• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > SNCF : des chiffres cruels

SNCF : des chiffres cruels

Edouard Philippe souhaite mettre un terme au statut des cheminots pour les salariés qui arriveront, dans un futur à déterminer, à la SNCF. Les syndicats sont vents debout et promettent le fer et le feu.

Qu'en est-il au juste ?

La SNCF – Société nationale des chemins de fer français – est né par la volonté de Léon Blum, le 31 août 1937. Sous sa houlette, le Front Populaire nationalise par décret les cinq compagnies de chemin de fer existantes. Après la défaite des forces de l'Axe et la libération de la France, une restructuration très avantageuse pour ses salariés est mise en place en 1945, ce qui est à l'époque logique, au regard des conditions de travail liée à une technologie encore sommaire. Soixante-quinze ans après, bien que les dites conditions techniques de travail soient sans aucun rapport, la CGT et Sud Rail, majoritairesexercent un chantage quasi permanent sur les gouvernements successifs, brandissant la menace d'une paralysie totale du pays à la moindre velléité de toucher à ces « acquis » qui sont en réalité des avantages payés par la course à l'emprunt public. On peut bien entendu considérer qu'ils sont légitimes, mais ce sont des avantages net par rapport aux statuts du privé.

Quels sont ces avantages ? C'est ce que nous allons découvrir, mais premier coup de théâtre, il faut savoir que tous les employés ou presque, soit 92 % des effectifs de la SNCF (environ 150 000 salariés), bénéficient du statut dit du cheminot, y compris le scribouillard travaillant 32 heures par semaine dans son bureau. Quand les syndicalistes évoquent la gorge serrée les conditions de travail pénibles, le travail de nuit, les trois-huit, tous arguments fort recevables, ils mentent effrontément par omission, puisque une infime partie du personnel est « roulant », et la majorité (neuf salariés sur dix, donc) travaille en poste fixe comme tout un chacun. Il y a donc d'une part les vrais "roulants", qui eux ne volent pas leurs avantages, et l'ensemble des autres, qui en réalité n'ont aucune raison particulière d'en bénéficier - surtout si l'on songe au nombre pléthorique de cadres de cette entreprise publique.

Deuxième avantage par rapport au reste des salariés français : les "cheminots" (en réalité quasi tout le monde, donc) sont à l’abri du licenciement économique. Le statut prévoit seulement trois cas de départ, à savoir la démission, la retraite ou la radiation pour faute grave. Ces attendus créent des situations mystérieuses, comme par exemple le fait quer le taux de maladie affectant les salariés de la SNCF est doublé par rapport aux moyennes nationales.

Troisième avantage : Un régime spécial de retraiteLa retraite des cheminots est calculée sur le salaire des six derniers mois, au lieu des 25 meilleures années pour le régime général. La pension de retraite des cheminots est par conséquent supérieure à la moyenne française : en moyenne à 1 940 euros brut contre 1 760 euros brut pour les salariés du privés au régime général. Ce montant est majoré de 10 % pour les parents de trois enfants, puis de 5 % supplémentaires par enfant à partir du quatrième. 

Quatrième disparité : l'avancement de carrière est automatiqueUn agent SNCF gravit l'échelon supérieur tous les trois ans, quelle que soit son activité réelle, et voit son salaire apprécié mathématiquement. En outre, le salaire moyen d'un salarié SNCF est de 3 090 euros brut, ce qui est correct par rapport aux moyennes du privé.

Cinquième avantage : des congés très supérieurs au privéL'ensemble des salariés est soumis aux 35 heures et dispose de 28 jours de congés annuels, soit trois jours de plus que les cinq semaines légales (avec l'usage du samedi et des dimanche, qui ne sont pas comptés). Les salariés disposent, en plus, de 10 jours de RTT, les conducteurs et contrôleurs de train de 22 jours et les agents qui travaillent de nuit disposent de 28 jours de RTT (source : Cour des Comptes). 

On ajoutera au tableau que des milliers de logements sont mis à la disposition des agents, dont une majeure partie à loyers réduits – ce qui revient à un complément de salaire qui ne dit pas son nom. Par ailleurs, les billets de train sont gratuits pour chaque agent ; leurs conjoints et enfants de moins de 21 ans bénéficient de 16 billets gratuits par an. Les ascendants - parents et grands-parents - ainsi que ceux de leurs conjoints, ont droit à quatre voyages gratuits par an. Pour une famille de 2 adultes et 2 enfants dont seul le père travaille au chemin de fer donc, pas moins de 8 personnes voyagent à l'oeil, soit totalement, soit partiellement. 

Au nom d'un "Service Public" qu'il est interdit de remettre en cause malgré ses dysfonctions, et qui ne souffre d'aucune critique, on a accepté depuis des années une injustice de classe : eux, et nous. Je ne doute pas du courroux que cet article (pourtant factuel) va susciter, du reste.

La SNCF coûte d'après une étude interne, environ 30 % plus cher que ses concurrents européens… 

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.79/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

112 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Kent 15 mars 2018 15:03

    « La SNCF coûte d’après une étude interne, environ 30 % plus cher que ses concurrents européens… »


    citez vos sources au lieu de colporter des ragots !

    • Pere Plexe Pere Plexe 15 mars 2018 16:32

      @Kent
      Quelques éléments de comparaison qui pour une fois ne sont pas trop caricaturaux.

      La SNCF n’a vraiment pas à rougir.


    • Et hop ! Et hop ! 16 mars 2018 09:08

      @Kent : « Les employés et les dirigeants des banques coûtent d’après une étude interne, environ 80 % plus cher que les cheminots… »


      Alignons la convention collective de la banque sur celle du bâtiment.

      Il n’y a aucune raison de payer un employé de banque qui ne produit aucune richesse, plus cher qu’un ouvrier du bâtiment ou d’un travailleur agricole.


    • Dzan 16 mars 2018 11:56

      @Pere Plexe
      Avec un MacroPhilippar, vous n’aurez jamais raison.
      Que ne nous fait-il pas un topo sur la fraude fiscale, sur le pantouflage, etc...
      Qui veut tuer son chien dit qu’il a la rage.
      Même si je reconnais qu’il faut aligner le retraites
      Un pilote de ligne c’est 60 ans voire 62.


    • zygzornifle zygzornifle 16 mars 2018 14:16

      @Kent
       c’est vrai , en Papouasie le train coûte beaucoup moins cher , mais il faut amener sa machette ....


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 mars 2018 14:26

      @zygzornifle Si vous saviez vraiment ce que peut-être la vie des Papous ...


    • mmbbb 16 mars 2018 20:10

      @Pere Plexe il faudrait que cet etudiant en fin de cycle rembourse le cout reel de sa scolarite paye par le contribuable. Il faudrait que le Monde Le Fig dont la ligne éditorialiste est plutot liberale refusent les dotations d etat ( sans ces dotations faillite ) ; il faudrait que ces liberaux dont ce petit merdeux d etudiant commencent a etre un peu plus coherents et cessent de nous les casser


    • Nicolas_M bibou1324 15 mars 2018 15:13

      Jaloux !


      Bien sûr les agents de la SNCF sont choyés. Plutôt que de grogner pour qu’ils aient moins de confort, ne serait-il pas plus constructif de grogner pour que vous ayez plus de confort ?

      • Pere Plexe Pere Plexe 15 mars 2018 16:40

        @bibou1324
        Surtout l’arnaque est le « ce sont des avantages net par rapport aux statuts du privé »

        Comme si le privé avait un statut, comme s’il était homogène.
        Non l’employé de la BNP ou de MBDA n’est pas celui de l’artisan du coin.
        Et ces avantages sont bien supérieurs à ceux d’un agent SNCF.

        Pour ma part j’ai bossé dans la métallurgie puis à la SNCF (PS25).
        Les avantages étaient bien plus nombreux et conséquents dans le privé !

      • Konyl Konyl 15 mars 2018 16:41

        @bibou1324
        Parce que nous payons intégralement ce confort et qu’ils se permettent de faire encore grève justement. Grève totalement égocentrée.
        Je ne veux pas plus de confort, je veux juste que le calcul des futures retraites des cheminots soient alignées sur les autres.


      • Pere Plexe Pere Plexe 15 mars 2018 17:13

        @Konyl
        ...soient alignées sur les autres.
        Quels autres ? les marins ?les agriculteurs ?les militaires ?

        Avec la complémentaire ?

        Oui il existe des différences : salaires, retraites, travail posté, chèques resto, chèques vacances...Les secteurs de la chimie ou de la banque ne sont pas ceux de la grande distribution ou de l’agriculture.
        On fait quoi ? on supprime, au nom de l’égalité, toutes ces différences ?

      • Pere Plexe Pere Plexe 15 mars 2018 18:15

        @bibou1324
        il y a encore plus simple !


      • Konyl Konyl 15 mars 2018 20:39

        @Pere Plexe
        Vous avez bien compris que je parlais du régime général.
        Le secteur privé ne survit pas grâce à l’état, je dirait même le contraire (à par les banques et la chimie). Mais il y a aussi des plus petites entreprises vous savez. Donc si une boite, comme la mienne par exemple décide d’offrir tel ou tel avantage, c’est sur SON argent qu’elle le paye.

        Donc votre remarque ne tient pas debout.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 mars 2018 21:15

        @Konyl
        Vous n’avez rien compris au film, il s’agit d’aligner tout le monde vers le bas, baisse des salaires et précarité pour tous. Opposer le privé au public ne sert qu’à aveugler ceux qui n’ont pas compris où nous mènent ces réformes.

        Grèce, 4 ans d’austérité en 40 photos".

        Si les cheminots perdent, vous serez ruiné, comme les Grecs.
        Les médias divisent pour mieux vous niquer, mon enfant ... !!!


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 mars 2018 21:32

        @Konyl
        Les biens publics fonctionnent avec les impôts payés principalement par la TVA, impôt injuste. Ils n’ont pas à être rentables, mais à rendre un service à l’ensemble de la population. Cf« Les biens publics » par Xavier Vershave.
        Privatiser les biens publics est une vision à courte vue.


        La question des différences de fiscalité entre les PME- PMI et les grosses entreprises est bien réelle, mais ce n’est pas le problème du moment. Les avantages que vous accordez sont pris sur le profit réalisé grâce à vos salariés, non ? Ce sont les avantages fiscaux des grosses entreprises qui devraient vous préoccuper : « 173 milliards de cadeaux fiscaux »  ! 

        La privatisation des transports ferroviaires en Grande Bretagne a fait exploser les prix que payent les salariés pour aller au travail. Ils consacrent 14% de leur salaire, contre 2% pour les salariés français. 2/3 des britanniques sont pour la renationalisation. « Au Royaume Uni, la privatisation des chemins de fer déraille ».

      • Pere Plexe Pere Plexe 15 mars 2018 22:43

        @belin
        Je ne parle pas d’enfer ni de paradis mais oui j’ai fait ce chemin.

        Et je ne suis pas le seul.
        Les miracles de la gestion privée fait qu’un bon nombre de boite coule, ou en réalité délocalise.

      • Pere Plexe Pere Plexe 15 mars 2018 22:58
        @Konyl
        Le secteur privé ne survit pas grâce à l’état.
        Sauf l’agriculture, la santé, l’éducation, la formation professionnelle mais aussi une bonne partie du BTP des sociétés d’autoroute, des aéroports, de l’industrie militaire.
        Deux fois rien en effet.

        Pour les régimes de retraites vous confondez régime général et régime « du privé »
        Alors que l’agriculture, les artisans, les commerçants, les médecins,
        les professions libérales, les marins ne cotisent pas à ce régime.
        La caisse la plus compensée est celle des agriculteurs

      • Et hop ! Et hop ! 16 mars 2018 08:58

        @Konyl : «  je veux juste que le calcul des futures retraites des cheminots soient alignées sur les autres. »


        Vous avez raison, mais ça n’oblige pas à supprimer entièrement le statut des cheminots, ni à diminuer leurs salaires, ni à les remplacer par des sous-traitants avec des travailleurs étrangers.


      • Et hop ! Et hop ! 16 mars 2018 09:12

        @Konyl : Parce que les salaires et les primes des employés de banque, c’est pas nous qui les payons ?


        Alignons le salaire des employés et des dirigeants des banques et des assurances sur ceux des cheminots.

      • Konyl Konyl 16 mars 2018 09:58

        @Pere Plexe
        Je ne confonds rien du tout puisque vous parlez de la compensation générale et de la surcompensation. Je vous parle de la subvention étatique spécifique pour les cheminots (CF mon lien plus bas),


      • Konyl Konyl 16 mars 2018 10:03

        @Fifi Brind_acier
        Vous ne faites donc pas de différence entre rentable (ce qui ne s’applique pas pour un service publique) et à l’équilibre. Pas de souci.

        Je suis persuadé que l’équilibre se situe entre les deux. Je serais près a payer plus cher pour une qualité de service accrue. Pendant des années le cout des transport n’as cessé d’augmenter et la SNCF à laisser pourrir son réseau, ou est passé l’argent ? La masse salarial augmente alors que les effectifs diminuent. On s’est bien moqué de nous, il est temps d’interrompre ce vol organiser.


      • Ruut Ruut 16 mars 2018 10:33

        @Konyl
        Les grèves sont la résultante directe d’une direction qui fait n’importe quoi et n’écoute pas les travailleurs.
        C’est le mal du trop de chefs qui a chaque échelons bloquent l’information ou la déforme en fonction de ses propres objectifs imposés..

        A la limite imposer que les Directeurs viennent du bas et gravissent tous les échelons, l’histoire qu’ils connaissent le métier qu’ils gèrent.
        Car les parachutés aux postes de Direction, c’est la première cause des problème de toute entreprise.


      • Yaurrick Yaurrick 16 mars 2018 11:22

        @Et hop !
        Les salaires et les primes des employés d’une société privée sont payées uniquement par les clients de la dite société.
        Si ça ne vous plait vous pouvez changer ou tout simplement refuser les services de cette entreprise.
        Ce qui n’est absolument pas le cas d’une entreprise publique, que le citoyen utilise ou non le service, il paye et ne peut pas arbitrer si le service est rendu de façon efficiente ou non.


      • Dzan 16 mars 2018 12:03

        « @exocet
         »pendant la Guerre les trains marchaient au doigt et à l’oeil, il n’y avait pas le moindre retard ».
        C’est aujourd’hui qu’ils font de la résistance, ces feignasses.
        Les Allemands savaient les faire bosser : leur parler fort dans la tronche, et le premier qui bronche lui latter le cul. Radical !

        Cher Monsieur le haineux, ce n’étaient pas des coups de pieds au cul, mais des pelotons d’exécutions, qu’ils ont eu.
        Ah le bon temps de la Kollaboration !!!


      • Yukimuras 16 mars 2018 12:09

        @Yaurrick

        C’est vrai que des grosses boîtes (qui ont été privatisées souvent) comme Dassault ou Bouygues ne dépendent pas, en totalité ou grande partie, de commandes de l’Etat... Donc de notre argent aussi...

        Sans investissement/commandes public, une grande partie des boîtes privées fermeraient, donc ce bashing du public sur le merveilleux privé vertueux fait bien rire.


      • Yukimuras 16 mars 2018 12:11

        @belin

        C’est tellement le paradis la SNCF qu’ils ont beaucoup de mal à recruter, notamment sur la partie infra.


      • Yaurrick Yaurrick 16 mars 2018 12:23

        @Yukimuras
        Ce qui me fait rire, c’est que vous passez totalement la notion de choix.. Pas de chance c’est justement ce qui est le plus important.


      • Yukimuras 16 mars 2018 13:00

        @Yaurrick

        Le choix, c’est bien de l’avoir pour choisir sa baguette de pain et son boulanger, son modèle de bagnole, son hôtel...

        Mais dans un certain nombre de cas, certains services sont/devraient être/rester inhérent à l’Etat/collectivité pour savoir comment on veut développer son territoire, l’entretenir ...

        Ces secteurs sont stratégiques pour les nations et leurs souverainetés. Energie, transports, télécommunications, défense, éducation. C’est ce qui structure un pays. Les laisser entre les mains de financiers avec leur vision de profit court termisme ne peut pas coller avec la pérennité nécessaire de ces domaines d’activité.

        Parce que, quand la SNCF sera privatisée, vous croyez que vous pourrez choisir entre plusieurs compagnies pour faire Paris/Lyon ? Il n’y aura toujours la même infrastructure et mêmes moyens. Ce n’est pas de l’aérien. On reviendra en arrière avec des monopoles locaux/régionaux. 


      • Konyl Konyl 16 mars 2018 13:20

        @Ruut
        C’est le problème des super structures oui, pas de toute entreprise.
        Trop de chefs, donc les cheminots sont parfaits et le méchants ce sont les cadres...
        Chaque niveau à son souci, le pb c’est qu’a la SNCF c’est vrai de haut en bas, et les seuls qui peuvent faire chier gagnent depuis trop longtemps.


      • Yaurrick Yaurrick 16 mars 2018 13:41

        @Yukimuras
        Jusqu’à preuve du contraire, on fait rouler des voitures/taxis/poids lourds/bus de différentes entreprises. sur une même infrastructure, ça ne pose pas de problème particulier... Aucune raison qu’il n’en soit de même pour le chemin de fer.
        Moi ce qui me gêne c’est que sous le prétexte de « souveraineté » « secteur stratégique » « intérêt général », on autorise la pire gabegie et que surtout on ne veuille pas faire évoluer les choses.


      • exocet exocet 16 mars 2018 19:04

        @Dzan
        Cher Dzan, je dois vous répondre sur un post qui n’existe plus.
        Les innombrables feignasses de la SNCF qui passent leur temps de travail sur Agoravox ayant fait censurer ma contribution.
        Apparemment ça les gène qu’on aborde des sujetes comme la ponctualité des trains pendant l’occupation. Ca ne cadre pas avec la légende en carton du cheminot résistant dans les films à la Bourvil.
        Ce qui est bien c’est que ces privilégiés multi-grévistes à répétition se dévoilent aujourd’hui.
        Ca les gène aussi qu’on parle du prix du billet pour les familles modestes, sans voiture, prises en otages de greves à toutes les vacances.
        Et contraintes de payer le prix fort pour entretenir de riches fumistes se prenant pour des travailleurs.
        Racailles, va...


      • Yukimuras 21 mars 2018 16:07

        @Yaurrick
        Pourtant la différence entre un réseau routier et ferré parait assez évident.

        En effet, les dérives budgétaires sont une plaie. Mais qui est ce « on » qui autorise ces gabegies ? Pas les citoyens puisqu’on a quasiment aucun pouvoir et qui voudraient bien que ce soit mieux géré.
        Ce sont les chiens de la casse de nos gouvernements successifs et les directions de ces entités qui appliquent d’un côté les techniques de management et d’organisation du travail absurdes (souvent anglo saxonnes) qui privilégient le profit au service public et à la sécurité.
        D’un autre côté, font le nécessaire pour sous investir/ désorganiser/ pourrir ces services afin de les dénigrer ensuite face au public afin de justifier les privatisations et que la pilule passe mieux.

        Après, beaucoup de service publics sont par essence un coût si on veut le rendre public et accessible comme la santé. Si on veut en faire un business qui soit profitable ce sera toujours au détriment du plus grand nombre.

        C’est un vaste débat qui mérite un développement bien plus long.


      • pallas 15 mars 2018 15:23
        Jean Beaumont

        Bonjour,

        La France à inventé le train, mais en ces heures actuels, les ingénieurs du passé, avaient des combats très dur sur les pseudos médecins, et autres tartuferie.

        Ils n’avaient pas été élevé dans un gentil cocon dorée et de pisse froide

        Il est amusant qu’aujourd’hui, ne reste qu’une armée de gamins fraichement sortie de l’école, n’ayant pas la moindre imagination.

        La France est devenu un pays pourrie avec aucunes visions de vérité, ne pensant à rien.

        Vous ne comprenez rien, sa n’est pas le cheminot le probleme, c’est l’ensemble de la nation, dont vous même.

        Salut


        • Séraphin Lampion Kent 15 mars 2018 15:47

          @pallas

          la France a inventé le train, c’est pour ça qu’il roule à gauche !

          renseignez vous un peu avant de raconter n’importe quoi !

          pour les franchouillards, la France a tout inventé 

          dommage qu’elle n’ait rien fait breveter : on pourrait vivre avec les royalties !

        • Konyl Konyl 15 mars 2018 16:08

          @Kent
          La locomotive est allemande non ? Après le train de voyageur je ne sais pas. 


        • Séraphin Lampion Kent 15 mars 2018 16:25

          @Konyl

          C’est le 21 février 1804, près de Merthyr Tydfil, au pays de Galles, qu’a lieu la première circulation sur des rails d’une locomotive à vapeur, construite par Richard Trevithick, en Angleterre.

          Des convois formant un train existaient déjà. La première utilisation attestée de chariots sur rails remonte à 1550 : des gravures montrent des wagonnets sur rail dans les mines de Leberthal en Alsace. Les Romains ont pu utiliser un système similaire à des voies ferrées, car certaines de leurs routes sont dotées de deux ornières à écartement fixe proche de celui de notre voie actuelle, mais ce n’est pas le train de voyageurs qui a permis de dessinner une autre carte de l’Europe, puis du monde.

        • Konyl Konyl 15 mars 2018 16:37

          @Kent

          Merci :)


        • gogoRat gogoRat 15 mars 2018 15:24

           Toujours les memes querelles de boutiquiers pour savoir quel ’statuts’ offrent les meilleurs ’avantage’ !
           Cela ne fait qu’entériner, cautionner et banaliser plus définitivement la faute du mensonge malhonnete originel ,
           et la malhonnteté intellectuelle est avant tout une malhonnteté tout court !

           On ’vend’ (aux avantagés dont on achète les veautes) une prétendue démocratie qui est censée garantir une égalité en droit. Or, celles et ceux qui prétendent garantir cette égalité en droit commettent l’incohérence crasse de vouloir défendre jalousement des statuts qui ne sont rien moins que l’exact opposé d’une égalité en droit !!

           Mensonge et incohérence donc, doublés d’une évidente manifestation de stupidité :
           car disputailler ensuite sur les ’avantages’ comparés de ces statuts, c’est à la fois avouer que l’on a conscience de l’existence de ces avantages (donc aveu du mensonge conscient dénoncé plus haut) et montrer que l’ion est incapable de comprendre que par la seule acceptation des statuts, on accepte des avantages et désavantages d’un coté ou de l’autre ( PEU IMPORTE LEQUEL) de cette violation de l’égalité en droit !
           Un ré-équilibrage parfait bricolé artificiellement (qui plus est par des gens juge et partie) par-dessus cette violation de l’égalité en droit , est très hautement improbable !
           Alors quel mérite à s’arc-bouter pour maintenir à la fois la honte du mensonge et celle de la stupidité ? !


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 mars 2018 22:25

            @gogoRat
            Il ne peut pas y avoir égalité en droit, car les conditions de travail ne sont pas les mêmes partout. Travailler la nuit, à partir de n’importe quelle heure, le week-end et pendant les vacances scolaires, comme dans les hôpitaux ou à la SNCF, ce n’est pas la même chose que de travailler dans une cantine scolaire.

            Ce qui est bien plus inquiétant, c’est que partout en Europe, les travailleurs pauvres se multiplient.


          • gogoRat gogoRat 15 mars 2018 23:04

            @Fifi Brind_acier

             C’est donc ça le niveau de résonne-ment de votre faction politicarde ? !! :
            « Il ne peut pas y avoir égalité en droit, car les conditions de travail ne sont pas les mêmes partout. »

             affligeant  !

             Ou bien le retord de vos propagandes serait-il basé sur une spéculation espérant une telle indigence des capacités d’entendement dans la population de veautants que vous espérez faire tomber dans vos filets ? 
             
             
            Et puis ce ne sont pas les ’travailleurs pauvres’ qui se multiplient :
             c’est la pauvreté qui est programmée et ’donnée’ par celles et ceux qui vantent le ’travail’ aux pigeons qui commettent la fautive naïveté de leur accorder une quelconque confiance !


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 mars 2018 07:30

            @gogoRat
            Qu’y a t-il d’affligeant ? Le statut des cheminots a été mis en place à cause de la faillite des sociétés privées qui géraient les lignes de chemins de fer. Pour recruter, former et garder des salariés dans des métiers qui imposent des contraintes, il faut leur donner des avantages pour compenser.


            C’était pareil dans toute la fonction publique après la Libération, en échange de bas salaires, ils avaient la sécurité de l’ emploi, ce qu’on leur reproche aujourd’hui, où tous doivent s’aligner à la fois sur l’austérité et la précarité. 

            Le problème, c’est que tous les salariés qui travaillent dans des métiers avec des contraintes, ne bénéficient d’avantages substantiels ! Par exemple, les personnels hospitaliers, ou les personnels des EHPAD.

          • Et hop ! Et hop ! 16 mars 2018 09:03

            @gogoRat : 


            Pourquoi ne vous attaquez-vous pas au statut des employés et des dirigeants de banques qui est incomparablement plus avantageux que celui des cheminots, et qui nous coûte par conséquent beaucoup plus cher ? 
            Pourquoi ne pas aligner les employés de banque sur les cheminots, ce qui ferait baiser la masse salariale au moins de la moitié ?

          • gogoRat gogoRat 16 mars 2018 18:39

            @Et hop + Fifi + plusseurs sans argument

             En plus d’être affligeant c’est donc pitoyable !
             Mais prendre en pitié celles et ceux qui manquent à ce point de capacité à prêter un minimum d’attention rigoureuse à ce qu’on leur explique, cela n’empêche pas d’être d’autant plus révolté par leur prétention à monopoliser le débat autour de leur idée fixe !
             
             Relisez ce qu’on vous a déjà répété au lieu de tourner en rond !
             Et puis non ! laissez tomber ...
             Entre autres fadaises , un seul exemple d’ineptie incurable dissuade de vous faire entendre quoi que ce soit :
             « ... dans des métiers qui imposent des contraintes ... »
             quelle personne censée et honnête se permettrait d’imaginer qu’un quelconque métier soit sans contrainte .
             Allez , sans rancune , une petite chanson pour accompagner le mouvement circulaire de vos refus d’écoute , qui ’tournent en rond’  comme un singe ou un poisson pour faire le tour de la question en avançant à reculons comme le roi de l’illusion ...
             https://youtu.be/tB-zasOL29Y


          • Séraphin Lampion Kent 15 mars 2018 15:52

            Qu’il s’agisse de la SNCF ou, plus largement, de l’état,Il faut voir dans la dette, non pas le fait que l’on vive au-dessus de ses moyens, comme on aime à nous le reprocher pour justifier les mesures draconiennes qu’on nous impose, mais le résultat de la dynamique qui anime le système dans son ensemble. Comment pourrait-il ne pas y avoir de la dette puisque sans dette il n’y a pas d’argent ? Mais il est plus simple et lucratif pour ceux qui en tirent profit de culpabiliser le citoyen plutôt que d’admettre que si la monnaie est effectivement une dette par nature, elle est une dette de la société envers sa population et non de la société envers les banques.


            • Trelawney Trelawney 15 mars 2018 16:04

              @Kent
              puisque sans dette il n’y a pas d’argent 

              L’argent existe ne serait-ce que de ce que l’on produit. mais le problème vient de ce qu’on a besoin de plus d’argent que l’on ne peut produire. D’où la dette.
              Ce système n’est pas prés de s’arranger, car il ne concerne pas seulement que les fonctionnaires ou les retraités.

              Prenez l’exemple de l’ouvrier du bâtiment qui construit des logements vendus à des particuliers ou des investisseurs ou des bailleurs sociaux. Ces derniers pour les acheter empruntent tous à des banques. Donc cet ouvrier reçoit son salaire grâce au crédit. Il est payé avec de la dette. Lorsque l’on comprend cela on est tout de suite plus humble

            • Séraphin Lampion Kent 15 mars 2018 16:15

              @Trelawney

              Prenez l’exemple de n’importe quelle entreprise privée !
              Sans emprunts et remboursements d’emprunts, elle ne peut pas investir et se développer : l’autofinancement a des limites. 
              Mais pour les entreprises privées, c’est bien !

              Il faut apprendre à lire un bilan !

            • Pere Plexe Pere Plexe 15 mars 2018 16:50

              @Kent
              Qui plus est la malhonnêteté est de ne pas parler de la dette privée.

              C’est pourtant bien elle qui à fait vaciller la planète en 2008.
              Oui la masse monétaire et l’économie sont intimement liés à la dette globale (Privée + publique) 
              Ne vouloir regarder que la dette publique n’est pas une exigence économique : c’est un choix politique !

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 mars 2018 21:44

              @Kent
              Vous n’avez pas compris l’entourloupe. Depuis 1801, date de la création de la Banque de France, l’ Etat lui empruntait de l’argent à taux 0%.
              Cela ne faisait pas du tout les affaires des banques...


              Le Traité de Maastricht a imposé aux Etats et aux Collectivité locales d’emprunter aux banques avec intérêts, évidemment. Ce que nous payons ce sont les intérêts de la dette, 40 ou 50 milliards chaque année, qui seraient bien plus utiles ailleurs...

              Sans Maastricht, la dette publique de la France serait un non sujet.
              C’est une des raisons qui impose le Frexit : ne plus être soumis aux banques.

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 mars 2018 07:43

              @belin
              Enquête sur les rapports entre les Français et les transports.
              - 5 millions de Français prennent le train chaque jour.


              En France, les utilisateurs des transports en commun représentent 17% de la population. Plutôt jeunes, les usagers des trains « habitent en ville et sont de catégories socioprofessionnelles supérieures », d’après une étude réalisée pour Keolis par le bureau d’études marketing Kantar TNS. « La part des cadres supérieurs dans la clientèle du TER a doublé de 1996 à 2006, pour atteindre 13% », rapporte aussi la SNCF. La société a étendu son offre de mobilité ces dernières années avec le covoiturage (IDVroom depuis 2014) et le bus (OUIBUS depuis 2012). etc

              - Le rail est aussi considéré comme le mode de transport le plus respectueux de l’environnement.
              Vous allez travailler en avion low cost ?

            • Trelawney Trelawney 16 mars 2018 08:10

              @Fifi Brind_acier
              Vous n’avez pas compris l’entourloupe. Depuis 1801, date de la création de la Banque de France, l’ Etat lui empruntait de l’argent à taux 0%. 
              Cela ne faisait pas du tout les affaires des banques... 


              Question : Elle le trouve où son argent la banque de France ?

            • Gasty Gasty 16 mars 2018 08:19

              @Fifi Brind_acier

              Absolument ! Il faut comparer ce qui est comparable et je ne vois pas 5 millions de Français se déplacer en avion low cost ou les jours de grands départ faire la queue sur le tarmac des aéroports.


            • Et hop ! Et hop ! 16 mars 2018 09:19

              @Trelawney : La Banque de France fabrique la monnaie, vous ne le saviez pas ?


              L’État était son propre assureur et son propre banquier, il n’avait pas besoin de payer des sommes très importantes à des banques et à des compagnies financières, pour les gros investissements il faisait des emprunts d’État obligataires, qui était réservés par priorités aux ménages français qui recevaient les intérêts et les dépensaient dans l’économie française.

              60 milliards d’intérêts par an, c’est plus que les recettes de l’impôts sur le revenu qui sont détournées pour être données à des banques étrangères.

            • Trelawney Trelawney 16 mars 2018 09:43

              @Et hop !
              Lorsqu’on joue au Monopoly à plus que 6, on n’a pas assez de billets. Aussi on fait des photocopies. C’est un peu le même principe. Lorsqu’on n’a pas assez d’argent il suffit d’en imprimer un peu plus. Finalement l’économie monétaire c’est simple.


              Question : comment pouvons nous faire un emprunt d’état pour se procurer de la liquidité et demander cette argent uniquement aux ménages français, alors que c’est justement pour ces ménages français que l’on doit se procurer de la liquidité ?
              Là je sens que ça se complique

            • Et hop ! Et hop ! 18 mars 2018 22:40

              @Trelawney : 


              Quand l’État ou une société nationale fait un emprunt obligataire pour construire des autoroutes ou des lignes de train ou des barrages électriques, c’est pour payer les entreprises qui vont les construire, et les entreprises ce sont des familles françaises qui vont dépenser cet argent qui va rester dans l’économie. L’emprunt est juste un moyen d’étaler la dépense d’investissement sur 10 ou 20 ans, sachant qu’il s’agit d’infrastructures qui vont profiter pendant 50 ou 100 ans. Il ne doit jamais être fait d’emprunt pour payer des dépenses de fonctionnement ou des biens qui se consomment sur une durée inférieure à la durée de remboursement.

              Le rôle de la Banque de France était évidemment d’émettre chaque année un supplément de pièces et de billets proportionnellement à l’augmentation du PIB (et non de la population), c’est-à-dire quelques % par an qui était un bénéfice pour l’État. Si il ne le faisait pas, il provoquait de la déflation puisqu’il y avait moins d’argent pour acheter chaque marchandise, si il en créait trop il provoquait de l’inflation. 

              Dans un Monopoly, ce n’est pas le nombre de joueurs qui règle le besoin global de billets, mais le nombre et le prix des propriétés et de leurs loyers. Or il est fixé par les règles du jeux quelque soit le nombre de joueurs, et non par l’offre et à la demande comme dans des enchères. Donc il n’y a pas besoin de photocopier les billets.


            • nofutur 15 mars 2018 15:55

              Bonjour,
              C’est très curieux que lorsque on parle de réforme on veuille uniformiser par le bas et toujours par le bas...
              Jupiter pardon le président des riches, cela ne le gêne pas de modifier l’ISF par le haut... et je ne parle pas des évasions fiscales...

              J’ai juste une envie de...

              Je précise que j’ai toujours travaillé dans le privé et actuellement retraité et oui je suis taxé sur la CSG et oui aussi cela diminue mes possibilités mais bon comme le dit notre bon roi (touchez ma bosse monseigneur) c’est par solidarité entre générations.

              Se foutrait pas un peu de notre gueule celui la !


              • Konyl Konyl 15 mars 2018 16:22

                @nofutur
                Non uniformiser par le bas vu la proportion en nombre... ça ne fonctionne pas. On ne peut pas laisser 200 000 personnes dans un statu aussi injuste lorsque 20 millions d’autres bosse entre 10 et 15 années de plus.


              • Pere Plexe Pere Plexe 15 mars 2018 17:06

                @Konyl
                La différence réelle est de 2 ou 3 ans pas de 15 !

                Et elle continue à diminuer.

                Mais le privé est lui aussi bien injuste : les grandes entreprises organisent toujours des plans de départ anticipé (souvent rebaptisés plan de départ « volontaire ») là ou les plus petites se contentent de licencier.
                Par exemple la Soc Ge propose jusqu’à 5 ans de salaire.

                Surement une grave injustice à laquelle il faut remédier.. ?

              • nofutur 15 mars 2018 17:30

                @Konyl

                Bravo vous venez de me prouver que j’avais raison. Merci mais du coup vu que pour vous ce sont des privilégiés, il faut donc les aligner par le bas plutôt que d’améliorer le sort des autres.

                Ah on ne peut pas ? mais si mais si...
                 


              • Konyl Konyl 15 mars 2018 21:00

                @Pere Plexe
                Mais ce n’est pas vous ou moi qui les payons :).


              • Konyl Konyl 15 mars 2018 21:05

                @nofutur

                Votre tournure de phrase induit en erreur, Donc oui il faut les aligner vers le bas, il serait même largement temps.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 mars 2018 21:46

                @Konyl
                Vous devriez vous informer au lieu de répéter les âneries que racontent les médias...


              • Pere Plexe Pere Plexe 15 mars 2018 23:01

                @Konyl
                « Mais ce n’est pas vous ou moi qui les payons »

                 
                On parle du sauvetage des banques en 2008 ?

              • Yaurrick Yaurrick 16 mars 2018 12:33

                @Pere Plexe
                Il ne fallait pas sauver les banques.... En le faisant, on envoie le signal « faites toutes les conneries que vous voulez le contribuable viendra éponger l’ardoise ».
                Une fois de plus, c’était du capitalisme de connivence.


              • Konyl Konyl 16 mars 2018 13:28

                @Fifi Brind_acier

                Ou sont vos articles pour contre argumenter ? Nulle part.
                J’ai mis ici et les des documents officiels qui démontre ce que je dis.

                Je n’ai pas la télé, je me suis cogné le RH077, plus le rapport du Senat sur les retraite et le contrat STIF SNCF, c’est très instructif. Vous ne bernerez personne.

                Je ne dis jamais que les cheminots sont le seul problème, je dis qu’ils en font partie. Mais comme tout bon réac, on prend un bout de phrase et on crie au scandale.


              • gogoRat gogoRat 16 mars 2018 18:53

                @nofutur
                 

                « uniformiser par le bas et toujours par le bas. » : c’est pas bon !
                 Ben oui !
                 Alors qu’attend-on pour ’uniformiser par le haut’ ? !! !
                 
                 Juste une petite remarque de logique triviale :
                 si jamais on uniformise par le haut en donnant à chacun le statut le plus avantageux,
                 cela ne reviendrait-il pas à supprimer tout statut ? !
                 
                 capite ?


              • Konyl Konyl 19 mars 2018 15:39

                @Pere Plexe
                Le sauvetage des banques a couté 11 Mds d’Euros (et il a vocation a être rembourser même si je n’y crois pas). Donc en trois ans, grand max, la retraite seule, des cheminots, coute la même chose, sauf que ça continue TOUS les ans. En 10 ans ça a du coûté le trippe de la crise en France.



                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 mars 2018 21:49

                  @Clocel,
                  Merci, très bon dessin ! J’en ai un autre sur les réformes de la Poste.


                • sls0 sls0 15 mars 2018 17:15

                  On m’avait parlé d’un baisse du niveau d’étude et du manque d’esprit critique.

                  Un article d’étudiant en fin de cycle peut servir d’exemple.
                  Avec ce qui sort des universités, les discours de Macron ont de beaux jours devant eux.
                  Il y a quelques universités qui ont la zététique dans leurs cours, tout n’est pas perdu, et oui l’esprit critique s’apprend.

                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 mars 2018 21:54

                    @sls0
                    C’est toujours le même auteur qui s’abreuve aux infos de BFMWC ! Il doit avoir un portefeuille d’actions conséquent à faire prospérer, genre actions chez Vinci et ses autoroutes...


                  • Emohtaryp Emohtaryp 16 mars 2018 12:08

                    @Fifi Brind_acier

                    C’est surtout un propagandiste de l’idéologie néo-libérale, un collabo, quoi... 

                  • Jean Roque Jean Roque 15 mars 2018 17:48

                     
                    Des veaux glands remplacés n’ont pas plus de train qu’ils n’ont de barrage, d’aéroport où d’autoroute.
                     
                    Ils n’ont plus de pays pour ça.
                     

                     


                    • Le421 Le421 15 mars 2018 18:32

                      On est tous le privilégié de quelqu’un.
                      Tant que nous ne serons pas rendus à habiter sous les ponts...

                      Le nivellement par le bas est la théorie des lamentables, des petits d’esprit.
                      Et surtout, des plus privilégiés d’entre nous, ne nous y trompons pas !!


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 mars 2018 22:07

                        @Le421
                        Les Français auraient tout intérêt à se rassembler provisoirement pour sortir de l’ UE et sauver le modèle social français. Ils sont mécontents, mais obéissants.
                        Ils font ce que leur conseille toute la classe politique depuis plus de 30 ans : « attendre une Autre Europe à la St Glinglin !! » ...


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 mars 2018 07:46

                        @belin
                        Il n’est pas large d’esprit, il est incohérent. Il « dénonce » les réformes de Bruxelles, mais ne veut pas sortir de l’ UE pour sauver le modèle social français...

                        « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes... »


                      • Elliot Elliot 15 mars 2018 20:13

                         C’est l’inventaire à la Prévert de tous les avantages - dont certains sont à tout le moins surestimés -

                        de ces privilégiés de la SNCF.
                        Pour quelqu’un qui prétend nous réveler le dessous des cartes, c’est un peu léger puisque ces soi-disant privilèges circulent chez tous les détracteurs du Service Public.
                        On se demande d’ailleurs comment un tel Nirvana peut avoit des difficultés à recruter des conducteurs de locomotives : ah oui ! il faut assurer des prestations erratiques en matière d’horaire et il semblerait, statut ou pas, que l’on ne se bouscule pas au portillon pour s’y confronter. 


                        • vesjem vesjem 15 mars 2018 21:16

                          « La SNCF coûte d’après une étude interne, environ 30 % plus cher que ses concurrents européens… »

                          et toi, grosse feignasse, tu coûte combien à ta société ?


                          • Xenozoid 16 mars 2018 17:03

                            @Emohtaryp

                            Pour une meilleure compréhension, il est conseillé de connaitre le pied d’un cheval.

                            Il y a très longtemps, les ancêtres de nos chevaux modernes, comme vous et moi, avaient 5 doigts, puis 4... ,au fil tu temps il n’en reste qu’un, le majeur, l’index et l’annulaire sont soudés au majeur et ont pratiquement disparu, encore quelques morts et le cheval aura deux ou trois sabots...on appelle cela de l’atavisme


                          • Emohtaryp Emohtaryp 16 mars 2018 17:11

                            @Xenozoid

                            Je dirais que ceux qui ont voté Mac à ronds en avril/mai/juin 2017 sont des bourrins qui regardent le doigt qui leur montre la lune ?
                            Mais ils ne savent pas encore à cette époque que ce doigt est destiné à leur fondement, voire trois ou quatre doigts en même temps  smiley
                            Et bientôt le bras entier ?

                          • Esprit Critique 16 mars 2018 00:54

                            J’ai visité il y a quelques années des bureaux dans une grande gare française au plan de la gestion des matériels ferroviaires. ces bureaux étaient « Fermés », c’était un dimanche, il n’y avait personne, Dans les couloirs sur les murs j’ai vu des affiches « Agressives » dénonçant « Les conditions de travail. Je me pose encore la question du sens de cet affichage qui ne pouvait être vu que par des cheminots qui travaillaient la !? Dans un bureau »collectif« il y avait normalement 8 personnes , (postes de travail) , Des cendriers partout, tous remplis de centaines et plus de mégot, Une odeur de tabac froid a gerber. Personne ne vidait les cendriers, personne n’avait évidement le droit de ne pas fumer ...

                            La CGT dénoncer »Les conditions " qu’elle imposait ! Et impose encore.


                            • rugueux 16 mars 2018 07:39

                              Le problème n’est pas tant le statut que son extension à plus de 90% des employés sncf alors que les roulants sont une minorité....Le gratte papier, ou le vendeur de billet qui font leur 32heures bénéficie du même statut qu’un conducteur de train...ça c’est anormal !

                              Comme les crétins syndicaux sont partis dans un jusqu’auboutisme dur et bien ce sont tous les employés qui vont trinquer ! Merci sudrail et autres cgtistes...


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 mars 2018 07:59

                                @rugueux
                                Les 173 milliards de cadeaux fiscaux au Medef chaque année, ça, par contre, c’est normal.


                                Les milliers de riches français qui planquent 140 milliards d’euros dans les paradis fiscaux, c’est normal aussi.

                                Les paradis fiscaux pour les entreprises en Europe, c’est normal aussi, les capitaux doivent circuler librement ... « Comment on se fiche de vous avec les paradis fiscaux ! »

                                Quand tous les services publics seront privatisés, les retraites par capitalisation, les écoles à payer, les mutuelles privées à la place de la Sécurité sociale, et que vous devrez payer les pompiers, il vous restera les yeux pour pleurer.

                              • Ruut Ruut 16 mars 2018 10:41

                                @rugueux
                                ça dépend si il bosse aussi en 3/8 le statut est normal.
                                Le technicien qui bosse en 3/8 pour réparer et entretenir les lignes mérite son statut.
                                La nettoyeuse qui bosse en 3/8 mérite aussi son statut.
                                Le guichetier qui bosse en 3/8 mérite également son statut.
                                Après si la Direction (Ministre inclus) fait n’importe quoi il ne faut pas blâmer le Travailleur.
                                Il est injuste de s’en prendre au travailleur alors que le cœur du problème est au dessus.
                                Qui fixe les statuts des nouvelles recrues ?
                                Qui définit les conditions de travail où ce statut est mérité ?
                                Ce ne sont ni les syndicats ni les travailleurs.
                                Alors cessez de vous en prendre a des innocents.


                              • gogoRat gogoRat 16 mars 2018 19:02

                                @belin

                                 Bien vu !
                                 
                                 Marre de ces propagandistes qui visent à être légitimationnés par le veaute et qui n’en respecteraient le résultat que s’ils venaient à être élus par 1% de veautants opposés à 98% de boycott de cette mascarade d’élection !


                              • gogoRat gogoRat 16 mars 2018 19:14

                                @Ruut

                                 et celui ou celle qui ne ’bosse’ plus parce qu’il a commis la faute de dénoncer publiquement des injustice ou des incuries ... ou même, tiens, qui ne ’bosserait’ pas en 3/8, mais seulement au coup par coup, au gré de CDDs hasardeux et incertains, ou encore ’à la pige’ ...
                                 ces frères compatriotes moins égaux que les autres mériteraient leur absence de statut ?


                              • Trelawney Trelawney 16 mars 2018 08:22

                                Le problématique de la SNCF est pourtant simple :

                                - Ne plus fermer de lignes (parce que pas assez rentable)
                                - Offrir un service de qualité (sécurité, ponctualité)
                                - Investir dans des trains plus modernes et plus confortable
                                - Relancer le transport de marchandise 
                                La feuille de route tient en 4 lignes et la SNCF ne peut pas assurer ce programme car elle n’en a pas les moyens. L’état de son coté ne peut pas réinvestir dans cette société sur endettée.
                                Il faut donc faire appel aux sociétés privés pour qu’elles viennent s’ajouter au réseau et complété le dispositif de la SNCF
                                Les sociétés du privés ne pourront investir dans ce réseau si le statut du cheminot reste comme il est (trop cher). Elles iront investir en Allemagne ou en Angleterre ou ailleurs.
                                Donc il faut modifier le statut des nouveaux cheminots et laisser en l’état le statut de ceux qui y sont déjà.
                                La BD allemande a fait cela en 92 (déjà 25 ans) et aujourd’hui (départ en retraite aidant) la proportion des privés et des fonctionnaires et de 80-20. En Allemagne il y a 6 entreprises privés sur le réseau. les trains ont toujours du retard, mais aucune ligne n’a été fermé. Il y en a même qui ce sont ajouté.

                                A un moment donné, il faut penser à évoluer

                                • Emohtaryp Emohtaryp 16 mars 2018 13:10

                                  @Trelawney

                                  Le problématique de la SNCF est pourtant simple :

                                  - Ne plus fermer de lignes (parce que pas assez rentable)
                                  - Offrir un service de qualité (sécurité, ponctualité)
                                  - Investir dans des trains plus modernes et plus confortable
                                  - Relancer le transport de marchandise 

                                  Il est marrant le monsieur, ils ont tout fait pour tuer leur cheval et maintenant ils disent qu’il a la galle ??

                                  Il faut donc faire appel aux sociétés privés pour qu’elles viennent s’ajouter au réseau et complété le dispositif de la SNCF


                                  Mais oui, c’est cela, penchez-vous donc un peu sur l’histoire des chemins de fer en France et sur les faillites des compagnies privées en 1937......
                                  Vous voulez rejouer un petit tour ?
                                  Partout où les chemins de fer ont été privatisés, c’est un désastre de décrépitude avec des prix de billet qui ont explosé et des services dégradés.....

                                • Et hop ! Et hop ! 18 mars 2018 22:48

                                  @Trelawney : Il faut que vous compreniez que le réseau SNCF relève des infrastructures publiques, et qu’elles n’on ni à être rentables ni à être payées par les usagers.


                                  Est-ce que les routes nationales sont rentables ? Et les départementales ? Et tous les ponts sur les rivières et les fleuves ? C’est impossible à calculer. Si vous fermez une route ou une ligne de chemin de fer, vous faites baisser toute l’activité économique d’une région.

                                  Un État n’est pas un commerce ni une entreprise commerciale.

                                • babadjinew babadjinew 16 mars 2018 08:59

                                  L’Union fait la force ! Un vieux dicton populaire que tous nous connaissons et qui tout de même nous aura fait bénéficier de temps de travail plus humains, de retraites, de SS, de congés payé etc....

                                  Triste de constater qu’a ce jour les seuls à encore croire et utiliser ce dicton sont le 1% ! Il sont tous en accord pour dire que le travail est trop cher, que le ratio de 20% (bientôt 25%) de dividendes et tout à fait normal, que c’est aux etats de proposer les infrastructures voir les batiments pour leurs implantations etc.......

                                  Alors oui c’est vrai le statut des cheminots est aujoud’hui « enviable » mais pourquoi ???? Simplement comme cela est souvent écrit dans les com parceque les « colaborateurs » de cette structures ce battent depuis 50 ans pour ne rien lacher face aux PREDATEURS NEOLIB !!!!

                                  Alors même si perso je trouve le train bien trop cher je soutiens sans retenu ce dernier bastion d’union de gens souvent sans dents car ils restent la petite flamme qui un jour je l’espére redeviendra brasier !!!!

                                  Face à une oligarchie uni (qui ce moque bien de nos esprits idiots du style fonctionnaire vs privé, chomeur vs travailleurs, maintenant actif vs retraité) pour qui quel que soit notre statut nous ne sommes que des charges empêchant encore plus de bénéf, nous aurions plutôt intéret à aider les cheminots dans leurs résistances plutot que de les condamner !!!!!

                                  Wake up !!!!  


                                  • babadjinew babadjinew 17 mars 2018 14:21

                                    @belin

                                    Ben si nous étions un minimium cohérent nous serions solidaire de ce mouvement en ne nous rendent pas au taf sous pretexte de grêve !!!!

                                    Si cela nous avions toujours fait ainsi jamais le 1% n’aurait pu exiger des ratios de 20% !!!!!

                                    Wake Up !!!!!


                                  • rugueux 16 mars 2018 09:57

                                    fifille t’es gentille mais les paradis fiscaux c ’est pas le sujet !

                                    Le sujet c’est la SNCF et ce fameux et anachronique statut des cheminots qui date de plus de 50 ans à l’époque où il fallait pelleter le charbon...Que ce statut continue de s’appliquer aux roulants OK mais pas au gratte-papier et autres embusqués des bureaux, les roulants c’est 10% de l’effectif à peine...

                                    Cette fois les ânes bâtés des syndicats vont morfler grave, l’opinion est désormais majoritairement contre eux et leur grèves en forme de prise d’otage, et aux manettes Macron est super remonté...Au lieu de négocier sur une base raisonnable les syndicat ont choisi la castagne, mauvaise pioche !

                                    Je suis près à aller bosser 6 mois à pinces si on me garanti l’extermination des ces parasites sociaux !


                                    • Zolko Zolko 16 mars 2018 10:39

                                      Très bon article, court et précis, merci. Surtout pour cette info qui n’est jamais donné ailleurs :
                                       
                                      « 92 % des effectifs de la SNCF (environ 150 000 salariés), bénéficient du statut dit du cheminot »
                                       
                                      Pour la complétude, on peut dire la même chose des journalistes : tous les employés dans les journaux ont le statut de journaliste, avec les avantages qui l’accompagnent : exemption d’impôt sur le revenu par exemple.


                                      • rugueux 16 mars 2018 10:44

                                        Non zolko tous les employés des journaux ne bénéficient pas des avantages des journalistes il faut avoir une carte de presse pour cela !

                                        La secrétaire du monde ou de libé ne bénéficie pas des avantages fiscaux réservés aux journalistes, par contre le vendeur de ticket de la gare de Maubeuge lui est cheminot...


                                        • Zolko Zolko 16 mars 2018 11:04

                                          @rugueux : « La secrétaire du monde ou de libé ne bénéficie pas des avantages fiscaux réservés aux journalistes »
                                           
                                          celles du Libé je ne sais pas, mais celle d’un autre journal – que je connais personnellement et que je ne veux donc pas nommer – si.


                                        • rugueux 16 mars 2018 11:17

                                          zolko tu racontes n’importe quoi ! De quels avantages bénéficie ta secrétaire dans un journal qui n’existe pas ?

                                          Les avantages fiscaux des journalistes sont très encadrés : carte de presse, convention collective presse, intitulé du poste sur la fiche de paye, liste limitative de métiers établit par le fisc...on peut se passer de la carte de presse sous certaines et très strictes conditions....mais dire que la secrétaire peut en bénéficier c’est faux


                                          • Zolko Zolko 16 mars 2018 11:34

                                            @rugueux : elle est exempté d’impôt sur le revenu, comme je l’ai dit plus haut. Et je n’ai jamais dit qu’elle n’avait pas de carte de presse, mais qu’elle n’était pas journaliste. Il est possible qu’elle ait une carte de presse alors qu’elle est secrétaire, je n’en sais rien.


                                          • Asaln 16 mars 2018 11:34

                                            Arguments fallacieux comme d’habitude. Les chiffres cités par Pere Plexe et qui ne sont pas issu ’un canard d’extrême gauche sont indubitables et prouvent l’incurie des pouvoirs publics ou plus exactement leur sensibilité aux lobbies et leur incapacité à œuvrer pour le bien commun comme c’est leur mandat. Non ils préfèrent bousiller ce bien commun au nom de la doctrine : la SNCF, EDF, les autoroutes et maintenant les barrages. On vend les bijoux de famille pour payer ses frasques et surtout sa nullité. Car ces dirigeants sont nuls, à chier, même un audit récent de l’ENA le reconnaît !

                                            Et les idiots utiles de pondre des inepties inutiles déjà cent fois répétées par le pouvoir et se thuriféraires et avalé tout crus par des masses aussi illettrées et connes que les dirigeants qu’elles se choisissent.

                                            Tiens puisque le quatrième Reich est notre horizon indépassable alignons les salaires sur les leurs (je ne parle pas pas des mini-jobs mais des vrais) et aussi le prix de l’immobilier chiche ?

                                            Ah mais là c’est plus pareil ! Ben non le moins disant c’est bien mais le mieux disant c’est pas possible.

                                            Bref un « article » à jeter aux clous, d’ailleurs même pas un article, une « fake new » puisque le terme est à la mode.


                                            • Konyl Konyl 16 mars 2018 13:34

                                              @Asaln
                                              Fake News ? Pouvez vous démontrez ce qui est faux ici ? Car votre message insultant, n’est pas argumenté, donc potentiellement tout aussi faux non ?


                                            • Konyl Konyl 19 mars 2018 08:53

                                              @Asaln
                                              Alors vos arguments ?


                                            • Emohtaryp Emohtaryp 16 mars 2018 11:46

                                              La SNCF – Société nationale des chemins de fer français – est né par la volonté de Léon Blum, le 31 août 1937. Sous sa houlette, le Front Populaire nationalise par décret les cinq compagnies de chemin de fer existantes

                                              Vous racontez n’importe quoi, des mensonges, des omissions, des contre vérités, vous roulez pour qui ??????
                                              La SNCF a été crée suite à la faillite totale des ex compagnies privées ( PLM, PO, MIDI, EST, OUEST, NORD et multitude de petites compagnies )
                                              Un réseau ruiné, pillé, sans entretien avec du matériel obsolète....la nationalisation s’imposait pour éponger les dettes ( que la SNCF paye encore, figurez-vous ) remettre le réseau en état et l’uniformiser, la guerre étant passée , tout était encore une fois à reconstruire.
                                              Ceux qui veulent privatiser sont tous Alzheimer, ils « oublient » de citer la réalité, vous savez ce qu’il va se passer ? Retour vers le passé avec des prix de billet qui vont littéralement exploser et des services qui vont se dégrader en pire....
                                              Jean Beaumont, vous êtes un propagandiste à la petite semaine.....

                                              • Ruut Ruut 16 mars 2018 12:15

                                                @Emohtaryp
                                                En effet triste réalité.


                                              • Konyl Konyl 16 mars 2018 13:38

                                                @Emohtaryp

                                                « Ceux qui veulent privatiser sont tous Alzheimer, ils « oublient » de citer la réalité, vous savez ce qu’il va se passer ? Retour vers le passé avec des prix de billet qui vont littéralement exploser et des services qui vont se dégrader en pire....
                                                Jean Beaumont, vous êtes un propagandiste à la petite semaine..... »

                                                Les prix des billets ont déjà explosés, le billet de TGV coute plus cher qu’un AR en voiture ou en avion dans certain cas, cherchez l’erreur.



                                              • Emohtaryp Emohtaryp 16 mars 2018 20:26

                                                @Konyl

                                                Les prix des billets ont déjà explosés

                                                Ah ah ah ! vous n’avez encore rien vu......
                                                Ni sur le prix du billet, ni sur la sécurité, ni sur les prestations, allez donc regarder comment ça se passe chez les autres.....

                                              • Konyl Konyl 19 mars 2018 08:54

                                                @Emohtaryp
                                                Je prends les train très souvent à Genève, le prix est élevé mais le service absolument parfait.
                                                Je serais près a payer plus pour un meilleur service, mais ça avec les cheminots c’est pas près d’arriver.


                                              • rugueux 16 mars 2018 11:49

                                                zolko

                                                exempté d’impôt sur le revenu pour un salarié ça n’existe tout simplement pas ! soit t’es non imposable car faible revenu soit tu payes...

                                                Et les avantages fiscaux des journalistes qui remplissent les conditions du fisc c’est de mémoire un abattement supplémentaire de 7500€ en plus de 10%...pas de quoi se rouler par terre..


                                                • air pur air pur 16 mars 2018 12:02

                                                  dans la grande chasse aux avantages on commence de parler d’autres corporations, la Banque, EDF, bientot ce sera les artisans avec le black qu’ils mettent de coté. Arrêtons de taper sur le voisin, de jalouser de tout tirer vers le bas au lieu d’aligner vers le haut. Ceux qui trouvent que le statut d’agent de la SNCF est formidable qu’ils se fassent embaucher au lieu de crier haut et fort il faut réduire leurs avantages. drole de société.


                                                  • Konyl Konyl 16 mars 2018 13:40

                                                    @air pur
                                                    C’est sur ça donne envie, l’image du cheminot gréviste est profondément ancrée, avant que ça change il faudra que les cheminots change.

                                                    Pareil, si c’est si dur au point de faire la grève aussi souvent, pourquoi rester alors ? 


                                                  • Lugsama Lugsama 18 mars 2018 12:13

                                                    @air pur

                                                    Le « black » c’est pas un avantage c’est de la fraude, au passage.

                                                  • air pur air pur 19 mars 2018 11:00

                                                    @Lugsama
                                                    c’est un « avantage » lié à la profession, certains en ont tellement qu’ils ne savent plus ou l’investir... mais je suis d’accord c’est une fraude répressible, mais combien sont controlés et condamnés ?


                                                  • Ruut Ruut 16 mars 2018 12:17

                                                    Et pourquoi pas aligner les ministres sur les salaires Bruts des cheminots si c’est si bien ?
                                                    Chiche ?
                                                    Aller ministre des transports montre l’exemple.
                                                    Premier Ministre fait pareil.


                                                    • Emohtaryp Emohtaryp 16 mars 2018 13:01

                                                      @Ruut

                                                      Vous rigolez ?
                                                      Florence Parly, la sinistre des armées touchait 52 000 euros /mois quand elle était à la SNCF et on se demande bien pour quoi y faire....Jouer les parasites se remplir les poches et maintenant venir donner des leçons de morale....
                                                      Et bien sûr un statut hors cadre puisqu’il n’y a pas de salaire de cet ordre à la sncf, l’échelle va de 1 à 10 ...

                                                    • alain_àààé 16 mars 2018 13:52

                                                      mauvais article Mr l auteur vous dites que vous allez nous donné des informations sur le dessous de cartes de la S N CF.j ai 70 ans et j ai travaillé dans le privé puis a la poste.j étais cadre et syndicaliste et« accesoire agent secret ».revenons a ce que soit disant vous allez nous écrire.j aurais été de vous. j aurais demandé un grille de salaire a une organisation syndicale qui posséde presque toutes les grilles de salaires. que se soit des hauts fonctionnaires au maneuvres.je vous dis que la S N C F a les plus bas salaires de l administration.iL y a toujours des exceptions comme les roulants.Mais au lieu de vous en prendre a la S N C F voyé les politiciens et tous les avantages et surtout leurs salaires.la prochaine fois faites nous un article sur les politiciens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité