Grande Russie."
                A défaut, vous me permettrez d’avoir un très léger doute...


              • DACH 14 février 21:38

                @Lynwec=Des sondages en Ukraine le démontrent, c’est factuel. De surcroît, des interviews de rue vont dans le même sens. Enfin le nombre d’engagés dans la milice ukrainienne de défense du pays est impressionnant, et confirme le patriotisme grandissant des ukrainiens, toute langue confondue. Dites-nous ce que V Poutine a à offrir en Ukrainiens ? Plus il menacera les Ukrainiens plus l’envie d’Otan sera forte dans la population ukrainienne. 


              • DACH 14 février 21:40

                @Lynwec=Ayez des correspondants en Ukraine pour vous informer !!!!


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 16:46

                @DACH

                pour une fois d’accord, à part un bain de sang, et se désigner encore une fois comme agresseur, Poutine n’a aucun intérêt à attaquer. C’est un jeu de con, qui profite à tout le monde :

                Biden peut dire « regardez le grand méchant »
                et Poutine est au fond content d’être quelqu’un qui compte et qui fait peur


              • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 18:47

                @Olivier Perriet
                et Poutine est au fond content d’être quelqu’un qui compte et qui fait peur

                Quand on dispose d’armes hypersoniques, sans parade connue en Occident, on compte forcément.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 22:29

                @Captain Marlo

                ce petit coup de brosse à reluire pour Poutine est assez superflu, mais les « patriotes » ( smiley ) de l’UPR ne reculent devant aucune servilité !


              • Captain Marlo Captain Marlo 17 février 17:53

                @Olivier Perriet
                Ce n’est pas de la servilité ! Les intérêts de la France sont d’avoir de bonnes relations diplomatiques et commerciales avec tous les pays. Y compris les pays que les néoconservateurs US désignent comme ’le Grand Satan". Uniquement parce qu’ils ne veulent pas se soumettre aux intérêts des USA.


              • titi titi 20 février 12:39

                @Olivier Perriet

                « et Poutine est au fond content d’être quelqu’un qui compte et qui fait peur »

                Et en fait je crois que vous avez raison.
                La Russie est déclassée par la Chine et le USA.
                Le fait que Biden s’intéresse à lui, donne à Poutine une dimension qui le flatte.

                Et j’ai bien peur que toute cette histoire ne se résume qu’à cela : l’histoire d’un ego surdimensionné.


              • cétacose2 14 février 21:29

                Malgré les allées et venues du petit télégraphiste de l’Elysée espérons que Poutine fera ce qu’il a à faire et , pendant qu’il y est , qu’il vienne aussi « Poutiniser »la France qui en aurait bien besoin.....


                • titi titi 15 février 07:22

                  @cétacose2
                  J’espère que vous allez rendre votre passeport francais, et partir vite émigrer vers la Russie.


                • Trelawney 15 février 07:45

                  @cétacose2
                  Encore un collabo !


                • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 08:37

                  @titi
                  J’espère que vous allez rendre votre passeport francais, et partir vite émigrer vers la Russie.

                  Au moins en Russie les Partis d’opposition ne sont pas censurés, ils sont financés par Gazprom ! Quant à Navalny, le champion soutenu par l’Occident, c’est un vulgaire escroc.


                • Trelawney 15 février 09:02

                  @Captain Marlo
                  Il y a aussi Garry Kasparov et l« l’autre russie ». Ecoutez plutôt ce qu’il dit.
                  A l’avenir évitez de propager des liens de propagande russe. Ca vous discrédite


                • titi titi 15 février 11:18

                  @Captain Marlo

                  « Au moins en Russie les Partis d’opposition ne sont pas censurés, »
                  Vous plaisantez j’en suis sûr.


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 11:31

                  @Captain Marlo

                  « Quand à Asselineau, le champion autoproclamé de l »indépendance de la France, réduit au rôle de petit télégraphiste de Poutine, quand ce n’est pas d’Erdogan, c’est un vulgaire escroc" smiley


                • charlyposte charlyposte 15 février 14:45

                  @Trelawney
                  Je remarque que la géopolitique c’est pas du tout ton rayon ! smiley


                • charlyposte charlyposte 15 février 14:48

                  @titi
                  Bof... que faire avec un parti via 1 ou 2% quand Poutine fait plus de 70% !!! hum, faut revoir ta copie de long en large, ça urge smiley


                • charlyposte charlyposte 15 février 14:51

                  @Olivier Perriet
                  Comme quoi la censure en France est monnaie courante depuis des lustres ! smiley


                • charlyposte charlyposte 15 février 14:54

                  @cétacose2
                  Je confirme l’urgence.... un jour sûrement smiley


                • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 17:36

                  @Olivier Perriet
                  réduit au rôle de petit télégraphiste de Poutine, quand ce n’est pas d’Erdogan, c’est un vulgaire escroc"

                  Asselineau vous fait savoir que le Gouvernement français, en refusant à nouveau de condamner la glorification du nazisme à l’ONU, confirme qu’il est le gouvernement le plus à l’extrême droite depuis Vichy .

                  Et on comprend pourquoi : Les néo nazis de Kiev sont soutenus par la France, BHL en tête ! Vous voulez voir les photos des néo nazis ukrainiens ? Les voici !

                  Mais ce n’est pas tout. En Lettonie, qui fait partie de l’Union européenne, on fête chaque année la Waffen SS, sans que cela provoque la moindre remarque de la part de la bienpensance française...

                  Par contre, quand on veut sortir de l’UE, de l’Otan et avoir de bonnes relations avec la Russie, c’est qu’on est fachos !


                • Lynwec 15 février 18:01

                  @Olivier Perriet
                  En voilà un argumentaire construit. Impressionnant. Pour un peu, on croirait lire du pem... ou du non...
                  Attention, les attaques ad hominem manquent un peu d’élégance.

                  J’ignore tout de l’honnêteté ou de l’absence d’honnêteté d’Asselineau, ne le connaissant pas personnellement, par contre, le discours qu’il tient est solide, documenté, il ne change pas de position au gré des événements et possède une culture géopolitique (j’ai écouté beaucoup de ses conférences) qu’on aimerait trouver chez notre godelureau actuel.

                  Après, chacun son truc... mais argumenté,c’est mieux.


                • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 19:03

                  @titi
                  « Au moins en Russie les Partis d’opposition ne sont pas censurés, »
                  Vous plaisantez j’en suis sûr.

                  Pas du tout. Ce qui est interdit de séjour en Russie,ce sont les ONG occidentales qui viennent mettre le bazar. Lisez « La Nouvelle Grande Russie » écrit par le français Xavier Moreau, qui vit en Russie depuis plus de 20 ans, ça va vous remettre les neurones dans le bon sens.


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 février 22:31

                  @Lynwec

                  il faut se mettre au niveau parfois, c’est assez difficile d’être aussi servile pour Poutine que chez l’UPR.


                • titi titi 15 février 23:37

                  @Captain Marlo

                  Dites moi de quelle censure vous parlez en France.
                  Sachant que n’importe qui peut y raconter n’importe quoi sans se retrouver en asile psychiatrique.


                • Captain Marlo Captain Marlo 17 février 17:56

                  @titi
                  Dites moi de quelle censure vous parlez en France.

                  L’UPR est censurée par les médias depuis 15 ans. Mais miracle, l’Immonde vient de publier un résumé du programme d’Asselineau, qui a été présenté en Octobre 2021. Sont pas pressés de faire des compte rendus à l’ Immonde...


                • titi titi 20 février 11:53

                  @Captain Marlo

                  « l’Immonde vient de publier »
                  Donc ? il n’y a pas censure.

                  En Russie ça se passe comme ça :
                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Anna_Politkovska%C3%AFa

                  Pour mettre sur un même plan les deux situations, il faut avoir une sacré dose de mauvaise fois, ou alors être en service commandé.


                • zygzornifle zygzornifle 15 février 09:16
                   la politique étrangère de la France doit être redéfinie

                  Surtout en Afrique .....


                  • charlyposte charlyposte 15 février 14:48

                    @zygzornifle
                    Exactement smiley


                  • troletbuse troletbuse 15 février 11:52

                    Dans notre belle et magnifique UE, point de salut !


                    • lecoindubonsens lecoindubonsens 15 février 12:19

                      Ici et quel que soit le média, il est question d’une nouvelle guerre mondiale possible !

                      Connaissez vous un peuple qui actuellement est tenté par cette guerre mondiale ?

                      Moi, NON !

                      Je repense donc a ce texte écrit en 2016 qui, comme dans Astérix, propose le combat des chefs.

                      http://lecoindubonsens.unblog.fr/2019/03/23/pour-la-paix-organisons-la-guerre-des-chefs/

                      Si l’immense majorité des humains rejette cet affrontement de masse, neutralisons ces quelques « chefs » qui envisagent une guerre. Pour sourire, donnons leur une paire de gants de boxe à chacun, et qu’ils règlent cela sur un ring, entre eux, mais sans nous associer à leurs différents.

                      Dit plus directement, « arrêtons les conneries » et ne laissons aucun politique engager des combats pour la France. Les autres peuples pensent comme nous et agiront sans doute de même avec leurs propres décideurs. C’est cela la démocratie et le pouvoir du peuple : ne pas laisser quelques fous jouer à la guerre en nous prenant comme pions.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité