• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Soutien à Ralph, élève de mon lycée expulsé juste avant le bac

Soutien à Ralph, élève de mon lycée expulsé juste avant le bac

Un élève du lycée où j'enseigne a été expulsé vers l'Allemagne, puis vers la Belgique, d'où il risque d'être renvoyé dans son pays d'origine avec sa mère. Il est encore temps de réagir.

Je vous prie de lire attentivement le texte ci-dessous. Il est probable qu'un certain nombre des habitués d'Agoravox vont se frotter les mains. Mais si, comme moi, vous êtes révoltés par ce qui arrive à cet élève burundais, signez la pétition et diffusez-la autour de vous.

Jordi Grau

 Ralph Uwizeyimana a été inscrit dans notre lycée au mois de décembre 2018. Il est arrivé en France seul avec sa mère, son père étant décédé. Tous deux avaient fui le Burundi où ils faisaient l’objet de menaces et de pressions de plus en plus fortes. Ralph a intégré une terminale ES dans notre établissement. Reconnaissant de la chance d’avoir une perspective de nouveau départ, il s’est montré avide d’apprendre, extrêmement actif à l’oral et a travaillé d’arrache-pied pour essayer de combler son retard puisqu’il était arrivé en cours d’année scolaire et qu’on lui demandait de passer non seulement les épreuves de terminale mais aussi de rattraper les épreuves de français de première. Il a passé les épreuves de langues en CEA et a obtenu une place dans une université française via Parcoursup.

L’équipe enseignante a découvert, stupéfaite, en conseil de classe vendredi 7 juin 2019 que Ralph avait été arrêté avec sa mère à cinq heures du matin, environ quinze jours auparavant, et qu’ils avaient déjà été expulsés vers l’Allemagne. Ils ont ensuite subi une itinérance très pénible : Kehl, Trèves et finalement en centre fermé en Belgique. Nous trouvons scandaleux et intolérable qu’un de nos élèves soit ainsi arraché à ses révisions d’examen et à son environnement amical alors qu’il avait la possibilité de poursuivre un cursus d’études dans notre pays. Nous demandons à ce que Ralph Uwizeyimana soit autorisé à passer ses épreuves de baccalauréat qu’il a pris tant de peine à préparer et à poursuivre le cursus d’études qui lui a été accordé.

 Son comité de soutien à Sarreguemines

Pour signer la pétition, cliquez sur ce lien


Moyenne des avis sur cet article :  2.65/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Jordi Grau Jordi Grau 13 juin 21:01

    Un petit rectificatif par rapport au texte de la pétition. La collègue qui l’a rédigé a reçu tout récemment de plus amples informations des associations qui sont en contact avec l’élève expulsé. Finalement, il semble que le centre en Belgique ne soit pas forcément un centre fermé. C’est un « centre d’accueil » pour demandeurs de protection internationale. Reste que le jeune homme et sa mère ont été contraints par les forces de l’ordre de quitter Sarreguemines et le territoire français à cinq heures du matin, quelques semaines après qu’il a eu sa majorité (sans doute est-il moins facile d’expulser un mineur). Tout a été fait pour l’éloigner des gens (camarades de classe, professeurs, associations françaises) qui pouvaient l’aider.



      • Duke77 Duke77 13 juin 22:37

        On laisse entrer des milliers de migrants, jeunes hommes seuls avec téléphones portables et baskets nike aux pieds sans aucun projet, et qui arrivés en France zonent et deviennent délinquants. Des voyous quittant leur pays croyant qu’ils auront de l’argent facile ici. Et on expulse les braves types qui bossent dure pour s’intégrer comme ce jeune homme et sa mère !? Mais qui tire les ficelles ?!!!!



        • leypanou 14 juin 08:46

          Tous deux avaient fui le Burundi où ils faisaient l’objet de menaces et de pressions de plus en plus fortes 

           : c’est le genre d’affirmation que n’importe qui peut avancer.

          Ceux qui fuient de véritables dangers comme les Syriens ne traversent pas plusieurs frontières mais vont dans les pays limitrophes comme la Turquie ou le Liban.


          • Et hop ! Et hop ! 14 juin 13:48

            @leypanou :

            Julien Assange, ou Snowden, par exemple, est-ce qu’en France on lui donne le droit d’asile ?


          • Doume65 14 juin 19:26

            @leypanou
            « Ceux qui fuient de véritables dangers comme les Syriens ne traversent pas plusieurs frontières mais vont dans les pays limitrophes comme la Turquie ou le Liban. »
            Affirmation totalement gratuite.


          • leypanou 15 juin 09:09

            @Doume65

            Affirmation totalement gratuite. : savez-vous combien de réfugiés Syriens il y a au Liban et en Turquie ?

            Beaucoup -plus de 1 million-de Syriens retournent maintenant chez eux, ceux dans les régions libérées, mais pas tous.


          • Doume65 15 juin 13:57

            @leypanou
            Oui, bien sûr : ce sont ceux qui n’ont pas les moyens d’aller plus loin.


          • Ruut Ruut 14 juin 11:12

            La bienveillance aurait été d’attendre la fin des examens pour les expulsions.
            Indirectement, nous n’avons pas tous le dossier.

            La question est pourquoi tant d’empressement pour l’expulsion d’une personne visiblement en cours d’intégration et qui ne présentait aucune menace pour la société ni de charges nouvelles ?

            Mais n’oublions pas que l’administration est un rouleau compresseur aveugle et sourd qui broie les humains froidement et inhumainement.

            Et une personne de plus qui aura de bonne raisons de ne plus respecter notre pays….
            Triste époque.


            • OMAR 14 juin 20:29

              Omar9
              .
              @Ruut
              .
              +++++++++++++++


            • MagicBuster 14 juin 11:29

              Si les burundais ne s’occupent pas de leur pays , qui le fera  ?

              Hutus / tusis s’entretuent la-bas et s’entretueront ici aussi.


              • Cadoudal Cadoudal 14 juin 12:01

                @MagicBuster
                Ne pas oublier que tous les génocides passés, présents et futurs n’ont qu’un seul responsable :
                L’homme blanc de plus de cinquante ans.


              • Habana Habana 14 juin 14:46

                @Cadoudal
                Votre livre d’histoire ne comporte qu’une seule page ?


              • Cadoudal Cadoudal 14 juin 15:39

                @Habana
                L’Histoire ça sert à rien.

                Une page, ça m’a largement suffit pour passer mon DEA de socio à Tolbiac...

                Après j’ai glandé un moment chez Oxfam en m’entourant de ptits nenfants sympathiques.

                Et depuis que je suis l’attaché parlementaire d’Obono, jamais personne n’a remis en cause mes connaissances historiques.


              • MagicBuster 14 juin 17:01

                @Cadoudal
                Félicitation pour votre humour au 2ème degré smiley


              • OMAR 14 juin 20:24

                Omar9
                .
                @Habana
                .
                @Cadoudal est illettré.
                .
                L’histoire ? C’est Mère Noël Marine qui la lui raconte..


              • covadonga*722 covadonga*722 14 juin 13:00

                yep , soutien indéfectible aux forces de l’ordre Française . Je viens de voir sur votre blog que vous soutenez les ennemis et les parasites qui se sont installés a l’instigation de vos pareils dans le pays je suis pour que vous accompagnez Assa Traoré faire la révolution en Afrique .Votre égérie appelle au renversement de l’état Français tout en se gobergeant de prestations et subventions .Tot ou tard ils nous faudra vous appliquer ce que préconisait Félix Dzerzhinsky contre les ennemis du peuple .


                • Tall Tall 14 juin 13:06

                  @covadonga*722
                   
                  Comme chez didi, c’était closed, je te le dis ici : bravo pour ton texte sur les infirmières.
                  Je suis bluffé que tu puisses faire tout ça avec un seul neurone.
                  Du coup, tout l’HP est avec toi ici ( on a le web maintenant )


                • covadonga*722 covadonga*722 14 juin 14:28

                  yep Tall  lâche pas la patate ! rappelles toi :no retreat, no surrender !

                  asinus : ne varietur 


                  • paulau 14 juin 15:41

                    Un « sans papiers » à vocation à être expulsé.


                    • sweach 14 juin 17:08

                      Jolie texte, mais moi le seul et unique problème que je vois c’est :

                      *Ralph Uwizeyimana a été inscrit dans notre lycée au mois de décembre 2018*

                      Le problème vient uniquement de là, en France l’école accepte absolument tout les enfants sans aucune distinction de nationalité, sans se préoccuper des antécédent ou des conséquences pour l’enfant et ceux qui l’entour et c’est bien là le problème.

                      Cette largesse, certain la prennent pour une forme d’intégration ou d’accueil mais ce n’est pas le cas, une personne en situation irrégulière doit régulariser sa situation, intégrer une école ne change pas cet état de fait.

                      Puis votre histoire est totalement incomplète

                      *Ralph avait été arrêté avec sa mère à cinq heures du matin*

                      Pour qu’elle motif ???

                      Sinon juste petit parenthèse les interventions de police à domicile ne peuvent avoir lieu avant 6h ou après 21h

                      *avaient déjà été expulsés vers l’Allemagne*

                      Idem Pourquoi ??? il y avait un manda d’arrêt ; d’extradition ? 

                      d’après la loi l’expulsion doit être motivée par la protection de l’ordre public, donc en claire il y a un problème judiciaire derrière pour motiver l’expulsion, sans parler du fait qu’Il y a eu toutes une procédure et des jugements avant cette expulsion, on ne la pas cueillie à 5H du mat pour l’envoyer direct en Allemagne.

                      Votre histoire sert à faire verser notre petite l’arme quitte à omettre quelques faits ou mentir un peu sur des détails, mais il manque trop d’élément pour qu’on puisse prendre position.


                      • Esprit Critique 14 juin 17:40

                        Il est en effet dramatique que les procédures d’expulsions soient si longues et si peu nombreuses. Une année de rattrapage a 15 000 expulsions par mois s’impose.

                        Le bac par correspondance ça existe, Ce n’est pas fait pour rien.


                        • Esprit Critique 14 juin 17:41

                          La France n’a aucun besoin de gens qui ne respectent pas ses règles.

                          Le grand dégagement doit supplanter le grand remplacement déjà trop avancé.


                          • Albert123 15 juin 15:36

                            belle brochette que celle qui compose les commentateurs de votre pétition, entre indigénistes anti france et bobos gauchos on tient là tout ce qui caractérise la gauche inculte et aliénée.

                            celle qui sera maudit par sa propre descendance pour avoir permis de transformer un pays où il faisait bon vivre en enfer.


                            • bourrak 15 juin 16:33

                              Comment se fait-il qu’un sans-papiers soit autorisé en école publique ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jordi Grau

Jordi Grau
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès