• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Step by step

Step by step

 

Pas à pas, la mante religieuse femelle commence par manger la tête de son partenaire avant de copuler avec son cadavre qui bouge encore ; l'horreur ! Au sens figuré, caricaturer Sandrine Rousseau en mante, ce charmant insecte inoffensif pour l'homme, peut se défendre. La députée EELV, après avoir bien participé à la décapitation de Julien Bayou, est maintenant soupçonnée de vouloir prendre la tête de Mélenchon. Cependant, c'est surtout son écoféminisme radical que supportent mal ses adversaires jusque dans ses propres rangs. Rien ne semble pouvoir arrêter la pasionara de la cause des femmes, pour qui le manque de preuve contre un homme accusé de Violences Sexuelles Sexistes, deviendrait la preuve de sa culpabilité. 

N'empêche que pas à pas, Sandrine Rousseau devient un vrai phénomène médiatique, la presse et les chaînes d'info en continu surveillent comme le lait sur le feu le moindre de ses débordements. Et dame Rousseau le sait parfaitement, sa stratégie de communication et la recherche constante de l'hystérisation du débat. Les médias ne sont pas idiots, ils ont analysé depuis longtemps le jeu de la féministe, mais du moment que la sainte audience est au rendez-vous.

Dans un article sur "Le Point" intitulé "L’inquiétant sourire de Mme Rousseau" Hervé Gattegno décrivait sa froideur lorsqu'elle répond aux questions des journalistes :

"...avec la même tranquillité inexpressive qui accompagne ses déclarations les plus insensées, comme un enfant arrachant les pattes d'une sauterelle sans un clignement d'œil..."

La comparaison avec J-M Le Pen vaut ce qu'elle vaut. Le Menhir après une déclaration polémique sur "la fournée" s'était ensuite retourné vers les journalistes pour leur dire : "Voilà je vous ai donné votre pitance journalière"

Certes, Rousseau semble dotée d'un caractère naturellement psychorigide, mais elle en fait des tonnes et en rajoute pour attirer les médias comme des insectes le sont la nuit par la lumière. 

La Charente libre, parle de "L’OBSESSION SANDRINE ROUSSEAU" et se pose la question sur la "La crainte de donner trop d’écho à une hystérisation du débat".

Et le journal de rajouter : Pendant que le pouvoir surjoue le discours de la méthode sur les retraites avec des termes passionnants comme PLFSS, 49.3 ou amendement, tout un système se met en branle pour donner des os plus faciles à ronger. « Viande rouge », « virilité », « chasseurs », « déconstruit », « féminisme » : ça fait tilt tout de suite et vous avez même le droit à une extra-balle."

Pour conclure par : "Nous avons les icônes ou les martyres que nous méritons. L’être Rousseau masque le néant de notre intelligence collective. Quand on parle d’elle, c’est pour éviter de causer de nous."

C'est vrai, nombreux sont les sujets d'actualité bien plus gravissimes et délicats à traiter que les aventures en plusieurs épisodes de Sandrine Rousseau en superwoman contre le patriarcat. Rien cependant, n'empêche de constater le pluralisme de la presse nationale et locale. De Poutine à l'Iran aux élections du Brésil, en passant par la célébration des noces d'or des époux Louise et Etienne Vintage. Maintenant, qu'un journal s'excuse presque d'oser parler de la grande prêtresse verte de l'écoféminisme est quand même étonnant. Sans doute que certains messages de ses lecteurs doivent lui reprocher de ne parler que d'elle, alors que le monde serait à un cheveu de la guerre nucléaire ; faudrait-il ne parler que de ça ? 

Surtout n'oublions pas le puits d'infaux des réseaux sociaux, l'indispensable abreuvoir des médias, où Sandrine Rousseau fait step by step un véritable carton. Allez voir sur Capital où Favikon publie son Observatoire des personnalités politiques. "Éric Zemmour est actuellement le deuxième homme politique le plus influent sur les réseaux sociaux, après Emmanuel Macron". Quant à Sandrine Rousseau, elle passe de la 42ème place à la 6ème. Admirez quand même sa performance avec une audience qui a presque doublé de moité, comment ne pas comprendre l'intérêt des médias pour le nouvel OVNI politique.


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 3 octobre 08:37

    L’intelligence collective !? 

    Z’avez un échantillon sur vous !? smiley

    Dès l’instant ou on s’organise en mode « troupeau », on ne peut entendre que des meuglements et des bêlements.


    • gruni gruni 3 octobre 09:29

      @Clocel

      « Z’avez un échantillon sur vous »

      Non, mais je connais le berger


    • leypanou 3 octobre 08:42

      Rien cependant, n’empêche de constater le pluralisme de la presse nationale et locale  : au niveau tronches, sexe, etc peut-être mais au niveau de ce qu’on véhicule, pas de grande différence, d’autres postures étant toujours sous-représentées.

      Quant au « problème Rousseau », c’est le genre même de sujet bidon dont aime bien abreuver la presse de pacotille.


      • Fergus Fergus 3 octobre 08:52

        Bonjour, leypanou

        Lorsqu’une personnalité politique réussit à faire le buzz dans la majorité des médias, on ne peut pas parler de « sujet bidon » !

        Et oui, il y a un « pluralisme de la presse nationale et locale », même si globalement la tonalité des articles et des éditoriaux soit convergente dans certains domaines. Mais pas dans tous, loin s’en faut !


      • Fergus Fergus 3 octobre 08:47

        Bonjour, gruni

        Sandrine Rousseau est l’une des facettes de ce que l’on déteste le plus en politique : le sectarisme exacerbé au service des ambitions personnelles.


        • gruni gruni 3 octobre 09:18

          @Fergus

          Bonjour Fergus

          Je suis aussi de cet avis, je crois que son histoire « d’amour » avec Bayou va laisser des traces chez les écolos. C’est l’amour vache dans le pré smiley


        • cevennevive cevennevive 3 octobre 09:15

          Bonjour gruni,

          De tous temps, il y eut des harpies.

          Celle qui nous survole aujourd’hui est belle, souriante, propre sur elle.

          Mais son sourire carnassier, ses aspirations et ses intentions devraient nous inciter à nous méfier.

          N’y aurait-il pas un bon archer quelque part pour la percer de ses flèches ?

          Est-ce que la plupart d’entre nous, les femmes, ne le souhaiteraient pas ?

          Elle me fatigue comme une pub répétitive...


          • gruni gruni 3 octobre 09:27

            @cevennevive
             
            Bonjour cevennevive

            Rousseau vient de déclarer que même si elle devait quitter la politique à cause de son histoire avec Bayou elle ne regretterait rien. 
            Mais, aucune flèche ne la fera renoncer, mais elle finira bien par lasser.


          • Gorg Gorg 3 octobre 10:21

            @cevennevive

             La Sandrine Rousseau relève de la psychiatrie... Elle rêve de déconstruire et dominer les hommes et elle utilise les moyens les plus bas et les plus vils pour y parvenir... Une folle... Un Gilbert Bourdin au féminin...


          • La ROUSSEAU est une petite Adolphe baveuse de haine.

            Elle le sait,
            Elle en a conscience de sa haine populaire, surtout envers les hommes .

            C’est facile , vous même essayez sur les réseaux sociaux , votre réussite et votre popularité est assurée .

            Des vrais questions , des vrais solutions , la ROUSSEAU ne propose rien ou m^me une opposition politique construite avec un programme et une éthique respectueuse , elle en est carrément absente .

            A chacun ces idoles ??????


            • xana 3 octobre 09:43

              Honnêtement... Qu’est-ce qu’on s’en fout !

              Ce n’est pas sur le territoire français qu’il se passe quelque chose d’intéressant.

              Les démêlés de Sandrine Rousseau (c’est qui, ça ?) des Le Pen (ça existeencore, çà ?) et de votre soi-disant gauche qui n’est qu’une droite mondialiste déguisée, c’est de la roupie de sansonnet, de la tisane pour endormir les vieux.

              A cette heure, les Anglo-américains font s’effondrer l’industrie européenne. Les mêmes tentent des actions désespérées pour « contenir » la Russie et la Chine, au risque d’une guerre totale. Les Russes semblent décidés à enfin détruire leurs adversaires de toujours par tous les moyens.

              Et vous vous intéressez encore à Sandrine Rousseau ?


              • voxa 3 octobre 10:48

                @xana

                Vous avez raison.
                l’empire du mal est acculé.
                Il n’a jamais été aussi dangereux et il est tout a fait possible qu’il gagne grace à la sottise ambiante... et à la vue a court terme des herbivores.

                Quant on entend, ici même, un amécanophile con et sénile comme un vieux balais qui dit ne pas se battre pour ses enfants mais pour le continent, on touche le fond.


              • gruni gruni 3 octobre 10:54

                @xana

                « Et vous vous intéressez encore à Sandrine Rousseau ? »

                La réponse est dans le texte. Quant à votre antiaméricanisme, qu’est-ce que je m’en fous !


              • SilentArrow 3 octobre 09:58

                Sardine Ruisseau ? Qui c’est, ça ?


                • ZenZoe ZenZoe 3 octobre 10:31

                  Sandrine Rousseau est une cinglée qui est en train de vivre son petit quart d’heure warholien après des décennies d’obscurité, alors forcément, elle veut qu’il dure le plus longtemps possible. Au fond, ce n’est pas elle qui m’inquiète, ce sont ceux qui l’écoutent et même la prennent au sérieux !


                  • gruni gruni 3 octobre 11:03

                    @ZenZoe

                    « ce n’est pas elle qui m’inquiète, ce sont ceux qui l’écoutent et même la prennent au sérieux ! »
                    Complètement d’accord sur ce point, elle a des adeptes

                    « est une cinglée » non, je ne crois pas, elle ne fait rien au hasard, si ce n’est de l’ambition, alors c’est peut-être un compte à régler avec les hommes 


                  • ZenZoe ZenZoe 3 octobre 16:46

                    @gruni
                    Etre cinglé ne veut pas du tout dire désorganisé, ça veut dire avoir des problèmes avec la réalité et vivre dans un monde parallèle.


                  • troletbuse troletbuse 3 octobre 11:38

                    Tiens, encore un article des collabos macroniens, Grounichion soutenu par le troll Fergus.

                    Manque plus que la Rosemerde.  smiley


                    • ETTORE ETTORE 3 octobre 12:56

                      Bonjour gruni

                      A mon humble avis ( mais qui s’en soucie) la mère Rousseau, si elle était

                      « douanier », elle ne franchirait pas les frontières des exoplanètes de la connerie faite femme, sans passer par une quarantaine de bon aloi !

                      On peut vérifier, avec cette « mAnte-Heuse » les caractéristiques féminines, qui mutent au contact du pouvoir, la faisant passer successivement de suceuse, à veuve noire, tout cela en gagnant du poil sur le dos, servant à prendre du volume, et ses lunettes factices, à se protéger derrière un miroir, qui lui renvoie ses propres CONplaisances.

                      Il aurait été factuel de continuer à croire, que cet état de délabrement de la politique à la Française, ne fasse éclore tôt ou tard des sucée-dam-nées, balançant entre tous les extrêmes.

                      Car ce qui compte à leur maquillage politique, est le souffle du vent dans la chevelure. Ce qui lui prouve qu’elle avance, même si elle retourne, illico, et en marche arrière, à la même place, et avec le même élan !

                      Un bouchon de plus, qui ne sert qu’à em-boucher le goulot de cette démocratie.

                      Démocratie, qui contient bien plus de lie, et de VAINS résultats, que ne l’explicite l’étiquette de cette bon-bonne !


                      • gruni gruni 3 octobre 15:00

                        @ETTORE

                        Bonjour Ettore

                        « Démocratie, qui contient bien plus de lie, et de VAINS » 

                        Nous voilà avec deux partis dans la mélasse pour des affaires privées, après d’autres affaires et sans compter ceux à venir. Nous voulions de la transparence sur les revenus des élus et des partis politiques, nous voilà comblés au delà de nos espérances. Manque plus que la caméra dans la chambre à coucher.


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 octobre 18:31

                        Il y a un bon papier en accès libre , chez Marianne , de Jérôme Leroy. Il met en parallèle ces hystériques néo -féminines soit disant de gauche et les dames de chez Camaïeu qui se retrouvent au chômage.


                        • gruni gruni 3 octobre 20:37

                          @Aita Pea Pea

                          Merci pour l’info


                        • véronique 3 octobre 19:32

                          @ l’auteur

                          Article intéressant... mais c’est pas gentil pour les mantes religieuses  ! 🤭


                          • gruni gruni 3 octobre 20:36

                            @véronique

                            Merci Véronique

                            Mais vous admettrez que le comportement de la mante n’est pas très charitable avec son mâle. Mais bon, de toute façon la mante femelle meurt elle aussi à la fin de l’été après la naissance de la nouvelle génération.


                          • ETTORE ETTORE 3 octobre 20:51
                            gruni 3 octobre 20:36

                            @véronique

                            Merci Véronique

                            Mais vous admettrez que le comportement de la mante n’est pas très charitable avec son mâle

                            ........

                            lol, à un espace près, vous aviez le doigt sur la réalité, gruni ;

                            «  »«  »« L’amante, n’est pas très charitable avec son mâle »«  »«  ».

                            Et puisque elle meurt à la fin de l’été, ce n’est donc qu’une amourette de vacances !

                            Faudra lui expliquer à La Rousseau....


                            • zygzornifle zygzornifle 4 octobre 08:06

                              L’araignée c’est pas mieux ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité